Infiltrations de Philippe BuchetJean-David Morvan - 9 critiques

Série : Sillage - T. 9
Edition : Delcourt
Collection : Neopolis
Pages : 48 pages en couleurs
Parution : septembre 06
Auteurs : Philippe BuchetDessinateurJean-David MorvanScénariste

Ajouter une critique
 
Par : Coacho Voir les critiques de Coacho (30 sept. 2007)

De nouveau en mission et de nouveau malmenée, l’héroïne fétiche de Morvan et Buchet continue d’en prendre plein la figure… Coincée par ses instincts primaires, et ses réactions intempestives et impétueuses, Nävis va faire les frais d’une manipulation qui la rendra amère.
Avec cette volonté de toujours pousser plus loin la violence psychologique qu’il inflige à ses personnages, JD Morvan fini peut-être de se perdre car on finit par ne plus retenir que la faconde plus que le discours de fond. Un discours qui devient de plus en plus démagogique et perd de la finesse développée dans les premiers albums de la série. C’est dommage.
Buchet quant à lui maîtrise ses personnages et s’amuse à créer tout un arsenal d’outils et de costumes qui rehaussent la richesse de la série.
Ceci dit, la production ponctuelle qui force les auteurs livrer leur album annuel n’est-elle pas un risque de lassitude ou de routine ? Attention…

Par : Quentin Voir les critiques de Quentin (18 mai 2007)

Nävis en a déjà vu de toutes les couleurs. Mais malgré toutes ses erreurs passées et tous les désabusements, elle y croit encore et continue de se battre pour un monde plus juste. Dans "infiltration", cependant, l'épreuve qu'elle affronte est sans commune mesure avec tout ce qu'elle a pu surmonter par le passé. Il s'agit de l'album le plus dur et le plus sérieux de la série, et aussi d'un des meilleurs, à mon avis. On y retrouve tout ce qui a fait le succès des albums précédents (au niveau du dessin, de l'action, du caractère de cochon de Nävis), mais le sujet dépasse en ambition tous ceux abordés jusqu'à présent. Le scénario est bien maîtrisé et réserve des surprises jusqu'à la dernière case. Ce neuvième tome est un excellent cru et j'espère que les albums suivants ne repartiront pas dans une toute autre direction sans traiter des profondes séquelles héritée de cet épisode.

Par : yannick Voir les critiques de yannick (20 déc. 2006)

Cet album est, à mon avis, un de meilleurs tomes de « Sillage ».

A l’instar de tous les albums de « sillage », il y a beaucoup d’actions dans ce 9ème tome. L’histoire est très dynamique, elle reprend les thèmes du terrorisme et du pouvoir (sous entendu l’éradication de toutes menaces représentant un gros danger pour une population). J’ai beaucoup aimé la façon dont Navïs, l’héroïsme, va se retrouver dans une situation fort inconfortable (la couverture est d’ailleurs très parlante sur ce dernier point). Contrairement aux autres tomes, il faudra cette fois-ci attendre le prochain album pour connaître le dénouement de l’histoire.

J’ai (re)retrouvé avec plaisir la mise en page aérée aperçue dans le 8ème tome (« Nature humaine »). Philippe Buchet nous en met plein la vue en dessinant énormément de détails et en mettant en place un excellent découpage des scènes d’action. Cependant, la mise en couleurs emploie un peu trop de tons à mon goût.

« Infiltrations » m’est finalement apparu comme un album qui revitalise la série, l’histoire m’a semblé suffisamment intéressante et originale pour accrocher les lecteurs. En tout cas, cette fois-ci, l’album m’a redonné l’envie de suivre les aventures de Navis : C’est déjà ça !

Par : NickC (07 nov. 2006)

Terrible !!! Bien entendu un sentiment de trop peu... Cette BD se dévore d'une traite et nous met à plat avec un fort désir d'en savoir plus, et quand même un joli retournement de situation... Puis elle se relit en douceur, faisant attention aux détails, redécouvrant la richesse du scénario sous un autre oeil...
D'un monde sauvage lié à l'enfance à une société complexe plongée dans la violence (si bien morale que physique) et s'autodetruisant elle-même, Sillage n'évolue que trop bien et dans la bonne direction, l'oeuvre vue dans son ensemble se dévoile complexe et riche tant au niveau des personnages que du monde dans lequel ils évoluent et de par lequel ils interagissent. Et ainsi au fur et à mesure que son héroïne murit, nous offre un space opera comme on en fait que trop rarement... Vivement la suite et que ça continue!!!!

Par : Garffon Voir les critiques de Garffon (31 oct. 2006)

Trop rapide. Voilà l'impression que je garde de cet album. C'est assez ambigu : d'un côté, cette sensation est désagréable, mais de l'autre, cette BD n'est pas mauvaise, auquel cas je n'aurais pas envie d'en avoir "plus".
Le dessin est toujours très efficace (même si certains effets de couleurs, trop artificiels ou trop fluos, me plaisent moyennement, sans gâcher la lecture). Le scénario a quelques points intéressants, et présage des évolutions dans le caractère de Nävis : de ce côté-là, la série avance, et bien. Tout au plus pensais-je qu'elle promet plus qu'elle ne donne : il commence à y avoir une tripotée d'intrigues en suspens (ou la même intrigue, mais sous différents aspects). Et l'on n'a pas l'impression de progresser...
Qu'est-ce qui me gêne, finalement ? Trop d'action, peut-être. On n'a pas le temps de se poser, les pages défilent, et finalement l'album est fini trop vite. Et si le caractère de Nävis se modifiera une fois encore, l'intrigue, quant à elle, paraît être au point mort.

Par : hairless Voir les critiques de hairless (31 oct. 2006)

Oulalala... Suis déconcerté là !! Et surtout, je rééquilibre ces étoiles qui permettent au lecteur de se faire une idée précise quant à la qualité d'un album... Voilà quelqu'un qui était fan de la série et qui colle une étoile au dessin de Buchet et au scénario original de Morvan... Avec la daube qui sort en bd actuellement, je pense que ces auteurs se démarquent par leur talent et surtout, au contraire, par une volonté de nous concocter des albums top niveau... J'ai moins aimé "Nature humaine"... Et là, j'adore "Infiltrations"... Qui va en plus amener une suite de rêve... J'aime à la folie...

Par : kargall Voir les critiques de kargall (30 oct. 2006)

J'avoue avoir été séduit par les premiers épisodes d'une série qui me paraissait prometteuse tant au niveau du graphisme que des scénarios qui pouvaient être illimités. Pourtant, ce dernier album ajoute à ma désillusion. Tout s'enchaîne très vite sans réelle trame, dès la première planche on est plongé dans une intrigue tortueuse. Le déroulement est tout aussi scabreux et je me retrouve avec la sensation étrange que les auteurs ne se sont pas foulés et que cette fois encore les droits d'auteur sont plus importants que le plaisir des lecteurs. Au final de la déception, une espèce de lassitude et aucune envie d'acheter le prochain volume !!!

Par : FatalJack Voir les critiques de FatalJack (08 oct. 2006)

Je suis plutôt un fan de cette série qui me plaît depuis ses débuts (découverte de cette série pour la sortie du tome 2)... Malgré quelques tomes en deça du niveau global de la série (Artifices et Nature Humaine). Cette série de SF vaut largement qu'on fasse plus que la feuilleter.
Alors que dire ce dernier tome?
Au niveau de l'histoire, bien rien à redire, très bonne histoire, qui se joue de l'impulsivité de Nävis (et des conséquences qui s'en suivront), un album plutôt noir, qui montre à Nävis ce qu'elle est capable de commettre. L'histoire racontée sous plusieurs formes de flash-back nous change un peu du format linéaire des autres histoires. C'est pas plus mal.
Au niveau du dessin, Buchet nous donne quelques planches magnifiques (la planche 16, la double planche 18 et 19, et les 4 planches de combat qui suivent)... Cependant, je trouve, comme sur "Nature Humaine", qu'il manque parfois de détails sur certaines cases (manque de fonds, ou détails dans le fond). Un très bon Sillage qui remonte le niveau du précédent.

Par : Philippe Belhache Voir les critiques de Philippe Belhache (04 oct. 2006)

"Infiltrations", Sillage 9, de Philippe Buchet et Jean-David Morvan. Delcourt, collection Néopolis.

"Sillage" serait-elle la meilleure série de Jean-David Morvan ? Le prolifique scénariste réussit en tout cas un double exploit : créer une attente et confirmer la surprise. Cette neuvième livraison est certainement la meilleure depuis "Engrenages", album d'autant plus réussi qu'il exploite les traits de personnalité les plus irritants de Nävis – son impulsivité incontrôlable et son idéalisme forcené, un brin béni-oui-oui – pour mieux les confronter à une réalité qui n'a rien de simpliste. Oubliés les jeux de mots faciles du tome 5, les bons sentiments sans contrepartie, les émois d'une jeune fille à peine débarquée de sa planète jungle. Dans "Nature Humaine", Morvan brisait les rêves de son héroïne. Il prend aujourd'hui le parti de lui enlever ses dernières illusions, brouillant ses repères, la plaçant brutalement face aux conséquences de ses rebellions. Et quelles conséquences !

Morvan donne à cette nouvelle aventure les formes d'un thriller ultra rythmé, confrontant Nävis à une redoutable terroriste alter-universaliste. Il double sa trame d'un propos politique, dénonçant la violence aveugle comme l'ignominie de certains secrets d'Etat. Ce scénariste chevronné fait un usage intelligent de l'altérité des personnages, intégrant leurs caractéristiques à l'intrigue, évitant ainsi l'écueil de la science-fiction alibi. Et donne ainsi les pleins pouvoirs à son complice Philippe Buchet, qui fait une nouvelle fois preuve de sa maîtrise graphique. Buchet se joue des cadrages, chorégraphie des combats ébouriffants, met en scène son héroïne favorite dans un univers d'une belle cohérence visuelle en nous faisant oublier - pour une fois - ce qui reste le défaut endémique de la série, à savoir le vignettage excessif des planches. Un "Sillage" de très haut niveau, qu'il sera sans doute difficile de labelliser 9-12 ans, comme cela a été fait l'an dernier à Angoulême pour le tome 8.


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio