A quatre mains - T. 1 de AmézianePaco Ignacio Taibo - 2 critiques

Série : A quatre mains - T. 1
Edition : Emmanuel Proust
Collection : NoirQuadri
Pages : 96 pages en couleurs
Parution : mars 06
Auteurs : AmézianeDessinateurPaco Ignacio TaiboScénariste

Ajouter une critique
 
Par : Zou (27 juin 2006)

Un polar quelque peu compliqué, melangeant plusieurs fois quatre histoires distinctes à des époques différentes, dont on devine qu'elles ont toutes un lien en commun mais qu'on ne connaît pas encore. Le dessin, très influencé par le dessin des "comics" américains des années 70, ne m'a guère enthousiasme, je l'ai trouvé hélas trop figé, trop rigide, ce qui est d'autant plus dommage pour une BD de ce style où certaines scènes d'action auraient besoin de dynamisme. Par contre, les couleurs réhaussent le niveau (quatre tons de couleurs différents pour les quatre histoires), et en particuliers les cases sombres, où l'utilisation du noir pour jouer avec les zones d'ombre est maîtrisée à la perfection. Mais ce qui m'a surtout fait apprécié cette BD, c'est le ton dans la narration et dans les dialogues, qui est d'une justesse et d'une authenticité frappante. Le style littéraire en effet employé pour décrire certaine scène est très plaisant et se rapproche fortement du roman d'espionnage.
Bref, si le dessin n'est pas le fort de cette BD, le ton y est et l'ambiance est bonne. Attendons donc le prochain tome pour découvrir tous les rouages de l'histoire et voir ce que cette série a dans le ventre ...

Par : Philippe Belhache Voir les critiques de Philippe Belhache (22 mai 2006)

"A quatre mains", de Ameziane et Paco Ignacio Taibo II. Emmanuel Proust.

Adapter un roman en BD est toujours un défi. S'attaquer à l'oeuvre de Taïbo en est un autre. "A quatre mains" est un récit polyphonique qui fait s'entremêler plusieurs récits, des personnages évoluant à différentes époques, des destins apparemment sans lien : Stan Laurel assiste à l'assassinat de Pancho Villa, deux journalistes d'investigation se retrouvent aux Etats Unis pour discuter de leur prochain reportage, un agent de la CIA créateur d'une officine spécialisée dans la désinformation nage en pleine paranoïa.. Le pari est d'autant plus osé que le roman (disponible chez Rivages/Noir) est dense. Ameziane, qui s'est par ailleurs rapproché de l'auteur lui-même, relève le défi non sans talent. Le jeune dessinateur met en parallèle ces trois trames, trois époques, des personnages que rien ne semble devoir réunir. Il sème ses indices, jouant de pagination et de la mise en couleurs pour donner à chaque récit une existence propre. Le procédé a cependant ses limites. Au terme du premier album, le lecteur est toujours en retrait, seuls quelques éléments lui permettant de jeter des passerelles entre les trois affaires. Le deuxième volet de ce diptyque, et son lot de conclusions, devrait permettre à Ameziane et Taïbo de corriger le tir, donnant ainsi tout son sel à l'ensemble. Et permettre ainsi de faire découvrir aux profanes un auteur de polars hors normes.


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio