Fatalitas de Pascal BerthoMarc-Antoine Boidin - 5 critiques

Série : Chéri-Bibi - T. 1
Edition : Delcourt
Collection : Conquistador
Pages : 56 pages en couleurs
Parution : mai 06
Auteurs : Pascal BerthoScénaristeMarc-Antoine BoidinDessinateur

Ajouter une critique
 
Par : yvan Voir les critiques de yvan (11 août 2006)

Voilà un excellent premier tome d’une série adaptée du roman de Gaston Leroux. C’est Pascal Bertho qui retravaille le scénario de cette histoire de Cheri-Bibi, diffusée dans les années 70 sous forme de feuilleton télévisé.

L’histoire d’un honnête boucher de Dieppe qui se retrouve bagnard avec le matricule 3216 et qui se voit vite coller l’étiquette d’ennemi public numéro un. L’histoire d’un innocent révolté, une force de la nature que tout le monde craint et dont rien que le nom fait trembler : Cheri-Bibi.

Le lecteur découvre en parallèle l’histoire de ce bagnard transporté sous haute escorte à bord d’un bateau-prison, et le passé chargé d’aventures de Cheri-Bibi à l’aide de flash-back bien dosés. Les dessins et la colorisation de Marc-Antoine Boidin sont magnifiques.

Bref, sans tomber dans le piège des raccourcis faciles Pascal Bertho parvient à adapter avec brio ce roman en bande dessinée, en nous servant une histoire haletante, tout en gardant suffisamment d’éléments sous la main pour rendre l’attente du deuxième tome pénible pour un lecteur conquis dès les premières planches.
Fatalitas !

Par : Coacho Voir les critiques de Coacho (20 juil. 2006)

Il y a parfois des noms de séries BD qui vous titillent la nostalgie.
Chéri-Bibi fait partie de ce panthéon un peu désuet que beaucoup d’entre nous ont visité. C’est donc l’adaptation de l’œuvre de Gaston Leroux par Pascal Bertho qui nous est proposée par Delcourt. Et je dois dire que c’est plutôt réussi !
Le format 48 pages contraint l’auteur à des concessions mais a pour effet positif d’accélérer le rythme du récit. Ainsi, l’histoire, composée d’habiles flashbacks et de voix off savamment distillée, peut paraître un peu brouillonne au départ mais tout se met rapidement en place. Ainsi le lecteur se laisse guider tranquillement à la découverte de la légende Chéri-Bibi !
Mais si cela ne s’arrêtait qu’à la force de l’œuvre écrite, ce qui serait déjà une chose formidable, ce serait passer sous silence le travail exceptionnel de Marc-Antoine Boidin. Moi, j’aime les Marc-Antoine ! Ceux de l’Histoire, ou ceux de Julius Corentin ! Et bien je vais aimer celui-ci à présent ! Après Kérioth, Les Contes de Brocéliande, Funky Cops, l’auteur met ses crayons au service d’une histoire qui lui permet un mélange de genre, avec beaucoup de mouvement, sur un récit quelque peu statique ! Et le mélange est détonnant.
Le dessin est magnifique, plein de caractère, et de gueules, au sens noble du terme.
Les planches sont superbement découpées et jamais le lecteur se perd, si ce n’est pour le plaisir d’admirer l’ensemble de la page.
Les couleurs sont aussi en parfaite harmonie avec l’ensemble et le tout nous donne un album assez fort dont je ne regrette absolument pas l’achat !
Je ne sais pas de combien de tomes se parera la série mais je ferai inévitablement partie de futurs acheteurs… Et vous ?

Par : Jean-Marc Lernould Voir les critiques de Jean-Marc Lernould (17 juil. 2006)

"Fatalitas", "Cheri-Bibi" tome 1 de Bertho et Boidin. Delcourt.

Le Chéri de ces dames est de retour.. L'un des fleurons de Gaston Leroux est en effet passé à la trappe à quelques exceptions près. Il y a déjà eu une BD publiée dans feu le journal France Soir dans les années 50 (1) puis dans les années 70 une série télévisée avec notamment Jean Lefèbvre dans le fameux second rôle de "la Ficelle". Et puis, plus rien jusqu'à ce que le scénariste Pascal Bertho et son compère Marc-Antoine Boidin (ils ont déjà travaillé ensemble sur la série "Kérioth") exhument ce classique et remettent au goût du jour et en trois tomes le matricule 3216 échappé du bagne de Cayenne.

A propos d'échappée belle, Boidin évite l'écueil d'un dessin trop réaliste que l'on voit souvent appliqué dans l'illustration de classiques, et ce, malgré le recours à l'ordinateur. Le trait de Boidin est tantôt anguleux, tantôt tempéré par un bon fondu des couleurs, toujours vigoureux. Dans ce premier opus, Chéri Bibi n'apparaît que peu à peu, qu'il s'agisse de sa jeunesse tragique ou de son rôle dans la révolte des bagnards à bord du navire qui les conduit à Cayenne. Mais les seconds rôles sont là pour nous mener en bateau, de la Ficelle à la mystérieuse Comtesse en passant par le Kanak, autant de sbires et de "tronches" qui amèneront l'herculéen Jean Mascart allias Chéri Bibi vers sa vengeance (il y a du Monte-Christo dans cette histoire..).

On imagine que Bertho, qui fut objecteur de conscience, saura comme Leroux prendre la défense du matricule 3216, et activement puisque le second tome est déjà fixé pour janvier 2007. A noter que les deux auteurs ont également tâté du dessin d'animation dans leur parcours.

Enfin si l'enfer du bagne de Cayenne fut dénoncé dans les années 30 par Albert Londres, n'oublions pas que l'auteur du "Fantôme de l'opéra" et du "Mystère de la chambre jaune" a publié "Chéri-Bibi" dès 1913.

(1) Le site www.pressibus.org propose à la vente cette BD de Regino Bernad, scénarisée par.. Alfred-Gaston Leroux, fils de Gaston.

Le tatouage du jour :
"A Cécily
pour la vie"
(C'est sûr il l'a dans la peau)

Par : knet Voir les critiques de knet (26 mai 2006)

Prodigieux, cette adaptation du roman de Gaston Leroux est tout simplement une réussite. Tout d'abord, les dessins sont magnifiques et les auteurs sont, je pense, parvenus à réactualiser cette histoire tout en gardant l'âme du bouquin. Chapeau et vivement la suite !!!

Par : herve Voir les critiques de herve (21 mai 2006)

Merci aux éditions Delcourt de nous offrir une bande dessinée de cette qualité.
D'une part le scénario, basé sur l'oeuvre de Gaston Leroux (ce n'est pas moi qui le dit, c'est inscrit sur la superbe couverture; oui, au fait, jetez un simple coup d'oeil sur la couverture et vous serez inévitablement conquis), scénario parfaitement retravaillé par Berho, auteur du sublime "la voix" chez Vents d'Ouest (voir mes critiques).
D'autre part, le dessin et les couleurs sont magnifiques.
J'ai le souvenir, mais je parle d'un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaitre, d'un Chéri-Bibi en noir et blanc à la télévision française, dans les années 75, qui n'avait pas le rythme aussi relevé que cette bande dessinée.
Car, à travers cette bd, c'est à une véritable renaissance de Chéri-Bibi (les plus anciens peuvent entonner le générique du feuilleton, avec nostalgie), que l'on assiste là.
Un très beau travail de réécriture, un dessin et des couleurs fort réussis... bon, je crois que je vais me replonger vers le roman de Gaston Leroux. Une réussite des éditions Delcourt.


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio