Chez Francisque de Manu LarcenetYan Lindingre - 2 critiques

Edition : Fluide Glacial
Pages : 48 pages en couleurs
Parution : octobre 06
Auteurs : Manu LarcenetScénaristeDessinateurYan LindingreScénariste

Ajouter une critique
 
Par : Coacho Voir les critiques de Coacho (30 sept. 2007)

Bon, je suis du genre bon public et généralement amateur du travail de Manu Larcenet.
Là, je découvre ce livre fait en collaboration avec Lindingre qui brosse quelques rapids portraits de piliers de bar qui philosophent à la 1664.
Dans un format à l’ancienne chez Fluide, Larcenet nous offre de belles situations croquées sur le vif, à l’image des nombreuses notes de son blog.
C’est un style, une épure, qui ne gène en rien la lecture de l’album.
Là où ça se corse, c’est dans chacune des saynètes.
Je veux bien que ce soit du Xième degré, je trouve ça trop caricaturalement beauf et raciste.
Je crois qu’il existe de meilleurs moyens de dénoncer certains comportements par la caricature mais, n’étant pas un habitué des troquets, je ne pourrais pas en jurer…
Une très légère poignée de gags m’ont fait sourire, comme les gars qui parlent des cybercafés ou la planche sur le beaujolais, ainsi que le détournement de célèbres proverbes.
Pour le reste, je vous encourage à vous délecter des Brèves de comptoir de Jean-Marie Gourio, ou d’en savourer l’interprétation par le regretté Jean Carmet, car elles me semblent autrement plus délicieuses.

Par : yannick Voir les critiques de yannick (20 déc. 2006)

« Chez Francisque » est une BD mettant en scène des brèves de comptoirs.
Les auteurs se sont « amusés » à capter des conversations assez navrantes de ces hommes ou femmes qui viennent boire un p’tit coup entre potes dans un des cafés bien de chez nous.
Les histoires (en une planche) m’ont lassées assez vites. Elles tournent toujours sur les thèmes du racisme, du machisme, de l’homophobie et de l’extrème-droite. Si les premiers récits passent assez bien où je me suis surpris à sourire, la suite devient vite ennuyeuse et je n’ai jamais eu envie de rigoler à la lecture de ces commentaires. Je doute fort que cet album fera changer d’un iota les préférences politiques de lecteurs dont Lindingre et Larcenet pointent du doigt.
Je n’ai pas trop aimé les dessins dans cet album, j’ai eu l’impression de revoir toujours la même planche. Peut-être aurait-il fallu une mise en couleurs plus visible que ces simples traits d’aquarelle pour mieux différencier les histoires ?
Je n’ai pas apprécié non plus la couverture souple pour un album dont le prix avoisine tout de même les 12 euros, ça fait mesquin surtout quand on sait que les autres éditeurs font plus d’efforts pour une pagination équivalente !
Bien que je salue l’initiative des auteurs d’avoir mis en images les conversations ridicules de ces imbéciles, l’album ne m’a pas franchement convaincu. Les gags et leur mise en page me sont apparus répétitifs, pire, ces brèves de comptoirs ne m’ont pas fait rigoler. Les personnages sont tellement caricaturés qu’ils discréditent ces discussions qui sont pourtant bien réelles.


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio