En fais, le journal Spirou, c'est schtroumpfement bien aussi

Les 763 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16


563. Quentin - 16/10/20 21:04 - (en réponse à : Victor)
Ah bon? Dis moi, j'ai raté quelque chose?

562. Victor Hugo - 16/10/20 21:00
" je ne suis par arrivé à lire tous les phylactères - trop bavard et pas assez intéressant. Je n'ai pas pu m'empêcher de survoler certaines pages."

Ce connnard confirme ce que je subodorais: Il n'a pas lu l'album.

561. Quentin - 16/10/20 20:53 - (en réponse à : Piet)
Ah oui pardon. Ils ne font en fait qu'exploiter les mêmes clichés. Sauf qu'Astérix et Gil Jourdan le font bien mieux. Le flegmatisme britannique dans Astérix, et la progression camouflée dans des conditions difficiles dans Gil Jourdan sont des éléments essentiels de ces albums, qui en définissent l'ambiance et l'essence. Dans Spirou, ils sont totalement gratuits et inutiles.

560. Piet Lastar - 16/10/20 20:52
Comme chacun le sait, le meilleur Spirou et Fantasio est le Dictateur et le Champignon suivi de près par l'Horloger de la Comète

559. Piet Lastar - 16/10/20 20:49
Quelle mauvaise foi !

Le Prisonnier du Bouddha est antérieur à Astérix chez les Bretons et au Chinois à 2 roues.

558. Quentin - 16/10/20 20:33
froggy: non je n'ai pas lu ces albums. Le seul Zidrou que j'ai lu, c'était Lydie. Une histoire bien construite même si la fin est un peu courue d'avance, avec beaucoup de tendresse et d'émotions. Les situations étaient bien pensées et bien amenées; les dialogues étaient ciselés. C'était assez réussi. Mais avec quand même un peu trop de grosses ficelles et un peu trop de bons sentiments à mon goût, donc j'ai revendu et je n'en ai plus dans ma bibliothèque. Il n'empêche que je lirais volontiers et avec un plaisir sincère tout autre album du même tonneau.

Heijingling: OK, je viens de relire le prisonnier du Bouddha. Désolé, je ne suis par arrivé à lire tous les phylactères - trop bavard et pas assez intéressant. Je n'ai pas pu m'empêcher de survoler certaines pages.

Ca commence par 25 pages interminables où il ne se passe pas grand chose. Ah oui, Spirou et Fantasio arrivent dans le jardin de Champignac qui a des champignons énormes (merci Tintin et l'étoile mystérieuse). Fantasio se promène la nuit dans la maison qui lui paraît presque hantée avec des bruits qui le font sursauter (merci Johan et Pirlouit). Il y a un commandant anglais qui met toute affaire urgente à l'arrêt pour boire sa tasse de thé qui passe avant tout (merci Astérix chez les Bretons). Il y a les 2 espions russes et les 2 espions britanniques qui ne sont que des ressucés de Dupond et Dupont - en moins drôle.

Après 25 pages poussives à l'humour lourdingue, ca s'accélère un peu et en 3 cases, Spirou et Fantasio débarquent près de la vallée des 7 Bouddhas. 1 page inutile pour dire que le Marsupilami suit nos amis, une autre page inutile avec une patrouille Chinoise qui passe, arrive le gag de l'âne sur le pont qui s'étale sur 2 pages (merci qui?), et les voilà enfin en face des Bouddhas.

Après, le G.A.G. est utilisé jusqu'à la nausée pour créer des gags lourdingues et pour sortir nos héros de situations toujours plus impossibles. Il y a tout de même un gag sans G.A.G.: Longplaying botte le cul de dernier gardien chinois quand celui-ci a le dos tourné (mouahahaha...). Le seul moment que j'ai trouvé drôle dans cet album est celui ou les chinois veulent descendre de la falaise et se retrouvent face à l'escalier qui a disparu. Ces pages là sont dynamiques et l'humour fait mouche (chez moi en tout cas). Après ca, c'est le retour en camion camouflé (merci Gil Jourdan et le Chinois à 2 roues). Ils sont sauvés in extremis par Champignac qui passait par là par hasard. Quelle trouvaille!

Pas de construction planifiée (ca semble avancer à la petite semaine). Ni mécanique fluide, ni mystère, ni comique - pas même quand Franquin et compères pompent à tout va parmi les gags de scénaristes plus talentueux. L'exotisme de pacotille est très, très mal exploité (la vallée des 7 Bouddhas était pourtant un boulevard d'exotisme, mais on ne les voit que sur 3 cases - 4 avec la couverture). Ca aurait tout aussi bien pu se passer en France ou en Belgique. Ceppi a brodé infiniment mieux avec l'aventure de Stéphane Clément dans les Bouddhas géants d'Afghanistan. Hergé fait infiniment mieux quand Tintin est à l'étranger. L'approche de la guerre froide n'a rien d'ingénieux et l'album ne fait qu'étaler clichés sur clichés. Bref, une purge scénaristique.

Tu en as un meilleur à me conseiller?

557. Piet Lastar - 16/10/20 19:56 - (en réponse à : marcel)
Si je puis me permettre une précision, c'est Trondheim qui est un grand dessinateur, surtout animalier !

556. Victor Hugo - 16/10/20 19:21 - (en réponse à : heijingling)
Te casse pas, il ne l'a peut-être même pas lu ce con.

555. heijingling - 16/10/20 19:05 - (en réponse à : Quentin)
Même le truc des Bouddhas, dont je gardais un assez bon souvenir de jeunesse, m'a paru mal foutu.
Je n'ai rien contre Franquin dessinateur de génie et auteur des idées noires que j'adore. Gaston, je relis encore parfois, à petite dose. Mais Spirou et Fantasio, ou Modeste et Pompon, là je coince. Ceci dit, si tu me conseilles de relire un album en particulier que tu apprécies pour son scénario ingénieux, je ferai l'effort de le relire.


Je crains de ne pouvoir te conseiller. Qu'appelles-tu un scénario ingénieux ? Un qui se déroule comme une mécanique fluide ? Le prisonnier du Bouddha me semble répondre à ce critère, avec une première partie à la fois comique et mystérieuse, une deuxième en lente progression au fin fond d'une contrée exotique, et un final en course-poursuite d'apothéose.
Ou alors, des idées ingénieuses ? Encore une fois, ce Prisonnier y répond, avec l'invention parfaitement exploitée, tant dans le registre comique que d'aventure, du G.A.G., le gag de la mitraillette au métomol, ou les Bouddhas servant de prison secrète.
Ingénieux aussi dans son approche politique de la guerre froide, introduisant un Russe réfugié et un Américain dans un cadre chinois, avec la position de HK par rapport à la Chine communiste.

554. froggy - 16/10/20 18:49
Je peux t'assurer que je ne le savais pas. Je pensais l'avoir cree me demandant comment se faisait-il que personne n'y avait pense avant? Il est certain qu'il ne peut etre que plus populaire dans ton coin que dans la region parisienne. :))

553. marcel - 16/10/20 18:39
Ben, c'est surtout qu'il est vieux comme mes robes. Et pis, bon ou pas, tu sors, juste par principe.

552. froggy - 16/10/20 18:30 - (en réponse à : Marcel #550)
Maintenant, je comprends mieux ton post apres avoir lu celui dans le sujet sur l'adapatation d'une Bd au cinema.

Il ne t'a pas plu?

551. froggy - 16/10/20 18:26
528. suzix@bdp - 15/10/20 12:46
Je sens un certain rejet "viscéral" pour cet album de Frank Pé. Je me demande si cela ne viendrait pas, même inconsciemment, du fait qu'il ait "osé" apporté quelque chose de différent pour ne pas dire "supérieur" à ce qu'avait fait Franquin. D'autres on reprit le Marsupilami mais toujours en (bcp) moins bien. Là je sens comme une gène.


Franquin animait merveilleusement bien le marsupilami. Batem y arrive bien aussi mais ce n'est pas la meme chose. On ne peut pas etre meilleur que Franquin sur l'animal. Il a une bouille super sympa. C'est tellement difficile de la reproduire que meme Chabat n'y est pas bien arrive dans le film. De plus, c'est un animal sympathique et joyeux, pourquoi en ont-ils fait une serie realiste sur la maltraitance des animaux rares? Pe avait deja traite le sujet dans son premier album, Comme un animal en cage, je ne lui reproche pas de reprendre ce meme theme, je me demande pourquoi utiliser le marsupilami a cette fin. Quand j'ai vu la couverture, cele ne m'a donne qu'une envie, ne pas l'acheter. C'est de la totale denaturation de l'animal. J'ai l'impression qu'il se serve de sa renommee pour mieux vendre leur soupe.

547. Quentin - 16/10/20 15:02
Un scénar du niveau de ceux de Zidrou, qui est tant décrié actuellement, me suffira amplement.


Tu ne peux pas etre serieux quand tu ecris cela. Manifestement, tu n'a pas lu La petite souriante, le dernier Clifton en date, Just married et son troisieme Ric Hochet, Comment reussir un assassinat. Quand j'ai vu le contenu de ta bibliotheque l'annee derniere, j'ai cru comprendre que tu etais un homme de gouts surs. Aurai-je ete dans l'erreur?

Quand on aime vraiment la BD, on ne peut pas ecrire que Zidrou est une valeur sure. C'en est une mais pour ecrire des albums de merde, pas l'inverse.

550. marcel - 16/10/20 17:56
Non ! Je t'ai dit que la premiere, c'est un placard. La suivante.

549. froggy - 16/10/20 17:26
546. marcel - 16/10/20 14:21
Frank et Franquin sont deux gros nullos. Seul Leo est grand.

(Je participe juste a rechauffer l'ambiance, il commence a faire frisquet).


O Niçois, qui mal y pense!

548. Odrade - 16/10/20 16:05 - (en réponse à : pm536)
Tout à fait d'accord. Mais c'était bien quand même.
L'autre lui il parle de "décorateur" et je le proute.

Et niveau dessin et couleurs, La Bête m'a l'air dans la suite de Zoo.
Alors pourquoi pas.

O.

547. Quentin - 16/10/20 15:02
Utiliser le marsupilami est dans la mode des "Machinbazar vu par..." et des reprises d'anciennes séries. On dirait qu'il n'y a plus que ca qui fait tourner l'édition de BD ces jours-ci. C'est une grande machine commerciale, tu le sais bien. Ceci dit, quand un grand auteur contemporain rend hommage à un grand ancien qu'il admirait sans borne dans sa jeunesse, je trouve que ca peut être sympa (genre Schuiten pour Jacobs ou Frank pour Franquin). Pour le reste, ca ne m'intéresse guère et je me limite en général aux séries originales, avec qq rares exceptions. Je n'ai même pas acheté le 2e tome de l'espoir malgré tout de Bravo (le 1er tome et le journal d'un ingénu ne m'ont pas trop emballé).

Je ne connais pas bien les Spirou de Fournier ou Tome & Janry. J'ai sans doute dû lire l'un ou l'autre, mais aucun ne m'a marqué. J'ai lu celui de Feroumont dans un mega spirou récemment - bof bof. Les Spirou que j'ai relu il y a 2-3 ans sont ceux de Franquin dans l'intégrale Rombaldi (je revend cette intégrale en 15 tomes d'ailleurs, si ca intéresse quelqu'un). J'ai trouvé ca extrêmement pénible. Même le truc des Bouddhas, dont je gardais un assez bon souvenir de jeunesse, m'a paru mal foutu.

Je n'ai rien contre Franquin dessinateur de génie et auteur des idées noires que j'adore. Gaston, je relis encore parfois, à petite dose. Mais Spirou et Fantasio, ou Modeste et Pompon, là je coince. Ceci dit, si tu me conseilles de relire un album en particulier que tu apprécies pour son scénario ingénieux, je ferai l'effort de le relire. Je ne suis pas difficile. Un scénar du niveau de ceux de Zidrou, qui est tant décrié actuellement, me suffira amplement.

546. marcel - 16/10/20 14:21
Frank et Franquin sont deux gros nullos. Seul Leo est grand.

(Je participe juste a rechauffer l'ambiance, il commence a faire frisquet).

545. heijingling - 16/10/20 14:10
"Remplacez le marsu par un lémurien quelconque, l'histoire tenait aussi bien. "

Quentin: Tant mieux, c'est un argument de plus pour acheter la BD. Je ne vois aucun intérêt à lire un ènième album avec un marsupilami à gros pif qui saute sur sa queue en disant "Houba houba".


Alors, pourquoi avoir choisi le marsupilami plutôt qu'un quelconque animal mystérieux, pour finalement ne pas vraiment l'utiliser, sinon par malhonnêteté, pour attirer les fans ou nostalgiques de l'animal ?

Quentin: "la série Spirou et Fantasio est vraiment une purge scénaristique, du début à la fin.[...]je préfère encore lire nimporte quel album de Z.(ou Frank Pé) que relire un Spirou de Franquin."

Manifestement tu as un problème avec Franquin, puisqu'il tu détestes tout uniment ses albums quel que soit le scénariste, le scénario n'est donc qu'un prétexte. À moins que tu n'aimes pas non plus les Fournier, Tome et Janry, etc., auquel cas ce serait le personnage lui-même qui te rebutes.


544. pm - 16/10/20 12:04 - (en réponse à : Suzix)
Impossible ! Ce serait s’abaisser que de se bagarrer avec l’homme aux légendaires goûts de chiotte.

543. suzix@bdp - 16/10/20 11:46 - (en réponse à : Dr Watson)
mais lol ! Exactement. On s’échauffe juste là.
Et comme ça fait plusieurs semaines qu’on ne s’est pas étripés, ça va saigner !

À ton avis pourquoi je remets une couche sur Frank Pe qui aurait fait mieux que Franquin sinon pour finir en bonne grosse “bagarre BDPienne légendaire”? (;0)

542. Dr.Watson - 16/10/20 11:25
Je prédis qu'il va y avoir une bagarre.

541. Quentin - 16/10/20 11:03
"Remplacez le marsu par un lémurien quelconque, l'histoire tenait aussi bien. "

Tant mieux, c'est un argument de plus pour acheter la BD. Je ne vois aucun intérêt à lire un ènième album avec un marsupilami à gros pif qui saute sur sa queue en disant "Houba houba". A la relecture, je trouve que la série Spirou et Fantasio est vraiment une purge scénaristique, du début à la fin. Il n'y a que le nid du marsupilami qui tire son épingle du jeu.

"Je sens un certain rejet "viscéral" pour cet album de Frank Pé. Je me demande si cela ne viendrait pas, même inconsciemment, du fait qu'il ait "osé" apporté quelque chose de différent pour ne pas dire "supérieur" à ce qu'avait fait Franquin. "

D'accord avec Suzix. Même s'il est sur le déclin, Frank Pé n'a jamais rien fait de mauvais et je relis tous ses albums avec plaisir. De tous les auteurs de BD, Frank Pé est le meilleur dessinateur animalier. Zidrou a sans doute livré un scénario larmoyant à souhait (la référence est E.T., apparemment). Mais je préfère encore lire nimporte quel album de Zidrou (ou Frank Pé) que relire un Spirou de Franquin. Je compte acheter cette BD pour mon fils comme cadeau de Noël. S'il accroche, ca lui donnera peut-être envie de lire Zoo ou Broussaille, et de là peut être d'autres choses encore.

540. heijingling - 16/10/20 03:30 - (en réponse à : Oubli)
Bulledair (auquel je fais a priori plus confiance concernant la B.D.- et concernant un peu tout en général d'ailleurs-qu'à BFMtv)

539. heijingling - 16/10/20 03:28
Quentin: "l’article de BFM m’a donné envie d’acheter l’album."

Moi, c'est deux remarques sur Bulledair (auquel je fais a priori plus confiance concernant la B.D.- et concernant un peu tout en général d'ailleurs) qui me tendent à me disuader de lire ce bouquin. Je le lirai tout de même, parce que Marsupilami+Frank (qui fut grand), mais plus par acquit de conscience, sans m'attendre à grand chose (la meilleure méthode pour être éventuellement surpris en bien).

Existentiellement: Thierry: "Remplacez le marsu par un lémurien quelconque, l'histoire tenait aussi bien. "

Sructurellement: Mr_Switch: "Il y a un problème récurrent dans la revisite graphique du marsu : que faire de ses yeux. Il a de grands yeux, avec une partie sclératique disproportionnée (le blanc de l'oeil). On est au-delà d'une représentation néoténique, on est clairement dans l'exagération comique.
Dès lors que l'on veut rationaliser le dessin, la représentation du marsu, qu'on veut le rendre réaliste, que faire de ce blanc de l'oeil ? Le faire quasi-disparaître ? Le transformer en autre chose ? C'est ce dernier choix qui semble être fait jusqu'à présent"

538. heijingling - 16/10/20 03:17
suzix: "Je sens un certain rejet "viscéral" pour cet album de Frank Pé. Je me demande si cela ne viendrait pas, même inconsciemment, du fait qu'il ait "osé" apporté quelque chose de différent pour ne pas dire "supérieur" à ce qu'avait fait Franquin. "

Suzix, à l'avenir, évite de poster du boulot quand tu es encore sur l'emprise des substances stimulantes que tu prends pour tes réunions marketing.

537. Achab - 16/10/20 00:58 - (en réponse à : Suzix)
Je vois vraiment pas en quoi cet album est une approche novatrice du marsupilami. Si l'argument c'est l'aspect graphique naturaliste de l'animal, ça ne suffit pas a faire un album réaliste et encore moins un scénario original. En l'occurrence, pour moi, on reste sur quelque chose de très classique avec un autre avatar de Noé l'amoureux des animaux, et un marsu qui pose toujours le problème de ne pouvoir exister reellement que comme personnage secondaire...

536. pm - 15/10/20 23:23 - (en réponse à : Odrade)
Non, un faune sur l’épaule, même si ça reste joli, est cent coudées en dessous des trois premiers Broussaille.

535. Odrade - 15/10/20 20:59 - (en réponse à : post 530)
Pas du tout d'accord avec toi. Il a sorti un Faune sur l'épaule tout à fait dans la lignée des Broussaille précédents.

Même s'il fait pas mal d'illus, il reste pour moi un auteur majeur et pas "un décorateur de zoo"!!!

tss
O.

534. Quentin - 15/10/20 19:22
En ce qui me concerne, l’article de BFM m’a donné envie d’acheter l’album. Ca a l’air bien plus intéressant que tous les “Spirou vu par...”

533. torpedo31200 - 15/10/20 17:22 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 532)
8ème facteur de gêne = Media Participations a racheté les droits du Marsu il y a qq années, ce n' était pas pour vendre qq milliers d' exemplaires des formats traditionnels (32 tomes !).

532. suzix@bdp - 15/10/20 15:10
auriez-vous préféré un bon vieux 48cc qui soit une ième reprise creuse purement commerciale sans rien apporter de nouveau?

531. suzix@bdp - 15/10/20 15:07
Je crois que cet album vous dérange. Ce n'est plus le Marsu de Franquin alors vous boudez.

530. torpedo31200 - 15/10/20 13:10 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 528)
C' est vrai qu' il y a une gêne mais elle dépends au moins de 7 facteurs =
Format, Zidrou, Frank Pé (que je ne considère plus trop comme auteur Bd sur les 20 dernières années mais plutôt comme un décorateur de zoo), marque éditoriale déclinée, postulat graphique pseudo-réaliste, cher comme l' a déjà mentionné à juste titre Victor Hugo, plutôt paresseux dans la mise en page au vu de ce que j' ai feuilleté.

529. torpedo31200 - 15/10/20 13:01 - (en réponse à : heijingling - post # 527)
C' est vrai que la phrase de suzix post # 522 est hallucinante.
On dirait un argu éditeur sous acide (ça arrive en vrai).

528. suzix@bdp - 15/10/20 12:46
Je sens un certain rejet "viscéral" pour cet album de Frank Pé. Je me demande si cela ne viendrait pas, même inconsciemment, du fait qu'il ait "osé" apporté quelque chose de différent pour ne pas dire "supérieur" à ce qu'avait fait Franquin. D'autres on reprit le Marsupilami mais toujours en (bcp) moins bien. Là je sens comme une gène.

527. heijingling - 15/10/20 02:37
suzix: "Je pense que cet album fera date de part son sujet, son traitement nouveau, son auteur, sa qualité graphique, sa longueur et son format."

Je ne trouve pas la contrepétrie, ou le jeu de mot. Parce que ta phrase est forcément un prétexte, tu ne peux pas avoir dit cela sérieusement.

V.H.: Frank Pé fait un contresens je trouve:
"La difficulté était de passer d’un dessin humoristique, où tout est rond et gentil, à un style plus réaliste qui ferait croire au lecteur que cet animal existe dans la nature"

Quand on lit le Nid des Marsupilamis, on ne doute pas un seul instant de l'existence du marsu, ça n'a rien à voir avec le style de dessin.


Tu as tout à fait raison, mais pour une fois que tu n'es pas injurieux, un terme plus incisif n'aurait néanmoins pas déparé.
Ce n'est pas un contresens que fait Frank, c'est juste complètement idiot, et montre qu'il n'a plus rien compris à ce qu'est une fiction. Et cela explique au passage que depuis quelques années (depuis ZOO) ses albums sont bien moins intéressants que ceux qu'il faisait au début.

526. Victor Hugo - 14/10/20 19:23
25€ c'est cher.

525. torpedo31200 - 14/10/20 18:50 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 524)
Je préférerais que ce ne soit pas le format qui détermine le succès d' un livre.

524. suzix@bdp - 14/10/20 15:06
peut-être mais c'est un ouvrage qui en impose sans être trop cher donc il devrait avpoir du succès.

523. Victor Hugo - 14/10/20 14:29
Sa longueur est une arnaque, c'est facile avec une image par page voire une image sur deux pages.

522. suzix@bdp - 14/10/20 14:19
Je pense que cet album fera date de part son sujet, son traitement nouveau, son auteur, sa qualité graphique, sa longueur et son format.

521. Victor Hugo - 14/10/20 11:52
Frank Pé fait un contresens je trouve:
"La difficulté était de passer d’un dessin humoristique, où tout est rond et gentil, à un style plus réaliste qui ferait croire au lecteur que cet animal existe dans la nature"

Quand on lit le Nid des Marsupilamis, on ne doute pas un seul instant de l'existence du marsu, ça n'a rien à voir avec le style de dessin.

520. suzix@bdp - 14/10/20 11:25 - (en réponse à : LA BETE)
Où va le monde si BFM se met à parler BD!?. (;o)

519. marcel - 14/10/20 00:52
Ben, dans Spirou, quand meme, c'etait rare jusqu'à present qu'ils zappent des albums tous publics, surtout s'ils sont dans l'univers du personnage titre.

518. froggy - 14/10/20 00:23
Apres le tome 3 de Choc absent, je trouve qu'ils deconnent, chez Dupuis

C'est seulement maintenant que tu t'en apercois? mdr:))

517. suzix@bdp - 13/10/20 20:14
BDTheque dit 150 pages. Je vérifierai plus tard mais c'est assez.

516. Achab - 13/10/20 18:55 - (en réponse à : marcel)
Non, format carré pour le supplément abonnés de prépublication de la Bête de Pé et Zidrou.
Pas eu l’impression que ça faisait tant de pages par contre...

515. marcel - 13/10/20 15:23
Les suppléments abonnes ont été publies au format classique. Ca aurait pu entrer dans le journal (plutôt qu'une enieme serie pour ados manga-like).

514. suzix@bdp - 13/10/20 14:59
C'est épais en en plus le format n'est pas classique.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio