Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk .

Les 1237 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25


387. pierrecédric - 04/05/16 15:14
Oui, j'avais bien remarqué que c'était le pire truc (ou l'un des pire trucs) dans un film de super héro.

386. nem° - 04/05/16 14:56
Espace, plan astral, n'importe quoi mais qu'on arrète avec les grosses bastons dans des métropoles en synthèse qui finissent à moitié détruites. A un moment, ça va finir par se voir que les héros sont justes des dangers publics. D'ailleurs ils ont déjà passé les menottes à Superman (deux fois! récidiviste!) et mis au cachot la moitié des Avengers. Street cred is over 9000, mais faut pas pousser la kryptonite comme un suppositoire.

385. marcel - 04/05/16 11:26
Y a bien Docteur Strange, qui a encore l'air de partir sur autre chose.
Apres, le Infinity war a venir me semble effectivement se centrer sur l'espace.

384. nem° - 04/05/16 11:18
Franchement, je pense qu'on a atteint la limite là, après je crains vraiment qu'on tombe dans le grand n'importe quoi. Bon, si c'est dans l'espace, passe encore, mais sur Terre c'est complet.

383. marcel - 04/05/16 10:18
Nos avis se rejoignent. Surtout sur la premiere heure (je deteste James Bond).

382. nem° - 04/05/16 09:39
Captain Avengers : Gang Fight. Je vais coller les spoilers à la fin.

Version courte : TonyDu91 a merdé grave, il a ruiné une téci. Du coup, comme il culpabilise à mort, il va taper sur des gens. Il choisit de taper sur ses potes. Par amitié. Stevie45 aime bien prendre des coups, il pourrait faire ça toute la journée, mais c'est lui le role-titre, alors il se doit de riposter. Le gang se fissure sur une question de principe : faut-il céder aux controle d'identité répétés, et sinon est-on une putain de balance?

Version moins courte : Marvel (enfin les Russo bros) insiste pour nous coller des films d'espionnage, alors que c'est pas trop le coeur de métier chez Disney. Résultat : un début de film qui reprend le précédent, en plus lourdingue (les espions blancs à lunettes noires et casquettes de baseball au Nigéria, j'ai ri), et la seconde demi-heure est interminable. Honnètement, j'ai pris peur, j'étais pas du tout dithyrambique (ce mot peut comporter des fautes de grec ancien), je commençais à me faire pas mal chier, pour tout dire. Et puis, enfin, le film redevient bien con comme on aime. On a eu chaud! On arrète de finasser, de se croire dans un James Bond, de la bonne baston de saloon, c'st ça un film de superhéros! Non parce que changer de pays toutes les quinze minutes, ça commnençait à ètre lourd pour les paupières à force. Washington, Vienne, Lagos, Bucarest, Berlin, l'océan patagonindien, la putain de Sibérie métaboréale, c'est quoi là? Un docu France 5?
Bref, après une plombe de scénario inutile et rythmé inégalement, on en arrive au coeur du sujet : la baston entre superhéros! HAAAAAAAAAAAAAAAA! Et là, pardon, du caviar, de la truffe blanche. Best fight ever, en anglais s'il vous plait. Ca rattrape tout le reste, la guerre civile à douze, les cascades tellement over-the-top qu'au dessus, c'est Belmondo, TOUT. Mème le méchant bidon sorti d'un film sud-coréen (Tu m'as regardé de travers à la maternelle, je vais donc te torturer trente ans plus tard, salaud!). En fait, on pourrait dire que si ce film semble souffrir de deux défauts, l'un interne que j'ai déjà décrit, à savoir ses soucis de réalisation (rythme, narration en désordre, enjeux mouaibof...), l'autre externe (HOLLYWOOD qui overthetoppise toujours plus), il arrive à ne pas tomber dans la mème bouche d'égout ouverte que les films DC : le sérieux dark et chiant. En un quart d'heure, le temps pour Stark de recruter Peter Parker dans une scène d'anthologie geek, et aux deux équipes de commencer à se mettre sur la tronche, on oublie l'heure et demie précédente qui était, soyons objectif, plutot pas passionante.
Ca pose une vraie question : est-ce que le format est toujours adapté à ces histoires de baston (ou l'inverse), et jusqu'où Marvel va pouvoir pousser le curseur de l'over-the-top? Non parce que là on défonce déjà la console, après on attaque le mur.
Conclusion : c'est pas bon, mais qu'est-ce que c'est bon! Tiens, j'ai oublié les spoilers du coup, euh, euh...CAPTAIN AMERICA EMBRASSE SHARON CARTER! SUR LA BOUCHE ET TOUT! Mème qu'après il regarde ses potes qui sourient, et ils ont tous l'air d'avoir quinze ans. Comme moi maintenant.
Ah, je vous ai bien pourri le film là.

381. stefan - 03/05/16 18:23
KoÔAAaa?! Le surimi!? Pas du crabe?!

Deadpool est vraiment annoncé depuis dix ans, repoussé, annulé, relancé. Ça ne change rien à la réalité du marketing opportuniste autour, mais je ne pense pas que tout ai été calculé sur ce coup là.

Mais bon, en réalité, on s'en fout un peu. J'ai passé u plutôt bon moment devant ce film, malgré le côté très attendu de tout ce qui s'y passe. Et je suis plutôt content qu'un truc un peu barré comme ça et plutôt trash arrive à sortir au sein d'une franchise, malgré ses limites. Ça a pas fonctionné sur toi, ba tant pis ...
Je voulais juste dire que je te trouvais un peu dur dans ton jugemement sans doute dû à une certaine déception après des critiques excessivement dithyrambiques.

380. Kikôm - 03/05/16 17:57
Ah ah ah pas besoin de se donner des excuses pourries! (mais c'est vrai en fait, un jour je me suis rendu compte que le surimi auchan n'était pas du crabe mais du résidu de déchets de poissons en poudre réhydratés, et qu'à bien y penser ça avait effectivement ce goût là, ma maman m'a reproché d'avoir perdu mon esprit d'enfant..).

Allez, faut pas avoir honte de s’être fait lobotomiser par le marketing de l’industrie hollywoodienne, ça arrive aux meilleurs!

Ouuuuuuuuuh la hooonte!

379. stefan - 03/05/16 17:34
Tu as perdu ton esprit d'enfant Kikom.

378. marcel - 03/05/16 17:02
Ben non. Le film etait dans un placard depuis longtemps, puis le realisateur a leake une sequence test, et la reaction des fans a ete telle qu'ils ont du lancer la production. Franchement, je crois pas du tout a un plan marketing calcule a l'avance.
Apres, qu'ils aient pu pousser le cote "film reclame par les fans" avant la sortie, pourquoi pas. Mais pas du tout au moment de sa fabrication, sinon ils auraient mis plus de pognon.

377. Kikôm - 03/05/16 16:57
fan film porté par Ryan Reynolds pendant près de dix ans avec un micro budget,

Une autre version de ce même slogan. Ça s'appelle du conditionnement marketing.

Deadpool est porté par la FOX depuis plus de 10ans, et parfaitement pensé planifié et intégré à leur univers partagé des Xmen. C'est un film à 60 putain de millions de dollars. C'est énorme. C'est juste comparé à Civil War ou BvS que ça parait ridicule, mais à côté de n'importe quel film qui n'est pas un tentpole hollywoodien, c'est colossal.
Mais leur marketing viral est tellement réussi, qu'on vient spontanément parler de petit film artisanal à micro budget. C'est la meilleur celle-là, faut se sortir la tête du seau à pop corn!

376. Kikôm - 03/05/16 16:41
Ceci dit, la ou tu vois la Fox, c'est au contraire probablement le film qui a eu le plus les coudees franches, vu qu'ils ont pas mis beaucoup de pognon dedans,

Oui oui, c’est un des slogans martelés avec le plus de force, écrit en lettres d'or sur ton paquet de chocapic, qui fait partie du plan marketing calculé au millimètre avec lequel on nous assommé pendant des semaines avant la sortie de ce sommet de la subversion cinématographique. You can't be that naive.

375. stefan - 03/05/16 16:39 - (en réponse à : Kikom)
Waoo, t'es plus violent que Deadpool lui même.

Je le qualifierais pas de chef d'oeuvre, mais de film sympathique qui se prend pas au sérieux. Et vu la génèse du film, fan film porté par Ryan Reynolds pendant près de dix ans avec un micro budget, ça m'étonnerait que ce soit les gros ponte de la fox qui ont écrit les dialogues.

Tu l'as vu en VO ou en VF? j'ai trouvé qu'en VO ils passaient plutôt bien les dialogues, en VF beaucoup moins.

L'aspect téléphoné est assez vrai, pour une bd mais pour un film de franchise super héros, c'est audacieux et original (question de contexte, quoi)(même si tout le monde va faire pareil maintenant, vu le succès)

La motivation du méchant, c'est de créer des super soldats mercenaires sous ses ordres qu'il revend à des puissances étrangères. il a un peu merdé quand deadpool a tout fait péter. C'est pas le scénar du siècle mais ça tient debout, quand même, et puis c'est juste un prétexte, on est d'accord, mais ça tient 100 fois mieux la route qu'un man od steel par exemple.

Après, là où je te rejoindrais, c'est qu'il y avait déjà eu Chronicle avant qui me semble plus surprenant et subversif.

374. Mr Degryse - 03/05/16 16:34
Autant je ne suis pas d'accord avec les jugements de Kikom sur certains X-mEN AUTANT JE PARTAGE SON POInt de vue sur Deadpool. J'ai trouvé cela hyper facile, le même gag durant tout le film, pas de scénar, humour navrant ( 4 rires dans un film, je trouve pas cela réussi).

373. marcel - 03/05/16 16:28
Comment que ce film est trop intelligent pour toi. T'as trop rien compris.
Ceci dit, la ou tu vois la Fox, c'est au contraire probablement le film qui a eu le plus les coudees franches, vu qu'ils ont pas mis beaucoup de pognon dedans, et que le realisateur et Reynolds sont des fans du perso.
Et j'etais mort de rire d'un bout a l'autre.
Le seul truc ou je te rejoins : y a pas de scenario. Et on s'en fout.
Bref, je te proute.

372. Kikôm - 03/05/16 16:19
Bon alors pour en finir avant l’apocalypse: le cas Deadpool.

A voir le déluge d’éloges, et les éloges du déluge (d’humour) qu’était supposé être ce film, je m’attendais à un chef d’oeuvre (nb: on parle des X men là hein, le terme de chef d’oeuvre est à remettre dans le contexte et pas à prendre au sens littéral comme on l’applique généralement à 2001, Fellini Roma ou les Tortues Ninja 1) Ben c’est un bouse, et une grosse. Pourtant Ryan Reynold est loin d’être mauvais dans le rôle, c’est pas ça, et la partie romance avec Morena Baccarin a un vrai petit supplément d’âme (en même temps c’est déloyal, je vendrais un rein pour la voir 2 minutes de plus à l’écran).

Mais mon dieu.. cet humour calculé, cette subversion rentable, cette coolitude rance désignée en laboratoire, cette fausse irrévérence calibrée pour la vente en grande surface, ces dialogues ultra lourds qui brandissent une pancarte « eh c’est drôle hein! Riez! RIEZ! z’avez vu comme on est des gros trolls, c’est drôle hein? hein? lol, caca prout bite» Putain mais ça fait rire qui sérieux? L’enfer.. c’est pas drôôôôôôôle! Y’a pas une vanne spontané ou sincère, pas une ligne de dialogue qui ne sonne pas comme ayant été longuement étudiée par une bande d’exécutifs de la Fox sur la base d’études de marché et d’analyses de blagues de forums vaguement geek. En plus c’est tellement téléphoné, on voit tout venir à l’avance, tout. Pas un atome de vraie folie. C’est d’une hypocrisie éhontée qui force l’admiration.
Et le pire c’est que derrière cette façade prétendument régressive, faussement corrosive, c’est le vide sidéral, il n’y a AUCUN scénario. Parce que le méchant par exemple, c’est quoi ses motivations? Je veux dire à part celle d’être très méchant? Impressionant, tu parles d’un film pour "public adulte". Y’a pas un seul film de la franchise qui était tombé si bas. Bref, un calvaire, à tel point que j’ai envie qu’on me rembourse le billet que j’ai pas payé.

371. froggy - 02/05/16 01:10
Je viens de revoir sur "Turner Classic Movies", la meilleure chaine du cable aux USA, Metal Hurlant, le dessin anime de 1981 que je n'avais pas revu depuis sa sortie. J'avais bien aime alors, aujourd'hui, j'ai trouve cela interessant sans plus.

2 choses me viennent en tete au sujet de ce film, je le croyais beaucoup plus musical qu'il ne l'est. Dans mes souvenirs, on entendait du hard-rock de bout en bout alors qu'en fait, pas du tout, il y a meme des moments ou les scenes sont illustrees musicalement par de la musique symphonique, une bande originale composee par Elmer Bernstein, si vous ne connaissez pas son nom, vous connaissez au moins sa partition la plus celebre (enfin j'espere), celle des 7 mercenaires, le western remake du film japonais, Les 7 samourais de Kurosawa.

Pour en revenir aux liens du film avec la BD, puisque le film consiste en des sketchs de differente longueur relies par un fil conducteur, le dernier qui est par chance le plus long mais aussi le meilleur est manifestement une adapatation d'Arzach de Moebius mais curieusement, je n'ai pas vu son nom au generique de fin (ou alors il m'a echappe). A l'epoque, en 1981, je ne connaissais pas la BD mais maintenant qu'elle fait partie de ma bibliotheque, cela m'a paru une evidence. Est-ce que quelqu'un ici en sait plus sur la participation officielle ou nom de Moebius a la production du film? Je me demande meme si Jodorowski n'aurait pas participe au scenario tellement le personnage feminin, heroine du sketch, m'a egalement fait penser a son univers, celui des Mata-Barons en particulier.

Sinon, pour conclure, le film est plein de sexe, drogues et rock'n roll, et aussi de violence. Il a ete produit par une major americaine, la Columbia. Inutile de dire qu'aujourd'hui cela serait impossible du fait qu'elle prefere produire des films ultra-calibres completement aseptises et concus pour abrutir les foules, des films Marvel quoi!

370. nem° - 01/05/16 20:36
Allez, du superhumain pour changer.


369. nem° - 01/05/16 20:35 - (en réponse à : kiki)
la question de l’inconscient qui travaille la série

368. Kikôm - 01/05/16 20:20 - (en réponse à : nem°)
Quelle question exactement?

Moi c'est de justifier plus ou moins involontairement un génocide qui me parait un tout petit peu dérangeant.

367. nem° - 01/05/16 20:05
J'adore cette scène d'Avengers où tout le monde se renvoie la balle pendant que le vrai méchant rigole derrière le rideau cosmique.


366. nem° - 01/05/16 19:59 - (en réponse à : kiki)
Si la question te dérange, Civil War va pas te plaire.

365. Kikôm - 01/05/16 19:47
Je tiens à dire que les fautes d'accord de participes passés dans mon post précédent sont parfaitement volontaires et sont un hommage aux paradoxes temporels de Days of future past.

364. Kikôm - 01/05/16 19:36
Days os future past..

Bon en fait j’ai la flemme de développer.. La vérité c’est que j’ai vu le film y’a 3 jours et que j’ai déjà tout oublié, à tel point que je soupçonne mon moi futur d’être remonté à la semaine dernière pour regarder un Terminator alternatif à la place, avec Jennifer Lawrence dans le rôle de Sarah Connor et Schwarzy dans le rôle de Wolverine dans le rôle de Kyle Reese dans le rôle de Hugh Jackman. C’est compliqué mais je crois que c’était bien.

La 1ère moitié du film est petit bijou gentiment méta. Rythme excellent. Les dialogues sont à la fois graves et malicieux, on est tellement pas habitué à voir tant de niveaux de lecture que j’ai cru je m’étais trompé de séance. Les persos se renvoient la balle avec ferocité c’est jubilatoire, et le tout culmine avec, d’une part, la scène hallucinante de Quicksilver qui se ballade sous une pluie de frites, de gouttes de gravy et de couteaux de cuisine. Grosse grosse claque visuelle. Et d’autre part: ah oui parce que j’ai vu le "Rogue Cut", qui dure 3 plombes, et qui inclue, comme son nom l’indique,euh.. Rogue, qui est prisonnière mais facile a délivrer aussi, et c’est pratique parce que ça permet le temps d’un sublime montage alterné à la musique épique, de voir Magnéto en mode badass (re)braquer le Pentagone qui est décidément une passoire pour récupérer son casque et sa pièce fétiche dans les 70’s, pendant que les xmen de matrix braquent l’école de Xavier pour récupérer Rogue dans le futur. Accessoirement ça permet à l’iceberg de fondre définitivement et on est triste.

Après le film commence à dérailler un peu, comme d’hab, avec les initiatives merdiques de Magneto, c’est à croire que le syndicat du crime scénaristique d’Hollywood a posé un contrat sur sa tête et juré qu’il serait à jamais le perso le plus con de la saga. A chaque fois qu’il veut empêcher quelque chose d’arriver, ses choix absurdes de gros parano précipitent immédiatement ce qu’il craignait en 10 fois pire, et il a encore l’aplomb de venir soûler tout le monde en criant « je vous l’avais bien dit ».
Bah oui abruti, si tu commettais pas des atrocités sans cesse, les gens en auraient peut-être rien à foutre des mutants. ‘fin bon. Je passe sur la fin et les mutant-figurants du futur qui meurent ou qui sont annulés, sur Wolverine qui fusionne avec un parpaing, parce que là ça m’amène à un problème global qui ressort de cette franchise.

Je sais pas si ça se voyait en regardant les films à leur sortie, au fur et à mesure, mais en regardant tout d’un coup, et c’est surement involontaire, mais je me pose la question de l’inconscient qui travaille la série: les mutants, les freaks, les marginaux ultimes de la société, sont tout simplement présentés comme une vermine à exterminer. J’imagine que j’ai pas besoin de dire à quel point ça pose un gros problème, mais je le dis quand même (ça pose un gros problème).
Sur des milliers de mutants il y en a quoi, 5, 6 qui méritent d’être sauvés pour avoir un atome de sens moral? C’est pas beaucoup.. Quand tous les autres sont des cataclysmes ambulants sans scrupules généralement prêts à épouser les idéaux génocidaires de leaders charismatiques fous à lier sans cligner des yeux? Parce que si on fait le bilan, ils sont globalement tellement dangereux, fous, sectaires, hystériques, ingérables, ils provoquent tellement de catastrophes meurtrières en se tapant les uns sur les autres pour un oui ou pour un non, que le sous-texte des films semble limite « justifier » les projets de génocide qu’ont les rares personnages humains, eux-même exclusivements présentés comme des ultra-fascistes. Ça commence à faire lourd, j'ai la tête qui tourne. Ah merde j’avais dit que je développerais pas. Bon j’arrête là parce que j’ai vraiment un sale goût dans la bouche, je vais cracher sur Deadpool un peu tiens , ça va me faire du bien.

363. marcel - 01/05/16 18:57
Ah non mais la, y a plus rien a faire ! A part pour les Wolverine, t'as fait le classement exactement a l'inverse de moi !

362. nem° - 01/05/16 17:33 - (en réponse à : kiki)
J'avais livré ma critique sur DoFP dans le sujet précédent, post 696.

361. Kikôm - 01/05/16 16:55
Etape n°7: "X men: Days of future past": très très bon! Ils ratent de peu l'excellence, mais ça reste le meilleur X men jusque là, et de loin!

8ème et dernière étape: "Deadpool": navet, nul. C'est tellement pas drôle que j'avais envie de pleurer. Heureusement, la réalisation correcte et la partie romance plutôt touchante l'empêche d'être une purge totale.

Bon aller, je développe..


360. longshot - 01/05/16 08:53
Tiens, intrigué par le nom du pianiste, si l'on peut dire, je suis allé vérifier : c'est le fils de Harpo Marx.

359. nem° - 01/05/16 01:36

358. Kikôm - 30/04/16 22:04 - (en réponse à : froggy)
Bien sûr, 4 33 John Cage est un des morceaux les plus célèbres du 20ème siècle. Et ce n’est pas parce que c’est sérieux que c’est dénué d’humour hein, l’un empêche pas l’autre. C’est très bien que ça fasse rire. Mais si tu veux mon avis, c’est aussi un peu plus profond que ça. En fait ça montre la chaire même de la musique. Alors qu’est-ce que les gens applaudissent? Ben je sais pas.. tu sais qu’il y a des gens qui pensent que la bande dessinée n’est destinée qu’aux enfants ou aux attardés mentaux incapables de lire un "vrai" livre?

John Cage a fait des trucs tout à fait classiques, mais dans la même veine et concernant le tempo, il a composé "Organ²/ASLSP (As SLow aS Possible)" , la performance musicale la plus lente et la plus longue jamais réalisée. L’execution de ce morceau pour orgue à commencé en 2001 par un silence qui s’est poursuivie jusqu’en 2003. Le 1er accord à été joué en 2004, la dernière note en date a été jouée en octobre 2013. Le morceaux s’achevera le 5 septembre 2640, il aura mis 639 ans à être exécuté.

357. marcel - 30/04/16 19:12
Tres interessant, le sujet sur Bunker palace hotel. J'adore ce film, dont je rappelle qu'il a ete ecrit avec Christin, et qui aurait tres bien pu aussi etre un tome des Legendes d'aujourd'hui.

356. froggy - 30/04/16 17:53 - (en réponse à : Kikom post #349)
Au debut, j'ai cru a un gag, un sketch ou un canular mais pas du tout, c'est extremement serieux. Cela a ete compose (mais je ne sais pas si le mot est adequat dans cette circonstance) en 1952 en fait, ce qui m'a fait le plus rire dans cette video, ce sont les applaudissements du public. Ils applaudissent a quoi?

355. Odrade - 30/04/16 16:59
Pareil que Danyel.
J'aime beaucoup le silence.
Quand j'écoute de la musique ou un podcast, c'est "consciemment" et pas systématique.


O.

354. Danyel - 30/04/16 13:07
Ah oui, c'est vrai !
En fait le vide est vachement bruyant.

353. pierrecédric - 30/04/16 12:24
Et oui...

352. nem° - 30/04/16 12:21 - (en réponse à : Danyel san)
le silence absolu n'existe pas, sauf dans le vide.

Mème pas.

351. nem° - 30/04/16 12:06

350. Danyel - 30/04/16 05:20
Bien sûr, le silence absolu n'existe pas, sauf dans le vide.
Mais vous comprenez l'idée, j'en suis sûr.

349. Kikôm - 30/04/16 01:03
Le silence n'existe pas. (la question reste ouverte en ce qui concerne les japonais).


348. Lien Rag - 30/04/16 00:37
C'est très japonais le silence, non?
Mais est-ce encore du Mozart?

347. Danyel - 29/04/16 04:55
Ce que je préfère par dessus tout, c'est le silence. C'est ce qu'il y a de plus reposant pour moi. Et c'est devenu une rareté dans nos sociétés où tout doit être occupé, y compris l'espace sonore.
Je ne pourrais pas vivre avec quelqu'un qui écoute de la musique en permanence. J'ajoute que dire de la vie de quelqu'un qu'elle est triste parce qu'il ne partage pas les mêmes plaisirs, eh bien… c'est triste.

De toute façon quand j'écoute de la musique, je ne peux pas faire autre chose. Je prête beaucoup d'attention aux arrangements et à l'instrumentation d'un morceau, même de variété. Cela demande de la concentration. Un peu comme je le fais quand je regarde un dessin. Donc, il n'est pas question que je lise en même temps par exemple.
Or lire et écrire sont mes activités principales, il ne me reste plus de temps pour écouter de la musique.

346. Lien Rag - 29/04/16 02:26
Je viens de voir Black Dynamite, si vous avez une heure à perdre je vous le conseille (certains passages sont hilarants), sinon il n'est pas forcément indispensable...
Pendant toute la première partie la satire est globalement bien plus subtile que dans les parodies dont Hollywood a l'habitude (notamment depuis le mythique "Y'a-t'il un pilote dans l'avion?"), cela donne des trucs très drôles (la voiture qui s'enflamme avant de toucher l'obstacle, d'ailleurs filmée deux fois) mais qu'il peut être facile de rater si on ne fait pas un peu attention.
Je ne veux pas dire que quand ça part dans le loufoque total ensuite c'est moins réussi, loin de là (la scène d'explication du complot est à mourir de rire), mais elle est plus classique dans son humour.

345. froggy - 29/04/16 01:24 - (en réponse à : Danyel)
Tu n'ecoutes presque jamais de musique, comme c'est triste. De mon cote, j'en ecoute tout le temps a la maison. Et je ne connais rien de meilleur et de plus reposant apres une longue journee au turbin que d'entendre un concerto pour piano de Mozart ou une sonate de Beethoven ou de Schubert, ou bien encore les valses ou etudes, preludes de Chopin, ou le clavecin bien tempere de Bach ou bien d'autres encore. Je ne me lasse jamais jamais d'entendre ces morceaux de musique bien que je les connaisse par coeur.

344. nem° - 28/04/16 21:20

343. Kikôm - 28/04/16 16:59
L'occasion manquée pour le coup, quitte à faire de Wolverine un ronin, c'est de ne pas avoir utilisé ses délires et ses rêves de Jean pour en faire une version mutante des histoires de fantômes japonais.

342. Kikôm - 28/04/16 16:53
Etape n°6: Logan et les japonaises. Enfin Wolverine 2. Version longue (je crois que ça rajoute surtout des scènes de dialogue en tailleur devant des bols de thé et des plans de coupe avec de la pluie, il y a un nombre très inhabituel de plans fixes sur de la pluie dans ce Xmen).

Pas mal! C’est bien crousti comme une pizza congelée qu’on aurait légèrement laissé cramer sur les bords et sur la fin, avec le samuraïron-man sans tête qui arrête pas de se prendre des murs, forcément. Ça vaut le détour. Les combats sont filmés plutôt correctement. Le personnage de Logan à le mérite d’exister à l’écran, un petit peu. Bizarrement, l’absence de nuances dans le jeu de H.Jackman fonctionne assez bien avec le perso. Je me suis même surpris à rire à haute voix, quand il débarque devant sa belle habillé d’un kimono chiffonné en faisant un gros noeud vénère avec son obi.

Et je sais pas si le prochain X men sera self-conscious, mais dans celui-ci, pour leur Poison Iv.. enfin la Vipère, ils ont été foutu de dégotter une actrice qui ressemble à Uma Thurman jeune dans Batman et Robin, c’est limite pervers je trouve.
Et puis Jean Grey, ils ont du remarquer que le botox ça commençait à faire tâche, du coup il lui ont salement lissé la tronche à la ponceuse numérique, elle commence vraiment à ressembler à une alien.

341. Danyel - 28/04/16 06:43
A la relecture, je m'aperçois que le ton de mon message peut paraître un tantinet agressif. C'est involontaire car j'étais sur le point de partir, j'ai tapé au plus vite.
Je regrette la mort de Prince en tant que personne, bien sûr.

340. Danyel - 28/04/16 00:51
Moi, je n'ai aucune réaction à la mort de Prince par exemple. Je n'écoute presque pas de musique et je me fiche de ce chanteur comme de tous les autres.

Et quant à mes réactions sur tes goûts, comme j'ai eu l'occasion de le dire, nous n'avons pas les mêmes, cela m'est donc difficile d'en discuter avec toi.

339. froggy - 27/04/16 17:04 - (en réponse à : Danyel post #317)
C'est vrai mais je profite simplement de ces deces pour vous faire part de trucs qui me tiennent encore au coeur et au corps que j'aime bien si ce n'est meme beaucoup tels la serie des films de James Bond ou les 2 disques de Prince que j'ai mentionnes et que j'adore totalement.

Ainsi, au sujet de la mort de Billy Paul, inutile de dire que sa chanson tube, Me and Mrs Jones est une de mes chansons preferees tellement elle est coolissime.

J'espere avoir a lire quelques unes de vos reactions et voir si l'un d'entre nous partage ou non mes gouts, malheureusement ce n'est pas souvent le cas.

338. Lien Rag - 27/04/16 16:04
J'ai vu Paul récemment, c'est sympa et certains gags sont très réussis mais vu les commentaires dithyrambiques que vous faisiez dessus j'ai quand même été un peu déçu - je préfère la BD finalement (d'ailleurs ils ont pris beaucoup de liberté dans l'adaptation non? Dans le film ils n'arrivent même pas à Québec si j'ai bien compris, la rencontre du troisième type se fait avant).



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio