Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk .

Les 1153 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24


303. nem° - 21/04/16 19:11
*connue

302. nem° - 21/04/16 19:11
Moira McTaggert, une généticienne qu'il a connu bibliquement. Comme Gabrielle Haller qu'on voit dans X-men #200, toutes les deux mères d'un mutant instable et dangereux.

301. Kikôm - 21/04/16 18:36
D'ailleurs j'ai pas capté qui était l'infirmière qu'il a l'air de reconnaitre..

300. Kikôm - 21/04/16 18:30 - (en réponse à : nem°)
En ce qui concerne Cyclope je dirais "pics or it didn't happen". Pour Xavier c'est sûr, il s'est bien fait défoulé, quelque chose de correct. Pourtant on le retrouve dans un lit d'hôpital à la fin.

299. Lien Rag - 21/04/16 18:21 - (en réponse à : Panda)
Il est bien le Panda 2?
J'ai vu le 1, franchement banal mais distrayant (la seule partie vraiment intéressante est le rêve du Panda au début), j'avoue que je n'ai pas cherché à aller plus loin...

298. nem° - 21/04/16 16:26
Le nerdrage c'était ce qui arrive à Xavier et Cyclope. Pourquoi? Genre bon là j'ai fini ma trilogie, du coup je me défoule.

297. Kikôm - 21/04/16 16:04
Sinon j'imagine bien l'équipe lors de la 1ère projection "ah meeeerde, on a complètement oublié cette histoire de gosse chauve qui dé-mute à la fin là. Je me disais aussi, sur le plateau, je l'avais pas croisé depuis un bail. 'tain le film a aucun sens du coup, c'est ballot".

296. Kikôm - 21/04/16 15:56
Ayé! J’ai vu Last Stand.

Bon mais c’était à quel sujet la nerdrage? Magnéto qui perd ses pouvoirs? Ou la mort d’un personnage qui s’appelle euh.. Phénix?

J’ai trouvé ça assez fun, ça taille dans le casting à la machette d’adamantium, mais alors vraiment, on gagne en ludique ce qu’on perd en écriture. Pour moi le plus gros soucis c’est d’avoir complètement saccagé le perso de Magnéto alors qu’il avait le potentiel d’être vraiment complexe et subtil. Là, bye bye la cohérence, déjà que c'était le régime sec!
S’il est suffisamment noble pour respecter, aimer et regretter la mort de son frère ennemi Xavier, on peut pas croire qu’il abandonne en un clignement d’oeil sa plus fidèle disciple à poil sur le bitume tout ça parce qu’elle a perdu ses pouvoirs, le mec fait tout ce qu’il reproche aux humains et montre qu’il n’a rien à secouer des mutants, qu’il ne se préoccupe que de posséder des bio-weapons sans même les considérer comme des personnes. La street cred qui descend à zéro (déjà le casque c’était casse gueule). Ça en fait un monstre, et ça supprime le côté dilemme que le spectateur pouvait éprouver quant au camp de mutant à choisir.

Sino Jean Grey schyzo en anté-christ, c’était un peu over the top, parce que pas très bien amené (enfin pas amené du tout en fait) mais le côté méta (involontaire?) d’avoir filé ça à celle qui était une ravissante jeune femme six ans plutôt et n’est plus alors qu’un sac à botox verdâtre que t’as encore des traces de feutre sur les pommettes est pour le moins.. tragique. Merde, la mutation hollywoodienne c’est moche!

295. pierrecédric - 21/04/16 00:17
Bon, j'ai regarder Le chat du rabbin ce soir, c'était pas mal du tout, l'espèce de clin d'oeil à Tintin était marrant mais c'est vers la fin que ça m'a laissé sur la faim.

294. pierrecédric - 20/04/16 21:56
Tiens, je vais mettre celle-là, elle me plait bien.^^
L'autre raison tient à la personnalité même de Brett Ratner, le réalisateur de cet Affrontement final. L'homme, très orgueilleux, explique sans rire dans une interview à Starpulse qu'il a préféré "ne pas trop réfléchir" à son intrigue, y aller "avec ses tripes" et que le succès commercial du film lui a donné raison. Il ajoute, pour faire bonne mesure n'avoir tenu aucun compte de l'avis des fans qu'il décrit comme de pauvres hères qui n'ont "rien d'autre à faire dans la vie qu'à se faire du souci."

293. nem° - 20/04/16 21:36
Quand tu sais ce qui se passe à la fin du 3, tu n'imagines pas la nerdrage à la l'époque. Des millions de fans qui se tordent les mains, et hurlant pourquoi à la Lune. Moi j'ai repris du popcorn et je suis sorti et jurant, mais un peu tard, qu'on ne m'y reprendrait plus.

292. Kikôm - 20/04/16 21:07
Ah mais comparativement aux comics je vous crois sur parole, j’ai dit que je les avais pas lu.
Mais pour les films tout est question de contexte, vous les avez peut-être vus à leur sortie, moi je les vois après avoir vu Dark Batknight, Dark Catwoman, Dark SuperBitterman, PsychoGotham et Metropobleak, le tout dans un magnifique camailleux de gris sales et de kakis verdâtres. En comparaison Xmen c’est léger, primesautier même!

291. nem° - 20/04/16 20:16
Non, pour le coup Degryse a raison.

290. Kikôm - 20/04/16 19:55
Marrant j'ai justement apprécié la relative légèreté du truc moi. Le côté un peu idiot avec un sourire ravi.
Mais bon faut dire qu'entre temps y'a eu la trilogie Nolan, et maintenant le Snyderverse. A côté Xmen c'est aussi grave et sérieux qu'un épisode de Babar.

289. Mr Degryse - 20/04/16 19:42
Prend la tête est une erreur de langage. Je voulais dire: se prend trop au sérieux et oublie justement totalement le coté nimportenawak des comics.

288. Kikôm - 20/04/16 19:32
*POUR un enfant de 12ans

Remarque, par un enfant de 12 ans aussi peut-être.

287. Kikôm - 20/04/16 19:24
Ceci dit, j'ai peur qu'au final, l'histoire du cinéma ne retienne pas grand chose de cette ère de l'image de synthèse hollywoodienne. Les CGI, ça vieillit quand même super mal, c'est dramatique!
Ce qui semble potable à la sortie parait invariablement la-men-table 10ans plus tard.

286. Kikôm - 20/04/16 19:19
mais ne se prends pas la tête comme les Singers.

Prise de tête?! T'as un seuil de tolérance particulièrement bas là quand même. C'est écrit par un enfant de 12ans je dirais.
La scène la plus prise de tête ça doit être celle où Wolverine trouve pas de bière dans le frigo et doit se rabattre au dernier moment sur un DrPepper© tiède alors que seul freezer-man son rival peut lui fabriquer des glaçons.

En fait je trouve que les persos pourraient avoir des choix bien plus cornéliens à faire entre le bande à Xavier et celle de Magnéto. Y'a matière. Les humains sont vraiment montrés comme étant uniforméments des pourris en plus.

Puis bon, comme toujours, ça manque d'acteurs. La preuve, dés que Mckellen est à l'écran il cannibalise le reste.

285. Mr Degryse - 20/04/16 18:34
Je n'ai jamais compris pourquoi le film 3 était si peu aimé par rapport aux 2 précédents que je trouve ultra chiant ( une scène à sauver dans le 2 .

Le 3 assume pleinement son côté comics. Il est moche visuellement mais ne se prends pas la tête comme les Singers.

Pour moi, le seul vraiment pas mal est le X-Men 4 sur la jeunesse de magnéto.

284. nem° - 20/04/16 18:07
Tu me rappelles que je dois finir mon Xposé sur le sujet comics. Le 3e film (Last stand) était une bouse, selon moi. Tu me diras ce que tu en penses. Honnètement, la seconde trilogie est meilleure en moyenne, mais tous ces films sont TRES en dessous des comics de la grande époque (les années 80 quoi).

283. pierrecédric - 20/04/16 16:46
Mouaif, si on veut:

282. Mr Degryse - 20/04/16 16:32
Kung Fu Panda 3 (Jennifer Yuh & Alessandro Carloni - 2016):

J'ai trouvé cela très très moyen. L' amélioration visuelle est inversement proportionnelle à la qualité du scénario. C'est toujours la même chose depuis le numéro 1 et pour masquer ça, ils sont obligés de tomber dans la démesure.

On est passé d'une parodie hommage du film de Kung Fu à la Drunken Master à une sorte de Dragon Ball ( monde des esprits, transfert d’énergie des amis vers le guerrier suprême, etc). Dans le Kung Fu Panda 4, je sens venir le
Kamé Hamé Ha.

Le méchant est inintéressant et n'a pas la classe visuelle du paon du volume 2.

On rt peu. La scène la plus drôle était dans la bande annonce ( comme pour Zootopia mais la comparaison s'arrête là tellement le Disney est supérieur en tout à ce Kung Fu Panda).

Trop de Panda tue le Panda.

On ne passe pas un mauvais moment mais à peine vu déjà oublié. Par contre, je l'ai vu avec mes enfants de 6ans et 4 ans qui ont adoré. Le film me semble de plus en plus destiné à la jeunesse et de moins en moins tout public.

2.5/6

281. marcel - 20/04/16 16:30
J'ai bien aime les trois premiers (qui sont numerotes).
Le X-Men : First class (Le commencement), qui raconte les debuts de Xavier et Magneto est a mon sens le meilleur de la serie, un bon scenario, des bons personnages.
Le X-Men : Days of future past est une merde sans nom, a eviter absolument.
Pour les films "annexes", les deux films solos de Wolverine sont assez rates, a eviter aussi.
Et bien sur, Deadpool est une tuerie.

280. Kikôm - 20/04/16 16:15
J’ai commencé à regarder la série des films Xmen. Et contre toute attente… ben c’est pas trop mal en fait. Enfin c’est nul, c’est complètement con, mais divertissant. Faut dire que les xmen, moi à part vaguement la tronche de Wolverine, ça m’évoquait rien de rien de rien. Donc je découvre. Le délire sur l’évolution c’est assez intéressant, ça ouvre des pistes narratives plus riches que le simple accident scientifico-technologico-mystique des origin-stories habituelles « oups j’ai mangé un truc radioactif je peux soulever un autobus, avec un tel pouvoir, les responsabilités sont etc etc ».

J’ai vu les deux 1ers pour l’instant. J’aime bien la multiplication des persos et les interactions que ça permet. Du coup c’est un peu dommage que la plupart se contentent d’être fonctionnel. Ah là y’a un mur, il en faut un qui se téléporte, là une vague, un mec qui fait des iceberg etc..

J’ai cru comprendre qu’il y avait des épisodes de la franchise beaucoup moins bons que d’autres. Y’en a à éviter en particulier? Parce que bon, ils font un peu 3h chacun ces films…

279. pierrecédric - 19/04/16 00:54
Mmmmmmh, moui, c'est vrai qu'il y a un équivalent en France:
En France, l'article L.122-5 du Code de propriété intellectuelle9 présente une similitude avec la notion de fair use :

« Lorsque l'œuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire :
1° Les représentations privées et gratuites effectuées exclusivement dans un cercle de famille ;
2° Les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, à l'exception des copies des œuvres d'art destinées à être utilisées pour des fins identiques à celles pour lesquelles l'œuvre originale a été créée ;
3° Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source :
* a) Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'œuvre à laquelle elles sont incorporées ; * b) Les revues de presse ; * c) La diffusion, même intégrale, par la voie de presse ou de télédiffusion, à titre d'information d'actualité, des discours destinés au public prononcés dans les assemblées politiques, administratives, judiciaires ou académiques, ainsi que dans les réunions publiques d'ordre politique et les cérémonies officielles ; * d) Les reproductions, intégrales ou partielles d'œuvres d'art graphiques ou plastiques destinées à figurer dans le catalogue d'une vente judiciaire effectuée en France pour les exemplaires mis à la disposition du public avant la vente dans le seul but de décrire les œuvres d'art mises en vente ; * e) La représentation ou la reproduction d'extraits d'œuvres, sous réserve des œuvres conçues à des fins pédagogiques, des partitions de musique et des œuvres réalisées pour une édition numérique de l'écrit, à des fins exclusives d'illustration dans le cadre de l'enseignement et de la recherche, à l'exclusion de toute activité ludique ou récréative, dès lors que le public auquel cette représentation ou cette reproduction est destinée est composé majoritairement d'élèves, d'étudiants, d'enseignants ou de chercheurs directement concernés, que l'utilisation de cette représentation ou cette reproduction ne donne lieu à aucune exploitation commerciale et qu'elle est compensée par une rémunération négociée sur une base forfaitaire sans préjudice de la cession du droit de reproduction par reprographie mentionnée à l'article L. 122.10. 4° La parodie, le pastiche et la caricature, compte tenu des lois du genre ;
[…]
8° La reproduction d'une œuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou d'études privées par des particuliers, dans les locaux de l'établissement et sur des terminaux dédiés par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d'archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial ;
9° La reproduction ou la représentation, intégrale ou partielle, d'une œuvre d'art graphique, plastique ou architecturale, par voie de presse écrite, audiovisuelle ou en ligne, dans un but exclusif d'information immédiate et en relation directe avec cette dernière, sous réserve d'indiquer clairement le nom de l'auteur.
Le premier alinéa du présent 9° ne s'applique pas aux œuvres, notamment photographiques ou d'illustration, qui visent elles-mêmes à rendre compte de l'information.
Les reproductions ou représentations qui, notamment par leur nombre ou leur format, ne seraient pas en stricte proportion avec le but exclusif d'information immédiate poursuivi ou qui ne seraient pas en relation directe avec cette dernière donnent lieu à rémunération des auteurs sur la base des accords ou tarifs en vigueur dans les secteurs professionnels concernés.
Les exceptions énumérées par le présent article ne peuvent porter atteinte à l'exploitation normale de l'œuvre ni causer un préjudice injustifié aux intérêts légitimes de l'auteur.
Les modalités d'application du présent article, notamment les caractéristiques et les conditions de distribution des documents mentionnés au d du 3°, l'autorité administrative mentionnée au 7°, ainsi que les conditions de désignation des organismes dépositaires et d'accès aux fichiers numériques mentionnés au troisième alinéa du 7°, sont précisées par décret en Conseil d'État. »

278. pierrecédric - 19/04/16 00:12
Juste pour le bouffon à déontologie de merde, ça te ferais chier si le fair use arrivait en France ?

277. Mr Degryse - 18/04/16 23:14
Voilou on ne peut en vouloir au réalisateur d'avoir ce fantasme et je lui pardonnerai beaucoup si il les réalisent et qu'ils partagent les images

276. Kikôm - 18/04/16 17:31
Scarlet à poil sortant d'un bain synthétique sur de la musique shinto-métaphysique?


275. Mr Degryse - 17/04/16 11:12 - (en réponse à : kikom)
ah la, c'est un autre débat. Bien entendu que l'adaptation live n'a aucun intérêt, les anime étant des petits bijoux.
Cze film live est voue â être une daube et pas à cause du choix des acteurs ( et j'adore Kitano )

Apres le seul intérêt du film live est hypothétiquement
Scarlet dans la tenue ultra sex du Major ou mieux à poil sortant du bain synthétique ou en tenue d'u visibilité ( a poils donc)

274. Danyel - 17/04/16 04:22
Petit rappel : pour les producteurs américains, les dieux nordiques peuvent être noirs, les geisha chinoises, les juifs du ghetto de Varsovie parler tous américain quand les Allemands parlent… allemand dans le même film.
Alors, bon.

273. Kikôm - 16/04/16 13:57
Et puis, c'est un robot donc............. Elle peut avoir le cerveau d'une japonaise et le corps androïde d'une caucasienne.
Une phrase dans le film et on peut régler le truc.


Oui alors, non. C’est un peu l’argument en carton repris partout. Mais franchement ça marche pas. On pourrait croire que ça résout le problème mais j'ai justement tendance à penser que GitS est un terrain particulièrement vicelard.

Moi c’est pas tant avec Scarjo que j’ai un problème, ni même avec le white-washing complètement débile. Je crois juste que c’est une super mauvaise idée d’adapter GitS en live action. Et les questions que posent le casting le montre parfaitement.
Parce qu’effectivement, les corps cybernétique ne sont pas explicitement japonais, ni explicitement quoique ce soit d’ailleurs. Faut il engager des acteurs japs alors qu’ils ne ressemblent pas plus à Kusanagi et Batoo que Scarjo? Faut-il engager Scarjo et se ridiculiser en l’appelant Motoko avec la pirouette pérave de la japonaise dans un corps artificiel? Franchement je sais pas ce qui est le pire!
Seul le dessin stylisé permet à GitS d’être ce qu’il est et de placer ses personnages dans cette zone grise non-ethnique, ou post-ethnique, qui fait corps, c’est le cas de le dire, avec son sujet. Et c’est aussi là qu’on reconnait une oeuvre solide, quand le fond et la forme sont indémêlables.

Et soyons honnête, on sait très bien que le casting de Johansson ne sera pas utilisé d’un pur point de vue de mise en scène (genre elle commencerait avec un corps d'éthiopienne, pour prendre ensuite celui d'une chinoise, puis celui de Scarjo).
Et quand bien même, si on parle mise en scène, ça marcherait pas parce qu’on peut difficilement faire passer le corps d’une super star, hyper chargé de toutes sortes de memes, pour un corps cybernétique anonyme produit à la chaine. N’importe quel réalisateur qui se respecte, s’il film De Niro, ne peut pas faire comme s’il ne filmait pas DeNiro, le statut de l'acteur modifie le façon de filmer et fait de facto partie de la mise en scène. Si on a d'avance les preuves que ça n'entre pas en ligne de compte, on sait que ce sera une daube exclusivement destinée à vendre du pop-corn.

272. nem° - 16/04/16 11:21
Ah, c'était un "tu" général, d'accord. Moui, à la Fight club?

271. nem° - 16/04/16 11:19
Pas compris.

270. Mr Degryse - 16/04/16 11:13 - (en réponse à : Nem)
Ce n'est pas parce que tu fais partie du système qu'il est impossible de le critiquer, mon cher Nem

269. nem° - 16/04/16 11:11
Cela permettrait même de pointer un travers de notre société ou tout le monde essaie de ressembler à tout le monde ( les asiatiques qui se font dérider les yeux, etc).

Ce serait complètement con, ou plutôt complètement cynique, puisqu'Hollywood est en grande partie responsable (avec la presse féminine).

268. pierrecédric - 16/04/16 11:02
Beaucoup de manga et japanimes (pas tous) ont des personnages qui ne font pas asiatiques, "Ghost in the shell" ne fait pas exception.

267. Mr Degryse - 16/04/16 09:19
Bof, je n'ai jamais trouvé non plus que le major faisait très asiatique.............

Et puis, c'est un robot donc............. Elle peut avoir le cerveau d'une japonaise et le corps androïde d'une caucasienne.
Une phrase dans le film et on peut régler le truc.

Cela permettrait même de pointer un travers de notre société ou tout le monde essaie de ressembler à tout le monde ( les asiatiques qui se font dérider les yeux, etc).

266. Kikôm - 16/04/16 01:35
J'ai vu ça oui. Je prévois donc une apocalypse cybernétique en provenance du futur d'ici la sortie de ce film (bon ok... au moins un gros hacking de la paramount).

265. nem° - 16/04/16 01:27
C'est encore pire : les producteurs veulent "asianiser" les acteurs avec de la synthèse.

264. Kikôm - 16/04/16 01:09
Un jour, une IA s'auto-mettra au monde dans l'océan infini du saint internet, elle transcendera l'espace et le temps, et viendra se venger.
Pour ça:


263. nem° - 13/04/16 16:51 - (en réponse à : marcel)
Tente le nouveau run, c'est vraiment sympa.

262. marcel - 13/04/16 16:35
Perso, j'ai lu tres peu de Docteur Strange, et il n'y avait rien de bien dedans.
Et c'est la ou le choix du personnage pour etre adapte en film me surprend quand meme pas mal : Strange a toujours ete un second (voire troisieme) couteau de l'univers Marvel, ca fait d'ailleurs 30 ans qu'il n'a pas eu de serie reguliere (quelques minis tres passables seulement).

Dans les films annonces, il y a Black Panther (bon, lui est un peu plus present editorialement, m'enfin c'est pas non plus le perso qui souleve les foules) et Les inhumains (y avait l'excellente mini-serie de Jae Lee et Paul Jenkins, dont ils feraient bien de s'inspirer, mais pas grand chose de plus).
D'ailleurs, pour ces derniers, j'aurais pense que c'etait la Fox qui avait les droits, car dans mon esprit, ils font clairement partie de l'univers des FF. En tout cas plus que Deadpool ne fait partie de l'univers X-Men...

261. Danyel - 13/04/16 15:25
Les décors du comic book sont bien plus délirants. Ditko imagine des mondes interdimensionels avec des perspectives tordues peuplées de créatures maléfiques cauchemardesques aussi improbables que métaphysiques. Du Lovecraft sous LSD.
Là on voit juste un type avec un sabre qui a l'air d'être le méchant de service. On redescend méchamment sur terre. Et pour une bande annonce, ça fait pas très envie.

260. Kikôm - 13/04/16 13:59
Ben moi je trouve ça plutôt sympa comme BA. Ça à l'air bien con comme il faut, tout plein de visuels délirants. Puis, il a beau avoir une sale réputation, Cumberbatch reste un véritable acteur. Peut être que Tony Stark ne sera plus le seul personnage un minimum incarné de tout les paysage super-héroïque actuel.

259. nem° - 13/04/16 12:22
Parce qu'Inception manquait de magie :)

258. Danyel - 13/04/16 11:59 - (en réponse à : C'est Strange.)
Pourquoi j'ai l'impression de voir un remake d'Inception ?

257. nem° - 13/04/16 11:34
Mais pourquoi cette musique atroce???

256. Kikôm - 13/04/16 09:34

255. Kikôm - 12/04/16 23:27
Ou mieux! Le voir arpenter un pneu!! Ça c'est du paysage métaphysique!

254. Kikôm - 12/04/16 23:17
Le plan dans la mallette qui tombe était marrant. Bon, fallait pas avoir mangé trop lourd.

Oui mais justement, c’est juste une scène d’action au short-cut épileptique. Ça reste du clin d’oeil (eh! c’est drôle hein! quand il tout pitit!!). Et la poésie bordel de merde! Moi j’aurais voulu voir le soleil se coucher sur l’océan de cratère d’un morceau de bitume depuis une colossale miette de kebab en équilibre sur le grand canyon du caniveau!



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio