Succule Pizza de Florent Maudoux - 1 critique

Série : Freaks' Squeele - T. 4
Edition : Ankama éditions
Collection : Label 619
Pages : 144 pages en couleurs
Parution : janvier 11
Auteurs : Florent MaudouxScénaristeDessinateur

Ajouter une critique
 
Par : Philippe Belhache Voir les critiques de Philippe Belhache (17 févr. 2011)

C’est fête pour les (nombreux) fans de l’œuvre de Florent Maudoux, variation déconnante sur le thème des académies de super-héros. Le quatrième tome paru cette fin janvier, juste à temps pour le festival international de la bande dessinée d’Angoulême, est rejoint coup sur coup par une édition collector, accolée à un jeu de plateau (à paraître le 10 janvier), et par un récit bonus d’une trentaine de pages mettant en scène la mère de Xiong Mao, inséré dans le nouveau titre collectif du label 619, « Doggy Bags ».

« Succube Pizza » vaut déjà le détour en lui-même. Maudoux y mixe les ingrédients qui font le succès de cette série atypique depuis ses origines : narration faussement bordélique, graphisme réaliste ultradynamique, influences comics et manga assumées, humour et références geeks en pagaille... Et in fine un brin d’érotisme plutôt bienvenu. L’entreprise aurait pu dérailler depuis belle lurette. Maudoux en tient solidement les rênes, soldant certaines de ses intrigues, ouvrant d’autres portes, se laissant aller à l’envi à la digression. Il peut se le permettre, le format généreux de 140 pages l'autorisant à toutes les fantaisies, même des courses poursuites de plus 20 pages.

Que trouve-t-on dans ce tome 4 ? L’auteur clôture (temporairement) l’affrontement qui oppose les étudiants de la Faculté des Etudes Académique des Héros – dont font partie Xiong Mao, Ombre et Chance d’Estaing, les protagonistes principaux – et ceux de l’Académie Saint-Ange, avant d’ouvrir sur une deuxième « saison ». Mais les choses ont changé. Le trio vedette a fait son trou. Les ex-tocards se rebiffent et entendent bien reprendre le contrôle de leurs vies. Pas sûr cependant que le scénariste facétieux qu’est Maudoux les laisse faire comme ça. L’homme approfondit par petites touches le caractère de ses personnages, les fait mûrir, mais ne renonce pas pour autant à tirer le tapis pour leur compliquer la tâche, fidèle au cocktail humour-action fondateur de la série. Et même s’il ralentit le jeu des références ciné-tv-bédé, il n'en glisse pas moins quelques clins d'œils savoureux, tout en entretenant une véritable interaction avec ses lecteurs. Quoi de plus jouissif, finalement, qu’une série B qui s’assume comme telle ? Et sans complexe avec ça…


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio