Alan MOORE

Les 690 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14


90. omat - 13/07/03 14:35
Il paraît que Alan Moore devrait prendre sa retraite des comics dans quelques mois (il ne devrait continuer dans un premier temps que League of Extraordinary Gentlemen). Il ne se consacrera plus qu'à l'écriture de romans et aux performances artistiques.
Gasp... il va nous manquer !

89. cubik - 16/05/03 13:37 - (en réponse à : cubik@caramail.com)
en effet, alan moore fait un peu son superman a lui avec supreme
il reprend a peu pres tout ce qui est passe chez l'homme d'acier
pour ce qui est de la numerotation, il me semble qu'il y a quand meme bien eu les 40 premiers episodes, mais qui n'avait rien a voir je pense

88. Bert74 - 16/05/03 12:38 - (en réponse à : François Boudet )
A propos de Supreme, dont je viens de faire l'acquisition (1er tome de l'intégrale en anglais dispo. chez Amazon, sans vouloir faire de pub), je me posais une question en lisant cette BD (j'en suis qu'au début).
En effet l'histoire écrite par Alan Moore commence apparament après déjà de nombreux cycles d'aventure (issue 41), mais ces histoires ont elles vraiment été écrites et publiées ?
Je me le demande, vu le total repositionnemnt du personnage par Moore dans son historique, comme dans son approche de la narration des différentes périodes qu'aurait vécu ce comic.
N'est-ce pas plutôt un clin d'oeil en profondeur à tous ce qui à pu être fait sur Superman (jusque dans le nom des compagnes Judy Jordan/Lana Lang et Diana Dane/Lois Lane, ou des ennemis Darius Dax / Lex Luthor) ?

Cela dit, même si il faut avoir son dico d'anglais pas loin pour comprendre tous les concepts qui sont détaillés, je trouve cette BD vraiment bien. Elle est vraiment pleine d'idée, un peu comme le magnifique "Tommorow Stories" du même Alan Moore.

87. Corbulon - 14/04/03 21:19
A noter que Promethea s'arrêtera au 32 US selon les voeux de Moore...

86. Didi - 13/04/03 13:34 - (en réponse à : cecilou.beaufils@wanadoo.fr)
aaaaaaaaaaaaaah merci you saved my life! Y a plus qu'à trouver le libraire...

85. ppatriks - 13/04/03 13:07
tu as trois tomes en semic book de promethea

84. Didi - 13/04/03 12:39 - (en réponse à : cecilou.beaufils@wanadoo.fr)
Help me! J'ai découvert "Promethea" dans une librairie aux Etats-Unis, or je n'ai pris que le tome 1. O rage, ô désespoir, on m'a dit de retour en France que "Prométhéa" n'était pas réédité là-bas. Peut-on compter sur une traduction française? (on ne sait jms). En + l'édition américaine était d'excellente qualité, pour une fois, et c'est tout simplement génial: complètement fou et très poétique (bourré de références savoureuses!).
A+

83. fab.b - 19/03/03 08:23
Je viens de relire ce week end, les 3 tomes français de Top 10.
Est ce que vous avez des infos sur une eventuelle sortie de la suite _saison 2_ ? même si c'est en anglais...
merci

82. Djedj - 18/03/03 20:58 - (en réponse à : Nouveau !)
Wops, j'ai deniche ce week-end chez mon vendeur de comics preferre deux (2) numéros d'une nouveauté scénarisée par Alan Moore : THE COURTYARD.
Enfin je devrais dire une "nouvelle histoire" d'AM, puisque lisons les credits :
- Avatar Press
- Alan Moore : Story
- Jacen Burrows : Artwork
- Antony Johnston : Sequential Adaptation (???)

Quelques mots, un agent du FBI enquete dans un futur proche sur ce qui semble etre des meurtres rituels satanistes.
L'étonnant découpage (2 cases verticales par page !) est oppressant à souhait ; ce malaise est bien renforcé par les nombreuses vues en plongée, ainsi que la "couleur" - des niveaux de gris en fait.

Je ne vais pas déflorer l'intrigue, mais ça fleure bon (outre le sang) son Moore, quelque part entre "From Hell" et "Promethea", avec une petite visite Chtulhuesque.

Ca promet !
Enfin on trouve une pub pour quelque chose qui s'appelerait "Alan Moore's Magic Worlds", tjs chez Avatar.

81. cubik - 27/02/03 20:47 - (en réponse à : cubik@caramail.com)
bah deja, delcourt va reprendre la publication de son swamp thing, en gros pave apparement (po de date par contre)
et pis aussi une autre de ses oeuvres, lost girl ou un truc comme ca

80. JM Lofficier - 27/02/03 17:25
Anglophones: Un nouveau livre important sur Alan Moore. Avec une edition italienne. Ou sont les editeurs français?

NEWSARAMA

PULSE

ULTRAZINE

EDITION ITALIENNE

79. daiboken - 24/02/03 17:06
A propos de Halo Jones, Zenda n'a publié que la première partie. Une édition intégrale anglaise reprend les trois parties en un seul volume. Et c'est du tout tout bon à se procurer séance tenante (si c'est encore disponible, ce dont je n'ai franchement aucune idée). Et en effet, c'est également une des oeuvres de Moore les plus attachantes, tout droit issue de sa période 2000AD.

78. cubik - 24/02/03 16:47 - (en réponse à : cubik@caramail.com)
je le dis comme ca, mais il a quand meme fait ot' chose que watchmen hein >)

77. François Boudet - 24/02/03 16:34
"SUPREME" 41,...
( Alan Moore / Joe Bennett, Rick Veitch)

Moore se fait plaisir sur cette série de chez Maximum Press (ex Image) sur
laquelle il ne devait rester que 12 numéros et dont il ira finalement au delà, suite
au succès remporté de celle-ci auprès des fans!

"Supreme" est une série créée par Liefeld et dont les 40 premiers numéros ne
devaient pas se révéler d'un grand intéret apparemment (je n'en avais meme
jamais entendu parler ou fait attention !)...
Comme pour "Marvelman", "Captain Britain", "Superman" ou "Swamp Thing",
Moore se réapproprie le personnage en faisant table-rase du passé : Ainsi nous
débarquons (au numéro 41) avec Supreme, de retour sur la Terre, pour
s'appercevoir qu'il y a d'AUTRES "Supremes"; qui viennent le chercher et lui
font visiter, avant que celui ci n'entame ses Nouvelles Aventures, la
"Supremacy" (sorte de"Kripton") ou la zone "Limbo", une zone abstraite où
sont relégués toutes les anciennes versions de "Supreme" selon les modes... (de
plus en plus musclé, en femme noire, en super-souris, etc.! On y voit meme un
Obelix-Supreme portant un menir !!.).
En fait Alan Moore se réfère et se moque gentiment de ces changements
d'apparence des personnages de papier dans les comics de Super-Héros -Il fait
sans doute allusion par exemple au Captain America, héros de l'age d'or bien
sur avec Superman et Batman, de Jack Kirby, qui au moment où il fait
"Supreme" est repris par Liefeld dans le style Image : musculature
HYPER-hyper- hypertrophiée, etc!-)
Qui plus est, à son retour concret cette fois sur la Terre pour ses Nouvelles
Aventures et sachant sa condition, le personnage se retrouve dans la peau d'un
DESSINATEUR DE COMICS DE SUPER-HEROS !... (je ne sais pas, n'ayant
pas lu les numéros précédents, si c'était déja le cas avant?...).

Bref, apparemment donc, Moore introduit dans cette série pas mal d'humour et
de recul. Mais il veut recréer aussi et surtout en fait l'atmosphère de merveilleux
et de crainte et l'imagination des épisodes de "Superman" qu'il a lus et aimés
quand il avait 10 ans et qui a disparue aujourd'hui (on a jeté le bébé avec l'eau
du bain, selon Moore!) ; en tirer le meilleur, et en faire une synthèse -avec meme
de la poésie en plus...-! Il veut aussi créer, artificiellement, un background
culturel au personnage (Supreme) pour lui donner une épaisseur. Pour cela , il
intercale des "extraits" de soit disant anciens comics de la série, dessinés dans
différents styles rétros comme il l'avait deja fait sur la mini-série d'essai en qque
sorte : "1963" !...
De plus,les dessins de Joe Bennett et les couleurs, ne sont pas désagréables
(sans pour autant etre mirifiques).

Dans le 2eme numéro écrit par Alan Moore (42), Moore précise le passé du
héros en incluant 2 histoires "pastichant" (rendant HOMMAGE... Alan Moore
dit qu'il n'y a pas un soupçon de parodie dans "Supreme"!...) les débuts de
"Superman", à la facon rétro de "1963" (dessinées par le meme Rick Veitch !).
Celui ci revenant parallèlement sur les lieux de son enfance -la petite ville de
Littlehaven- , peut voir sur un panneau de bienvenue à son image enfant
(Supreme Kid, des années 30) des tags récents indiquant une croix gammée sur
la poitrine de Kid Supreme et une inscription : "Boy Scout" ! (décalage entre
les super-"héros" représentants de l'Ordre et une partie de la population -
cf."Watchmen"- ??) ... Il retrouve son amour de jeunesse, Judy Jordan, agée
désormais de plus de 70 ans (alors que lui, n'étant pas "réel" -cf. no 41- ne
vieillit pas au meme rytme!); ainsi que la tombe de ses parents et de son
adversaire redoutable de l'époque... Moore introduit dans ce numéro la
"League of Infinity", un groupe de jeunes super-héros de différentes périodes
temporelles.
On notera, dans le style narratif d'Alan Moore, qu'Ethan Crane (Supreme) tient
un journal que Moore nous donne partiellement à lire en rapport avec l'histoire,
tout comme avec Rorschach dans "Watchmen"(!) ; ce qui nous permet de
rentrer facilement dans les réflexions du personnage (un procédé de "voix off"
intérieure qu'utilise beaucoup Frank Miller par ex...).

Dans le numéro 43, nous découvrons ce qui est arrivé à la "Citadel Supreme",
qui est le quartier général de Supreme, une gigantesque techno-ile flottante
dans le ciel au milieu d'un épais nuage orageux permanent qui la dissimule.

Au numéro 44, le groupe des "Allied Supermen of America" auquel
appartenaient Supreme, Glory et qques autres personnages de l'Univers
Extreme dans les années 40, nous est présenté.

Numéro 45 : Nous en apprenons plus sur la Supremium, étrange minéral blanc
en relation avec tout le concept de Supreme. L'equivalent de la Kryptonite
pour "Superman"...

Numéro 46 : La "re"-introduction de Suprema après une abscence de 30 ans, la
soeur de Supreme.

Numéros 47,48,49... : Superman va retrouver son vieux et son meilleur pote :
Batman, au manoir Wayn... Pardon!! Supreme va retrouver son ancien et
meilleur ami le Professor Night (rappelant les nombreux team-up historiques
entre Batman et Superman!...) au manoir Kendall, mais celui-ci est dans un coma
profond depuis 27 ans ; son ame ayant été capturée par le terrible Hulver
DAMIK, the Soul Slaver (l'esclavagiste des ames!).
Pour aider son ami et son assistante (ainsi que l'ame de tous les Super-Heros
disparus dans les années 60), il va faire appel à l'aide des "ALLIES" (les
Alliés), qui comprennent Glory, etc... !

A Suivre...!

--

"Judgment Day"

12 ans après "Watchmen", Alan Moore n'en a pas fini avec les Super-héros...

Fort de son expérience et de sa réussite sur "Supreme", Alan Moore est engagé
par Liefeld pour refondre TOTALEMENT l' "Extreme Universe" (toutes les
séries d'Extreme Studio - "Supreme", "Glory", "Youngblood", "Prophet", "The
New Men", ... - , la boite de Rob Liefeld qui s'est séparé d'avec Image) ; un peu
ce qu'il aurait aimé faire chez DC avec "Twilight") sans doute...

Pour cela il commence par la minie série : "JUDGMENT DAY", qui (re)visite
le passé des héros en même temps qu'il réarange leur présent...
Le titre accrocheur, "Judgment Day", est une idée (!) de Liefeld ; mais pour
Moore il convenait évidemment de développer autre chose que la notion trop
simple judéo-chretienne d'Apocalypse de fin du monde liée à ce terme... Il en
arrive donc à l'idée d'un procès entre Super-héros ! Qui peut juger et punir un
Super-Héros qu'un autre Super-Hero ou dans ce cas, tous les Super-Héros sur
Terre ? ("Who Watches the Watchmen?" en quelques sortes...!)

L'histoire commence en effet par l'assassinat d'un des SUPER-HEROS (une
super-héroïne plus exactement) au sein de l'organisation des Youngblood - ca
ne vous rappelle rien ? (cf."Watchmen") - ; et un autre en est le principal
suspect.
Supreme, le plus grand Super-héros du monde (de l'Univers Extreme en tout
cas- l'équivalent pour Moore de SUPERMAN ), appelle tous les super-humains
sur Terre à mener le procès : investigation, défense, accusation et jugement... !

Au court des 3 numéros de la minie série, nous plongeons grace à un ancien
livre magique dans lequel le destin peut s'écrire, dans le passé lointain de l'
"Univers Extreme" (de l'âge de pierre au présent en passant par les comics de
western, de guerre, de la période médiévale, de romance, etc ; le tout avec
détails, description complète, etc.) , ce qui permet de donner un "passé" et une
épaisseur donc aux personnages du présent - précisément ce qu'avait fait déjà
Moore sur "Supreme" - ; l'équivalent du riche passé des Univers DC et Marvel
sauf que cet "historique" de l'Univers Extreme est créé artificiellement par
Moore puisque Extreme n'existe que depuis 1997, d'où la prouesse de Moore !...

Moore veut faire de ce nouvel Univers une synthèse de toute l'histoire des
comic-books et profiter du recul pour en tirer le meilleur. Il veut faire des
"Youngblood" l'archétype de léquipe de jeunes héros, dans la veine des
meilleurs épisodes des "X-Men" par Claremont et Byrne ou des "Teen Titans"
par Wolfman et Perez ; "The Allied Supermen of America" introduits dans
"Supreme" sera l'équivalent des groupes des grands anciens tels que "The
Justice League" ou "The Avengers" ; les "New Men" l'équivalent des équipes
d'explorateurs telles que les "Fantastic Four" ou les "Challengers of the
Unknown" ; "Supreme" sera l'archétype du grand Super-Hero mytique avec
cape ("SUPERMAN") ; etc. Il veut en fait réhabiliter une certaine idée du
Super-héros...

Dans diverses interviews, Alan Moore faisait montre de sa réprobation face à
l'évolution des comics (mainstream et de super-héros) dans les années 90, et de
sa volonté si possible d'y remédier... Ceux-ci ayant subit l'influence du "Dark
Knight Returns" de Miller et "Watchmen" dans les années 80, mais n'en ayant
conservé que l'aspect superficiel : la noirceur et la violence, devenues gratuites
et complaisantes.
Avec "Judgment Day", Moore semble faire son auto-critique face à sa
responsabilité dans cette évolution néfaste. Le livre magique en question
pouvant faire aisément référence à la grande Histoire des Comics et la période
"Watchmen"... Le "jugement" serait donc aussi celui-ci; et Moore de
s'absoudre en dissolvant les "Youngblood" -groupe très populaire chez Image
durant ces années et symbolisant parfaitement cette dérive- pour remettre en
avant une conception plus noble du Super-Héros en la personne de "Supreme",
dont il continue d'animer la série par ailleurs... Côté graphisme, Liefeld est aux
pinceaux pour les parties au présent de l'histoire - dans un style "Image" des
années '90-'97 donc; Liefeld qui créa et dessina la série symptomatique des
"Youngblood" chez Image... -, encré par Jon Sibal ; les séquences de flash-back
sont traitées dans différents styles rétro faisant référence à l'histoire des
comic-books - Gil Kane dessine la première !! - ; à noter aussi les 3 couvertures
formant un triptyque, dessinées par Dave Gibbons qui fut comme chacun sait le
dessinateur (fabuleux) de "Wacthmen" !...

76. Stupendous - 24/02/03 11:11
Qui plus est, Boadicée signifiant "victoire", dans la mesure ou Mary est victorieuse ( de victoria!) le clin d'oeil me semble desormais evident!

75. JM Lofficier - 24/02/03 01:50
Il y en tout une vingtaine d'emprunts -- chaque fois que tu vois un nom propre, tu peux te dire qu'il vient de quelque part.

Tant que le concours du FANTASTIQUE.NET est en ligne, je ne vais pas bien sur fournir une liste, mais après si; reparlons-en donc dans un mois. (Surtout que le gagnant du beau dessin de Gil c'est simplement celui qui en trouve plus que les autres, pas tous, donc tu peux gagner avec cinq réponses seulement.)

Pour LOEG, je me référais à l'édition U.S. Désolé pour la confusion, Tu pourras porendre connaissance de "mon" Dossier "Doctor Omega" dans le Tribut à Alan Moore. (Voir mon message d'il y a quelques jours.) Kevin a trouvé ça très drôle.

74. Pix - 23/02/03 23:05
Barbicane, Ardan, Robur : J.Verne
Balsamo : A. Dumas
etc...

73. François Boudet - 23/02/03 21:49
J-M, les références littéraires dans "Robur"; on y voit facilement "La guerre des mondes" et "Le Premier Homme dans la Lune" (avec le Professeur Selwyn Cavor) de H.G. Wells - ce qui est en parfaite résonnance avec "La ligue" de Moore en effet... -, mais pour le reste ? Les personnages sont-ils aussi des personnages empruntés par exemple?...

72. François Boudet - 23/02/03 21:28
Jean-Marc, je viens de zieuter la case dans "La Ligue.." où ton nom apparaît au bas d'une feuille sur le Docteur Omega ; c'est un beau clin-d'oeil en effet... Je voulais juste repréciser parce que ce n'était pas forcément clair ; tu dis que c'est dans le No. 3 (page 14 case 7) du Vol. 2 . C'est bien la deuxième série (vol.2 à paraître de l'Intégrale sans doute), mais c'est le 3eme album (indiqué Vol.3) qui vient de sortir...

Autrement, Stupendous, je viens de regarder aussi la page 495 de "From Hell", et je partage tout à fait ton analyse.

71. François Boudet - 23/02/03 20:50
Je ne sais pas le passage que tu nous indiques, mais globalement on peut dire je crois en effet que "From Hell" est "féministe" (un des aspects de "From Hell" ; il y en a d'autres bien sûr); dans la mesure où sont prises en considération les victimes (prostituées), et où sont dénoncées les théories mysogines abjectes du tueur; voire de la société dans son ensemble...

70. Stupendous - 23/02/03 17:08
C'est justement dans les appendices que Moore dit ne pas vouloir expliquer clairement de qui il s'agit ;-) En plus, je soupçonne qu'il y a là un message de plus que la simple Mary, elle n'a que des filles autour d'elle et quand on voit le coté mysogine du tueur on peut pas s'empecher d'y voir un signe...

69. cubik - 23/02/03 11:25 - (en réponse à : a stupendous)
honte sur toi, tuiras lire les appendices
mais pour faire court, il s'agit bien de mary kelly pour moore, mais il a po mis de nom pour que chacun se fasse sa propre idee

68. Stupendous - 22/02/03 17:12
Qui a des suggestions sur la signification de la scene page 495 de From Hell ou on voit une mere et ses filles? Je me demandais s'il ne s'agissait pas de Mary Kelly "victorieuse" de Jack, ça pourrait peut etre meme se rapprocher de Boadicé qu'il evoque par la suite ou ses filles sont violées. Une forme de revanche et bon, en tirant un peu sur les cheveux de Moore, ( qu'il a long) on pourrait y voir un message d'espoir pour les femmes par la suite. En plus ça expliquerait pourquoi Moore "innocente" Druitt le feministe, non? Là j'ai pas le courage de tt relire à nouveau ;-)

67. François Boudet - 22/02/03 16:55
Oui, "Halo Jones" a été traduit (chez Zenda il me semble, dans la même collection que "DR et Quinch"). Pas mal.. Je viens de lire le 3eme volume de "The League" sinon ; toujours aussi excellent. J'attends vivement la conclusion!.. (Et puis je viens de m'acheter "Robur"!.. ;-) - pas encore lu...)

66. JM Lofficier - 22/02/03 16:24
Les suites à Transilvane... Si un jour José Ladronn finit HIPFLASK et il en a encore pour 2 ans environ alors...

Oui, McKeever a dessiné le tome 3 (Wonder Woman) mais il est assisté pour la couleur.

Pour revenir à Alan, après LEAGUE (que j'adore pour des raisons homéopathiques! :-)) l'oeuvre de lui que je préfère est THE BALLAD OF HALO JONES. Cela a-t-il été traduit? Est-ce que ça vous dit quelque chose?

65. François Boudet - 22/02/03 02:51 - (en réponse à : JML)
Bon, on est dans un forum "Alan Moore", mais quand même 2 questions sur tes oeuvres encore : Les projets "Batman in Transilvane" et "World's Finest in Transilvane" sont-ils toujours d'actualité? Quant à la trilogie Elsworld/cinéma allemand, est-ce McKeever qui dessine le 3eme finalement ou non?...

64. JM Lofficier - 22/02/03 02:14
Je crois que le SUPERMAN-TRANSILVANE est épuisé lui aussi... Décidément je fais dans l'épuisé.

L'histoire avec Kev, qui est un ami de longue date, est parue dans le KOG 2, pas le 1 je crois. Ce n'est pas une histoire récente, elle date de 96 et été restée inédite. Tu peux la voir sans textes et en basse rez sur ce site-là. Kev est un type près charmant, plutôt discret, assez technophobe. Il ne ressemble pas du tout à son oeuvre, mais c'est un irlandais, ils ont des profondeurs cachées et insoupçonnées. MARSHAL LAW est une grande oeuvre mais je ne suis pas très sur que ce soit compréhensible sauf pour les gens qui connaissent bien les comics.

Steve Bissette est aussi un bon ami -- il m'a gentiment dessiné des WAMPUS pour Semic PAGE WAMPUS et on parle un jour de faire un truc ensemble avec son N-MAn de "1963" mais il n'a plus vraiment le temps depuis qu'il produit des videos.

Peter Lorre -- tu me flattes!

63. François Boudet - 22/02/03 01:56
De J-M Lofficier en français, on trouve aussi le très bon "Superman: Transilvane" avec Ladronn aux dessins. C'est un bel hommage à Kirby.. (On peut le commander auprès de Sémic). Sinon, je me permets de signaler encore cette autre interview - Vous ne trouvez pas au passage que Jean-Marc ressemble sur les photos étrangement à Peter Lorre!?... hihi :-D

62. François Boudet - 21/02/03 23:41
Merci de ta présence dans ce forum J-M.; nous sommes très honorés... :-))

Pas encore lu "Robur"; par contre je recommande ta série "Tongue*Lash". (Pour ceux qui le peuvent, jettez aussi un oeil sur l'animation Quicktime en 3d sur le site, ça vaut le coup.)

Tu as collaboré aussi avec Kevin O'Neill - le fabuleux dessinateur de "La Ligue.." - en tant que scénariste (voir "K.O.G" N°1). Peux-tu nous parler un peu de lui (sur un plan perso, ou sur son travail)??... C'est un dessinateur assez peu connu chez nous (en dehors de "Marshall Law" chez Zenda, mais non réédité hélas..); et j'ai été très content de constater sa collaboration avec Moore et le coup de projecteur que celui-ci lui donne bien sûr...

Connais-tu également personnellement Steve Bissette? (Le dessinateur de "Swamp Thing" - "Swamp Thing" qui était paru en couleurs chez DC, pour répondre à Cubik.)

Voilà. A bientôt.

61. JM Lofficier - 21/02/03 19:34 - (en réponse à : à Michaël)
D'abord, merci pour les compliments, ça fait plaisir.

Pour nos "oeuvres" (le mot fait toujours un peu prétentieux) en français, il y a dans le secteur album les cinq albums du MONDE DU GARAGE HERMETIQUE publiés aux Humanos vers 1991-92, le TONGUE*LASH Tome 1 chez Soleil en 1996 et le Tome 2 chez Pointe Noire en avril dernier. Tout ça est épuisé, donc il te faudra chercher chez les soldeurs et revendeurs d'occase.

Présentement, chez Semic, on anime (et ce puis 2000) plusieurs séries bimestrielles: PHENIX dans YUMA, KABUR dans SPECIAL-ZEMBLA, DRAGUT dans KIWI, WAMPUS dans FANTASK, puis MUSTANG, qui va être remplacé par DICK DEMON à partir de Mars, et STRANGERS qui a commencé dans FANTASK et continue sous la forme d'un comics couleur actuellement. C'est de la BD populaire franco-française (:-)) dont on ne parle jamais, ou pratiquement jamais, ici, et pourtant c'est pas cher, et il y a sacrément de jeunes talents. Tu peux voir des images et previews sur mon site perso en cliquant ici.

Alan, on se connait depuis l'époque où on travaillait tous deux pour Dez Skinn pour Marvel U.K. à l'époque où les dinosaures marchaient encore sur la Terre. Il a fait ses armes sur DOCTOR WHO, moi aussi. Lui aussi aime bien faire des hommages plus ou moins déguisés, comme son POGO/SWAMP THING chez DC ou mon SUPERMAN/ASTERIX et TINTIN/TEEN TITANS aussi chez DC, ce dernier nous ayant valu les foudres de la Fondation Hergé. On s'amuse comme on peut :-) Lui avec LOEG, moi avec ROBUR...

60. Michaël - 21/02/03 16:42 - (en réponse à : Jean-Marc Lofficier)
Bonjour m'sieur :0)
Si Semic publie cette trilogie ça ne fera que confirmer tout le bien que l'on peut penser de la collection Semic Books.
Je suis allé sur le site euh avec le mot fantastique dedans et Robur ça a l'air très bien, en tout cas le dessin assure. Je jetterais un coup d'oeil dessus dès que je retournerai dans une librairie.
Donc tu connais Alan Moore? C'est... comment dire... chuis un peu impressionné là quand même.

A part Robur y a-t-il d'autres de tes oeuvres éditées en France?

59. JM Lofficier - 21/02/03 16:24
Merci, François!

Thierry Mornet de chez SEMIC a peut être l'intention d'éditer nos trois Elseworlds "Cinema Allemand" (Superman/Metropolis, Batman/Nosferatu, Wonder Woman/Blue Angel) apres la sortie du 3ème tome aux USA, qui est présentement à couleur, et qui devrait sortir mi-2003.

Ma contribution à LEAGUE (LOEG pour faire court) est d'avoir passé à Kevin et Alan mes fiches (de mon site COOL FRENCH COMICS) sur les héros de la littérature populaire française: Lecoq, Fantômas, Lupin, Rouletabille, le Nyctalope, etc.

A côté de cela, j'ai effectivement écrit les dialogues français de Dupin dans le Volume 1, et mon nom se retrouve au bas d'un dossier sur le Docteur Omega dans le No. 3 (page 14 case 7) du Vol. 2.

D'ailleurs, le gag, c'est que ce Dossier Dr. Omega, Gil Formosa et moi l'avons crée pour un hommage à Alan qui sera publié en juin. (VOIR ICI)

Les lecteurs qui ont aimé LOEG devraient aimer notre album ROBUR présentement en vente -- il y a un concours sur LE FANTASTIQUE.NET qui consiste à identifier l'origine littéraire des références, mais pour l'instant je ne reçois que des réponses d'abrutis. Peut-être que les gens d'ici qui semblent plus intelligents devraient essayer. Il y a un superbe original de Formosa à gagner.

58. François Boudet - 20/02/03 15:41 - (en réponse à : Michaël)
Yep, "Batman Nosferatu" est excellentissime!.. (je l'ai évoqué rapidement dans le forum "meilleurs batman"...). Il s'agit d'une trilogie "Superman.Metropolis"/"Batman.Nosferatu" et "Wonderwoman/l'Ange bleu(?)" à paraitre. Peut-être qu'un éditeur français les sortira une fois les 3 numéros parus, malheureusement le génial Ted Mc Keever fait défaut pour le 3eme je crois... (quelle tristesse); et il semble que l'on ch. un autre dessinateur (JM Lofficier s'il passe par ici pourrait nous en dire plus peut-être..). Bref. En tout cas, oui, "Batman.Nosferatu", c'est très fort.. (presque aussi génial que du Moore!..,? ;-) D'ailleurs,JM Lofficier me disait dans cette interview qu'il avait écrit des dialogues dans la première série de "The League of extraordinary Gentlemen"! Le passage avec August Dupin si je me souviens.

57. bouboul - 20/02/03 15:40
je suis alle voir le trailer de la ligue des gentlemen extraordinaires et effectivement, a part les personnages, je ne suis pas sur qu'il y ait enormement de raport avec les BD.

c'est surement un peu dommage

56. abelthorne - 20/02/03 15:38 - (en réponse à : Michaël)
A propos de "l'introuvabilité" de Swamp Thing, j'en ai vu un des deux tomes pas plus tard qu'hier chez un libraire, si ça t'intéresse (tome 2 il me semble, j'ai pas vraiment fait gaffe).

55. Michaël - 20/02/03 15:30 - (en réponse à : François Boudet)
Oui en fait je suis allé voir tes critiques juste après mon post.
Si j'ai bien compris c'est l'aigle américain accoudé à un comptoir qui raconte 30 ans de corruption, de contrebande...?

Rien à voir, sur le même site j'ai lu en diagonale l'interview de Jean-Marc Lofficier, j'aimerais aussi énormément voir son Batman Nosferatu édité en France!

54. cubik - 20/02/03 15:23 - (en réponse à : cubik@caramail.com)
pour swamp thing, l'edition originale n'etait pas en noir et blanc??
en tout cas, moi je l'ai trouve tres bien comme ca, c'est dommage qu'ils aient arrete

53. François Boudet - 20/02/03 15:19
Ref. Michaël; j'avais écris cela sur "Brought To Light" (quand je pense que sur frab, qqu'un a osé écrire que Moore était un auteur "à la solde de l'Amérique"... il faudrait qu'il lise cet album....).
Pour "Swamp Thing", Delcourt avait commencé à le rééditer, but en noir et blanc.. :-( Dommage.. Cela mériterait d'être rééditer et couleurs et plus largement (l'intégrale des épisodes de Moore par exemple)
Lef', encore désolé hein; j'irais lire ta critique sans faute (dès que je peux)

52. cubik - 20/02/03 15:01 - (en réponse à : cubik@caramail.com)
ben pour swamp thing, me semble pas que l'edition francaise soit tres vieille hein
pas plus de 2, 3 ans selon moi, enfin a verifier
et a mon avis, la bonne reputation de moore etait deja etabli a ce moment la, et l'edition delcourt est po mal du tout
donc, quand ca veut po, ca veut po

51. Michaël - 20/02/03 14:54
En fait la critique de From Hell où il est question de Yannick Noah est celle du scénariste La Bollée, que je cite plus bas.

50. Michaël - 20/02/03 14:51 - (en réponse à : François Boudet)
Je n'ai jamais entendu parler de Brought to light, de quoi ça parle?

En ce qui concerne cette idée de progrès il y a aussi visiblement une certaine nostalgie chez Moore, les héros feuilletonesques de la Ligue, le comics sur les pirates de Watchmen, je n'ai pas (encore) lu Tom Strong mais il me semble que c'est la même chose.

Au passage si jamais nous sommes lu par un éditeur, et comme Delcourt va éditer Supreme, ne serait-ce pas une bonne idée de réediter Swamp Thing? Je ne l'ai pas lu, il est introuvable et il me semble que depuis sa sortie la popularité de Moore a augmenté en France chez les bédéphiles. C'est à mon avis une valeur sûre en terme de vente (du moins j'imagine, je n'ai pas les chiffres).

49. Lef' - 20/02/03 13:43
J'ai lu "Watchmen", "V pour Vendetta", "From Hell" (vous l'aurez deviné), "La Ligue des Gentlemen Extraordinaires". Le troisième de la ligue des gentlemen est excellent (j'en parle plus bas) mieux que le deux premiers épisodes.
François : en effet, ma critique est au-dessus que celle que tu as lu...regarde mieux. La mienne est la plus longue (elle fait 3 pages dans Word).
La notion de progrès est aussi visible dans "V pour Vendetta" mais moins. Cette oeuvre est celle que je préfère de Moore. C'est un très très grand chef d'oeuvre !!!!

48. François Boudet - 20/02/03 12:57
J'ai oublié aussi "Promethea" qui se revèle très significatif et important dans l'oeuvre de Moore à mesure que l'on avance...

Ref. Mickael : "A la fin du XIXe siècle on avait foi dans le progrès scientifique, ce qui impliquait l'idée d'un monde meilleur et donc d'une humanité meilleure.".

C'est presque une idée reçue, mais effectivement, il me parait clair que Moore interroge sur le "progrès"; c'est le cas dans "From Hell" (une vision terrifiante de ce qu'a été le XXe siècle), dans "V for vendetta" (un peu pareil), dans "La ligue des gentlemen extraodinaire" (premices des horreurs du XXe siècle à venir...), etc.. Et dans "Promethea", Moore nous explique plus largement encore sa vision du monde, il dépasse le XXeme siècle pour se/nous projeter à plus long terme... A lire absolument également donc..

47. François Boudet - 20/02/03 12:49
A Lef'. Je suis désolé, j'ai du me tromper de critique et lire celle de qqu'un d'autre (je ne suis pas doué!.. ;^^) - dans celle que j'ai lu il était question du DVD et de Yannick Noa... (?)
Pour "Supreme", c'est une bonne nouvelle (même si ça ne me parait pas ultra majeur dans l'oeuvre de Moore..), en gros c'est ce que voulais développer Moore sur le personnage de Superman.. (yes?)
Quant aux sorties récentes en français, je ne sais pas si vous avez signaler le 3eme tome de "La Ligue des Gentlemen Extraordinaires" chez Editions USA.. (acheté mais pas encore lu, ce qui ne saurait tarder!!)

Les bouquins que je préfère de Moore autrement : "From Hell", "V pour vendetta", "Watchmen", "Brought to light", "La ligue des gent.ext", "Swamp Thing". (quoi presque tout?) ;-)

A +

46. Michaël - 20/02/03 12:45
Je ne sais pas si c'est moi qui interprète trop mais j'ai l'impression que la notion de progrès est importante dans From Hell et Watchmen.
A la fin du XIXe siècle on avait foi dans le progrès scientifique, ce qui impliquait l'idée d'un monde meilleur et donc d'une humanité meilleure. Or le Londres de From Hell est pourri et Jack l'Eventreur incarne l'anti-humanité, il voudrait faire changer quelque chose.
Il en va de même dans Watchmen avec un milliardaire qui ne croit plus en l'humain alors que la science est à son apogée.
Retrouve-t-on cette idée dans V pour Vendetta ou d'autres oeuvres d'Alan Moore?

45. cubik - 20/02/03 11:50 - (en réponse à : cubik@caramail.com)
bah, c'est deja paru en kiosque, supreme, non?

sinon, pour l'atmosphere de 1888, elle m'a po l'air sensiblement differente de l'air actuelle alors bon

44. Lef' - 20/02/03 11:24 - (en réponse à : A Landry )
Bien sur : "Supreme" du Maître sera en un seul volume de 320 pages. La date n'étant pas encore fixé, elle se situe aux alentours de Mai. Plusieurs dessinateurs ont participé au projet : Veitch, Rude, Giffen, Etc.
Le prix, je pense, sera assez élevé. L'histoire tournera autour de la vie quotidienne de super-héros...je n'en sais plus. J'espère que toutes ces infos te (vous) sont utiles...

43. Lef' - 20/02/03 11:20
Ne faisons pas de non-sens !! Je n'ai pas dit que l'identité de Jack l'Eventreur se révélait être la plus plausible dans "From Hell", ni même que c'était le nerf du récit, je crois que j'ai surtout insisté sur l'époque : l'atmosphère, la saleté, bref le Londres de 1888. Je n'ai pas lu "From Hell" comme un polar ni même comme un divertissement. Quand je lis du Moore, je me demande toujours où il veut nous emmener tellement que ses oeuvres sont "épaisses" et très très développées.
Il est bien évident que Moore ne cherche pas à dire "Voila qui fut Jack" ; au contraire, il se sert de ça pour montrer ce qu'il veut dire implicitement, sous ce trait, sous cette toile de fond qu'est l'affaire de l'Eventreur.
Durant 600 pages, il aurait été dommage d'avoir à faire à un polar. Car voyez-vous, je pense que la scène qui a donné un certain ton, c'est après l'assassinant de la première prostituée où le cadrage est le même et où des passants ne s'attardent pas sur la tuée. Cette scène montre parfaitement Londres de 1888 et l'ambiance, la pensée de l'époque. Comme je l'ai dit dans ma critique, c'est un tel monde qui a vu naître Jack l'Eventreur car même Gull le dit, mais d'une autre manière, s'il vit, c'est pour apporter un "plus" à ce monde dépravé...l'avenir fera le reste...on l'a crée, il n'est pas venu par hasard...
Je ne me suis pas rangé du coté du polar ni de l'affaire criminelle, j'ai juste dit quelques impressions (cela reste une critique, j'aurais pu faire plus long, mais bon...) et quelques interprétations sans vouloir aller dans l'analyse profonde. Ce n'est pas une thèse que j'ai fait, juste une très très longue critique. Bonne, vous l'aurez remarqué...

42. Landry - 20/02/03 11:09
Alors, personne ne sait quelles sont les prochaines BD de Moore a être traduites ? Lef', peux-tu nous en dire plus sur Supreme par Delcourt STP ?

Merci d'avance

41. Djedj - 20/02/03 10:19
De mon côté je ne pense pas que savoir si oui ou non la thèse de From Hell est la bonne a un quelconque intérêt.
Non, ce qui est vraiment remarquable, c'est qu'on se pose la question justement.
C'est bien la question qui est intéressante, pas la réponse :
Je crois qu'il s'agit bien là du génie de Moore, qui choisit un sujet qui a des résonnances particulières pour notre imaginaire, au sens que nous savons tous, au départ, que l'histoire est basée sur des faits réels.

Ensuite tout son art consiste à nous proposer une trame suffisament réaliste pour qu'on puisse y croire (puisqu'on se dit qu'il nous propose une explication). On se retrouve dans un univers qu'on peut tenir pour réel.
C'est à partir de là que le travail sur les décalages d'avec la réalité permettent de créer le sentiment fantastique / étrange.

Et c'est là que le dessin d'Eddie Campbell, qui se situe lui aussi à la frontière du réalisme, mais permet dans son expressivité tout décalage, rajoute à la confusion et à la création du sentiment d'étrange.

Jack l'Eventreur, c'est un sujet que nous n'abordons pas "vierges" ; Alan Moore sait particulièrement bien prendre appui sur notre imagerie mentale pour nous emmener où il le souhaite ; ses déclarations prétendant qu'il a basé le récit sur des faits réels ont pour objectif, c'est ma conviction, de nous mettre dans un état mental propice à la lecture de son oeuvre.

Alan Moore nous dit comment il faut lire son livre.
Et ça marche !

Un lien vers un site particulièrement intéressant qui traite brillament de ce genre de sujet (ici From Hell en particulier, mais je vous invite à explorer, c'est passionnant) :


http://www.imageandnarrative.be/uncanny/lisacoppin.htm



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio