Magie & transhumanisme 4 : la BD et le futur 4

Les 1160 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24


660. nem° - 23/01/16 12:42

659. nem° - 19/01/16 22:29
Pas mal!

658. Kikôm - 19/01/16 22:03 - (en réponse à : Et la plus belle de toutes)
"Et les particules élémentaires" -> "tissèrent l’espace et la lumière"

657. Kikôm - 19/01/16 22:02 - (en réponse à : Pour la peine)
"La crise économique" -> "Le scénario comique".

656. Kikôm - 19/01/16 22:01
C'est les anagrammes d'Etienne Klein que tu traites de psychotropes?! Faut voir avec lui hein. D'ailleurs j'avais jamais vu sa tronche mais il s'est fait une belle tête de savant fou.

655. nem° - 19/01/16 20:32
On avait dit pas de psychotropes en 2016...

654. Kikôm - 19/01/16 19:11
"boson scalaire de Higgs" = "horloge des anges d’ici-bas"

653. Kikôm - 19/01/16 19:06
"Etre ou ne pas être, voilà la question" = "Oui, et la poser n’est que vanité orale"


Bon bon ok, c'est pas le gros fou rire, mais ça jette quand même.


652. Kikôm - 19/01/16 19:03
Le commandant Cousteau = tout commença dans l’eau.

651. Kikôm - 19/01/16 19:02
Claude Levi Strauss = a des avis culturels.

650. Kikôm - 19/01/16 19:01
Mais si, Etienne Klein est tordant.
Un de ses anagrammes tiens: "La théorie de la relativité restreinte" = "vérité théatrale et loi intersidérale".

649. nem° - 19/01/16 18:10
Qu'y avait-il avant le temps? Attention, le monsieur est bcp moins drôle que celui de la vidéo précédente.


648. Odrade - 19/01/16 17:36


O.

647. Odrade - 19/01/16 17:04
Merci pour les cténophores. Bô.

Depuis que j'ai appris qu'il a aussi le plancton aérien, je regarde les nuages de moustiques différemment.
Pas en ce moment, je précise.

O.

646. nem° - 19/01/16 14:16

645. nem° - 15/01/16 00:50

644. nem° - 14/01/16 18:39
Encore un mystère de résolu. Je ne sais pas si je dois m'en réjouir mais c'est mignon.


643. nem° - 06/01/16 19:32
Intéressant, si prouvé bien entendu.

642. Odrade - 31/12/15 21:51
beurk.



O.

641. nem° - 31/12/15 16:34 - (en réponse à : O.)
C'est un Murakami jinzo, un androïde de T.Murakami, créé par lui-même.

640. Odrade - 31/12/15 16:29
Euh ?


O.

639. nem° - 31/12/15 14:58

638. nem° - 30/12/15 19:44
quelques années à errer sans fin dans le centre commercial de la part dieu, sans sortie possible

Non là c'est sadique! Je préfère l'Hadès en fait, au moins y'a Perséphone.

637. Kikôm - 30/12/15 19:39
Tu veux dire que tu cites pas?
Nan mais de toute façon c'est évolutif, ça change à chaque époque.
Actuellement ça veux dire que tu seras condamné pour quelques années à errer sans fin dans le centre commercial de la part dieu, sans sortie possible. Et encore t'as de la chance, normalement c'est la place carrée et le niveau-3 des Halles, un châtiment bien pire encore, mais comme t'habites à Lugdunum..

636. nem° - 30/12/15 19:13
Ah mais je cite Hadès, justement!

635. Kikôm - 30/12/15 18:49
Quoi? Eurydice? Une pétasse?! Mais c'est inadmissible, je m'en vais immédiatement en référer à la confedération orphique, tu vas aller faire un petit tour dans l'Hadès vite fait bien fait, ça va te calmer.

634. nem° - 30/12/15 03:23
Mais bon, comme cette dimension est invisible et inaccessible, y'avait comme un doute flottant. Il fallait vite mettre tout ça en forme, au propre, que ça fasse sérieux, IEEE et tout. On a donc codifié le bousin, avec un lieu (l'après-vie), qui ressemble à la campagne une belle journée ensoleillée. Ah bon, mais alors à quoi ça sert si c'est pareil? Non mais cherche pas, c'est divin.
Il fallait aussi un code de la route, oh, on entre pas et on sort pas de là comme d'un moulin hein. Comme on se méfiait des intellos, toujours à chercher la petite bête, on leur a concocté une histoire belle mais bien flippante sa race : un poète-chanteur perd sa belle, mais il l'aime tellement fort qu'il en craque tous ses caleçons de désespoir. Il va donc la chercher, la ramène en endormant le tôlier avec sa dernière compo, mais on l'a prévenu : okay, tu peux reprendre ta pétasse, mais si tu regardes en arrière UNE SEULE FOIS, tu finis sur la béquille le restant de tes jours! J'aime autant vous dire que personne n'a plus jamais posé de questions.
Enfin jamais, ça dure jamais très longtemps.
Donc à suivre.

633. nem° - 30/12/15 03:16
Le problème, c'est que les siècles passaient, et personne ne revenaient du pays de morts. Et pour cause. Du coup, ça commençait à se voir un peu qu'on s'était viandé sur ce plan. Là, un petit génie a eu une idée excellente : raconter des conneries. Il a donc associé la mystique des saisons (été = vie, hiver = mort) avec le fameux retour du séjour des morts. Très fort. Et ça a marché! Tellement que les gens ont commencé à croire que c'était possible, au point que quand un prophète de Jérusalem racontait qu'il pouvait ressusciter les morts, les gens l'ont cru! Truc de fou. On y reviendra.
Pour le moment, la machine temporelle est en panne. Comment l'expliquer? Simple : les morts sont en fait dans une autre dimension, inaccessible aux... euh, simples mortels. Pour pouvoir ne serait-ce que leur parler, il fallait être assermenté par le dieu tutélaire. Futé hein?

632. nem° - 30/12/15 03:09
Donc, une culture de la sépulture et une culture de la crémation vont progressivement dominer les rites funéraires. Côté sépultures, les tombes des rois deviennent des pyramides, qu'on retrouve dans presque le monde entier, jusqu'en Chine et en Corée! Elles sont bien sûr liées à la sédentarisation, quand les nomades continuent de brûler leurs morts pour des raisons pratiques. Pourtant, des peuples continuent de résister à la culture dominante. Ainsi, les Vikings insistent pour brûler leurs rois sur des drakkars, même s'ils ne s'appelaient ni Vikings ni drakkars, mais passons.

631. nem° - 30/12/15 02:28
La perception, et donc la conception du monde, va ainsi être conditionné par l'alternance jour/nuit, les saisons, les périodes sèches/humides, mais également par la mort des individus. Ainsi les humains vont-ils chercher là aussi de grands cycles lié au cosmos. L'individu peut-il revivre après un cycle donné? On va donc enterrer les cadavres avec l'espoir fou que, peut-être, ils pourront un jour, comme reviennent le soleil et l'eau, émerger de leur tombe. Ailleurs, c'est une conception différente de la renaissance qui se fait jour : l'idée que le corps disparaît, mais pas l'esprit. Après un cycle, celui-ci peut renaître dans un nouveau corps, qui peut d'ailleurs s'avérer complètement différent, même animal, voire végétal. Ainsi, pour certaines peuplades, les arbres des anciens ne sont pas sacrés parce que ce sont des arbres mais parce que ce sont les anciens.
Mais alors, peut-être sommes nous les avatars d'autre chose?

630. nem° - 30/12/15 02:01
Bon Kiki, je vois bien que tu me relances là. Reprenons donc.
Suite à la dernière glaciation, le niveau de l'océan remonte, le climat devient plus chaud, plus humide, plus carnaval. Les humains recommencent à peupler les territoire progressivement libérés. Cette alternance climatique, couplée à la perception des cycles dont nous avons parlé, va induire une nouvelle conception, dualiste celle-ci : les deux serpents. Le premier est le serpent arc-en-ciel, celui de l'eau, et donc de la vie. Appelons-le Wadj pour faire court. L'autre est le serpent du désert, de la mort. Appelons-le Set. Ces deux figures antagonistes représentent donc l'alternance entre les phases d'abondance et de désolation.
Mais pas seulement. Les serpents ont du venin. Celui-ci peut empoisonner, voire tuer, mais il peut aussi guérir si concocté en potion. Les prémices de la médecine vont donc se fonder également sur cet antagonisme entre principes de vie et de mort.

629. nem° - 29/12/15 00:42
Un urgent message à caractère déformatif de Jean-Charles Bourquin :


628. Kikôm - 27/12/15 18:51
Cool, j'ai hâte.

J'avais déjà adoré Thot all Recall.


627. nem° - 27/12/15 18:23 - (en réponse à : Revenge of the Set)

626. Kikôm - 27/12/15 15:44
Ah ok. Y'aura une scène post-générique pour teaser le ragnarök des xénomorphes égyptiens?

625. nem° - 27/12/15 15:28
Peut-être en director's cut, après!

624. Kikôm - 27/12/15 15:25
Même pas une petite vierge volante des nagas de l'Atlantide? Rien de rien?

623. Kikôm - 27/12/15 15:16
Ah bon? Putain je suis super déçu. C'était prometteur pourtant.

622. nem° - 27/12/15 03:04
Avant de poursuivre, je précise que je ne parlerai pas d'Illuminati, de Reptiliens ou d'OVNI. Je laisse ça aux Grands Maîtres Cosmiques. Question d'humilité.


621. nem° - 26/12/15 19:38
Des "manuels" quoi!
Ta classification de la société primitive n'a pas beaucoup de sens à mes yeux.


Un manuel à deux temps...


620. nem° - 26/12/15 19:36
Mais nous sommes tous spectateurs. Les artistes sont juste de l'autre côté de la fosse.

619. Kikôm - 26/12/15 18:57
Ceux qui savent créer, peindre, dessiner, composer, jouer avec les sons, les traits et les couleurs.

Des "manuels" quoi!
Ta classification de la société primitive n'a pas beaucoup de sens à mes yeux.

Qui savent aussi voir au-delà de l'apparence des choses.

Et ta vision des artistes est pour le moins euh.. romantique, si je peux me permettre. C'est en étant le specateur qu'on peut, peut être, voir au-delà de l'apparence des choses, pas particulièrement en étant artiste, ou alors seulement dans la mesure où ils sont aussi à eux-mêmes leur propre spectateur.

618. nem° - 26/12/15 17:06
*dix secondes de plus

617. nem° - 26/12/15 17:04
T'aurais du tenir dix secondes, y'a qqun qui crie, c'est hilarant.

616. Kikôm - 25/12/15 23:38
C'est atroce!! J'ai tenu 37 secondes!
Mais ok effectivement, de la représentation.

615. nem° - 25/12/15 23:34
Merde, on va sombrer dans l'ungrund je sens.

Mais non, dans l'abgrund peut-être...

614. nem° - 25/12/15 23:31
Pas de symbolique! On parle pas de symboles ici mais de représentations. Tu as un gage.


613. Kikôm - 25/12/15 23:29
En fait personne n'existe, puisqu'exister signifie "être en dehors". Mais on reparlera de la grille bientôt.

Je suis d'accord et pas d'accord en même temps. Merde, on va sombrer dans l'ungrund je sens.

612. Kikôm - 25/12/15 23:27
C'est pas une voûte!

Oui bon tu m'accorderas la licence poétique.
La croute céleste c'est bien aussi.

611. Kikôm - 25/12/15 23:25
Ça c'est de la symbolique. Ça a un autre rôle. Ce qui rend plus fort dans le cadre de la chasse c'est l'acquisition de compétences par observation et mimétisme.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio