Châtiment corporel de Anne-Claire JouvrayOlivier JouvrayJérôme Jouvray - 9 critiques

Série : Lincoln - T. 4
Edition : Paquet
Pages : 48 pages en couleurs
Parution : février 06
Auteurs : Anne-Claire JouvrayColoristeOlivier JouvrayScénaristeJérôme JouvrayDessinateur

Ajouter une critique
 
Par : satir-boy Voir les critiques de satir-boy (20 mars 2006)

Retour du cowboy le plus barjot du 9ème art dans "Châtiment corporel", j'ai l'honneur de vous présenter Lincoln. Après s'être engagé dans la police new yorkaise, nous le retrouvons quelques années plus tard ayant pris du galon (eh! oui il est devenu chef de brigade) ainsi que du poid. Il doit sa promotion et sa surcharge pondérale à des fréquentations plus que douteuses. Mais dieu veille sur sa brebis égarée et il a plus d'un tour dans son chapeau pour la remettre sur le droit chemin. Lincoln n'est pas dupe et comprend bien vite que le vieux barbu à une idée derrière la tête.
La famille Jouvray nous livre un excellent tome. L'humour est toujours aussi fin et fait mouche, le dessin naif de Jérome accompagne parfaitement ce décalage. Anne-Claire s'est surpasée dans sa colorisation ce qui donne encore plus de profondeur à l'illustration.
Fan dès la première heure je vous conseille fortement la lecture de cet album et conseille à ceux qui ne connaissent pas de s'y mettre en espérant qu'ils accrocheront.

Par : Philippe Belhache Voir les critiques de Philippe Belhache (09 mars 2006)

"Châtiment corporel", Lincoln 4, par Olivier, Jérôme et Anne-Claire Jouvray. Paquet.

Après "Playground", il était difficile d'imaginer ce que les frères Jouvray pourraient faire de leur personnage - ne parlons pas de héros - ce cow-boy particulièrement mal embouché que Dieu décide un jour de rendre immortel pour en faire un redresseur de torts. Lincoln semblait avoir échappé à l'influence tant du "Vieux" que de son alter ego à cornes. Il est ainsi devenu flic à New York, officier de police aussi cynique que pourri, d'autant plus sûr de son impunité qu'il ne craint rien physiquement. Dieu décide cependant de reprendre son poulain en main. Avec plus ou moins de bonheur... Le résultat ? Du Lincoln pur jus. De fait, les ressorts comiques sont toujours les mêmes. "Tête de bois" Lincoln reste toujours aussi hermétique à la rhétorique, qu'elle soit divine ou satanique, et s'emploie avec un certain succès à ne pas faire ce qu'on attend de lui. Et lorsqu'il le fait, c'est contraint et/ou vexé, et surtout pas de la manière attendue. Les Jouvray s'en amusent, le plaçant cette fois face à un homme qui prétend lui agir au nom de Dieu... La parabole est lisible sans être appuyée, emballé de cet humour un poil désinvolte devenu la marque de fabrique des deux frères. Bref, la sauce prend une nouvelle fois, intronisant cette série savoureuse marquée au sceau de la dérision comme une référence du genre.

Par : yvan Voir les critiques de yvan (03 mars 2006)

On prend toujours plaisir à retrouver Lincoln, anti-héros au possible, et son caractère de cochon. C’est clair qu’on s’est habitué au personnage et que du coup la surprise n’est plus là et le rire peut-être moins présent. Mais, les trois personnages principaux (Lincoln, Dieu et le Diable) sont tellement excellents qu’on ne s’ennuie jamais avec un tome de Lincoln.
On avait quitté Lincoln en tant que policier réglant la circulation dans le tome précédent et c’est donc sans étonnement qu’on le retrouve en inspecteur de police bedonnant et corrompu dans ce tome. Et quand Dieu revient lui casser les couilles, il ne faut pas beaucoup de temps à Lincoln pour finir bagnard après une scène au tribunal excellente.
Côté scénario, l’aspect du pénitencier faisant office de purgatoire colle parfaitement à cette série où Dieu et le Diable essayent constamment d’influencer Lincoln. De plus, les nouvelles proportions de Lincoln collent parfaitement à sa fainéantise, et l'allure bouseux et crasseux du prisonnier lui va également à merveille.
Côté dessin, la nouvelle technique à base de crayonnés mis en couleur renouvelle l’aspect graphique de la série et m’a également bien plu.

Par : Schtroumpf lecteur Voir les critiques de Schtroumpf lecteur (01 mars 2006)

C'est sûr, c'est pas aussi marrant que les deux premiers tomes. Faut dire que maintenant on connaît le personnage. Mais ça reste quand même drôle. Et surtout, l'histoire avance, pas forcément à grands pas, mais ça progresse. On avait laissé Lincoln policier, on le retrouve en bagnard.
Lincoln, toujours aussi antihéros, passe par de nouvelles phases : Dieu et le Diable essaient avec plus ou moins de réussite de l'influencer dans ses actions.
Cette série est un vrai plaisir à lire et à relire. Je trouve les dialogues super et j'aime beaucoup le dessin et la mise en couleur. Il y a une sorte d'osmose entre toutes ces composantes. Vivement la suite.

Par : Zou (15 févr. 2006)

Le quatrième tome des aventures de Lincoln est dans la lignée des précédents : drôle, acide, grinçant, avec qui plus est un dessin qui je trouve s'est amélioré par rapport aux premiers épisodes. De plus, l'histoire avance bien, on n'a plus simplement droit à un enchainement de gags et situations marrantes comme dans le premier album, on sent que les auteurs maîtrisent de mieux en mieux leur sujet (tant scénaristiquement que graphiquement) avec un personnage de Lincoln qui s'épaissit au fil des albums (et je ne dis pas ça simplement pour les premières pages où on retrouve notre cow-boy en commissaire de la police de New-York bedonnant et corrompu !).
Bref, Lincoln est une série qui continue d'étonner par sa qualité très élevée, tout en gardant cette touche d'originalité qui lui assure un succès amplement mérité.

Par : Coacho Voir les critiques de Coacho (15 févr. 2006)

Nous avions laissé Lincoln à un Carrefour en train de faire la circulation.
Nous le retrouvons quelques années plus tard, ayant pris du galon et du poids, en inspecteur de police corrompu. Quand on connaît le personnage depuis ses débuts, c’est bien quelque chose qui ne choque pas.
Mais Dieu a décidé de reprendre en main sa brebis et va lui imposer un parcours et un challenge. Ainsi, Lincoln sera destitué, incarcéré, molesté et abandonné dans un cachot avant de prendre la fuite avec une improbable bande tous enchaînés.
Ce tome 4 est un vrai plaisir dans le sens où la famille Jouvray ne s’est pas enferrée dans un maniérisme et un savoir-faire qui auraient pu les conduire à répéter à l’envie les mêmes mécanismes narratifs qui avaient fait les succès des précédents opus.
Le fond même de l’histoire reste inchangé puisqu’on continue à observer les enjeux misés sur Lincoln par Dieu et le Diable, mais le déroulement des aventures reste toujours frais et original.
On savoure avec toujours autant de délectation le trait de Jérôme et les couleurs d’Anne-Claire, ainsi que les jubilatoires traits d’esprit qu’Olivier s’applique à faire passer en dynamitant la pensée judéo-chrétienne classique.
C’est fait avec grand humour et on ne se lasse pas de voir étalés ainsi les corruptions, critiques et irrévérences qu’il nous livre dans son dernier scénario.
Jusqu’au point cynique où la volonté du Diable rejoint celle de Dieu et que tout se déroule dans un « t’es pas cap » alcoolisé hilarant (la gouille bolle, wahaha, j’en ris encore !) !
A noter quelques erreurs orthographiques comme la case 4 de la page 32 et un pluriel oublié, ou encore case 5 page 38 ou case 7 page 41 avec l’oubli de formes négatives) mais l’ensemble est de qualité bien supérieure à l’ensemble de la production habituelle et ça mérite d’être souligné, applaudi, et peut-être même mériter l’érection d’une statue ! ;o) A lire, forcément !

Par : Emie (15 févr. 2006)

Voilà plusieurs jours que j'attendais avec impatience le moment où je pourrais courrir à la Fnac pour me jeter sur Lincoln... J'avais été un peu déçue par le tome 3 que je trouvais pas mal mais sans plus, qui lorgnait vers un esprit moins Lincoln. Mais en tant que grande fan de la série, il faisait quand même partie de ma bdthèque ! Honnêtement, dans ce dernier tome, j'ai retrouvé tout ce qui avait été perdu dans le T.3, avec l'esprit far-west, les grandes plaines désertiques et surtout la scène dans le tribunal (hilarante, évidemment)... et ça fait vraiment plaisir !

Par : Jozeph Voir les critiques de Jozeph (15 févr. 2006)

Je ne m'étends pas, tout a été dit. Cette série est de mieux en mieux. Le dessin n'a rien à envier au scénario et vice-versa. Excellente production, accessible, drôle et intéressante. Une des meilleures séries en cours à mon gout.

Par : eddy Voir les critiques de eddy (14 févr. 2006)

Parti d'un concept rigolo, avec un deuxième tome bien marrant, un troisième plus noir mais quand même drôle, je me suis dit que suivant toute logique, ce tome serait celui du "déjà vu", le tome qu'on trouve moins bon, celui qui déçoit alors qu'il est aussi bon que les autres.

Bin non, il est toujours aussi drôle. L'humour pince sans rire marche toujours aussi bien, et la scène (que je ne dévoilerai pas) ou Lincoln s'énerve est vraiment jouissive et hilarante.

Lincoln incarne un idéal d'inaction, avec une envie de rester en dehors du monde, alors que le diable et dieu le pousse pour qu'il s'en occupe. Et son don d'immortalité, qu'il n'use qu'en dernier recours, lui permet de botter les fesses de ceux qui vont trop loin et qui l'énerve. Et ça, c'est super agréable à lire!


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio