A propos de Tintin

Les 170 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4


70. herve - 10/10/05 21:24 - (en réponse à : yan)
mais c'est chouette malgré son prix prohibitif.
Et ce livre, en tant qu'objet éditorial, est superbe.
je possède les 5 tomes et j'avoue régulièrement les ouvrir et les parcourir avec plaisr.

69. yan - 10/10/05 19:35
Ça ça avait l'air chouette (bien qu'au prix prohibitif).

68. Mariano - 10/10/05 19:15
Oui c'est vrai. C'est deux albums sont à part surtout les Soviets qui ne font pas partie "des albums" en soi. Les véritables aventures commencent "en Amérique".
;o)

67. philma - 10/10/05 18:23
Si tu commences par le début, les Soviets ou le Congo, je ne pense pas que tu insistes longtemps. L'étoile mystérieuse est peut-être idéologiquement spécial mais c'est un très bon album, le Congo est assez bêtement raciste, les Soviets sont comiques d'anticommunisme ultra primaire, et ce sont de mauvais albums, à part sur le plan historique de la bd franco-belge.

66. Mariano - 10/10/05 18:16
à la finale, on va pratiquement tous les citer :o) :o) :o)
te fais donc pas de bile, commence par le début. cela te permettra d'appréhender chaque album et chaque personnage, chronologiquement, car certains reviendront ;o)

65. yan - 10/10/05 17:53
"Rascar Capac"! Quel nom génial, ça somme comme "Keyser Söze" à mes oreilles.

64. philma - 10/10/05 17:50
Mais les 7 boules de cristal est vraiment celui qui m'a fait faire des cauchemars gamin et qui m'a longtemps donné un vrai frisson de trouille. Ahhh Rascar Capac ! Quasiment un album d'horreur !

63. philma - 10/10/05 17:48
L'étoile Mystérieuse est un excellent album , qui en effet fiche la trouille dans sa première partie. C'est aussi un album problématique, avec pas mal de références antisémites et où les gentils sont soient des pays neutres soit des pays de l'axe. Surtout si tu achètes le fac-similé où le bateau des méchants a un drapeau américain ( refait ensuite ) et le méchant un patronyme et un physique digne des expositions nazies sur le type sémite (patronyme changé ensuite mais toujours aussi sémite). Sans parler de la version du Soir "volé" avec un gag clairement antisémite, mais heureusement exclu de l'album . Hergé a refait tout ça plus tard. Mais à 8 ans j'ai rien vu du tout, j'avais probablement lu une version refaite.
Dans un genre politiquement fort peu correct tu as aussi le Crabe aux Pinces d'or avec le capitaine bourré du début à la fin du livre (;o).
Vas-y pour la Castafiore, je te reprends l'album si tu n'aimes pas ( ama on est proche du risque zéro).

62. yan - 10/10/05 17:34
« …mais j'imagine que tu connais quand même un peu l'univers. »
Bien sûr, comme tout le monde… Mais je connais mal.
Je me rappelle avoir eu la trouille enfant devant les araignées géantes de L'étoile mystérieuse. Brrr!… C'est un bon album?

61. choupinette - 10/10/05 17:33
à peu près les mêmes conseils que Philma, en ajoutant le diptyque lunaire.

60. philma - 10/10/05 17:24
Un seul album de Tintin ?
Pas facile, je trouve tout excellent du Lotus Bleu jusqu'à la Castafiore.
Te connaissant un petit peu je dirai peut-être la Castafiore, pour son coté très moderne, un peu nouveau-roman appliqué à la bd, un album de bandes dessinées qui finalement nous parle de bandes dessinées, parce qu'il n'y a pas vraiment d'Aventures dans ce Tintin. C'est un poil bizarre de commencer par là mais j'imagine que tu connais quand même un peu l'univers.
Dans un genre plus classique, une formidable histoire d'amitié, il y a Tintin au Tibet.

59. Mariano - 10/10/05 17:17 - (en réponse à : Si tu ne devais m'en conseiller qu'un?…)
Tous ont un attrait différent. Perso, le secret de la licorne & sa suite sont pas mal.

58. Mariano - 10/10/05 17:15
64 était dit au hasard. Sûrement parce que c'est à cette époque que mes parents me les achetaient. Je n'ai pas d'affinités "64" :o)
Les éditions d'aujourd'hui sont à proscrire. Autant acheter ceux des années 70-80.

57. yan - 10/10/05 16:56 - (en réponse à : Philma)
Si tu ne devais m'en conseiller qu'un?…

56. yan - 10/10/05 16:56 - (en réponse à : Philma)
Si tu ne devais m'en conseiller qu'un?…

55. philma - 10/10/05 16:56
Je ne crois pas que des non collectionneurs aient très envie de passer du temps pour ce genre de petite recherche.
De plus 1964 c'est l'époque de la Castafiore, avec des plats d'une fragilité extrême car non pellicullés( justement). Si c'est pour avoir au départ un album tout rogné et usé je ne sais pas si ça va le faire.
Donc à défaut de trouver une ancienne édition en bonne forme, et en cherchant bien il y en a en effet et des pas très chères, les fac similés me paraissent une alternative convenable.

54. Mariano - 10/10/05 16:46 - (en réponse à : tout le monde n'habite pas à coté d'un marchand d'anciens .)
cépafo ;o))...mais en cherchant bien...et les sites d'enchères ;o)

53. philma - 10/10/05 15:26
Je rejoins donc ceux qui préfèrent pour qq euros de plus une édition bien réelle comme celle de 64.

Je suis d'accord lorsqu'elles ont en bon état, et tout le monde n'habite pas à coté d'un marchand d'anciens .

52. Mariano - 10/10/05 15:13
Fac-similé??? Le terme est inadéquat de la part de l'éditeur. De source Tintinophile, tous les FS comportent des erreurs (de couvertures ou autres). De plus, et le plus drôle (!!!), le responsable de la collection prévient dans Casterman Mag, que l'édition de l'Affaire Tournesol ne sera pas celle de 47 mais celle de 49 ou 51 (les chiffres sont de mémoire). Même si les objets sont beaux pour certains, cela s'avère être une "arnaque". Je rejoins donc ceux qui préfèrent pour qq euros de plus une édition bien réelle comme celle de 64.

51. philma - 10/10/05 15:04
Quentin: malgré la patine due au temps il est relativement aisé d'imaginer l'original à l'époque; Du reste certains exemplaires existent en "état musée" et n'ont sans doute pas tellement bougé depuis l'origine. Et les couleurs sont généralement beaucoup plus intenses ( ça dépend un peu des époques quand même) sur ces vieilles éditions que sur les fac-similés. Il est indéniable que les anciennes bd ont de plus jolies couleurs que les récentes. Il y a même une typologie des évolutions des couleurs selon les époques et les éditeurs. Un Dargaud des années 70 est généralement extrêmement beau avec des couleurs très chaudes, pour Dupuis ça c'est gâté plus tôt et il faut remonter avant 66 / 67, sans parler de l'époque des brochés style les premiers Gil jourdan avec ces merveilleuses trames .D'autre part il semble que les éditeurs aient actuellement toutes les peines du monde à fabriquer des dos vraiment ronds.

yan: je comprends parfaitement ce que tu veux dire et je le ressens aussi sur ces livres transmis de génération en génération. Mon fils vient d'hériter quelques cartons de très vieux livres en grec ancien dont l'édition date du 19ème siècle. Avec ces annotations d'époque c'est très émouvant. Et si leur état était parfait ça ne gâterait rien. Malgré tout je pense que les générations anciennes étaient plutôt respectueuses des livres ce qui permet justement qu'ils se transmettent de génération en génération . Je suis plutôt exigeant sur la qualité éditoriale, maquette, impression, façonnage, reliure etc... Autant respecter la bête ensuite. Et avec les agressions de la lumière du soleil, les multiples sorties d'un album d'une bibliothèque (éviter de le sortir par la coiffe supérieure qui se casse très facilement), les enfants( tu verras...) , ce n'est pas si évident.

50. Manu Temj - 10/10/05 13:54
J'ignorais que Tintin était maintenant édité sur papier glaçé.
Bien funeste nouvelle... :o(

49. rgtchange - 10/10/05 13:53
"Un livre est fait pour être lu, relu, abîmé, écorné, jauni! Laissons-les vivre ces bouquins, ce ne sont pas des momies!"

D'accord pour lire et relire jusqu'à usure... On peut quand même dans la mesure du possible en prendre soin et éviter de les abîmer ou de les corner. Je vois pas le plaisir à voir un livre en sale état (Je ne suis pas sadique à ce point là). J'espère pouvoir léguer à mes enfants mes BD dans un état correct. (S'ils aiment la BD bien sûr, mais ils ont intérêt à aimer ça, les bougres !!)

48. rgtchange - 10/10/05 13:48
L'aspect frotté que prennent les fac simile est effectivement lié au fait que ce sont effectivement des fac simile...
J'aurai préféré qu'ils continuent d'éditer les tintin type années 70 80 sans cet immonde aspect glacé et à un prix correct...

Cela ne les empêcherait pas de proposer pour ceux qui veulent une super éditon de luxe, avec un grammage supérieur de papier, un rendu des couleurs excellent, un format plus grand, un ajout de commentaires et de travaux préparatoires se rapportant à l'album par exemple...

Parce que les fac simile... A par être une pompe à fric...

47. yan - 10/10/05 12:10 - (en réponse à : Philma)
J'ai récemment récupéré deux très gros et très vieux Larousse qui avaient appartenu à mon grand-père, que mon père et mes oncles et tantes avaient utilisé enfants. Ils ne sont pas dans un état parfait (pas été protégés), l'odeur du tabac de la pipe que fumait mon grand-père est là; j'y ai retrouvé de vieux marques pages oubliés et griffonnés; des pages cornées, aide-mémoire témoins de vieilles recherches écolières; de petites déchirures, c'est qu'ils ont servi les bougres!…
Des traces de vie.
Et c'est une chose que je trouve très émouvante, plus qu'un livre "état neuf". Enfin, tu connais mon point de vue là-dessus :-)

(Au fait: Re-bienvenue!)

46. Quentin - 10/10/05 12:08
Une question à propos des fac-similés (quand on parle des couleurs, de l'odeur, etc.). Essaye-t-on de reproduire le livre neuf de l'origine, avec le papier de l'origine et les couleurs de l'origine, ou essaye-t-on de reproduire les livres de collectionneurs tels qu'ils ont évolués 50 ans plus tard, avec les pages jaunies, les odeurs de greniers, les couleurs affadies?

Si on essaye de reproduire l'original, qui peut encore savoir comment ca se présentait exactement? Si on prend pour modèle les éditions originales qui nous restent aujourd'hui et qui ont plus de 50 ans, on reproduit en fait des fac-similés d'objets de collections, ce qui n'est pas la même chose que de reproduire un livre d'origine.

45. philma - 10/10/05 11:54 - (en réponse à : yan)
Salut!
C'est l'éternel dilemme entre contenu et contenant. On a aussi le droit d'aimer les beaux livres en tant qu'objet et pour prendre un autre exemple, un livre avec une jaquette déchirée ( exemple de livre à recouvrir qui me vient à l'esprit ) n'est pas très beau. Personnellement j'essaie de recouvrir les livres que j'estime fragile un peu régulièrement, mais c'est très pénible, et puis pour les albums de collection c'est complètement nécessaire.

44. yan - 10/10/05 11:23
« Il n'y a pas de film protecteur sur la couverture qui prend un aspect frotté rapidement s'il n'est pas protégé par une couverture plastique transparente (vive la rentrée !!) »
Oups!
Jamais je ne protégerais un livre avec une couverture plastique transparente! Hérésie!!! :-)
Un livre est fait pour être lu, relu, abîmé, écorné, jauni! Laissons-les vivre ces bouquins, ce ne sont pas des momies!
^_^

43. philma - 10/10/05 10:08 - (en réponse à : les fac-similés)
Il n'y a pas de film protecteur sur la couverture qui prend un aspect frotté rapidement

Ben oui, justement, puisque ce sont des fac-similés et que les plats étaient en effet très fragiles.
En réalité le principal problème des fac-similés sont les couleurs tout de même éloignées du niveau d'une ancienne édition. Mais ça reste une solution très acceptable.

42. Lacon de Témor - 10/10/05 07:32 - (en réponse à : troy)
Il me semble avoir entendu une autre version selon laquelle les trois dessins furent adressés à Hergé en réponse a une attaque qu'il avait faite à jijé sur la ressemblance de Jojo et de Tintin.

41. troy - 10/10/05 01:02 - (en réponse à : jean-philippe)
post n° 32 :
d'abord, "pas de glucose pour noémie" n'est pas un tintin ...mais je pense qu'il s'agit d'une distraction.

L'explication "bécassine", ce sont les trois dessins que Jijé renvoie à Hergé en 1936 , pour répondre à sa protestation : celui-ci n'avait pas apprécié le pastiche de Tintin que Gillain avait dessiné pour le journal "le croisé". En clair, une fin de non-recevoir et Hergé avait préféré ne pas prolonger la "crise".
Si on tient compte de cette interprétation, on peut évidemment penser que le sexe de Tintin peut être ambivalent, puisque sa "source" serait une fille.

Depuis, dans le monde de la bd, cette version a force de loi... jusqu'à ce que quelqu'un apporte la preuve du contraire !... "Et l'affaire en resta là !..." conclut Hergé dans une courte bd ( de quelques cases) où il s'était placé lui-même en situation ( comme il le fit aussi dans quelques planches de "quick et flupke").
Mais, 70 ans plus tard, un dossier peut toujours être rouvert.

40. elric - 13/09/05 14:00
Les fac-similés sont à peu près dans les 18 euros... Pour 20 euros de plus on peut avoir une très belle édition ancienne (avec dos rouge)

39. rgtchange - 12/09/05 18:52
Le probleme des fac simile :
Ils sont relativement chers pour ce que c'est.
En fait, ils ont fortement dégradé la qualité du tirage commun (avec entre autre un papier glacé immonde) pour pouvoir vendre des versions correctes deux fois plus cher, donc un prix quasi prohibitif pour ce que c'est.
Il n'y a pas de film protecteur sur la couverture qui prend un aspect frotté rapidement s'il n'est pas protégé par une couverture plastique transparente (vive la rentrée !!)

38. spip - 12/09/05 17:07
Oui les fac-similés sont superbes.Je n'avais jusqu'à présent les Tintin qu'en album-doubles France-Loisirs(eh oui!)et peu à peu j'achète les fac-similés.J'ai entre autres l'affaire Tournesol:ça m'a fait redécouvrir cet album...et puis rien que l'odeur du papier "fait comme autrefois" quand on ouvre l'exemplaire,c'est merveilleux!...

37. yan - 12/09/05 16:33
>> Rgtchange
Merci de ta réponse.
Mais par chez moi, l'occase n'est pas facile à dégotter (pas de bouquiniste…)

>> Morti
Pour les fac-similés, cette option me plaît bien. Je vais regarder ça de près, merci!

36. Morti - 12/09/05 16:08
Pour les fac simile de Tintin, je ne peux qu'en conseiller l'achat.
D'abord pour les N&B qui ne sont trouvables en EO que difficilement et à un prix décourageant mais également pour les couleurs, qui sont de vrais fac simile, même type de papier, couleurs correctes. Ils ne sont pas donnés mais ils sont superbes...et trouvables partout.

35. rgtchange - 12/09/05 14:24
Je pense que la meilleure solution est d'acheter les tintin d'occasion en faisant attention d'acheter une occasion de bonne qualité, version années 80 pour l'impression. Ils se trouvent tous facilement entre 4 et 6 euros.

34. yan - 12/09/05 14:18
J'ai voulu ce week-end acquérir un album de Tintin.
Je suis un inculte concernant l'œuvre de Hergé (oui oui, honte sur moi et tout et tout) et à force d'avoir mes petits camarades sur le dos j'ai eu envie de lire certains albums que je n'ai jamais lu et de redécouvrir ceux que j'ai eu entre les mains enfant.
Et là, horreur!
C'est quoi ces albums en vente actuellement?
Sur deux, les couvertures étaient pourries à cause du film du trait et du film de la couleur mal alignés. Pour d'autres, le désastre était à l'intérieur: couleurs ineptes et délavées, mal imprimées…
Me voilà surpris, et bredouille.
J'en appelle aux spécialiste et aux fans de Tintin (Philippe, tu es obligé de repointer le bout de ton nez là): Que dois-je acheter? Les fac-similés valent ils le coup?

33. helmut perchu - 28/07/05 13:41 - (en réponse à : Mouaif...)
Bordeaux remet le professeur Tournesol à sa place...

Le conseil municipal de Bordeaux a décidé de baptiser une esplanade "Place du professeur Tournesol". A l'origine de cette décision insolite : une mystérieuse association de tintinophiles, "Les Pélicans noirs".

Bordeaux cherchait des noms à attribuer aux nouvelles voies de la commune. Le conseil municipal cherchait donc des noms de personnalités bordelaises : l'architecte Pierre Chareau, le cinéaste André Bac, le sculpteur Bernard Jabouin, l'écuyère Elvira Guerra… et le professeur Tournesol !
 
Tryphon Tournesol aura une place à son nom. Une esplanade en face de Cap Sciences, le centre de culture scientifique de la ville.
 
Mais quel rapport entre le savant fou d'Hergé et Bordeaux ? Aucun. La décision du conseil municipal est l'œuvre d'une longue opération de lobbying. «Les Pélicans noirs», une association d'adeptes de Tintin, œuvre depuis deux ans pour qu'une rue de la ville rende hommage à leur idole. L'affaire semblait difficilement réalisable étant donné que les personnalités choisies devaient être bordelaises. Mais les mystérieux «Pélicans noirs» ont reçu une aide du plus haut niveau : le soutien d'un de leurs anciens membres, Alain Juppé.

Source : yahoo actualités

32. Jean Philippe - 31/05/01 01:24 - (en réponse à : A Pata)
Pour répondre à Pata : Tintin c'est en fait Bécassine déguisée en garçon. Ensuite le titre de Tintin que tu cherches c'est : "Pas de Glucose pour Noémie".

31. Jérémy - 29/05/01 19:21
Je propose que chacun d'entre nous qui a des valeurs devrait écrire aux éd. Casterman sont indignation devant le changement de titre en Chine de Tintin au Tibet (J'ai moi-même déjà écrit).
J'ai honte car je pense que Tintin est une oeuvre populaire et que de nombreux Chinois finiront par s'habituer à l'idée d'un Tibet chinois. Je pense aussi aux Tibétain, bafoués par ce simple geste.
Je ne suis ni puriste de Tintin, que l'on transforme les titres tant que l'on veut tant que cela ne peut nuire ni à personne, ni à l'oeuvre; ni un ardent combattant pour le Tibet libre. Je pense seulement aux personnes qui luttent pacifiquement et qu'un simple geste de concession commerciale (Quel marché que la Chine!!) remet en cause.

30. Matthew - 29/05/01 19:07
Pour ce qui est de l'imbroglio sur le Tibet, à l'heure qu'il est on ne sait pas, je crois, ce qui a causé la traduction bizarre du titre et s'il y a eu pression du pouvoir.

Je pense qu'un nouveau Tintin est une idée grotesque, tout simplement parce que... Tintin sans Herge ça n'est pas Tintin. Il n'y a rien à argumenter; je suis très puriste comme ça et je n'ai pas lu les Blake et Mortimer post Hergé. Beaucoup d'auteurs devraient arrêter bien avant leur mort déjà!

29. BD A thierry - 26/05/01 17:28
Pour Tintin au Tibet Chinois, je ne critique pas la décision, mais je note juste qu'elle a été prise au nom de ces droits. De plus la Chine n'invoque aucune excuse bidon, elle dit clairement ses intentions.

28. BD A thierry - 26/05/01 17:28
Pour Tintin au Tibet Chinois, je ne critique pas la décision, mais je note juste qu'elle a été prise au nom de ces droits. De plus la Chine n'invoque aucune excuse bidon, elle dit clairement ses intentions.

27. Sanzot - 26/05/01 17:22
Bob De Moor DEVAIT terminer l'Alph-Art! Fanny lui avait donné son accord! Tout le Studio Hergé devait s'y mettre, comme si Hergé était encore là, mais avec De Moor à la tête du projet. Ils avaient même fêté l'évènement au restaurant! Finalement, c'est Alain Baran, le secrétaire de Hergé, qui a fait revenir Fanny sur sa décision. Donc, nous pouvons en déduire que Hergé n'a rien laissé dans son testament qui empêche une reprise éventuelle de Tintin par un autre auteur.

26. Pascal - 26/05/01 11:12 - (en réponse à : Matthew)
Pourquoi grotesque ??? Si tu argumentais, ce serait plus clair. Merci.

25. Thierry - 25/05/01 23:49
Bob de Moor revait de terminer l'Alph-Art.

24. serguei - 25/05/01 23:46 - (en réponse à : serge68@voila.fr)
Je pense pas non plus qu'il puisse y avoir un nouveau Tintin. Il n'y a qu'à voir ce que les "héritiers" ont fait de l'Alph'art. Je ne sais plus qui s'était proposé de le dessiner d'après les notes d'Hergé mais le projet n'a pas abouti.

23. Matthew - 25/05/01 22:58
Les intentions de Hergé exprimées dans une interview n'ont aucune valeur légale. Seul ce qui est dans son testament compte au regard de la loi (ceci dit nous ignorons tous ce qu'il a mis dans son testament n'est-ce-pas ?) Quand aux "droits de Hergé", ma foi... il n'en a plus puiqu'il est mort. Ses droits sont passés à ses héritiers c'est à dire sa veuve (qui les délègue d'après ce que j'ai compris à son époux). J'ai peine à croire que quelqu'un puisse sérieusement envisager de faire faire un nouveau Tintin officiel; l'idée est parfaitement ridicule! Graphiquement ça ne doit pas être très dur à émuler, mais enfin quoi ça serait grotesque.

Et alors comment donc s'appelle le docteur dans les histoires de Tintin ? (JE PLAISANTE! JE PLAISANTE! ANNULEZ!)

22. Thierry - 25/05/01 21:00 - (en réponse à : a BD)
les détenteurs des droits interdisent beaucoup de choses au nom de ces droits (il suffit de voir "Tintin au Tibet chinois)
Je ne comprends pas trop ce que tu veux dire, ou alors ton exemple est mal choisi.
Si j'ai bien suivi l'affaire, lors de la parution de l'abum en Chine (je suis un peu offline, j'avoue), le titre est devenu "Tintin au Tibet Chinois" (erreur de traduction, plaideraient les autorites chinoises), moyen detourne pour la Chine de reaffirmer l'annexion du Tibet. Je comprends parfaitement que Fanny Rodwell ait ete choquee. Son attachement au Tibet est connu, et meme si on peut considerer que cela ne change rien a l'album en lui-meme, politiquement parlant, ce "detail" n'a rien d'anodin.
A+

21. BD - 25/05/01 18:37
Une chose est sûre: les détenteurs des droits interdisent beaucoup de choses au nom de ces droits (il suffit de voir "Tintin au Tibet chinois). Or pour qu'ils puissent faire cela il doit y avoir un document écrit. En tout cas une chose est sûre, il ne peut en aucun cas il y avoir un nouveau Tintin officiel. En tout cas, je na'i jamais rien lu affirmant le contraire. Par contre il existe des documents écrits rapportants des interviews d'Hergé où il refuse catégoriquement que Tintin continue après sa mort.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio