Forum : interventions des dernières 24 heures.


Attention : les interventions pour un sujet se lisent de haut en bas (contrairement aux forums !)
Vous pouvez changer le nombre d'heures via le paramètre NbHours dans l'adresse URL (max 200 heures !)

BD & séries TV, season 2
 
lobabu 22/04 09:30
Quelqu'un a-t-il vu "The man in high castle"?
Mr Degryse 22/04 10:25
Je m'éclate comme un fou à regarder Hap and Leonard ( mini série de 6 épisodes) comptant 2 saisons avec Michael K. Williams ( Omar dans the wire) qui joue un noir homosexuel dans un sud de ploucs racistes et James Purefoy ( Marc Antoine dans Rome).

C'est du polar dans la veine d'un fargo. Des ploucs, des scènes parfois très fortes et violentes ( dans la saison 1 ) mais un grand art du dialogue et surtout un humour constant pour contrebalancer la noirceur du truc.

C'est une adaptation de romans de Joe R. Lansdale que je n'ai pas lus mais cela donne envie.

On suit 2 anti héros. Des losers pieds nickelés ayant l'art de se mettre dans les emmerdes.
 
La politique c'est nase, lisez plutot des BD! tome 3
 
Léon le Wacky (Froggy) - 22/04 17:07
C'était pas Coluche, plutôt ?!
lobabu 22/04 17:22
Si, si...
Pierre Dac, c'est: "Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir."
froggy 22/04 18:08
Pour tous ceux qui vont voter demain:

pm 22/04 22:40
La prediction de VH s'est malheureusement réalisée ( attentat de jeudi soir ).
J'espère, je trépigne, je prie s'il le faut, je conjure, pour qu'il n'y ait pas second tour fillon vs lepen, la France des années 60 ( avant 68 ) contre celle des années 40.
Raison majeure, mais pas unique, de mon vote pour Macron.
J'espère sue les sondages ont bon et que les bi g data se plantent.
J'espère que les idéalistent qui votent Mélenchon ou Hamon ne vont pas s'en modre les doigts demain soir.

pm 22/04 22:45
Les idéalistes...Je ne suis pas super à jeun
froggy (Philippe) - 22/04 23:38
Il faut que tu manges le soir surtout avant d'aller voter. Je ne sais pas si ta mere te l'a dit. Des fois que tu glisses le bulletin de vote pour Melenchon par erreur, tu imagines? MDR
totom 22/04 23:45
T'as le droit d'aimer Macronn , pas besoin de se cacher derrière l'argument populiste du vote utile
Bert74 23/04 00:16
Ah parce que le vote utile est populiste, maintenant ?

Ne me dit rien : c'est faire le jeu de l'extrême centre, c'est ça ?

Au secours....
Bert74 23/04 00:54
Allez pour rigoler, un petit prono risqué de dernière ligne droite (sans allusion, là) :
Macron 33%
Lepen / Melanchon 19% chacun (On verra bien lequel des deux)
Fillon 15 % ( si il fait plus c'est à désespérer de la connerie des mecs de droite)
Hamon 10 % (ça me fait mal au cul pour le PS, mais bon)
Les autres 2 %

Je mettrais bien Macron à 40 %, mais mathématiquement, à 11 gus, c'est impossible.

Cette fine analyse politique se base uniquement sur le discours de Ron Perlman dans l'Ultime Souper qui explique tranquillement à une bande de gauchistes qui le croyait extrémiste qu'il n'envisage que de se positionner au centre car c'est là que tout le monde est, et que donc sa politique est de bouffer à tous les râteliers.
Appliquant cette grande maxime, une fois qu'on a viré les escrocs et les gnangnans il reste pas grand monde...
 
Que venez-vous de lire et qu'en avez-vous pensé? (18)
 
froggy 22/04 21:36
Stern 3, L'ogre de Sutter Camp

Ce n'est pas le fameux autocollant apposee sur la couverture du premier album qui m'avait fait acquerir le premier album, c'est simplement le fait que ce soit un western et que c'etait dessine par Ralph Meyer dont j'avais apprecie le dessin dans Berceuse assassine, Page noire et La Mangouste, le XIII Mystery qu'il a dessine sur un scenario de Xavier Dorison qui y avait fait du bon travail mais aussi sur des series comme W.E.S.T et Les Sentinelles. Le fait que le heros soit un ordonnateur de pompes funebres ajoutait un element insolite dans le genre et ne pouvait que me tenter. Malgre une intrigue de depart abracadabrantesque, le resultat final m'avait beaucoup plu (n'en deplaise a suzix. MDR). La suite par contre fut nettement en deca de mes attentes et fut tres decevante. Si les auteurs voulaient faire mentir l'autocollant en question (le meilleur western depuis Blueberry), ils avaient reussi leur but. C'est donc avec un petit peu d'aprehension que j'abordais le troisieme opus des aventures de Jonas Crow, l'ordonnateur en question.

Dans cet episode, celui-ci va etre confronte a une partie de son passe durant la Guerre de Secession, (qui a cesse, c'est sur) que l'on devinait mais dont on sait maintenant qu'il fut peu glorieux. Retrouvant par le plus grand des hasards dans son infortune, son ancien colonel, celui-ci lui apprend que l'Ogre de Sutter Camp, un medecin sadique, dont le Dr Mengele aurait pu etre un des plus fervents emules, est toujours vivant alors qu'il etait cru mort. Jonas se met donc en chasse de retrouver ce monstre. Ils le retrouvent plutot rapidement et il s'avere que ce medecin a une apparence tres sympathique, Meyer l'a dessine comme un geant barbu, une force de la nature et toujours tout sourire. Superieurement intelligent, il a collectionne les diplomes comme Jonas a collectionne les emmerdes, l'adversaire est de taille au sens propre comme au sens figure.

Dorison a pris son temps pour mieux developper le caractere de ce personnage hors du commun, car on ne sait pas que et qui croire. Est-ce que cet homme est vraiment le monstre que l'ancien colonel et Jonas nous depeignent? Il seduit tout le monde et enjole tous ceux qui l'ecoutent. Il faut dire qu'installe dans une petite ville miniere de l'Oregon, un trou perdu, il y soigne les habitants. Dorison instille soigneusement le doute chez son lecteur. En meme temps, on en apprend un peu plus sur le passe de Jons Crow qui s'appelait Strickland durant la guerre. Les dialogues de l'Ogre sont excellents et il sait particulierment bien choisir ses mots quand il est en pleine operation de seduction ou pour mieux faire baisser la garde de son/ses adversaires.

Le dessin de Meyer est egal a lui meme, c'est a dire excellent. certaines cases sont superbes de par leur composition, il en est ainsi de la grande de la planche 5 ou Jonas s'apprete a embaumer un corps, Jonas galopant sur son cheval dans la nuit pl.9, le meme echappant aux balles tirees a travers la porte, pl. 12, etc. Le decoupage, la mise en page et la composition generale de chaque planche sont egalement d'excellente facture. Vous avez compris que j'ai beaucoup aime cet album. J'espere sincerement que sa suite sera du meme tonneau.

Note finale: 4.25/5. Tres, tres bon album. Je ne sais qu'ecrire de plus
marcel 22/04 22:39
Euh... Tu parles d'Undertaker, pas de Stern, non ?...
froggy (Marcel) - 22/04 22:55
bi g oups! Tu as entierement raison, c'est d'Undertaker qu'il s'agit.
froggy 22/04 23:31
Comme je ne peux pas faire de correction sur ce site digne de l'ere jurassique, je recopie ma chronique avec la rectification qui s'impose. Vous etes pries d'ignorer l'erronee.

froggy 22/04 23:35
Undertaker 3, L'ogre de Sutter Camp

Ce n'est pas le fameux autocollant apposee sur la couverture du premier album qui m'avait fait acquerir le premier album, c'est simplement le fait que ce soit un western et que c'etait dessine par Ralph Meyer dont j'avais apprecie le dessin dans Berceuse assassine, Page noire et La Mangouste, le XIII Mystery qu'il a dessine sur un scenario de Xavier Dorison qui y avait fait du bon travail mais aussi sur des series comme W.E.S.T et Les Sentinelles. Le fait que le heros soit un ordonnateur de pompes funebres ajoutait un element insolite dans le genre et ne pouvait que me tenter. Malgre une intrigue de depart abracadabrantesque, le resultat final m'avait beaucoup plu (n'en deplaise a suzix. MDR). La suite par contre fut nettement en deca de mes attentes et fut tres decevante. Si les auteurs voulaient faire mentir l'autocollant en question (le meilleur western depuis Blueberry), ils avaient reussi leur but. C'est donc avec un petit peu d'aprehension que j'abordais le troisieme opus des aventures de Jonas Crow, l'ordonnateur en question.

Dans cet episode, celui-ci va etre confronte a une partie de son passe durant la Guerre de Secession, (qui a cesse, c'est sur) que l'on devinait mais dont on sait maintenant qu'il fut peu glorieux. Retrouvant par le plus grand des hasards dans son infortune, son ancien colonel, celui-ci lui apprend que l'Ogre de Sutter Camp, un medecin sadique, dont le Dr Mengele aurait pu etre un des plus fervents emules, est toujours vivant alors qu'il etait cru mort. Jonas se met donc en chasse de retrouver ce monstre. Ils le retrouvent plutot rapidement et il s'avere que ce medecin a une apparence tres sympathique, Meyer l'a dessine comme un geant barbu, une force de la nature et toujours tout sourire. Superieurement intelligent, il a collectionne les diplomes comme Jonas a collectionne les emmerdes, l'adversaire est de taille au sens propre comme au sens figure.

Dorison a pris son temps pour mieux developper le caractere de ce personnage hors du commun, car on ne sait pas que et qui croire. Est-ce que cet homme est vraiment le monstre que l'ancien colonel et Jonas nous depeignent? Il seduit tout le monde et enjole tous ceux qui l'ecoutent. Il faut dire qu'installe dans une petite ville miniere de l'Oregon, un trou perdu, il y soigne les habitants. Dorison instille soigneusement le doute chez son lecteur. En meme temps, on en apprend un peu plus sur le passe de Jons Crow qui s'appelait Strickland durant la guerre. Les dialogues de l'Ogre sont excellents et il sait particulierment bien choisir ses mots quand il est en pleine operation de seduction ou pour mieux faire baisser la garde de son/ses adversaires.

Le dessin de Meyer est egal a lui meme, c'est a dire excellent, certaines cases sont superbes de par leur composition, il en est ainsi de la grande de la planche 5 ou Jonas s'apprete a embaumer un corps, Jonas galopant sur son cheval dans la nuit pl.9, le meme echappant aux balles tirees a travers la porte, pl. 12, etc. Le decoupage, la mise en page et la composition generale de chaque planche sont egalement d'excellente facture. Vous avez compris que j'ai beaucoup aime cet album. J'espere sincerement que sa suite sera du meme tonneau.

Note finale: 4.25/5. Tres, tres bon album. Je ne sais qu'ecrire de plus
 
Quel album achetez-vous (26)
 
suzix@bdp 23/04 01:06
Streamliner #1 de Fane chez Rue de Sèvres (avril 2017)
OMS en série #3 de Hawthorne & Morvan chez Ankama (avril 2017)

Rue de Sèvres commence à être un éditeur intéressant.

Point commun de ces 2 albums : la coloriste Isabelle Rabarot!
marcel 23/04 02:38
Amusant. Rabarot est la coloriste historique de Vatine et, des quelques images que j'ai vues, le dessin de Fane sur son dernier album louche ostensiblement sur le trait de Vatine.
suzix@bdp 23/04 03:01
exact! Avec une touche de "Jim" aussi.
Je ne sais pas ce qu'en penseront les "pro" mais il y a un style "Vatine" (est-il précurseur ou a-t-il lui même copié qq part). Je reconnais de temps en temps son style. Par exemple chez Daumas un peu. Chez Lamy aussi bien entendu. et chez Jim donc.
 
Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk .
 
froggy 22/04 18:27
Parce qu'il n'y a pas que la politique et la BD dans la vie, il y a aussi Jack. Happy Birthday!



 

 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio