Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk (4e partie)

Les 1312 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27


1212. pm - 20/09/21 23:58 - (en réponse à : marcel)
La Corée du Sud

Il faut sans doute se méfier un peu, ce qui sort en France ne doit être que la crème de la crème.
Et je ne dis pas qu'il n'y a plus de Cinéma français de qualité mais que la plupart des comédies françaises sont faibles( et pour moi ne sont que rarement du cinéma). Il y a d'un coté les films d'auteurs considérés comme le haut de gamme mais qui font généralement peu d'entrées et de l'autre coté, dans le cinéma grand public, à peu près que des comédies généralement très moyennes.

Le dernier très bon film que j'ai vu est un film français, en anglais, Annette de Leos Carax. Ce n'est peut-être pas son meilleur mais tout de même c'est vraiment du cinéma, mais ce n'est pas très populaire.
Renoir, Carné, Clair puis plus tard Truffaut, Sautet et quelques autres faisaient un cinéma d'auteur ET populaire, maintenant c'est très rare ( Jacques Audiard éventuellement ).

1211. suzix@bdp - 20/09/21 20:16
Il y a eu des films français excellents sur les dernières années. J'ai bien aimé "Les misérables", "La belle époque", "Nous finirons ensemble", "La lutte des classes", "Le jeu" et même "Jusqu'ici tout va bien" qui pourrait pourtant être classé dans "gros(rouge-qui-tache" mais en fait c'est vraiment bien écrit et bien joué et comme film de genre "Dans la brume" et surtout le très réussi "La nuit a dévoré le monde", tout ça sur 2019 et 2018.

... je ne devrais pas mettre certains pour ne pas disqualifier les autres à vos yeux mais je m'en fous, j'ai le droit d'aimer "Nous finirons ensemble" et " La lutte des classes"! (;o)

1210. marcel - 20/09/21 19:58
Mais aujourd'hui, de quel pays pourrait-on envier la cinématographie ?
La Coree du Sud ?...
Apres, je l'ai pas vu, mais c'est quand meme un film Français qui a eu la Palme d'or cette annee (et pres de 300 000 entrees). Et Grave etait tres bien.

1209. heijingling - 20/09/21 19:52
-pm: "j’en veux au cinéma français"

Effectivement, quand on voit ce qui sort au cinéma en France, et ce qui y a du succès, on n'a pas de quoi se vanter.
Toutefois, d'un autre côté, comme froggy le disait quelques messages plus bas, quand on comparait le cinéma français des années 40-50 au cinéma U.S., hormis quelques exceptions comme Clouzot, Becker, Melville (je mets de côté les Renoir et autre René Clair qui avaient l'essentiel de leur carrière derrière eux), il y avait de quoi déprimer, ou prendre soi-même les choses en main comme l'a fait la Nouvelle Vague.
Mais aujourd'hui, de quel pays pourrait-on envier la cinématographie ? L'Italie, l'Angleterre, la Russie, la Tchécoslovaquie, HK et autres pays qui ont marqué à un moment ou un autre la cinématographie mondiale, c'est mort. Quant à ceux qui produisent encore beaucoup, comme Hollywood ou le Japon, c'est essentiellement des films pour ados.
Certes, il y a de bons réalisateurs, certains même très bons, mais je ne vois plus de pépinière, et n'en vois pas dans un proche avenir.

1208. froggy - 20/09/21 19:28
C'est tres bien Le grand bain, previsible mais quand c'est bien fait comme c'est le cas ici, cela passe comme une lettre a la poste.

J'aiem beuacoup le debut avec l'introduction du personnage joue par Matthieu Amalric qui se decrit. J'y avais trouve une reference, pour moi evidente, a un Rubrique-a-Brac de Gotlib avec les jouets en forme de carre ou de rond que la gamin ne met pas dans les bonnes encoches.

1207. marcel - 20/09/21 18:07
D'accord avec Helmut, Salvadori ne fait pas les entrees d'Aladin ou du Bon Dieu.
Sinon, Le grand bain, c'est tres bien, surtout pour les personnages, tous tres bien campes.

1206. helmut perchu - 20/09/21 17:39 - (en réponse à : torpedo)
Je suis pas tellement au fait des chiffres, du coup j'entends pas comédie française populaire les films avec Kad Merad, Franck Dubosc, Dany Boon, Gad Elmaleh, Kev Adams, Christian Clavier, Didier Bourdon... la crème de la crème quoi.

1205. suzix@bdp - 20/09/21 13:53
Vu ce week-end "Us" de Jordan Peele sorti en 2019.
De Peele j'ai vu aussi "Get out" (2017) son premier film. J'aime bien qu'il mette en scène des perso principaux noirs. C'était le centre de l'histoire dans Get Out. Ici c'est un élément sans aucune incidence sur le scénario donc je trouve ça très bien. Il a qd même glissé 2 "références" afroamécaines avec le rap "I got five on it" de Luniz en intro et aussi une réflexion sur la clef de secours cachée à l'extérieur que le père apprend à un moment de tension et qu'il nomme comme étant "bien une idée de blanc" (;o). J'ai entendu cette phrase sur les bonus mais je ne suis pas certain de l'avoir entendu sur la VF ... faut que je réécoute pour savoir si la version française aurait été "épurée" ... ce qui serait dommage.
Sur le film lui-même c'est donc un film d'épouvante avec un peu d'horreur mais light. Je ne suis pas vraiment entré dans l'ambiance que je trouve trop "cool". C'est d'ailleurs voulu par Peele qui explique vouloir ainsi laisser respirer le spectateur ... le résultat est qu'on est entre "Ghosland" et "Scream" ... mais même Scream est plus effrayant. Je trouve que pour un film de genre, il manque du lourd, du vilain, du très vilain. C'est trop soft pour moi. Reste le fond. Peele met en image "la bête" qui sommeille en chaque être humain. Spoiler A ce titre la famille "dark" va se faire complètement décimer par la famille réelle qui va se montrer plutôt efficace pour casser du monstre ... CQFD non? Fin Spoiler. Tout n'est pas très clair sur l'origine des doubles. Est-ce réel? irréel? fantasmagorique? Une métaphore cathartique ? Ok mais du coup, comment cela peut avoir un impact sur la vie réelle ? Quelle est son étendu ?
Un film sympa mais un peu léger sur le gore et l'effrayant et sur l'explication de l'origine du mal et son impact.


1204. torpedo31200 - 20/09/21 12:39 - (en réponse à : helmut perchu - post # 1201)
Quelle est ta définition de succès populaires ?
Car les films de Salvadori pètent la barre des 400 000 entrées France une fois sur deux (et + 2 millions pour Hors de prix )

1203. torpedo31200 - 20/09/21 12:34 - (en réponse à : posts # 1198 + 1199)
Film de Michael Curtiz.
Et si vous souhaitez que les jeunes le regardent à l' occasion, faut cesser de le vendre comme un film de studio.

1202. pm - 20/09/21 12:31 - (en réponse à : Helmut)
Ah mais je ne vous en veux pas du tout, ces films n’ont fait que confirmer ce que je subodorais, j’en veux au cinéma français.
Dans le même genre l’autre jour j’ai vu le grand bain, qui, je crois, est un gros succès. Sans être formidable, j’ai trouvé ça un poil mieux, un peu plus d’originalité. C’est pas fou fou non plus, mais ça se laisse voir sans trop de honte. Mettons qu’on passe de 1 carré à une étoile.

1201. helmut perchu - 20/09/21 10:29 - (en réponse à : pm)
Le problème n’est pas que je n’aime pas les comédies françaises, je n’ai pas d’a priori de genres, mais que je n’aime pas l’immense majorité des comédies françaises ACTUELLES qui sont en gros les seuls films français qui marchent à peu près. Et celles conseillées par Helmut et marcel n’étaient vraiment pas fameuses et même pitoyables par certains cotés.

Avec marcel on fait quand même l'effort de te proposer des comédies "autres" que les grands succès qui effectivement sont en général pas terrible, pasque les Pierre Salvadori on ne peut pas dire que ce soient des succès populaires.

1200. marcel - 19/09/21 00:15
Yatta !

1199. froggy - 18/09/21 23:50 - (en réponse à : Herve)
Tu as entierement raison, c'est absolument inlassable, le film reflete parfaitement ce que le studio systeme a Hollywood pouvait produire de meilleur quand il etait a son pinacle.

Casablanca n'etait au depart qu'une production Warner comme les autres, un film de propagande americaine de plus et a l'arrivee, grace aux bonnes fees qui se sont penchees sur lui, c'est devenu un film extraordinaire, un classique du cinema et accessoirement un des meilleurs fims du monde, rien de moins.

Il y a dedans une scene qui m'emeut terriblement, c'est celle ou tous les clients de Rick/s se mettent a chanter La Marseillaise et les nazis d'etre obliges de se taire et de repartir la queue basse. Cette scene est merveilleusement bien filmee et montee, j'en ai la chair de poule a chaque fois que je la vois et presque les larmes aux yeux. C'est vous dire.


1198. herve - 18/09/21 20:52 - (en réponse à : Froggy )
Dans mes bras!
J'adore "Casablanca"!
Je le visionne régulièrement et je ne m'en lasse pas.


1197. froggy - 18/09/21 18:24
Tu as raison, il faut suivre. Mais quand il y a plus de 50 interventions et donc une page de difference apres ce qui a ete ecrit, cela m'excuse un peu.

Cela me fait penser que j'avais oublie de repondre a Suzix au sujet de Forrest Gump et de sa moisson d'Oscars en 1994.

Nonobstant le fait que c'est un tres bon film, il n'empeche que ce n'est pas parce qu'il a remporte l'Oscar du meilleur film cette annee la que c'est un bon film. L'histoire des Oscars est pleine de daubes et autres navets a peine regardables aujourd'hui qui ont ete recompenses au detriment d'autres qui sont maintenant consideres comme des classiques, si ce n'est des chefs d'oeuvre. ainsi en 1952, Sous le plus grand chapiteau du monde de Cecil. B de Mille l'a eu sur L'homme tranquille de John Ford. Beaucoup plus recent, en 1999, Shakespeare in love de John Madden sur Il faut sauver le soldat Ryan de Steven Spielberg, en 2006, Collision de Paul Haggis sur le secret de Brokeback Mountain d'Ang Lee et cela devient encore pire ces dernieres annees, en 2017 Moonlight/La-la-land, 2018 La forme de l'eau/Phantom Thread, 2019 Green book/BlacKkKlansman. Sans compter les films jamais nommes, Chantons sous la pluie, Sueurs froides, Do the right thing, il y a trop d'erreurs pour utiliser cet argument.

C'est la meme chose pour les classements des sites de cinema, chez Imdb, c'est L'evasion, excellent film au demeurant, mais compare a bien d'autres, il fait bien pale figure. Quant a Allocine, c'est truque comme chacun sait. Et puis, il faudrait surtout que ces gens qui votent aient tout vu et votent en consideration. Combien d'entre eux ont vu L'aurore, Casablanca, 8 1/2, Cris et chuchotements, Barberousse, films absolument sublimes? Parmi mes preferes. :))

1196. pm - 18/09/21 00:56 - (en réponse à : froggy 1193)
1143 ( faut suivre).

1195. froggy - 17/09/21 20:20 - (en réponse à : suzix)
Tu es un grand comique tu sais? lol

1194. suzix@bdp - 17/09/21 19:44
du Gil Jourdan je crois.

1193. froggy - 17/09/21 19:01
Qu'ont-ils recommande?

1192. pm - 17/09/21 17:17 - (en réponse à : Froggy)
Le problème n’est pas que je n’aime pas les comédies françaises, je n’ai pas d’a priori de genres, mais que je n’aime pas l’immense majorité des comédies françaises ACTUELLES qui sont en gros les seuls films français qui marchent à peu près. Et celles conseillées par Helmut et marcel n’étaient vraiment pas fameuses et même pitoyables par certains cotés.
Ça m’apprendra à faire confiance en des bdpardisiens ( en BD ça fait longtemps que j’ai arrêté )…

1191. froggy - 17/09/21 17:08
1129. pm - 15/09/21 16:53 - (en réponse à : Suzix)
Helmut et marcel font les malins mais ce sont des fans de daubes franchouillardes, les fameuses comédies françaises qui sont le degré zéro du cinéma.


Tu n'aimes pas les comedies francaises? Il y en a pourtant d'excellentes. Bien que je sois un peu au moins au fait d'elles a cause de mon eloignement, pour une encore relativement recente, Intouchables est vraiment tres bien.

Le probleme de la coemdie est que c'est un genre tellement difficile a reussir, peut-etre le plus difficile de tous qu'il est tres facile de se planter dans les grandes largeurs. C'est uen question de rythme, aussi bien a l'ecriture, au choix des acteurs et l'interpretation, le cadrage et le montage. Parmi les maitres du genre, il y a Ernst Lubitsch et son heritier direct, Billy Wilder. Il faut aussi rajouter Howard Hawks pour celles qu'il a faites. En France, je mets Jean-Paul Rappeneau, Philippe de Broca et Francis Veber au sommet du genre.

1190. suzix@bdp - 17/09/21 17:08
moi j'ai trouvé! (;o)

1189. froggy - 17/09/21 16:49
Comme c'est plus une devinette qu'un quizz, je m'arrete la si cela ne t'ennuie pas. Il y a beaucoup trop de possibilites et ce petit jeu risque fort de m'ennuyer tres rapidement. :))

1188. suzix@bdp - 17/09/21 08:31
J'ai déjà vu celui de 56, film familial qui est très courant à la télé et les 2 autres sans doute aussi mais il y a très longtemps.

1187. suzix@bdp - 17/09/21 07:29
56: France
62 : US
63 : France

1186. froggy - 17/09/21 05:30
Tels que presentes, je dirais que le film de 1956 est L'homme qui en savait trop 2eme version et celui de 1963, Les oiseaux.

Est-ce que celui de 1962 est francais ou americain?

1185. suzix@bdp - 17/09/21 02:07
Celui de 56 et celui de 63, c’est certain.
Celui de 62 possible.

1184. froggy - 17/09/21 00:02
Les ai-je vus?

1183. suzix@bdp - 16/09/21 23:58
go !

1182. froggy - 16/09/21 23:30
Si tu reponds plus vite que Bertrand a son quiz, je veux bien jouer. :))

1181. suzix@bdp - 16/09/21 21:22
1180. froggy - 16/09/21 19:39
Sans vouloir te juger Suzix, il y a quelque chose que je ne comprends pas bien chez toi, tu repetes a l'envi que tu es un scientifique de formation. J'ai toujours pense que les scientifiques ont l'esprit ouvert, et pourtant tu n'aimes pas aller voir ce qui s'est fait avant aussi bien de matiere de BD que de films pour citer deux exemples que nous traitons regulierement. Comment se fait-ce?


je le dis ici que j’ai une formation scientifique mais presque jamais en d’autres occasions. Une thèse en physique et deux bac+5 : un en optique et un autre en analyse des matériaux, je ne pense pas usurper le droit de dire que j’ai une formation scientifique!! (;0) Mais penser que tous les scientifiques sortent du même moule c’est comme penser que tous les littéraires possèdent la Pléiade chez eux. Sinon je t’assure que, scientifique de formation ou pas, je suis bien allé fouiner dans les vieilleries. Je viens d’ailleurs juste de passer commande pour 1 film de 1956, un de 62 et un de 63! (;0) … donc si si, non seulement je regarde ce qui a été publié en bd et produit au cinéma dans les décennies avant ma naissance mais en plus j’en possède un certain nombre ! C’est simplement que peu me plaisent au point de m’extasier, ce que j’attendrais pourtant d’œuvres qui ont traversé le temps en étant des références.

Petit jeu: quels sont les 3 films de 56, 62 et 63 que je viens de commander?

1180. froggy - 16/09/21 19:39
C'est un gros probleme, ca. Comment donner le gout de la lecture a des jeunes en leur faisant lire des romans pour qui ils n'ont pas ete destines bien qu'ils soient formidables?

Je suis comme vous, lire contraint et force Eugenie Grandet et La bete humaine fut penible. Ne parlons pas d'Iphigenie de Racine qui m'a bien fait chier. Mais force est d'admettre que j'aimais bien les descriptions de la campagne saumuroise pour le Balzac et la fin du Zola est presque surrealiste avec le train fou sans machinistes. Je preferais de loin lire Arsene Lupin et autres Agatha Christie beaucoup plus distrayants. C'est pour cela que j'ai tant aime Madame Bovary et Le rouge et le noir pour citer des exemples de grands classiques des romans francais du XIXe parce que je les ai lus volontairement. Ainsi, j'aime bien Zola mais pas plus que cela mais quand j'ai lu Germinal, j'ai immediatement adore et j'ai litteralement devore le livre, bien que j'en connaissais l'histoire ayant vu le navet que Claude Berri en avait tire. J'ai trouve cela genial.

C'est comme pour le cinema, si je veux donenr le gout de la cinephilie a un jeune, je ne lui montrerais jamais des films de Bresson, Bergman, Rosselini ou Fellini. Je commencerais par des oeuvres beaucoup plus abordables pour un jeune esprit en formation, un Hitchcock en couleurs du type La mort aux trousses, La grande illusion de Renoir de preference a La regle du jeu, un Carne/Prevert, Les visiteurs du soir, Les enfants du Paradis, ou bien Amadeus ou Forrest Gump meme qui est un tres bon film n'en deplaise a Marcel. Le choix est tres vaste.

Sans vouloir te juger Suzix, il y a quelque chose que je ne comprends pas bien chez toi, tu repetes a l'envi que tu es un scientifique de formation. J'ai toujours pense que les scientifiques ont l'esprit ouvert, et pourtant tu n'aimes pas aller voir ce qui s'est fait avant aussi bien de matiere de BD que de films pour citer deux exemples que nous traitons regulierement. Comment se fait-ce?

1179. heijingling - 16/09/21 15:45
Je suis en France en ce moment, et il continue à me corriger, donc c'est bien mon PC et pas le PC (qui n'a pas encore cette puissance).

1178. suzix@bdp - 16/09/21 15:44
jamais je n'aurais osé ne pas lire un bouquin imposé. Si j'avais le choix je choisissais le moins gros ... même si des fois il fallait que je fasse des calculs savants en fonction de la police utilisée! (;o) et je faisais tous les devoirs ... mais jamais plus. D'ailleurs cela m'a desservi. Au bac ceux qui bachoté avec les annales s'en sont tirés (en proportion) mieux que moi. J'étais trop scolaire. Connaissant cet écueil, je pousse mes gosses à apprendre vite fait leur cours puis faire les exo dans la foulée pour ensuite rayonner autour. Aujourd'hui, même plus besoin de lire ou d'apprendre son cours. Tout est en vidéo. Il suffit juste de passer qq minutes pour trouver ce qui s'y rapporte. Quel pied!

1177. suzix@bdp - 16/09/21 15:39 - (en réponse à : heijingling)
ce n'est pas "ton" PC qui corrige ton texte mais "le" PC nuance!
(;o)

le mien il corrige pas ce con et des fois j'aimerais bien! (;o)

1176. heijingling - 16/09/21 15:32
Ton ordi doit faire partie de la même société secrète que le mien, qui lui aussi "corrige" aléatoirement ce que j'écris...

1175. marcel - 16/09/21 15:29
J'en mets jamais, mais parfois mon ordi en mets sans que je les ai tapés. Il me met aussi systématiquement la majuscule et la cedille a Français. Va comprendre…

1174. heijingling - 16/09/21 15:14
Si je comprends bien, suzix, qui a lu les bouquins imposés à l'école, est dégoûté de la littérature. pm, marcel et moi, qui les avons évités (en copiant sur des copains, en ne lisant que des extraits, en improvisant, que sais-je) aimons maintenant lire.
Hum. (Citation de Fred).

1173. heijingling - 16/09/21 15:10 - (en réponse à : marcel)
Parfois tu mets des accents, parfois non. C'est une coquetterie, tu as une règle, ou bien ça tombe au hasard ? froggy n'en met jamais, c'est plus simple.

1172. heijingling - 16/09/21 15:05 - (en réponse à : suzix)
Tu es pragmatique et utilitariste (comme les Chinois). Mais tu n'en es pas devenu pour autant cynique (à la différence des Chinois).

1171. marcel - 16/09/21 15:01
Perso, alors que j'etais bon eleve, je n'ai lu AUCUN des bouquins imposes, juste les extraits etudies en classe (auxquels je comprenais pas grand-chose, puisque j'avais pas le contexte). Ca m'a pas empeche d'avoir des notes correctes en Français.
Arrive au bac de Français, j'en avais trois a lire pour l'oral du bac, j'en n'ai lu qu'un, L'ecume des jours, qui était le premier a etre du XXeme siecle (Il était temps ! quand je vois qu'aujourd'hui ils étudient du Marc Levi !). J'ai adore (c'est l'age ideal pour le lire) et des l'été qui a suivi, je suis entre dans une boulimie de lecture, découvrant plein de trucs qui m'ont beaucoup plu (et je parle pas forcement de trucs "faciles a lire"). Mais j'ai jamais pu retourner vers ces classiques, dont on m'avait définitivement degoute.
Je suis presque jamais d'accord avec Sarkozy, mais La princesse de Cleves, bordel, c'est quand meme le bouquin ideal pour degouter les gamins de la lecture !
Et puis ce qui m'enervait, c'était qu'on n'avait pas le droit de ne pas aimer, ou d'emettre le moindre avis critique; si c'était au programme, il n'y avait pas a reflechir. Je suis desole mais, meme tres bien ecrites, les descriptions sans fin de Balzac sont quand meme tres emmerdantes.

1170. suzix@bdp - 16/09/21 14:28
je rajoute à cela que mi-80's on avait le chômage comme horizon. Je m'y suis préparé mentalement depuis tout jeune et j'ai fait le plus simple pour espérer l'éviter : lire Flaubert quand on me le demandait (;o). Et là je me demande combien de gosses on a écoeuré de l'école avec un tel enseignement.

1169. suzix@bdp - 16/09/21 14:23 - (en réponse à : pm)
J'étais studieux. Donc je faisais ce qu'on me disait. De ma campagne limousine (pire que du Flaubert!) où j'avais très tôt perçu l'impasse, je n'avais pas tellement d'autre horizon que d'utiliser l'école pour avoir mieux et surtout ailleurs. Je n'aimais pas plus que cela suivre l'enseignement scolaire et cela jusqu'au bout (et ce fut long !). Je l'ai utilisé à dessein. Ce n'est qu'à ma 4e tentative que j'ai pu m'en écarter. Lors des 3 premières tentatives pour écourter le bordel, je me suis rendu compte que le diplôme atteint n'était pas suffisant pour que je puisse m'éloigner assez de ma condition. Donc j'ai lu Flaubert et tous les autres.

1168. pm - 16/09/21 13:44 - (en réponse à : Suzix)
Tu aurais dû faire comme moi, j’avais refusé de lire ces bouquins au lycée ( je me débrouillais avec des copains pour avoir un résumé et je compensais avec les cours du prof) et je les ai lus adulte. Bien m’en a pris car j'ai pu les apprécier davantage à leur juste valeur. Ce n’est pas tant l’histoire racontée qui est intéressante mais la façon dont c’est raconté, ce qu’on appelle le style, au sens plus large que l’utilisation de la langue( qui a toute son importance), et qui fait, ou non, la qualité d’une oeuvre. Et pour Flaubert, qui fait la jonction avec la littérature contemporaine, c’est très important. Mais j’aurai pu citer Stendhal, Hugo, Balzac ou Dickens, par exemple.
Et c’est la même chose au cinéma , en bande dessinée et dans tous les arts.
Ce qui m’empêche de détester Lelouch par exemple, malgré des histoires souvent insipides et peu renouvelées, c’est que c’est un bon cadreur.

1167. suzix@bdp - 16/09/21 12:58
Les histoires sentimentales de Flaubert m'ennuient mais pourtant j'aime bcp ... Lelouch (oui la comparaison est osée) qui ne cessent de mettre en scène depuis 50 ans des amours contrariés et adultérins ... peut-être que Flaubert joué par Luchini, Arditi, Alessandra Matines et Lanvin ça me plairait! ... oui je sais que Luchini adore Flaubert et qu'il en a fait des lectures mais le peu que j'en ai entendu c'était chiant qd même! (;o)

1166. suzix@bdp - 16/09/21 12:44
Je comprends que les sentiments amoureux développés dans Flaubert puissent correspondre à ce que tu as vécu. Et tant mieux si ces écrits ont tocuhé des gens au XXe siècle ou encore maintenant. Mais perso, je n'y vois aucun parallèle avec ma vie. Cela ne me parle pas. Ces amours cachés de Mme Bovary, c'est vide de sens pour moi. C'est de l'adultère d'une pauvre petite fille riche, on s'en fout, des feuilletons TV ont utilisé ça comme ressort pendant des décennies et continuent. Cet ennui, cette mélancolie c'est d'une tristesse. Ca me fait penser aux pleurnichardes des deux débiles de Meghan Markle et du prince Harry. Pauvres personnes. Et puis la société sclérosée que décrit Flaubert n'existe plus. On peut trouver des parallèles mais à ce titre, dès qu'il y a des humains, on va y trouver des points communs. Donc Madame Bovary ça me fait chier. On m'a forcé à lire ça je pense au lycée, peut-être au collège, sais plus ... le bagne oui. Et puis même chose avec les amours obsessionnels suite à un coup de foudre dans L'éducation sentimentale. ... c'est Pretty Woman à l'envers bordel! Je dis des conneries oui! (;o) Mais pareil, je n'y trouve aucun intérêt. Quant au 3e livre de Flaubert qu'on ma forcé à lire, "Salammbô" ... pitié, y'a même plus l'intérêt de dépeindre la société du XIXe. Je n'ai pas fait d'études littéraires en partie, je pense parce quj'on veut te faire aimer les lettres en te faisant lire Flaubert à l'adolescence. Belle connerie. Copie à revoir, comme les miennes à l'époque. Qu'est-ce que j'ai souffert de ces injonctions à lire, commenter et s'enthousiasmer pour ces classiques. Et je ne crois pas avoir lu Proust. C'était pas au programme et le sentiment de rejet de la littérature classique qui a découlé des mes années de secondaire ne m'a jamais donné envie de lire d'autres classiques.
Donc chefs-d'oeuvre, j'en sais rien, j'ai pas les compétences pour savoir mais universel, j'ai quand même de gros doutes.

1165. froggy - 16/09/21 01:01


1164. suzix@bdp - 15/09/21 20:59
je ne sais pas si Flaubert a écrit des chefs-d’œuvre mais ses romans sont complètement datés. Les bourgeois(es) qui s’ennuient m’ennuient. Les aspirants bourgeois qui veulent grimper dans la hiérarchie sociale me tombent des mains.


Tu le sais tres bien qu'il en a ecrit. Il a ecrit peu de romans mais ils sont tous de qualite. Chacun choisira son prefere. De lui, je n'ai lu que Madame Bovary que j'ai enormement aime, c'est vraiment tres bien. Je l'ai lu alors que je devais avoir aux alentours de 25 ans et je commencais a me plonger dans certains classiques de la litterature francaise entre deux BD, j'y eprouvais beaucoup de plaisir car je le faisais volontairement et non contraint et force par le professeur de francais car c'est au programme. Pour en revenir au Flaubert, j'ai decouvert avec stupefaction que l'heroine ressentait la meme chose que moi quand j'etais plus jeune, la nostalgie d'un moment de joie. En effet, dans le roman, Emma se rememore longtemps apres le bal ou elle avait ete invitee et ou elle s'etait tellement amusee. Quand j'etais plus jeune, je ressentais la meme chose et me disait regulierement: "C'etait hier, avant-hier, il y a une semaine". A la difference de la mere Bovary, cela ne durait pas aussi longtemps pour moi que cela ne durait que pour elle et puis apres l'adolescence, ce sentiment a cesse chez moi aussi naturellement qu'il etait venu.

Je veux en venir au fait que j'etais si etonne qu'un personnage d'un vieux roman eprouve les memes sensations que moi que j'ai considere que les gens sont restes les memes, les circonstances sont differentes, les moeurs et coutumes, les modes de vie, tout le decor est different. J'en reviens a Proust, (desole, je maitrise mieux son oeuvre que celle de Flaubert, je ne veux pas me montrer snob), il a disseque le sentiment amoureux sous toutes ses coutures, et l'action du roman a beau se passe dans la haute societe parisienne a la fin du XIXe et au debut du XXe siecle, ces sentiments restent les memes, j'en ai fait l'experience quelquefois.

Pour prendre un autre exemple, quand on voit ce tableau de George de la Tour, Le tricheur a l'as de carreau peint en 1638. Malgre les costumes, ce tableau reste d'une tres grande modernite grace au talent du peintre a restituer les visages des personnages presents sur le tableau.

The Card Sharp with the Ace of Diamonds - Wikipedia

C'est la meme chose pour Le baiser de Rodin qui est toujours aussi erotique et puissant que le jour ou il finti sa sculpture.

rodin — blog — isabelle

Les exemples sont innombrables et presents dans tous les arts, et cela n'a pas besoin d'etre un chef d'oeuvre. Ne dit-on pas, rien de nouveau sous le soleil?

1164. suzix@bdp - 15/09/21 20:59
je ne sais pas si Flaubert a écrit des chefs-d’œuvre mais ses romans sont complètement datés. Les bourgeois(es) qui s’ennuient m’ennuient. Les aspirants bourgeois qui veulent grimper dans la hiérarchie sociale me tombent des mains.

1163. Victor Hugo - 15/09/21 20:35
Cloud atlas c'est vraiment pas top. Surtout comparé au roman.
Le roman est inadaptable en l'état, c'est pour ça que le film est génial.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio