Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk (2e partie)

Les 1341 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27


1091. froggy - 21/05/19 18:29 - (en réponse à : Marcel #1085)
Tu as affectivement un argument massue. Je ne connaissais pas cette anecdote, il faut me dire que je me fiche eperdument de la vie privee des vedettes ou soi-disant telles.

Si je comprends bien: la famille Delon, encore une de dysfonctionnelle, parfait pour un film tournant autour du reveillon de Noel. Ici, c'est toujours Thanksgiving qui est choisi pour ce genre de.

1090. Lien Rag - 21/05/19 17:15
Il me semblait que non mais je n'ai vu que la critique du film.

1089. Lobabu - 21/05/19 16:35 - (en réponse à : Lien rag)
Tu ne confonds pas avec Brel pour "Les risques du métier"? Delon a joué dans "Le professeur".

1088. Lien Rag - 21/05/19 16:06
De mémoire Delon joue très bien dans Rocco et ses frères et apparemment aussi (j'ai pas vu) dans les risques du métier.

Mais, aussi faible soit la sympathie que je puisse avoir pour Mme Oufkir, la façon dont il les a laissés tomber lorsqu'elle l'a appelé au secours après son évasion (alors qu'il ne risquait pas grand-chose normalement) était quand même fort dégueulasse pour quelqu'un qui se targuait d'être de leurs amis...

1087. Bert74 - 21/05/19 14:47
John Woo a toujours affirmé qu'il faisait jouer ses acteurs en pensant aux films d'Alain Delon...

1086. Mr Degryse - 21/05/19 09:06
Ah mais depuis Sansa dans GOT, on sait que finalement les épreuves ( viols, et sévices en autres, le coup des chiens) sont une composante nécessaire pour te changer et te faire arriver à cette femme de caractère. Alors si le fils Delon se plaint alors qu'il aurait pu devenir ched dde winterfell

1085. marcel - 20/05/19 22:04
Il s'exprimait au sujet de son fils, Anthony, il a dit "Il est tres difficile d'etre le pere du fils d'Alain Delon". Et il a tout a fait raison.
Ce qui justifiait de l'enfermer dans une cage avec des chiens pour "l'endurcir" ?...

1084. Lobabu - 20/05/19 17:16 - (en réponse à : Marcel)
Quel petit canaillou tu fais ! A propos d'expression, tu connais la fameuse réponse que Robert Mitchum avait faite à un journaliste lui demandant de définir son jeu: "une fois je regarde à gauche, une fois je regarde à droite, une fois je regarde face caméra"...

1083. froggy - 20/05/19 17:03 - (en réponse à : Heijingling)
Ah j'oublais, il a recu une Palme d'Or d'Honneur. Nous avons donc tous les deux raison.

1082. froggy - 20/05/19 17:01
J'adore Delon, l'acteur aussi bien que l'homme bien que je ne partage pas du tout beaucoup de ses idees. Je n'ai pas mentionne ses qualites d'acteur qui sont indeniables, il n'aurait pas fait une telle carriere si il ne l'etait pas. Il a quand meme tourne avec certains des plus grands cineastes europeens du 20e siecle: Visconti, Melville, Antonioni, Godard. Losey etait americain meme si la majeure partie de sa carriere s'est faite en Europe.

Je le trouve fascinant. Je l'ai vu sur scene au theatre avec Huster dans Variations enigmatiques et il a une incroyable presence. Quant a l'homme, j'adorais quand il parlait de lui-meme a la troisieme personne, je comprenais tres bien pourquoi. Il a tellement de casquettes aussi bien publiques que privees, qu'il tenait ainsi a differencier laquelle il portait quand il s'exprimait. Je n'ai jamais trouve cela pretentieux, au contraire, cela me permettait de savoir quel role il jouait. Il a aussi beaucoup d'humour, mais pas un humour noir, c'est un humour tres froid, tres sarcastique et tres pince-sans-rire. On peut le constater dans le premier film qu'il a realise, Pour la peau d'un flic, il y a des scene de pure comedie que je trouve tres drole et qui m'ont bien fait rire.

Et puis, il a eu un jour une tres jolie phrase alors qu'il etait l'invite du Jeu de la verite, une sinistre emission de l'encore plus sinistre Patrick Sabatier. Il s'exprimait au sujet de son fils, Anthony, il a dit "Il est tres difficile d'etre le pere du fils d'Alain Delon". Et il a tout a fait raison.

1081. heijingling - 20/05/19 14:48
Dans ma boutade, j'avais plutôt en tête les dessinateurs qui reprennent un personnage, comme un acteur interprète un personnage créé par d'autres.

1080. suzix@bdp - 20/05/19 14:30
à la limite réalisateur et dessinateur serait plus proche s'il fallait comparé.

Et je n'ai pas d'opinion sur ce qu'est un bon acteur.

1079. suzix@bdp - 20/05/19 14:29
je ne crois pas que cela soit transposable entre BD et cinéma. Un acteur ne joue q'un personnage lorsque le dessinateur fait même le décor.

1078. heijingling - 20/05/19 14:14
Définition d'un bon dessinateur ?
Est-ce un dessinateur qui disparait derrière son personnage ou bien un style reconnaissable ?

1077. suzix@bdp - 20/05/19 13:52
Définition d'un bon acteur ?
Est-ce un acteur qui disparait derrière son personnage ou bien un style reconnaissable ?

1076. marcel - 20/05/19 13:30
Eh eh. Je savais que je provoquais. Mais je maintiens : une expression, pas plus, ca fait pas un acteur.

Et rien que pour tout le glamour et le magnétisme qui transpire du couple qu'il forme avec Romy Schneider dans La Piscine (le film ne repose que là-dessus), il se doit d'être honoré.
Probablement pour ca que j'ai trouve ce film nullissime.

1075. Bert74 - 20/05/19 11:52
D'accord avec Lobabu.
Et rien que pour tout le glamour et le magnétisme qui transpire du couple qu'il forme avec Romy Schneider dans La Piscine (le film ne repose que là-dessus), il se doit d'être honoré.

1074. suzix@bdp - 20/05/19 11:43
et fan de Schwarzenegger ?




Incroyable, 1 minute après, il est assis peinard et termine les photos ... quand le boydbuilding, hollywood et la politique se retrouvent dans un seul homme. Sans froid indestructible! C'est bien Terminator.

1073. lobabu - 20/05/19 07:58 - (en réponse à : marcel)
Euh, Marcel! Tu exagères un peu. Je ne suis pas fan de Delon (toujours préféré Belmondo), m'enfin dire qu'il doit sa carrière à son seul physique, non. Cela aide sans doute mais c'était aussi un grand acteur avec une vraie présence. Gabin ou Signoret n'auraient pas joué plusieurs fois avec lui si il avait été un branque. Après sur le plan personnel, il est ce qu'il est (plutôt anar de droite que fasciste à mon sens) mais ce n'est pas cela qu'on récompense...

1072. marcel - 20/05/19 01:41
C'est amusant, ta maniere de le presenter, car tu ne dis pas qu'il le merite parce que c'est un bon acteur, mais parce qu'il a joue dans des bons films.
Et sa beaute d'antan etait bien sont seul talent : lorsqu'elle a commence a se faner, il n'a plus tourne. Sans compter ses choix désastreux sur la fin de sa carriere, avec des films auto-produits a sa propre gloire, pour aller avec son boulard sans nom.
Et inutile de te dire ce que je pense de l'homme public (et de ce que j'en ai lu, prive). Fasciste, homophobe, tyrannique avec son (ses) fils. Oui, vraiment une personne qu'il fallait recompenser.

1071. heijingling - 20/05/19 01:03 - (en réponse à : froggy)
Dans ta précipitation à annoncer cette palme, tu en as oublié les 3/4 des lettres.
(Palme d'Honneur, pas d'Or).
Ou alors, c'est un jeu de mots que je ne comprends pas...:)

1070. froggy - 20/05/19 00:05
Il vient de recevoir une Palme d'Or pour l'ensemble de sa carriere. Palme d'Or bien meritee a mon avis, il a quand meme quelques chefs d'oeuvre du cinema a son actif et pas des moindres, Rocco et ses freres, Plein soleil, Le guepard, Le samourai, Mr Klein pour ceux que j'ai vus.

Cela vaut bien ce petit portrait realise par Arte il y a quelques annees.



Et dire qu'il etait beau, ce n'est rien de le dire.

1069. suzix@bdp - 17/05/19 19:20
si très inquiet.

1068. torpedo31200 - 17/05/19 18:45 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 1067)
Et pas un père inquiet pour sa progéniture.

1067. suzix@bdp - 17/05/19 17:56
Je ne suis pas un survivaliste! (;o)

1066. torpedo31200 - 17/05/19 17:24 - (en réponse à : suzix@bdp - post #1065)
Ca m' étonne que tu te poses autant de questions pour des scènes de violences dans des fictions. Et pas trop pour le monde réel...

Tu n' ignores sans doute pas, toi le féministe nouveau, les statistiques sur le nombre de jeunes femmes ayant subi une agression (en résumant... 1/3 dans le monde, 1/10 dans les pays à fort PIB, dont la quasi moitié avant 18 ans)

1065. suzix@bdp - 17/05/19 16:36
1063. torpedo31200 - 17/05/19 16:20 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 1061)
Hors sujet : Tu as appris à tes gamines à se battre ?


Non mais il n'y a pas des comanches sanguinaires qui rodent. Mais sinon la plus grande sait où trouver de quoi se défendre. Bientôt je montrerai ça à la seconde. Maintenant si tu penses à un truc genre apo-zombies, non nous ne sommes pas entrainés ou préparés! (;o)

1064. suzix@bdp - 17/05/19 16:33
la situation est grotesque. Dans "Il était une fois dans l'Ouest" que j'ai revu il y a peu, toute une famille se fait décimer dehors devant leur ferme, tout pareil (par des hors-la-loi avec Henry Fonda à leur tête). C'est déjà bcp plus crédible. Ils ont beau se méfier un peu, ils se font tous shooter à distance, ado compris. Mais là ... s'il y a un réel danger latent comme ce que dit le père le laisse penser et ils prennent de réelles précautions. Ils se barricadent (là c'est pas des fenêtres ce sont des doubles baies vitrées), ils s'arment ou au moins ils préparent un réel plan pour aller se cacher (une cave, une cache dans l'écurie ...). Ou alors ils s'en vont au fort le temps que cela se calme. Soit ce sont des suicidaires. Mais là tout le monde à découvert quelle nullité. Comment ils ont faits pour vivre jusqu'à cette attaque dans l'ouest sauvage, on se le demande.

1063. torpedo31200 - 17/05/19 16:20 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 1061)
Hors sujet : Tu as appris à tes gamines à se battre ?

1062. torpedo31200 - 17/05/19 16:11 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 1061)
Oui mais toi, tu as vu toutes les saisons de Walking Dead et est un vrai stratège !
(Et la plupart des familles de colons avaient un seul fusil, qui coûtait déjà cher à l' époque)

Moi ça ne m' a pas heurté, il se sacrifie pour leur laisser du temps et un espoir (et ça a marché).
Barricadé et isolé dans une maison inflammable, ça laisse moins d' espoir amha.

1061. suzix@bdp - 17/05/19 14:55 - (en réponse à : Mr D.)
Le jeu de Christian Bale ne m'a pas dérangé. Par contre j'ai trouvé l'entame ridicule.
Spoiler
Déjà sa femme et ses gosses se barrent sous les yeux des Comanches, même pas discrètement par derrière. Complètement con. Autant qu'ils restent à l'intérieur pour se défendre dans ce cas! Ensuite, ils restent sidérés et ne courent pas se cacher. Apparemment le mari avait prévu le problème ... mais c'est naze. Qui se protègerait aussi mal que cela? S'il y a un vrai danger imminent comme le laissent penser les paroles du père, tu fais une porte par derrière, tu mets des planches aux fenêtres ... et tu armes tout le monde! La femme a minima! Avec 4 flingues barricadés derrière les murs, les Comanches auraient été un peu moins à la fête. Bref, ça je peux presque accepter (pas le temps d'acheter d'autres armes ou pas l'argent pour, pas eu le temps de tout bien prévoir bon ... la mère sidérée qui ne pense même pas à fuir, à la limite) mais le pire, c'est le mari qui sort seul au devant des 4 ou 5 indiens qui se ramènent en hurlant avec les peintures de guerre. Pour sûr les mecs ce ne sont pas des amateurs ... bref, cette sortie est d'un ridicule! Personne ne ferait ça. Il se planque et il attend qu'ils soient à portée, qu'il s'en fasse au moins un ou deux pour laisser le temps à sa famille de s'enfuir.
Fin Spoiler

Ridicule! Ca a bien failli me gacher ma soirée ce début tout bidon! Oui j'ai le droit d'être agacé! (;o)

1060. Bert74 - 17/05/19 14:43

1059. Mr Degryse - 17/05/19 14:40
Le dé"faut d'hostiles est qu'il commence très fort et qu'il devient moins bon au fur et à mesure. et le gros point noir est le jeu de bALE qui en fait des caisses. iL JOUE COMME UN TROU

1058. suzix@bdp - 17/05/19 11:37
ah oui c'est possible. Cette phrase m'est parue familière ...

1057. torpedo31200 - 17/05/19 11:29 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 1056)
Le dialogue, je ne me souviens plus (vu en salles). Mais c' est peut-être sur le fait de tuer tout ce qui vit, rampe et bouge (quand la jeunesse du personnage William Munny est évoquée dans Unforgiven)

La citation de Ford, c' est le cadre dans le cadre, la porte ouverte vers l' extérieur et lumineuse dans le cadre obscur de la maison.
Sauf que à la fin de Hostiles, le cadre unzoom puisque c' est un train.

1056. suzix@bdp - 17/05/19 11:18
La fin est subtilement faite ... je l'aime aussi bcp. Ceux qui ont reproché une fin heureuse devraient mettre en parallèle les 120 minutes très sombres car à part l'introduction avec les leçons dans la ferme et ces 30 dernières secondes ben je crois pas qu'il y ait un seul instant léger. C'est même limite trop ... et ça jusqu'à la fusillade finale.
Par contre, je n'ai pas ta culture pour avoir fait le lien avec "The searchers" de John Ford (apparemment pour la fin et le plan de la maison incendiée ... vue depuis le haut des falaises quand la troupe arrive?). Pour le dialogue de "Impitoyable" de Eastwood c'est lequel? Je l'ai vu il y a longtemps ...

1055. torpedo31200 - 17/05/19 10:59 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 1054)
Certains ont reproché une fin trop "heureuse", mais moi je l' aime beaucoup. Car elle réponds à lea fin de The searchers de John Ford (déjà cité formellement dans le plan de la maison incendiée au début du film)
Il y a aussi un dialogue de Unforgiven d' Eastwood.
On voit que le réalisateur a été scénariste.

1054. suzix@bdp - 17/05/19 09:50
vu hier soir "Hostiles" sorti en 2017 avec Christian Bale en soldat dur et résigné.
Western sombre et tristement factuels. Pas de héros, justes des êtres qui tentent de ne pas être balayés. Fin du 19e. Les indiens ont été vaincus mais l'armée pourchasse toujours impitoyablement ceux qui quittent les réserves et leur existence misérable. Malgré la fin des hostilités, la haine du "peau-rouge" est toujours aussi forte pour des hommes blancs qui n'ont connu que massacres et représailles depuis 20 ans et que qq raides de bandes de Comanches ou d'Apaches aident à justifier leurs crimes passés. Dans cette atmosphère lourde le capitaine de cavalerie Joseph Blocker, "héros" des guerres indiennes (comprendre par là bourreau des Cheyennes et des Sioux), est contraint d'escorter Yellow Hawk, chef de guerre Cheyenne mourant au Montana, sur ses anciennes terres tribales. Blocker est accompagné de son frère d'armes auquel les autorités ont retiré les colts parce qu'il a "de la mélancolie" ... "des conneries, t'as rien, ça n'existe pas la mélancolie" lui répondra Blocker! (;o) Le voyage ne va pas bien se passer croisant la route d'une bande de pillards comanches, de trappeurs et de fermiers racistes. ... pas un seul rayon d'espoir dans ce film sombre et déchirant. A pleurer ... jusqu'à la fin. ... quoi que. (;o)


1053. froggy - 16/05/19 15:28 - (en réponse à : suzix #1047)
Il est fou ce Romain.

1052. Mr Degryse - 16/05/19 14:16
Je sais bien....

C'était une surprise. Je le pensais déjà décédé

1051. heijingling - 16/05/19 13:58
Mais lobabu parlait des acteurs ayant joué dans Rashomon, ce qui n'est pas le cas de Tatsuya Nakadai. Un gage pour Mr. Degryse.

1050. Mr Degryse - 16/05/19 12:47
Il me semble que tatsuya nakadai est encore vivant. Une légende du ciné japonais

1049. lobabu - 16/05/19 07:55 - (en réponse à : heijingling)
je n'aurais jamais imaginé que quelqu'un jouant dans "Rashomon" était encore vivant... De fait, ce doit plus être le cas.
Du coup, je suis allé voir qui c'était et je me aperçu qu'elle jouait aussi dans "La maison de thé" avec Brando; pas un grand film, m'enfin voir Brando jouer un japonais, cela vaut son pesant de sushi!

1048. heijingling - 16/05/19 01:38
Passée un peu trop inaperçue en dehors du Japon, la disparition de Machiko Kyo, actrice vedette de Mizoguchi dans les années 50, vedette de Rashomon de Kurozawa, et encore chez Ozu.

1047. suzix@bdp - 15/05/19 22:56
Tombé la-dessus par hasard.


1046. Bert74 - 15/05/19 18:00 - (en réponse à : froggy)
Mon père m'a un peu fait grandir dans le culte de Samivel, qu'il a pu rencontrer plusieurs fois au travers des associations de protection de la montagne auxquelles ils participaient tous les deux.
Je connais bien son trait.

1045. froggy - 15/05/19 16:56
Merci Bertrand, c'est tres sympa de ta part. Je ne connais pas le nom des artistes qui faisaient ces affiches.

1044. bert74 - 15/05/19 15:26 - (en réponse à : froggy )
Une affiche de Samivel pour Chamonix, et une affiche pour le PLM :




1043. Bert74 - 15/05/19 10:15 - (en réponse à : marcel #1037)
Quelle affiche ! On dirait un peu du Samivel.

Gamin, La Fameuse Invasion de la Sicile par les Ours, de Buzatti (et bien illustré par je sais plus qui, peut-être bien Buzatti lui-même), était un de mes livres de chevet, avec Charlie et la Chocolaterie et les Sans-Atout.

1042. froggy - 14/05/19 22:09 - (en réponse à : Marcel #1037)
C'est une tres belle affiche je trouve, elle me rappelle celles de tourisme des annees 30 vantant les merites du PLM ou d'une region quelconque de France. A mon avis, c'est voulu.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio