Forum : interventions des dernières 24 heures.


Attention : les interventions pour un sujet se lisent de haut en bas (contrairement aux forums !)
Vous pouvez changer le nombre d'heures via le paramètre NbHours dans l'adresse URL (max 200 heures !)

Que venez-vous de lire et qu'en avez-vous pensé? (19)
 
heijingling (vh1115) - 23/01 06:03
Impossible n'est pas français, essaie encore, échoue encore, échoue mieux.
Quentin 23/01 10:14
C'est vrai que la narration de "Moi ce que j'aime, c'est les monstres" n'est pas linéaire. Elle est déroutante, très ardue et demande un véritable effort intellectuel. En ce qui me concerne, ce n'est qu'après environ 300 pages, quand Anka commence à raconter sa vie, que j'ai accroché à l'album.

Cette BD a clairement beaucoup de défauts. C'est long, c'est lourd, c'est confus, ca n'avance pas. Mais c'est en même temps un voyage dans les tréfonds de l'âme humaine et de la société. En tout cas, pour un premier album, ca en jette vraiment.
Victor Hugo 23/01 10:50
Et le dessin est dégueulasse.
Quentin 23/01 16:27
Je dirais même monstrueux
Quentin 23/01 16:31
froggy 23/01 22:46
Zezelj et Paljan, Les pedes

Ou apres les couvertures mensongeres, les editeurs, ici Mosquito, proposent des pitch mensongers.

Voici le texte figurant au 4e plat de cet album, je le recopie tel quel:"Un gamin croate regarde avec naivete l'amitie entre son grand frere et son copain Vanjac mais dans un petit village perdu au bout d'un monde arriere et borne il n'y a pas de place pour la difference..." C'est ce texte qui m'a incite a l'acquerir. Tout d'abord une BD faite par deux auteurs croates, c'est suffisamment rare pour que cela attire l'attention. Cela me permettra d'en savoir un peu plus sur ces contrees. En plus, le sujet, des amours malheureuses confrontees a un environnement hostile est toujours un theme qui est capable de m'attirer car derriere une apparence severe et bourrrue, je cache une ame sensible et delicate au coeur gros comme ca. Je suis tres triste a la fin de Romeo et Juliette/West Side Story et le dernier acte de La Traviata m'emeut toujours autant. Que ce soit des amours heterosexuelles ou homosexuelles masculines ou feminines n'a aucune importance, le plus important est que ce soit une histoire d'amour contrarie par les autres. Le seul bemol qui m'a un peu fait hesiter est le titre que je trouve tres racoleur si ce n'est vulgaire.

Voila ce que j'ai lu et attention spoiler mais cela na aucune importance: c'est le dernier jour de classe et David et Vanjac, qui doivent 16/17 ans, ne sont pas la pour la petite ceremonie qui marque la fin de l'annee scolaire. Jacob, 12/13 ans, rentre chez lui, il parle avec sa mere et un ami de ses parents, Peko. Elle lui demande d'aller chercher son frere aine qui se trouve comme a son habitude avec son ami au pied d'un gros cerisier. Une semaine plus tard, la famille va a la ville voir David qui travaille maintenant chez Peko comme manutentionnaire dans sa boutique. Apres une discussion fort interessante et passionnante qui se deroule sur 2 planches, discussion declenchee par Jacob qui s'enquiert de savoir ce que l'oiseau dans sa cage mange. Du coup, cela lui a donne l'envie d'avoir un oiseau aussi. On lui rappelle que la semaine d'avant c'etait un chien, puis avant, un chat, et meme un singe. Alors, il va retrouver son frere aine pour lui donner l'ipad confie par Vanjac pour son ami. Plus tard, le gamin veut une nouvelle paire de baskets comme celle de Vanjac. Puis, on apprend David ne s'est pas presente a son travail. On apprend aussi que Vanjac serait avec lui. 3 jours passent et les recherches se poursuivent activement. Jacob leur a enfin dit qu'il etait possible que les deux garcons soient au cerisier. Tout cela n'empeche pas la mere d'emmener Jacob au marche pour lui acheter une nouvelle paire de baskets. Au moment de regler, son portable sonne, elle decroche et elle s'evanouit rapidement car on a retrouve les deux adolescents pendus a l'arbre. On passe directement a la scene du retour du cimetiere et dans la voiture qui les ramene, on discute de choses essentielles et importantes dans de tels moments telles que de savoir si il faut mettre la climatisation ou et si une Renault vaut mieux qu'une VW. Puis le fils se met a jouer a Boule et Bill en cachant les yeux du conducteur et demande tout en riant, "devine qui c'est?". La voiture fait une embardee, s'arrete et la mere interdit a son ami de toucher a son fils. FIN.

Vous avez remarque la difference. Je ne sais pas si j'ai lu le meme livre ou bien si l'editeur ou l'imprimeur et on intervertie les quatrieme plats. Je n'ai lu lnulle a presence d'un village d'arriere, element d'un environnement hostile des qu'il y a une histoire d'amour entre deux hommes ou quoi que ce soit d'autres qui ferait de cet album un drame a faire pleurer les chaumieres du Marais a Paris, du West Village a New York, de Dupont Circle a Washington, de West Hollywood a Los Angeles et du Castro District a San Francisco ou tout autre ames sensibles vivant ailleurs. Seul le titre indiquerait la nature de la veritable relation qui unit les deux garcons, mais le scenario ne corrobore pas ce fait. Et je vais m'arreter la pour la critique du scenario car j'ai deja passe trop de temps a ecrire cela.

Pour le dessin, en un mot et meme plusieurs, il est moche, laid, horrible, degueulasse, a gerber, pas beau, hideux, inelegant, repugnant, affreux, atroce etc. Et certaines planches ou/et cases sont rigoureusment incomprehensibles.

Je sais bien que ma critique donnerait presqu'envie de le lire comme on a envie de voir Plan 9 from outer space, le film d'Ed Wood, histoire de savoir que peut bien etre le plus mauvais film du monde. Il se trouve que la, on peut en rire a plusieurs quand on est dans une salle de cinema. La lecture etant un plaisir solitaire, vous aurez du mal a faire partager votre hilarite. C'est tellement moche que c'en est meme pas drole.

Note finale, 0/5. De la merde, purement et simplement
marcel 23/01 22:58
J'ai pas lu cet album, mais moi j'aime bien le dessin de Zezelj d'habitude. Et meme sur cet album-ci, je suis alle voir, ca ne merite certainement pas tes invectives.

froggy 23/01 23:06
Tant mieux pour toi, qu'il t'ait plu. De mon cote, il n'est pas passe. Si tu veux, je te refourguerai mon exemplaire. Et gratuitement bien sur. Passe le prendre a la maison quantd tu veux.
marcel 23/01 23:12
Je disais pas ca pour t'emmerder, mais y a tellement de truc vraiment moches qui sortent que j'ai ete surpris de voir de tels qualificatifs associes au dessin plutôt elegant dans sa gestion du noir et blanc (et gris) de Zezelj.
froggy 23/01 23:34
Tu ne m'emmerdes pas, [pas ici au moins. :))]. J'avais vu cette premiere planche qui effectivement est plaisante. Mais comem le scenario n'est pas du tout ce que j'esperais considerant le pitch, j'ai rejete l'ensemble. Je ne sais pas ce que Zezelj a fait d'autres et cet album ne m'a pas du tout donne envie d'aller voir ses autres.
 
Angoulême 2019
 
Mr Degryse 23/01 19:46
Rumiko grand prix d'Angoulême. Cool !
froggy 23/01 20:08
Ouais! Super! Je suis follement heureux pour elle, elle le merite tellement et depuis si longtemps. Enfin, une profonde injustice de reparee. Angouleme sait finalement reconnaitre les siens. Ils y auront mis le temps. Ce n'est pas trop tot. Ah, si cela pouvait arriver plus souvent. Il y a parfois des bonnes nouvelles dans la vie.
marcel 23/01 20:12
Mouahahahah ! N'importe quoi !
marcel 23/01 20:17
Sinon, Frank Miller a eu un Fauve d'or d'honneur (il sort d'où, ce prix ?...).
pm 23/01 20:25
Super ce grand prix ! Comme je connais à peine son nom et n’ai jamais rien lu d’elle et à vrai dire à peine entendu parler, c’est la preuve que je suis bien déconnecté.
Il y a 10 ans j’avais lu toute la sélection ou presque et j’étais souvent fan les auteurs primés. Maintenant que je suis professionnel je n’ai quasi rien lu et je ne connais même plus les auteurs qui gagnent.

Bon, je retourne à mes chères bandes dessinées.
Victor Hugo 23/01 20:48
J'ai voté pour elle... plus par défaut que par adhésion, mais si ça fait chier Guibert, ça me fait plaisir.
pm 23/01 20:51
Je sais que tu les aimes pas mais ’aime beaucoup les deux autres, Guibert et Ware.
Victor Hugo (pm) - 23/01 21:00
Chacun son goût, je ne suis ni intégriste ni prosélyte...
Victor Hugo 23/01 21:05
D'ailleurs je n'ai rien contre Guibert, qui est un vrai artiste, mais son côté snob, pédant et m'as-tu-vu me saoule. Mais c'est un petit joueur dans le "pédant" face à Jul, qui est devenu insupportable (sans raison, son LL est à chier).
Bert74 23/01 21:27
Bravo Juliette ! Et félicitations à Dorothée la plus grande découvreuse de talent du pays ! DTC Ségolène !
Quentin 23/01 21:31
C'est comme une élection présidentielle: on ne vote plus "pour" mais on vote "contre", et l'outsider remporte la mise.
froggy 23/01 22:06
Pauvre Segolene, ca lui en fait du monde.
 
Claire Bretécher
 
planetorga (froggy) - 23/01 16:01
hello
mille mercis.je commençais à avoir des soupçons sur mon souvenir. C'est si trompeur. J'ai cherché des années un dessin dans bi g BOSS et c'était dans ….Mickey. Par hasard je suis tombé un jour dessus.En tout cas mercisssss
planetorga (froggy) - 23/01 16:02
hello
mille mercis.je commençais à avoir des soupçons sur mon souvenir. C'est si trompeur. J'ai cherché des années un dessin dans bi g BOSS et c'était dans ….Mickey. Par hasard je suis tombé un jour dessus.En tout cas mercisssss
planetorga (froggy) - 23/01 16:22
hello bis
En espérant ne pas abuser, auriez vous le numéros de la " tranches de vie". Je viens de chercher sur internet ..et nada. Et je ne sais si à Rouen ils vendent encore Lauzier. Me resterait Paris (c'est loin) ou internet mais alors il me faut le numéro .Alors si vous avez une seconde..

merci de toute façon pour le renseignement .A bientôt peut être.
froggy 23/01 20:12
Tranches de Vie T3
torpedo31200 (froggy - post # 6) - 23/01 21:18
Tu as toute mon admiration.
Odrade 23/01 21:30
Je plussoie.


O.
froggy 23/01 22:07
Merci, merci dit-il a la foule a la fois ebahie et applaudissante. Mais je n'ai aucun merite, c'est entierement naturel.
 
Doit-on apporter du crédit aux BD sur la finance et autres projets, de prêts ou de loin et quel est l'intérêt ?
 
Victor Hugo 23/01 10:45
Vaste débat, n'est-ce pas Bert!
Bert74 23/01 17:56
Le "de prêts ou de loin" est vicieux quand même...
Achab 23/01 18:09
1,29% je crois...
Hors assurance.
Mais je peux me tromper...
L'observateur critique 23/01 18:10
C'est capital, comme question !
Bert74 23/01 18:11
Mais... C'est pas du jeu ! Arrêtez tout de suite de l'aider !
Victor Hugo 23/01 19:10
Ils s'habillent sur-mesure à crédit, mais le regroupement mensuel ils en sont revenus.






 
La politique, c'est nase, lisez plutôt des BD, tome 7
 
Achab (Tillerton) - 23/01 18:03
On en parle du nombre de blessures et de décès par armes à feu dans ton pays d'adoption si merveilleux ?
Ces drames humains seraient-ils moins graves ?
Et du coup il se passe quoi ?
L'interdiction te semble dans les tuyaux ?
Bert74 (Tillerton) - 23/01 18:20
Oh ? Ghosn a financé la campagne de Macron ?!??

Un parton dont le salaire et le poste est décidé par l'Etat aurait financé un des candidats à la campagne présidentielle ?

Et toi tu es au courant et pas l'ensemble des politiques et des médias ?
TILLIERTON 23/01 22:45
Faut pas tout mélanger. Ghosn n’est pas mis en place que par l’état. Et il a fait la démonstration qu’il est un champion des revenus occultes et de la dissimulation. Il ne paye pas ses impôts en France et j’aurai aimé que vous vous posiez la question de savoir s’il continuait à percevoir son salaire de PDG tout en étant en détention.
Quant aux violences, il s’agit purement d’une répression exercée par ceux qui sont en charge de faire respecter la loi. Alors que manifestement, même les consignes de ne pas viser la tête ne sont pas respectées.
Je retiens que vous n’etes pas choqués
suzix@bdp 23/01 23:04
tu dis qu’on ne parle pas des blessés. On te répond que si. On te dit pas qu’on s’en moque.
suzix@bdp 23/01 23:15
Encore un peu plus le foutoir dans le monde. Le Vénézuéla risque de plonger dans la guerre civile.
 
L'écho du BDM : une mort programmée
 
Piet Lastar 23/01 18:52
Qui sait ce qu'est un pelliculage, et aussi un pelliculage plissé ?

Exemple : Sibylline s'envole E0, pelliculage plissé 40 euros et non plissé 80 euros
marcel 23/01 20:08
Le pelliculage, c'est la petite couche brillante sur le carton de la couv. J'imagine que quand il "plisse", c'est du a un defaut de fabrication. Y avait quasiment tous les premiers Comics super-héros de Glenat dans les annees 80 qui etaient comme ca, mes exemplaires ont des "cloques allongees".
Pm ? J'ai bon ?...
froggy 23/01 20:12
La premiere edition de QRN sur Bretezelburg est celebre pour ce defaut de fabrication.

Il parait qu'il en existe des non plissees mais je n'en ai jamais vu. Je suppose que Philippe peut confirmer ou informer ce point. Philippe dear?
pm (marcel et froggy) - 23/01 20:28
C’est parfait les enfants, je n’ai plus rien à vous apprendre.
pm 23/01 20:36
Et pour QRN, le plissé le plus célèbre, il existe un peu tout les états intermédiaires. Le mien est plutôt peu plissé mais des totalement non plissés il y en a très peu et ça se vend très cher, genre 10 fois la cote qui est de 180 euros.
Le pelliculage est un grand progrès pour la durabilité des albums. Si vous faites une tâche sur la couverture ça s’en va très facilement avec un peu d’alcool, sur les albums mats ou non pelliculés ils seraient définitivement abimées. Le pelliculage est apparu au début des années 60. C’est une raison pour laquelle les vieux albums, Tintin, toilés Lombard, Spirou et Fantasio jusqu’au 14, ont tous des plats très fragiles. Mais le pelliculage engendre sa propre fragilité car il peut se rayer voir claquer au niveau du mors ( jonction plat/dos ) quand c’est trop tendu et ça les collectionneurs détestent.
pm 23/01 20:38
TouS les états...
Victor Hugo 23/01 20:47
Le pelliculage, c'est la petite couche brillante sur le carton de la couv.
Il ne faut pas confondre le pelliculage avec le vernis.Le pelliculage peut être mat, et il est toujours mat quand il accueille un vernis.
pm (VH) - 23/01 21:31
Oui, je me suis mal exprimé, quand je dis mat je pense à un vieux Tintin ou à l’eo de Spirou et les héritiers pas aux albums modernes.
Il y a même les albums satinés, comme l’eo des bijoux de la Castafiore, je ne pense pas que ce soit un vrai pelliculage, car on ne peut pas nettoyer un plat, et c’est d’une fragilité extrême, les frottements apparaissent immédiatement.
Bert74 23/01 21:43
Y avait quasiment tous les premiers Comics super-héros de Glenat dans les annees 80 qui etaient comme ça

Putain toute ma collection Comics USA est dans cette état fripé. Le plus extrême c’est Lex Luthor - La Biographie Officieuse (Barreto / Hudnall). Et je l’ai vu dans cet état chez tout les bouquinistes qui l’avaient. Un vrai cas d’école. Ca se voit même sur sa fiche BDGest. A ce niveau ça en devient une œuvre d’art (surtout que ça lui donne une gueule de vieux Rembrandt non restauré).
froggy (Bertrand) - 23/01 22:04
Lex Luthor par Rembrandt? I beg your pardon. :))
marcel 23/01 22:45


(Le mien aussi est le pire de ma collec).
marcel 23/01 22:48
Il ne faut pas confondre le pelliculage avec le vernis.Le pelliculage peut être mat, et il est toujours mat quand il accueille un vernis.
Du coup, c'est le vernis qui plisse ?...
froggy 23/01 22:50
Ca me rappelle une histoire.

Un vieux monsieur et une vieille dame se retrouvent a une soiree alors qu'ils ne se sont pas vus depuis tres, tres longtemps. Ils se rememorent le temps de leur folle jeunesse et de ce qu'ils ont fait ensemble alors.
La dame s'exclame: "Ah! Mon vieux complice.
Le monsieur de repondre: "Eh oui, mes couilles aussi!"
suzix@bdp (froggy ) - 23/01 23:08
MouuaaaAAAAAHHH
pm (marcel) - 23/01 23:20
Non, c’est bien le pelliculage.
Laurent fait plutôt allusion à certains albums mats à vernis sélectif.
 
Où trouver des centre de prêts de BD (ou bilbiothèques)
 
bert74 23/01 09:37
Ahaaaann... Je me posais la question pourquoi ce con de bot a fait remonter ce sujet plutôt qu'un autre pour balancer son message...
En fait c'est le titre du sujet qui l'a attiré :"centre de prêts".

Hé Hé, on pourrait jouer à ça dis-donc : on crée des sujets avec un libellé BD, mais suffisamment équivoque pour faire appeau à bot et le premier qui mord a gagné.
 
Quels albums achetez-vous ? (28)
 
heijingling 23/01 06:32
>froggy: J'aime bien L'Ankou, le message n'est pas vraiment subtil, c'est sur, mais ça ne me dérange pas (pourtant je ne suis pas anti-nucléaire), il y a un charme suranné années 70 (avec aussi l'indépendantisme breton- et je ne suis pas breton non plus), et j'aime beaucoup l'ambiance landes bretonnes( comme dans Tif et Tondu Les ressuscités, ou le Félix dont le scénario est issu), les personnages des magiciens, et surtout, quand j'étais gamin, l'Ankou me terrifiait et me fascinait. Et puis, il y a Ororéa.

>Bert74: très juste, Ororéa surtout est un très beau (dans tous les sens du terme) personnage féminin, naturellement sexy, avec un fort tempérament, un personnage très féministe; pour Luna Fatale, c'est un peu plus lourd (surtout l'expo de Fantasio au début de l'album), le personnage est trop forcé, un coté tarantinesque, c'est l'histoire qui veut ça, mais par conséquent, elle peut difficilement être reprise dans d'autres histoires. Et puis, Ororéa est une polynésienne, Fournier a été le premier a introduire de vrais personnages non occidentaux dans Spirou, il y a une vraie générosité dans ses albums que j'apprécie beaucoup.
Stefan 23/01 08:39
HA!!!! Un Peuplier !!! trop fort, j'ai mis 20 bonnes minutes à la comprendre.
heijingling (Stefan) - 23/01 09:07
j'ai mis 20 bonnes minutes à la comprendre.
C'est parce que tu es un plat âne (copyright, Peyo, in Johan et Pirlouit)
Stefan 23/01 09:42
ça en chêne.
marcel 23/01 10:17
Hetre ou ne pas hetre au taquet, la est la question.
helmut perchu 23/01 11:14
Aucun souvenir de la fameuse Ororéa...

Je suis bien plus émoustillé par les fesses de Cyanure, ça doit être mon coté psychopathe....
Stefan 23/01 11:27
on n'est pas tous sensibles au mêmes charmes.
bert74 23/01 11:29
En tout cas on ne cèdre rien.
Murakami 23/01 13:38
Katanga #3, par Vallée & Nury (Dargaud)
Paris 2119, par Bertail & Zep (Rue de Sèvres)
Capitaine Sabre - intégrale #1, par Gine (Éditions du Long Bec)
helmut perchu (Murakami) - 23/01 14:04
Tu me diras ce que tu as pensé de Paris 2119 pasque les trucs de Zep dans la veine adulte c'est franchement pas des réussites...
Piet Lastar 23/01 18:34
Je viens de (re)lire Le Repaire de la Murène, et en dos rond (1973). Très agréable ! Et aussi, les Hommes-Bulles (1986). En fait, tous mes Spirou de Franquin datent de mon enfance sauf 3 que j'avais en éditions publicitaires (Fina) brochées, berk ! Il me reste Les Pirates du Silence à trouver en dos rond si possible.
Murakami (helmut perchu ) - 23/01 20:28
Je ne l'ai pas encore lu mais j'ai acheté cet album surtout pour Bertail, pas pour Zep. J'adore depuis très longtemps le travail de Bertail et je dois d'ailleurs posséder à peu près tous ses albums...
froggy (Murakami) - 23/01 22:08
Et tu as combien de Bertaux comme on dit chez Jari?
froggy (Murakami) - 23/01 22:10
Sinon, je suis comme Bertrand, to avis m'interesse si tu veux bien en poster un des que tu l'auras lu. Le pitch m'interesse mais j'ai besoin de retours.
marcel 23/01 22:54
D'où t'appelles mon Moumoute "Bertrand" ?...
froggy 23/01 23:04
Tiens oui, tu as raison. Je me suis trompe. Merci Marcel de l'avoir remarque.

Bertrant et Helmut, je vous prie de bien recevoir mes excuses les plus plates.
marcel 23/01 23:07
D'où tu mets un "t" a la fin du prenom de mon Bertounet ?...
froggy 23/01 23:29
Marsel, tu m'emmerdes, tu sais?
marcel 24/01 00:11
D'où tu me mets une majuscule ?...
 
Vos amis et leurs emprunts de vos BD
 
Bert74 23/01 17:54
Quelle est la durée moyenne de vos prêts ?
Avez-vous une solution pour retrouver tous vos albums ?
Quel crédit apporter à un pseudo-ami qui vous jure que ce n'est pas à lui que vous l'avez prêté ?

Je ne sais pas comment vous gérez le problème, mais moi je sais qu'un jour leur ferait payer à tous ces bâtards... Car c'est moi le propriétaire en fait.

Je suis sûr que Victor à un avis sur la question et sur le coût financier que cela peut générer. C'est un budget quand même.
Piet Lastar 23/01 18:27
Tout est écrit dans un cahier et je ne prête qu'à des lecteurs de confiance
Victor Hugo (bert) - 23/01 19:01
Ah oui, moi j'ai prêté celui-là, édition originale, je ne l'ai jamais revu, mais je sais qui l'a.


D'une manière générale, il faut se méfier des propriétaires, locataires, fonctionnaires, retraités, salariés, cadres ou non-cadres, professions libérales ou artisans... Les prêts de BD entre particuliers ça a peu d'intérêt, taux ou tard on le paie, par mensualités.
suzix@bdp 23/01 21:40
je n’ai aucun problème pour le retour de prêt de mes BD. Tout simplement parce que je n’en prête pas. Jamais. A personne. (;0)

par contre je prête volontiers mes DVD. J’utilise l’appli Moviebuddy pour les lister (simple scan du code barre). Et il y a une option « prété à ... ». Très utile vu que j’ai presque constamment 10 à 20 DVD ou séries TV en vadrouille.
pm 23/01 22:12
Manquerait plus que je prête mes bd ! Si je veux qu’un ami la lise je la lui achète, mais il ne va pas mettre ses sales pattes sur mes bandes dessinées. Déjà à ma femme et mes enfants j’ai du mal.
froggy 23/01 23:56
De mon cote, je ne les prete pas non lus car personne ne vient les chercher. Je ne sais pas pas pourquoi. Peut-etre que Danyel, Heijingling et Quentin le savent? :))
 

 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio