Manhattan Kaputt de Franck IsardSimon LéturgieJean Léturgie - 4 critiques

Série : Spoon & White - T. 7
Edition : Vents d'Ouest
Collection : Humour
Pages : 48 pages en couleurs
Parution : février 07
Auteurs : Franck IsardDessinateurSimon LéturgieDessinateurJean LéturgieScénariste

Ajouter une critique
 
Par : Coacho Voir les critiques de Coacho (30 sept. 2007)

Bon, depuis maintenant 6 volumes, on connaît le mécanisme de Spoon & White.
C’est bourrin, speedé, plein de clins d’œil, et variablement drôle.
Dans cet album, Courtney se fait enlever par un drôle de terroriste et l’agence, que les fans de 24H reconnaîtront, mandatera nos 2 héros pour la délivrer.
Bon, là, il faut avouer que ça alterne le bon et le moins bon.
Je suis plutôt fan en règle générale mais au bout du 7° tome, je me suis peut-être un peu détaché. Les gags tournent finalement beaucoup trop sur les mêmes axes, comme celui de Spoon et Gooffy.
Le passage dans la gare de New-York nous offre le plaisir de voir, entre autres, la famille Simpson courir vers leur train, où encore Larcenet acheter un ticket mais le plus touchant, outre ce Jack Bistrow aux allures de rival de Painful Gulch, c’est bien de voir passer Roba avec Boule dans ses bras…
Enfin, un bon délire de plus à lire pour les aficionados sinon, lisez les premiers tomes.

Par : Philippe Belhache Voir les critiques de Philippe Belhache (05 avr. 2007)

"Manhattan Kaputt", Spoon & White 7, par Léturgie, Isard et Léturgie. Vents d'Ouest.

Spoon & White ? Définitivement les deux flics les plus dangereusement crétins de la galaxie BD. Léturgie père et fils régalent les amateurs de polars américains depuis près de dix ans avec cette série décapante parue chez Dupuis et finalement (plus logiquement) chez Vents d'Ouest. Les amateurs essentiellement car son principal attrait réside dans un pillage en règle des longs métrages et séries télévisées américaines, ici "Alias" et "24" (avec au passage un clin d'oeil BD à l'excellent "Soda" de Gazzotti et Tome), accommodés à la sauce Léturgie. A ce titre, "Manhattan Kaputt" ne diffère guère des six autres titres de la série. Si l'on reconnaît volontiers aux auteurs, au delà de la parodie, la volonté d'amener à chaque tome un récit à part entière, les ressorts comiques restent les mêmes. Spoon le nain flingueur aux références culturelles limitées à l'univers de Walt Disney et à la filmographie de Clint Eastwood (période Dirty Harry) et White le grand crétin inepte aussi roublard qu'inefficace ont pour points communs d'être les deux seuls blancs de leur commissariat, de se mépriser mutuellement, d'être condamnés à sévir ensemble et de convoiter la même femme, la pulpeuse journaliste Courtney Balconi. Ils se mettent systématiquement dans les ennuis jusqu'aux yeux, sèment flingue(s) en main la dévastation sur leur passage et n'arrivent en général à en sortir indemnes que par pur coup de bol, option malentendu. Bref, rien de bien nouveau sous le soleil. L'exercice peut lasser à la longue, mais pour les irréductibles ou ceux qui découvrent S&P, il reste succulent d'humour "trash". Nota bene : pour accompagner la réédition des premiers titres de la série, les éditions Vents d'Ouest offrent avec ce dernier opus le tome fondateur, "Requiem pour dingos" ; un geste qui ne se limite pas à l'aspect commercial, les deux récits étant liés. "Make my day".

Par : m'enfin Voir les critiques de m'enfin (20 mars 2007)

Aprés XXl, que j'ai trouvé assez moyen, j'ai hésité à investir dans ce tome 7.
Finalement, j'ai craqué, et je ne le regrette pas!
On retrouve cet humour fracassant qui me fait tant rire.
Un Spoon au sommet de sa débilité, et un White plus machiavélique que jamais.
Malgré l'absence de Yann à la distribution, cet album est un plaisir.
Si vous avez (comme moi) été déçu par le précédent, vous vous réconcilirez avec celui-ci.

Par : FatalJack Voir les critiques de FatalJack (10 mars 2007)

Bon j'ai hésité entre le 3 et 4 étoiles, finalement je mets 3 étoiles parce que malgré que j'ai passé un bon moment de lecture, rien à voir avec les fou rires des premiers tomes (il y a tout de même quelques passages qui valent le détour - j'adore toujours autant chaque passage avec leur chef ici arborant un magnifique t-shirt "Fat and Furious")... Le dessin est très bon rien à redire à part peut-être qu'il y a avait trop de cases pour faire des plans comme dans la série "24 heures" parfois ils étaient - je trouve - inutiles...
Un album pas mauvais qui permet de retrouver nos 2 flics les plus tarés de la grosse pomme.


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio