La politique c'est naze, lisez plutôt des BD, tome 10

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


151. suzix@bdp - 06/01/22 13:37
Piet : d'accord avec toi.

PM : Macron a une direction en tête contrairement à hollande qui lui pour le coup n'avait aucun plan. Pareil pour Chirac.

150. Piet Lastar - 06/01/22 13:35 - (en réponse à : pm)
Il faut gérer un entreprise "au grès du vent" ?

Plus rien ne m'étonne...

149. suzix@bdp - 06/01/22 13:34
146. totom - 06/01/22 13:29
Je me demande s’il ne laisse pas pourrir les hôpitaux publics pour tout privatiser en délégation de gestion lors de son deuxième mandat.
Pour ne laisser en fin de mandat des fonctionnaires que ds les métiers liés à la sécurité et la prise de risque.


Je ne crois pas non plus. En fait, il peut mettre des moyens dans les hopitaux mais déjà tout doit passer par des appels d'offres donc c'est long. Ensuite, même avec de l'argent, on ne solutionnerait qu'une partie du problème car il vient en grande partie du manque de personnel : pas assez de médecins (merci le putain de numerus clausus!! qui nous oblige à faire venir des médecins du Maghreb, de Roumanie et autres alors que des milliers d'étudiants ont été viré par un concours inique. Pas assez d'infirmiers/ières car mal payées.

148. pm - 06/01/22 13:30 - (en réponse à : Suzix)
Et je ne pense pas que Macron ait une vision à long terme de rééquilibrage comme tu dis, ni même à moyen terme. Je pense au contraire qu’il n’a pas de vision et qu’il va au gré du vent, c’est à dire de l’opinion et de la situation. Il a une très bonne faculté d’adaptation et gère le pays comme on doit gérer une entreprise.
Ce n’est pas très sexy mais les autres sont tellement nuls.

147. suzix@bdp - 06/01/22 13:30
144. Piet Lastar - 06/01/22 13:28
Il me semble que votre Leader Supreme aime peu son pays et ses habitants. Le premier étant trop petit et les autres trop beaufs et contestataires. Il préfère l'UE et sa technocratie, les USA et leur libéralisme, les élites mondialisées et leur arrogance.



Je crois que tu te trompes.

146. totom - 06/01/22 13:29
Je me demande s’il ne laisse pas pourrir les hôpitaux publics pour tout privatiser en délégation de gestion lors de son deuxième mandat.
Pour ne laisser en fin de mandat des fonctionnaires que ds les métiers liés à la sécurité et la prise de risque.

145. suzix@bdp - 06/01/22 13:29 - (en réponse à : pm)
C'est tout à ton honneur. Je l'ai fait une fois de façon très froide et cynique en réaction avec des décisions passées du gouvernement Hollande et j'ai perdu. Donc cela revient au même finalement! (;o)

144. Piet Lastar - 06/01/22 13:28
Il me semble que votre Leader Supreme aime peu son pays et ses habitants. Le premier étant trop petit et les autres trop beaufs et contestataires.

Il préfère l'UE et sa technocratie, les USA et leur libéralisme, les élites mondialisées et leur arrogance.

143. pm - 06/01/22 13:24 - (en réponse à : Suzix)
Je n’ai jamais voté en fonction de mon propre intérêt, jamais.

142. suzix@bdp - 06/01/22 13:19
139. pm - 06/01/22 13:03
Macron n’a pas d’idéologie, pas de ligne directrice. Il est parti du centre gauche, est maintenant au centre droit, pourrait finir très à droite, ou pas, selon son propre intérêt.
Il est juste dans la tactique, pas dans la stratégie.


C'est le commentaire de ceux qui n'ont pas souffert du socialisme jusqu'auboutiste français. Je comprends assez bien ce que veut faire Macron. Il veut rééquilibrer la balance entre social et économie tout en modernisant le privé français. Il pense que quand il y aura un meilleur équilibre entre social et économie, la France se portera mieux et que cela permettra de maintenir un système social français de qualité. En ce sens, il est bien"social-démocrate". Il n'est pas de droite. Il n'est pas Fillon par exemple.

141. suzix@bdp - 06/01/22 13:14 - (en réponse à : egoes)
Je ne suis pas expert politique hein mais je m'y intéresse depuis longtemps. Et je dis donc bcp de conneries. Mon avis est le suivant: la France est "historiquement" sociale depuis l'après-guerre avec l'avènement de la sécurité sociale. Même la droite française est sociale comparé à plein de pays. Alors forcément la gauche doit surenchérir. Et cela a conduit à des excès. Le PS à partir de 81 puis tous les gouvernements qui ont suivi, y compris lors des cohabitations n'ont pas changé cela. A la limite quand la droite a eu le pouvoir (lors des cohabitations et sous Chirac) elle s'est contentée du statu quo. Les qq petites tentatives pour rééquilibrer la situation ont toutes conduit à des manif monstres et à des grèves. Le problème est triple:
- économiquement, depuis les 80's, le marché s'est complètement mondialisé donc les largesses sociales de la France doivent être mises en parallèles avec tous les autres pays afin de garder un semblant de cohérence, de compétitivité et surtout d'avenir. On peut imager cela avec l'utilisation d'une récolte. Soit tu manges tout mais tu n'as plus de graine pour planter pour la future récolte. Soit tu gardes un minimum mais ta récolte future ne sera pas bien grosse. Soit tu limites ce que tu manges sur chaque récolte afin que chaque nouvelle récolte augmente jusqu'à devenir suffisante pour enfin pourvoir profiter. C'est un choix. En France on a choisi depuis longtemps de manger trop et donc les récoltes sont de moins en moins bonnes faute de planter assez chaque année. Pendant ce temps, la majorité des autres pays prépare les récoltes suivantes.
- socialement, les sondages le prouve, les français en ont soupé des largesses sociales sans aucune contre-partie. En gros, celui qui se casse le cul pour faire son max au taff, pour bien élever ses enfants, pour avoir une vie sociale et associative, bref pour créer qqchose tout en participant à la vie sociale, n'est pas mieux considéré par létat que les glandeurs voire même il est moins aidé!! Le % de français qui s'investissent et font de leur mieux est très largement majoritaire. Les glandeurs sont très minoritaires mais tout le monde en connait. Et mon avis est que les français, même modestes, surtout modestes je dirais, ne supportent plus cette injustice. Certains n'ont que des droits et aucun devoir. Les français en ont marre.
- culturellement, il y a une réaction aux idées et mouvements idéologiques actuels regroupés sous le terme de cancel-culture. Les gens en ont marre qu'on ramène sur le tapis la colonisation, l'esclavage, le racisme, le "privilège blanc", le patriarcat ... actuellement quand tu es une homme blanc, tu as l'impression d'e^tre responsable de tous les maux passés et actuels de la société, du monde, de la planète. A la limite, si je voulais être provocateur, je dirais que le "blanc" est devenu le racisé. Il y a du racisme qui s'exprime dans la cancel culture. Rappeler sans cesse le passé qui date de 200 ans (8 générations) voire 400ans à des blancs du XXIe siècle c'est injuste. Et ces mouvements sont de gauche d'où un rejet supplémentaire des idées du PS en plus des pans économiques et sociaux. Et je pense que EELV pâtit du même rejet.

Maintenant pourquoi ce rejet en France et pas ailleurs. Tout simplement parce que la France est allée trop loin dans le social sans contre-partie. Au Danemark qui est aussi très social, je suis prêt à parier qu'il y a un état d'esprit différent. Que les danois se sentent investis de devoirs citoyens, d'une mission. En France cela n'existe plus depuis 30 ans, peut-être même plus.

140. Piet Lastar - 06/01/22 13:12 - (en réponse à : pm)
Bien sûr que ce n'est pas un dérapage involontaire, c'est tactique. Ce qui fait de lui un populiste de plus.

139. pm - 06/01/22 13:03
Macron n’a pas d’idéologie, pas de ligne directrice. Il est parti du centre gauche, est maintenant au centre droit, pourrait finir très à droite, ou pas, selon son propre intérêt.
Il est juste dans la tactique, pas dans la stratégie.À ce titre c’est un fin tacticien, sa dernière sur les non-vaccinés qu’il veut emmerder au maximum ( en gros tout le monde va être d’accord sur le fond-sauf les antivax- et personne ou presque sur la forme ) est à mon avis réfléchie et pas un dérapage involontaire. Il coince Pécresse qui ne peut pas répondre grand chose puisqu’elle est d’accord mais que son parti est fracturé sur la question vaccinale.
Sa grande chance c’est la nullité de toutes les oppositions, sans exception.
Donc non, si DSK était un social-démocrate, pas Emmanuel Macron à mon sens, même si ça reste un démocrate.

138. totom - 06/01/22 12:28
Mais Macronn s’est pas u peu un social démocrate à la base comme dsk ?

137. pm - 06/01/22 12:08 - (en réponse à : Egoes)
Il faut ajouter la Suède, la Finlande et ton beau pays la Belgique. Bref, les sociaux-démocrates sont à peu près partout encore au pouvoir en Europe de l’ouest.

136. pm - 06/01/22 12:03 - (en réponse à : Egoes)
En Allemagne, au Portugal, en Espagne, en Italie, au Danemark et peut-être d’autres.

135. egoes - 06/01/22 10:03 - (en réponse à : suzix (127))
Je ne suis évidemment pas spécialiste de la chose, mais... il y a encore beaucoup de partis politiques de gauche au pouvoir en Europe de l'Ouest ? Plutôt que d'une explication (liée à une défaillance) "socialiste française", n'est-ce pas juste une question d'évolution "globale" de notre société (et de ses "valeurs")?
Pour le bon ordre : il n'y a pas de piège ni de sous-entendu, c'est juste une question que je (me) pose ;-)

134. totom - 06/01/22 09:17
Faudrait enlever les non vaccinés ds les sondages vu que sans pass vaccinal ils ne pourront probablement pas voter, du coup ça fait un peu baisser les extrêmes

133. Piet Lastar - 06/01/22 02:30
Et Emmerdeur, c'est classé où ?

132. pm - 05/01/22 23:40
Sorry, j’avais mal lu et inversé tes pourcentages.

131. suzix@bdp - 05/01/22 23:08
128. pm - 05/01/22 21:37 - (en réponse à : Suzix)
Même si je trouve qu’il fait une mauvaise campagne je ne classe pas Jadot dans « populistes », pas plus que les autres candidats PS-Lrem-LR. Roussel c’est plus limite mais pas vraiment populiste non plus.


Oui je suis dkaccord!
Qui tu mets dans populiste ?
Moi uniquement Le Pen, Zemmour, Mélenchon et Dupont-Aignan.m soit les 44% que j’ai calculés.

130. pm - 05/01/22 21:45
Si ça continue la candidate PS sera derrière le candidat PC, ce qui ne s’est pas vu depuis 1969 avec le pur stalinien Jacques Duclos.

129. pm - 05/01/22 21:41
Opinionway, c’est presque pareil.
Macron: 26
Pécresse et lepen:16
Zemmour:13
Mélenchon: 9
Jadot: 7
Les autres sous la barre des 5%

128. pm - 05/01/22 21:37 - (en réponse à : Suzix)
Même si je trouve qu’il fait une mauvaise campagne je ne classe pas Jadot dans «  populistes », pas plus que les autres candidats PS-Lrem-LR. Roussel c’est plus limite mais pas vraiment populiste non plus.
Sondage IFOP
Macron: 27
Pécresse et lepen: 16
Zemmour:13
Mélenchon:10
Jadot: 7
Les autres en dessous de 5%, y compris avec l’hypothèse Taubira.

127. suzix@bdp - 05/01/22 20:37
ou encore :

Droite + Extrême droite = 50%
Centre = 24%
Gauche + Extrême gauche = 25%

La France penche franchement à droite. Cela devrait donner à réfléchir à bcp de monde. Faudrait peut-être se poser les bonnes questions à commencer de pourquoi tant de français ne veulent plus du socialisme français ... que Chirac a perpétué?

126. suzix@bdp - 05/01/22 20:32
Sinon sondage Harris.
Au premier tour c'est chaud :

- Macron 24%
- Pécresse, Le Pen, Zemmour 16%
- Mélenchon 10%
- Jadot 7%
- Hidalgo 4%
- Roussel 3%
- Dupont-Aignan 2%
- Poutou 1%

Macron est en danger uniquement si Pécresse est au second tour.

Extrême droite = 34% (plutôt stable finalement)
Droite = 16%
Centre = 24%
Verts = 7%
Gauche = 4%
Extrême gauche = 14%

On peut aussi diviser autrement :
Partis de gouvernement = 55%
Populistes = 44%

125. suzix@bdp - 05/01/22 20:23 - (en réponse à : laurent)
J'ai regardé les 2/3 mais je pense un peu comme pm.

124. pm - 19/12/21 16:55 - (en réponse à : VH)
Je n’ai pas été au delà de la minute car il est complètement illusoire de faire de la prospective sur un temps si long. Le plus probable statistiquement étant que la vie sur Terre ait totalement disparu, et en tout cas l’humanité.
Plutôt que d’essayer d’imaginer ce qu’il va se passer dans un million d’années, il me parait un peu plus urgent d’éviter le plus possible l’ensemble des catastrophes à venir des cinquante années à venir.

123. Victor Hugo - 19/12/21 02:52

122. egoes - 18/12/21 11:47 - (en réponse à : Achab)
Cette analyse est assez récente, selon moi. En tout cas dans le discours collectif. Il y a quelques décennies, être écolo, c'était vouloir sauver les baleines et des abeilles... pour les baleines et les abeilles. C'est -à mon sens, mais tu me contrediras peut-être- avec l'arrivée d'une nouvelle génération que ce tournant s'est marqué.
Le paroxysme arrive -ici aussi, selon moi- avec l'écologie de la génération z, dont on se demande s'il faut se féliciter de la prise de conscience "réaliste" ou au contraire désespérer en se disant que le seul message écologiste qui a été susceptible de la faire bouger était celui qui était fondamentalement humano-centrée et, partant, en réalité très égoïste.
Après, je serais curieux de savoir ce qu'un "écolosceptique" pourrait penser de ton analyse, qui, je crois, ne peut être tenue que par quelqu'un qui est déjà convaincu, écologiquement parlant. En tout cas c'est un chouette débat. ;-)

121. Achab - 18/12/21 01:45 - (en réponse à : Suzix #109)
J'abonne en demandant si tu fais un parti "écologiste", c'est quoi la limite vis-à-vis des contraintes sur la population ? Puisque la finalité (ultime) c'est la nature. Nature qui est détruite par la présence de l'Homme qui l'a colonisée. En gros, dans l'idéal, on revient de 7 milliards d'être humains à 1 milliard? Donc on stérilise tout le monde? Concernant le réchauffement climatique, ça peut aller très vite. Il suffit de ne plus utiliser de combustible fossile (donc plus d'avion, plus de camions, plus de chauffage au gaz ...) et de ne plus rien fabriquer. A la limite on peut juste tolérer de produire de la bouffe. Ce qui est cool avec le fait de tout arrêter c'est que ça va en plus instantanément tourner à la chute des économies donc à des affrontements, guerres, famines. Ca le pb climatique, on peut le régler super vite en fait. Mais au détriment totale de l'Humanité. Mais si c'est justement l'Homme le problème, ben on a résolu le problème. Oui c'est complètement con mais c'est pour cela que je demande, elle est où la limite en "écologie" ?

C’est un peu le non-dit de l’écologie. L’écologie ne peut pas avoir pour objectif de sauver la nature. Du point de vue de l’histoire biologique terrestre, ça n’a aucun sens. La nature est un système en perpétuel changement, qui a connu des périodes foisonnantes et des périodes complètement désertiques. La nature n’a pas besoin d’être sauvée pour elle-même. L’écologie a donc pour unique objectif de préserver les conditions de la survie de l’espèce humaine sur terre. C’est donc en réalité un projet très humano-centré qui sous-entend d’optimiser et de figer artificiellement la biodiversité et le climat dans l’état qui a permis l’épanouissement de l’homme (sapiens surtout d’ailleurs). Ce constat n’invalide pas le combat écologique - l’influence de l’homme sur son environnement et la vitesse inédite du changement en cours sont indiscutables - mais cela le rend moins désintéressé, plus pragmatique. Donc la disparition de l’humanité c’est le contraire d’une solution écologique. C’est même ce qui est sensé se produire en l’absence de solution écologique…

120. heijingling - 17/12/21 19:03 - (en réponse à : pm#112)
Oui, mais le problème est le greenwashing, pourquoi Angoulême décide-t-il d'attribuer un second prix écolo? Opportunisme et bassesse.

119. pm - 17/12/21 16:48
Je ne sais pas si Zemmour dit que le rn est non républicain, je crois qu’il dit surtout que mlp n’a pas le niveau intellectuel pour gagner. Et pour Zemmour la république n’a aucune importance, c’est idéologiquement un maurassien ( Action française, la france éternelle ), il dit que son idole est Napoléon ( il ne dit même pas Bonaparte), tu sais, celui qui a mis fin à la République et qui a rétabli l’esclavage.
Sur bien des points, Zemmour est même à la droite de lepen, plutôt fasciste que populiste.
Je n’en reviens toujours pas que ce type soit crédité de plus de 1%.

118. suzix@bdp - 17/12/21 15:59 - (en réponse à : pm)
ah mais je suis complètement d'accord. Il y a des courants de la gauche qui sont complètement opposés par certains aspects. Mais peut-être ont-ils plus de points communs que de différences ? C'est pareil pour la droite et l'extrême droite ... qui d'ailleurs ne s'adressent pas aux mêmes personnes. Macron a cassé ces oppositions et Zemmour en essayant de se placer entre le RN (qu'il dit non républicain) et LR, il fait pareil. Il essaie de rassembler entre 2 partis historiques.

117. pm - 17/12/21 15:48 - (en réponse à : Suzix)
Tu raisonnes en termes tactiques, mais il faut aussi considérer le plan idéologique. Comment un électeur de gauche classique, qui défend fermement la laïcité, pour qui l’universalisme fait partie de la solution en pas du problème, qui a en horreur l’indigénisme, le racialisme, pour qui il est plus important de regarder ce qui nous ressemble que ce qui nous différencie, qui ne souhaite faire aucune concession aux religions, fussent-elles celles de personnes socialement défavorisées, comment cet électeur pourrait s’allier avec Autain ou Obono qui disent exactement le contraire. Si Taubira devenait, pour des raisons tactiques, la candidate unique de la gauche elle serait obligatoirement floue sur tous ces sujets et personnellement ça ne me convient pas.
Valls avait au moins raison sur un point, il y a bien deux gauches irréconciliables.

116. suzix@bdp - 17/12/21 14:15
en fait quand je réfléchis à la candidature de Taubira, j'hallucine. Comment est-ce que quiconque peut penser que cela va apporter des solutions!? A la limite si c'était une personnalité de gauche rassembleuse et aimé des français, pourquoi pas. Mais est-ce qu'il y a cette personne actuellement à gauche !? A droite, on penserait à Sarkozy par exemple. Mais à gauche !!??? Bref Taubira n'est ni apprécié de tous à gauche et carrément mal aimée des français. Donc d"éjà c'est très mal parti. Ensuite, à part compliquer l'affaire, ça peut servir à quoi? ... Allez dans le meilleur des cas plausibles, elle, Hidalgo et Montebourg font une sorte de primaire à gauche, elle gagne, rassemble un peu ^lus large et monte royal à 10% !? LOL. Et encore faudrait qu'elle pique du monde à Mélenchon. Scénario peu probable, Jadot, qui se voit à 7/8% voire moins d'ici janvier, accepte de participer ... même s'il a déjà dit qu'il a déjà fait une primaire et qu'il n'en referait pas une. Le gagnant fédère et parvient à 18/20% grâce à la dynamique façon Pécresse mais ce serait déjà une grosse progression. Et alors éventuellement, grâce à la présence de Zemmour, la gauche passe devant le RN et arrive au second tour mais on est déjà dans la fable. Et complètement improbable, Mélenchon mis face à ses 5/7%, devient raisonnable et accepte la primaire. Et c'est pas lui qui gagne mais un(e) des 4 autres. Et là oui, on peut commencer à imaginer que ça peut vraiment être au second tour mais de là à gagner ... je vois mal la droite voter pour la gauche. Par contre, si cette gauche rassemblée affronte LR alors oui, les Macronistes se répartissant à 50/50, la gauche peut gagner les présidentielles ... mais c'est quand même un scénario fort peu probable.

115. suzix@bdp - 17/12/21 13:27
Taubira candidate mais pas "une de plus". Donc elle veut une srote de primaire ... prévue pour fin janvier je crois. Timing étrange et idéal pour mettre encore du doute dans les potentiels votant à gauche. Taubira est clivante, le graphique ci-dessous le montre donc comment se faire élire avec autant de rejet ? Taubira ou comment enterrer les élections à gauche. Ca par contre, on peut lui faire confiance elle sait faire, elle a l'expérience de faire perdre la gauche.

114. suzix@bdp - 17/12/21 12:02
La gauche en France a un gros coup de mou parce que la France est déjà l'un des pays les plus sociaux du monde. Le français moyen se rend bien compte de cela. Il se rend aussi compte des abus de certains qui doivent être compensés par ceux qui sont sérieux et impliqués. Même chose pour l'immigration, l'islam et autres sujets polémiques actuels. Y'a une limite à l'acceptation. A un moment les gens disent stoppent. Et je crois que ce "stop" à la gauche françaises est arrivé au court du quinquennat de Hollande, de part sa faute ... donc lui il ferait mieux de fermer sa bouche plutôt que de dénigrer. C'est le pyromane qui se moque des pompiers qui ont un tuyau trop court.

113. suzix@bdp - 17/12/21 11:55
Les dogmes et les postures c'est l'ADN de la gauche. La droite est toujours plus pragmatique.

112. pm - 17/12/21 11:33 - (en réponse à : Heijingling)
Pour le coup c’est plutôt de l’intolérance d’EELV dont il est question dans le plaidoyer de Frémion. En gros, si tu n’es pas 100% d’accord avec EELV tu es anti-écologiste.
Le Monde sans fin est cité en exemple de greenwashing, or je considère que c’est un très bon livre et je suis d’accord avec la plupart des thèses de Jancovici ( à l’exception peut-être de certaines de ses solutions qui me paraissent un peu «  courtes ») que je trouve très rationnel et que considère comme très écologiste bien que pas antinucléaire.
Pour EELV on dirait qu’il y a des dogmes intangibles, quelles que soient les priorités.

111. heijingling - 17/12/21 11:12
À propos de greenwashing
https://www.actuabd.com/Eco-Fauve-du-festival-d-Angouleme-le-coup-de-gueule-d-Yves-Fremion

110. suzix@bdp - 17/12/21 10:36 - (en réponse à : heijingling & pm)
Mais sinon je pense que pour les 5, 10, 15 ans à venir, peut-être plus, les changements écologistes doivent être portés par un parti, un mouvement, des ONG parce que c'est un élément nouveau et que c'est comme pour tout ce qui est développement technique, c'est plus efficace quand c'est fait à part d'une grosse structure qui a d'autres enjeux et préoccupations.

109. suzix@bdp - 17/12/21 10:34 - (en réponse à : pm)
possible. J'abonne en demandant si tu fais un parti "écologiste", c'est quoi la limite vis-à-vis des contraintes sur la population ? Puisque la finalité (ultime) c'est la nature. Nature qui est détruite par la présence de l'Homme qui l'a colonisée. En gros, dans l'idéal, on revient de 7 milliards d'être humains à 1 milliard? Donc on stérilise tout le monde? Concernant le réchauffement climatique, ça peut aller très vite. Il suffit de ne plus utiliser de combustible fossile (donc plus d'avion, plus de camions, plus de chauffage au gaz ...) et de ne plus rien fabriquer. A la limite on peut juste tolérer de produire de la bouffe. Ce qui est cool avec le fait de tout arrêter c'est que ça va en plus instantanément tourner à la chute des économies donc à des affrontements, guerres, famines. Ca le pb climatique, on peut le régler super vite en fait. Mais au détriment totale de l'Humanité. Mais si c'est justement l'Homme le problème, ben on a résolu le problème. Oui c'est complètement con mais c'est pour cela que je demande, elle est où la limite en "écologie" ?

108. heijingling - 17/12/21 10:33 - (en réponse à : pm)
Le greenwashing est assez répandu dans tous les secteurs de la société, tout de même, et vu les compétences que la plupart des gens ont en écologie (y compris les membres des partis écolos), c'est le mieux qu'on puisse espérer.
Et un des problèmes de l'écologie en France est qu'elle a été récupérée par la gauche, ce qui a signé sa fin.

107. pm - 17/12/21 10:22 - (en réponse à : Suzix)
En fait Jadot est encore assez peu connu du grand public. Les français aiment bien rejeter mais il est quand même l’un des moins rejetés alors qu’EELV est l’un des partis écologistes les plus extrémiste d’Europe, qui parle souvent peu d’écologie en pratique.
Je ne suis pas sûr que l'écologie soit l’apanage d’un parti. C’est comme l’économie, est ce qu’il y a un parti économiste ? Non, bien sûr, tous les partis en parle et ont un avis sur la question, sur l’écologie ça devrait être pareil.

106. suzix@bdp - 17/12/21 10:03
la répartition des avis qui m'étonne c'est celle pour Jadot qui n'obtient que 23% entre Excellent/TB/Bien/AB avec seulement 1% dans "excellent" et 36% à rejeter !! Ca prouve deux choses : les écolo purs et durs sont très peu nombreux (ou alors ils ne sont pas dans les instituts de sondage, ce qui est possible) et surtout avec plus d'un tiers des français qui rejètent Jadot, ça fait qd même un peu bizarre. Bizarre qu'autant de français jugent l'écologie comme sans inté^ret ou aient déjà été refroidis par les polémiques sur le Tour de France, le sapin de Noël, le foie gras ... et aussi par la guerre à la voiture. J'aurais tendance à dire "bien fait pour leur gueule" mais cela m'attriste qd même parce que si je n'aime pas leur façon de faire façon "hussards verts de la République", la finalité est bonne. Bref, impossible que EELV remporte cette élection ou les législatives qui vont suivre alors que j'imaginais il y a qq mois (après les municipales) qu'ils pourraient peser sur la présidentielle voire même prétendre au second tour. Et même si c'est loin et que tout va vite, avec de telles façon de faire, je les vois mal pour la suite. Ils se sopnt déjà mis 1/3 des français à dos. Quand on veut le bien de tous, c'est pas génial comme départ.

105. suzix@bdp - 17/12/21 09:51
pareil!
Je suis rarement d'accord avec suzix! (;o)

104. pm - 17/12/21 07:19
Pour une fois je suis d’accord avec suzix concernant l’éventuelle candidature de Taubira.
Son coté iconique à gauche vient de son passage au ministère de la justice sous François Hollande, mais, malgré toute son intelligence c’est une personnalité plutôt trouble.
Taubira est née en politique pour promouvoir l’indépendance de la Guyane et la détacher de la métropole, ce n’est pas l’idéal pour devenir présidente de la République française.
Taubira a voté la confiance au gouvernement d’Edouard Balladur en 1993.
Taubira a été au parti radical proche de Bernard Tapie et a contribué à affaiblir Michel Rocard, que Mitterrand voulait abattre.
Même s’il s’est bien aidé tout seul avec une mauvaise campagne, Taubira a tenu à se présenter contre Lionel Jospin, lui a fait perdre 2%, et a bien contribué au cataclysme de 2002.
Dernièrement elle s’est montrée trouble sur le vaccin anticovid et a refusé d’appeler les ultramarins et en particulier les guyanais à se faire vacciner ( 30% de vaccination en outremer !).
Mais bien sûr le racisme du gros tiers d’électeurs d’extrême droite y est également pour beaucoup. Il ne faut pas oublier ce qu’elle a subi durant son ministère ( jet de bananes et autres).

103. suzix@bdp - 17/12/21 00:10 - (en réponse à : quentin)
Les raisons sont multiples. Mais perso avant de voir ce sondage, je trouvais étrange que la gauche imagine Taubira comme rassembleuse salvatrice. Je la voyais plutôt comme une bouée de secours d’une gauche qui se noie … ils sont vraiment en galère pour croire à de telles chimères! … et d’ailleurs c’est parce qu’ils n’ont plus aucun feeling, plus aucun lien avec la vie de la rue l, plus aucune à part des trucs loufoques dans ce genre qu’ils en sont là où ils sont. Aux oubliettes.

102. Quentin - 16/12/21 23:54
Taubira plus impopulaire que Le Pen. Ca interpelle.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio