Le dessin, ses formes et ses déformes: du gribouillis au décollement de rétine!

Les 400 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9


200. Kikôm - 24/12/15 11:10
Aller, aujourd'hui c'est nowel, cadeau, mon dernier dessin.

60x100cm.


199. nem° - 23/12/15 21:00
Oui, on dirait une cage thoracique ouverte en deux. Ou un bi gorneau cuit.

198. Kikôm - 23/12/15 20:44
J'aime bien celui là.

"Le grand dragon rouge et la femme vêtue de soleil".


197. Kikôm - 23/12/15 20:42
En l'occurence j'imagine que Charon est seul maître à bord.

196. Lien Rag - 23/12/15 20:31 - (en réponse à : Marcel)
On peut ramer dans les deux sens, généralement lorsque le rameur est aussi celui qui guide la barque, il regarde devant lui, mais il me semble que ramer en tournant le dos à l'avant de la barque est plus efficace et donc est préféré lorsqu'il y a un pilote associé au rameur...

195. nem° - 23/12/15 20:11


Plan en coupe de l'Arcadia (Atlantis) du capitaine Harlock (Albator)

194. lobabu - 23/12/15 19:55 - (en réponse à : marcel)
Le rameur, c'est peut-être Tony Curtis!

193. Kikôm - 23/12/15 19:52
Par contre si on mélange tout en suivant bêtement ce qu'il écrit sur une même ligne ça donne des trucs comme "The old and new testament are science, the great code of art, art is the tree of death, what we call antique gems".

C'est pas mal aussi.

192. Kikôm - 23/12/15 19:48
"The eternal body of man is the imagination."

Ah cool.

"Science is the tree of death."

Ah pas cool.

191. Kikôm - 23/12/15 19:43
Ah ça y est, voilà Blake. Et bien allumé.

190. nem° - 23/12/15 14:36


Journey, par Timmolloy

189. nem° - 23/12/15 14:28


Collage de Jack Kirby

188. nem° - 23/12/15 14:22


Laocoon, par Blake

187. marcel - 23/12/15 13:53
Euh... C'est moi ou y aurait pas le meme souci sur les quatre versions ?...
Vues les traces dans l'eau, la barque se dirige vers l'ile (d'ailleurs, a priori, ce n'est pas une ile dont on part, mais ou on va), et pourtant, le rameur fait face a l'ile, au lieu de lui tourner le dos.
Bon, je suis pas specialiste d'aviron, mais ca semble etrange, non ?...

186. Kikôm - 23/12/15 13:33
Aaargh!! Y'en a encore! C'est l'archipel des morts! Version de Leipzig!


185. Kikôm - 23/12/15 13:27
Encore une petite?

Version de New York, 1880


184. Kikôm - 23/12/15 13:24
Pour la peine, une autre.

Version de Berlin, 1883


183. Kikôm - 23/12/15 13:20
Aaaaaah l'Ile des morts!!
Sublime parmi les sublimes. Vu il y a quelques années, j'étais médusé. Rarement vu une peinture qui dégage autant de silence.

182. nem° - 23/12/15 13:12


L'île des morts, de Böcklin

181. nem° - 23/12/15 12:56


Vue de Tolède, par Le Greco

180. nem° - 23/12/15 12:45
Sel & poivre dans les yeux : brutal!

179. Kikôm - 23/12/15 12:38
Remarque, Bosch n'était-il pas un proto-Tex Avery, finalement?





178. Kikôm - 23/12/15 12:31
J'arrive pas à lire à cause de cette putain de marge. Y'a marqué "boschien"?
Oui. Mais avec une once de Tex Avery alors.

177. Mr Degryse - 23/12/15 12:11
Boschien

176. Kikôm - 23/12/15 11:54
Davor Vrankic. "Go to sleep, you're too bi g for a lullaby".

Mine de plomb sur papier, 220x320 cm.


175. Kikôm - 20/12/15 22:17
Sarajevo sur canapé

C'est Beyrouth.

Bon après, marqueterie, jeu d'échec, intérieur bourgeois qui donne sur le désolation... c'est un peu de la symbolique à gros sabots!

(ok i'm out)

174. TILLIERTON - 20/12/15 16:20
Sarajevo sur canapé, cheval mort de soif agonisant , terrible poésie !

173. nem° - 20/12/15 14:44
Logiquement, le dernier cheval est vert.


172. Kikôm - 20/12/15 14:33
Merde je retrouve pas le 4ème cavalier.
Bon, mettons qu'André, le cheval sadique ci-dessous, fera l'affaire.

171. Kikôm - 20/12/15 14:28 - (en réponse à : nem°#167)

170. TILLIERTON - 20/12/15 14:23
Non, tu as parfaitement raison, mais si tu exposes l'œuvre (magnifique sans conteste )de façon à l'avoir souvent sous ton regard, ça finit par avoir un côté déprimant comme pourrait l'être une friche industrielle, un aboutissement final sans espoir de retour.

169. Kikôm - 20/12/15 14:22
"Alors surgit un autre cheval, rouge-feu ; celui qui le montait, on lui donna de bannir la paix hors de la terre, et de faire que l’on s’entrégorgeât ; on lui donna une grande épée.l"

graphite sur papier, 140x211 cm.


168. Kikôm - 20/12/15 14:14 - (en réponse à : Tillierton)
Oui enfin c'est marqué nulle part que l'art est censé être joli et joyeux. On est pas chez ikéa ici merde!
Pour une représentation de la joie, je te renvoie au joli gif chez les transhumanistes.

167. nem° - 20/12/15 14:10

166. Kikôm - 20/12/15 14:09
Ensuite le Cheval noir.
Enfin le titre original c'est "Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval noir ; celui qui le montait tenait à la main une balance, et j’entendis comme une voix, du milieu des quatre vivants, qui disait : "Une mesure de blé pour un denier, et trois mesures d’orge pour un denier ; mais ne fais point de mal à l’huile et au vin."

Dans une des salles de conf du G8 de 2007 "Croissance et responsabilité".


165. TILLIERTON - 20/12/15 13:34
Euh, déprimant, non?
Je n'arrive pas à passer outre qu'il y a eu une vie, là , des voix dans un passé révolu ......

164. Kikôm - 20/12/15 13:33
Et voilà le 1er de sa série des chevaux, au nombre de 4 évidemment:
"Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval blanc ; celui qui le montait tenait un arc ; on lui donna une couronne et il partit en vainqueur, et pour vaincre encore", 140x211cm, 2011.

(et non ce n'est pas l'intérieur d'une église mais la reproduction d'un fumoir gothique se trouvant sur une bateau à vapeur qui voyageait entre Detroit, New York et le Michigan début XXème. La fresque représente René Robert le Cavalier de la Salle, explorateur de la région de grands Lacs et du Mississippi au XVIIème).



163. Kikôm - 20/12/15 13:18
Allez, puisqu'il ne faut pas se laisser abattre. Et que c'est dernier temps l'humeur était à l'ésotérisme, voici "Constellation of the virgin", de J.Bedez, un mec qu'il fait pas semblant d'être grave.
Ah oui, parce que la position de ballons de basket est celle des étoiles de la constellation de la vierge.

Graphite sur papier, 100x150cm.


162. nem° - 20/11/15 15:50 - (en réponse à : jean-eude)
Le Paradis, c'est ici. Essaye de sauvegarder les images, tu pourrais avoir qq bonnes surprises ;)

161. nem° - 10/11/15 15:52
Par ailleurs les dessins n’y sont pas réductibles. Je peux m’acharner avec tout ces trucs pendant des semaines sur une image, et ça ne marche toujours pas. La mayonnaise ne prend pas. Parce ce que ce qui fait que la mayonnaise prend, que soudainement le fragile équilibre qui me fascine s’installe, qu’une poésie se cristallise, n’est hélas (ou heureusement?) pas un truc.
C’est insaisissable, mystérieux, incompréhensible, c’est ce qui fait qu’une oeuvre à une vie propre.
Ce truc là, tu ne le trouvera jamais, parce qu’il n’existe pas, parce qu’il n’est le fruit d’aucune intention, il n’y en a aucune trace ni en moi ni dans les images, en même temps que c’est ce qui leur donne une intégrité.


Au début, t'es comme ça:



Puis t'es comme ça :


160. nem° - 10/11/15 14:43
Il est des lieux où l'on entre pas.


159. Kikôm - 10/11/15 14:26
Pour info, Opalka a commencé en 1965 avec le 1, et fini à sa mort en 2011 au nombre 5.569.249. Il n'a jamais plus rien fait d'autre de toute sa vie. Il rajoutait à chaque nouvelle toile un peu de blanc dans le noir du fond, d'un blanc différent de celui avec lequel il peignait les nombres. A la toute fin de sa vie, c'était du blanc sur blanc, on ne pouvait percevoir les nombre que sous certains angles et sous des lumières obliques.

158. nem° - 10/11/15 14:19
Non mais c'est toi qui m'agresse la rétine là, avec tes machins kabbalistiques!

157. Kikôm - 10/11/15 14:16
Bah bravo! T'as beuglé tellement fort que t'as tout cassé la marge!

156. nem° - 10/11/15 14:15
Un peu de calligraphie à l'eau, et il n'y paraîtra plus.


155. nem° - 10/11/15 14:12
GnnnnnnniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAADOUDOUDOUDOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU!


Non ça va.




Flugktagbidi.

154. Kikôm - 10/11/15 14:09 - (en réponse à : La poésie de la mesure.)
Pour la peine, Roman Opalka (1931-2011) le moine fou.



















Et les photos de son visage prises chaque jour à heure fixe jusqu'à sa mort qui vont avec:


153. nem° - 10/11/15 14:08
Tiens, Danyel vient de poster une couv' de Darrow dans "A paraître". Bien taré du crayon le Darrow.



Artwork pour The Matrix

152. nem° - 10/11/15 13:52 - (en réponse à : Kiki)
Non mais longshot est un scientifique, on peut pas lui en vouloir. C'est pas sa faute!

151. Kikôm - 10/11/15 13:43
Exemple typique, dieu.

Je vous demande de vous arrêter!



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio