La politique c'est naze, lisez plutôt des BD, tome 10

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


451. pm - 21/01/22 18:01 - (en réponse à : Totom)
67% selon covidtracker, mais il n’y a pas le pourcentage d’adultes ou de plus de 12 ans. Comparé à Paris intra muros c’est 15 points de moins mais il y a beaucoup plus de mineurs dans le 93, donc pas sûr que ce soit beaucoup moins pour les adultes. Il y a eu une grosse campagne des pouvoirs publics pour vaincre les réticences dans ce département.
Et c’est ce qui aurait dû être généralisé pour qu’au moins tous les plus de 50 ans soient vaccinés.

450. totom - 21/01/22 17:55
Il est à combien ?

449. pm - 21/01/22 17:51 - (en réponse à : Totom)
Contrairement à ce que tu penses le taux de vaccination dans le 93 n’est pas très faible. Il est encore quelques points en dessous de la moyenne nationale mais comparable à la Corse par exemple.

448. pm - 21/01/22 17:47 - (en réponse à : Suzix)
Alors moi c’est exactement le contraire. Non seulement je suis pour l’obligation vaccinale, qui n’est en rien dictatoriale. Il y a plein de trucs qui sont obligatoires dans une société, il faut avoir le permis de conduire, il faut mettre sa ceinture de sécurité, il faut respecter le code de la route, il faut payer ses impôts, il faut travailler même quand on n’a pas envie, il faut éviter de défoncer les con.ards qui sont pourtant nombreux etc. Je suis même persuadé qu’à terme on passera dans quelques temps à la vaccination obligatoire à la naissance, quand on aura un vaccin de meilleure qualité, et qu’ensuite quasiment plus personne ne fera de formes graves.
En revanche l’assurance sociale porte mal son nom car, et c'est très bien comme ça, ce n’est pas un système assurantiel classique où on paye selon ses risques, c’est un principe de solidarité où on paye selon ses revenus. Donc impossible de faire payer les malades non vaccinés. Et heureusement, car si on met le doigt dans cet engrenage on n’en sortira plus ( gros, fumeurs, hypertendus, immunodefiscients…tous ceux qui ont des facteurs de comorbidités finiront par payer).
De plus il est impensable pour tout médecin qui se respecte de trier les malades selon leur degré de connerie ( la non vaccination portant la con.erie à un degré très élevé). En revanche, la seule possibilité médicalement admissible pour un non vacciné est de rédiger une décharge en cas de covid grave.
Voilà pourquoi tes propositions qui à première vue pourraient sembler de bon sens, sont en réalités mauvaises et dangereuses.

447. suzix@bdp - 21/01/22 17:44 - (en réponse à : heijingling)
Merci. Je ne sais pas si je vais lire les 79 pages du premier article! (;o)

Perso j'arrive pas à m'y faire. On sait qu'il y a un gros déterminisme social quel que soit le milieu. Mais que la pauvreté conduise les gens à prendre de mauvaises décisions du genre ne pas se faire vacciner, je me parviens pas à accepter. J'ai confiance dans la capacité de l'homme à s'adapter, à trouver une voie, une chemin, des solutions pour sa survie. C'est dans notre nature. Je me demande si parfois ces études faites par des gens très éduqués ne sont pas biaisées, involontairement, peut-être pas condescendance (involontaire) ou incompréhension de ces milieux sociaux et de leurs codes. Un peu comme lorsque les scientifiques européens voulaient prouver la supériorité des blancs en mesurant les caractéristiques des crânes. ... ou les nazis.

446. heijingling - 21/01/22 17:17 - (en réponse à : suzix)
"En tout cas c'est de leur responsabilité individuelle et collective. La capacité de jugement n'est pas altérée par la pauvreté. Il faut arrêter de trouver des excuses bidon aux gens."

De la lecture pour le week end.

https://www.lse.ac.uk/business/consulting/assets/documents/how-poverty-affects-peoples-decision-making-processes.pdf

https://www.psychologicalscience.org/observer/how-poverty-affects-the-brain-and-behavior

445. suzix@bdp - 21/01/22 17:00
Si tu es libre de choisir de te faire vacciner ou non, tu es assume qu'elle que soit la raison de refuser le vaccin. C'est super simple. L'état fait son job d'information, de prévention, de vaccination, si besoin de façon grauite, ok et puis hein chacun sa merde après ça.

444. totom - 21/01/22 16:50
Je comprends bien le principe du covid qui est le pire de tout mais pour moi on risque d’avoir d’autres virus bien plus graves à moyen terme donc faut apprendre à gérer ça dans un mode non hystérique
Et je persiste à me demander qu’elle stratégie adopter dans certaines banlieues peu vaccinées où ce n’est pas lié à un manque d’accès aux vaccinodromes
Si les gens veulent pas pour des questions de croyances ou religions par exemple,tu fais quoi ?


443. suzix@bdp - 21/01/22 16:35
440. totom - 21/01/22 16:08
Pourquoi pas mais il ne faudrait pas appliquer ton principe que pour la vaccination covid

Ouaip, c'est à réfléchir. Cependant c'est presque déjà tout vu. Le pb de la pandémie est multiple :
- pb pour la santé des gens à court, moyen, long terme (covid long)
- pb pour la santé des autres malades par manque de lits pris par les malades du covid
- pb pour l'économie avec les restrictions, les fermetures ...
- pb social avec l'arrêt d'activités culturelles, sportives, sociales ...
- pb financier

C'est ce cumul qui rend la covid particulier. Si par exemple tu penses à ne pas soigner le cancer du poumon d'un fumeur ou la cirrhose du foie d'un alcoolique ou un accidenté de la route qui aurait ivre, cela n'est pas équivalent car leur pb de santé à résoudre ne crée par de pb de santé aux autres ni social ni économique et donc pas financier, en tout cas pas à hauteur du covid.

442. suzix@bdp - 21/01/22 16:24
PS : j'ai de la famille non vaccinée. Cela me ferait de la peine de les voir aux urgences ou sous une dalle. Mais ils ont choisi. C'est leur droit, leur responsabilité. S'ils traversent la pandémie sans problème grave, ils auront eu raison. Sinon ben ils auront eu tort. Même si je leur souhaite que le meilleur, je ne verserai pas de larmes s'il leur arrive malheur parce qu'ils ont pu décider. Et pas par défaut puisqu'ils travaillent dans la santé. Ils ont toutes les données. Ils savent ou croient savoir. Comme toi, comme moi.

441. suzix@bdp - 21/01/22 16:20
440. totom - 21/01/22 16:08
Pourquoi pas mais il ne faudrait pas appliquer ton principe que pour la vaccination covid
Tu fais comment concrètement en Seine-Saint-Denis ou le taux de vaccination est très faible et la population pas forcément aisée pour payer les soins ?


J'en sais rien si la population de Seine-St-Denis est moins vaccinée. En tout cas c'est de leur responsabilité individuelle et collective. La capacité de jugement n'est pas altérée par la pauvreté. Il faut arrêter de trouver des excuses bidon aux gens. Cela fait bientôt 2 ans que le covid est en France et presqu'un an que l'on vaccine. Gratuitement. J'imagine qu'il y a en Seine-St-Denis des personnes qu'il faut aider pour toutes ces démarches mais leur nombre ne doit certainement pas correspondre au % de personnes non vaccinées. Donc que les non vaccinés de Seine-St-Denis se démerdent comme ailleurs en France.

440. totom - 21/01/22 16:08
Pourquoi pas mais il ne faudrait pas appliquer ton principe que pour la vaccination covid
Tu fais comment concrètement en Seine-Saint-Denis ou le taux de vaccination est très faible et la population pas forcément aisée pour payer les soins ?

439. torpedo31200 - 21/01/22 16:07 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 437)
Je ne me suis jamais posé la question. Et me la poserais jamais, c' est anti constitutionnel.
Et puis même si tu le rends obligatoire "officiellement", tu fais comment pour l' appliquer. A des gens qui n' ont pas de carte vitale, à d' autres qui dorment dans la rue.

(Même si Macron s' est servi des lieux de culture pour développer le vaccin non obligatoirement mais presque)

438. suzix@bdp - 21/01/22 15:53 - (en réponse à : Tom)
Les situations que tu décris sont invérifiables.
Et sinon pour faire la bise il faut soit être deux soit être très très souple des lèvres! (;o)

Faut assumer dans la vie. Tu veux pas le vaccin, ok, nous on va pas te donner un lit réservé pour une opération prévue de longue date. Logique. En gros, on donne la priorité à ceux qui jouent le jeu de la solidarité. Perso je ne souhaite pas être solidaire avec des gens qui ont décidé de ne pas l'être. C'est un peu comme certains qui partent à l'étranger pour limiter leur imposition. OK, c'est leur droit mais on ne devrait plus accepter de les prendre en charge à leur retour en France.

437. suzix@bdp - 21/01/22 15:45 - (en réponse à : Torp')
Alors pour toi imposer le vaccin c'est moins dictatorial que de ne pas l'imposer ?
Liberté à 100%. Liberté de ne pas de faire vacciner et aussi liberté de crever et de payer ses décisions.

436. totom - 21/01/22 15:05
Et le vacciné qui fait la bise à une personne à risques et lui transmet le covid, on le met au pilori ?
Le vacciné cas contact qui va voir sa gd mère on le fout au bûcher ?

435. torpedo31200 - 21/01/22 14:54 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 434)
Ca fait 3 fois que tu déclares tes folles aspirations. Ca n' arrivera jamais.
Et puis dans l' absolu de tes aspirations dictatoriales, c' est surtout le coût des opérations chirurgicales lourdes et décalées (parfois avec dégâts) qui va impacter le plus les dépenses de la santé.

434. suzix@bdp - 21/01/22 13:18
Je suis contre l'obligation vaccinale. Par contre je suis pour que les non vaccinés assument financièrement (coût des soins) et socialement (restrictions) leur décision et assument de passer "quand il y a de la place". J'espère que Macron ou sa successeur ne le fera pas.

433. pm - 21/01/22 13:17
Une fois dans l’UE on peut aller n’importe où.

432. heijingling - 21/01/22 13:11
Le visa Schengen est attribué selon des critères différents selon le pays de l'UE, je connais des Chinois qui ont été refusés par exemple par l'Allemagne mais ont été acceptés par l'Italie. Bref, la politique extérieure de l'Europe est une bouffonerie à tous les niveaux.

431. pm - 21/01/22 12:59
Pour le moment les touristes chinois ne viennent plus du tout.

430. pm - 21/01/22 12:58 - (en réponse à : Heijingling)
Je crois que ça passe par l’UE.

429. heijingling - 21/01/22 12:00
Et j'imagine aussi que la France va reconnaitre la validité des vaccins chinois, et ça n'aura rien à voir avec la crainte de perdre la manne financière des millions de touristes chinois, bien sûr :)

428. pm - 21/01/22 10:01
Il a également été dit que Djokovic ne pourrait pas jouer Roland Garros s’il restait non vacciné ( et si la législation ne bouge pas d’ici là).
Mais par la route je pense qu’un non vacciné passera facilement. Ensuite il ne pourra pas faire grand chose.

427. pm - 21/01/22 09:57
S’il vient en avion, non vacciné il ne pourra pas embarquer, ce qui est déjà le cas pour de nombreuses destinations. J’ai dû aller aux USA le 26 décembre dernier, il fallait être vacciné + test négatif de moins de 24h. Va trouver quelqu’un qui te teste le 25 décembre ! Bon, j’ai fini par trouver. J’ai vu à l’éroport certains se faire refouler malgré leur pass sanitaire valide.

426. heijingling - 21/01/22 09:04
L'Autriche a rendu la vaccination obligatoire sous peine d'amende (comment vont-ils faire les contrôles?)

J'imagine que cela risque fort de se produire aussi en France. Question: un touriste étranger venant d'un pays où la vaccination ne sera pas obligatoire devra-t-il se faire vacciner à son arrivée en France, se verra-t-il sinon interdire l'accès aux musées et monuments historiques, ou bénéficiera-t-il en France de passe droits que les Français n'auront pas?
J'ai l'air de pinailler, mais dieu git dans les détails, et puis, c'est toujours intéressant de voir ce qui se passe à la marge.

425. suzix@bdp - 20/01/22 09:43
Y'a un même mème qui dit "I'm againt capitalism because I'm dumb and poor."

424. Lien Rag - 19/01/22 18:30
Mèmes, flûte !

423. Lien Rag - 19/01/22 18:29
Pour ceux qui suivent un peu les mêmes, voici de loin la meilleure version de celui-ci :


422. suzix@bdp - 19/01/22 17:29
ah et pas tous testés au même endroit.

421. suzix@bdp - 19/01/22 17:27
ah et ma femme aussi testée négative 10 jours après mon test premier test positif. Ca fait qd même bcp de monde négatif et plusieurs fois.

420. suzix@bdp - 19/01/22 17:26
Ils se sont tous testés. Mes 3 gosses 2 jours après que j'ai été positif (eux négatif et moi à nouveau positif ... ça marche je crois (;o) et 2 d'entre eux 10 jours plus tard avec moi (tous les 3 négatifs). Pareil pour mes beau-parents et mon beauf. Par contre eux se sont faits contaminés plus tard au 31 dans d'autres réunions de famille ... Et Pareil pour 2 amis qui se sont testés 2 fois après que je leur ai rendu visite.

Non je te dis, je devrais me vendre à Pasteur. J'ai peut-être tué le virus en moi! (;o)

419. pm - 19/01/22 17:22
Il est tout à fait possible que tu l’ai refilé à ta famille de façon asymptomatique, surtout omicron.

418. suzix@bdp - 19/01/22 17:08 - (en réponse à : pm)
C'est un médecin qui avait fait le prélèvement oui. J'ai finalement pu contacter le labo par email. Ils m'ont répondu plutôt rapidement par ce moyen avec les 4 pages d'analyse et un lien pour le nouveau QR code pour le rétablissement. Téléchargé directement via le téléphone dans l'appli AntiCovid et testé dans la foulée chez un restaurateur. Ca marche. Je suis satisfait d'avoir un pass valide jusqu'en juin sans avoir dû me picouser au Moderna ... même si j'aurais bien pris un cocktail Pfizer/Moderna pour une bonne protection.

Le test dit qu'il est positif au covid mais à aucune des 3 mutations testées ce jour-là. ODnc ni E484K, ni E484Q et ni L452R.
En cherchant un peu L452R est pour le variant Delta. Donc si j'ai bien lu, j'ai pas eu Delta qui était majoritaire à ce moment-là. Donc j'ai sans doute chopé Omicron. ... que je n'ai refilé à personne. Je suis nul en virus apparemment vu que j'arrive à contaminer personne avec le virus le plus contaminant! (;o)

417. suzix@bdp - 19/01/22 17:01 - (en réponse à : piet)
Ah le travail n'est jamais une partie de plaisir ... mais il y a des endroits plus sympa que d'autres pour le pratiquer! (;o)
Si je me rends ce sera la 3e fois en 2 ans. J'aime bcp Santa Cruz et aussi la partie nord de l'île qui est peu habitée et peu touristique. J'aime aussi leur nourriture et l'accueil. Et les tarifs des hôtels. Par contre je n'y suis jamais allé en plein été. Je pense que le printemps c'est pas mal non?

416. pm - 19/01/22 16:49 - (en réponse à : Suzix)
Ce que je dis sur ton médecin c’est dans le cas, peu probable en fit, où c’est lui qui a fait le test. Sinon c’est au labo de te le donner et ils doivent se démerder.

415. pm - 19/01/22 16:46 - (en réponse à : Suzix)
Ton médecin doit se démerder pour te trouver ton résultat PCR, ce n’est pas à toi de le faire.
Mais tu ne risques pas vraiment de surréaction immunitaire en fait., surtout après un mois et demi. Mon neveu qui est médecin urgentiste à Lariboisière, donc trés exposé, a reçu trois doses du vaccin et a eu le covid trois fois… Il est en pleine forme ( il est jeune, encore trentenaire).

414. Piet Lastar - 19/01/22 16:43
Il faut t'expliquer que la majorité des gens ne vont pas profiter de la douceur des Canaries ?

413. suzix@bdp - 19/01/22 16:26
cad ?

412. Piet Lastar - 19/01/22 16:25
Il y en a qui ont bon !

411. suzix@bdp - 19/01/22 16:23
Tenerife.

410. Piet Lastar - 19/01/22 16:06
Où dois-tu aller précisément ?

409. suzix@bdp - 19/01/22 12:38
Je dois pouvoir avec les points 2 & 3 mais si j'avais les 4, je me sentirais un peu plus serein! (;o)

408. suzix@bdp - 19/01/22 12:38
apparemment, ce serait peut-e^être moins pire que prévu. Il semble y avoir 4 moyens pour prouver son "état covid" pour passer en Espagne:!

Toute entrée sur le territoire espagnol en provenance d’une région à risque par voie aérienne (aéroports), maritime (ports) ou terrestre est soumise à la présentation de l’un de ces documents, sous format numérique ou papier, rédigé en espagnol, en français, en allemand ou en anglais :

* soit un certificat justifiant d’une vaccination complète contre la Covid-19 depuis au moins 14 jours. Il doit notamment faire mention de la date de vaccination effectuée, du vaccin administré et du pays de vaccination ;
* soit un certificat de test de dépistage d’infection active, avec résultat négatif, délivré dans les 48h (test antigénique) ou dans les 72h (test PCR) précédant l’arrivée sur le territoire. Il peut s’agir d’un test NAAT (test de détection ARN de la Covid-19 : RT-PCR, TMA, LAMP, NEAR…) ou d’un test antigénique inclus dans la liste de la Commission européenne. Les tests salivaires dont le prélèvement n’a pas été effectué en laboratoire, mais à domicile, n’autorisent pas le voyage, ni les « tests rapides » en pharmacie, qui ne donnent pas lieu à un résultat écrit. Le certificat doit notamment comprendre le numéro de document d’identité ou de voyage de la personne testée ;
* soit un certificat de rétablissement de la Covid-19, valable à partir du 11e jour après le 1er test de diagnostic positif pour une période totale de 180 jours. Ce document doit notamment mentionner la date du premier test positif, le type de test réalisé ainsi que le pays où ce certificat a été délivré.
* soit le certificat Covid numérique de l’UE. Celui-ci intègre une preuve de vaccination, un résultat de test négatif ou une preuve de rétablissement de moins de six mois. Plus d’informations sur les modalités d’obtention en France.

407. suzix@bdp - 19/01/22 12:25
Petite joyeuseté sur l'administration covid.

Je suis vacciné 2 doses depuis juillet et je dois donc faire une 3e dose avant le 30 janvier sinon mon pass va se désactiver. Or je dois me rendre en Espagne pour le boulot début février ... évidemment juste qq jours après que mon pass "2 doses" sera invalidé. Principe de l'emmerdement maximum. Donc solution, me faire faire une 3e dose. J'avais rdv hier. J'indique que j'ai été testé positif fin décembre. Donc ils ne peuvent pas me piquer. Ils me confirment que le QR code reçu à cette occasion repousse la validité de mon pass jusqu'en juin comme indiqu" dans l'appli. Lorsque je leur fais remarquer qu'il est indiqué sur l'appli que ce n'est pas valable pour l'étranger où seul les tests PCR (négatif ou positif, ce n'est pas indiqué) sont reconnus, ils me disent qu'il me faut donc un test "positif" PCR ... LOL, comment vont faire tous ceux qui n'ont qu'un test positif antigénique!? Ben pas de 3e dose pendant 3 mois et donc pas de voyage hors de France. Mais moi j'ai fait un test PCR le même jour que le test antigénique. Merci le médecin. Pb, je n'ai jamais reçu le résultat. Je ne m'en suis pas inquiété avant hier vu que le QR code de l'antigénique prolonge le pass en France et que la secrétaire du médecin m'avait dit qu'elle m'enverrait le résultat (elle ne l'a pas fait mais en rappelant, je me dis que ça passe crême). Au centre de vaccination on me dit donc d'appeler mon médecin. Sa secrétaire me dit ne rien avoir reçu et me demande d'appeler le labo. Le labo (dans une autre région) ne répond pas, ça bascule sur un répondeur qui est plein et ne permet pas de laisser de message ... donc je suis niqué. Je ne peux donc pas faire de 3e dose pour prolonger mon pass Europe au delà du 30 janvier (enfin si je peux si je dis rien le jour de la 3e dose mais je veux pas risquer une surréaction immunitaire) et je ne peux pas prouver avec test PCR que j'ai été positif ... je dis whatttt!!!???

Ma question est la suivante vu qu'on a ici des centaines d'expat et de voyageurs de tout poil. Est-ce que mon pass français 2 doses + un test PCR négatif sera accepté pour voyager ? En Espagne pour février.

406. totom - 18/01/22 09:31
"Ces proportions sont encore plus importantes pour les jeunes. Parmi les 20-39 ans, elles atteignent 44 % pour les hospitalisations"
44% c pas 20%
Et ça doit être pire la tranche en dessous
Donc les scientifiques ou le gouvernement nous disent qu’il y a une forte hausse des hospitalisations covid chez les jeunes c pas si vrai que ça.
Alors que c normal avec Omicron, ça pourrait être bien expliqué.

405. suzix@bdp - 18/01/22 09:12 - (en réponse à : Tom)
Ce n'est pas "bizarre". C'est expliqué par l'outil de stat' qui ne permettait pas jusque récemment de faire la différence. Du coup tous ceux "hospitalisés avec covid" étaient comptés comme les "hospitalisés à cause du covid". Maintenant que la distinction est possible, les chiffres officiels ne tiennent pas compte de cette possibilité pour raison de cohérence statistique. Sinon en plein pic de pandémie on aurait eu une baisse de 15 à 20% sur une journée. Ce n'est pas un secret mon médecin me l'a dit il y a qq temps déjà. La différence est de 15 à 20% pour la population générale, le double chez les jeunes. Donc si cela change les chiffres absolus cela ne change pas les évolutions en %. Donc rien d'alarmant, surtout pas un complot pour nous faire croire à une pandémie plus forte que prévue. ... même si je suis persuadé qu'un certain nombre d'intervenants ont intérêt à gonfler les chiffres du covid. Mais ce n'est certainement pas l'intérêt du gouvernement.
Ca c'est pour les math. Pour la santé, mon médecin m'expliquait que si certains sympto^mes "du covid" ressemblent à une grippe, un rhume ou un angine, c'est peut-être parce que ... ce sont des grippes, rhumes ou angines! En effet, tu es malade avec ces symptômes, tu te testes, tu es positif, pas, cela fait partie des symptômes du covid. Tu n'es pas testé positif ben, c'est autre chose ... mais on ne te teste pas pour trouver autre chose. (;o)

404. totom - 18/01/22 07:37
Bizarre cette histoire de stats ou on fourre un peu tout

https://www.liberation.fr/checknews/le-nombre-dhospitalises-pour-covid-a-t-il-toujours-ete-surestime-dans-les-chiffres-officiels-20220117_VLSUZCLCKRHYNBWWSHNEHVMMXI/?xtor=CS8-60

403. heijingling - 15/01/22 10:32
suzix: "Le plus gros reproche que je valide c'est de mettre au même niveau des propositions cruciales et d'autres anecdotiques."

Quel est le problème? Ceal reflète au contraire parfaitement la politique, où élus, candidats, journalistes, commentateurs mettent tout sur le même plan, en fonction des circonstances. Cela me rappelle un dessin de couverture du New Yorker pendant les inondations il y a quelques années, sur laquelle on voyait Trump sur le toit d'une maison submergée tenant une pancarte n'indiquant pas "Au secours", mais "Finish the wall". Le titre du dessin était "the real priorities".

402. suzix@bdp - 13/01/22 17:46
petit retour sur les élections présidentielles françaises à venir.

L'appli ELIZE fait grand bruit. Elle est à la fois utile pour intéresser les gens (et les jeune notamment) à la politique et sur cette élection, faire découvrir les propositions et donner une tendance. Donc pour moi rien que ça c'est très positif. Mais il y a toujours des grincheux ... il y a ceux qui font et ceux qui critiquent, c'est bien connu.

Cet article fait le point et le plus gros reproche que je valide c'est de mettre au même niveau des propositions cruciales et d'autres anecdotiques. Et puis aussi d'accepter de donner un podiupm après seulement 25 questions. Avec 15 candidats, effectivement, c'est pas assez forcément! L'appli pourrait valider après 10 propositions pour chaque candidat soit autour de 150. Ca me paraîtrait raisonnable.

Pour le reste je trouve les reproches presque malhonn^^etes. A croire que les gens en veulent à l'appli d'avoir les mêmes idées que certains candidats! Et même quand on accepte tout, Macron arriverait en premier (j'ai pas vérifié) mais c'est complètement con. OK, le programme devrait prendre ça en compte mais c'est une situation hautement improbable donc franchement c'est juste pour faire chier ce reproche. D'autant qu'une fois que tu as terminé l'appli (je l'ai fait 2 fois avec 462 questions la première fois et 509 la seconde fois (soit ils ont rajouté des propositions soit il y en a moins où je n'ai mis ni pour ni contre) et bein tu as toutes les stat' avec les points où tu es en accord et en désaccord donc chacun peut reclasser ça lui-même en fonction des questions qui lui semblent sans importance par exemple. Sans oublier ceux qui indiquent qu'en mettant 2 fois la même proposition (voire 3 ou 4 j'ai l'impression comme pour la sortie de l'OTAN ou de l'UE), cela peut conduire à valider une fois (pour un candidat qu'on aime pas) et invalider une autre fois (pour un candidat qu'on aime ...). Mais LOL!? Y'en a qui ont rien compris. Ils veulent que l'appli leur indique leur choix initial, peu importe les questions! Une sorte d'élection à la
Russe. Et puis là où je me marre c'est lorsque l'appli prouve que l'extrême gauche et extrême droite ont parfois les mêmes propositions :

"« Ils donnent le plus de contexte possible, mais parfois, ce n’est vraiment pas assez », juge Marie. « Typiquement, la carte ‘Supprimer la loi Travail‘, je suis ok avec ça. Mais pour faire quoi ? On ne sait pas ». Surtout que cette proposition a été faite par deux candidats radicalement différents : Fabien Roussel, le candidat du Parti communiste français, et Florian Philippot, un candidat d’extrême droite, et que chaque proposition a sa propre carte.
Il en va de même pour d’autres propositions, qui sont partagées par l’extrême droite et l’extrême gauche, telle que le rétablissement de l’impôt sur la fortune. Concrètement, deux propositions semblables dans l’énoncé ont deux cartes différentes.
Or, il n’est pas toujours possible de savoir pour la proposition de quel bord politique on swipe, même en utilisant le bouton « en savoir plus ». Si un utilisateur est d’accord pour une proposition partagée par des candidats des deux bords, son classement peut s’en retrouver chamboulé."


Mais LOL!



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio