Sélection des 20 indispensables de l' été, selon l' ACBD

Les 506 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11


256. marcel - 19/11/18 02:27
Trondheim s'amuse de temps en temps a faire des series strip, la derniere etant Zizi chauve-souris. Mais c'est vrai que ca n'est plus trop utilise ici depuis que la presse quotidienne ne publie plus de BD.

255. heijingling - 19/11/18 02:18 - (en réponse à : en vrac)
Boule et Bill, c'est tres bien ecrit(je parle d'ecriture de B.D., autrement dit narration, mise en page, mise en scene...), mais c'est explicitement une B.D. pour les enfants, quand j'en lis maintenant, passé les 5 minutes de nostalgie, je m'ennuie vite.

Mafalda, j'avais jamais trop aimé, tout en en reconnaissant la grande qualité, jusqu'a une recente nouvelle tentative de lecture(lors de la sortie d'une traduction en chinois, donc encore une fois je ne l'ai pas lue en V.O., et des hispanophones m'ont dit que cette serie perdait a la traduction), ben j'ai assez apprécié finalement, sans me départir du sentiment que c'est un sous Peanuts, avec toutefois l'aspect politique de l'epoque de la creation(dictature argentine), qui date le propos, mais lui ajoute aussi une dimention tragique.

Rien a ajouter a ceux qui admirent(a raison) Calvin et Hobbes, une des meilleures B.D. qui existent.

Sinon, un "gag en 3-4 cases", cela s'appelle un strip, soit une bande en francais, c'est donc l'essence de la B.D. :)(meme si cela ne se fait plus trop en dehors des Etats-Unis d'Amerique.)

Le Petit Nicolas, ce n'est pas de la B.D., je n'en parlerai donc pas ici.

254. Victor Hugo - 19/11/18 01:46
Calvin & Hobbes c'est du pur génie, c'est incomparable.

253. pm - 19/11/18 00:37 - (en réponse à : Quentin & Co)
Pourquoi un gag court serait insupportable ? Au contraire, c'est un exercice synthétique très difficile et qui demande une grande intelligence.
Je vous comprends de moins en moins en fait et j'ai l'impression que le dessin n'est plus qu'un vague support et l'intelligence narrative passe aussi à la trappe. Il ne vous reste que le message, juste de savoir s'il est en adéquation avec votre propre opinion des choses. Personnellement c'est exactement le contraire, si je veux vraiment approfondir un sujet ce n'est que rarement une bande dessinée que je vais choisir.
Je ne comprends pas non plus qu'on puisse dire qu'on a passé l'âge. Si c'est bien construit, ce qui est quasiment toujours le cas chez Roba, où la lisibilité est immédiate ( en terme de lisibilité je le place juste après Peyo qui en est le maître absolu), personnellement je trouve déjà que c'est énorme et cent coudées au dessus d'un grand nombre d'auteurs actuels.
Il n'y a rien de ringard dans la construction d'une planche de Roba, bien au contraire, c'est extrêmement intelligent, fluide et maîtrisé.
Sinon Marcel a complètement raison pour Calvin & Hobbes, le point de départ absolument génial c'est le point de vue de l'enfant et de son imaginaire qui croise la réalité au même niveau.

252. pm - 19/11/18 00:17 - (en réponse à : Yannick)
J'avoue assez mal connaître, mais quand je regarde la planche sur bedetheque c'est l'impression que ça me donne.

251. yancomix - 18/11/18 22:14 - (en réponse à : pm)
Philippe ! Mais comment peux-tu penser ça du dessin de Catherine Meurisse ?! :O

250. froggy - 18/11/18 19:28
Comme Marcel et malheureusement, je n'ai plus l'age d'apprecier Boule et Bill comme je le fis quand j'etais petit bien que ce soit une excellente serie.

Je suis egalement d'accord avec Piet quand il ecrit que Le Petit Nicolas est date. C'est tres bien, tres drole mais cela marque son age.

Je ne connais pas du tout Mafalda. Une lacune supplementaire a ajouter a mon passif.

249. Quentin - 18/11/18 19:06
C'est aussi l'aspect gags en 3-4 cases (voire en 1 page) qui est insupportable.

248. Piet Lastar - 18/11/18 18:58
Le Petit Nicolas aussi est un faux enfant, et très daté.

247. marcel - 18/11/18 18:55
"discours d'adulte pseudo-intelligent dans la bouche d'enfants" comme Mafalda et Peanuts.
Pas du tout ! Au contraire, c'est un auteur qui se remet a auteur d'enfant, comme Goscinny avec Le petit Nicolas.

246. marcel - 18/11/18 18:50
J'ai jamais aime Mafalda et les Peanuts, j'ai plus l'age de Boule et Bill, mais Calvin et Hobbes est cent coudees au-dessus !

245. Piet Lastar - 18/11/18 18:48
Absolument, j'y ai pensé aussi. Ringard comme Boule & Bill (famille-pavillon-animaux) et "discours d'adulte pseudo-intelligent dans la bouche d'enfants" comme Mafalda et Peanuts.

244. Quentin - 18/11/18 18:42 - (en réponse à : Piet)
Bien d'accord avec toi sur ces trois séries. Je rajouterais d'ailleurs bien les Charlie Brown/Peanuts dans la liste.

243. froggy - 18/11/18 17:40
Marcel et Heijingling; j'imagine ce que vous devez-vous dire entre vous, "Grattons froggy sur Michel Vaillant et Les Labourdet."

242. pm - 18/11/18 15:54 - (en réponse à : Piet Lastar)
Les trois sont INdispensables !

241. pm - 18/11/18 15:51 - (en réponse à : Marcel)
J’aime beaucoup les Jérémiah époque Fraymond, je suis d’accord pour dire que ça apporte quelque chose mais rien d’indispensable à mon avis.

240. pm - 18/11/18 15:48 - (en réponse à : VH ; darheijiling limit)
Walter est un excellent coloriste mais est ce qu’Isaac le Pirate est moins bien en noir et blanc ? Non.
Je trouve que le dessin de Catherine Meurisse est très faible, couleurs ou pas. Le propos est peut être excellent mais la couleur reste un cache misère graphique.
Quand on fait du minimaliste il faut être béton, n’est pas Sempé qui veut.

239. herve - 18/11/18 14:30
J'ai emprunté un "Calvin & Hobbes" à la médiathèque,
je ne suis pas arrivé au bout.
Je n'ai pas accroché du tout au gags.

238. Piet Lastar - 18/11/18 14:05
Calvin et Hobbes est entre Boule et Bill et Mafalda. A mes yeux, tout à fait dispensable.

237. heijingling - 18/11/18 13:47 - (en réponse à : marcel)
Jamais lu Jeremiah, non. Mais c'est surtout parce que je ne suis pas trop series realistes, et j'ai lu (en album), et apprecie d'autres series parues dans Tintin, Martin Milan par exemple.Ceci dit, n'avoir jamais lu Jeremiah est moins grave que n'avoir jamais lu Calvin et Hobbes, non? (Je ne vise personne, hum hum...)

236. marcel - 18/11/18 13:35
T'as jamais lu Jeremiah ?!!
Ceci dit, Un hiver de clown a ete publie dans Spirou.

235. heijingling - 18/11/18 02:19 - (en réponse à : froggy227)
Je suis dans le nord-est de la Chine maintenant (Shandong), c'est comme la France, il y a des maronniers et des saules pleureurs.
Eisner, Feiffer, Severin ont pour moi en commun une vraie grace dans l'elegance du trait.
Graton, par contre, ca m'est completement hermetique; c'est p'tet ca le point commun avec le Garage de Moebius:)

234. heijingling - 18/11/18 02:19 - (en réponse à : froggy227)
Je suis dans le nord-est de la Chine maintenant (Shandong), c'est comme la France, il y a des maronniers et des saules pleureurs.
Eisner, Feiffer, Severin ont pour moi en commun une vraie grace dans l'elegance du trait.
Graton, par contre, ca m'est completement hermetique; c'est p'tet ca le point commun avec le Garage de Moebius:)

233. heijingling - 18/11/18 02:05 - (en réponse à : marcel229)
A moi, Fraymond ne me dit vraimond rien.Apres une recherche sur ce qu'il a fait, c'est parce que je ne suis pas Tintin, je suis Spirou, donc je ne connais que le Studio Leonardo a la base.

232. marcel - 18/11/18 01:40
Il a colorise une foule d'albums depuis 20 ans, dont pas mal de Poisson Pilote :
https://www.bedetheque.com/auteur-486-BD-Walter.html

231. Victor Hugo - 18/11/18 01:32
Walter Pezzali, il a fait les couleurs des Donjons, de Isaac le pirate et Le Réducteur de vitesse, des bouquins de Sfar etc...

230. froggy - 18/11/18 01:21 - (en réponse à : Laurent #225)
Qui est Walter, s'il te plait?

229. marcel - 18/11/18 00:22
J'avais fait une liste je sais plus ou des coloristeq qui, je trouve, apportent vraiment quelque chose au dessin, une particularite propre. Donc je citerais un seul nom qui parle je crois a tout le monde : Fraymond.
Et dans les comics aussi, il y a souvent des coloristes (meme utilisant Photoshop) qui donne vraiment quelque chose en plus aux BD sur lesquelles ils travaillent (Richard Isanove sur Wolverine Origin). Et parfois meme, c'est l'encreur qui sauve un dessin mediocre (Barry Windsor-Smith qui transcende le dessin d'Herb Trimp, ou Sienkiewicz avec n'importe quel dessinateur).

228. froggy - 18/11/18 00:17
224. pm - 17/11/18 23:14 - (en réponse à : Victor Hugo)
Gâcher oui, toutes ces horribles colorisations en dégradé photoshop bien dégueux, masquer au mieux un trait foireux également, rendre plus lisible également ( c’est même souvent le but premier )


Tu parles bien entendu de Tintin au pays des Soviets?

227. froggy - 18/11/18 00:15 - (en réponse à : Heijingling)
Tu es toujours la-bas, entre la Chine et les nippons?

Plus serieusement, je te remercie du tuyau pour Feiffer, j'irai voir cela a la librairie de comics que j'ai decouverte par hasard recemment a cote de Dupont Circle a Washington.

Pour le Severin, tu as raison d'assumer. Je n'aime pas mais cela ne veut pas dire que ce ne soit pas bien. C'est mon gout. C'est d'ailleurs ce que nous faisons tous ici, assumer nos gouts bizarres et parfois discordants et meme nos gouts de chiottes. Comment peut-on aimer a la fois Les Labourdet de Graton et Le Garage Hermetique de Moebius?

Comme je l'ecrivais recemment, il faut etre fier de ses gouts.

226. heijingling - 18/11/18 00:07 - (en réponse à : pm & VH)
Lea grands espaces, on en a deja cause ici-meme.

225. Victor Hugo - 17/11/18 23:49
Le boulot de Walter par exemple.

224. pm - 17/11/18 23:14 - (en réponse à : Victor Hugo)
Gâcher oui, toutes ces horribles colorisations en dégradé photoshop bien dégueux, masquer au mieux un trait foireux également, rendre plus lisible également ( c’est même souvent le but premier ), sublimer je ne vois pas trop. Je n’ai aucun classique en tête ou la colorisation des planches sublime quoi que ce soit. Même dans le récent, à l’exception des rares auteurs qui font vraiment un travail sur la couleur, mais dans ce cas on ne parle plus vraiment de colorisation.
Des exemples ?

223. Victor Hugo - 17/11/18 22:59
Rien de secondaire, la colorisation peut gâcher ou sublimer.

222. pm - 17/11/18 22:28
J’aime beaucoup le dessin de Giardino de mon coté, la colorisation est très secondaire pour moi. En BD la colorisation sert le plus souvent la lisibilité mais, sauf exceptions genre Mattotti, est rarement un travail artistique en soi. Bref, la BD ce n’est pas de la peinture.

221. heijingling - 17/11/18 12:19 - (en réponse à : froggy)
Je n'ai pas lu plus de la moitié des livres de cette liste, mais elle ne représente que l'ACBD, donc des trucs assez mainstream (hormis "Moi ce que j'aime", mais on en a tellement parlé tant à l'ouest qu'à l'est de l'Atlantique qu'ils se seraient sentis un peu ridicules de ne pas l'inclure. Ils l'ont peut-être aussi aimé, après tout.Bref.)
Je rajouterais, pour ma part, Kill my mother, de Feiffer (un Etatsunien qui ne fait pas du tout du super-héros; froggy, si tu aimes Will Eisner, tu devrais apprécier.)
Les chats du Louvre, de Tayou Matsumoto,
A travers, de Tom Haugomat,
Ted - Drôle de Coco, d'Emilie Gleason,
Kimi le vieux chien, de Nylso,
Le petit théâtre de Spirou, d'Al (Severin); j'assume.

220. Mr Degryse - 17/11/18 12:13
J'aime pas le dessin enfin surtout la colorisation

219. pm - 17/11/18 00:15
Selon moi, Jonas Fink est au dessus du lot mais probablement pas assez tendance ( j’ten foutrai des «  pas mal »!).

218. totom - 16/11/18 21:56
Lonesome au lombard est qd même au dessus du lot
Il faut noter un très mauvais cru de Canardo cette année
Sinon à part ailefroide je ne vois rien d'exceptionnel sur 2018 ?

217. froggy - 16/11/18 20:29
Avec L'age d'or, passerais-je a cote de quelque chose de si bien que cela?

J'avais hesite pour le Meurisse mais comme j'avais ete decu par La legerete, je ne l'ai pas pris en definitive. Il en est de meme pour Malaterre dont le dessin m'a beaucoup fait penser a celui de Blutch quand il se met lui meme dans les pas de Forest.

De toutes facons, est-ce que vous pensez que cette liste est representative des meilleurs albums 2018? J'ai l'impression que cette annee est meilleure qualitativement que ce que 2017 fut.

Quels sont les albums qui ne sont pas dans cette liste que vous auriez mis a la place?

216. marcel - 16/11/18 14:39
Mais elle est moins connue, son nom est moins vendeur.

Je ne voyais plus trop quel album c'était, alors je suis alle voir : c'est Isabelle Merlet. Elle est effectivement moins connue (forcement) cependant c'est vrai que c'est le haut du panier des coloristes.

215. heijingling - 16/11/18 12:40
Les grands espaces, beaux dessins, effectivement, mais magnifiés par les couleurs, et pour le coup la coloriste aurait mérité d'être créditée sur la couv autant que la dessinatrice. Mais elle est moins connue, son nom est moins vendeur.

214. Quentin - 16/11/18 12:17
J'ai lu
- L'homme gribouillé (ne m'a pas emballé)
- Jonas Fink (beaucoup aimé)

J'ai commandé
- L’Âge d’or
- Moi ce que j’aime, c’est les monstres
- Spirou ou L’espoir malgré tout

Je me tâte pour Ailefroide

Pour le reste, ce sera sans moi

213. herve - 16/11/18 10:07
J'en ai lu trois dans cette sélection:
- Ailefroide
- Cinq branches de coton noir
- l'homme gribouillé

Mais je vais surement lire prochainement:
- Spirou (Bravo)
- l'Age d'Or (Pedrosa)

212. Mr Degryse - 16/11/18 09:35
Alors que j'ai 2 fois moins acheté de bds que les années précédentes, j'ai quasi tout lu ( sauf Courtes distances Joff Winterhart) :

les musts ( celles qui sortent du lot) :

- L'âge d'or ( c'est beau. sacré boulot)
-Ailefroide
- Moi ce que j’aime, c’est les monstres
- L’Homme gribouillé


Les pas mal ( les pourquoi pas)

- Les Grands espaces ( bien aimé cete ode à la campagne. très beau dessin)

- Malaterre ( très bien écrit et rare d'avoir un portrait réussi d'un anti héros antipathique

- Jonas Fink

- Cinq branches ( classique dans le bon sens. loin d'être un chef d'oeuvre mais l'ensemble est bien fait)

Les déceptions :
- Essence ( j'aime habituellement bien le boulot de Bernard mais là entre l'aspect délire mobiusien, trip religieux et faciltés, pas convaincu. Et il y a trop de différences qualitatives dans les planches de Flao)

- Florida ( C'est bien fait. le sujet a tout pour me plaire mais contrairement à beaucoup alors que j’adore les livres historiques, celui là m'a plutôt ennuyé et j'ai du mal à voir en quoi ce livre sort du lot

- Batman : beau boulot graphique mais si il ya une idée originale dans l'histoire cela me semble du déjà vu. Mais cela reste 1000 fois mieux que le Marini

- Spirou ou L’espoir malgré tout, tome 1 : un peu ras le bol de Spirou chez les nazis. Après c'est surtout l'aspect introductif qui me déçoit. l'album décolle réellement à la toute fin et c'est à suivre.........


Pas compris :

-Il faut flinguer Ramirez : On m'a survendu le truc et je ne comprend pas l'enflammage. 0 la fois graphiquement et d'un point de vue histoire. bon après je relativiserai ma déception si je lis le tome 2 et qu'il apporte de la profondeur à cette histoire très légère.
Dans le genre alibi mainstream de sélection bds , le bolchoi d'Arena de Boulet est largement supérieur

211. Victor Hugo - 16/11/18 01:32

C'était pas terrible le "Essence" de Flao chez Futuro, des bons trucs dans le dessin mais inégal et un ensemble très démodé, qu'on aurait déjà lu une dizaine de fois depuis les années 70.

210. heijingling - 16/11/18 01:04 - (en réponse à : suzix)
Il est si sulpicien que cela, le dernier Pedrosa, que tu le repousses ainsi?

209. suzix@bdp - 16/11/18 00:16
J'ai en ai 4 mais lu seulement 1 pour le moment. C'est "Essence" de Flao chez Futuro. Si tout est du même acabit, je vais pas me fouler pour trouver ceux qui me manquent, à commencer par le Pedrosa, piété.

208. herve - 15/11/18 23:15
J'ai bien aimé Ailefroide aussi.

207. totom - 15/11/18 22:05
Ailefroide a hautement ses chances aussi



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio