A paraître dans plus ou moins pas longtemps Vol. 6

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


1151. suzix@bdp - 29/06/20 17:31
1149. Piet Lastar - 29/06/20 17:24
Pourquoi celui-ci n'est-il pas le n°64 ?


Amha, parce que Dupuis pense que Lambil n'en fera pas d'autre et refaire un tome 65 par Lambil après celui de Munuera aurait fait bizarre ... au moins dans l'esprit de Dupuis.
Le tome 64 doit être assez avancé pour qu'il se disent que même si Lambil ne va pas au bout ils auront qqchose à publier.


1149. Piet Lastar - 29/06/20 17:24
On dirait que Lambil a dessiné Blutch et Arabesque sur la couverture.


Je me suis fait la même réflexion.

1150. heijingling - 29/06/20 17:25
Je sais bien, c'est pour cela que ce bout de prépublication en album est d'autant plus abbérant.

1149. Piet Lastar - 29/06/20 17:24
Pourquoi celui-ci n'est-il pas le n°64 ?

On dirait que Lambil a dessiné Blutch et Arabesque sur la couverture.

1148. suzix@bdp - 29/06/20 17:18
Les Tuniques Bleues sont prépubliées dans Spirou! (;o)

1147. heijingling - 29/06/20 17:11
Tout comme Spirou trouva ses lettres de noblesse avec Franquin, c’est Lambil qui a donné le plus bel essor aux « Tuniques bleues »

Plutôt osée et bancale, comme comparaison.

Ce tome 65, L’Envoyé spécial, paraîtra le 30 octobre 2020 et sera tiré à 105 000 exemplaires. Il contiendra une interview des BeKa et de Munuera ainsi qu’un extrait du tome 64 qui paraîtra, lui, à l’automne 2021, dessiné par Willy Lambil.

La fin des magazines de prépublication laisse un vide qui ne sera jamais comblé.

1146. suzix@bdp - 29/06/20 16:42
2021 pour le Lambil ... on risque de ne jamais le voir. Un tome 65 sans tome 64, ce serait épique. Quelle époque.

1145. froggy - 29/06/20 16:36
Un communique des editions Dupuis:

Surprise de taille à l'Ouest de la BD Franco-Belge!
On est bleus de Munuera vous le savez. Et lui adore les Les Tuniques Bleues, nous l'avions déjà vu dans un album collectif. Si bien qu'il en signera le dessin du tome 65 dans un co-scénario avec les ultra-prisés #Beka.
Mais et Cauvin et Lambil alors ? Et le tome 64 qui n'est pas sorti ?
Explication des Éditions Dupuis qui affirme que Lambil continuera bel et bien la sortie après le tome 65 : En livrant le scénario du tome 64 des « Tuniques bleues » à Willy Lambil, Raoul Cauvin lui a annoncé qu’il souhaitait prendre sa retraite sur cette série. Si après tant d’années de succès ininterrompu, le scénariste a bien mérité de se reposer, le dessinateur, lui, conserve la volonté farouche de rester en selle.
Se séparer de son compagnon de travail après une cinquantaine d’années de collaboration n’est pas chose aisée et le temps nécessaire à Willy Lambil pour se faire à l’idée a réduit de façon sensible les chances de publier cette dernière histoire en 2020. Pour autant, manquer ce rendez-vous annuel avec les lecteurs était inconcevable.
Pour que l’aventure ne s’arrête jamais, il a donc été décidé, en concertation avec l’éditeur et Lambil, d’honorer la parution annuelle des « Tuniques bleues » en publiant le tome 65 signé par Jose Luis Munuera et le duo BeKa. Ces trois auteurs, en grands admirateurs de la série, avaient été sollicités il y a quelque temps pour réfléchir à une histoire des « Tuniques bleues » en prévision du départ de Raoul Cauvin. Ils se sont immédiatement portés volontaires pour assurer cette mission. Reprenant les codes et l’humour du tandem culte composé du caporal Blutch et du sergent Chesterfield, les auteurs ont tenu à coller à l’identité de la série en conjuguant l’aventure trépidante avec une peinture de l’Histoire américaine capable de faire écho aux problématiques modernes. Le story-board de Jose Luis Munuera étant tellement abouti que le dessin de l’album lui a finalement été confié.
La poursuite vaille que vaille de la série est dans son essence même et c’est d’ailleurs dans cet esprit que Willy Lambil a repris le crayon au décès de Salvérius en 1972, relevant le défi avec brio. Tout comme Spirou trouva ses lettres de noblesse avec Franquin, c’est Lambil qui a donné le plus bel essor aux « Tuniques bleues », série désormais mythique de la bande dessinée.
Fait exceptionnel, cet album est donc publié avant le tome 64. Il met en scène un personnage historique majeur : le premier correspondant de guerre de la presse, l’Anglais William Howard Russell. Son périple dans le Nouveau Monde permet d’évoquer l’éternelle tentation d’instrumentalisation de la presse par le pouvoir et la difficulté pour elle de rester objective.
Ce tome 65, L’Envoyé spécial, paraîtra le 30 octobre 2020 et sera tiré à 105 000 exemplaires. Il contiendra une interview des BeKa et de Munuera ainsi qu’un extrait du tome 64 qui paraîtra, lui, à l’automne 2021, dessiné par Willy Lambil, qui poursuit évidemment l’aventure pour les prochains albums, et scénarisé, pour la dernière fois, par Raoul Cauvin.

No photo description available.


1144. suzix@bdp - 28/06/20 23:17
1142. heijingling - 27/06/20 14:34
D'accord, pas pour moi non plus alors, mais pas pour la même raison que suzix.


Le premier tome était très bon. Le 2e correct et le 3e sans intérêt. C’est suffisant pour ne pas acheter ce nouveau tome.


1139. pm - 27/06/20 13:00
J’ai acheté les premiers tomes à Suzix, état impeccable, mais je ne les ai toujours pas lu. J’ai toujours un problème avec le dessin que je trouve un tantinet dégueulasse ( Piet: je préfère nettement le dessin de Trondheim ) et ce n’est pas ce dessin de couverture qui va me rassurer.


Revends tant que les gogos ne se sont pas rendu compte du peu d’intérêt de la série complète.
Par contre je suis ravi d’avoir fait de l’argent sur le dos de ce populiste jaune de Lupano.


1138. Piet Lastar - 27/06/20 00:40
Extra ! Et on s'en fout de Suzix, il préfèrera le prochain Largo Winch.


Jamais lu Largo Winch ni IRS ni aucun album de ce genre.

1143. froggy - 28/06/20 17:32
11 septembre


1142. heijingling - 27/06/20 14:34
D'accord, pas pour moi non plus alors, mais pas pour la même raison que suzix.

1141. marcel - 27/06/20 14:24
Le nouveau Les vieux fourneaux.

1140. heijingling - 27/06/20 13:35
Je ne vois pas l'image, de quoi parlez-vous, ça a l'air de diviser, je suis curieux.

1139. pm - 27/06/20 13:00
J’ai acheté les premiers tomes à Suzix, état impeccable, mais je ne les ai toujours pas lu. J’ai toujours un problème avec le dessin que je trouve un tantinet dégueulasse ( Piet: je préfère nettement le dessin de Trondheim ) et ce n’est pas ce dessin de couverture qui va me rassurer.

1138. Piet Lastar - 27/06/20 00:40
Extra !

Et on s'en fout de Suzix, il préfèrera le prochain Largo Winch.

1137. froggy - 26/06/20 00:45
Pour le 6 novembre mais pas pour Suzix:

No photo description available.

1136. pierrecédric - 23/06/20 19:13 - (en réponse à : Lien)
Ah les super heros, mouais, il a pas tout à fait tort en ce qui les concernent aujourd'hui.^^'

1135. suzix@bdp - 23/06/20 18:29
hop 1135

1134. Lien Rag - 23/06/20 17:59
Absolument excellente cette interview, merci PC.

J'aime beaucoup ce qu'il dit sur les super-héros notamment, j'ai comme lui toujours trouvé que les univers Marvel ou DC gâchaient complètement le potentiel qu'il peut y avoir dans les univers particuliers de chaque super-héros (enfin les X-men fonctionnent justement parce qu'ils sont nombreux, mais parce que l'explication pour leur présence est la même pou tous).

Par contre je ne comprends pas pourquoi il dit que Kaamelott peut faire un bon jeu de rôle, alors qu'il est visiblement expérimenté ?
Y'a rien de cohérent dans Kaamelott, s'il y avait des règles qui s'appliquent à tous et pas un fonctionnement purement dramatique (donc justement un JdR et pas une série télé), ils seraient tous morts depuis longtemps...


1133. suzix@bdp - 23/06/20 13:52
Simon Hureau sort L'oasis

... pour moi qui ai connu Hureau avec "Colombe et la horde" (2004) puis "Tout doit disparaître" (2006), ça fait bizarre. (;o)
Mais cela fait un moment que Hureau s'émousse. "Intrus à l'étrange" (2011) avait gardé un côté spécial tout comme "Le massacre" (pas tellement apprécié) et "Crève saucisse" (2013). "Rouge Himba" avait continué sa mue pépère. "L'oasis" la clôture.

1132. pierrecédric - 23/06/20 13:27

1131. froggy - 15/06/20 18:02

1130. froggy - 10/06/20 00:16
Est-ce que cet album sera pire que son precedent, L'onde Septimus?

Reponse en novembre prochain selon une annonce du CentaurClub, le club des fans de Jacobs.

La suite de L'Onde Septimus a pour titre Le Cri du Moloch.
L'album est prévu pour la fin novembre 2020.

Scénario : Jean Dufaux,
Dessins : Christian Cailleaux et Etienne Schréder.
Couleurs : Laurence Croix

1129. froggy - 07/06/20 16:45
Pour septembre, le dernier:

Image may contain: text

1128. froggy - 21/05/20 17:52
Le Lombard annonce pour la rentree un nouveau Boucq et Charyn, cela s'appelle New York cannibals, il n'y a pas encore de visuel pour la couverture.

1127. froggy - 18/05/20 23:16 - (en réponse à : Piet)
Cela n'est pas difficile, Hannah est le meilleur roman signe Sulitzer. Je les lisais quand j'etais en periode d'examen pour me changer les idees.

1126. marcel - 18/05/20 22:09
Merci.
Quand meme, Franz et Marvano, y avait des dessinateurs pas mauvais.

1125. Piet Lastar - 18/05/20 21:51
Je me souviens d'avoir lu ça jeune ado. De mes souvenirs lointains, Hannah était la meilleure de ces BD. Mais bon, à cet âge-là, on est vite surpris et content.

1124. froggy - 18/05/20 21:28
Dupuis s'est bien plante avec ces adaptations en BD des romans signes "Sulitzer", tout le monde sait aujourd'hui que ce n'est pas lui qui les ecrivait, mais Loup Durand.

Ils ont lance la collection alors que ses romans etaient deja en serieuse perte de vitesse dans les librairies.

1123. Kipkool - 18/05/20 20:45 - (en réponse à : Sulitzer)
Hannah - De mémoire, les 3 tomes forment une histoire complète. Mais dans le roman, l'histoire ne s'arrête pas là. Le personnage vieilli et Franz trouvait ça moins cool à dessiner. Il n'a donc pas voulu poursuivre.

Le Roi vert- Complet en 5 tomes

Rourke - De mémoire, complet. Mais y avait moyen de continuer avec le personnage.

Je me souviens que d'autres adaptations de romans de Sulitzer était en préparation chez Dupuis. Mais elles n'ont jamais vu le jour. J'imagine que les ventes de Rourke, Hannah et le Roi vert n'étaient pas à la hauteur des attentes de Dupuis.

1122. marcel - 18/05/20 17:21
D'ailleurs, ces trois series etaient finies ou abandonnees ?...

1121. totom - 18/05/20 17:13
Les adaptations de Sulitzer se retrouvaient svt soldées aussi

1120. casa - 18/05/20 17:11
oui plus tard il y a eu pas mal de Dupuis qui ont fini dans les bacs à soldes (de mémoire, certains Sophie, des rééditions de la ribambelle, des patrouilles des castors, des tifs et tondu, etc)

1119. marcel - 18/05/20 16:46
Au debut des annees 1990 (en 92 ou 93), j'avais achete quelques Dupuis chez Maxi-livres, des trucs de collections arretees (Peches de jeunesse, Dupuis Aventures ou Ensemble 3 en 1). Ceux-là, ils les avaient pas pilonnes, mais bien soldes.

1118. Quentin - 18/05/20 16:39
Le fils Van Hamme est très sympa. Je ne vois pas pourquoi il devrait payer pour les erreurs de son père.

1117. Quentin - 18/05/20 16:31
C'est vraiment con de faire de gros tirages de bouquins qui ne se vendent qu'à 2 exemplaires par an. Mais le pillonage a lui aussi un coût et c'est tout aussi con de pilloner des albums qu'on pourrait refourguer nimporte où pour 50 centimes pièce (ou même gratos) et qui finiraient par être revenus 1 euros en librairie de soldes. Par contre, ce serait moche pour les 2 types par an qui ont payé le prix plein.

1116. torpedo31200 - 18/05/20 16:20 - (en réponse à : casa - post # 1115)
Ah oui à l' époque ils étaient proprios de leurs entrepôts. Après l' absorption par Media Participations, je ne sais pas.

Et j' ignore le nombre d' albums vendus à l' époque. Même si Dupuis avait plus de part de marché, le marché était peut-être 3 fois inférieur à maintenant.

1115. casa - 18/05/20 15:42
en 86-87.
Il explique justement que les Dupuis considéraient que le stockage ne leur coutait rien,comme ils étaient propriétaires des entrepots. Van Hamme considérait que cela coutait de l'argent de garder des livres en catalogue qui ne se vendaient pas (cout de manutention, d'inventaire, etc). il explique aussi que les auteurs vivaient du prix fixe payé à la page, et pas des ventes d'album.

Je pense que Dupuis faisait des tres gros tirages et stockaient, comme ils étaient également propriétaires de l'imprimerie.

1114. torpedo31200 - 18/05/20 15:24 - (en réponse à : casa - post # 1112)
Tu as l' année ?

De nos jours, ou avant covid19, Dupuis devait vendre environ 3 millions de bouquins/an, ça serait normal d' en détruire 1 si 11 millions en stock, vu que les éditeurs ne sont pas propriétaires de leurs entrepôts et paient un loyer pour stocker leurs marchandises.

Mais si c' était il y a 30 ans, faut peut-être diviser leurs ventes par 2.

1113. marcel - 18/05/20 15:19
C'etait pas sympa pour Devos et Remacle.

1112. casa - 18/05/20 15:05
J'ai ressorti le livre d'entretiens de JVH sorti chez Niffle à l'epoque :
il explique qu'il y avait beaucoup de de séries qui vendaient à quelques milliers d'exemplaires à la nouveauté lors de son arrivée chez Dupuis. "il y avait des séries qui se vendaient à 2500 exemplaires. Il y avait 11 millions d'albums en stock! Je me souviens de l'horreur quand j'ai découvert cet entrepôt avec 11 millions d'albums. Je n'en ai pilonné qu'un seul million, mais alors qu'est-ce que j'ai entendu comme reproches. Que voulez-vous qu'on en fasse? Bien sur qu'ils doivent être pilonnés. ça ne sert à rien de les envoyer en Afrique, ils reviennent aussitôt par la première barquette pour être revendus sur le marché parallèle. Donc on a pilonné un million d'albums. Mais c'étaient des albums dont on vendait deux exemplaires par an"

1111. torpedo31200 - 18/05/20 11:47 - (en réponse à : pm - post # 1109)
1 million pour l' époque et pour le seul Dupuis, c' est énorme.
Même si Dupuis a longtemps vécu au-dessus de ses moyens.

1110. Victor Hugo - 18/05/20 11:21
JVH est une merde et un gros mytho, il ne rate jamais une occasion de se faire mousser.

1109. pm - 18/05/20 10:44
Je crois me souvenir avoir lu que JVH avait fait pilonner plus d’un million d’albums en stock chez Dupuis. Si c’est exact qu’il soit maudit jusqu’à la quatorzième génération.

1108. froggy - 18/05/20 05:21
Fin des années 80, le magazine est déficitaire, l'éditeur décide de le recentrer sur un public bien plus jeune (mise en avant du Petit Spirou et de toutes les séries avec un gamin comme héros), exit les séries plus adultes qui seront dorénavant publiées directement en album (hormis certaines, comme JKJ Bloche, Theodore Poussin). La collection Repérage est créée en 1988.

C'est exactement a ce moment la que j'ai arrete de l'achete, en 1991 exactement. Je n'eprouvais plus aucun plaisir a le lire.

Accessoirement, c'est Jean Van Hamme qui a sauve le journal. C'est ce qu'il dit en tout cas. Il avait ete sollicite pour en en etre le redacteur en chef. (Mais, quand on y pense, lesbien raisonnable?) On lui avait dit que le journal etait deficitaire. Il a reussi a leur demontrer qu'il ne l'etait pas car les comptes n'etaient pas corrects. Il est tres fier de cela, ajoute-t-il.

1107. marcel - 18/05/20 01:38
À partir de 1983, des séries réalistes plus violentes et d'un érotisme limité commencent à paraitre dans le magazine, Jeremiah, XIII, Blueberry, souvent venues d'autres éditeurs.
Et Les innommables, Kogaratsu ou SOS Bonheur, pour parler de series Dupuis.
Et, avant Reperages, Aire Libre avait commence a s'adresser plus aux adultes (SOS Bonheur, La guerre eternelle, Le voyage en Italie...).

1106. heijingling - 18/05/20 01:31
En fait, le changement chez Dupuis a eu lieu en deux étapes,qui n'étaient pas prévues. À partir de 1983, des séries réalistes plus violentes et d'un érotisme limité commencent à paraitre dans le magazine, Jeremiah, XIII, Blueberry, souvent venues d'autres éditeurs.
En 1985, Dupuis est vendu à un groupe d'investissement.
Fin des années 80, le magazine est déficitaire, l'éditeur décide de le recentrer sur un public bien plus jeune (mise en avant du Petit Spirou et de toutes les séries avec un gamin comme héros), exit les séries plus adultes qui seront dorénavant publiées directement en album (hormis certaines, comme JKJ Bloche, Theodore Poussin). La collection Repérage est créée en 1988.

1105. froggy - 17/05/20 22:19 - (en réponse à : Suzix)
Je pensais plus a Largo Winch en fait et pas a JKJ et Theodore Poussin. Je crois que c'est la premiere fois que Dupuis editait une BD ou on voit des filles aux seins nus et ou un des protagonistes fait l'amour avec une fille.

Aujourd'hui, cela ne peut choquer personne bien entendu, mais en 1990, c'etait tres etonnant de la part de la tres venerable et tres catholique maison d'edition de Marcinelle. Les Dupuis l'avaient vendue en 1984 ou 1985 et evidemment les choses ne pouvaient que changer, je ne sais pas ce que les anciens dirigeants en ont pense.

1104. suzix@bdp - 17/05/20 21:41
1103. froggy - 16/05/20 04:59
Tout a fait, au temps du Dupuis d'avant, on etait adulte a partir de 15 ans. C'etait la base de la tranche d'age de ctte collection.


Je comprends mieux! JKJ et Théodore poussin c'est pour ado.

1103. froggy - 16/05/20 04:59
Donc c'est bien ça, Repérages, c'est Dupuis pour adultes. Enfin, ado-adultes. Ça reste Dupuis, on n'est pas chez Métal, Fluide ou Futuropolis (l'original).

Tout a fait, au temps du Dupuis d'avant, on etait adulte a partir de 15 ans. C'etait la base de la tranche d'age de ctte collection.

1102. heijingling - 16/05/20 03:38
J'ai hésité avec Poutta, mais ça fait un peu vulgaire :)



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio