Forum : interventions des dernières 24 heures.


Attention : les interventions pour un sujet se lisent de haut en bas (contrairement aux forums !)
Vous pouvez changer le nombre d'heures via le paramètre NbHours dans l'adresse URL (max 200 heures !)

A paraitre dans plus ou moins pas longtemps Vol. 7
 
pm 25/05 23:16
Le problème du premier tome est la qualité d’impression vraiment médiocre comparée à celle des journaux. Imprimer sur du beau papier ça ne suffit pas.
marcel 26/05 01:44
Je ne connais pas les differences entre les editions belges et francaises, je ne suis donc pas en mesure de savoir si la francaise avait du materiel inedit en Belgique

On l'a pourtant souvent evoque. D'une part, certaines BD n'etaient que dans l'edition belge (L'ombre du corbeau, certains Jugurtha ou Simon du fleuve, Corto Maltese, etc). Et, puisque tu as arrete de le lire a l'hebdoptimiste, eh bien justement, c'est la periode la plus differente, car tous les produits Dargaud (les Charlier, Achille Talon, etc.) n'etaient que dans l'edition francaise. Mais pour les productions Lombard, rien de ce qui etait dans l'edition francaise n'etait pas dans l'edition belge. D'où ma surprise.
Et le redactionnel, bien sur, etait different (courrier des lecteurs compris).
Pour avoir lu les deux, je peux te dire que l'edition belge etait tres superieure.
froggy (marcel) - 26/05 06:49
Je sais bien qu'on en avait traite, je pensais evidemment a la periode qui couvre Tintin France de 1948 a 1972 c'est a dire jusqu'a l'Hebdoptimiste. A partir de la, c'est devenu vraiment autre chose. C'est pour cela que je me demande ce qui etait vraiment different entre les deux editions durant cette periode. D'ou mon etonnement sur l'annonce du contenu de ce livre.
 
Que venez-vous de lire et qu'en avez-vous pensé? (21)
 
pm 25/05 23:18
Le loup c’est bien aussi, moins qu’ailefroide, moins ambitieux aussi, mais quand même bien.
pm 25/05 23:20
Jacques Lob était un immense scénariste ( un peu dessinateur aussi ). Par exemple le meilleur Jerry Spring est scénarisé par Lob.
pm (Froggy) - 25/05 23:25
Les planches dessinées par Alexis, dessinateur de génie, perte immense pour l’Histoire de la BD fb car disparu infiniment trop tôt ( je pense qu’il aurait pu être aussi important que Gotlib ou même Moebius) sont très belles, très différentes mais très belles.
Je ne remercierai jamais assez marcel de m’avoir indiquéboù on pouvait les trouver ( sauf trois je crois ).
Rochette a quand même bien assuré derrière.
froggy (Philippe) - 26/05 06:51
Je suis entierement d'accord avec toi concernant Alexis, son deces premature est profondememt injuste. Et c'est arrive 2 mois avant celui de Rene Goswcinny, une autre immense perte pour la BD celle-la.
Piet Lastar 26/05 10:32
Je garde un bon souvenir du Loup.
Lob a obtenu le GP à Angougou, et ça, ça reste risible.
heijingling (Piet Lastar) - 26/05 12:49
Ele est bien bonne. Et je dirai même plus, le Grand prix pour Hugo Pratt, c'est risotto, et celui pour Rumiko Takahashi, c'est riz vinaigré pour sushis.
Quentin (Heijingling) - 26/05 19:04
En y repensant, il me semble que Taniguchi réussit, mine de rien, à faire passer les montagnes pour des acteurs à part entière de l'histoire. Une ascension, dans le sommet des Dieux, ce n'est pas juste un défi aux limites physiques et psychiques de l'alpiniste; c'est aussi un combat entre un homme et les éléments naturels (montagne, météo). Un combat qui doit se préparer humblement, avec respect, connaissance, en essayant d'apprivoiser la montagne. Et chaque montagne a une personalité différente.

Rien de tout ca chez Rochette. Le récit tourne autour de lui et de son compagnon de cordée, et la montagne n'est qu'un décor ou un contexte. La montagne peut être belle, certes, mais cette beauté ne se concoit qu'au travers des émotions des personnages, pas en soi. La montagne peut être dangereuse, mais les accidents qui arrivent, c'est juste pas de chance. Les différents sommets ont beau être distincts, ils sont sans personalité. A certains moments, les dessins de montagne chez Rochette reflètent ses émotions, son état d'esprit, mais là encore, tout tourne autour de l'auteur, et la montagne n'en est que le reflet.

Voilà pourquoi j'ai préféré Taniguchi.
pm 26/05 20:36
Qu’est-ce qu’il raconte comme conneries Q, d’une part il compare ce qui est incomparable ( une autobio et un manga d’aventures ), d’autre part il ne semble pas comprendre ce que l’auteur cherche à faire.
 
Quels albums achetez-vous ? (29)
 
heijingling (egoes) - 26/05 16:43
Une intuition: Corben est porté au pinacle parce qu'il a conjugué dans son dessin et ses thèmes l'underground, le mainstream et le pulp, au bon moment (fin des années 60), de là son impact.
 

 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio