Que venez-vous de lire et qu'en avez-vous pensé? (21)

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


501. Bert74 - 25/05/21 17:49
Petite anecdote : quand j'ai commencé à lire les 7 Vies de l'Epervier, au tout début des années 90, ça m'a pas mal interpellé car ça me rappelait énormément à une lecture de mon enfance dans Pif Gadget, sans que ce soit la même chose...
Et j'arrive au dernier tome et (pan !) vlati pas que je découvre que les histoires de ma jeunesse (Masquerouge comme vous avez pu le deviner) sont complètement incrémentées dans cette saga qui, du coup, porte à un niveau que je ne soupçonnais pas ces aventures de cap et d'épée divertissantes.
Du coup, avec sa fin (!) sans concession (sauf à l'art dramatique le plus expressif), ça en a longtemps fait une (si ce n'est LA) de mes séries préférées de tout les temps. Encore aujourd'hui je la trouve admirable et vraiment plaisante et prenante à lire. Je continue d'être sous le choc de certaines scènes, comme celle de l'exécution terrible qui donne sa couverture au tome 2 (oui, celle avec l'éjaculation...).

Avec l'emballement de cette série fondatrice, je me suis rué sur les séries satellites des 7 Vies et sur les autres œuvres de Cothias, avec malheureusement beaucoup de déception. Pas pu dépasser le deuxième tome dans le meilleur des cas. Pourtant j'ai toujours un bon et précis souvenir des histoires de Cothias dans Okapi.

Il y a tout de même une exception, avec les Héros Cavalier (même si le derniers tomes partent aussi en cacahouètes, faut dire).

Pour la suite de 7 Vies, je me suis quand même farci (sans trop de déplaisir, mais avec moins d'engouement) les 4 tomes de Plumes aux Vents, avec encore une nouvelle fin, tiens. Et je me suis rendu même compte que je n'avais pas eu besoin de m'enquiller les 7 tomes de Coeur Brulé pour connaitre les destins des protagonistes. Avec cette "troisième époque", je comprends qu'on peut aussi s'éviter les 6 Ninon Secrète.

500. suzix@bdp - 25/05/21 17:22
J'aime moyen la collection Vécu. J'ai toujours trouvé cela daté même il y a 30 ans.

499. Bert74 - 25/05/21 17:10
mes trois incontournables sont les 7 vies de l’épervier, Louis la Guigne et les Tours de Bois-Maury.

Et Giacomo C. ! (sinon je te tape !)

498. totom - 25/05/21 16:33
Chez Vecu, la série de Jarbinet est très bien et mériterait une integrale grand format

497. Kipkool - 25/05/21 12:28
"Pour ton info, elle contient le scenario du dernier tome, jamais dessine. Mais j'aimais bien les scenarios de Bucquoy (Frenchy, Une epopee francaise, également dans Vecu, Jaunes, ...)."

Oui, j'ai fait l'impasse, trouvant le format de l'intégrale trop petit et possédant déjà les 4 tomes. Frenchy, j'en garde un bon souvenir, même si c'est un peu naïf et limite conte de fées. Il n'y a que les albums avec Hernu (Alain Moreau) que je n'ai pas lu, trouvant les couvs et les couleurs assez dégueus.

496. marcel - 24/05/21 19:29
J'ai un plutôt bon souvenir de La sueur du soleil.
Les chemins de la gloire, l'integrale petit format dort dans ma pile des "a lire" depuis longtemps. Pour ton info, elle contient le scenario du dernier tome, jamais dessine. Mais j'aimais bien les scenarios de Bucquoy (Frenchy, Une epopee francaise, également dans Vecu, Jaunes, ...).

495. Kipkool - 24/05/21 19:19
J'aime bien la collection vécu. Je dois posséder 95% de la collection. La seule série "importante" que je n'ai pas est "Dampierre". Dans les séries peut citées, certaines valent le détour:

- Les pecheurs d'étoiles (Moriquand-Lacaf)(Mosquito a publié le tome 5 conclusif et inédit)
- Pieter Horn (Giroud-Norma)mais la série a été raccourcie à 3 tomes et ça se ressent dans le dernier.
- Les chemins de la gloire (Bucquoy-Hulet)
- Courtisanes (Maric-Frisano)inachevée d'après mes souvenirs.
- La sueur du soleil (Harriet-Mata)

494. marcel - 24/05/21 18:24
Sérieux ? T'avais jamais fait le parallèle entre Zorro et Masquerouge!? Putain, si j'avais su, j'en aurais fait une question du quizz...
Ben non. Peut-être parce que c'est une de mes toutes premieres lectures (j'ai commence a lire des BD dans Pif, bien avant Tintin ou Spirou).

493. Stefan - 24/05/21 18:04
En tous cas j'aimais bien ado, Masquerouge et, les 7 vies de l'épervier, je les prenais à la bibliothèque municipale. Le dessin de Julliard y fait beaucoup.

492. Stefan - 24/05/21 18:01
Sérieux ? T'avais jamais fait le parallèle entre Zorro et Masquerouge!? Putain, si j'avais su, j'en aurais fait une question du quizz...

491. marcel - 24/05/21 17:44
C'est marrant, en cherchant si ces inédits etaient signales quelque part, je viens de lire un parallele que je n'avais jamais fait et qui m'a fait sourire : Masquerouge, en fait, c'est Zorro. Un heros masque qui joue de l'epee, ses proches ne sont pas au courant, elle ridiculise régulièrement le gros chef de la garde...

490. marcel - 24/05/21 17:41
Oui, Ninon secrete, je n'ai lu que le premier mais je me souviens d'avoir surtout ete marque par le dessin, surtout que je l'ai lu dans le magazine Vecu, qui l'a publie en N&B sur du papier pas glace. Ca rendait vraiment tres bien comme ca.
Les Masquerouge, j'ai lu la suite avec Venanzi, et ca m'a pas marque... Je me demande meme si ca finissait... En y reflechissant, je crois d'ailleurs que j'avais ete perdu dans la chronologie a un moment.
Ceci dit, il me semble qu'il reste des inédits de Juillard, une ou deux histoires. En tout cas, c'etait le cas dans les 3 albums et dans l'integrale petit format que j'ai.

489. pm - 24/05/21 16:48
Les séries parallèles des sept sont généralement très mauvaises, à l’exception de Ninon secrète dessiné par l’excellent David Prudhomme et les trois premiers Masquerouge de Juillard qui en fait précèdent les 7 vies, et étaient parues dans Pif.
J’aime bien le premier cycle des pionniers du nouveau monde pour ma part, les chemins de Malefosse c’est un cran en dessous en effet, De silence et de sang c’est assez bien à l’exception d’un dernier cycle vraiment nul, poupées d’ivoire commençait bien mais Franz n’est pas très bon scénariste et aurait dû se faire aider. Giacomo C est inégale ( Bert, pas taper ) et les Tours de Bois Maury est ma série préférée d’Hermann en auteur complet.
Pour résumer dans cette collection Vécu très inégale, des merdes incroyables y ont été éditées, mes trois incontournables sont les 7 vies de l’épervier, Louis la Guigne et les Tours de Bois-Maury.

488. marcel - 24/05/21 16:33
J'ai mis des points de suspension, parce que j'allais pas tous les citer. J'aime bien le premier cycle des Héritiers du soleil, de Convard, bien sur Giacomo C., ...
J'ai jamais accroche a Malefosse ou aux Pionniers du nouveau monde, j'ai un bon souvenir du premier cycle des Aigles decapitees mais j'ai pas poursuivi, et j'ai lu Les chroniques de la maison Le Queant de maniere trop eparse pour pouvoir juger.
J'ai bien aime le premier Poupee d'ivoire de Franz mais j'ai jamais lu la suite.

487. pm - 24/05/21 16:24
Il y a aussi le premier Morin-Lourdel de Baron-Brumaire, qui est très bon mais ça s’étiole par la suite.

486. pm - 24/05/21 16:22
Je n’ai jamais lu le vent des dieux mais marcel oublie Louis la guigne que j’aime énormément.

485. marcel - 24/05/21 15:47
Oui, c'est un des essentiels de la collection Vecu (avec Bois-Maury, le premier cycle du Vent des dieux, De silence et de sang, ...). Rien que pour le dessin de Juillard ca vaut le coup.
Moi non plus, je l'ai pas relu depuis longtemps, mais le melange grande Histoire et le style cape et epee est reussi. Apres, toutes les series parallèles que ca a genere... Tu peux oublier.

484. pm - 24/05/21 10:45 - (en réponse à : Froggy)
C’est un classique.
Ça fait longtemps que je n’ai pas relu la série mère mais j’en garde unexcellent souvenir.

483. froggy - 24/05/21 05:38 - (en réponse à : Les 7 vies de l'Epervier)
Je n'en ai lu aucun. C'est bien?

482. Mr Degryse - 23/05/21 22:45
Fan des 7 vies. J'aime aussi finalement bien aussi plume au vent même si le dernier tome était rate.

La ce nouveau cycle est très rate.Il ne passe pas grand chose. C'est hyper mal torché dans la gestion des persos séparés. Cela va lentement sur des choses inutiles (les coucheries avec beau, la soirée nue) et cela s'accélère brusquement pour torcher un final en 3pages avec des ellipses temporelles mal gérées et amenées. Plus aucun perso n'a de charisme. Limite c'est Beau le plus intéressant. C'est dire.....

481. pm - 23/05/21 20:58
Milan Jovanovic, le dessinateur de trois Carthago (3/4/5).
Le précédent était à suivre, mais je ne l’ai pas relu et ce n’était pas grave, et il doit encore en paraître deux. L’idée de cette troisième période c’est le retour d’Ariane en France, à la recherche de ses deux enfants.
Plume aux vents étaient encore acceptable, mis à part le sabotage de la fin, mais la première série se suffit totalement à elle seule.
Juillard passe à un dernier( pour lui) Blake et Mortimer, puis la suite de Double 7 et peut-être un troisième cahier bleu.

480. torpedo31200 - 23/05/21 20:31 - (en réponse à : pm - post # 478)
Ce n' est pas qu' il jette l' éponge, c' est plutôt inespéré qu' il ait réussi à finir cet album.
Voir la date du premier croquis en fin de bouquin.

479. marcel - 23/05/21 20:08
Y avait un gros "a suivre" sur le precedent, ou bien c'est juste un album de plus ?... Perso, j'ai arrete au debut du deuxieme cycle, je trouvais deja ca chiant.
On a le nom du repreneur ?...

478. pm - 23/05/21 19:33
7 vies de l’épervier ( tome 2, troisième époque): c’est beau, Juillard est vraiment beaucoup plus à son aise que sur Blake et Mortimer, mais le scénario de Cothias, pourtant bavard, est plutôt creux. Les personnages très attachants dans la série mère deviennent désincarnés. Il y a une «  surprise » scénaristique tellement téléphonée, et Juillard n’a pas aidé, qu’on se demande comment Ariane ne l’a pas repérée !
On apprend en fin de volume que Juillard jette l’éponge et que la suite et la fin seront assurées par un nouveau dessinateur.

477. Quentin - 23/05/21 15:48
L'esprit critique, de Bauthian et Gally, chez Octopus

Où l'on apprend (entre autres choses) que la moitié des Francais ont un quotient intellectuel inférieur à la moyenne :-)

Livre sur les fondements du savoir et de la science, et la différence avec la foi et la religion. C'est très bien documenté et ca se lit de manière fluide et humoristique, malgré l'âpreté et la sériosité du sujet. La scénariste a un doctorat en biologie dans sa poche et arrive sans problème à faire le pont entre le monde de la science et celui de la BD. Les concepts abstraits tels que les différents biais cognitifs, l'effet Dunning-Kruger, l'argumentation ad hominem, l'effet Atchoum, etc. etc., sont abondamments et très clairement illustrés avec maints exemples concrets qu'on nous balance tous les jours à la TV ou dans les magazines. On comprend immédiatement le fondement des différentes démonstrations, et on se retrouve moins con en refermant le livre qu'avant de l'ouvrir. Le tout sans trop de dogmatisme scientiste et avec un appel au dialogue bienvenu (l'apparition de l'esprit critique tout au long de l'album étant en soi un pied de nez humoristique à l'essence de l'album). Pour un ouvrage de vulgarisation scientifique, c'est franchement réussi.

476. pm - 22/05/21 18:07
Richard au cimetière: mis à part le 4 ème de couverture, beaucoup moins drôle que les deux précédents.

475. pm - 22/05/21 17:28
Suites algériennes 1 de Ferrandez. Ce dernier poursuit son oeuvre historique sur l’Algérie et se frotte avec les périodes post coloniales. La tâche est d’ampleur car l’ambition est de couvrir la période de 1962 à nos jours.
Ferrandez a choisi un parti non chronologique en ciblant quelques périodes cruciales pour l’histoire du pays ( 1965, 1991, de nos jours). On suit toujours la même famille que celles des carnets d’orient qu’on retrouve avec intérêt. L’ensemble est plutôt bien construit, le dessin toujours aussi agréable mais certains dialogues et certaines situations ne sont là que pour des raisons historiques et didactiques, ce qui les rend artificiels.
Sans être un chef d’oeuvre je poursuis cette saga historiquement très bien documentée.

474. Piet Lastar - 22/05/21 12:12 - (en réponse à : froggy)
Totalement d'accord avec toi !
Scénario indigne après un premier tome prometteur.

473. torpedo31200 - 22/05/21 00:29 - (en réponse à : marcel - post # 472)
Si il n' y a pas de 3, tu auras ta réponse.

472. marcel - 21/05/21 15:36
Je me demande si ca s'est bien vendu...

471. froggy - 21/05/21 05:33
Bruno Brazil 2, Black program T2

Mes chroniques de lecture sont souvent longues, parfois trop longues j'en conviens, bien que j'essaye toujours d'etre succinct. Nous sommes tous des gens presses et je ne veux surtout pas que vous perdiez un temps que je vous sais precieux a lire mes billevesees sur des albums qui ne valent pas chipette quelques fois.

C'est le cas ici et je dois dire que je suis absolument incapable d'ecrire longuemnt sur cet album parce qu'il n'y a pas grand chose a ecrire dessus. C'est la suite de l'aventure entamee dans l'album precedent et c'est tout. J'avais bien aime ce premier tome, nettement moins ce deuxieme qui fait retourner les 3 seuls membres restes valides du Commando Caiman dans la jungle amazonienne et a quelques kilometres seulement de la base de Madison Ottoman vue dans le deuxieme titre de la serie originale, Commando Caiman. Il y a un element de science-fiction qui m'a gene car je pense que cela n'a rien a voir dans la serie, on verrait plus cet element dans une serie comme Luc Orient, pour citer une autre serie de Greg qui aurait pu pretendre a etre reprise. Bruno Brazil est une serie d'espionnage et devrait le rester surtout que la fin se termine par un simili suspense qui n'a rien a voir avec le monde des services secrets et plus avec dans un roman a l'eau de rose. Cela vient comme un cheveu sur la soupe et c'est surtout amene completement artificiellement.

Pour celles et ceux qui connaissent Aymond, il est le dessinateur de Lady S., que Jean Van Hamme avait cree avec lui. Je le connaissais deja pour sa serie ApocalypseMania, deja ecrite par L.F Bollee, le scenariste de ce reboot. C'est un bon dessinateur realiste mais il n'a pas l'originalite de William Vance, le createur de la serie original comme chacun sait, qui a rendu cette serie plus originale qu'elle n'aurait pu l'etre. Par exemple, la nouvelle Whip Rafale est une beaute quelconque, alors que Vance en avait fait une femme aussi racee qu'elegante que dotee d'un sacre charactere. Quant a Bruno Brazil, ses levres sont trop ourlees avec un mauvais choix de couleurs, on a l'impression de voir la bouche de Jennifer Lopez et son celebre (ici) lip gloss. L'effet n'est pas terrible sur le semillant agent secret aux cheveux blancs.

Note finale, 1,5/5. Franchement pas terrible apres un plutot bon premier album.

470. herve - 20/05/21 23:15 - (en réponse à : stefan)
je crois que ce premier volume n'a pas laissé tout le monde indifférent. On en parle pas mal sur d'autres sites(planetebd,actuabd), gage d'une certaine qualité.

469. Stefan - 20/05/21 23:06 - (en réponse à : Hervé 467)
J'ai acheté les Arcanes de la maison Fleury, suite à ta critique, c'est vrai que c'est plutôt sympa, l'aspect intrigue policière tient la route et c'est plaisant. Le dessin aurait peut être gagné à être un peu plus subtile, à un peu moins exagérer les formes et à jouer un peu plus sur les ambiances et le réalisme, ça aurait été encore plus efficace, je pense. Mais ça reste un album intéressant.

468. froggy - 20/05/21 00:26 - (en réponse à : Herve)
A te lire, il semble qu'il n'y a pas que la journee qui a ete bien remplie pour ces 3 dames.

->

467. herve - 19/05/21 23:19
Une journée bien remplie Juan Sanmiguel

Les éditions Tabou ont publié en l'espace d'un mois deux bandes dessinées, "Les Arcanes de la Maison Fleury", au scénario solide et mystérieux", et "une journée bien remplie", récit beaucoup plus léger, mais ce récit mérite toutefois de s'y attarder.
Ici pas de surprise, la couverture annonce la couleur, ou plutôt les couleurs. L'auteur espagnol Juan SanMiguel s'amuse en effet au mélange des genres en nous proposant les aventures de la plantureuse rousse Rachel, de Clara, la black délurée et enfin de Kaori, une asiatique qui réserve des surprises au lecteur.
Les amateurs du genre ne seront pas déçus., le ton est donné dès la première page avec une scène de fellation. Pas de temps mort au cours de ces 48 pages, qui s'achèvent par une partouze SM, avec une dernière page amusante.
C'est bien dessinée, même si la poitrine de Rachel est furieusement imposante, tout comme la taille des sexes de hommes qui passent dans l'appartement de nos 3 colocataires.
Je regrette juste que l'auteur, malgré un talent indéniable au niveau du dessin, n'ait pas proposé un scénario moins basique.
Je pense que cet auteur a du potentiel pour nous offrir un album plus construit à l'avenir.
A suivre donc.

note:2,5/5

466. herve - 19/05/21 21:03
Le Merlu #2 : les routes de sang Dubois & Phalippou

Avec ce deuxième opus d'une série qui en comptera trois, Thierry Dubois nous plonge dans une ambiance plus sombre, d'ailleurs j'ai préféré cet album au premier, qui plaçait déjà la barre assez haut.
Car nous plongeons ici dans le coeur de l'occupation, avec une description de la Résistance, vue au niveau local, avec ses différents réseaux que la France Libre veut réunifier. Il s'agit non seulement de la Résistance, menée par le Merlu, mais aussi la résistance passive .
Le ton est plus dramatique dans cet album, même si le running gag de l'explication de Colin sur l'explosion du berlier fait sourire. "Les routes du sang", titre de cet album, passent donc par les traitres, les héros anonymes mais aussi par la torture, et les collabos.
Si vous vous intéressez, comme moi à cette période trouble de l'histoire, lisez cette série. Ce second volume(que je me suis procuré dans l'édition limitée de canalbd) est encore plus prenant que le précédent.
Vivement le prochain pour connaitre le dénouement de cette histoire imaginée par Thierry Dubois.

note :4/5

465. herve - 19/05/21 19:23
Le Merlu #1 : les routes de la défaites Dubois & Phalippou

J'ai découvert cette série presque par hasard, en lisant un sujet lui étant dédié sur le forum de bdgest. J'avoue être passé complétement à côté de sa sortie en 2020.
J'ai vite réparé cet oubli, en trouvant chez mon libraire l'édition canalbd limitée à 1000 exemplaires. Il faut avouer qu'il s'agit d'un bel objet éditorial avec le nom de la série étrangement en retrait sur la couverture et un 2ème plat de couverture qui me rappelle les anciennes bd (avec le rappel des titres déjà parus).
Après ces considérations de collectionneur, qu'en est-il de cet album?
Certes le thème de l'exode a souvent été évoqué récemment dans la bd (rappelons nous d'Emile Bravo, avec sa vision de Spirou - d'ailleurs un clin d’œil y est fait page 27- ou ,encore "comment faire fortune en juin 40" d'Astier et Dorison), mais là, nous sommes rapidement plongé dans l'ambiance du désastre de mai 40.
Nous suivons donc les aventures du sergent Colin (colin....merlu...vous avez fait le rapprochement? ,non? attendez de lire le tome 2 alors...), rendu à la vie civile, suite à son évasion. Bref, tout au long de ce volume, nous assistons à la vie des petites gens, des anonymes sous l'occupation, qui peu à peu vont s'engager dans la résistance, par des actes presque anodins
C'est bien observé, et même si les personnages sont assez caricaturaux (le jeune fougueux, le père pétainiste , l'ami juif , le pro-allemand, sans oublier l'amoureuse de service), on lit cet album avec un grand plaisir.
Le dessin de Jérôme Phalippou sied parfaitement à cette histoire, à tel point que j'ai envie de découvrir d'autres albums de ce dessinateur .
Un scénario certes traditionnel servi par un dessin classique, mais qui s'achève sur une case qui ne demande qu'à découvrir le tome 2, bref un très bel album.
Je remercie les participants du forum dédié à cet album de m'avoir fait découvrir cette série, prévue en 3 volumes, et qui va rejoindre mes incontournables de mon immense bibliothèque.

note:4/5

464. marcel - 19/05/21 01:44
Le photographe pedophile ?...

(Je connais la sortie).

463. froggy - 19/05/21 01:23
Suzix: ce n'est pas une solution faisable pour moi.

Achab: pas du tout. Je crois que les dessinateurs l'ont fait ressembler a Lewis Hamilton.

462. Achab - 18/05/21 18:22 - (en réponse à : Froggy)
Ton Daniel Farid là, ce serait pas un clin d’œil appuyé aux films Taxi ?
Il n’aurait pas les traits de Naceri des fois ?

461. suzix@bdp - 18/05/21 15:27 - (en réponse à : froggy)
La solution est simple : tu achètes, tu feuillettes, tu es content, tu ranges! (;o)

460. froggy - 18/05/21 05:14
Tu as entierement raison Marcel. Je ne suis pas raisonnable.

Il se trouve que j'ai considere les premiers albums de ce reboot comme plutot bons, ce qui n'etait pas difficle, la serie etait devenue epouvantable a la fin de la serie classique. Mais la, elle repart en eau de boudin et surtout devient completement esoterique avec des dialogues abscons, un comble pour une telle serie!

C'est comme pour Ric Hochet, ces series m'accompagnent depuis que j'avais a peine 10 ans, c'est difficile de de separer comme cela. Comme Michel Vaillant, je suis tres fidele dans mes amities, c'est le coeur qui parle, pas la raison.

459. marcel - 18/05/21 02:01
C'est moi ou ca fait plusieurs albums que tu dis ca ?... Il est temps d'arreter les frais, non ?...

458. froggy - 18/05/21 01:30
Michel Vaillant 9, Duels

Heros classique par excellence, Michel Vaillant fait partie des series du FB les plus emblematiques transportant avec elle des valeurs considerees passeistes telles que loyaute, fidelite, respect de la parole donnee, respect de l'autorite parentale, sens de l'honneur, courage, depassement de soi etc. On hesiterait a l'offrir aux boy-scouts de Baden-Powell ou aux membres des Chantiers de la Jeunesse Francaise si cheres au marechal Petain. C'est vous dire.

Nee en 1957, elle a donc 64 ans cette annee et de par cette magie qui veut que les heros ne vieillissent pas, Michel Vaillant, qui est tout sauf un sombre heros, continue a conduire ses bolides en ayant acquis seulement quelques rides. Chapeau! Il avait a peine 20 ans alors, tel que dessine aujourd'hui, il n'en a toujours pas 40. Il a du naitre un 29 fevrier, ce n'est pas possible autrement. Le probleme est que le monde a bien change depuis 1957 et que la serie, l'ancienne et la nouvelle, en est maintenant a plus de 80 albums. Il faut trouver des histoires nouvelles, des themes nouveaux susceptibles de plaire a la generation actuelle completement etrangere au culte de l'automobile d'abord et qui lit moins de BD ensuite plus accaparees par d'autres distractions plus modernes qui les interpellent plus par rapport au niveau du vecu de leur quelque part.

Le reboot, parlons moderne donc, de Michel Vaillant a commence en 2012 apres une interruption de 5 ans quand Jean Graton, le createur de la serie, a definitivement pose ses crayons. Apres des episodes devenus de plus en plus faibles, et meme carrement epouvantables, Cairo! par exemple, la serie avait besoin d'un bon turbo pour lui redonner ce tonus qui avait bien disparu. Son fils, Philippe, qui signait seul les derniers scenarios s'adjoignit les services de Denis Lapiere, un scenariste prometteur qui avait signe les derniers Tif et Tondu chez Dupuis. Outre un co-scenariste, ce sont deux dessinateurs qui furent engages, Marc Bourgne et Benjamin Beneteau, se repartissant entre les personnages et les decors. Et ainsi que je l'ai ecrit lors de mes differentes chroniques precedentes, la serie repartit d'un bon pied. En effet, le parti pris scenaristique etait inspire de la serie televisee Dallas, je vous invite a aller me relire pour vous rafraichir la memoire, et puis surtout, je n'ai pas envie de retaper ce que j'ai deja ecrit au moins 3 fois si mes souvenirs sont bons.

L'ecurie Vaillante a un nouveau pilote, son nom est Daniel Farid, il est tres doue mais comme il est encore un peu jeune, il est le deuxieme pilote apres Michel. Or il est tres ambitieux et il veut devenir premier pilote a la place du premier pilote. On a deja vu ca ailleurs me direz vous. Mais ce n'est pas au vieux singe que Michel Vaillant est qu'on va apprendre a faire la grimace. A cote de cela, la famille Vaillant a reussi a recuperer le controle de l'entreprise grace a une decision de la justice helvete qui lui a ete favorable. Malheureusement, tous ces deboires dont le plus tragique est la mort de Jean-Pierre, ont eu un effet desastreux sur la sante du patriarche et chef du clan, Henri Vaillant. Celui ci connait de tres serieux problemes de sante qui va declinante. ne serait-il pas temps pour lui de se trouver un successeur? Mais qui va bien pouvoir et vouloir reprendre le fauteuil directorial qui aurait du etre celui de Jean-Pierre. Jean-Pierre qui n'est plus la. Jean-Pierre, le frere aine de Michel, a qui il manque tant, Michel qui est plus que jamais en plein travail de deuil.

Cela aurait pu donner un album interessant mais ce n'est pas le cas. Pourquoi? Les personnages principaux sont reduits a des cliches. Il n'y avait pas besoin d'elaborer plus sur les Vaillant que les fideles lecteurs de la serie connaissent depuis le premier tome. Cela n'est pas le cas du nouveau venu dans la saga, ce David Farid, que les scenaristes ont reduit a un bien maigre, "Je suis originaire de quartiers de Marseille", sous entendu defavorises evidemment. C'est au lecteur de faire le reste. Quelle faineantise de la part des scenaristes, le b.a.-ba du metier de scenariste est de donner de la chair aux personnages qui vont intervenir dans l'histoire, meme aux mechants. Cela enrichit considerablement une histoire. Le personnage de David est a peine esquisse, nous avons son nom qui indique que c'est un beur de la troisieme, voire quatrieme generation et qu'il est originaire de Marseille donc. C'est un peu court, on aurait pu dire bien des choses en somme. C'est surtout regrettable car le personnage semble avoir un fort potentiel si les auteurs veulent bien continuer a le faire revenir. Peut-etre qu'ils en diront un peu plus sur lui plus tard tels les personnages d'une mini-serie ou d'un sitcom televise? J'ai pense a Yves Douleac, le jeune garcon que Michel Vaillant avait pris sous son aile apres l'avoir rencontre dans Route de nuit, un des meilleurs epsiodes de la serie classique. Jean Graton avait bien developpe le charactere du garcon en quelques pages, c'etait bien plus qu'un adolescent qui aurait mal tourne si Michel n'etait pas intervenu.

Le deuxieme ecueil qui rend cet album penible a lire reside dans les dialogues. En effet, afin de rendre le recit plus plausible, les scenaristes ont decide de remplir ceux-ci de termes techniques dont la signification doit etre completement etrangere au commun des mortels, j'en suis, pas vous? Savez-vous ce qu'est un mapping pedale? Un soft avec un set-up plus defensif? Etc. Graton et Charlier avaient au moins la decence de ne pas assommer leurs lecteurs avec les vernaculaires associes aux pilotes de chasse et autres pilotes de course. Cela alourdit considerablement la lecture et la rend encore plus ardue. Quel est ce charabia auquel on ne comprend rien? C'est a croire qu'ils sont alles lorgner du cote de chez Yann qui a ce triste travers comme chacun sait afin de donner plus de couleur locale a ses histoires. Le scenariste a fait une lourde erreur car cela n'est pas pas du tout interessant sauf si vous participez a des grands rallyes automobiles. Y en-a-t-il au moins un dans cette salle?

Il y a quand meme un plus avec le retour de Steve Warson en participation exceptionnelle dans la derniere partie de l'album. J'aime bien ce personnage, il est moins monolithique que Michel Vaillant car c'est un des rares que Graton avait le plus developpes notamment dans les albums suivants, La trahison/ Le retour de Steve Warson et K.O pour Steve Warson. Le moins est la maniere dont il est dessine. En effet dans l'album precedent, le dessinateur avait fait ressembler Francoise a Sophie Marceau, c'est au tour de Steve maintenant, il l'a fait ressembler a Paul Newman mais un Paul Newman jeune evidemment, periode Luke la Main Froide, je dirai. On verra dans le prochain album qui aura subi une operation de chirurgie esthetique.

Pour le reste du dessin, les voitures sont tres bien reussies, la propriete familaile, la Joncquiere, aussi mais les personnages nettement moins, a croire que les deux dessinateurs sont alles voir du cote de Leo, ce qui n'est pas vraiment une excellente reference en ce qui me concerne. Le seul epargne est celui de Daniel. On se demande bien pourquoi. La serie montre aussi que les Vaillant sont decidement des gens bien, ce dont personne n'a jamais doute bien entendu, les assistants et techniciens sont issus de differents horizons ethniques. Je trouve cela pas mal en definitive, le FN est tellement ethnocentre quand on y pense.

Jean Graton avait reussi a rendre plus vivants les albums dont le cadre etait de grands rallyes en accordant plus d'importance aux personnages qu'aux details techniques dont tout le monde, moi le premier, se fiche eperdument. Parmi les premiers dans la serie mere, ce sont par exemple, Le huitieme pilote, 5 filles dans la course, Rush et Dans l'enfer du safari. Apres ca se gate, j'en conviens mais bien que ceux-la ne soient pas les meilleurs titres, ils sont nettemment plus lisibles et plaisant a lire que ce dernier titre.

Note finale, 1/5. Ennuyeux de la premiere a la derniere case. Il est tres triste que ce soit le dernier que Jean Graton ait lu avant son deces, le createur de la serie meritait nettement mieux que cela.

457. Victor Hugo - 16/05/21 15:01
J'ai lu Oleg de Frederik Peeters et j'ai beaucoup aimé.Ca raconte des tas de choses qui ont fait écho en moi, sa narration est fluide et son dessin toujours agréable.

456. torpedo31200 - 15/05/21 17:25 - (en réponse à : Victor Hugo- post # 455)
Car le bouquin appartient toujours aux éditeurs.

455. Victor Hugo - 15/05/21 17:04 - (en réponse à : torpedo31200)
j' avais l' impression qu' il abandonnait parfois la décision finale aux éditeurs

Contractuellement, la décision finale concernant la couverture du bouquin revient toujours aux éditeurs.

454. froggy - 15/05/21 16:40 - (en réponse à : Lien Rag)
Je comprends mieux, tu l'as emprunte. Ce que je ne peux pas faire malheureusement. Je n'ai pas voulu acheter un album dont j'avais deteste le premier tome.

453. Stefan - 15/05/21 12:32
Cet aspect "roman" me gène un peu aussi, c'est le seul truc que je trouve un peu dommage sur cette couv, mais sinon, comme Danyel, je la trouve très belle, très équilibrée, ça fait du livre un bel objet graphique et, pour moi, ça compense.

452. torpedo31200 - 15/05/21 11:51 - (en réponse à : Danyel - post # 449)
F. Peeters est probablement un des auteurs "relativement connus" qui fait le plus d' essais de compo couv. Mais quand j' allais de temps en temps sur son blog il y a qq années, j' avais l' impression qu' il abandonnait parfois la décision finale aux éditeurs. Comme si il ne pouvait choisir.
Mais ça fait longtemps que je ne vais plus sur les sites d' auteurs.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio