La politique c'est naze, lisez plutôt des BD, tome 9

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


101. suzix@bdp - 26/10/20 23:36
sauf que les athées ne font chier personne ... on devrait peut-être (re)commencer d’ailleurs. Et possible qu’on soit majoritaire !

100. Quentin - 26/10/20 23:04 - (en réponse à : pm)
L'article de l'Obs mélange 2 sortes de blasphèmes:
1) l'impiété
2) les caricatures
Je trouve le premier argument convaincant (chacun a le droit d'être "impie" aux yeux d'un autre, c'est le fondement de la laïcité), le second beaucoup moins. Je pense qu'il faut distinguer les 2 sortes de blasphèmes. Le premier type relève du droit de chacun de pratiquer la religion qu'il veut, ce qui est un droit fondamental. Le second type relève du droit de se moquer des autres, un droit qui me semble moins fondamental et plus problématique que le premier (je ne vois d'ailleurs pas bien comment tu peux te moquer d'une religion sans te moquer des gens qui la pratiquent). Bref, c'est pas pareil. Je ne suis pas pour l'interdiction de toute moquerie et de toute caricature, loin de là. L'humour se fait toujours au détriment de quelqu'un. Mais on voit bien dans le cas présent qu'il y a une ou deux lignes rouges qu'il est très dangereux de franchir. Les mecs qui franchissent allègrement ces lignes rouges au nom de la liberté d'expression, genre Rasmus Paludan, sont de dangereux pyromanes.

pourquoi un athée devrait avoir du respect pour ce qu’il considère au mieux comme étant des enfantillages ?

Pour la même raison qu'un religieux devrait avoir un minimum de respect pour quelqu'un qu'il considère comme impie. Occupe toi de tes onions et laisse les autres s'occuper des leurs. Tu n'es pas obligé d'être d'accord avec les autres, mais fous leur la paix si tu veux qu'ils te foutent la paix en retour.

99. pm - 26/10/20 21:43 - (en réponse à : Suzix)
Je répondais à Quentin.

98. pm - 26/10/20 21:41
Je n’avais pas lu jusqu'à la fin, tu mélanges bien deux choses. Se moquer des religions ( pourquoi un athée devrait avoir du respect pour ce qu’il considère au mieux comme étant des enfantillages ? ) et se moquer des adeptes d’une religion. Je ne vois pas pourquoi je pourrai me moquer de lepen ou Macron et pas des religions ? Il y en a beaucoup qui croient à l’un comme à l’autre. Il n’y a rien qui puisse justifier cette différence de traitement.
Les musulmans considèrent qu’il est interdit de se moquer du prophète, je le conçois parfaitement...pour un musulman.
Le pacte laïc impose en effet d’accepter comme n’étant pas un problème ceux qui ne croient pas pareil. Il n’y a donc pas d’hérétique et aucun dogme à imposer et l’état doit se montrer le plus neutre possible. C’est la notion de frontière qui n’est pas facile à définir. En France on pense que l’école républicaine doit se faire sans signe religieux ostentatoires, idem pour les fonctionnaires, ce qui me parait une position sage. En revanche pour quelqu’un de majeur, les étudiants, les gens dans la rue, on fait ce qu'on veut ... jusqu’à un certain point ( par exemple le visage doit être découvert afin d'être reconnaissable ).

97. suzix@bdp - 26/10/20 21:39 - (en réponse à : pm)
L'exercice de L'Obs (enfin d'un écrivain qui publie sur leur site) est excellent mais vain. Déjà dès les premières lignes, il a perdu du monde. Expliquer à des personnes très religieuses (les seules qui peuvent en France qui pourraient vouloir réagir physiquement aux caricatures) que la Science est au dessus c'est se fourvoyer. Déjà plouf ... bon alors maintenant s'il s'adresse aux musulmans français simples pratiquants et qu'il croit devoir leur apprendre des trucs pour éviter des "bavures" et que c'est utile alors ça fit très peur. La seule utilité que je vois à ce texte ce serait qu'un musulman laïc l'utilise pour convaincre des bas de front ...

Cependant j'aime bcp son "en démocratie, une religion est une opinion, elle n’est pas sacrée.".

Mais ce qui m'a fit éclater de rire c'est son intro :
"Chers concitoyens musulmans,
Ne nous voilons pas la face : il y a un problème."



mouuaaaAAAAAHHH mais le con, ah le con! (;o))))

96. pm - 26/10/20 21:22
On a tout à fait le droit de ne pas respecter les religions à partir du moment où on s’attaque pas aux personnes.
J’ai l’impression que tu refuses de voir une différence pourtant essentielle.

95. pm - 26/10/20 21:18
Non, le droit de se moquer fait partie de liberté d’expression et n’est pas en contradiction avec la laïcité.
Tu trouvais l’article de l’obs convaincant c’est ce qu’il essaie d’expliquer.

94. suzix@bdp - 26/10/20 20:30
il semble que l'opposition entre la France et la Turquie joue grandement en défaveur des turcs. Comme quoi le plus costaud n'est pas toujours celui qui montre le plus ses biceps.

https://www.courrierinternational.com/article/monnaie-la-livre-turque-devisse

93. suzix@bdp - 26/10/20 20:12 - (en réponse à : quentin)
tu vois bien qu'à un moment ça peut bloquer ton consensus?
Que faire quand les croyances ou les pratiques de la foi heurtent d'autres citoyens français? Si cela reste en privé, cela ne peut heurter personne. Dès que cela sort dans l'espace public, c'est à la vue de tous.
Que faire pour les millions, peut-être des dizaines de millions de français athées qui doivent se fader toutes ces bondieuseries qu'on nous met sous le pif à longueur d'année ? ... moi ca va clairement à l'encontre de ma "foi". Et pourtant tout le monde s'en fout? Alors comment on fait?

92. Quentin - 26/10/20 20:00 - (en réponse à : pm)
Pour avoir le droit de pratiquer la religion qu’on souhaite ou n’en pratiquer aucune il est impératif que celles-ci ne soient pas sacralisées par l’état et qu’on ait même le droit de s’en moquer.

D'accord pour la première partie (l'état doit être neutre), pas d'accord avec la deuxième partie. C'est toi qui rajoute le droit de se moquer comme faisant partie de la laïcité; ce n'est pas dans les définitions officielles.

Lors des guerres de religions, les protestants ne se sont pas battus pour avoir le droit de se moquer des catholiques. Ils se sont battus pour avoir le droit de pratiquer leur religion sans qu'on les envoie sur le bûcher. Les différences de dogmes et de rites étaient considérés comme des blasphèmes et des hérésies. C'était la simple pensée qui était blasphématoire, même faite dans le plus grand respect pour l'autre. Les insultes croisées ne faisaient qu'envenimer les choses mais ne consituaient pas l'enjeu des guerres ni de la laïcité. Les insultes étaient un sous-produit du conflit, ou à la limite un moyen plutôt qu'une fin. Le véritable enjeu, c'était les différences religieuses dans le dogme et les rites. C'était la liberté de pratiquer sa religion en paix.

Pratiquer sa religion librement peut très bien se faire en respectant la religion des autres. Je dirais même plus: le meilleur moyen de se faire respecter, c'est de respecter l'autre. C'est l'essence du pacte laïc. C'est à partir du moment où on ne respecte pas l'autre qu'arrivent les problèmes. La laïcité, pour moi, ce n'est donc pas le droit de se moquer de l'autre. C'est simplement le droit de pratiquer sa religion (ou de penser et vivre autrement, pour inclure les athées) sans être stigmatisé ou discriminé ou agressé physiquement ou même verbalement. Le rôle d'un état laïc est de protéger ce droit pour tous.

91. froggy - 26/10/20 19:51
gorafiweekend080416

90. froggy - 26/10/20 19:03
6. pm - 26/10/20 18:22
Ah, tu as corrigé, c’est bien.


Oui, je suis un gars bon comme on dit a Libreville.

89. froggy - 26/10/20 19:01
Je rappelle a l'aimable assemblee que le president americain jure sur une Bible quand il recoit l'investiture presidentielle.

On trouve egalement une Bible dans toutes les chambres d'hotels americaines. Ce qui fait qu'en France, lorsqu'il m'arrive de devoir y dormir, et que je dors dans un hotel appartenant a une chaine americaine, je trouve egalement une Bible. Curieusement, cela me choque de voir cela a Paris.

88. suzix@bdp - 26/10/20 18:36
cette habitude de tout ramener à Dieu aux USA me gonfle. Par contre, je ne l'entends presque jamais quand je m'y rends (une grosse douzaine de fois je dirais) ou lorsque je suis en Europe avec des américains (en plus souvent). J'ai l'impression que c'est un élément de façade face aux médias.

87. pm - 26/10/20 18:27
Les USA sont un bon exemple intermédiaire. Pas vraiment laïc, relativement tolérant tout de même mais impossible pour un président de se dire athée par exemple, et les poids des religions reste très important.

86. pm - 26/10/20 18:22
Ah, tu as corrigé, c’est bien.
Spirituel et religieux ce n’est pas du tout la même chose, spirituel est beaucoup plus large.

85. pm - 26/10/20 18:20 - (en réponse à : Froggy)
Malraux a toujours nié avoir dit cette phrase.

84. suzix@bdp - 26/10/20 18:19
Farpaitement! Machin a raison! (;o)

83. pm - 26/10/20 18:16
Je crois cependant que certains de ces pays ne comprennent vraiment pas notre façon de penser.
Pour avoir le droit de pratiquer la religion qu’on souhaite ou n’en pratiquer aucune il est impératif que celles-ci ne soient pas sacralisées par l’état et qu’on ait même le droit de s’en moquer. Cela s’appelle la laïcité et la liberté d’expression, concepts à peu près inconnus dans ces pays. Et c’est pour cette raison que les musulmans peuvent pratiquer tranquillement leur religion ( cf l’article de l’obs ).
De notre coté on a mis quelques siècles pour y parvenir et nous n’avons pas l’intention de retourner en arrière.

82. suzix@bdp - 26/10/20 18:15 - (en réponse à : Longshot)
Bon maintenant qu'on a dit, en meute, qu'on ne comprend pas ta position, comme on n'est ni extrémistes, ni caricaturistes (ou pas connus en tout cas!), essayons de comprendre ton point de vue en te laissant le loisir d'exprimer toute ta liberté d'expression! (;o)

81. pm - 26/10/20 18:09
Ils ont bien raison de boycotter, vu le gouvernement qu'on a à leur place j'en ferais autant.

C’est vrai que les appels au boycott viennent de pays très démocratiques qui ont des leçons à nous donner.
Qu’est qu’il ne faut pas lire de la part d’enfants trop gâtés.

80. heijingling - 26/10/20 16:33
"Attaque systématique et continue contre les sentiments des personnes de confession musulmane qui alimente des sentiments de haine au nom de gains politiques partisans"

C'est un copié-collé des propos des porte-paroles du gouvernement chinois qui, à chaque fois qu'on le critique, proclame bien fort que l'on heurte les sentiments du peuple chinois, pour des raisons de politique interne (un coup sur les démocraties) et qu'on doit porter la responsabilité des conséquences éventuelles.

Et j'ai plein d'amis chinois qui étonnament ne sont en fait pas heurtés du tout, et à vrai dire s'en fichent complètement.
Et je suis persuadé qu'il en va des musulmans comme des Chinois (et de tous les peuples par ailleurs): une grande majorité ne prend pas ça comme des attaques, encore moins systématiques, et se fiche de ces déblatérations politicardes, une minorité fanatique s'excite à la moindre occasion (et si on ne lui fournit pas d'occasion, elle va en chercher elle-même), et enfin un troisième groupe, visé par les dirigeants chinois ou l'OCI, est manipulable et manipulé et se met à croire fermement et à s'indigner que ses sentiments soient heurtés et systématiquement attaqués.

79. suzix@bdp - 26/10/20 16:27 - (en réponse à : quentin)
On est déjà mort économiquement avec les conséquences qu'on constate sur la santé, l'école, le social ... Si Macron recule là-dessus on est aussi mort spirituellement.

78. froggy - 26/10/20 16:21
J'ai lu trop vite dans mes rapides recherches sur la phrase de Malraux. Elle date de 1972 et et est en fait: Le XXIe Siecle sera spirituel ou ne sera pas."

Nous conviendrons que ce n'est pas tout a fait la meme chose bien que cela en soit proche.


77. suzix@bdp - 26/10/20 16:16
Ces pays se présentent comme "musulmans" avant toute chose et se liguent avec des arguments fallacieux. CQFD. Tirez le banc. Ils confirment tout ce qui est dit depuis des jours, des années. Certains sont avant tout musulmans et comme ces pays "dirigent" en partie l'islam en France en finançant mosquées et formation des imams, je vous laisse conclure.
Pour justifier leur haine de notre liberté, ils utilisent l'excuse de cette même liberté pour demander l'interdiction de caricatures! Au nom de la liberté, ils veulent la restreindre. Autant de mauvaise foi, c'est tellement infantile que j'en suis presque gêné pour eux!

76. froggy - 26/10/20 16:06
Je vous mets en copie-colle, l'entete d'un article du Monde de ce matin: "Le président turc a multiplié, dimanche, les attaques contre son homologue français, provoquant le rappel de l’ambassadeur de France à Ankara. En voulant imposer la formation d’imams locaux, Paris contrarie la politique d’influence de la Turquie via la religion.". J'ai bien l'impression que le journal voit juste.

L'article en question.

Je suis sur que vous avez tous en tete la phrase si prophetique de Malraux ecrite en 1933, "Le 21e Siecle sera religieux ou ne sera pas." Dieu sait si il avait raison.

75. Quentin - 26/10/20 15:52
Vendredi, dans un communiqué, l'Organisation de coopération islamique (OCI), qui réunit 57 pays pour la plupart majoritairement musulmans, a également condamné la publication de caricatures de Mahomet en France, qu'elle considère comme une "attaque systématique et continue contre les sentiments des personnes de confession musulmane". Elle déplore également le discours "de certains responsables français" – sans les désigner – qui, selon elle, "alimente des sentiments de haine au nom de gains politiques partisans".

Attaque systématique et continue contre les sentiments des personnes de confession musulmane... qui alimente les sentiments de haine... L'accusation est quand même très grave. Ca ne vient pas de terroristes, mais de l’organisation de la coopération islamique.

Sentiment de déjà vu avec les caricatures danoises en 2005. Le premier ministre Danois, après avoir juré ses grands Dieux qu'il ne ferait jamais d'excuses pour les caricatures, n'a pas tenu longtemps avant de rétropédaler. Les manifestations de musulmans au Danemark, les drapeaux danois brûlés à l'étranger, à la limite, il en redemandait car il instrumentalist ca pour bien montrer qu'il défendait les lumières contre l'obscurantisme. Mais le boycot des produits Danois, là ca faisait vraiment trop mal au portefeuille. Ca ne lui a pris que quelques jours pour lancer une offensive diplomatique afin de dissocier le gouvernement de la publication des caricatures.

74. heijingling - 26/10/20 15:32 - (en réponse à : longshot)
Ils ont bien raison de boycotter, vu le gouvernement qu'on a à leur place j'en ferais autant.

Je pense que toi et eux n'aimez pas le gouvernement actuel pour des raisons vraiment très différentes. Et soutenir le gouvernement de Turquie, Maroc, Pakistan, Qatar, Koweït, Jordanie, Gaza, contre le gouvernement français (c'est exactement ce que tu dis, "à leur place, j'en ferais autant", ils sont pour toi des alliés contre le gouvernement français) est une faute morale grave.
Ainsi, le gouvernement chinois n'aime pas Trump, moi non plus, ce n'est pas pour autant que je vais soutenir le gouvernement chinois. Les ennemis de mes ennemis ne sont pas forcément mes amis.

73. suzix@bdp - 26/10/20 14:20
L'inversion des valeurs à l'oeuvre ... juste incroyable.

72. suzix@bdp - 26/10/20 14:19
et comparer ces pays aux USA, pays démocratique avec des niveaux de contrôle qui évitent justement à un type comme Trump de foutre le dawa au niveau de sa connerie c'est la même.
Reculer c'est préparer une guerre civile. Les français non musulmans ne resteront peut-être pas aussi dociles si l'état ne stoppe pas immédiatement cette volonté d'intrusion dans nos valeurs. ... ah moins que tu ne partages pas la liberté de blasphème. Parce que c'est ça le sujet. Le boycott ce n'est que l'expression de ce refus de nos liberté à nous foutre de la gueule des religions. Donc toi tu valides l'appel à arrêter de représenter je ne sais quel idole ?

71. suzix@bdp - 26/10/20 14:12 - (en réponse à : Longshot)
Tu vois bien que c'est de l'ingérence politique. Tu vois bien que ces pays veulent nous imposer leur point de vue sur la manière de gérer leur religion. Tu es aveuglé par je ne sais quel dogmatisme socialiste. Tu as 20 ans de retard. De plus pour toi, l'intellectuel de gauche, donner raison à Erdogan, au Qatar, au Maroc et au Pakistan qui sont des modèles de démocratie et d'ouverture sur le monde, c'est le niveau ultime de l'aveuglement.

70. longshot - 26/10/20 14:00 - (en réponse à : suzix)
Je récuse entièrement ce terme idiot (et suspect…) d'islam politique. Depuis quand il y a une religion qui ne soit pas politique ? Il y a des islams, qui sont tous politiques, et des christianismes, des judaïsmes, des athéismes même qui sont tous politiques.

Ils ont bien raison de boycotter, vu le gouvernement qu'on a à leur place j'en ferais autant.

Les États-Unis font pareil, ils augmentent les taxes sur les produits français pour protester contre une décision politique en France, et je n'entends personne critiquer le capitalisme politique.

69. suzix@bdp - 26/10/20 12:36
Turquie, Maroc, Pakistan, Qatar, Koweït, Jordanie, Gaza ... c'est cadeau pour ceux qui pensaient que l'islam politique était une illusion ...

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/enseignant-decapite-dans-les-yvelines/manifestations-boycott-insultes-vives-reactions-au-proche-orient-apres-les-propos-de-macron-sur-les-caricatures-de-mahomet_4155467.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/enseignant-decapite-dans-les-yvelines/appels-au-boycott-de-produits-francais-dans-des-pays-musulmans-apres-les-propos-de-macron-sur-les-caricatures_4154581.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]

https://www.20minutes.fr/societe/2892511-20201024-islamisme-plusieurs-pays-musulmans-appellent-boycott-produits-francais?xtor=RSS-176

https://fr.news.yahoo.com/maroc-condamne-publication-caricatures-mahomet-062913065.html

https://www.france24.com/fr/asie-pacifique/20201026-pakistan-france-caricature-mahomet-ambassadeur-convoque-autorites-pakistanaise

68. suzix@bdp - 23/10/20 13:37
Donc on est d'accord. Ces stat's prouvent que la société française, nos lois et notre culture laïque ne sont pas la cause du pb.
Le pb est que cela peut aussi être utilisé dans l'autre sens à savoir : vous voyez bien que les musulmans sont aussi (voire les principales) victimes du terrorisme islamique.
D'un part, j'espère bien que la grande majorité des français de confession musulmane sont laïcs et veulent vivre ça peinards chez eux sans créer de problèmes. D'autre part, le terrorisme n'est pas (à mon sens) le pb principal ... bon sauf lorsque tes proches ou toi-même est touché directement ou indirectement. Le pb principal est le "biais" que certains tentent de mettre dans notre pacte républicain en demandant toujours plus "d'adaptations".

67. suzix@bdp - 23/10/20 13:30
Tout-à-fait.
Donc ton post était là pour dire : c'est aussi la merde dans les pays musulmans, preuve que la politique de la France n'est pas le pb?
Je l'ai pris dans l'autre sens ... vu que c'est la tendance de victimisation et de minimstion à lquelle on a été habitué depuis des décennies.

66. n'casciata - 23/10/20 13:27 - (en réponse à : suzix)
Mais on est bien d'accord. Par ailleurs, ce qui se passe depuis 40 ans devrait pousser les musulmans à se poser sérieusement des questions sur ce qui ce passe au sein de leur religion.

65. suzix@bdp - 23/10/20 13:21
je n'ai pas cliqué sur le lien et je ne le ferai pas désolé.
Pour moi ton post revient a dire "c'est un phénomène global" et y'a pas que nous qui prenons cher. Je vois quand même une grosse différence. Cela n'aurait jamais dû être le pb en France. Jamais. D'autant qu'on est un pays laïc. A la limite que les pays "musulmans" aient des pb avec leur religion d'état je m'en cogne. Pas mon problème. De plus quand on voit la tendance globale dans des pays de culture musulmane mais pas centrés sur la religion comme l'était la Turquie, il est clair que c'est l'ensemble de la société de ces pays qui est en train de se radicaliser et par extension cela nous touche mais c'est bien un pb lié à des modifications de la foi musulmane. Cela n'a rien à voir avec le fait d'autoriser ou pas le voile à l'école en France. La pression monte depuis 30 ans et cela n'est pas prêt de s'arrêter. EN fait la France n'a pas la main. Ce sont les musulmans dans leur ensemble qui l'ont. Qu'ils règlent d'abord leurs problèmes avant de nous demander de les régler pour eux.

64. n'casciata - 23/10/20 13:06
Je ne suis pas sûr que tu aies lu l'étude. Au contraire, elle montre clairement que le problème se situe dans le monde musulman, au sein de l'islam et qu'il déborde depuis surtout les années 90 dans d'autres régions où des musulmans sont présents, notamment l'Europe. Que l'on fait face à un mouvement totalitaire qui veut le pouvoir. Et le pourcentage de victimes dans le monde musulman montre bien que le port du voile et autres caricatures ne sont que des prétextes.

63. suzix@bdp - 23/10/20 12:25 - (en réponse à : n'casciata)
Et?

Je suppose que ce % signifie pour toi que le "problème" dont on parle ne vient pas des musulmans mais d'autre chose qui serait sans lien : des islamistes, des intégristes, de la guerre entre Chiites et Sunnites ou autre chose encore.
Pourquoi toujours vouloir minimiser, excuser? Pour moi c'est lié.
Déjà il faut définir le "pb". Actuellement il y en a clairement 3 distincts et pourtant liés. Le terrorisme, les revendications des musulmans en contradictions avec nos us et coutumes républicains et laïcs qui mettent un beau bordel dans la société et les comportements inadéquats voire illégaux de certains au nom de leur foi (à l'école, dans la rue, au travail ...). Réduire le "pb" au terrorisme c'est être soit malhonnête soit borgne.

A ton % je pense qu'on doit pouvoir easy sortir la stat' des attentats en France depuis 2015 avec genre 99% des attentats qui sont islamistes et 99% des victimes sont dues à des attaques islamistes. On peut sortir tous les chiffres qu'on veut, in fine ce qui fait bouger les choses c'est l'opinion publique et pas les chiffres. La mort d'un enseignant touche tout le monde donc ça a bcp plus d'impact qu'une autre attaque. Pourtant dans les statistiques c'est 1 décès donc statistiquement c'est moins que :
- Le 3 janvier 2020, dans le parc des Hautes-Bruyères à Villejuif, un jeune homme de 22 ans, attaque à l'arme blanche des passants, en répétant "Allah Akbar", tuant un homme et blessant gravement 2 femmes. L'individu sera par la suite neutralisé par une patrouille de policiers.
- Le 4 avril 2020, à Romans-sur-Isère , un réfugié soudanais, Abdallah Ahmed-Osman, crie « Allah Akbar », tue au couteau deux passants et en blesse cinq autres, leur demandant s'ils sont de confession musulmane.

sans oublier, rien qu'en 2020 :
- Le 5 janvier 2020, un individu connu de la DGSI et fiché S, armé d'un couteau et criant « Allah Akbar », est interpellé à Metz après avoir tenté d'agresser des policiers.
- Le lundi 27 avril 2020, en fin d’après-midi à Colombes (Hauts-de-Seine), le conducteur d’une voiture a percuté volontairement deux motards de la police à vive allure, les blessant gravement. L'auteur a fait allégeance à l'État islamique.
- Le vendredi 25 septembre 2020 , deux personnes sont grièvement blessées à l'arme blanche près des anciens locaux du journal Charlie Hebdo. Selon l’AFP citant des sources concordantes, l'assaillant de nationalité pakistanaise assurait “assumer son acte qu’il situe dans le contexte de la republication des caricatures (de Charlie Hebdo, ndlr) qu’il n’a pas supportée”.
- Le 21 octobre, Sept Anglais d’origine pakistanaise ont été interpellés dans la nuit de mardi à mercredi à Paris. Ils ont cherché à percuter un gendarme avec leur véhicule devant l’ambassade d’Israël.

... alors tes stat' ...

62. n'casciata - 23/10/20 09:00
A propos de l'islamisme, je donne en lien une étude téléchargeable gratuitement sur "40 ans d'attentats islamistes dans le monde".
Conclusion principale: 89% des attentats sont faits dans des pays musulmans et 91% des victimes y vivent.

http://www.fondapol.org/etude/les-attentats-islamistes-dans-le-monde-1979-2019/

61. Piet Lastar - 23/10/20 07:49 - (en réponse à : gling gling)
"Comme faire des graffitis ou des tags, c'est de la dégradation avant d'être de la liberté d'expression."

Le street art, c'est du poulet ?

60. heijingling - 23/10/20 01:59
Lien Rag: "cela dit je ne vois pas comment on peut interdire un tel acte"

Bruler des bouquins en pleine rue (des Bibles, du Van Hamme ou autre) ? Ce n'est pas de la liberté d'expression, c'est du trouble à l'ordre public. Comme faire des graffitis ou des tags, c'est de la dégradation avant d'être de la liberté d'expression.

59. Lien Rag - 23/10/20 01:49 - (en réponse à : Rasmus p51)
Tant que ce ne sont pas des Editions Originales qu'il brûle cela va encore, non ?

(cela dit je ne vois pas comment on peut interdire un tel acte, même commis par un salopard pareil, sans rétablir le délit de blasphème, ce qui effectivement ne me parait pas une bonne idée - vous imaginez si on ne peut plus dire du mal de Van Hamme ?)

58. Quentin - 22/10/20 22:59

Merci, je suis heureux qu'on soit d'accord sur ce cas-ci. Paludan me fait vraiment flipper.

Pousser à la faute, ce n'était pas le but de Charlie Hebdo, mais c'était le but du Jyllands Posten et des caricatures danoises.

57. Piet Lastar - 22/10/20 22:59 - (en réponse à : pm)
En effet, mettre du feu au poudre pour alimenter son moulin.

56. pm - 22/10/20 22:55
Son objectif n’est pas de dire ce qu’il pense mais de pousser les musulmans à la faute.
Ce n’était absolument pas le but de Charlie hebdo qui reste dans la lignée de Voltaire.

55. Piet Lastar - 22/10/20 22:53
Il veut brûler des livres qu'il aura achetés ou qu'on va lui donner. Vu sous cet angle, c'est un non-sujet.

54. pm - 22/10/20 22:53 - (en réponse à : Quentin)
Je connais mal le contexte mais a priori je dirai non également, ce n’est pas de la liberté d’expression au sens classique, il cherche juste à provoquer.
De toutes les façons je suis avec les livres comme idéfix avec les arbres.
Et un autodafé c’est un truc de nazi, qu’il aille se faire foutre ton rasmus.

53. Quentin - 22/10/20 22:47
Oui, il cherche à provoquer. Il dit que c'est sa liberté d'expression. Faut-il défendre cette liberté d'expression à tout prix?

Je pense que non. Suis-je le seul? Attention, c'est une pente glissante comme dirait l'autre. Si tu donnes un doigt, on risque de te prendre le bras entier :-)

52. Piet Lastar - 22/10/20 22:41
1) L'autodafé de livres est, selon moi, une chose abjecte. On peut postuler que tous les livres peuvent exister. Au lecteur de faire son choix.

2) Rien n'est sacré. Donc, pour moi, on peut brûler son drapeau, sa bible, son coran, sa torah, son maillot des diables rouges, son billet de 50 euros.

Par contre, si l'acte est connu des autres, il y a communication et réception d'un message. Et ça, ça peut faire des étincelles. Et ton Rasmus, c'est ce qu'il cherche.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio