Magie & transhumanisme 4 : la BD et le futur 4

Les 1167 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24


767. longshot - 28/02/16 12:10 - (en réponse à : nem°)
Bon, bah j'ai regardé cette histoire de néguentropie, et je confirme : c'est fumeux, comme concept. Enfin, si on s'en tient à l'usage d'une valeur inverse à celle de l'entropie, ça va. C'est comme dire que « le froid rentre » au lieu de « la chaleur sort », bon, au moins là ça correspond à un certain ressenti. Mais y voir un « facteur d'organisation des systèmes physiques », comme le dit l'article de Wikipédia, c'est n'importe quoi, et l'article que tu cites... Comment dire ? À le lire on croirait que le vivant a quelque chose de spécifique, qui obéirait à des lois spéciales qu'il serait difficile de comprendre dans le cadre de la thermodynamique. Non !

Ce qu'il y a c'est que les êtres vivants sont des systèmes ouverts, qui reçoivent de l'énergie, et cette énergie leur permet de lutter contre l'augmentation de leur entropie en maintenant leur organisation. Autant s'étonner qu'une pièce reste chaude en hiver. Rien de surnaturel là-dedans, et je ne vois aucun intérêt à remplacer le mot énergie par l'expression « entropie négative ». Ça rend les choses plus confuses que ça ne les éclaire, à mon avis.

Enfin quoi qu'il en soit, rien à voir avec la question de la sélection au niveau de l'espèce.

766. nem° - 28/02/16 11:01 - (en réponse à : O.)
Y'a un ranger qui commente sur ce "superbloom". Même lui n'a jamais vu ça! Avec le réchauffement climatique, et donc l'augmentation du % de vapeur d'eau dans l'air, on peut s'attendre à de sacrées surprises, pour les régions montagneuses du moins.


765. longshot - 28/02/16 00:16 - (en réponse à : negentrop'nem°)
Faudrait que j'y regarde plus près, mais a priori l'hypothèse me paraît superflue. (Ou alors, c'est un mot-symbole qui semble dire plus qu'il n'en dit vraiment.) Je verrai ça plus tard...

764. nem° - 27/02/16 21:28
Ah, tu parles des tartuffes en fait. Oui, c'est une maladie moderne.

763. Kikôm - 27/02/16 21:23
Bien sûr qu'il y a beaucoup de sujets qui me tiennent à coeur. Et que des "petites âmes" aient des désirs de révolte c’est très bien.

Ce qui me fait ricaner ce sont les leçons de morale que t’ascènent à peu de frais les pseudo-rebelles alors même qu’ils lâchent la proie pour l’ombre, et dont les beaux discours cachent mal l’hypocrisie. Quand tu vois que le paroxysme de la rébellion pour les gens de ma génération c’est de faire de la récup et d’acheter gluten-free, soit la santé de sa flore intestinale comme horizon révolutionnaire, ouais ça m’agace, c'est un euphémisme. Ça coûte que dalle. Des gens qui questionneraient radicalement, par exemple, le fait de prendre des avions pas chers pour l’autre bout du monde dés qu’ils peuvent prendre des "vacances", ou celui d'alimenter des entreprises privées puritaines liberticides tel que facebook, ou l'organisation sociale du temps, j’en connais pas beaucoup. La plupart ont la révolte qui les arrange. Ah merde, si je suis cynique en fait!

762. nem° - 27/02/16 20:55
C'est possible. J'entrevois pour ma part une déficience morale. Tu ricanes sur les petites ames en mal de révolte, mais je t'ai vu démonter ce pauvre suzix sur plusieurs sujets qui, visiblement, te touchaient.

761. nem° - 27/02/16 20:55
C'est possible. J'entrevois pour part une déficience morale. Tu ricanes sur les petites ames en mal de revolte, mais je t'ai vu démonter ce pauvre suzix sur plusieurs sujets qui, visiblement, te touchaient.

760. Kikôm - 27/02/16 20:44
Et c’est très bon parce que, malgré ses fautes de langages, sa pensée est très clairement structurée. Bref, il vulgarise bien.

C’est un des trucs qui manque le plus cruellement aux gens de ma génération. C’est pas d’avoir fait des études (moi aussi j’ai eu le « vous êtes l’élite!! » à l’entrée, texto) et d’avoir accumulé des connaissances qui produit de la pensée critique. Ce savoir n’est rien sans une colonne vertébrale, sans l’art de créer spontanément de la structure, du lien entre les connaissances. Et ça c’est pas le système scolaire qui te le donne.

Je sais pas si c’est l’utilisation massive de la télévision pour occuper les gosses ou simplement la pédagogie des 30 dernières années qui est à blâmer, mais je suis d’une génération à la pensée globalement informe, malgré une culture peut être un peu plus ouverte que celle des précédentes. Il me semble que ceux qui arrivent après sont encore pire..

Je crois beaucoup plus à la reproduction sociale, au rôle du contexte familiale qu’aux années d’études pour ce qui est de passer les outils qui permettent la construction d’une pensée critique, hélas.

759. Kikôm - 27/02/16 20:21
C'est très bon ça par contre!

758. nem° - 27/02/16 19:41

757. nem° - 27/02/16 19:03 - (en réponse à : longshot)
Il y a des mécanismes qui ont été proposés pour expliquer comment une sélection au niveau de l'espèce (et donc, pour le bien de l'espèce) pourraient apparaître, mais je crois qu'ils restent très controversés. Alors peut-être un jour, mais ça paraît quand même assez improbable.

Et la néguentropie?

756. nem° - 27/02/16 18:55
Parce que c’est sûr ça demande plus d’efforts et de temps de lire les situationnistes que de regarder des digests à la musique hollywoodienne sur youtube.

Je le savais, c'est la musique!

755. longshot - 27/02/16 17:37 - (en réponse à : Kikôm — 'ttention, pavé)
Il y a un peu de ça, mais c'est surtout que la seule chose qui se reproduise, stricto sensu, ce sont les gènes, qui sont copiés à l'identique à chaque division cellulaire — à quelques erreurs près, mais c'est très rare et la plupart des gènes traversent donc les générations inchangés, autrement dit : survivent !

L'individu, lui, peut se reproduire, mais il ne survit guère, en général. (Et s'il survit, ses gènes survivent avec lui.) S'il se reproduit, ce n'est jamais vraiment à l'identique — à cause des quelques rares mutations, qui constituent une différence réelle. Ces quelques mutations n'affectant cependant que quelques rares gènes, la plupart des gènes survit donc à la reproduction. La reproduction sexuée complique un peu les choses, mais c'est le même principe : les gènes survivent, les individus, non.

Et les espèces, encore moins. Déjà le concept est flou et difficile à délimiter, mais surtout, on voit mal comment un gène pourrait émerger qui ait « conscience » en quelque sorte qu'il est un élément d'une espèce et non d'une autre. Faut se souvenir qu'on a un très gros pourcentage de notre ADN en commun avec les autres espèces... Or, comment un gène pourrait-il savoir où s'arrête et ou commence l'espèce dont il est supposé favoriser la survie ?

Il y a des mécanismes simples qui permettent à des gènes de « prédire » en quelque sorte qu'il sera présent avec une certaine probabilité dans le corps de tel ou tel individu. Par exemple, un gène dans un corps femelle peut « savoir » sans risquer de se tromper qu'il a une chance sur deux d'être présent dans le corps des petits de cette femelle, et il peut donc manipuler son hôte pour qu'il prenne soin de ces copies de lui-même. Mais ça s'arrête assez vite dans l'arbre généalogique. Aucune chance d'aller jusqu'à l'espèce.

D'ailleurs en fait, du point de vue du gène, pour ainsi dire, les espèce n'existent pas. Un gène existe, dans un environnement (en général, la cellule d'abord, puis l'individu, puis le monde extérieur), et un « bon » gène est un gène qui devient présent en nombreuses copies dans son environnement. Indirectement, ça veut souvent dire qu'il va favoriser la survie de l'individu, mais parfois il favorise plutôt sa mort rapide après avoir fait plein plein plein de petits qui portent des copies du gène — le gène survit.

En quelque sorte le gène peut être vu comme un parasite qui manipule son hôte pour survivre, comme on en découvert explicitement dans certaines espèces (je veux dire que le parasite là est un virus ou une bactérie, une espèce étrangère qui va littéralement entraîner le suicide de son hôte pour favoriser sa propre reproduction. Ça implique généralement la survie de l'espèce, mais comme une conséquence indirecte, et souvent contrariée.

Si l'évolution favorisait la survie de l'espèce, il semblerait peu probable qu'apparaissent des comportements comme un lion qui boulotte les petits après avoir pris le contrôle du harem — du point de vue de l'espèce, c'est gâcher des ressources qui ont été investies pendant des mois de gestation et de vie des lionceaux, alors que du point de vue du lion, ce sont des parasites qui portent les gènes d'un autre lion et empêchent les femelles de servir la reproductions des siens.

À contrario, les mêmes gènes étant présent dans de nombreuses espèces, on devrait s'attendre à trouver des gènes qui favorisent la reproduction du groupe d'espèces — chez les primates, la reproduction des primates, chez les mammifères, la reproduction des mammifères — et à ma connaissance ça n'a encore jamais été observé. Il y a des mécanismes qui ont été proposés pour expliquer comment une sélection au niveau de l'espèce (et donc, pour le bien de l'espèce) pourraient apparaître, mais je crois qu'ils restent très controversés. Alors peut-être un jour, mais ça paraît quand même assez improbable.

Enfin je ne sais pas si c'est très clair, c'est assez loin de ma spécialité. Mais encore une fois, Dawkins expliquait tout ça très bien il y a quarante ans dans le Gène égoïste, qui reste d'actualité. (Ça me fait penser qu'il faut toujours que je lise Le Phénotype étendu.) Il discute la notion d'altruisme, la reproduction sexuée avec ses parades et ses courses aux armements », la compétition (ou la communauté d'intérêt) entre frères et sœurs ou entre parents et enfants, le jeu du prisonnier, tout ça du point de vue du gène. Il y introduit aussi le concept de mème qui a fait florès depuis sur internet, et qui a la base est une tentative d'étendre le mécanisme de l'évolution génétique à l'évolution des idées, c'est vraiment un bouquin qui mérite d'être lu.

754. Kikôm - 27/02/16 15:31 - (en réponse à : longshot)
Ah et au passage, kikôm : « perpétuer l'espèce » c'est un concept obsolète en biologie à présent. Enfin, ça fait un petit moment déjà, en fait. Le seul truc qu'on perpétue ce sont les gènes.

Ah oui tiens j'avais zappé.
Je suis pas bien sûr de saisir la nuance, c'est quoi le problème, c'est le concept d'espèce qui est trop flou pour ce qu'il est évolutif?

753. Kikôm - 27/02/16 15:20
Tiens à l’inverse, une anecdote qui boucle bien les derniers posts: récemment une de mes tantes à annoncé que sa petite dernière avait brillamment fini ses études et venait de décrocher un merveilleux contrat au service marketing de… Nestlé.

Un instant j’ai cru que c’était une blague. Que ce soit vrai c’était déjà difficile à avaler, mais je pouvais pas imaginer qu’on puisse carrément s’en VANTER! Bordel! Mais dans quel univers peut-on être fier d’un truc pareil!

Mais si, la tantine se pâmait d’aise, j’ai cru qu’elle allait s’évanouir.
C’est dans ces moment que je reviens sur terre, et ça fait mal!

752. Kikôm - 27/02/16 15:07 - (en réponse à : nem°)
Oui sauf qu’il ne s’agit pas vraiment de cynisme là.
Plutôt une vraie colère à se voir parfois un peu coincé entre le marteau et l’enclume de la majorité d’un côté, qui vit dans le 2ème dimension comme tu dis, ne percevant même pas de problème, et de l’autre côté ceux qui s’achète à peu de frais moraux la panoplie de rebelle que j’estime factice et dont je suis persuadé qu’elle est également un produit vendu par le Spectacle, dont le discours "anti-système" de façade s’accompagne souvent de positions anti-science, anti-médecine, anti-intellectuels etc confondantes de bêtise et de confusion. Parce que c’est sûr ça demande plus d’efforts et de temps de lire les situationnistes que de regarder des digests à la musique hollywoodienne sur youtube.

751. Odrade - 27/02/16 11:24
Ben ouais.
Faut du bô de temps en temps.


O.

750. nem° - 26/02/16 23:31
Le désert de l'amour comme métaphore de notre société.

749. nem° - 26/02/16 23:04
Aaah, j'ai été cynique comme toi. Regarde Odrade, elle poste des fleurs.

748. Kikôm - 26/02/16 22:27
Assez pour juger les "petites âmes en mal de rébellion"?

Je sais pas si tu as conscience du nombre de pseudo-rebelles que je côtoie au quotidien, qui répètent leur catéchisme simpliste comme des automates, appris par coeur dans des vidéos youtube, et des pages de blog bien-être, avides d’administrer une dose de moraline bien cheap à qui veux bien se présenter, sans que ça les empêche pour autant d’ouvrir des pages Facebook à tout va, de photographier puis de photoshoper le monde avant même d'avoir pris une minute pour le regarder et d’acheter des bananes bio qui viennent par avion de l’autre bout de la planète parce que quand même c’est meilleur pour la santé de mon petit estomac.

Sans parler de ceux qui dérivent carrément dans du new-age alternatif sectaire invivable et essayent de te vendre des médecines alternative miracles à base de pichenettes douces dans les articulations quand c’est pas carrément des électrodes sur la tête pour déterminer le profil quantique de ton 7ème chakra.

Alors oui dans le fond je sais que ce qu’il y a, c’est que les gens souffrent, n’empêche qu’être un rebelle, jusqu’a preuve du contraire, ça soigne pas la connerie. Alors oui c’est vrai, des fois, je ricane!

747. Odrade - 26/02/16 22:16
BÔ !



O.

746. Kikôm - 26/02/16 22:09
Le grand Ko Murobushi.


745. nem° - 26/02/16 22:05
Pour moi Buto c'est un serpent divin, mais je suis plutôt à ce niveau ci :


744. nem° - 26/02/16 22:03
Assez pour juger les "petites âmes en mal de rébellion"?

743. Kikôm - 26/02/16 22:01
En passant, le Butô n'est pas du chamanisme. C'est de la danse. Le butô c'est le butô. C'est tout et c'est rien. Mais c'est de la danse, toujours.

742. Kikôm - 26/02/16 21:59
Certes. Chacun son background et je conviens que j'ai probablement une vision assez déformée de euh.. enfin déformée quoi.

741. nem° - 26/02/16 21:48
Je sais que ç'a l'air con ce que je dis, mais je t'assure que BEAUCOUP de gens ne voient même pas qu'il y a un problème. cf. les abattoirs bio.

740. nem° - 26/02/16 21:36
Bah oui kiki, la majorité de nos congénères sont dans la deuxième dimension (et encore, je suis généreux), faut y aller mollo. Progressif. Comme la trance.

739. nem° - 26/02/16 21:34
Nonobstant, c'est très bien. J'adore quand il danse devant l'affiche de pub avec "L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTE" derrière. Mordant.

738. Kikôm - 26/02/16 21:33
Le shamanisme?

737. nem° - 26/02/16 21:29
Merde, trop lent, il a shamanisé.

736. nem° - 26/02/16 21:28
Connais pas. Mais c'est toi qui demandes de la complexité. Ben tout le monde ne peut pas démarrer en allant voir Par dessus bord, et même si ça te déplait, il faut parfois frapper les esprits. Les vivants, j'entends. Non parce que le shamanisme c'est très sympa, mais y'a des problématiques plus urgentes!


735. Kikôm - 26/02/16 21:19

734. Kikôm - 26/02/16 21:15
Non mais ce qui me gène avec ce genre de vidéo c’est qu’elle fait tellement fi de la complexité du monde qu’elle est à la limite du mensonge contreproductif. En fait il n’y a pas loin à ce qu’elle ne soit qu’une panoplie de plus que la société du spectacle vend aux petites âmes en mal de rébellion. Y’a tout le package. Ça les tiens tranquille.

733. Kikôm - 26/02/16 21:10
Houdin le magicien?

Tsss...

Tatsumi Hijikata!

732. nem° - 26/02/16 21:08
Non mais j'aurais pu poster un pdf sur le bilan socio-économique de l'OMC, mais personne ne le lirait, tuwa?

731. nem° - 26/02/16 21:06
Houdin le magicien? Bon, si ça repart sur les drogues...

730. Kikôm - 26/02/16 21:05
Ça te dit quelque chose?


729. nem° - 26/02/16 20:56 - (en réponse à : kiki)
Et tu te situerais vers quel niveau?

728. Kikôm - 26/02/16 20:53
Qu'est ce tu veux que je te dise, c'est gentil, mais c'est un peu le niveau 0. N'importe quel ado un peu rebelle a déjà ce genre de discours.


727. nem° - 26/02/16 20:51
La forme c'est le fond qui remonte à la surface.


726. longshot - 26/02/16 20:49 - (en réponse à : nem 720)
Je comprends que la forme t'irrite. Oui, c'est mauvais. Mais le fond ?



Sur le fond c'est un très bon vulgarisateur, et le gène égoïste un de ses premiers bouquins, bien avant qu'il se lance dans son combat anti religion (combat que je trouve assez légitime, quoi qu'il y mette une ardeur et des formes dont je crains qu'elles ne soient contre-productive).

725. Kikôm - 26/02/16 20:49
La forme c'est le fond qui remonte à la surface.

724. nem° - 26/02/16 20:25 - (en réponse à : kiki)
Je comprends que la forme t'irrite. Oui, c'est mauvais. Mais le fond?

723. Kikôm - 26/02/16 19:01
En fait, consciemment ou non, la façon dont ce type utilise le montage, le son et les images, à une portée politique bien plus profonde que celle de son message à deux balles, critique formatée, récupérée, digérée, recyclée par la société du spectacle depuis belle lurette. Insondable bêtise ou hypocrisie manipulatrice, mon coeur balance, mais ça a le don de me foutre en rogne.

722. Kikôm - 26/02/16 18:49
Bon celle-là je commence à avoir du mal franchement. Au mieux ça s’adresse à une classe de cm2 n’ayant jamais eu accès à autre chose qu’à TF1. Ça mélange tout et n'importe quoi en faisant abstraction de toute complexité.
Et ça utilise exactement les même techniques visuelles et sonores de fascination (donc de pétrification et de manipulation de son spectateur) que celle de marketeux bossant sur la pub d’une bagnole quelconque, ou n’importe quel autre spot de propagande (la preuve, tu changes les dernières secondes et tu intègres le nom d'une marque au hasard, mettons Total, avec un slogan plein de bons sentiments sur l'avenir meilleur et le partage de l'énergie, ça passe crème). C’est pas avec ce genre de truc qu’on "réveille" qui que ce soit.

721. nem° - 26/02/16 15:18 - (en réponse à : kiki)
Oui, comme je disais, on est sur la base, les gros lourds qui controlent le business basique. Le patron de Nestlé est loin d'être un kabbaliste, clairement. Allez, pour clore ce chapitre (faire abstraction de la musique épique).


720. nem° - 26/02/16 15:16
Dawkins? Ce c0nnard intolérant?

719. longshot - 26/02/16 14:43 - (en réponse à : nem° 707-708)
Donc travail au sens d'activité rémunérée ? Bon bah heureusement que kikôm a répondu, ça a permi de faire le tri dans tes définitions.

(Ah et au passage, kikôm : « perpétuer l'espèce » c'est un concept obsolète en biologie à présent. Enfin, ça fait un petit moment déjà, en fait. Le seul truc qu'on perpétue ce sont les gènes. À ce sujet je ne peux que recommander la lecture du « Gène égoïste » de Richard Dawkins, très intéressant et très bien écrit.)

718. Kikôm - 26/02/16 13:46
C’est à dire qu’en dépit du pouvoir immense que détient ce type, objectivement, il s’exprime comme l’idiot du village.

Il ment éhontément, et il le fait très très mal.
Aucune cohérence, il dit un truc et son contraire d’une phrase à l’autre (ne pas partager le travail et faire bosser le plus possible le plus de monde, pour ensuite s’extasier sur les usines japonaise qui n’emploient personne), soit la pire manière de défendre sa "vision" du monde (licence poétique là, mettons).

Sans parler de son langage corporel lamentable qui le trahit de manière risible (petit geste de main dédaigneux pour écarter la fin de sa phrase sur les solutions à trouver pour l'accès des démunis à une eau privatisée, etc..). Merde c’est limite parodique! C’est une vidéo des Nuls?!



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio