La proie des louves de François BoucqAlexandro Jodorowsky - 2 critiques

Série : Bouncer - T. 5
Edition : Humanoïdes Associés (Les)
Pages : 64 pages en couleurs
Parution : novembre 06
Auteurs : François BoucqDessinateurAlexandro JodorowskyScénariste

Ajouter une critique
 
Par : Coacho Voir les critiques de Coacho (30 sept. 2007)

De la poussière, de la violence, de l’action, voilà le cocktail habituel du Bouncer.
Personnellement, je ne suis pas mécontent de voir le bout du cycle.
Ce qui était à l’origine une idée fort enthousiasmante finit dilué dans une histoire presque sans fin… Les femmes sont dures, comme les aime Jodorowsky, et la fin n’est en fait guère surprenante… Un diptyque eut été vraiment fort, mais là, sur la longueur, ça s’essouffle.
Il n’en reste pas moins que Bouncer fut il y a quelques années une bouffée d’air dans le genre western qui avait été déserté. Ca reste un album honnête.

Par : yvan Voir les critiques de yvan (15 janv. 2007)

En introduisant, en fin du tome précédent, le nouveau bourreau de Barro-City et la trinité de tueurs mexicains, les Villalobos, on sentait bien que les auteurs allaient encore nous réserver quelques surprises en cette fin de deuxième cycle.

D’un côté le scénariste chilien Alessandro Jodorowsky continue de développer cette histoire de déchirement familiale tragique car, après la mère et les frères du manchot, c’est maintenant le père du videur de l’Infierno Saloon qui vient agrémenter le récit. Ajoutez à ces ‘belles’ valeurs familiales la sauvagerie des familles Cooper et Villalobos, la détresse de la famille Malone, ainsi qu’une femme-bourreau venue venger son père et vous obtenez un excellent western, bien noir et sans compassion.

D’un autre côté, les auteurs continuent de nous servir leurs rebondissements pleins de violence jusqu’au dénouement de cette tragédie dérangeante et provocante. Car, afin de pouvoir reléguer Blueberry et Durango au rang d’enfants de chœur, Jodorowsky ne nous livre pas seulement des hommes d’une cruauté extrême et marqués physiquement par la dureté de leur environnement, mais également des femmes et des enfants qui sombrent dans la barbarie et nous emmènent au plus ‘Wild’ du Far West, aux limites de l’écœurement.

Bref, se nourrissant des malheurs qui viennent inlassablement percuter le destin du Bouncer au fil des tomes, Alessandro Jodorowsky et François Boucq concluent avec brio cette tragédie familiale sans pitié dans ce western violent et malsain à souhait.

LE western du moment !


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio