Angoulême 2022

Les 414 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9


164. torpedo31200 - 01/03/22 17:04 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 157)
Comme chaque année ?
Ce sont les auteurs qui choisissent les 3 plus cités, puis le Grand Prix.
Le prenez pas mal, mais on ne vous demande pas votre avis. Et que ça ne corresponde pas à vous goûts, ce n' est pas très grave.
(Sauf à se prendre très au sérieux)

163. Mr Degryse - 01/03/22 16:50
Je ne savais pas pour Wendling et Larcenet.

Parce que Wendling, je n'étais pas pour ( arrêt vraiment epuis longtemps de la bd ) mais elle a eu un impact très fort à un moment sur pas mal d'auteurs.

162. marcel - 01/03/22 16:36
Pour rappel , Wendling et Moore avaient demandé à ce que leurs noms soient retirés des débats
Larcenet également, d'ailleurs.

161. pm - 01/03/22 16:34
J'aime bien Julie Doucet dont je possède quelques albums parus à l'époque à l'Association. C'est sympathique, très underground, mais ce n'est absolument pas une lecture majeure.
Dans le genre auteur underground elle n'est en rien comparable au Grand prix 1999, ni à celui de 2011. Or, elle devrait pour y prétendre.
Non, elle est là car c'est une femme, comme les deux autres. Ce prix est devenu uniquement politique, et c'est regrettable ( bon, avant c'était copinage).

160. suzix@bdp - 01/03/22 16:33
Dans cette short list il y a tout ce qui tue l'art. De la midinette groupie, un effet sociétal à la mode et du snobisme. L'an prochain on aura une autrice écolo qui aura fait qq pages sur le rapatriement des africains d'Ukraine en pleine offensive sur Kiev. On parie?

159. suzix@bdp - 01/03/22 16:27
PS: Bagieu ça n'a pas 20 ans. Elle a débuté en 2008 avec "Joséphine" dont j'ai lu (et acheté) les 2 premiers tomes.

158. pm - 01/03/22 16:26 - (en réponse à : Torpedo)
Mais le critère n' est pas l' "importance" de l' oeuvre. Le critère principal c' est l' impact.
Oui, mais c'est une erreur, car en fait c'est toujours l'impact à court terme. Or, figurer dans le palmarès des Grands Prix du festival international de bandes dessinées de la ville d'Angoulême est très prestigieux et signifie, normalement, que celui-ci fait partie du gratin, et des auteurs absolument incontournables. Le grand prix ne doit pas être une espèce de marche- pieds vers la notoriété, ce n'est pas son rôle. Un lecteur novice devrait se dire qu'en consultant le palmarès il a tous les auteurs indispensables vivants l'année de leur Grand prix.

157. suzix@bdp - 01/03/22 16:23 - (en réponse à : Torp')
Je vais pas me taper ses bouses putain parce que des débilos qui savent encore moins bien dessiner qu'elle y ont trouvé de l'inspiration. On liste tous les auteurs majeurs qui n'ont pas eu le Grand Prix ?

156. torpedo31200 - 01/03/22 16:16 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 155)
Mais lis du Doucet avant. En le recontextualisant à parution, tu pourrais la placer TRES au-dessus des deux autres candidates.

155. suzix@bdp - 01/03/22 16:11
154. torpedo31200 - 01/03/22 16:06 - (en réponse à : suzix@bdp - POST #142)
Ton admiration des "élites" aura peu durée...


Je retire le droit de faire partie de ma liste des élites à tous celles et ceux qui ont voté pour ces 3 auteurs.


154. torpedo31200 - 01/03/22 16:06 - (en réponse à : suzix@bdp - POST #142)
Ton admiration des "élites" aura peu durée...

153. torpedo31200 - 01/03/22 16:03 - (en réponse à : marcel - post #139)
Pour rappel , Wendling et Moore avaient demandé à ce que leurs noms soient retirés des débats, et l' un des deux avait un peu mal pris d' être prévenu au dernier moment, si ma mémoire est bonne.

152. torpedo31200 - 01/03/22 16:01 - (en réponse à : suzix@bdp - post #147)
Mais le critère n' est pas l' "importance" de l' oeuvre. Le critère principal c' est l' impact. Donc logique que les jeunes auteurs (les vieux votent moins, à priori) choisissent des auteurs ayant eu une influence sur leurs lectures de jeunesse. Et Takahashi est donc un choix cohérent pour moi (merci à Mr Degryse pour me l' avoir fait redécouvrir !).

Et (bonjour à Jade !) évidemment que les gamines qui ont lu Bagieu il y a 20 ans se sont dit que c' était facile de vendre des dizaines de milliers d' albums sur des pseudo féministes mortes en dessinant moyennement. Donc oui ça a eu un impact sur leurs vies.

151. helmut perchu - 01/03/22 15:29
Ah misère...

150. marcel - 01/03/22 15:28
J’ai mis « bon choix » pour celui de Bulledair.
Perso, je l'avais bien compris comme ca.

149. marcel - 01/03/22 15:28
j'étais le premier à défendre Rumiko Takahashi
D'ailleurs, j'ai lu depuis et je te remercie pas. C'est vraiment de la merde, scenar comme dessin.

Non, mais plutôt que Meurisse, il vaut mieux le donner a Isabelle Merlet. Et pour une fois, ca mettrait en avant le metier de coloriste.
D'ailleurs, parmi tous leurs prix plus ou moins justifies (le truc ecolo, la…), ils ont jamais fait de prix du coloriste, non ?...

148. pm - 01/03/22 15:26
J’ai mis «  bon choix » pour celui de Bulledair.

147. suzix@bdp - 01/03/22 15:14 - (en réponse à : Mr D.)
Il y a des dizaines d'auteurs plus importants pour la BD que ces 3 là.

146. Mr Degryse - 01/03/22 15:13
bagieu et Meurisse devant Larcenet......

même Vivès pour le talent graphique.

Devant un Peeters

145. Victor Hugo - 01/03/22 15:10 - (en réponse à : marcel)

D'ailleurs, sur les 23 recommandations du rapport Racine, combien ont été suivies ?...


Facile, aucune.

144. Mr Degryse - 01/03/22 15:09
Je veux bien un peu de féminisme. j'étais le premier à défendre Rumiko Takahashi à l'oeuvre importante pour un prix pour féminiser un peu une liste qui manquait de femmes.

Mais là.......

A Cannes, on a déjà donner un prix à Julia Ducournau qui fait en moins bience que faisait Cronenberg il y a 35 ans. Et lui n'a jamais rien eu.


143. Victor Hugo - 01/03/22 15:07
Voilà, et qu'il y a soi-disant un huissier, mais que les résultats restent secrets. Qu'ils magouillent dans leur coin et que cette ordure de Frank Bondoux est un enkulé de première.

142. suzix@bdp - 01/03/22 15:03
C'est vraiment n'importe quoi. C'est un délire. Ils font quoi les auteurs? Ils décident de flinguer le Grand Prix? Bagieu j'ai lu, dès le début. Elle a fait qq trucs corrects. Apparemment elle a amené pas mal de femmes à la BD. Ca donne pas un Grand Prix merde!
Meurisse, qu'est-ce que c'est chiant!!!! Et La 3e là, j'ai dû chercher qui c'est. Pour faire court, c'est une fanzineuse des 90's qui n'a rien fait pendant 20 ans. Elle n'a rien fait pendant 20 ans, elle pond un truc en 2021 et elle est dans la short list!? ... franchement, c'est ridicule. J'imagine tous les auteurs qui publient sans discontinuer depuis 10, 20, 30, 40 ans et qui vendent et qui font (aussi) du qualitatif et qui voient ça ... pauvre France. Je retire ce que j'ai dit des élites artistiques.

141. marcel - 01/03/22 15:03
D'ailleurs, sur les 23 recommandations du rapport Racine, combien ont été suivies ?...

140. marcel - 01/03/22 14:59
En même temps, comme ils ont avoué l'année dernière truquer les votes, ça n'a aucune valeur.

C'est-a-dire ?... Tu parles du fait que Racine ait été le plus cite ?...

139. marcel - 01/03/22 14:58
Tant que j'y suis, j'ajoute les deux annees précédentes que j'avais pas donnees :

2015 : Otomo, Hermann et Moore.
2016 : Hermann, Moore et Wendling.

138. Victor Hugo - 01/03/22 14:51
En même temps, comme ils ont avoué l'année dernière truquer les votes, ça n'a aucune valeur.

137. marcel - 01/03/22 14:51 - (en réponse à : suzy)
Ben non, c'est comme tous les ans, les auteurs ont vote pour qui ils voulaient (y avait peut-être une short list) et c'est les trois les plus citees.

136. marcel - 01/03/22 14:49
Putain, c'est vrai que y a plus aucun suspense.

2017 : Cosey, Larcenet et Ware.
2018 : Corben, Guibert et Ware.
2019 : Takahashi, Guibert et Ware.
2020 : Guibert, Ware et Meurisse.
2021 : Ware, Meurisse et Bagieu.

Bon, y a quand meme un nom pas trop attendu qui peut sortir du chapeau sans prévenir, mais globalement, c'est ca.

135. suzix@bdp - 01/03/22 14:48 - (en réponse à : marcel #131)
pas compris. Il y a seulement 3 auteurs en lice pour le Grand Prix? C'était déjà comme cela l'an dernier? Et cette année ce sont 3 femmes?

134. torpedo31200 - 01/03/22 14:31 - (en réponse à : post # 131)
Donc Meurisse en 2022, Bagieu en 2023 et Doucet en 2024, sauf catastrophe nucléaire.

133. pm - 01/03/22 14:31
Bon choix.

132. marcel - 01/03/22 14:25
Et pendant ce temps, du cote de bulledair, c'est Frederik Peeters qui a eu le Grand Prix. Et Oleg le meilleur album.
Et Glingling ne nous dit rien.

131. marcel - 01/03/22 14:22
Houla.


130. froggy - 16/01/22 21:57

129. torpedo31200 - 08/01/22 12:38 - (en réponse à : pm - post #128)
le Donjon Antipodes en janvier mais le Potron Minet est repoussé en mars.

128. pm - 07/01/22 21:11 - (en réponse à : Torpedo)
Oui mais en janvier Delcourt sort des trucs biens ( Donjon, Saint-Elme 2, Bolchoï arena 3, reckless 2), ce qui est devenu assez rare chez eux .

127. torpedo31200 - 07/01/22 20:43 - (en réponse à : Irréel)
Après y a du Pécau et du Corbeyran... !

126. torpedo31200 - 07/01/22 20:41 - (en réponse à : Mes yeux saignent... (prog Delcourt mars))
Après y a un journaliste qui a survécu à un AVC.
Et "quand c' est fini, c' est pas fini", le retour de Chronosquad avec un tome 6 (prévu en 4 au départ)

Bon j' arrête de vous embêter, trop déprimant.

125. torpedo31200 - 07/01/22 20:34
Et j' enchaine avec une bio d' Erdogan et un docu-BD sur la PMA.
Ca va être très difficile...

124. torpedo31200 - 07/01/22 20:29
Je commence à travailler les titres de mars pour Delcourt, et je découvre 2 titres politiques signalés ENJEU, dont 1 par le dessinateur d' Algues Vertes (mais qui n' a manifestement tjs pas appris à dessiner).

Ca va être difficile...

123. torpedo31200 - 07/01/22 16:59 - (en réponse à : heijingling - post #120)
On ne parle pas du même truc.

OK la marque (qui appartient aux éditeurs, et pas aux auteurs) sera toujours plus forte, mais ce n' est pas le problème.
Dès qu' un bouquin mal écrit, mal dessiné se vends (à priori grâce au sujet), ça va donner des idées aux éditeurs industriels. Et donc ça va initier encore plus de merdes...

122. Lien Rag - 07/01/22 16:57 - (en réponse à : Algues vertes)
La BD pourrait être bien meilleure avec un vrai travail sur la narration, mais telle quelle elle est quand même correcte comme introduction documentaire (ce n'est pas un pensum, quoi).

Je trouve que "Le choix du chômage" est plus décevant, un énorme pavé qui a de rares exceptions près n'apporte pas grand-chose, confrontant souvent discours contre discours mais quasiment jamais le discours à la réalité.

121. pm - 07/01/22 16:37 - (en réponse à : Heijingling)
Elle a vraiment dit ça Bachelot, mon Dieu ! Et elle est ministre de la culture !
Et c’est pour montrer qu’elle a les idées larges…
En plus Kundera, que j’aimais beaucoup, c’est un drôle d’exemple car ce n’est pas une lecture difficile du tout.
Encore, elle aurait dit qu’Astérix ouvre sur Julien Gracq, j’aurai un peu cherché le lien mais trouvé ça amusant.

120. heijingling - 07/01/22 16:07
torpedo31200: "Même si pas bon et mal dessiné et/ou mal raconté, ça peut se vendre parfois très bien. Donc le sujet importe plus que les auteurs."

Cela a toujours été ainsi, au cinéma, la majorité des spectateurs vont d'abord voir une histoire ou des stars, seuls les cinéphiles font attention aux auteurs. Et en B.D., le public lit les histoires de personnages, peu importe qui dessine Astérix, Blake et Mortimer, les Schtroumpfs ou Lucky Luke. S'intéresser à des sujets est pour les B.D. un phénomène assez récent, concomitant à la fin des séries pour le F.B.
Outre l'aspect financier, indutriel et régulier, le succès des mangas chez les plus jeunes tient à cela, l'alliance d'un personnage et d'un sujet. Riad Sattouf utilise le même sésame, d'où son succès phénoménal.

119. heijingling - 07/01/22 15:51 - (en réponse à : pm)
Tu fais allusion à la fameuse citation de notre ministre de la culture, Roselyne Bachelot: « On peut entrer dans la culture par le divertissement ! Par exemple, la bande dessinée permet d’entrer dans la lecture. On peut arriver à lire Kundera en commençant par lire des Astérix ! » ?

Ceci dit, pas plus que suzix (mais pas pour les mêmes raisons), je ne m'inquiète de que des imbéciles soi-disant responsables politiques peuvent proférer, car ce discours était exactement celui du Concile de Trente (1542-1563), plus exactement son decret final du 3 décembre 1563, la peinture n'était qu'une porte d'entrée à l'éducation religieuse pour les analphabètes. Cela n'a pas empêché les peintres chrétiens de produire les chefs-d'œuvre que l'on sait.

118. suzix@bdp - 07/01/22 13:26
faut pas être inquiet comme ça!
Tout évolue. Et même si la BD typée FB pour une raison ou une autre, comme par exemple le fait que les jeunes achètent bcp plus de manga devait diminuer en quantité de nouvelles sorties, même en divisant le nombre par 2, 3 ou 4, on aurait encore à lire pas mal de choses nouvelles, sans compter les 70 ans de production de stock.

117. pm - 07/01/22 13:21
En fait ça fait du mal à la bande dessinée et au roman.

116. pm - 07/01/22 13:20
L’adaptation en bd d’oeuvres littéraires célèbres pouvant devenir une espèce de digest de l’oeuvre. Voir ce qui a été fait par De Metter concernant les romans de Pierre Lemaître.

115. pm - 07/01/22 13:16
En particulier pour les adaptations littéraires. La différence avec le cinéma c’est qu’on reste dans le livre, de ce fait ça me parait plus dangereux.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio