La politique c'est nase, lisez plutot des BD! tome 3

Les 862 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18


262. nem° - 24/02/17 12:50
On rentre dans le dur. Après le ventre mou, le centre dur.

Fini le saupoudrage de mesures, place à la clarification: Emmanuel Macron a dévoilé vendredi le cadrage économique de son projet pour la présidentielle, promettant notamment 60 milliards d’euros d’économies en cinq ans.
Dans une interview aux Echos mise en ligne dès jeudi soir, le fondateur d’En Marche! a présenté le chiffrage de son projet, qui veut allier «trajectoire budgétaire vertueuse» et «invention d’un nouveau modèle de croissance».
Réaffirmant son souhait de «rest(er) dans l’épure des 3% de déficit», l’ancien ministre de l’Economie s’engage à réduire la dépense publique française de trois points de PIB en cinq ans, soit 60 milliards d’économies par rapport à la hausse spontanée de ces dépenses, un objectif en ligne avec celui que s’était fixé François Hollande en 2012.
Pour y arriver, M. Macron vise «25 milliards d’économies sur la sphère sociale», dont 15 milliards sur l’Assurance maladie et 10 milliards sur l’assurance chômage.
Favorable à un système de «droits et devoirs», M. Macron a réaffirmé sur RMC/BFMTV son souhait que les chômeurs ne soient plus indemnisés au deuxième refus d’une offre d’emploi «décente».
L’ancien locataire de Bercy entend également réduire de 10 milliards d’euros sur cinq ans les dépenses des collectivités locales, en nouant avec elles un «pacte» et en leur donnant des «marges de manoeuvre».
Elles auront ainsi leur «mot à dire» sur l’évolution du salaire des fonctionnaires («ce sera à elle de décider désormais pour leurs agents»), pourront «recourir plus largement à des recrutements de droit privé», devront «respecter la durée annuelle légale du temps de travail» et «pourront revenir sur la réforme des rythmes scolaires».
M. Macron a précisé vendredi matin qu’il souhaitait «dissocier les «trois fonctions publiques» (d’Etat, hospitalière et territoriale) et développer le plus possible le «paiement au mérite».
Autres gisements d’économie: la baisse des effectifs des fonctionnaires, qui pourrait aller jusqu’à 120.000 postes (70.000 venant des collectivités et 50.000 de l’Etat). Ce chiffre est une «référence», un «ordre de grandeur» a souligné M. Macron, pour qui «ce sera aux ministres de faire des choix».
Le candidat souhaite également le retour à un seul jour de carence pour les fonctionnaires, mesure instaurée par la droite et abrogée par François Hollande en 2012. Il a laissé entrevoir une réforme du régime de retraite allant vers une plus grande «équité» entre le public et le privé.
M. Macron propose par ailleurs 50 milliards d’euros d’investissement public sur le quinquennat (dont 15 milliards consacrés à la formation et 15 autres à la transition écologique et énergétique), et 20 milliards de baisse nette des prélèvements obligatoires.
Le taux de l’impôt sur les sociétés sera ramené de 33,3% à la moyenne européenne, c’est-à-dire 25%. M. Macron, qui exclut «toute hausse de la TVA», propose par ailleurs d’exonérer de taxe d’habitation 80% des Français, une mesure qui coûtera environ dix milliards à l’Etat.


AFP

261. nem° - 24/02/17 12:30
Le PS est cliniquement mort. Il reste à l'enterrer. Moi je serais plutot pour bruler le corps et jeter l'urne dans la fosse des Mariannes.

260. suzix@bdp - 24/02/17 12:28
n'importe quoi. T'es malhonne^te point.
On aurait aussi pu ne faire voter quand dans la ZAD aussi?

259. TILLIERTON - 24/02/17 12:10
Euh ... pour Notre Dame Des Landes, le référendum est daubé à cause du découpage électoral dans lequel il a été organisé . Nul et non avenu.

258. pierrecédric - 24/02/17 12:00
Mais tu vas fermer un peu ton clapet oui ?
Tu deviens relou là.

257. suzix@bdp - 24/02/17 11:58
Hollande n'a pas été à la hauteur de la fonction. Pourtant je pense qu'il avait le recul pour cela. Dommage. Ce qui a bien fouaré c'est d'avoir dû gagner la primaire du PS et donc de devoir se conformer à une partie de son parti soixante-huitaard attardé.


256. suzix@bdp - 24/02/17 11:48
L'immense problème du quinquennat Hollande c'est la très mauvaise communication ... alors qu'au départ il voulait mettre tout le monde autour de la table. Personne n'a rien expliqué aux français pendant 5 ans. Tout le monde a eu l'impression d'être floué. Les mesures étaient annoncées puis pas réalisées ou différemment. Et sans le faire savoir. Les tentatives de modernisation ont toutes échouées car non expliquées. Le PS a monté les français les uns contre les autres alors que je suis certain qu'il y a bcp de points de consensus national. De plus, la gauche, Hamon en tête, a aussi tendance à n'accepter le résultat des urnes que l'on qu'ils sont d'accord ... comme avec l'aéroport de Notre Dame des Landes ... la gauche sur ce point n'est pas mieux que la droite. Elle est assez peu enclin à négocier. Elle est au moins aussi brutale que la droite ... mais elle se cache derrière son positionnement social pour se justifier. Très pratique. On peut être de gauche et être un gros con profiteur et sans morale.

255. Kikôm - 24/02/17 10:59
5 ans de Hollande qui te fait le poches en t'insultant et en te faisant la morale, cela peut faire fermer les yeux sur cette malhonnêteté de Fillon


254. pierrecédric - 24/02/17 10:42 - (en réponse à : Sucette)
"LC mode on"
Espèce de sale connnard de populiste.
"LC mode off"

253. suzix@bdp - 24/02/17 10:03
245. pm - 24/02/17 02:09 - (en réponse à : suzix)
si Fillon ne change en rien ses explications sur les emplois fictifs de sa femme.

Qu'ext-ce que tu veux qu'il change ? Il s'est fait prendre la main dans le pot de confiture et comme on est en France on passe à autre chose, ce qui est proprement incroyable.



Ben dans l'idéal, sans pouvoir reconnaître l'emploi fictif (ou les emplois fictifs + toutes les magouilles adjointes avec l'éditeur, les indemnités chômage, ses enfants ...) sinon il sortirait peut-être direct avec les menottes, en trouvant des mots un peu ambi gus, il pourrait au moins reconnaître qu'il n'a pas été très "strict" ou trop "laxiste" ou "pas assez "rigoureux administrativement" ou qu'il n'avait pas perçu que cela pourrait choquer d'employer sa famille ... , enfin un truc où il reconnait qu'il a merdé. Qu'il comprend le ressenti du peuple et sa méfiance. Parce que pour le moment,il dit juste que c'était légal ... ce qui n'est même pas certain en fait!
Mais bon, il part pour faire 2e même si c'est limite en comptant uniquement sur la droite dure indéfectible et apparemment largement majoritaire aux RP. Il doit bien y avoir une droite "sociale" voire "catho" à qui cela fait grincer des dents ... mais vers qui ils peuvent se tourner? ... pour eux, tous les autres sont de gauche (à raison). Pour eux aussi c'est un vote par défaut.



Je ne comprends même pas comment on peut voter sereinement pour un voleur dont le programme est de flatter les retraités et de faire payer les pauvres.

Je vais donc t'expliquer : 5 ans de Hollande qui te fait le poches en t'insultant et en te faisant la morale, cela peut faire fermer les yeux sur cette malhonnêteté de Fillon ... franchement, j'en suis pas très loin . Je me dis que la plupart vote pour son intérêt à court terme et que je devrais peut-être aussi faire de même ... alors pas sereinement c'est certain mais j'ai vraiment souffert moralement sur cette présidence Hollande. J'en ai marre. Je peux plus. C'est même pas les 6000 euros d'impôts supplémentaires qui me débectent c'est la manière. Perso, je peux donner le double, le triple ... mais j'ai juste pas envie de le faire pour la gauche française. C'est terminé. Qu'ils crèvent.



Personnellement j'hésite entre Hamon, mon choix intellectuel ( je suis favorable à une 6ème république et au revenu universel , je ne suis pas favorable au 49-3 citoyen car je suis opposé aux référendums ), et Macron qui ne serait qu'un choix par défaut si le risque mlp vs Fillon est trop important. Mon intérêt personnel serait vraisemblablement du coté de Macron qui a une approche plus moderne sur le travail indépendant mais je n'ai jamais voté pour mes propres intérêts, ce qui m'évite bien des déceptions.

Ouaip, possible que les idées de Macron te soient favorables. D'ailleurs, on a commencé à avoir plus de détails ce matin sur son "programme" ... donc je le confirme à tous ceux qui en doutaient ou disaient l'inverse : Macron est bien de gauche. Social démocrate. Il est en fait le seul héritier des 5 ans de Hollande avec l'intension d'aller un peu plus loin sur la libéralisation du travail ... mais il ménage la chèvre et le chou et je crains qu'il ne prévoit pas d'aller aussi loin que j'aimerais ... d'ici le premier tour je vais donc étudier son programme de près et je déciderai ensuite. Mais si la première impression de ce matin se confirme, je crains de ne pas voter Macron non plus ...

252. suzix@bdp - 24/02/17 09:40
249. pm - 24/02/17 02:42 - (en réponse à : prune )
sauf qu'il parlait de la colonisation en algérie

Non, il parlait EN Algérie mais mais pas spécifiquement DE l'Algérie, il parlait d'un point de vue intellectuel de la colonisation en général. Je reste sur l'idée que le terme était malheureux mais l'article de Reynaert de l'Obs est très bon, pour une fois je remercie Quentin.


+1

251. nem° - 24/02/17 09:34
De toute façon, on est entré dans un monde où les abeilles sont responsables du Brexit. Bah oui. En 2013, l'UE fait interdire les insecticides néonicotinoïdes, qui tuent les abeilles. Ce qui aura pour conséquence une baisse significative des marges des agriculteurs. L'agriculture intensive au RU se concentre dans la région du Lincolnshire. Et c'est là au siège l'UKIP. Et quand on regarde la carte du référendum, on voit que les votes pour sortir de l'UE sont concentrés dans cette région, en particulier la ville de l'UKIP. Et ben moi je dis quand une abeille peut provoquer une sécession, c'est le chaos global! Voilà ce que je dis!



Bleu = Tories (droite), Violet = UKIP

250. nem° - 24/02/17 09:20 - (en réponse à : pm)
Oui enfin prune marque au moins un point : quand on en est a dragué l'électeur franco-algérien pour ensuite se pointer au diner annuel du CRIJ, c'est pas la noblesse qui l'étouffe, le macaron.

249. pm - 24/02/17 02:42 - (en réponse à : prune )
sauf qu'il parlait de la colonisation en algérie

Non, il parlait EN Algérie mais mais pas spécifiquement DE l'Algérie, il parlait d'un point de vue intellectuel de la colonisation en général. Je reste sur l'idée que le terme était malheureux mais l'article de Reynaert de l'Obs est très bon, pour une fois je remercie Quentin.

248. pm - 24/02/17 02:36 - (en réponse à : torpedo)
si vous voulez que la fille d' H. Pratt se trouve un vrai boulot, votez Mélenchon.

Il me semble que l'exemple est mal choisi quand on sait que les enfants d'Hugo Pratt sont en procès contre Cong SA ( Patricia Zanotti) et tentent de faire valoir leurs droits légitimes.

247. pm - 24/02/17 02:20 - (en réponse à : prune)
La colonisation a été un crime contre l'humanité" (libérer un pays de l'esclavage barbaresque puis y construire des routes,des hopitaux et des écoles = la Shoah.)

Autant je désapprouve les termes employés par Macron autant je note qu'au fn il n'y a vraiment rien de changé, la colonisation reste un acte de civilisation pour vous. A coup de gégène s'il le faut comme papa lepen.

246. pm - 24/02/17 02:16 - (en réponse à : prune)
Macron a dit "Il n'y a UNE culture française" ce qui est bien différent de "Il n'y a pas de culture française".

245. pm - 24/02/17 02:09 - (en réponse à : suzix)
si Fillon ne change en rien ses explications sur les emplois fictifs de sa femme.

Qu'ext-ce que tu veux qu'il change ? Il s'est fait prendre la main dans le pot de confiture et comme on est en France on passe à autre chose, ce qui est proprement incroyable.
En principe Fillon sera renvoyé en correctionnelle sans même passer par la case mise en examen. Bien entendu ses avocats feront repousser les audiences au delà de la date de l'élection.
Je ne comprends même pas comment on peut voter sereinement pour un voleur dont le programme est de flatter les retraités et de faire payer les pauvres.
L'autre porcine est aussi une voleuse mais son électorat mû par aucune rationnalité n'en a rien à foutre, et cherche uniquement la bagarre cad la guerre civile. Partout où l'extrême droite est passée le pays a terminé totalement exangue ( économiquement et moralement ), il n'y a aucun contre exemple. C'est incroyable qu'on ne le martèle pas davantage tellement c'est une vérité historique absolue.

Personnellement j'hésite entre Hamon, mon choix intellectuel ( je suis favorable à une 6ème république et au revenu universel , je ne suis pas favorable au 49-3 citoyen car je suis opposé aux référendums ), et Macron qui ne serait qu'un choix par défaut si le risque mlp vs Fillon est trop important. Mon intérêt personnel serait vraisemblablement du coté de Macron qui a une approche plus moderne sur le travail indépendant mais je n'ai jamais voté pour mes propres intérêts, ce qui m'évite bien des déceptions.

244. suzix@bdp - 23/02/17 22:59
Je sais pourquoi Bayrou ne se présente pas cette année. C'est à cause du complot de haine ! C'est certain derrière cette élection, Hamon, Fillon, Mélenchon, Macron, Le Pen, sur leur fin, sont plein de haine.







... heureusement qu'il y a Marine en fait sinon on était pas loin de rejouer le mur des "on" qui avait fait tant parler de lui ...

243. TILLIERTON - 23/02/17 20:59
Donc ce sera Hamon au premier tour par défaut ( j'aurais préféré Mélenchon) et nobody au deuxième

242. suzix@bdp - 23/02/17 20:24
Il semble que plusieurs présidents français ont fait une sorte de mea culpa. De toute façon, la "colonisation" c'est à dire le fait que le sol soit conquis puis que des personnes étrangères s'installent, cela s'est fait exclusivement au XIX siècle. C'était un moment de conquête. Comme une guerre en somme. Les français se sont mis sur la gueule avec les anglais pendant des centaines d'années en partie à cause de l'Aquitaine. La France et la Prusse aussi pour certains territoires. Les terres européennes sont toutes les fruits de conquêtes militaires. Les pays se sont constitués ainsi. On va tous s'excuser pour nos ancêtres pendant encore longtemps? Les celtes étaient déjà des colonisateurs ! Les "arabes" en Algérie aussi. C'est pas tellement de la colonisation elle-même dont il faut s'excuser, c'était une période où c'était la course aux empires pour exister. Et les meurs étaient alors bcp plus violentes. Est-ce que les arabes se sont excusés d'avoir conquis l'Espagne? ... le roi de France, une grosse partie de la France actuelle ? ... nan c'est l'histoire qui est ainsi. Ce qui est condamnable c'est comportement après la second guerre mondiale, enfin plutôt dans les 50's car juste après guerre, c'était qd même tendu partout en France et donc aussi en Algérie. La répression et l'incapacité à trouver une solution pacifique, c'est ça le truc à dénoncer. Je suis allé bosser deux fois en Algérie. Je n'ai absolument pas ressenti de rancoeur envers la France et les français. Bien au contraire. Je crois que les algériens sont passés à autre chose depuis longtemps. Il y a notamment eu une guerre civile qui a duré 15 ans presque toutes les 90's jusqu'au milieu des années 2000. Je crois que c'est nous qui revenons dessus continuellement, en rapport notamment avec les difficultés des populations issues de l'immigrations d'af nord.

241. Piet Lastar - 23/02/17 20:03 - (en réponse à : quentin)
Je suis entièrement de ton avis. La colonisation est un crime, l'exploitation du sol, du sous-sol et des hommes. Et les arguments du style "oui mais il y a eu des écoles, des hôpitaux, ..." est un cache-sexe. Staline aussi en a construit.

240. Quentin - 23/02/17 19:56 - (en réponse à : prune)
OK, il n'y a pas eu de génocide en Algérie. Mais dire que la colonisation était légitime parce qu'il y a eu des routes, des hopitaux, des écoles, c'est dire une belle connerie. La colonisation de l'Algérie était une décision illégitime qui a apporté son lot de souffrances au peuple Algérien. La guerre d'Algérie a été une belle saloperie.

Je trouve ca incroyable que les anciennes puissances coloniales comme la France ou la Belgique refusent encore aujourd'hui de faire des excuses pour le tort causé par le passé dans les colonies.

239. pierrecédric - 23/02/17 19:14
Je faisais allusion à vous deux, toi et bouffon 1er.

238. suzix@bdp - 23/02/17 19:11
ça c'est pas un cheval, c'est un âne, à la limite un bardot ou un mulet.

237. pierrecédric - 23/02/17 18:56

236. suzix@bdp - 23/02/17 18:51
si Hamon ou Mélenchon passent, j'abandonne la lutte, je vends tout et je pars élever des chevaux à la cambrousse.
si c'est Le Pen, je monte un club de tir.

235. TILLIERTON - 23/02/17 18:34
De toute façon c'est cuit: l'occident est un accident.
Mes bien chers frères , partez pendant qu'il est encore telps

234. pierrecédric - 23/02/17 18:24
C'est beau de se bercer d'illusions.

233. suzix@bdp - 23/02/17 17:41 - (en réponse à : longshot)
Je ne crois pas avoir comparé Macron et Hamon sur leur expérience dans le privé. J'en suis même certain car je n'ai jamais parlé du taff fait par Macron avant d'entrer au gouvernement.
Ensuite, ok, Hamon a eu 3 expériences hors "politique" : à l'ipsos (directeur stratégique je sais plus quoi pendant 3 ans), dans une boite plus petite du même genre comme co-gérant (de mémoire) et à la fac. Déjà à l'ipsos, c'est pas un job décorrélé de la politique voire même en pleine collusion avec le PS si j'ai bon souvenir de ce que j'ai lu quant aux lien du boss (ou du fondateur de l'ipsos) avec le PS ... et 'scuse mais un job de prof c'est pas vraiment travaillé dans le privé! (;o)
Bon soit, il a bossé dans le privé même s'il faudrait que le canard y mette un peu son tarin histoire de voir s'il y a vraiment bossé ... un petit scandale d'emploi fictif à gauche avant l'élection ça ferait bonne figure aussi nan? (;o). ... bon il a bossé dans le privé. Il connait donc le privé. Mais alors pourquoi il n'a rien compris au fonctionnement d('une boite? Est-ce qu'il ne serait pas très très demeuré en fait? Parce que la "loi travail" à part qq syndicalistes qui ont trouvé là leur raison d'être, toute personne un peu consciencieuse dans le privé se rend bien compte du binz que c'est administrativement et socialement en France. Que tout est figé. Que les mauvais, les fainéants, les chieurs, les gros cons, les syndiqués sont invirables sauf à sortir le gros carnet de chèque et encore alors que sans doute de bons petits gars de bonne volonté crèvent la dalle à l'extérieur. Oui Hamon a sans doute travaillé dans le privé mais il n'a rien appris.
Et je pense que la grosse différence elle est là avec Macron.

232. longshot - 23/02/17 16:17 - (en réponse à : suzix et Kikôm 204)
Vous, c'était moi. Enfin, je me comprends. (Est-ce à dire que vous me comprenez ?)

Je veux dire : c'est moi qui avait signalé à suzix que contrairement à ce qu'il croyait (post 1187 du précédent sujet), Hamon n'avait pas fait que de la politique, et qu'il avait travaillé à la fois dans le public et dans le privé. Et que donc son reproche à Hamon qui ne connaîtrait « QUE la politique » et « RIEN à l'économie et aux entreprises », ne tient pas.

Au passage, ce n'ai pas moi par contre qui avait mentionné son poste au CA de la fac de Paris VIII — ça suzix, tu es allé le chercher toi-même dans sa bio Wikipédia (que j'avais mentionnée, certes), et tu montres ainsi ta propre ignorance du fonctionnement de l'université. Un poste au CA, ce n'est pas un poste à plein temps et ce n'est d'ailleurs même pas rémunéré — sans doute même pas défrayé. Le CA est composé à la fois de représentants du personnel enseignant, non-enseignant, des étudiants et de personnes extérieures à l'université — en général, issus des collectivités locales, du monde de l'entreprise, peut-être d'un lycée etc. et c'est à ce titre que Hamon y siégeait — en tant que député européen il était tout à fait qualifié !

Quant à enseigner avec une licence d'histoire, c'est autre chose — mais là aussi, ce n'est pas de cours d'histoire qu'il était chargé, mais d'un cours sur les organisations internationales et les processus décisionnels de l'UE — un sujet dont il avait l'expérience directe et pratique, en tant que député européen. Ce type de recrutement n'est pas exceptionnel à l'université — enfin, c'est sans doute à peu près inexistant en maths, mais on ne peut guère avoir une expérience pratique de ce genre de sujet... Par exemple c'est courant je pense de confier les cours de langue (dans les facs dont ce n'est pas la spécialité) à des profs qui n'ont pas de doctorat en linguistique mais qui peuvent être des locuteurs natifs... Ou des cours de BD à des auteurs de BD...

Bref, il me semble que l'expérience qu'a Hamon du monde du travail et de l'entreprise, puisque c'est ce qui t'intéresse, vaut bien celle de Macron qui n'est jamais sorti des cabinets ministériels que pour pantoufler chez Rothschild. (Où il a été recruté sur la recommandation d'Attali.. « Ça pue le placement à plein nez » comme qui dirait...) Parce que les fusions-acquisitions chapeautées par Rothschild, je doute que ça fasse partie du quotidien de beaucoup de boîtes privées...

231. prune - 23/02/17 16:11
sauf qu'il parlait de la colonisation en algérie, aucun rapport avec le génocide amérindien. À ce moment là on peut dire toutes lesconneries qu'on veut hein. "Ah oui ce qu'il dit n'a aucun rapport avec le sujet mais vu que ça s'applique à d'autres situations ben c'est ok." Avec des électeurs pareils ce fdp est pas prêt de passer, tant mieux.

230. nem° - 23/02/17 16:04 - (en réponse à : Shériff fais moi peur)
Un ancien dirigeant de l’organisation raciste américaine Ku Klux Klan (KKK) a apporté son soutien à la candidate d’extrême droite à la présidentielle française Marine Le Pen, en rendant notamment hommage à son père Jean-Marie Le Pen.
«Son père est un grand homme, un vrai patriote. Il a élevé une femme intelligente et forte qui sait comment faire de la politique au XXIe siècle», a écrit mercredi sur Twitter David Duke, ancien chef du KKK, un mouvement vieux de 150 ans qui défend la suprématie de la race blanche et est devenu synonyme de lynchages et d’assassinats.
David Duke, 66 ans, candidat malheureux à divers postes politiques dans les années 1980 et 1990 et qui siégea trois ans à l’assemblée locale de Louisiane de 1989 à 1992, avait appelé à voter pour Donald Trump à l’élection présidentielle américaine.
Mais le candidat républicain à la Maison Blanche avait tardé à désavouer ce soutien.
Le milliardaire avait d’abord prétendu début 2016 ne pas savoir qui était David Duke, avant que son équipe ne finisse fin août par rejeter toute association avec cet ancien chef du KKK.
Marine Le Pen de son côté avait évincé en août 2015 son père du Front national qu’elle dirige, après des propos négationnistes tenus par celui-ci. Jean-Marie Le Pen avait notamment affirmé en avril 2015 que les chambres à gaz étaient un «point de détail de la guerre».
Selon les derniers sondages, Mme Le Pen arriverait en tête au premier tour de l’élection présidentielle française, prévue fin avril.


AFP

229. torpedo31200 - 23/02/17 15:04
Au vu de la pertinence de certaines interventions, vous méritez presque la candidature de Dupont-Aignan...

Sinon, pour lier ce forum BD à la politique, le programme de Mélenchon révèle quelques idées intéressantes, notamment sur le legs de la propriété artistique. En d' autres termes, si vous voulez que la fille d' H. Pratt se trouve un vrai boulot, votez Mélenchon.

228. pierrecédric - 23/02/17 14:35
Moui, Macron a raison mais c'est surtout pour se (ouf cette fois je n'ai pas confondu avec ce) faire une bonne réputation.
Moi Macron c'est un charlot doublé d'un tocard.

227. Quentin - 23/02/17 14:31 - (en réponse à : pc)
Ce n'est pas de la victimisation. Tu n'es pas responsable de ce que tes ancêtres ont fait. C'est juste appeler les choses par leur nom. La colonisation du continent américain a engendré un génocide, et un génocide est un crime contre l'humanité. Après, on peut relativiser en fonction de la forme de colonisation ou du colonisateur, ou encore contextualiser par continent, etc. Mais en ce qui concerne la colonisation du continent américain, Macron a raison.

226. prune - 23/02/17 14:15
le fait de voir aller pêcher desvoix en algérie pour une élection française est assez révélateur pour les derniers ahuris qui n'auraient pas ouvert les yeux.

225. pierrecédric - 23/02/17 13:12
Bien sûr Qentoche, et tomber dans une pseudo-victimisation.
Il a réussi Macron, pour essayer de ce donner des voix de plus il est fortiche.

224. Quentin - 23/02/17 12:55
A propos de la citation "la colonisation qui a été un crime contre l'humanité", on peut lire ceci:
http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170216.OBS5407/l-impeccable-lecon-de-macron-sur-la-colonisation.html

223. pierrecédric - 23/02/17 12:26
il faudrait maintenant un cataclysme pour que le président ne soit ni Fillon ni Macron.
D'aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaacord, vous êtes fort en pronostique toi et couilleurton.

222. suzix@bdp - 23/02/17 12:21
il faudrait maintenant un cataclysme pour que le président ne soit ni Fillon ni Macron. La possibilité qu'il reste c'est que Hamon ou Mélenchon rattrapent 5 à 7%. Toujours faisable mais comme leur électorat est divisé, pas facile. C'est pas mort mais c'est difficile surtout si Macron se ramasse encore une fois ou deux à donner son avis sur des trucs improbables qui n'ont aucun intérêt à être débattus pour la présidentielle et si les pb judiciaires de Fillon s'aggravent. D'ailleurs ce serait l'unique chance de Le Pen d'être élue : que ce soit Hamon ou Mélenchon en face d'elle car je suis certain qu'une grosse partie de l'électorat de droite ne mettra pas un bulletin Hamon ou Mélenchon trop à gauche. Au mieux abstention. Le mieux pour Le Pen ce serait Hamon au second tour. Le Pen récupèrerait alors au moins un bon tiers des voix de Fillon, si pas la moitié et sans doute des voix de Mélenchon.

221. pierrecédric - 23/02/17 12:08
Pauvre France, avec ces trois crétins elle peut s'attendre au pire.
Surtout avec la grognasse.
Mais de toutes façon titilleur de thons s'avance bien trop vite.

220. TILLIERTON - 23/02/17 12:06 - (en réponse à : Post 215)
Tout à fait. Il ne reste que 3 présidentiables

219. pierrecédric - 23/02/17 12:03
Et Fillon qui me serait financièrement favorable.
Ah ah ah, ih ih ih, oh oh oh, ah Fillon de belles casseroles qu'il se trimbale.
Ah tout ces ministres qui sont 10 à 20 (voir 30) fois trop payés.^^

218. suzix@bdp - 23/02/17 11:54 - (en réponse à : prune)
Un programme détaillé? 5 ans à l'avance?
Pour ne faire que 10% et se renier sur autre chose?
Il vaut mieux de grandes lignes directrices plutôt qu'un liste au père Noël car lui aussi est en faillite.

quant à son discours en Algérie, Macron aurait mieux fait de fermer sa gueule.

217. prune - 23/02/17 11:51
Macron : "La colonisation a été un crime contre l'humanité" (libérer un pays de l'esclavage barbaresque puis y construire des routes,des hopitaux et des écoles = la Shoah.) ; "Il n'y a pas de culture française." (On a dû rêver Chambord, Versailles, Hugo, Voltaire, Maupassant, Flaubert, Renoir, Rimbaud. Un mythe on vous dit. Un assemblage hétéroclite de cultures métissées issues de la diversité.)

On évoque que ce fdp dégénéré inculte et traître à la nation qu'il prétend diriger n'a même pas de putain de programme ??

216. nem° - 23/02/17 11:49
Macron un traite à la solde des banquiers.

On le pendra haut et court (49,3 cm) sur la place du Tairte. Avec une blouse et un béret, pour envoyer un message fort.

215. suzix@bdp - 23/02/17 11:47
213. pierrecédric - 23/02/17 11:45
Je crois que titilleur de thon parlais uniquement du pourcentage des gens à droite, ça fait 100 pour cent.


Non à mon avis, il parlait façon bookmaker :
- Macron aurait 7 chances sur 10 d'e^tre président
- Fillon 2 chances sur 10
- Le Pen 1 chance sur 10 ...

214. suzix@bdp - 23/02/17 11:45 - (en réponse à : pc 211)
Oui y'a que Macron de potable.
Et Fillon qui me serait financièrement favorable. Je déciderai entre le coeur et le porte-feuille lorsque les "programmes" seront plus clairs ... même s'ils ne sont jamais respectés. J'ai été trop pris pour une tirelire depuis 5 ans, je ne voterai plus contre mes intérêts. A la grande limite, je pourrais m'abstenir si le détails des idées de Macron ne me conviennent pas et si Fillon ne change en rien ses explications sur les emplois fictifs de sa femme.

213. pierrecédric - 23/02/17 11:45
Je crois que titilleur de thon parlais uniquement du pourcentage des gens à droite, ça fait 100 pour cent.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio