La politique c'est nase, lisez plutot des BD! tome 3

Les 1503 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


1003. pierrecédric - 10/04/17 18:21
De belles oeillères en perspective.

1002. suzix@bdp - 10/04/17 18:18
je préfère encore être un peu myope que divaguer sur des pseudo implications fouareuses.

1001. nem° - 10/04/17 17:36
je vois pas en quoi l'UE serait responsable des guerres dans le monde.

Tu vois pas grand-chose, en fait.

1000. pierrecédric - 10/04/17 17:02
Sizozu...

999. suzix@bdp - 10/04/17 16:06 - (en réponse à : nemo)
Il me semble que les pays européens ont bien donné côté baston inhumaine. Et je vois pas en quoi l'UE serait responsable des guerres dans le monde. A la limite le capitalisme, je veux bien mais la pauvre Europe sans armée, sans diplomatie européenne ...

998. nem° - 10/04/17 15:46
Sans compter sur la paix

Ouais La paix en Europe, la guerre pour le tiers-monde!

997. pierrecédric - 10/04/17 15:33
la question de la dette est très complexe.
Ah oui, ça quand on regarde comment ils en ont amélioré l'essence même...

996. suzix@bdp - 10/04/17 15:23
la question de la dette est très complexe.
Un état peut-il vivre continuellement au dessus de ses moyens? Je sais pas. Cela me semblerait logique de tenter de réduire cette dette. D'autres indiquent qu'on s'en fout car un état ne peut faire faillite ... m'enfin des fois ça merde grave. Et de toute façon in fine y'a bien qq'un qui paie! Actuellement nous payons nous-m^me notre train de vie trop élevé. Ne serait-il pas plus rentable de mettre l'argent des remboursemnts dans l'économie réelle et le social plutôt que dans les fouilles des banques et de leur actionnaires ... très étrange cette fuite en avant par exemple de Hamon qui veut s'affranchir des 3% de l'UE ... mais va ainsi continuer à engraisser la "finance internationale" ... c'est très complexe et les spécialistes ne se mettent jamais d'accord. Pourtant là c'est pas une idéologie politique, c'est du calcul mathématique pur ...

995. pierrecédric - 10/04/17 14:52
Ah ouais, beau l'article chais plus combien sur la dette public, belle Europe en effet.

994. suzix@bdp - 10/04/17 14:51
J'ai bcp de mal à percevoir la limite de la pensée de ces "économistes bobo" (J'y mets Piketti notamment). Et le "bobo" c'est spéciale dédicace à Dany qui va adorer. En gros quel est leur idéal? A quel monde social aspirent-t-ils? Je comprends pas bien car ils essaient de refaire du neuf avec du vieux.

Lordon met pas mal de mauvaises choses sur le dos de l'euro et de l'Europe. La Grèce est qd même dans la merde à la base parce que :
- on les a intégré dans l'UE alors que leur économie était loin de pouvoir le supporter
- les grecs rechignent à payer l'impôt (pour des raisons historiques de taxation de l'envahisseur Turc notamment) et les gouvrenements grecs ont falsifié les comptes avec l'assentiment des autorités européennes peu regardantes.

Donc il y a eu triple boulette. En gros ce serait comme dire que la recette de la baguette est mauvaise après avoir en avoir manger une dégueulasse faite avec de la mauvaise farine, par un mauvais boulanger et conseillé par l'amante du boulanger! ...

Mais faut aussi voir ce que l'UE (et ses fonds européens grandement payés par l'Allemagne et la France) a apporté dans pas mal de pays pendant 40 ans. Par exemple en Irlande. Sans compter sur la paix ... il y a des ratés mais l'UE est tout de même un grand bénéfice pour l'Europe.

993. nem° - 10/04/17 14:22
Le libéralisme n'est pas la loi de la jungle.

Non, c'est pire. Dans la junle, ce sont les plus forts qui gagnent. Avec le libéralisme à l'anglosaxonne, ce sont les plus vicieux.

992. suzix@bdp - 10/04/17 14:00
sinon c'est très vague son talk à Lordon. Pas de chiffres, pas d'exemples concrets, juste une injonction de faire sans peur des conséquences.
De plus, il faudrait qu'il démocratise son discours, qu'il simplifie son vocabulaire parce que sa pensée risque de ne jamais atteindre la masse sensée porter ses idées vers l'action non?

991. suzix@bdp - 10/04/17 13:47
990. nem° - 10/04/17 12:31
La mème qu'entre le capitalisme aux débuts, concentrer du capital pour pouvoir investir et produire, et celui de nos jours, faire du profit pour enrichir les actionnaires. C'a le mème nom, mais c'est plus la mème chose.


Mouais ... je me demande qd même si comme la démocratie, le libéralisme économique n'est pas le pire des systèmes à l'exception de tous les autres!? Le libéralisme n'est pas la loi de la jungle.


C'est pas plus tyrannique que le mariage. Personne n'est obligé de quitter sa femme (et ses gamins), mais bien peu vont oser redevenir célibataire, ne serait-ce que sous la pression sociale.


un mariage de force avec le libéralisme alors? ... mais à nouveau rien ne t'empêche de te séparer corps et bien du libéralisme.


Parce que ce sont des extrèmistes qui soit ne comprennent rien à la démocratie, soit la déteste. Ou les deux.


Lordon est un extrémiste oui.


Alors il faut couper le pays en trois ou quatre. C'est en cours en Syrie, Lybie, Somalie... bref.

On n'est pas obligé de se désolidariser géographiquement. On pourrait proposer plusieurs types de contrat social, l'économie faisant partie des sciences sociales comme le rappel Lordon. Cela existe pour les placements financiers : à risque, à risque moyen ou pépère ... chacun devrait pouvoir choisir s'il préfère mettre ses billes en commun et combien ou s'il préfère se démerder tout seul. Et tant pis pour lui s'il se rate. Pas de filet pour les "autonomes", les "égoïstes" penseront certains. L'état assurerait un minimum "viable" sur la sécurité, la salubrité publique. Les reste ne serait réservé qu'à ceux qui souscrivent.

990. nem° - 10/04/17 12:31
bon ce serait donc la définition du "néo-libéralisme". Faire croire que tout le monde peut réussir tout en faisant en sorte que la réussite de certains se fasse au détriment des autres. C'est quoi la différence avec le "libéralisme" tout court?

La mème qu'entre le capitalisme aux débuts, concentrer du capital pour pouvoir investir et produire, et celui de nos jours, faire du profit pour enrichir les actionnaires. C'a le mème nom, mais c'est plus la mème chose.

Mais je vois pas ce qu'il y a de tyrannique? Le "néo-libéralisme" obligerait qq'un? Y'a obligation en quoi? Au contraire même puisqu'il y a redistribution (en premier lieu en France) avec pas mal d'amortisseurs de "chocs de vie".

C'est pas plus tyrannique que le mariage. Personne n'est obligé de quitter sa femme (et ses gamins), mais bien peu vont oser redevenir célibataire, ne serait-ce que sous la pression sociale.

La question je me pose c'est pourquoi vouloir imposer une façon de vivre ? Pourquoi ne pas mettre en place des solutions alternatives bien moins illusoires que de préconiser de tout changer d'un coup pour tout le monde?

Parce que ce sont des extrèmistes qui soit ne comprennent rien à la démocratie, soit la déteste. Ou les deux.

... peut-être qu'une bonne partie de la population, elle trouve très bien la façon dont se passent les choses? ... les sondages disent que ce n'est peut-être pas la majorité actuellement mais est-ce pour cela qu'il faut imposer à tous une vision communiste à tous? ... pourquoi ne pas créer deux (ou trois ou quatre) façon de gérer sa vie?

Alors il faut couper le pays en trois ou quatre. C'est en cours en Syrie, Lybie, Somalie... bref.

989. suzix@bdp - 10/04/17 12:19
bon ce serait donc la définition du "néo-libéralisme". Faire croire que tout le monde peut réussir tout en faisant en sorte que la réussite de certains se fasse au détriment des autres. C'est quoi la différence avec le "libéralisme" tout court?

Mais je vois pas ce qu'il y a de tyrannique? Le "néo-libéralisme" obligerait qq'un? Y'a obligation en quoi? Au contraire même puisqu'il y a redistribution (en premier lieu en France) avec pas mal d'amortisseurs de "chocs de vie".

La question je me pose c'est pourquoi vouloir imposer une façon de vivre ? Pourquoi ne pas mettre en place des solutions alternatives bien moins illusoires que de préconiser de tout changer d'un coup pour tout le monde? ... peut-être qu'une bonne partie de la population, elle trouve très bien la façon dont se passent les choses? ... les sondages disent que ce n'est peut-être pas la majorité actuellement mais est-ce pour cela qu'il faut imposer à tous une vision communiste à tous? ... pourquoi ne pas créer deux (ou trois ou quatre) façon de gérer sa vie?

988. nem° - 10/04/17 12:04 - (en réponse à : suzix)
comment on peut être à la fois tyrannique et ... libéral?

C'est une tyrannie ouverte. Plutot que de donner un idéal fermé, bien délimité, on lance un truc sans préciser les limites, comme un pub qui suggère. Le bonheur, le succès, sont implicites. Ils ne sont pas dans le message, c'est l'électeur qui complète après les trois points de suspension. Ca permet de tenir les gens sans les tenir, puisqu'ils se tiennent eux-mèmes, enchainés par leur désirs et leurs rèves impossibles. Le grand mensonge néo-libéral, c'est que tout le monde peut réussir. Si tout le monde réussissait, plus personne n'est gagnant puisque tout le monde a gagné. Il faut donc créer des perdants pour que d'autres se sentent gagnants. C'est la partie implicite et tacite : on ne gagnera pas, on fera perdre les autres (voir : colonialisme).

987. pierrecédric - 10/04/17 11:01
curieux. J'aurais plutôt dit que les allemands paient pour presque toute l'Europe parce que eux ont eu le courage d'intégrer leur partie Est si pauvre et dans la foulée d'engager des réformes de fond, attirant comme un phare tous les migrants chasser par l'horreur et la pauvreté.

Une piquouze ? Une tisane ? De la morphine ?

986. suzix@bdp - 10/04/17 10:44 - (en réponse à : danyel 975)
... même pas 30s et j'ai déjà du mal à croire que ce gars là va être constructif. Dans la même phrase, il arrive à fourrer "impasse néolibérale européenne" et "tyrannie bureaucratique" ... sans déconner comment on peut être à la fois tyrannique et ... libéral? ... hein? Bon allez, je suis juste un con de docteur en science, j'ai pas toutes les connexions pour comprendre et même critiquer ces éminents "spécialistes" alors je continue bravement ...

... bikini. C'est un romancier ou un économiste ce gars? Bon je suis pas docteur en lettre alors je ferme ma gueule et je continue bravement mais j'ai déjà le cerveau qui bourdonne. On pourrait presque le prendre sur BDP ce monsieur non?

OK donc l'Allemagne est un ... obstacle! ah? ... curieux. J'aurais plutôt dit que les allemands paient pour presque toute l'Europe parce que eux ont eu le courage d'intégrer leur partie Est si pauvre et dans la foulée d'engager des réformes de fond, attirant comme un phare tous les migrants chasser par l'horreur et la pauvreté.

LOL! L'autre avec ses oreillettes! Je te raconte pas le type qui doit traduire cela! ... j'ai des doutes que le mec au bout de la chaine parvienne à comprendre un traitre mot!

SVP, définition de "néo-libéral" ... SVP merci!

Sans déconner ... l'exemple du paiement en liquide révèle quoi? ... faut approfondir là non? Parce que je suis curieux de savoir quel rapport il y a entre la façon de payer et l'économie glibale du pays?

En tout cas je vais me couhcer un poil moins con : idiosyncrasie! Je le note.

ah, il devient constructif après 10 minutes. Dis Dany, tu aurais pu nous flécher ça direct qu'on gagne ud temps non? (;o)

Il se fait grave plaisir qd même! La mise ne forme "intellectualisée" est-elle nécessaire? Voire est-elle souhaitable pour que le peuple comprenne?

Le seul restaurateur possbile de la démocratie. Bien définition de la "démocratie"? ... nan parce qu'on fait quoi des 90 millions d'Allemands du coup?

C'est la lutte finaaaaAAAAlleuuu ! ... le grand soir c'est pour ??? ... ah jamais en fait!

985. maxproducts - 09/04/17 20:04
Quelle force, quel verbe de Melenchon à Marseille! Parlant de la planète, du monde et ce que dit la France:"Égalité, fraternité, liberté! " . C'est un bon! Un bon ptit curé...je vais peut être voter pour lui.

984. pierrecédric - 09/04/17 18:31
Je ne sais pas ce qu'en pense sucette mais pour moi Macaron ça aurait été pas question pour sûr.

983. nem° - 09/04/17 17:23 - (en réponse à : froggy)

982. marcel - 09/04/17 17:23
Bordel, Danyel, mais qu'est-ce que tu fous la ?...
Et viens pas dire que c'est ma faute...
(Eh eh !)

981. nem° - 09/04/17 17:19
Je me rends compte que les premier et troisième point sont très semblables. Modifions donc le troisième :

- Mélenchon sait très bien que pour refonder l'UE, il va falloir l'aval parlementaire (et probablement populaire, aussi) de TOUS les autres pays européens. Hautement improbable. En quoi cette idée n'est pas du populisme?

980. nem° - 09/04/17 17:16 - (en réponse à : Danyel)
C'est intéressant et je suis plutot d'accord avec le diagnostic, mais ça ne répond pas aux points critiqués par Trouble fait :

- sachant qu'une sortie partielle de l'UE n'est pas possible (ou alors il faudrait sortir pour refonder les textes pour ensuite revenir, un beau bordel), pourquoi Mélenchon le propose-t'il?

- proposer d'imposer à l'Allemagne un rapport de force pour les forcer à accepter notre modèle n'est-il pas aussi antidémocratique que l'attitude austèrophile de la mème Allemagne?

- si le plan A n'est pas possible, c'est le Frexit. Mélenchon déclare ne le souhaiter à aucun prix. Cohérence?

979. froggy - 09/04/17 17:12
Le Washington Post d'hier matin annonce Macron vainqueur au 2e tour battant le Pen. Qu'en pensent les habitants de la metropole?

Depuis la victoire du clown triste et bouffon Trump sur Clinton en novembre dernier, je me mefie beaucoup des sondages.

978. pierrecédric - 09/04/17 16:49
Ce que je n'ai pas trop aimé avec le gugus de trouble fait c'est son blabla à propos des sanctions que ferait la commission Européenne, genre cour de récré, là ça m'avait un peu limite agacé.

977. nem° - 09/04/17 13:42
La vache, c'est vraiment le point sensible! J'ai invoqué Danyel!

976. pierrecédric - 09/04/17 09:52
Rhr, quand on lit plusieurs articles de la constitution Européenne on se dit franchement que ce gars là a touché un point sensible.

975. Danyel - 09/04/17 03:37 - (en réponse à : Nem°, économiste sur BDP.)
Toute une bande d'économistes à l'ouest qui n'arrivent pas à la cheville des experts-maison Nemo et Suzix.
Ici, Frédéric Lordon, chercheur au CNRS, philosophe et auteur de nombreux livres tels que "La Malfaçon" ou "Capitalisme, désir et servitude" ouvrages hautement recommandables pour ceux qui n'auraient pas encore le cerveau totalement lessivé par BFM et Pujadas.


974. pierrecédric - 08/04/17 15:15
Bonne analyse de Mélange-chon, effectivement je sais maintenant que je n'aurais pas vraiment pu voter pour lui, le candidat que le gus propose à la fin, je sais pas trop.

973. nem° - 08/04/17 14:28
Merkel aussi a tenté d'unifier l'Europe à elle toute seule, et elle s'est prise les pieds dans le tapis persan.

972. nem° - 08/04/17 14:26 - (en réponse à : lobabu)
Bon après, le gars de la vidéo est parfois de mauvaise foi, ou plutot il est pas très cohérent dans son contre-argumentaire. Prendre le Luxembourg pour démontrer que le projet de Mélenchon ne marcherait pas, c'est le pire exemple. Mélenchon veut justement débouloner les paradis fiscaux, donc il a raison de vouloir réformer l'Europe en ce sens. Non, là où ça ne peut pas marcher c'est qu'on ne réforme pas une union tout seul. Les américains, pardon, les britanniques ont essayé d'imposer leur modèle ultra-libéral, ce qui a en partie marché et nous a conduit à cette crise politique majeure, mais voyant qu'ils étaient dans l'impasse, ils ont choisi de partir.
Donc Hamon a eu raison de moquer le plan A de Méluche, puisque ce sera forcément le plan B, cad le Frexit. Et personne ne veut de ça, sauf quelques extrèmistes à l'ouest économiquement.

971. lobabu - 08/04/17 12:02
Je ne sais pas qui est l'auteur, mais en attendant, des mesures de rétorsions contre la Hongrie qui ne respecte pas le droit européen , il n'y en a pas. Donc tout est une affaire de volonté.

970. nem° - 08/04/17 01:11
Bon, on tape sur Fillon et Macron, mais Mélenchon alors?


969. nem° - 07/04/17 15:31
Plus que deux semaines! Il faut tenir! Sortez la coke!


968. suzix@bdp - 07/04/17 10:45

967. pierrecédric - 07/04/17 09:52 - (en réponse à : siz')
Moi c'est l'électricité que j'aime bien plus que le pognon.

966. suzix@bdp - 06/04/17 23:47 - (en réponse à : nemo)
J'ai dit que j'allais voter Macron ?

965. nem° - 06/04/17 23:36
Ah? On m'apprend que c'est déjà fait. Bon, y'a combien de chèques dans un chéquier?


964. nem° - 06/04/17 23:33
Pas moi. Comme ça je pourrais continuer à me foutre de ta gueule quand il trahira. Car il trahira.

963. suzix@bdp - 06/04/17 23:22
Bon au moins Pujadas est pas anti-Macron. Je mettrai même un gros billet sur la couleur de son vote! (;o)

Sinon les sondages faits à chaque émission montrent que Macron a été plus convaincant que tous les autres qui sont passés avant lui dont ... Le Pen. Il fait le plein à gauche et séduit aussi à droite. ... qui va l'arr^ter?

962. nem° - 06/04/17 23:14
D'ailleurs, si je compte bien, sur les onze candidats, y'en a quatre qui sont sous le pourcent d'intentions. Onze moins quatre donne sept. Le compte est bon!


961. suzix@bdp - 06/04/17 23:13 - (en réponse à : 959)
un électeur possible sur 7. On est qd même pas loin d'un adulte sur 7 qd même hein ...

960. suzix@bdp - 06/04/17 23:11
tiens, une bonne "punchline" : "Je n'ai jamais vu un salarié sans entreprise!". Prends ça dans ta gueule le journaliste! (;o)

959. nem° - 06/04/17 23:11
Un votant sur 7, arrète d'essayer de nous vendre qu'un quart du pays est derrière Macron. On en veut pas de votre camelote hollandiste!

958. suzix@bdp - 06/04/17 23:10
Macron ne prendra pas d'anciens ministres dans son gouvernement sauf qq exceptions. ... ça va grave cafouiller la première année! Un beau bordel à venir.

957. suzix@bdp - 06/04/17 23:08
ben justement, je me demande si les sondages d'abstention sont réalisés en même temps que les sondages de vote ... et puis même, le quart de 60% c'est quand même une personne sur 7. Or là, hein pas de bol quoi!

956. nem° - 06/04/17 23:02
40% d'abstention, donc un quart de 60% des français votants. Donc beaucoup moins que dans ton délire.

955. suzix@bdp - 06/04/17 22:50
ah et maintenant un type de droite. Pas bol qd même! non? Maso, je vois que ça. Ou alors il est tombé dans un traquenard?

954. suzix@bdp - 06/04/17 22:47
Macron sur France 2 en direct (je le suis sur le net).
C'est quoi l'(idée de cette émission? Macron est crédité de 25% d'intention de vote au premier tour soit une personne sur 4 donc. Et là, depuis une bonne grosse heure que je suis les échanges, il a pris dans la gueule pas moins de 5 contradicteurs à charge ... de mémoire, un journaliste assez agressif, un syndicaliste de Whirlpool, un chauffeur "hubber", une journaliste (moins rentre dedans) et maintenant une prof' qui lui fait la leçon ... Macron savait qu'il n'aurait que des types qui lui cassent du sucre sur le dos et lui reprochent des trucs dont il n'a jamais eu la responsabilité? Un beau procès d'intention. Il savait et il est donc masochiste ou il a juste pas de bol que France 2 n'ait trouvé personne parmi le quart des français qui disent vouloir voter pour lui?



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio