Forum : interventions des dernières 24 heures.


Attention : les interventions pour un sujet se lisent de haut en bas (contrairement aux forums !)
Vous pouvez changer le nombre d'heures via le paramètre NbHours dans l'adresse URL (max 200 heures !)

Décès d'auteurs
 
froggy 25/05 17:29
Je n'ai jamais aime Les Petits Hommes quand je lisais Spirou, le journal de la bonne humeur. Il en est de meme pour Khena et le Scrameustache de Gos. Evidemment, le fameux cross-over entre les deux series est passe sur moi comme un pet sur une toile ciree.
Le seul episode de la serie que j'ai cependant apprecie est Les guerriers du passe, le reste, peuh....

Sinon, pour abonder dans le franquinisme chez Seron, j'ai remarquer seulement hier que la couverture de l'album, Le lac de l'auto est une copie honteuse (et mauvaise de surcroit) de celle du Repaire de la Murene, je ne m'en etais jamais apercu jusqu'a present car je n'ai pas l'album bien sur et je n'ai lu le S&F la premiere fois qu'apres avoir lu le Petits Hommes dans les pages du journal.

La preuve:

Image result for le lac de l'auto

Image result for spirou le repaire de la murene
froggy 25/05 17:32
Un petit probleme technique, vous excuserez bien l'appariteur, s'il vous plait:

Les petits hommes -4- Le lac de l'Auto

Spirou et Fantasio -9- Le repaire de la murène

Lobabu 25/05 20:45
C'est justement cette période que j'aime bien avec "L'oeil du cyclope" par ex. Après qu'est-ce qui fait que tu adoptes un style? Je n'ai jamais su dessiner, je n'ai donc pas la réponse...
Victor Hugo 25/05 21:30
Ton style c'est fonction de ce que tu aimes, ce à quoi tu es sensible, et tes capacités. Tu évolues parce que tu trouves ton propre vocabulaire graphique, une façon de représenter les oreilles, les mains, les mollets, des trucs que tu trouves en crayonnant et si ça te plait tu l'adoptes, c'est comme ça qu'un style devient personnel et que l'inspiration (l'influence) des débuts s'estompe.

Ce que je trouve triste chez Seron (et d'autres, mais lui est un cas d'école) c'est qu'il est vraiment passé à côté de sa vie, il avait un savoir-faire qui aurait dû lui permettre de faire oeuvre personnelle, mais il n'a jamais cessé d'utiliser Franquin comme une béquille dont, en réalité, il n'avait pas besoin. Par peur? Par faiblesse? Par flemme? Par malhonnêteté? Par bêtise? Peut-être un peu de tout ça.
Piet Lastar 25/05 22:14
Peut-être par docilité, Sieur Dupuis a dit "Faites comme Franquin !" Certains s'en sont affranchi lui pas...
J'aime aussi les premiers albums des Petits Hommes bien meilleurs que le Scrameustache ! Honte sur froggy !
 
La politique, c'est nase, lisez plutôt des BD, tome 4
 
Quentin (Longshot) - 25/05 12:24
Le système uninominal majoritaire, tel que pratiqué en France, en Grande Bretagne, ou en Amérique du Nord, est très inique en ce sens que les grands courants majoritaires rafflent tout et que les courants minoritaires ne sont pas représentés du tout. Pendant longtemps, ca a bien arrangé tout le monde car ca mettait le FN sur la touche. Ca permet aussi de dégager des majorités claires, qui ont les coudées franches pour gouverner comme elles l'entendent.

La proportionnelle est beaucoup plus démocratique en ce sens que tout le monde est représenté (sauf les absentionistes et les votes blancs, mouaahahaha). Mais ca requiert que les politiques sachent faire des alliances et des compromis. Pas évident (surtout en France). Notons quand même que c'est le système le plus courant, pratiqué dans la pupart des démocraties d'Europe.

Après, c'est aussi une question de dosage. Macron parle d'injecter "une dose" de proportionnelle. Ce que ca veut dire n'est pas clair mais ca laisse en tout cas penser que ca ne sera pas un système proportionnel comme on en trouve ailleurs.

Je ne comprend pas bien ton système idéal, mais le vote par approbation ou par note me semble favoriser le plus consensuel (le centre) et défavoriser les idées les plus révolutionnaires ou les extrêmes. C'est sans doute plus efficace pour contrer le FN, mais est-ce plus juste pour autant?
pierrecédric 25/05 12:25
longshot 25/05 14:14
@ Quentin : sur le mode de scrutin actuel, c'est un des pire qu'on puisse imaginer, rien à ajouter là-dessus.

Le problème pour moi avec la proportionnelle par listes, c'est les listes. Ça implique généralement, d'une part que les partis peuvent caser qui ils veulent en position éligible ou non ; et d'autre part, que les petits partis, pour avoir ne serait-ce qu'un élu, doivent présenter des listes complètes, ce qui est souvent hors de leur portée.

Mon « système idéal » : on conserve les circonscriptions, on fait un premier tour classique, chacun vote pour son favori... Et une fois le décompte terminé, on tire au sort les élus, en pondérant les chances des candidats par leur score. Dans chaque circonscription, le résultat est aléatoire, mais au niveau national on arrive statistiquement à la proportionnelle, sans passer par un scrutin de liste.

Quant au vote par note et à la question du centre : oui et non. D'une part le « centre » varie à la fois selon les circonscriptions, selon les époques et les candidats en présence. D'autre part, comparé au système actuel qui donne une vision complètement biaisée des préférences des électeurs (au sens où un « petit » parti peut finalement défendre, sans que ça se reflète dans son score, des positions à la fois novatrices et plutôt consensuelles mais qui, à cause de son score, sont considérées comme ultra-minoritaires — je pense notamment à l'écologie), les votes par notes donnent une vision beaucoup plus juste de la popularité de ces idées, et facilitent donc la progression éventuelle du parti qui les porte, ce qui permet à terme de faire évoluer l'offre politique — et la définition du « centre » avec.

Après, je n'ai aucune donnée pour appuyer mon intuition, mais je suis assez convaincu que le vote par note donnerait une plus grande diversité que le système actuel. Moins que la proportionnelle, sans doute (et encore) mais ça serait clairement un progrès.

@ pc : si tu as le choix, tu préfères passer par une ruelle sombre et salle aux trottoirs étroits sur lesquels empiètent des véhicules mal garés et où s'entassent ceux qui n'ont nulle part ailleurs où aller, ou une rue piétonne, bien éclairée et aménagée ? Dans laquelle tu te sentirais le plus en sécurité ?
pierrecédric (longshot) - 25/05 14:17
Moui, mais là apparemment ça concerne exclusivement La Chapelle car c'est pas vraiment dans la rue qu'il y a harcèlement d'ordinaire.
Là je vois mal comment n pourrait élargir les rues à La Chapelle vu comment c'est foutu, ils vont rire tout ces gugus trafiquants chais plus quoi...
Quentin (Longshot) - 25/05 15:26
Quitte à tirer au sort, autant y aller carrément, sans passer par les élections, comme le préconise Van Reybrouck. Ca a l'avantage de régler le problème des listes, et également celui de l'abstention et du vote blanc/nul (certains sur ce forum vont apprécier... ou carrément détester puisque ca pourrait potentiellement les forcer à se bouger le cul et à se salir les mains).

Sinon, les partis et les listes ont des inconvénients, mais aussi des avantages. Un parti, c'est une sorte de label avec une condensé d'idéologie. Ca simplifie le choix des électeurs entre quelques options bien distinctes. Les partis imposent une certaine discipline à leurs membres, ce qui limite les sorties intempestives des politiques les plus extrêmes, les plus cons, ou les plus charismatiques. Les listes simplifient également le choix lors du vote tout en laissant de la place pour un choix des candidats (je ne sais pas comment c'est en France, mais dans les élections à la proportionnelle, on peut choisir de voter soit pour une liste, soit nominalement pour un certain candidat sur la liste). Il est parfois difficile de pouvoir être sur une liste, mais la loi peut mettre des gardes fous, en imposant par exemple une certaine proportion de femmes, y compris en "ordre utile".
pierrecédric 25/05 15:47
Tiens longshot, je te laisse regarder les beaux travaux qu'il y aurait à faire à La Chapelle.


.
longshot 25/05 17:06
@Quentin :

Le tirage au sort sans vote préalable, bof. Tirer au sort des gens qui n'ont aucune envie d'être élu, c'est délicat, non ?

En France on a des scrutins de listes aux municipales (pour les villes de plus de 1000 habitants) et aux Européennes, et dans aucun des cas on ne peut panacher, rayer de nom ou voter pour un seul des candidats de la liste : c'est du tout ou rien. Il faudrait que je vérifie mais je serais surpris qu'il en ait été autrement pour les législatives de 86 (qui avaient eu lieu à la proportionnelle, avant qu'on rechange le mode de scrutin).



@ PC : je cite la page que je liais plus bas : Une association, Action Barbès [...] plaide depuis des années pour l’aménagement d’une "coulée verte", une promenade urbaine entre La Chapelle et Barbès. Le projet a été repris dans les programmes des deux maires (PS) des Xe et XVIIIe et par Anne Hidalgo lors des dernières élections municipales de 2014. Nous sommes en 2017 et… toujours rien.

pierrecédric 25/05 17:15
Si cette teubé de De Haas veut réduire les harcèlements de rue partout en France, elle devrait sonder ailleurs qu'au 18ème.
Là le projet d'Hidalgo mes fesses c'était pour les espaces verts il me semble.
longshot (PC) - 26/05 09:24
Voilà ce qu'écrit De Haas :

On connaît les solutions, à La Chapelle comme ailleurs : 1. la prévention et l'éducation (les moyens ne cessent de se réduire du côté des centres sociaux) 2. les sanctions (elles existent mais ne sont jamais appliquées, essayez d'aller porter plainte pour harcèlement de rue) 3. l'aménagement de l'espace urbain (plus d'espace, de l'éclairage). Pourquoi ne les met on pas en place ?

Après, si tu préfères réduire ça à un « il faut agrandir les trottoirs à La Chapelle », après tout, c'est ton problème, hein.
pierrecédric 26/05 09:35
Oui euh, ou alors la fille pourrait se faire accompagnée d'un ou quelques mec(s) qui en a/ont dans dans les burnes...
 
LE numérique pour une autre BD?
 
maxproducts 25/05 13:23
Ma Bd de juin! Difficile de donner beaucoup de Fx en couleurs alors que l'éditeur me limite à 15 Mo. Mais pari gagné! 1,21 Dollars sur le web en version anglaise( soit 1,09 euros)
Hebergeur d'image
Victor Hugo 25/05 15:51
J'ai failli vomir...
 
Que venez-vous de lire et qu'en avez-vous pensé? (18)
 
froggy 25/05 18:48
Tiphaine Riviere, Carnets de these, Editions du Seuil

C'est grace a la critique de Quentin, faite il y a quelques mois, que j'ai achete cet album. Je n'en avais pas entendu parler mais le sujet m'a interpele au niveau de mon quelque part.

Je ne sais rien sur la vie des etudiants qui galerent pour ecrire leur these, a part mes amis medecins mais c'est assez different manifestement. Le sujet est donc la vie quotidienne d'une jeune professeur qui enseigne dans une classe de 4e d'un college situe dans une ZEP qui se met en suspension de l'Education Nationale pour ecrire sa these dont le sujet est , attention tenez vous bien, "Le motif labyrinthique dans la parabole de la loi du Proces de Kafka". Le probleme est que Jeanne Dargan, notre etudiante, n'a pas obtenu de financement pour ecrire sa these. Celle-ci necessite evidemment d'enormes recherches avant d'en commencer la redaction et il faut bien vivre. Elle accepte un poste de vacataire dans une universite ou elle donnera un cours de litterature medievale, sujet sur lequel elle n'y connait rien, a des eleves en annee de license. Non payee, elle quitte le job et devient secretaire au bureau des theses de la Sorbonne. L'enthousiasme qu'elle avait au debut de l'ouvrage s'estompera rapidement avec le temps car rien ne se passera selon ce qu'elle avait prevu.

Cette histoire est manifestement la vie romancee de la jeune auteur avec des ajouts pris ca et la chez certains de ses amis thesards comme elle. Le parti-pris de l'ouvrage est celui de l'humour, mais un humour sarcastique et d'auto-derision car la scenariste se moque beaucoup d'elle-meme. Tout n'est pas rose dans la vie d'une thesarde et elle affrontera de nombreuses vicissitudes. C'est ce parti-pris qui m'a fait beaucoup apprecie l'ouvrage car il allege enormement l'atmosphere generale du recit qui pourrait etre deprimante sinon. On rit parfois mais on sourit souvent et certaines scenes sont particulierment bien reussies avec la secretaire generale du bureau des theses et celles avec le directeur de la these qui joue aux abonnes absents le plus souvent.

J'ai aime et je n'ai pas aime le dessin en meme temps, il est en parfaite communion avec le sujet mais il est trop inegal, il y a des planches tres reussies et d'autres qui le sont moins de par l'expression des visages, leur composition et le decoupage. C'est dommage car cela nuit a la qualite generale de l'album qui autrement aurait ete tres reussi. Une chose est sure est qu'un tel style graphique empeche l'auteur de faire autres choses que des albums ancres dans le quotidien.

Note finale, 3/5. Un tres agreable moment de lecture malgre une legere frustration a cause du dessin
 
Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk .
 
froggy 25/05 17:38
Le dernier film d'Andre Techine presente a Cannes cette annee, Nos annees folles reprend la tres bonne BD de Chloe Cruchaudet parue chez Delcourt en 2013, Mauvais genre. Je ne sais pas si le film est adapte de la BD ou si c'est un scenario original tire du meme faits divers.
 

 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio