Légendes Urbaines de Eric Corbeyran DamourGil FormosaRémi GuerinRichard Guérineau - 2 critiques

Edition : Dargaud
Pages : 52 pages en couleurs
Parution : février 07
Auteurs : Eric CorbeyranScénariste DamourDessinateurGil FormosaDessinateurRémi GuerinScénaristeRichard GuérineauDessinateur

Ajouter une critique
 
Par : Sep Voir les critiques de Sep (17 févr. 2007)

Je me souviens d'un gag de Gaston Lagaffe : pour remonter le moral à son ami Bertrand Labévue qui déprime, il fait avec Jules-de-chez-Smith-en-face un énorme soufflé. A la vue de celui-ci, Bertrand retrouve un moment le sourire, juste avant que le soufflé tombe lamentablement à plat, plombant d'un coup le moral des trois copains. Avec cette BD, c'est pareille. L'idée de départ est très bonne, les dessins de tous les dessinateurs qui se sont impliqués dans ce projet sont très réussis, les couleurs aussi, le scénario est plutôt bon. Mais à la fin de chacune des quatres histoires qui nous sont racontées, il n'y a rien. Le soufflé retombe, inéxorablement et lamentablement. La force des récits courts est généralement les chutes, ici, il n'y a pas de véritable chute. De plus, les auteurs ont voulu lier chaque récit par la présence d'un mystérieux personnage qui introduit et conclu chaque histoire. Le procédé n'est pas nouveau dans ce type de livre (les contes de la crypte par exemple). Mais ici, les auteurs n'ont pas su exploiter le personnage (pas plus que leurs scénarii...) Finalement, ce personnage d'introduction ne fait que réduire de deux pages chacun des récits, alors que ceux-ci auraient peut-être gagné à être conter sur deux pages de plus. Bref, une grosse déception. Un deuxième tome est déjà en préparation, j'espère que cette fois les deux scénaristes se montreront à la hauteur de leur projet en nous contant des histoires vraiment terrifiantes.

Par : yannick Voir les critiques de yannick (12 févr. 2007)

Chic ! Voilà un album qui devrait me fournir quelques frissons et me rappeler les feuilletons fantastiques/horreurs de ma jeunesse !
"Les véritables histoires urbaines" est une bd décomposée en 4 parties de pagination semblable. Le scénariste se nomme Corbeyran, auteur connu prolifique pour avoir réalisé Le Chant des Stryges. Chaque histoire est réalisée par un dessinateur différent.

Le premier récit « La Baby-sitter » est dessiné par Guérineau. Il met en scène une histoire basée sur une nurse qui passe la nuit dans une grande bâtisse. Celle-ci est régulièrement interpellée par son portable qui n’arrête pas de sonner…
Ce récit est assez réussi. J’ai aimé le trait gras et épais de Guérineau et sa façon de jouer avec les ombres. Quant à l’histoire, elle est classique mais se révèle agréable à lire.

Le deuxième récit « Terreurs nocturnes » met en scène une jeune héros qui a peur du noir. C’est, à mon avis, l’histoire la moins réussie de l’album. Le scénario est intéressant mais je trouve que le trait de Damour n’est pas assez adapté au récit. Son dessin n’est pas assez expressif, il manque à mon avis des ombres pour nous faire ressentir l’angoisse ou l’abattement. Dommage que le dessin ne soit plus convaincant que ça car le scénario est à la base fascinant.

Le troisième récit « Le Portable » nous conte encore une histoire se passant en huis clos et dans le noir. Le scénariste joue beaucoup entre notre imagination et celle du personnage principal pour essayer de nous faire frissonner ; pour ma part, le résultat est assez mitigé. Le dessin est correct, les ombres sont présentes mais les personnages ne sont pas apparus assez expressifs à mon goût. Le scénario est trop invraisemblable pour que j’y croie.

Le quatrième récit « Le Gang des phares » dessiné par Formosa est pas mal du tout mais le scénario m’est apparu trop classique. Pourtant, le trait est franchement convaincant et s’adapte très bien au genre horreur. Ces personnages sont très expressifs et l’auteur joue beaucoup avec le noir et blanc pour créer une ambiance malsaine.

Au final, "Les véritables légendes urbaines" est un album agréable à lire mais je dois admettre que les quatre récits ne me sont pas apparus si « effrayants » que ça. A mon avis, les histoires tombent toutes à plat, les scénarii ne sont pas très originaux et sont dessinés par des auteurs qui ont utilisé un style graphique pas assez adapté au genre « horreur » (sauf Formosa). A noter que les récits ne tombent jamais dans le fantastique même si l’ambiance nous fait croire le contraire.


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio