Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk (2e partie)

Les 312 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7


62. torpedo31200 - 26/01/18 14:07
Je viens de voir la liste des nominations aux Oscars. Je ne voudrais pas avoir à voter pour le 2nd rôle masculin (3 n' en sont pas vraiment, plutôt des premiers rôles).

Et ça va se jouer entre 3 poids lourds, le Del Toro ( The shape of water , sortie France 21/02), le PTA ( Phantom Spread sortie France 14/02) et le Martin McDonagh ( Three Billboards outside Ebbing, Missouri , sorti le 17/01 je crois)

61. torpedo31200 - 26/01/18 13:52 - (en réponse à : froggy - post # 57)
As-tu vu son premier (Hard Eight) et son avant-dernier (Inherent vice) ?
Ceux dont l' accueil critique est parfois le plus partagé.

Et pour tes pronostics de lauréats aux Oscars, attends quand même de voir l' exceptionnel Three billboards outside Ebbing, Missouri, qui a beaucoup gagné aux Golden Globes (+ scénario à Venise + people's choice à Toronto).


60. torpedo31200 - 26/01/18 11:12 - (en réponse à : froggy - post # 59)
Lincoln me semble au contraire une des rares réussites de film politique, avec le Preminger.

59. froggy - 25/01/18 16:57
Je trouve qu'il est hallucinant partout. Il arrive a faire digerer Lincoln qui est quand meme assez chiant il faut bien l'admettre.

Sinon, pour en revenir a Phantom Thread, j'ai oublie de l'ecrire hier emporte par mon enthousiasme au sujet du film, tous les bedephiles que vous etes ne manqueront de remarquer un element dans le decor de la scene de la soiree de fin d'annee. Cela prouve que soit le chef decorateur, soit Anderson, soit les deux, ont eu de tres saines lectures dans leur jeunesse.

58. nem° - 25/01/18 05:58
DDL était hallucinant dans Gangs of New York.

57. froggy - 25/01/18 01:11
Je suis alle voir Phantom Thread, le nouveau film de Paul Thomas Anderson. C'est bien simple, c'est remarquable, un des meilleurs films que j'ai vu depuis longtemps.

Ces prochaines semaines sont, aux USA, pour les cinephiles, ce que la les mois de septembre et octobre sont en France pour les avides de lecture. Tous les meilleurs films, c'est a dire, ceux qui sont en lice pour les Oscars sortent les uns a la suite des autres, ce qui provoque un embouteillage dans les salles. En temps ordinaire, ils ne resteraient que peu de temps, mais en ce moment, les distributeurs les exploitent au maximum pour celui qui recevra la recompense supreme, la plus prestigieuse dans l'industrie cinematographique. On peut toujours se rattrapper sur les DVD mais ce n'est plus la meme chose, de ce cote la, je suis assez puriste et je prefere toujours decouvrir un film en salles que sur un ecran de television car comme le disait si bien Godard dans un de ses aphorismes que je prefere: "Au cinema, on leve la tete, alors que pour la tele, c'est l'inverse."

Pour en revenir a nos moutons, anderson est un des ces nouveaux metteurs en scene americains qui ont emerge dans les annees 90 avec un film coup de poing par l'audace de son sujet et la maitrise de la direction, Boogie Nights. La suite n'est pas en reste, il est le seul qui ait rendu supportable l'acteur Adam Sandler sur un ecran dans le film Punch Drunk Love. Si vous ne le connaissez pas, cela n'est pas etonnant, son absence de talent ne depasse pas les frontieres americaines et son humour est du genre pipi, prout (je ne plaisante pas) et il ne fait ses films qu'entoures de sa bande de copains, Rob Schneider et David Spade en tete. Tom Cruise lui doit aussi beaucoup car sa derniere bonne perfromance lui est due, c'etait dans Magnolia. La suite n'est pas en reste avec There Will Be Blodd et The Master. Que du bon, comme vous pouvez le constater.

L'histoire est la rencontre entre un grand couturier londonien qui habille la meilleure societe anglaise et europeenne et une jeune femme dont il s'eprend. C'est un homme qui ne vit que pour son art et cette jeune fille vient le perturber dans ses habitudes. Ce n'est pas une comedie burlesque comme L'impossible Mr Bebe masi ce n'est pas non plus un drame long et penible. C'est une histoire tres simple masi qui ne vous emmenera pas toujours la ou vous pensez qu'elle allait. Tous ceux qui ont vu Boogie Nights se rappellent du plan final, je vous assure que lorsque si vous allez voir Phanton Thread, vous n'etes pas pres d'oublier la scene finale tellement elle est sublime, de par la scene bien sur, mais aussi, l'eclairage, le montage et la direction d'acteurs. C'est du grand art et une des meilleures sequences de cinema que j'ai vu. J'ai ete tellement pris par elle que je ne me souviens meme plus si on y entend de la musique grace a la force des images. Cela me fait penser que la musique entendue dans le film est excellente, entre la composition originale et des morceaux de Schubert, Debussy et Brahms. Il est impossible de ne pas penser a Hitchcock dans cette scene tellement il y a de suspense et tellement elle est maitisee de bout en bout. Il aurait tres bien pu la faire mais pas aussi bien, la seule difference est qu'Hitchcock n'aurait pas utilise comme element central une omelette car il avait horreur des oeufs.

Je suis alle voir le film en premier avant les autres car c'est probablement la derniere fois que nous verrons Daniel Day Lewis au cinema ainsi qu'il l'a annonce a la fin du tournage du fim. J'espere que non. C'est un acteur tres rare avec une presence a l'ecran absolument siderante. Depuis le premier film ou je l'ai decouvert , My Left Foot jusqu'a celui-ci, il ne m'a jamais decu. Comme d'habitude avec les meilleurs, au debut on ne voit qu'eux puis progressivement, ils disparaissent dans leur personnage pour ne faire plus qu'un. A l'issie du film, je ne voyais plus que Reynolds Woodcock, son nom dans le film. Totalement fascinant. Ses 2 partenaires principales sont egalement excellentes, avec une mention speciale pour celle qui joue sa soeur, Lesley Manville. Le film a 6 nominations aux Oscars, je n'ai pas encore vu les autres, mais en ce qui me concerne, il merite de le remporter dans les 6 categories.

Pour vous mettre en appetit:


56. nem° - 24/01/18 17:58
Ah merde, vous parlez ciné là, je pensais à une adaptation BD.

55. nem° - 24/01/18 17:57
Tiens, en parlant de l'excellent La mort de Staline, je vois bien une adaptation de ce bouquin là par les mèmes.

54. bert74 - 24/01/18 17:46
C'est quand même bizarre effectivement cette sortie décalée de La Mort de Staline... Surtout pour une BD de chez nous !!
Au vu de la bande annonce, ça à l'air plus humoristique que le bouquin qui était quand même assez noir. Bon c'est apparemment de l'humour noir, mais d'une teinte so british...

Dans les adaptations plus moins inattendus, il y a ça aussi :
Mon ami Dahmmer

La BD est vraiment excellente !

53. bert74 - 24/01/18 17:39 - (en réponse à : froggy #50)
J'ai pas dit qu'ils étaient nuls, mais juste qu'ils sont chiants à voir dans les films où ils apparaissent. Leur jeu trop impeccable manquent considérablement de génie et d'envolée lyrique.

52. marcel - 24/01/18 17:19
Attends, le film est sorti en octobre au Royaume-Uni, il sort en janvier-fevrier dans toute l'Europe de l'est, et nous, on doit attendre fin mars ?... Et les Pays-Bas en dernier, en mai ?... C'est quoi cette sortie etalee sur 8 mois pour faire le tour de l'Europe ?...

http://www.imdb.com/title/tt4686844/releaseinfo

51. froggy - 24/01/18 17:00

50. froggy - 23/01/18 16:36 - (en réponse à : Bertrand)
Tu fais comme moi maintenant, comme je l'avais ecrit au sujet de Brad Pitt?

49. froggy - 23/01/18 16:20

48. TILLIERTON - 23/01/18 03:27
Méryl Streep incarnant la mère Thatcher, je vois pas l'intérêt d’avoir tourné ce film sur un personnage particulièrement odieux. Qui a dit que celle-ci évoluait dans un milieu d’homme entièrement hostile? Ça va pas la tête ? Elle avait le soutien inconditionnel de la finance Londonienne

47. bert74 - 22/01/18 22:58
Je trouve que Tom Hanks et Meryl Streep sont des acteurs particulièrement chiants...


46. torpedo31200 - 22/01/18 19:02
Le film sort en France mercredi 24/01.

45. froggy - 22/01/18 16:34
Tout a fait mais comme on m'a reproche d'etre trop long recemment et que je me suis rendu compte que je l'etais une fois de plus, je me suis senti oblige d'abreger par politesse.

Le deuxieme aspect du film reside effectivement dans la personnalite de la proprietaire du journal. C'etait une femme plutot effacee qui tout d'un coup s'est retrouvee au premier rang apres la mort de son mari qui dirigeait alors le Post. Le film montre au debut comment elle est la seule dans un univers entierement masculin qui estime qu'elle n'y est pas a sa place, les femmes devant rester a la maison, s'occuper des enfants et preparer les diners de galas, nous sommmes dans la meilleure societe washingtonienne, je vous rappelle. L'affaire des Pentagon Papers permettra a Katherine Graham de s'emanciper vis a vis de ces hommes. C'est donc aussi un film feministe.

Il faut noter que ce n'est pas la premiere fois que Meryl Streep joue un role similaire, le debut de La Dame de Fer, le film sur Margaret Thatcher montre bien comment celle-ci dut se demarquer au mileu d'un environnement rempli d'hommes et qui lui etait hostile.

44. torpedo31200 - 22/01/18 15:53 - (en réponse à : froggy - post # 42)
Tu oublies de spécifier que Graham (la veuve) était alors la seule femme à diriger un des gros quotidiens US.

43. nem° - 21/01/18 04:58 - (en réponse à : froggy)
Manchoue la manchette!

42. froggy - 21/01/18 01:40
Vous allez rire, je suis alle voir un film recent hier soir. Si, si je vous assure. Ce film est de 2017 et donc il ne date ni des annnes 70, ni des annees 80. Et j'ecrirais meme plus, il n'est pas encore sorti en France. C'est vous dire a quel point je suis au faite des dernieres nouveautes cinematographiques. Il y a un probleme cependant, le realisateur a 71 ans, l'actrice principale, 68 et celui principal, 61. Qui plus est, l'action se passe en 1971. Indecrottable, vraiment, je suis.

Donc, je suis alle voir Pentagon Papers en bon francais, The Post ici. Au Quebec, c'est Le Post. Je vous en fais part car considerant que ce forum est mon journnal intime et qu'a partir de maintenant j'ai decide que j'allais monopoliser la parole. En effet, mon bouton qui est plus gros que le votre me permet de vous empecher de poster en meme temps que moi.

Les personnes sensees qui vivent ici regardent avec effarement ce qui se passe a La Maison-Blanche depuis que le frappadingue a ete elu. Vous ne le vivez pas au jour le jour fort heureusement du fait que vous etes tous en France mais je vous assure que beaucoup de gens sont inquiets. Et il y a de quoi. Vous vous en rendez compte bien sur mais pour tous ceux qui comprennent parfaitement l'anglais, le contenu de ses tweets depassent l'entendement. Leurs traductions en francais n'arrivent pas a decrire la pauvrete de langage, de vocabulaire et d'esprit du President des Etats Unis d'Amerique.

Je vous resume rapidement l'intrigue. En 1971, en pleine guerre du Vietnam, le New York Times met la main sur des documents ultra-confidentiels provenant du Pentagone prouvant que le pays a intervenu dans ce pays depuis le President Truman, c'est a dire depuis la fin de la 2e Guerre Mondiale alors meme que c'etait toujours une colonie francaise. Qui plus est, ces documents prouvent et demontrent que l'actuelle guerre ne sert strictement a rien et que les trouffions sont envoyes sciemment au casse-pipe afin d'eviter que le pays ne subisse l'humiliation d'une defaite. Inutile de comprendre que ces papiers sont explosifs. Le NYT publie un premier article mais est arrete immediatement par le Ministre de la Justice qui poursuit le journal. A ce moment la de son existence, le Washington Post est un journal plutot planplan dont la diffusion n'excede quasiment pas les 100 km autour de la capitale. Il est essentiellement lu localement. A sa tete, on y trouve Katherine Graham (jouee par Meryl Streep) et le redacteur en chef est Ben Bradlee. Nixon hait litteralement le journal et le film commence d'ailleurs par l'interdiction du President d'accrediter un journaliste du Post pour assister au mariage d'une de ses filles. En meme temps, Graham, la proprietaire a 100% decide de rendre public sa compagnie afin de pouvoir recruter des journalistes de valeur qui permettront au journal de gagner du prestige face a son concurrent newyorkais et d'atteindre comme lui une audience nationale. Apres la deconfiture du Times, Bradlee arrive a mettre la main sur les papiers et de les publier. Le gouvernement saisit la justice bien sur, une procedure d'urgence est enclenchee, la Cour Supreme tranche et les journaux gagnent. Le Post a ainsi gagne une credibilite soudaine qui sera renforcee 1 an plus tard quand l'affaire du Watergate commencera. Aujourd'hui, le Washington Post est un des journaux les plus respectes du pays. Et cela, grace a Bradlee et surtout grace a Graham qui a autorise la publication alors qu'elle avait beaucoup a perdre comme le film le montre. Les proprietaires et redacteurs en chef n'iront donc pas en prison. C'etait un des enjeux de la partie, mais surtout, et c'est pour cela que le film a ete autant de resonnance aujourd'hui, la liberte de la presse a ete sauvegardee. Il faut savoir qu'entre Trump et les media, quasiment tous confondus, excepte Fox News, c'est la guerre. Et c'est une guerre totale. Et meme si Trump n'est pas eternel, fort heureusement, son passage aura cependant creer des gros degats car il n'arrete pas de dire que tous les media mentent. C'est une de ses tactiques de defense et elle marche tres bien aupres de son electorat, je vous garantis. De leur cote, les media font tout pour le deconsiderer et ils cherchent n'importe quoi dans ce but. la derniere en date, cela date de cette semaine, est qu'il a couche avec une actrice de cinema porno en 2006 alors que son epouse en titre, l'actuelle Melania, venait a peine de mettre au monde le dernier Trump, Barron. C'est vous dire l'atmosphere qui regne ici ou jusqu'a present, tout se passait plus ou moins dans une entente cordiale. Ce n'est plus le cas maintenant.

Le Post a bien sur beaucoup aime le film. Moi aussi bien qu'il ne rentre pas dans les meilleurs Spielberg. Streep et Hanks sont bien sur tres biens, comme d'habitude avec eux, ils disparaissent dasn leur personnages. Les roles secondaires sont tous bien interpretes par des acteurs que le realisateur a pris a la television. Le scenario est impeccable.

J'ai lu dans le Post que je lis quotidiennement, que le film a ete fait dans l'urgence. Il a ete tourne rapidement l'ete dernier apres que Spielberg ait eu le scenario entre les mains. Il faut savoir que TOUS les scenarios a Hollywood passent entre ses mains. C'est cette urgence et ce besoin qu'ont eu tous ceux qui se sont impliques dedans afin le delivrer aussi vite que possible qui nuit legerement au film, la charge est un peu lourde et manque de subtilite. Mais il faut ce qu'il faut pour faire comprendre aux americains que la liberte de la presse est en peril en ce moment. Avec un type aussi epais que Trump et que son electorat, on ne peut pas jouer la carte de la finesse d'esprit.

Le film remporte un joli succes ici. A Washington, il fait salle comble bien sur et il nous a fallu 2 tentatives pour reussir a aller le voir. Il sera bien sur nomme aux Oscars mais je ne pense pas qu'il l'emporte, il ne le merite pas a mon avis, a moins que les votants ne veulent envoyer un message a la Maison-Blanche.

Plus prosaiquement, je recommande sincerement. Et il y a des moments qui m'ont rapelle, l'autre grand film qui met en scene le Washington Post, Les hommes du president.

41. Stefan - 20/01/18 00:16
Et où tout le monde peut poster en même temps.

ça n'a juste aucun sens. (dit le gars qui vient de polluer un thread avec 15 critiques d'albums d'un coup et des images géantes qui font tout sauter)

40. pm - 20/01/18 00:08
C'est quand même amusant de reprocher à quelqu'un de monopoliser les messages sur un forum qui ne doit pas réunir plus de 10 personnes !

39. marcel - 19/01/18 17:58
Sale ou sucre ?...

(Crountch ! Crountch !).

38. nem° - 19/01/18 17:45
Ah? Le vieux volcan BDP qui se réveille? Le pop corn va voler bas!

37. froggy - 19/01/18 17:38
Non mais quel tartuffe, ce mec!

J'avais cru un moment que je n'allais plus perdre mon temps a te repondre mais ce n'est vraiment pas possible.

Tout ce que tu as ecrit a mon sujet, je peux te l'ecrire au sujet du tien. Tu te permets de m'interpeller, de donner des lecons, d'avoir des propos completement grotesques en me reprochant de monopoliser la parole, de ne pas etre trop long, etc. Si tu as un probleme avec moi, c'est TON probleme, pas le mien. Qu'est-ce que j'en ai a faire que je t'enerve? Or maintenant, tu tu m'as enerve, c'est donc MON probleme et je te le fais savoir parce que tu as mis ca sur le tapis. Si tu as des petites crises de nerfs d'adolescent pubertaire qui doit assumer son futur etat d'adulte, va prendre une douche froide, ca calme. Mais ne viens pas ici meme donner des lecons surtout que je n'ai jamais lu quoi que ce soit qui soit tout de ton cru critiquer une BD ou un film. Tu sais tres bien ce que je fais de tes propos. Exactement, ce que tu fais de ce que j'ecris en ce moment. Car, evidemment, tu es bien trop con pour comprendre le concept de la paille et de la poutre.

Tu peux bien finir ta derniere intervention a mon egard par une insination que je serai anti-darwinien et raciste. Mais, espece de pauvre type, sache que je suis raciste anti-con et que si la theorie de l'evolution de Darwin en arrive a des mecs comme toi, effectivement, je prefere la remettre en question. Il est malheureux qu'il y ait des cretins aggressifs, desagreables, discourtois, ridicules et aujourd'hui grotesques. Pour un peu, on pourrait te comparer a Sarkozy et a Trump. Reponds-nous, tu es nain ou obese?

Une derniere chose, pour le fini au pipi, le taenia de BDP pour reprendre son image, et qui vient abonder dans ton sens en ce qui me concerne, vous faites une belle paire tous les deux; la merde et la mouche qui vient y chercher sa pitance.

36. nem° - 17/01/18 23:23 - (en réponse à : Toto)
Mes tumeurs, je les imagine discrètes et polies.

35. torpedo31200 - 17/01/18 19:54 - (en réponse à : marcel - post #32)
Ca reste un espace virtuel, je n' en vois pas l' intérêt.

34. torpedo31200 - 17/01/18 19:51 - (en réponse à : post # 16)
Ce n' est pas la phrase qui m' a le plus irrité, mais c' est à mon sens la plus dangereuse.

Je ne vois pas pourquoi, j'aurais a me justifier a chaque fois que j'exprime une opinion au sujet d'un film, d'un metteur en scene, d'un acteur ou d'une actrice.

Il existait un terme qui définissait ça pour les collégiens US, je m' exprime donc je suis, et c' est plus important que la pertinence de mes propos. Ca touchait les concepts raciaux et anti-darwinistes.

Pour moi, si un jugement de valeur est exprimé sur un forum public, il me semble évident qu' on peut demander de justifier sa pertinence, sa mécanique ou son argumentation. Dorénavant je ferais peut-être attention à mes interlocuteurs virtuels, surtout ceux qui apprécient peu la contradiction.

33. torpedo31200 - 17/01/18 19:41 - (en réponse à : froggy - post # 31)
OK.
Ce n' était qu' un commentaire d' un commentaire.
"Bourgeois" était en référence à une de tes allusions sur la migraine d' une jeune femme, ce que je trouve très daté, voire désuet.

Je n' ai pas évoqué tes parents, proches ou pas, des traits de caractère éventuels. Ca m' importe peu, je commentais un texte qui comportait des jugements de valeur que je trouvais aberrants.

32. marcel - 17/01/18 15:48
Quoi, c'est tout ?... C'est mou, les enfants, c'est mou !...

31. froggy - 17/01/18 15:10 - (en réponse à : Torpedo)
Je suis poli mais je n'ai plus a l'etre avec des personnes qui ne le sont pas a mon egard. Tu t'es conduit comme un cuistre, je te traite comme tel.

Je viens sur ce forum pour me reposer, me detendre, m'informer et rire. Je ne viens pas pour lire des propos desagreables a mon egard. Si tu as des digestions difficiles et des crises de nerfs, il y a des medecins et des medicaments pour cela. Et je ne je suis ni ta femme (ou ton mari je ne sais pas), ni un de tes enfants, ni ton chien pour subir sans mot dire tes sautes d'humeur et ton ton belliqueux. Tu voulais que je reste coi. Quoi? Ce n'est pas un mini ayatollah de pacotille qui va pouvoir me faire savoir ce que je dois ou ne dois pas ecrire sur un forum. Tu fais comme tout le monde si cela ne te plait pas, tu ne lis pas et tu passes a autres choses.

Je sais bien que cette annee, la France va commemorer le cinquantieme anniversaire de mai 68. Est-ce pour cela que tu pensais m'atteindre en utilisant le terme références bourgeoises des années 60.? Parce que pour toi, le mot de "bourgeois" est encore l'insulte supreme? Tu t'etais revele, aggressif, discourtois, desagreable. On te decouvre ridicule maintenant. Tu les collectionnes, ma parole!

Une derniere chose, dans l'etude des etres humains, il y a celui qu'on appelle, les alpha-males, ceux qui veulent dominer leur entourage. Ton attitude semble le demontrer. En ce qui me concerne, en fait d'alpha, tu serais plutot beta.

30. torpedo31200 - 16/01/18 18:49 - (en réponse à : froggy - post # 28)
A nos âges, je suppose que la moitié d' entre nous ont des tumeurs, plus ou moins avancées.

29. marcel - 16/01/18 18:32
Ouh, ben vu le ton des derniers sujets, on est partis pour le premier fight de l'annee.
Allez, les mecs, je suis alle chercher mon seau de pop corn, chuis bien cale, vous pouvez commencer. Et retenez pas les coups, hein, bande de chiffes molles. Que ca saigne !
(Crountch, crountch...).

28. froggy - 16/01/18 18:20 - (en réponse à : Torpedo)
C'est ma resolution de l'annee et des annees a venir. Tu en es le premier recipiendaire;

Image may contain: text

Mon seul regret est de ne pas l'avoir trouve tout seul.

PS: on est prie de ne pas se moquer de mon cancer, s'il te plait.

27. torpedo31200 - 16/01/18 17:38 - (en réponse à : nem° - post # 24)
Ca t' arrive souvent d' interpeller les gens dans la rue, en les traitant ? Car je t' imaginais plutôt discret et poli dans la vraie vie.

26. torpedo31200 - 16/01/18 17:33 - (en réponse à : froggy - post # 23)
Non mais sérieusement ? Tu évoques le concept d' éducation, toi qui te répands sur ce forum avec des souvenirs d' ancêtre alors que personne ne t' a jamais rien demandé. Sans déconner ?
Un des premiers principes d' éducation (certes antinomiques au concept de forum) consiste à ne pas monopoliser la parole, à ne pas faire trop long, à être pertinent, à choisir des angles d' attaque dans ses analyses, à définir des critères si tu imposes des hiérarchies artistiques, à situer une œuvre dans une carrière ou dans un mouvement artistique. Ou au minimum à renseigner. Et à ne pas chouiner dès que quelqu' un te fait remarquer que tu as des jugements à l' emporte-pièce, digne d' un café du commerce.

Bosse, travaille, documente toi, va voir des films avant de porter des jugements vindicatifs sur tel ou tel acteur ou réalisateur. Respecte tes éventuels lecteurs.

Après, peut-être que tu vas bientôt mourir, que tu as une maladie grave et que ça participe à une forme de thérapie (seule explication plausible à autant de bavardage ?). Mais un journal intime suffira, ne te sens pas obligé de nous en faire profiter.
Tes premières interventions étaient beaucoup plus structurées, vers fin 2016/début 2017, quand tu te limitais à un post, un film, et que beaucoup avaient la pudeur de ne pas rebondir dessus. Là ça devient affligeant, voire ennuyeux, quand tu mélanges tout et part dans tous les sens.

PS: Et quand tu montres les crocs, soit un peu plus méchant, ne te restreint pas à des références bourgeoises des années 60.

25. nem° - 16/01/18 01:26
"Sais-tu pourquoi les bretonnes n'utilisent pas la lessive Ariel?

Pour baiser Dash!"

Et ça leur les breizh!

24. nem° - 16/01/18 01:23
Tiens, c'est pas mal ça, ruffian. Le prochain jeune mal élevé, je le traite de ruffian, ça devrait ètre marrant.
"Qu'est-ce t'as dis? Comment tu m'adresses?"

23. froggy - 16/01/18 00:37 - (en réponse à : Torpedo post#20)
Je te savais deja aggressif. Tu te reveles desagreable, discourtois et avec des manieres de ruffian.

Allons, allons! On a eu un week-end difficile? On a des lundis pas au soleil? Madame t'as encore fait le coup de la migraine?

Ou dois-je mettre cela sur le compte de la mauvaise education que tu as recue de tes parents? Si jamais tu as ete eduque bien sur. Je ne sais pas.

22. Stefan - 15/01/18 23:56
Haaaaaaaannn!!! Je viens de comprendre Baiser Dash = BZH

puuuutain, c'est du brutal.

21. torpedo31200 - 15/01/18 17:07 - (en réponse à : Lien Rag - post # 19)
Normal si tu as moins de 40 ans.

20. torpedo31200 - 15/01/18 17:05 - (en réponse à : froggy - post # 16)
Au vu des soliloques que tu nous balances régulièrement sur tes goûts cinématographiques, tu fais bien de rappeler régulièrement que tu vis à l' étranger.

Mais moi j' aime bien, ça me remémore mes discussions d' il y a un quart de siècle, avec des personnes passionnés par le cinéma.

19. Lien Rag - 14/01/18 12:37 - (en réponse à : froggy post 14)
Lapin compris?

18. nem° - 14/01/18 00:46
Pour faire court, c'est un c0nnard.

17. Stefan - 13/01/18 23:50
Non, mais t'inquiète pas Froggy, Torpedo à tendance à devenir un peu agressif avec tout le monde dès qu'une discussion se prolonge un peu. Je crois qu'au fond il n'aime pas trop la contradiction.

16. froggy - 13/01/18 19:25 - (en réponse à : Torpedo)
Je ne vois pas pourquoi, j'aurais a me justifier a chaque fois que j'exprime une opinion au sujet d'un film, d'un metteur en scene, d'un acteur ou d'une actrice.

J'ai mes references, tu as les tiennes. Nous aimons manifestement le cinema tous les deux mais pas de la meme maniere. Je decele souvent chez toi une certaine aggressivite a mon egard. Et je ne comprends pas pourquoi. Je ne conteste pas tes gouts, pourquoi railles-tu les miens? Penses-tu que ton gout est meilleur que le mien?

Il ne faut pas me reprocher que les deux films qui m'ont le plus marque quand j'avais 15 ans etaient Vol au-dessus d'un nid de coucous et Barry Lyndon qui etaient nouveaux a l'epoque. Et je mets deliberement de cote La mort aux trousses vu dans une salle profitant d'une reprise estivale. J'aimerais seulement qu'un adolescent de 15 ans aujourd'hui se dise qu'il y a autres choses a voir au cinema que la enieme production Marvel (desole nem°) qui ressemble autant a la precedente qu'a la prochaine.

Je t'ai deja explique que j'ai moins le temps d'aller au cinema qu'avant, que je vis dans une ville ou si je veux voir un film francais, je dois le voir dans la semaine ou il sort sinon, c'est fini. J'ai pu voir comme cela le dernier Techine, Quand on a 17 ans et Elle de Verhoeven mais j'ai rate 120 battements par minute a cause de cela. Quand ils sortent ici, ce qui n'est pas toujours le cas. A New York, les films restaient un peu plus longtemps, ce qui me permettait de voir un film recent que j'ai adore car extraordinaire, Timbuktu.

Voyant moins de films francais qu'avant, je suis moins au fait des nouveaux acteurs et actrices, mais sache que j'aime beaucoup Romain Duris, Emmanuelle Devos, Vincent Cassel, Emmanuel Salinger, noms qui me viennent en tete a la minute ou j'ecris ces lignes. Ces noms sont deja un peu anciens, j'en conviens. Je ne connais pas encore la derniere revelation qui a subjugue le cinema francais et Paris-Match. Mais ca viendra.

Si tu veux et si cela t'interesse bien sur, je te dirai ce que je viens de voir aussi bien en salles qu'a la tele. Ainsi, le dernier Woody Allen, Wonder Wheel est a voir bien sur mais ce n'est pas son meilleur. Kate Winslet y est excellente. A la tele, je viens de voir sur TCM 2 beaux films de Yasujiro Ozu, Le choeur de Tokyo, un film muet japonais de 1931 en noir et blanc sur une copie tres abimee. Une purge, on me dira. Mais c'est une comedie, ce qui est etonnant pour un film japonais, dont le cinema n'est pas repute pour ses films comiques. J'ai adore. Je recommande egalement le deuxieme, Crepuscule a Tokyo, un drame tres triste superbement filme et interprete. Je sais bien que ce n'est pas pour tout le monde et pour tout age, j'aurais ete aolescent, je me serais dit, "Putain, c'est chiant ton film" mais c'est grace aux films que j'ai vus quand j'avais 15 ans precites et qui sont tres eloignes du cinema japonais que maintenant je suis a meme d'apprecier ce genre de films.

Le gout se forme au plus jeune age et je considere que les films a grand spectacle qu'Hollywood debite a la chaine deforme le gout des jeunes. La meme chose que MacDonald's a fait en definitive.

15. froggy - 13/01/18 18:29 - (en réponse à : nem°)
Non, je ne l'ai pas vu. Mais je trouve le slogan aussi vulgaire que le titre d'un film de Max Pecas. Et puis pourquoi Pitt s'est fait la tete de son ami George Clooney? Etonnant, non?

14. froggy - 13/01/18 18:24 - (en réponse à : Marcel)
Sais-tu pourquoi les bretonnes n'utilisent pas la lessive Ariel?

Pour baiser Dash!

13. froggy - 13/01/18 18:22 - (en réponse à : Marcel)
Un titre de circonstance pour un excellent film:



Oui, je sais, c'est un film de de 1968. Et francais, de surcroit! Je suis encore dans mes vieilles references.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio