Comme tout le monde - T. 1 de Denis Lapière MathildaPierre-Paul RendersRudy Spiessert - 4 critiques

Série : Comme tout le monde - T. 1
Edition : Dupuis
Collection : Expresso
Pages : 48 pages en couleurs
Parution : octobre 06
Auteurs : Denis LapièreScénariste MathildaColoristePierre-Paul RendersScénaristeRudy SpiessertDessinateur

Ajouter une critique
 
Par : yannick Voir les critiques de yannick (07 juin 2007)

L’avalanche d’émissions de télé-réalité ces dernières années a donné beaucoup d’idées de scénarii dans le 9ème art. Morvan a ainsi réalisé avec Porcel la série Reality Show chez les éditions Dargaud. Cette fois-ci, c’est au tour du trio Lapierre, Renders et Spiessert de nous proposer une bd basée sur ces émissions de TV.

Cet album est finalement très agréable à lire. Les personnages sont sympathiques et intéressants, à l’image de Claire, une jeune femme un peu perdue qui a du mal à faire reconnaître ses talents d’actrice. L’intrigue est intelligemment distillée, elle nous tient en haleine jusqu’à la dernière page.

Le dessin est très plaisant à contempler. L’auteur n’est autre que le dessinateur de Ingmar, Spiessert a changé légèrement son style pour « comme tout le monde » en utilisant un trait plus gras. Le résultat donne un trait assez fluide qui ressemble à celui de Berbérian. Je voudrais rendre hommage à la coloriste, Mathilda, qui a su envoyer des tons très agréables en adéquation avec l’histoire.

« Comme tout le monde » est une série très agréable à lire. Mais, je dois avouer que le thème de la télé-réalité n’est pas un sujet qui me passionne énormément d’où mon conseil de ne pas acheter l’album et ma note un peu sévère par rapport aux bonnes qualités de cette bd. Cependant, je pense que « Comme tout le monde » intéressera de nombreux bédéphiles. Ce premier tome est donc absolument à lire afin que vous vous fassiez votre propre opinion sur l'intérêt de suivre cette série…

Par : Quentin Voir les critiques de Quentin (05 juin 2007)

Comme Alban, en lisant les premières pages, je croyais avoir affaire à une ènième version (plutôt fade) de la vie quotidienne facon Peyraud ou Christopher. Mais très vite, l'histoire bascule et on se retrouve face à une véritable intrigue. Ce premier tome prend le temps de bien planter le décor et les personnages. Le scénario est captivant et laisse présager des surprises pour la suite (heureusement que je n'ai pas vu le film, ce qui me permettra de goûter tous leurs effets). Un bon début.

Par : Philippe Belhache Voir les critiques de Philippe Belhache (08 nov. 2006)

"Comme tout le monde" tome 1, de Spiessert, Lapière et Renders. Expresso Dupuis.

Du cinéma à la BD, de la BD au cinéma... Les deux supports entretiennent des rapports à la "Je t'aime, moi non plus", avec des résultats plus ou moins heureux selon les cas. "Comme tout le monde" est annoncé comme une relecture du thème développé dans le film homonyme sorti cet été dans les salles françaises, il y a seulement quelques jours en Belgique. Le pitch est roublard, empreint d'un cynisme très contemporain. Un "Monsieur tout le monde" consacré comme tel par un jeu télévisé est utilisé à son insu par une société spécialisée, pour tester différents produits de consommation. Il a pour ce faire été placé auprès de lui une apprentie actrice à qui il a été demandé de partager sa vie... Le film ne semble pas avoir soulevé un enthousiasme particulier de la part des critiques en France. Cela n'enlève rien aux qualités de l'album, réalisé par les auteurs du script original eux-mêmes, dont le scénariste BD chevronné Denis Lapière. L'intrigue y est dense, cohérente et bien gérée, de la mise en place des protagonistes aux premiers dérapages. Le graphisme de Spiessert, dans la veine des Peyrault, Korkydu et autres disciples plus ou moins avérés de Dupuy et Berbérian, fait merveille dans le registre. A ranger non loin de "Une épaisse couche de sentiments", album paru il y a quelques mois dans la même collection, même si l'ensemble s'annonce finalement moins ancré dans la noirceur que la vision du monde développée par Gnaedig et Thirault.

Par : alban Voir les critiques de alban (10 oct. 2006)

"Comme tout le monde" ressemble à une énième balade amoureuse, à une énième vision d’une balade sociale, à une énième vision de la vie de tous les jours, d’une énième vision d’un genre où Christopher, Peyraud, Watson ou d’autres excellent … Mais là, nous virons dans une série beaucoup plus trash même si dans ce tome 1, nous n’en avons que quelques indices.
Claire est actrice et a été recrutée pour analyser le comportement d’un jeune homme ordinaire prénommé Jalil. Elle est belle et il semble éperdument amoureux, mais elle joue et plutôt bien pour le compte d’une société en mal d’analyse du comportement.
"Comme tout le monde" a également connu une version cinématographique récente (que je n’ai pas vue) et nous propose un scénario très actuel et plutôt bien ficelé… J’avoue que les premières planches m’avaient fait penser à une énième version d’un genre que nous connaissons bien maintenant et qui au départ ne semblait pas apporter un plus. Mais j’ai vite été pris au jeu et maintenant j’ai hâte de lire le tome 2.


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio