Jacques Tardi

Les 143 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3


93. harakiri - 12/09/08 22:43
c'est vrai que t'es fatiguant.

t'as pas une relation à aller sucer ?

92. Willerban - 12/09/08 22:36
Petite forme Harakiri, pitoyable!

91. papawamba - 12/09/08 22:03 - (en réponse à : harakiri)
^^

90. harakiri - 12/09/08 21:36
qu'est-ce qu'il y encore, colonnier ? t'as journée n'a pa été satisfaisante ?

il a plu à Paris et t'as dû remballer Place du Tertre ?

89. chienvert - 12/09/08 19:14 - (en réponse à : Hara-Kiri)
Pourquoi il n'y a que chez Tardi que les gradés sont "bas de plafond"?


ps: Scuse, elle est fastoche, c'est potache, mais que veux-tu j'adore Tardi et je m'inspire tout à fait de ses trouffions anars!

88. Willerban - 12/09/08 16:44
"l'anti militarisme bas de plafond" de Tardi.
Ahahah, t'es exactement comme on t'imagine, tu ne déçois pas.

87. harakiri - 12/09/08 16:33
je viens de relire Le der des der. je n'ai pas pris le même plaisir qu'il y a quelques années. Il faut dire que la première fois j'étais déjà échaudé par Tardi dont je n'attendais plus grand chose, donc j'avais été agréablement surpris.
Je me demande si, au delà des petits défauts classiques de narration chez tardi qui n'est pas souvent à l'aise avec l'action, l'anti militarisme bas de plafond, tout ce qui porte le moindre galon est forcément con et lâche, n'annule pas tout.
Est-ce qu'il y a 1 album de Tardi traitant de 14/18 où un gradé n'est pas un poltron, d'ailleurs ?

86. chienvert - 10/09/08 21:03
1914 vient de me reconcilier définitivement avec Tardi...ça s'annonce bien meilleur que son dernier feuilleton "l'étrangleur"...C'est clair qu'il "maîtrise" le sujet depuis le temps! Vivement 1915!


85. dakkar - 02/09/08 01:17 - (en réponse à : froggy)
J'ai ri, et je m'en veux un peu.

84. froggy - 02/09/08 01:05
C'est le moment de dire que c'est la bande de Sine!

83. Lien Rag - 01/09/08 23:35
Ben voila, c'est à peu près ça que je voulais dire...
Comme j'apprécie pas tellement le travail de Siné, j'avais l'impression qu'il agissait sur un coup de tête et allait vite se vautrer. Mais là, vue l'affiche, je vais l'acheter son canard.

82. Willerban - 01/09/08 23:05 - (en réponse à : Lien)
Qu'entends-tu par "le niveau des contributeurs"?
Putain ya Searle, SEARLE!!! Merde RONALD SEARLE!!! 88 ans, un pur génie, c'est vraiment la grande classe ça!

81. Lien Rag - 01/09/08 22:19
Tardi rejoint le futur Siné-Hebdo, dont le niveau des contributeurs risque d'en faire plus qu'un coup médiatique sans lendemain...

80. Lien Rag - 06/04/07 17:27
Bien imité, rien à dire.
J'ai mis bien 30 secondes à percuter pourquoi c'était marqué "d'après les personnages de Tardi" puis 30 autres à vérifier qu'effectivement le dessin n'était pas strictement identique...

79. vox - 06/04/07 14:49

78. Danyel - 04/04/07 10:45
Si l'on met à part Stirner plus philosophique que politique, la scission entre les deux courants remonte à la première Internationale si mes souvenirs sont bons, donc dès les origines d'une tentative d'organisation politique commune visant la diffusion et l'acition au sein des luttes ouvrières.
La question d'une transition ou non vers l'abolition de l'Etat (but ultime du communisme même pour Marx) a divisé Marx et Bakounine assez vite en effet. Mais c'est vrai que tout a basculé avec les événements de Krondstat dont Trosky porte la responsabilité du massacre et également avec la rébellion de Makhno.

77. Lien Rag - 03/04/07 15:39
Et comme de tout temps ceux-ci se sont opposés, souvent à juste titre, aux communistes
a ma connaissance c'est faux, la séparation théorique s'est faite avec Bakounine donc effectivement assez tôt (pas dés le début de la pensée de Bakounine, celui-ci comme Marx ont longtemps cherchés un accord pour ne pas diviser le mouvement ouvrier) mais le passage définitif a une opposition frontale est venu après Cronstadt où les derniers anarchistes-communistes ont dû faire un choix. Cela n'a pas empêché Kropotkine d'être enterré (suite à sa mort naturelle, je précise) avec tous les honneurs de l'Etat soviétique, d'ailleurs.
Maintenant, le PCF effectivement ne peut pas être suspecté de complaisance avec les anarchistes, cela est clair. Mais il y a de telles recompositions politiques en cours de nos jours que ce que tu signales n'est plus insolite que par rapport à un passé en train de passer justement.
Tardi ne fait pas pour autant de concessions sur les crimes du passé: dans une des fins alternatives du "Secret de l'étrangleur", Esbroufe se retrouve en rêve avec une "Humanité" tachée de sang et se demande "Du sang sur l'Huma? Faux-filet ou Staline?"...

76. Danyel - 02/04/07 18:34
Tiens, salut Lien.
J'ai vu l'expo. Vraiment réussie, des tonnes d'originaux des documents explicatifs, le tout très bien présentés. Mais comment Tardi fait-il pour abattre une telle masse de travail ? Les cases grouillent de monde, les décors sont chiadés. A la fin du docu qui lui est consacré, il y a une citation de la célèbre phrase attribuée à Blanqui "Ni dieu, ni maître" dont se réclament les anarchistes. Et comme de tout temps ceux-ci se sont opposés, souvent à juste titre, aux communistes, c'est assez ironique de la retrouver dans ses murs.

Ce jour-là, Tardi dédicaçait ce qui m'a permis de pouvoir admirer les planches bien au-delà de 17h30 tapante, heure à laquelle se termine l'expo.

75. Lien Rag - 02/04/07 18:02 - (en réponse à : Danyel post 70)
Ben il pourrait aller vendre "le cri du peuple" à la sortie des usines Renault de Boulogne-Billancourt, à la criée, ça serait au minimum pittoresque (ah bon il n'y a plus d'usine Renault à BB? Qu'a cela ne tienne, il peut le faire chez Peugeot)...
Cela dit, "Anar d'atelier" c'est une chose (et c'est ce que tu décris), "Anar de salon" c'est autre chose et nettement moins flatteur!

74. Danyel - 19/03/07 16:24
Ah ah ah.

73. Lien Rag - 19/03/07 14:42
Le PCF n'est pas vraiment considéré comme un modèle de communications, non plus...

72. Danyel - 19/03/07 14:37
Merci pour tes précisions Lien, je file au PC voir l'expo. J'espère que c'est ouvert le samedi. Cette expo n'était annoncée nulle part, dommage.

71. Lien Rag - 19/03/07 13:01 - (en réponse à : Danyel)
Ce n'est pas Tardi mais sa compagne qui était visée, et en fait en voyant qu'elle a servi de modèle à Caf'Conc je comprends que je me suis trompé de personne : c'est l'autre chanteuse qui avait un peu tendance à se prendre franchement pour le bouchon de la baignoire, Dominique Grange était elle beaucoup plus modeste et douce.
Par ailleurs, il semble que Tardi a dessiné une affiche de la campagne pour les militants d'Action Directe (Siné aussi d'ailleurs, mais je n'ai vu aucune des deux), donc il paraît plus impliqué que ce que j'avais compris d'après ses propos.
Je ne sais pas ce que ce mode de médiatisation d'un combat politique par la BD (ou le para-BD dans le cas présent) peut donner?

Sinon Danyel tu as jusqu'au 5 avril pour aller voir l'exposition, et effectivement elle est pas mal (bon c'est basique hein, il y a juste les planches et quelques agrandissements), je t'encourage dans ton idée d'y aller.

Et pour la petite histoire, je trouve amusant de voir des athées convaincus tenter de reconstituer une "communauté de Purs" (cf les déclarations de Chantal Montellier, ou d'autres auparavant) alors que même l'Eglise a abandonné cette prétention dés le III° siècle, sous Calixte, le pape-esclave....

70. Danyel - 16/03/07 17:43
Ben non, Tardi n'est pas un militant, il faudrait qu'il fasse quoi ? Son boulot c'est dessiner des planches de bande dessinée pas aller sur les marchés ou à la sortie des usines vendre le Monde Libertaire. Au pire, c'est un sympathisant anarchiste, où est le mal ?

Dommage pour l'expo, j'aurais bien aimé la voir. :-(

69. Lien Rag - 16/03/07 16:05
Honnêtement, "anar de salon", ça fait surtout mal parce que ça tombe assez juste....

68. Lien Rag - 16/03/07 16:03 - (en réponse à : Danyel)
pas longtemps, la fin de la semaine je crois (j'ai pas fait attention, moi je l'ai déja vue...).

67. Danyel - 14/03/07 19:01
Lien, cette expo se tient jusqu'à quand ?

66. herve - 14/03/07 18:05
Quand on lit les arguments de Chantal Montellier, on se dit vraiment (même si apparement elle n'assume pas la plénitude de ses propos) qu'elle livre là un combat d'arrière garde, (qui encore ose s'attaquer, sans se ridiculiser , à Casterman comme éditeur d'un Rexiste tel Hergé; c'est comme si les possésseurs de Renault étaient traités de collabo, en raison du passé de l'entreprise!)

On est tombé bien bas!!

65. Khyron - 14/03/07 17:40 - (en réponse à : Assez rigolo tout ça)
Le pertinent (Tardi et sa fascination pour les extrêmes, du moment qu'ils sont anti-bourgeois) y côtoie le pur n'importe quoi en passant par le cocasse ("ivrogne" mouarf !). Ca va être sportif tout ça...

64. Laurent CoIonnier - 14/03/07 17:28 - (en réponse à : lien rag)

A cette occasion, Chantal Montellier se lâche contre Tardi, il semble y avoir un sérieux contentieux entre eux, mais il est bien connu que tout ce qui est excessif est insignifiant.

http://actuabd.com/spip.php?breve1935

63. Lien Rag - 14/03/07 16:24
J'ai posé directement la question à Jacques Tardi, qui semble en fait ne pas avoir bien compris la différence entre une condamnation à 18 ans de prison et une condamnation à perpétuité avec 18 ans incompressibles... mais il semblait assez fatigué par une longue séance de dédicaces improvisée (et à laquelle j'ai préféré ne pas participer par peur des foudres manu-temjiennes, snif...) et donc je n'ai pas voulu trop insister.
Il semble donc qu'il aie simplement ajouté son paraphe à un texte qu'on lui a présenté et qu'il n'a pas trop analysé, étant d'accord sur le principe. Ce n'est donc à priori pas lui qui ira mobiliser les autres auteurs de BD sur le sujet, ni imaginer l'utilisation de la collectionnite aigüe de nombreux bédéphiles pour améliorer la diffusion de tracts...

Par ailleurs et par rapport à mon texte précédent, je me rends compte que la volonté d'être pédagogique m'a poussé à simplifier un petit peu la position du "premier mouvement" comme je l'ai appelé, et donc il est nécessaire de préciser qu'ils sont un peu plus sioux, et qu'en ne disant rien de la sanction juridique initiale des militants emprisonnés, ils s'abstiennent autant de la critiquer que de l'approuver ou de l'accepter.

Enfin, il y a une belle exposition d'un bon paquet des planches originales du Cri du Peuple au 2 place du Colonel Fabien (c'est le siège du PCF mais l'entrée est libre et franchement ils sont pas chiants), on peut y voir (par exemple) les coups de tippex sur le visage de Jules Vallès montrant que Tardi dut s'y prendre au moins à deux fois pour dessiner son visage préoccupé lorsque Tarpagnan l'interpelle...
L'agrandissement de la case montrant la première apparition de Louise Michel est absolument magnifique également, amha.
Lors de la soirée d'inauguration et des dédicaces qui ont suivies, Tardi a raconté qu'il avait découvert qu'un voisin du Jules Vallès historique s'appelait Tardy et était cité dans ses mémoires! L'Histoire a de ces hasards...

62. Danyel - 12/02/07 10:27
Merci pour ces précisions Lien Rag. Je serais plutôt de l'avis du premier groupe.

61. nemO² - 11/02/07 20:36 - (en réponse à : Khyron)
J'entends bien, j'entends bien (enfin je lis), et je me souviens pas trop trop mal des cours d'histoire ;)
Non c'était l'idée que ce soit à Sarajevo, ça m'a fait penser à Partie de chasse, ce genre de choses. Un côté inexorable dans la destruction, planifiée par des hommes qui se fichent que le monde aille mieux. Ils ne se soucient que de pouvoir. Et de ses jeux.
On pourrait pousser ta démonstration jusqu'au Printemps de Prague et l'arrivée des chars soviétiques en 68, achevant le rêve d'une Europe pansocialiste à visage humain. Au lieu du meilleur des deux mondes, c'est bien deux mondes qui se sont créés au beau milieu après-guerre.
Qu'a-t'on gagné?

60. Khyron - 10/02/07 20:14 - (en réponse à : Nem0)
Merci, mais ce que j'ai dit là n'a rien de très original. C'est l'opinion de l'historiographie des 30 dernières années (je suis historien de formation). En fait, il n y a pas que l'URSS qui soit née à Sarajevo : c'est toute la période 1914-1991 qui y est née. La démonstration par défaut est facile : peus-tu imaginer un XXe siècle où la Grande Guerre n'aurait pas eu lieu ? C'est tout bonnement impossible car elle est à la base de tous les evènements importants jusqu'aux années 90 : crise de 29, deuxième GM, Guerre froide, etc. etc.

59. nemO² - 10/02/07 14:03 - (en réponse à : Khyron)
Tu prétends que l'URSS est née à Sarajevo? Intéressant.

58. Lien Rag - 10/02/07 14:01 - (en réponse à : Danyel)
En fait il existe à ma connaissance deux mouvements de soutien aux prisonniers d'Action Directe: un qui dit que ces personnes ont commis des crimes, qu'elles ont été jugées et condamnées pour cela, et qu'il faut leur appliquer la loi, à la fois lorsqu'elle leur est défavorable et lorsqu'elle leur est favorable; et qui dit donc que lorsque l'on passe à la vengeance d'état comme maintenant (refus d'envisager une libération conditionnelle qui est normalement proposée à des prisonniers de droit commun) c'est une claire violation du principe d'égalité devant la loi et par conséquent une menace pour tout citoyen (puisqu'il signifie que l'Etat ne se sent pas contraint par ses propres lois). Ce premier mouvement de soutien aux prisonniers d'AD affirme aussi qu'il est juste de punir les membres d'AD pour les crimes de sang qu'ils ont commis mais que leur révolte politique n'était pas un crime, qu'elle était juste ou en tout cas légitime dans une démocratie (si elle avait pris d'autre moyens d'expression); tandis que la façon dont l'état s'acharne sur les militants d'AD bien au-dela de la répréssion normale du banditisme montre que le véritable crime qui leur est reproché est de s'être révolté, de rester insoumis et de s'insurger contre l'autorité de l'Etat. Ce que dit donc enfin ce premier mouvement de soutien, c'est qu'il est inacceptable qu'un comportement d'insoumission et une opinion politique comme le refus de l'autorité de l'Etat soient criminalisés en soi, indépendamment des violations de la loi qui peuvent être commises (et qui, elles, ont déja été réprimées).
Personnellement ce discours me semble assez solide, et que Luz s'y joigne me paraît tout à fait naturel; je m'étonnerais plutôt de ce qu'autres dessinateurs et scénaristes ne s'y soient pas joints.

Il existe aussi un deuxième mouvement de soutien, déja moins clair sur le fait qu'il soutienne les prisonniers d'AD en tant qu'être humains et donc sujets de droit, ou Action Directe lui-même en tant que mouvement politique révolutionnaire.
Ce deuxième mouvement, plus marginal mais que l'on rencontre parfois à tracter, est extrêmement ambigü dans ses formulations, et - en caricaturant un peu - tient un discours du type "libérons nos camarades injustement emprisonnés et qui ont déja tant souffert pour leur juste lutte". Ce discours me paraît quand même moins solide, ne serait-ce que parce que les membres d'AD qui ont pu s'exprimer récemment, tout en maintenant leur détermination à lutter contre l'injustice et l'oppression, se sont montrés beaucoup plus nuancés sur leur passé et ouverts à l'autocritique.

La pétition signée par Tardi, Luz, Siné et pas mal de beau monde ne dessinant pas, contient la phrase "pour nous ils ont déja payés" qui me paraît trés ambigüe et ne permet pas de lire quel type de discours est réellement tenu par cette pétition, entre les deux que je viens de citer. Après tout Tardi est libre de ses opinions, et certaines de ses BDs montrent qu'il n'est pas forcément trés nuancé, donc s'il est conscient de l'ambiguïté de cette phrase pourquoi pas. Je suis un peu plus étonné par la signature de Luz, qui m'a toujours paru moins désepéré dans ses prises de position.

57. Khyron - 09/02/07 21:50 - (en réponse à : C'était la guerre des tranchées)
est un de ses meilleurs albums sur le plan graphique. Sur le plan de la vision qu'a Tardi de 14-18, c'est plus discutable. Par exemple, Tardi reprend l'idée que la la Grande Guerre a profité aux capitalisme. C'est surtout le contraire qui est vrai. Le conflit a destabilisé l'économie mondiale, plongé l'Allemagne et l'ex-Autriche-Hongrie dans la misère, et est indirectement à l'origine de la crise de 29.

Enfin, elle a profité au communisme russe et a entraîné la naissance de l'URSS, bien improbable autrement.

56. Danyel - 09/02/07 17:42
C'est vrai qu'on relâche plus volontiers des violeurs en série que des prisonniers politiques, surtout quand ils sont aussi irréductibles que les membres Action Directe.

55. Lien Rag - 09/02/07 16:35
Tardi a signé la pétition pour la libération des prisonniers d'Action Directe (avec Siné et Luz); ça ne m'étonne pas d'eux mais par contre la phrase du texte de la pétition "Pour nous, leur peine est accomplie" me laisse un peu perplexe.
Pourtant c'est la pétition soft il me semble, y a plein de beau monde (certes, pas beaucoup encartés à l'UMP) dedans. Ils se sont fait piéger ou ils y croient?

54. Pierre-Paul - 18/11/03 12:41
sylvain: d'accord que "l'égalité des hommes se pose en droit" mais pas "point". ce n'est absolument pas du racisme ni encore moins de la naiveté de dire que les hommes ne sont pas égaux dans les faits: c'est une réalité évidente. celui qui penserait le contraire serait lui certainement le naif de l'histoire.

ce n'est pas l'endroit pour en discuter, c'est un thème typique pour les pugilats internautiques, j'en reste donc là et laisse les pinailleurs s'en donner à coeur joie.

53. Sylvaïn - 17/11/03 18:22 - (en réponse à : Pierre-Paul)
"Tous els hommes ne sont pas égaux, tu as des cons, des intelligents, des capables, des incapables, des joyeux, des tristes, et tu peux trouver autant d'oppositions de ce genre qui font qu'il est essentiel que une autorité gère tout cela et le centralise".

Ton intervention devrait faire la joie des racistes de tous bords. Et ne crois pas que je te taxe de racisme au premier degré, de ta part, c'est certainement plus de la naïveté qu'autre chose. L'égalité des hommes se pose en terme de droits. Point.

Sinon, ton "autorité qui gère tout cela", elle est composée de quels types d'hommes : des joyeux capables et intelligents ? :)

Sans rancune,

S.

52. neniu - 17/11/03 17:29
c'est sur qu'il vaut mieux pas vouloir faire la révolution...
et pour changer quoi ? c'est bien mieux de continuer à exploiter le tiers monde, de polluer la planète, de piquer le fric des pauvres et de foutre en tôle les dangeureux gauchistes.
vive le fric, y'a que ça de vrai (surtout quand on en a plein)

51. pm - 17/11/03 17:01
C'est à peu près diamétralement opposé, je suis sud-est et la défense est ouest-nord ouest(;o)

50. Pierre-Paul - 17/11/03 16:33 - (en réponse à : pm)
je n'y manquerai pas, mais en général quand j'y vais pour le boulot je n'y reste qu'un jour (passage obligé à la défense, si c'est ton coin c'est jouable).

49. pm - 17/11/03 15:58
L'économie ne prime sur le politique qu'à l'intérieur d'un certain consensus. En revanche, aucun changement fondamental ne vient de l'économie, même l'euro que tu cites est une décision politique(le fruit de la construction européenne, le marchandage Mitterand-Khol unité allemande contre adhésion à l'euro) et ne serait jamais arrivé "naturellement".
Tu ne peux pas plaquer l'anarchisme au schéma de la politique libérale à l'occidentale où la croissance est devenu le moteur du bonheur. Ce type de doctrine est en dehors de cette pensée là.
Il est possible que je passe à Bruxelles en janvier(j'imagine qu'il fait super froid à cette époque en Belgique (;o)). N'hésite pas à me faire signe si tu passes à Paris.

48. Pierre-Paul - 17/11/03 15:45
Ben les faits ont prouvé que depuis quelques années, l'économie prime sur le politique: le second s'adapte aux exigences du premier. Regarde l'euro et le parcours pour y arriver, regarde Jospin, Trottskyste dans sa jeunesse, premier ministre socio-démocrate capitaliste dans son âge mur. Que ce soit un bien ou un mal, c'est une réalité et il est utopie d'espérer renverser significativement la tendance. On peut l'adoucir, pas la supprimer.

si tu passes un jour à Bruxelles, fais moi signe et on se boit une bière.

BAT

PP

47. pm - 17/11/03 15:36
C'est effectivement très vite argumenté, uniquement par le biais économique(alors que le politique prime ama, ne serait-ce que parce qu'il induit un comportement économique différent) et très discutable, mais surtout cette critique de l'anarchisme(ça fait quand même quelques décennies que je n'y crois plus vraiment) ne montre pas du tout en quoi la doctrine serait ridicule.Elle montre uniquement que tu as des arguments pour la réfuter.

46. Pierre-Paul - 17/11/03 13:39
tu as raison, argumentons mais vite (g du boulot): je suis très terre-à-terre, et je ne crois pas en des modèles de société théoriques comme le communisme (là j'ai réellement lu pas mal de truc, surtout la pensée économique de marx) et encore moins anarchiste parce que ils ne sont pas viables dans une application au quotidien. La désorganisation que l'anarchisme suppose implique l'absence d'allocation optimale des ressources (marchandises, personnes, connaissances, capacités intellectuelles) et donc mène à un appauvrissement général. Le communisme avait au moins tenté de résoudre ce problème là, mais très mal comme tu le sais. Tous els hommes ne sont pas égaux, tu as des cons, des intelligents, des capables, des incapables, des joyeux, des tristes, et tu peux trouver autant d'oppositions de ce genre qui font qu'il est essentiel que une autorité gère tout cela et le centralise. Voilà, en résumé de résumé de résumé.

45. pm - 17/11/03 13:23 - (en réponse à : Pierre-paul)
Tu réponds à coté Pierre-Paul, je n'attaque ni tes idées ni tes origines(manquerait plus que ça) ni ce que tu es devenu(?). Tu dis que:" la pensée anarchiste n'a besoin de personne pour se ridiculiser", pourquoi pas, mais il faut argumenter un minimum quand même, sinon c'est un simple parti pris et c'est autre chose.

44. Pierre-Paul - 17/11/03 12:40
ah cher pm! j'étais sur que tu étais dans les parages et que tu répondrais promptement à cette pique ! elle t'était presque destinée. il ne manquerait plus que daiboken (que je salue à l'avance).

j'en connais quelques éléments, appris sur le campus ainsi que dans une revue qui s'appellait "alternative libertaire". je te rassure, je n'en ai lu que 4 ou 5 exemplaires vers mes 18-20 ans et le libéral actif que j'étais a trouvé cela d'une effroyable abhération et cela m'a amplement suffit.

mais comme tu le sais, je suis un vilain bcbg bourgeois conservateur ayant subit le bourrage de crâne catho durant sa jeunesse, et en plus je suis un financier. infréquentable, quoi!

ah ah! nos rencontres bdparadisiaques sont toujours pleines de piquant, n'est-il pas ?



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio