Mer noire de Philippe FrancqJean Van Hamme - 3 critiques

Série : Largo Winch - T. 17
Edition : Dupuis
Collection : Repérages
Pages : 48 pages en couleurs
Parution : novembre 10
Auteurs : Philippe FrancqDessinateurJean Van HammeScénariste

Ajouter une critique
 
Par : Zou (07 janv. 2011)

Je n'ai pas été séduit plus que ça par le dernier "Largo". Attention ! Que les fans de la série (et les autres) se rassurent : ce "Mer noire" reste une très bonne BD, et ce 17ème épisode de la série est de bonne facture. Mais je ne vois pas en quoi il est beaucoup plus original que les précédents. Au contraire, on est dans le très classique. Des ingrédients maintes fois utilisés dans les albums antérieurs mais qui fonctionnent encore ici. L'effet "Coke en stock" de l'album est un peu gros pour que l'histoire puisse être vraiment crédible, quant à l'humour développé dans cet opus, avec la fille enlevée tombant amoureuse de celui qui vient la délivrer, on est à la limite du cliché (pour ne pas dire en plein dedans); aussi n'ai-je pas trouvé cet album très drôle.
Au final, on a à faire à une BD efficace, avec une histoire pas mal ficelée et un dessin toujours aussi irréprochable.

Par : Philippe Belhache Voir les critiques de Philippe Belhache (22 nov. 2010)

« Largo Winch » serait-elle devenu « la » série phare de Jean Van Hamme ? Cela semble être le cas, le scénariste vedette du groupe Média Participation (Dargaud, Dupuis et Le Lombard, entre autres) ayant cédé l’animation de « Thorgal » et de « XIII » à Yves Sente. C’est en tout cas la série pour laquelle il donne le meilleur de lui-même. Et qu’il prend soin, ce qu’il n’a pas toujours fait, de tenir compte des évolutions d’une société en mouvement. La crise économique est passée par là, il ne l'a pas évitée. Van Hamme l'a même intégrée au passif du Groupe W, l'exposant via un courrier didactique adressé par Winch à ses collaborateurs, ainsi que dans le cadre d’une vraie fausse interview publiée dans Newsweek. Le contexte est posé, ce qui est méritoire, mais il ne s’agit pour l'heure que d’une toile de fond. Car pour le reste, « Mer noire » débute comme un Winch classique, avec les ingrédients habituels, sur un format diptyque devenu la règle. Manipulation, meurtres, avidité des puissants… Tout y est. Jusqu’au traditionnel cliffhanger intermédiaire, Largo Winch se voyant plongé dans les enquiquinements jusqu’au cou, placé comme d’habitude dans une position a priori insoluble en fin d’album. Le cocktail fonctionne cependant, toutes les spéculations sur le rôle de l’un ou l’autre des protagonistes restant ouvertes : l’ennemi est certes connu, mais cela semble trop facile, ce roublard de Van Hamme nous ressortant par ailleurs un nombre trop important d’anciens personnages pour que ce soit fortuit. Une recette efficace. L'ingrédient principal en reste le graphisme impeccable de Philippe Francq, sa mise en scène dynamique ne connaissant pas de baisse de régime, allant jusqu'à faire oublier les quelques passages inévitablement bavards. Un bon cru, donc, qui marque par ailleurs les 20 ans de la série. A suivre dans « Colère rouge ».

Par : herve Voir les critiques de herve (14 nov. 2010)

J'ose l'affirmer ici: c'est un très bon cru que ce 17ème (déjà!)opus de Largo Winch.
Beaucoup d'humour ponctue le récit: les tirades de l'inspecteur sur les parachutes dorés ou encore sur le taux de criminalité à New York sont fort bien amenés. D'ailleurs, comme dans "Coke en stock" d'Hergé, Van Hamme fait réapparaitre une brochette de personnages rencontrés dès la première aventures de Largo Winch. Ces guest-stars jouent tous un rôle important dans cette aventure. Il faut noter également le clin d'oeil de Philippe Francq à son scénariste qui reprend le rôle de l'avocat de notre multi-milliardaire.(décidement après le dernier Wayne Shelton, JVH est très présent , dans tous les sens du terme, dans ses bande-dessinées).
Non seulement on retrouve d'anciens personnages mais certaines situations du passé se renouvellent (voir la une du journal suisse à la fin).
Distrayant, atypique (une interview de trois pages de Largo Winch est présente au cours de l'album), drôle et sans aucun temps mort, ce "Largo" se révèle être un des meilleurs de la série, pour le moment.


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio