Hache de Jean DufauxBéatrice Tillier - 1 critique

Série : Le bois des Vierges - T. 1
Edition : Delcourt
Pages : 56 pages en couleurs
Parution : mai 09
Auteurs : Jean DufauxScénaristeBéatrice TillierDessinateur

Ajouter une critique
 
Par : Coacho Voir les critiques de Coacho (01 oct. 2010)

Ca s’annonçait mal… Dès la première case, un horrible « Que ce passe-t-il ? », oui, avec un « c », venait d’emblée me crisper mâchoire et mains… Y’a des choses comme ça qui vous irritent plus que d’autres…
Faisant fi de cette erreur que je croyais annonciatrice de nombreuses autres, je me suis plongé dans l’univers d’un Dufaux dont je ne suis pas spécialement amateur.
Un fond assez classique de société animale qui se dresse contre une société humaine, torts partagés, cruauté égale pour chacune des parties, c’est à un moment crucial pour les 2 peuples que nous prenons l’histoire en route. Avec l’espoir de cesser les massacres respectifs des 2 camps, les 2 plus puissants seigneurs de guerre loups et humains décident de marier leurs enfants respectifs en gage de paix. Mais les choses vont déraper très rapidement, embrasant les 2 peuples de la pire des colères.
Il s’agit d’un tome introductif mais j’aimerai pourtant dès à présent savoir si ça se résoudra en 2 ou 3 tomes ou si on est partis pour une chiée d’album. Parce que bien qu’intéressant, plantant bien le décor et brossant de bons portraits des personnages centraux, ce tome n’en est pas moins un peu lent, ce qui laisse présager une longue série pour décrire quelques épisodes de guerre… De plus, même si c’est très bien écrit, on n’évite pas quelques écueils classiques dans cette représentation belliqueuse animalo/humaine… Les caractères, les situations, rien de grandement novateur, mais pourtant un album qui se lit avec intérêt, sans grande passion, mais avec une accroche assez forte pour tenir éveillé le lecteur.
Béatrice Tillier, qui nous avait enchanté avec les 2 premiers tomes de « Fées et tendres automates » nous revient là dans un album lumineux, coloré, et vraiment très plaisant à lire tant on peut s’immerger dans son dessin.
Comme à son habitude, une plume gracile pour les pourtours, des couleurs délicates et toujours bien choisies, et un souci du détail qui comble le lecteur, sans pour autant le dérouter par une abondance qui pourrait nuire. C’est un travail de longue haleine qu’elle a très sûrement fourni sur cet album et cette diligence à l’égard de ses lecteurs est un gage de qualité et de respect de ce dernier.
Un album qui se laisse lire avec plaisir, sans être la révolution ultime, mais ne serait-ce que pour Madame Tillier, dévorer ce livre les crocs à l’air, ça le fait !


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio