Episode 1 de Léo - 5 critiques

Série : Antarès - T. 1
Edition : Dargaud
Pages : 56 pages en couleurs
Parution : avril 07
Auteurs : LéoScénaristeDessinateur

Ajouter une critique
 
Par : Bretwalda Voir les critiques de Bretwalda (27 nov. 2007)

C'est bien sympa de retrouver l'univers du futur proche de Léo. Ce nouveau cycle mélange plusieurs thèmes, le religieux, la morale (ou son absence) économique d'une colonisation, l'écologie (toujours !) avec une vision déprimante de notre malheureuse planète bleue, et le contact avec des civilisations extra-terrestres.
Les ingrédients sont bons, le graphisme sans surprise mais on apprécie toujours de voir les bestioles des mondes de Léo, bref un bon départ, prenez vos billets !

Par : dubdub Voir les critiques de dubdub (29 avr. 2007)

Après un 5ème tome de Betelgeuse qui m'avait plutôt déçu, là, je doit dire que je suis agréablement surpris par le premier tome du cycle Antarès.
Mieux, je comprends les choix faits par Léo dans le tome 5 de Betelgeuse : il avait déjà la série suivante en tête, et mettait en place la trame du cycle suivant, quitte à déséquilibrer la fin de la série Betelgeuse.
La vision du futur de la Terre qu'offre Léo est plutôt noire (guerre de religion, pollution extrème...). La religion va d'ailleurs probablement être au centre des prochains épisodes, associée au rôle malfaisant des intérêts financiers...
En tout cas, ce premier épisode est vraiment captivant, riche en idées originales.
On retrouve avec plaisir de nombreux personnages des séries précédentes (dont M. Pad !), et Kim, un peu au bout du rouleau, à réellement besoin de leur soutien.
Alors, la suite ? Le retour de Sven ? Une nouvelle forme de Mantrisse, ou carrément un nouveau mystère à percer, que les extra-pouvoirs de Kim et des "choisis" aideront à résoudre ? Et Lynn... Quel sera sont rôle ?
Vite, la suite !

Par : Schtroumpf lecteur Voir les critiques de Schtroumpf lecteur (24 avr. 2007)

Ah les cycles d’Aldebaran, quel bonheur de lire ces histoires !
Le troisième cycle démarre très bien. Un album coloré avec de nouveaux animaux étranges sortis tout droit de l’imagination de Léo. On voit les modifications survenue sur terre : Paris est tellement polluée qu’il faut sortir avec un masque à oxygène, les taxis n’ont plus de chauffeur, la place de la religion est importante.
Kim se fait manipuler pour partir vers Antares, une nouvelle planète à coloniser. Ce que Kim ne sait pas, c’est qu’il se passe des phénomènes très étranges sur Antares qui pourraient remettre en cause sa colonisation. Mais les pouvoirs financier et religieux sont trop importants pour que le processus de colonisation soit interrompu.
J’ai pris un plaisir incroyable à lire cette BD, l’histoire est très bien, j’adore les dessins de Leo et surtout sa mise en couleur. C’est un tout harmonieux. Et la grande force des histoires de Leo est de toujours nous placer dans un cadre sans qu’on y prête réellement attention, de nombreux indices de contexte nous sont donnés en second plan (les passants qui portent des masques à oxygènes, les ruines de Notre Dame, etc.) qui nous renseignent sur les évolutions environnementales, sociales et technologiques de la société dans cette époque future.
Chaque case est une œuvre. Et la couleur directe donne une autre dimension à cette BD. Il n’y a pas à dire, Antares Episode 1 (bizarrement cet album n’a pas d’autre titre que Episode 1 ; Leo aurait aussi pu l’appeler "le départ"), ça change des autres BD, c’est vraiment rafraichissant ! Vivement la suite. Merci M. Leo et chapeau bas !

Par : herve Voir les critiques de herve (21 avr. 2007)

Le premier volume de ce nouveau cycle est une longue introduction bien menéé, qui tranche avec les épisodes précédents. En effet, on retrouve
Kim dans un décor inhabituel, un Paris asphyxié par la pollution et les décombres d'une guerre.
Loin des terres vierges qu'elle affectionne, Kim affronte en outre la civilisation, ses excés, et la médiatisation croissante de sa personne.

Léo ici, se moque de lui-même et des critiques que l'on porte souvent sur les tenues legères et fort peu affriolantes de Kim (voir, à la page 21, les remarques de sa co-locatrice ).

Léo mène de front plusieurs intrigues dans ce nouvel opus,à la fois assez bavard, et riche en rebondissements. Des motivations des financeurs de la colonisation d' Antarès, aux déboires de Kim, en passant par les aventures des trois scientifiques sur Antarès , nous n'avons pas le temps de nous ennuyer!

Le bestiaire est toujours aussi savoureux, et le dessin de Léo est égal à lui même, avec les mêmes travers. Il ne se départit pas en effet du côté «publicité ultrabrite» de ses personnages (la page 22 en est un exemple éclatant!).

Enfin, Léo a osé nous laisser dans une situation angoissante... Vivement la suite.

Par : grappinnicolas Voir les critiques de grappinnicolas (20 avr. 2007)

Tout d'abord, je voulais dire MERCI Monsieur LEO.... Le voici l'album que j'attendais depuis longtemps, le nouveau cycle des mondes de Aldebaran.
L'esprit de la série est toujours omniprésente et Leo nous présente une suite de Bételgeuse toujours aussi surprenante. Le bestiaire, et l'intringue ne font que renforcer cette oeuvre dans la plus prestigieuse série de science fiction vue en bandes dessinées. Toujours aussi étrange, passionnante et bien dessinée.
A noter qu'il y a 55 planches plus un supplément.
A lire, relire et à possèder dans sa bibliothèque aux côtés des autres oeuvres de Aldebaran..... Un bijou


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio