Trois artistes à Paris de Carlos SampayoOscar Zarate - 2 critiques

Edition : Dupuis
Collection : Aire Libre
Pages : 80 pages en couleurs
Parution : juin 06
Auteurs : Carlos SampayoScénaristeOscar ZarateDessinateur

Ajouter une critique
 
Par : Quentin Voir les critiques de Quentin (04 oct. 2006)

Trois artistes se retrouvent à Paris pour recevoir un prix. Tous trois ont gagné le succès et la reconnaissance artisitique à cause des blessures de leur ego et de leurs complexes vis-à-vis des autres - le pianiste dans son rapport au père, l'écrivain dans son rapport aux femmes et à son passé, le peintre dans son rapport à soi et à la société. Une journaliste enquêtant sur le prix dénouera leurs complexes et deviendra leur muse, leur donnant à chacun ce qui leur manque pour vivre en équilibre. La récit est peu conventionnel: les différents protagonistes se croisent et se recroisent dans un ballet incessant constamment entrecoupé de réflections de passants et de figurants sur les évenements politiques des différentes époques (ce qui est assez déconcertant, mais également parfaitement orchestré et donnant un ton spécial à la BD). Un drame psychologique intelligent, bien dessiné, très réussi, et fort agréable à lire.

Par : Jean-Marc Lernould Voir les critiques de Jean-Marc Lernould (20 juin 2006)

"Trois artistes à Paris", de Sampayo et Zarate. Dupuis.

Il faut bien deux lectures pour appréhender les arcanes du récit des deux Argentins Zarate et Sampayo, consacré à la genèse de la création mais dont le scénario est particulièrement complexe. C'est la réunion de trois artistes célèbres qui viennent à Paris recevoir une bourse pour leurs travaux : un peintre, maître obsédé par son autoportrait et dont les toiles évoluent au fil de la chirurgie esthétique qui détruit son faciès, un pianiste un peu coincé par son père lui même grand musicien et enfin un écrivain qui se refuse à utiliser certains mots dans ses ouvrages au point d'y avoir gagné une réputation et d'avoir créer un nouveau style. Tous ont un lourd secret dans leur propre processus de création, secret que fera éclater une journaliste, le tout sur fond de chassés-croisés amoureux, de rencontres et de ruptures, avec des personnages de second plan assez frappadingues (cf le détective de l'hôtel, complètement paranoïaque et chargé d'espionner nos trois artistes).

Les citations abondent, argentines bien sûr avec Borgès ou son compatriote Cortazar qui lui aussi a donné dans le fantastique, tout comme le compositeur russe Scriabine imprégné de philosophie hindoue. D'autres références sont plus communes à Sampayo : Tatcher, la dictature argentine, Gorbatchev ou le Liban. Le public parmi lequel évoluent les personnages principaux a également son mot à dire.

Bref, on a là 80 pages et une histoire peu évidente au premier abord, de quoi être un peu "Lost in translation" comme dirait la fille Coppola : raison de plus pour une seconde lecture qui fera profiter de la subtilité des dessins d'Oscar Zarate.

Le diagnostic du jour :
"Je peux vous recommander un expert.
C'est lui qui s'occupe des retouches
D'Alain Delon."
(Encore un docteur Mabuse ?)


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio