Goscinny le mythe : et s'il était toujours vivant ?

Les 68 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2


18. pm - 18/05/00 08:28
A Philactère: la rancune est tenace(:o)))

17. Philactère - 18/05/00 01:13 - (en réponse à : charlier@mail.club-internet.fr)
Je dois avouer que la lecture de ce débat me fait beaucoup sourire car il est amusant de voir les théories qu'imaginent les différents intervenants à propos d'une non moins imaginaire vieillesse de Goscinny et d'un hypothétique manque d'inspiration de celui-ci ! ;0) Je ne vois pas pour qu'elle raison un auteur devrait brusquement manquer d'inspiration au bout d'un certain nombre d'albums ? Il est normal que dans une production, importante de scénarii, certains soient moins bons que d'autres mais il n'y a pas de raison que cela soit plus vrai à la fin qu'au début d'une série. Tout dépend de l'inspiration du moment et comme disait un scénariste que je connaissais bien...il est difficile d'être génial 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an ! ;0) En ce qui concerne une partie du milieu de la BD et des intelectuels bien pensant d'une certaine époque, il est vrai qu'ils ont méprisés le travail de Goscinny alors qu'il était responsable, avec quelques autres, de la réussite d'une grande partie des auteurs de BD dites de l'école "française". En 1968 ces auteurs n'ont pas hésités à reprocher à Goscinny le succès d'Astérix et de prétendre que cela étouffait les autres séries du journal ! Il est d'ailleurs amusant de voir que certains de ces jeunes auteurs de l'époque ne sont pas mécontent quand on s'adresse à eux en leur donnant le titre de..."maître" ! Je sais bien que l'être humain peut avoir la mémoire courte, m'enfin...quand même...! ;0) Pour conclure, il serait peut être bon de se souvenir de cette phrase de Goscinny "Ne demandez pas aux lecteurs ce qu'ils veulent car...eux même n'en savent rien !" Phil

16. Morti - 17/05/00 20:05
Goscinny serait encore la ? On l'accuserait d'empêcher l'émergence de nouveaux talents, de détourner les lecteurs de gens comme Trondheim...
Quel dommage qu'il ne soit plus là...non, pas taper...je sais, j'aurais pas dû...pas taper... :o))))))))))))

15. Jip - 17/05/00 16:09
Il faut aussi se replacer dans le contexte. dans les années 50 et 60 (Asterix, Lucky luke et Iznogoud), les quantités d'albums sortit et la liste des sujets déjà occupé par d'autres était relativement réduite, ce qui laissait une grande liberté aux scénaristes pour imaginer leur gags et leurs albums. C'est plus le cas maintenant et c'est beaucoup plus difficile parce que lorsque vous imaginez une histoire, c'est Ah non, truc l'a déjà fait dans machin, etc....
je suis d'accord pour dire que Goscinny etait un maitre, mais il travaillait aussi à une époque ou il avait aussi une certaine marge de manoeuvre pour créer, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui (essayez de trouver une époque non encore explorée par la collection Vécu de Glénat ?)

14. Thierry - 17/05/00 14:09 - (en réponse à : a Koles)
nous partageons le meme avis ;o)

13. Kolès - 17/05/00 13:49
Bien que ce ne soit pas le coeur du sujet, il ne faut pas complètement dénigrer les scénars d'Uderzo. Certes, la Galère d'Obélix en est une belle, mais A chez Rehazade, ou l'Odyssée d'A, ne sont pas de mauvais albums. Et il y a même quelques traits dignes de Goscinny lui-même: "je préfère un tapis persan volé à un tapis volant percé !" Que serait devenu Goscinny ? Pour commencer, beaucoup d'intervenants de ce forum en diraient du mal, puisqu'il a fallu attendre sa mort pour que "l'élite" s'interesse à son cas. Jusque là, le sport en vogue chez les intellos de la BD, c'était de descendre Goscinny en le traitant, et je cite, de "lamentable faiseur, franchouillard, humour bas de game" et autres amabilités du même style. C'est normal, il avait du succès ! Quand on feuillette certains articles de l'époque, il y a vraiment de quoi être consterné. D'ailleurs il avait pris ses distances, dégoûté par ce qu'on vomissait sur lui: il avait quité Pilote, il était en train de quiter Dargaud. Il voulait juste monter une maison d'édition pour lui et ses potes, loin des petits cons, et qu'on lui foute la paix.

12. Antoine B. - 17/05/00 12:50
Si Goscinny etait toujours vivant , Uderzo n' aurait jamais commis la Galere d' Obelix . Quel malheur qu' il nous ait quitte.

11. Thierry - 17/05/00 12:27
je me rappelle d'une mini-polemique que j'avais lancee:
en reaction au sujet "Van Hamme must go out", j'avais dit que si Charlier etait toujours la, on dirait aussi "Charlier must go out", et idem pour Goscinny parce que des que qu'un auteur semble avoir une certaine facilite a rencontrer le succes, il se fait denigrer par certains.
Goscinny seraient encore la? on l'accuserait d'empecher l'emergence de nouveaux talents, de detourner les lecteurs de gens comme Trondheim...
A+

10. toine - 17/05/00 12:16 - (en réponse à : Alain)
Je ne suis pas opposé à une analyse de l'oeuvre de Goscinny mais ce qui sort du débat jusqu'à présent c'est du temps de Goscinny c'était bien et maintenant (mettre les série qui ont été scénarisée par le grand René) c'est de la crouille sans nom. Un peu maigre comme analyse à la prochaine toine

9. Alain - 17/05/00 10:37
Toine,il y a déja un sujet sur ce qui nous fait rire dans la BD aujourd'hui :o) Je ne pense pas qu'analyser ce qu'est devenue l'oeuvre de Goscinny soit tout à fait stérile en tous les cas,moi ça m'interresse. Alors allons-y! Astérix: Uderzo, si il dessine toujours aussi bien,a eu le tort de ne pas faire appel à un scénariste et à part Le Grand Fossé (peut-être était-ce un projet dont il avait parlé avec G) il n'a jamais réussi à imaginer des situations propices aux developpement de gags à la manière de Goscinny. Iznogoud: Tabary étant son propre scénariste sur ses autres séries,c'est tout naturellement qu'il a décidé de poursuivre seul les aventures du Vizir sans tomber dans le piège de vouloir faire du Goscinny,il a donc changé de format de narration(il est passé de 6 à 44 pages)et a developpé son style basé sur l'absurde et les actions simultannées.Seul clin d'oeil à son copain:il a continué à truffer ses histoires de "mauvais" jeux de mots. Résultat tout à fait bon,donc, mais très éloigné de l'Iznogoud de Goscinny. Lucky Luke: Si Morris a eu la modestie de faire appel à des scénarites,le résultat est consternant; Trahison des personnages, prolifération des séries annexes dont certaines dessinées avec les pieds!! Seule exeption, mais de taille, Le Daily Star,dont le résultat est exellent. Quelqu'un aurait-il des informations sur le fait qu'éventuellement les scénaristes auraient eu accès à des notes de Goscinny ou quelque chose de ce genre.(Ce ne sont QUE des conjectures mais je suis vraiment étonné de cette différence de qualité)

8. toine - 17/05/00 09:17
Goscinny est une figure marquante de la BD, tout d'abord avec ses scénarios qui en 30, 40 ans n'ont pas pris une ride et aussi mais les nouvelles générations ne le savent pas toujours par son rôle dans le développement de la BD. C'est aussi un découvreur de talent de génie qui savait mettre en avant des oeuvres qu'il n'aimait pas (Reiser, Druillet) mais qu'il savait être de bonne aloi. Mais il est mort. Un peu de nostalgie n'est pas mauvaise de temps en temps, mais je crois que c'est plus intéressant de regarder la production d'aujourd'hui et de découvrir des nouveaux talents dans la BD humoristique que de toujours se retourner sur ces valeurs sûres avec moult soupirs. Qui me fait rire aujourd'hui dans la BD ? Trondheim avec son humour à plusieurs niveaux, bourrés de référence et jamais si innocent que ça. Zep qui malgré (grâce ?) le succès de Titeuf sort d'autre albums de gags, il va encore nous ravir dans l'avenir. Arleston qui a construit une belle chose avec Troy et ces trolls. Tronchet, le roi de l'humour vache et noir, avec Calbuth, Tergal, les damnés de la terre associés et beaucoup d'autres. Boucq qui met l'absurde au service de son génie graphique délirant. La liste est loin d'être close. Goscinny c'est bien mais la BD humoristique a encore de beau jour devant elle. Si Goscinny était encore en vie il nous ferait rire, sûrement mais il y a plein d'autre auteurs qui sont tous vigousses profitons en ! à la prochaine toine PS "Tiens un breton avec un melon sur la tête." ouaaaaaaaa, génial !!!!

7. Turc - 16/05/00 23:20
Et il ne faut pas oublié que si Goscinny aurait été encore de ce monde, il aurait créé d'autres séries BD peut-être encore plus populaire qu'Astérix et Lucky Luke. Que de plaisir aurait-on eu à découvrir ces nouvelles séries!. Tant qu'à celles auxquelles il participait déjà (Astérix, Lucky Luke, Iznogoud), même s'il s'était essouflé un peu, la série serait quand même de beaucoup supérieur à ce que nous a offert les Uderzo, Morris et Tabary qui ont tenté de bien reprendre le flambeau, sans succès

6. Alain - 16/05/00 23:02
Bien sur que Goscinny est un mythe!! Il a scénarisé les trois séries les plus drôles de la BD(je ne parle pas des gags en une planche donc Gaston hors concours :o)) Et en tant que rédacteur en chef de Pilote, il a permit l'explosion d'une nouvelle BD à la fin des années 60. Il a aussi beaucoup travaillé pour la reconnaissance des Auteurs ce qui lui a apporté pas mal de déboires dans les années 50. Et enfin, avant Astérix il était impossible à un adulte d'avouer qu'il lisait des BDs. Maintenant pour revenir sur le sujet,Goscinny a écrit 35 Lucky Luke et loin de s'essouffler il n'a cessé de créer de nouveaux personnages et de faire évoluer ceux qui existait. Si le schéma des histoires, lui, restait identique comme pour Astérix et Iznogoud c'est justement pour pouvoir se concentrer sur l'humour et ne pas perdre le lecteur dans des péripéties surfaites (comme dans La Galère d'Obélix). Alors pour répondre à ta question, Pata, à mon avis Goscinny aurait continué à nous faire rire avec les mêmes héros mais il aurait aussi su faire évoluer ces séries.

5. Pata - 16/05/00 17:57
il ne faut pas prendre mythe au pied de la lettre, c'était pour insister sur le fait que beaucoup le considèrent comme un très grand, si ce n'est le plus grand de la BD franco-belge.

4. Helium - 16/05/00 17:52
Oui... la mort brutale contribue à la création du mythe mais il y a d'autres éléments,plus impalpables,à prendre en compte. Par exemple Louis XVI et Saadi Carnot ont vu leur carrière brutalement interrompue, et ils sont pourtant passés à la postérité comme de gros minables......... Enfin bon. Goscinny c'était un bon scénariste,un très grand;où est le mythe? je ne vois pas..y-a-t-il des gens qui accrochent la photo de goscinny au mur de leur chambre???

3. fletch - 16/05/00 17:07
Toujours difficile de dire ce que serait devenu un "mythe" (j'insiste sur les guillemets) s'il n'était pas mort. La mort est souvent une composante du statut de mythe. Considérerait-on Marilyn comme un phantasme si on l'avait vue vieille et laide comme BB ? Hendrix aurait-il fini par afire de la daube s'il avait vécu 30 ans de plus ? Questions sans réponses...
Moi, en tant que grand admirateur de Goscinny, je veux croire qu'il aurait su s'arrêter, créer d'autres personnages, ou espacer les épisodes des séries phares s'essoufflant. Mais ça va être difficile de le lui demander dans l'immédiat...

2. Keyan - 16/05/00 16:39 - (en réponse à : Qui a le temps aussi.)
Difficile à dire. Charlier a bien réussi à faire une quarantaine de Buck Danny... (enfin, jcrois, mais ça doit pas etre loin). C'est sur que pour des bds ayant toujours les memes contraintes (Asterix, Lucky Luke, Les Tuniques bleues), il doit etre difficile de trouver 50 idées originales. Astérix: une bagarre au début, un voyage, un retour, un festin. Lucky Luke: les daltons ou un autre bandit s'evadent, Lucky Luke court après, il les remets en prison et part en chantant. Les Tunqiues Bleues: Blutch deserte, Chesterfield le rattrape, pour les punir, mission suicide derriere les lignes sudistes. Il suffit de decliner ces trois formules pour avoir la majorite des albums de ces 3 series. Je suis a peu pres sur queles derniers de Lucky Luke de Goscinny plaisent moins que les premiers. Il ya, a mon avis, un effet de surpise qui joue sur les premiers albums et qui n'est plus du tout le même sur les suivants. On a peut etre tendance a trop descendre les derniers albums d'une serie.

1. Pata - 16/05/00 16:15
En relisant quelques interventions de ce forum plus quelques critiques dans la rubrique prévue à cet effet, une chose m'a frappé : le nombre de gens qui se plaignent de la baisse de qualité des séries (souvent indéniable) et qui montent en mythe absolu sinon les créateurs, du moins ceux qui l'ont rendue célèbre. Combien de fois ai-je lu "Aaah s'il était toujours vivant" ou encore "Oui, c'était mieux avant" (Francis Cabrel doit se retourner dans sa tom... Euh... non, il doit se retourner chez lui). Il est souvent vrai que ces séries étaient pour la plupart meilleures "avant". Je prendrai pour exemple les séries scénarisées par l'immense (ce n'est pas de l'ironie, je le pense vraiment) Goscinny. Parlons des exemples archi connus de Lucky Luke, Astérix, Iznogoud, j'en passe et des meilleures. Tout le monde s'accorde à dire que Lucky Luke ne vaut plus rien en terme d'histoire, et qu'Astérix n'est pas loin derrière. OK. Petite question : pensez-vous que Goscinny, s'il était encore parmi nous, aurait réussi à maintenir le niveau qui était le sien sur les albums qu'il a écrits ? Rappelons nous tout de même qu'il n'a fait qu'une vingtaine d'Astérix (moins ?) et un peu moins de Lucky Luke je crois. Il me semble que c'est la limite communément admise par chacun ici pour dire que c'est le moment où une série baisse en qualité, la plupart du temps pour cause d'essouflement du scénariste. J'en veux pour preuve les Tuniques Bleues, dont la plupart disent que les 20 premiers sont les meilleurs, Michel Vaillant, qui détient en gros les mêmes stats, ainsi que Ric Hochet... Alors, pensez-vous que le Maître aurait su lui, garder un niveau toujours excellent ou n'est-il entré, à l'instar d'un James Dean au cinéma, au Panthéon des scénaristes que par l'intermédiaire d'une mort malheureusement trop vite arrivée ?



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio