la renaissance de FUTUROPOLIS

Les 785 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16


485. sidne - 03/04/06 12:39
bon c'est pas tout ça mais:

Mode "fouteur de m..." on

En tout cas z'aiment pas la collection 32 chez BDP : l'est pas mentionnée dans le planning d'avril

Mode Off

:o) c'est des vendus à Menu !


484. yuyu - 01/04/06 20:02
Je viens d'acheter et de lire Abdallahi de Pendanx et Dabitch. L'album est absolument merveilleux, des couleurs directes superbes rendant compte de la réalité de l'Afrique et non pas d'un fantasme. Un scénario prenant s'inspirant des carnets de voyage de Caillé (carnets de voyage qui d'après Pendanx ne sont pas folichons à lire car très descriptifs). L'adaptation est donc très réussi.
Sinon en discutant avec Pendanx, il s'est avéré qu'il est très content de bosser pour Futuro qui fut d'entrèe entousiasthe pour le projet et qui le laisse faire ce qu'il veut (il a découpé le tome 2 en 91 pages, chose non prévue au départ). Engager des jeunes auteurs (Pendanx n'est pas une star de la bd) tout en leur laissant une grande liberté artistique, c'est y pas beau. Moi, ça me rappelle cet "esprit" des années 80 dont vous parlez avec plein de nostalgie.

483. bib - 01/04/06 14:23 - (en réponse à : sort sa guitare et chante dans les bois)
"Je lis des albums Futuro car c'était mieux avant".

c'est d'un compliqué finalement la bd.

Sinon l'album d'Yslaire est superbe, très belle édition, un beau moment de lecture. Vivement la suite.

482. cubik - 01/04/06 13:28 - (en réponse à : cubik@caramail.com)
moi je trouve ca rigolo
des nostalgiques d'un éditeur reconnu par tous comme différent en son temps, dont on nous assure que la releve a ete prise par l'association et cornelius et qu'on voudrait que ce soit pareil chez le nouveau
faudrait savoir, l'ancien plaisait parce qu'il etait different de tout et le nouveau ne plait pas parce qu'il n'est pas assez pareil que des trucs existants?

481. luc Brunschwig - 01/04/06 12:39
Je ne nie pas les attentes, elles sont respectables...
Je bataille en fait contre le faux (mauvais ?) procès qui consiste à dire que l'argent de Soleil va pervertir nos intentions (même si elles sont différentes, je vois bien que vous nous reconnaissez une certaine intégrité et que vous craignez (pour certains) que cette intégrité ne finisse par être corrompu par un argent et un esprit que vous ne jugez pas à la hauteur de ce label).
J'aimerai (avant de crier au loup, que vous attendiez encore un ou deux ans et qu'on parle sur des faits plutôt que sur des craintes).
Je mettrais ça en parallèle avec ce qui se passe chez Dupuis. On a souvent demandé : pourquoi Kennes ne s'était pas opposé à Media tout de suite ? Eh bien parce qu'on ne peut attaquer que sur des faits et pas sur des présomptions, même si celles-ci sont fondées... or, chez Dupuis, il y a des faits alarmants qui aujourd'hui nous font craindre (pour ne pas dire plus) pour l'autonomie de Dupuis dans le groupe Media...

480. Baruch - 01/04/06 12:29 - (en réponse à : Luc B.)
Il faut reconnaître que c'est tout de même bien difficile de ne pas mettre les deux en perspective ;). En effet, en reprenant ce nom, vous reprenez (quand je dis vous, c'est l'équipe hein, rien de personnel) tout ce qui va avec et tout à quoi ça renvoie. Donc, on attendait forcément quelque chose que l'on puisse mettre en parallèle avec ce que l'on connaissait et dont on regrettait la disparition. C'est pourquoi, lorsque vous annoncez un esprit, un catalogue différent, vous vous heurtez à une vive réticence.

Une fois encore, je ne remets pas en cause votre boulot et la qualité des livres. Mais pour moi qui ai presque commencé la bande dessinée avec Futuro, reprendre ce label pour en faire quelque chose de complètement différent, ça a quelque chose de "sacrilège". Je sais que ça tient plus d'une certaine forme de la nostalgie que d'autre chose, que finalement, ce n'est pas bien important, et que même ça pourrait presque faire plaisir de voir de chouettes choses ressortir sous ce nom. Mais quand même. De façon symbolique, dans tous les sens du terme, cette renaissance, touche à quelque chose d'important, qui est au-delà d'une simple marque et d'un simple nom. C'est aussi tout un esprit, une époque, une façon de faire de la bande dessinée et de la lire qui sont touchés. Reprendre Futuropolis n'était donc pas anodin et il me semble que Gallimard et Soleil auraient dû agir avec plus de circonspection et de délicatesse.

479. luc Brunschwig - 01/04/06 12:15
Je voudrais encore te dire que les gens qui ont signé chez nous ne l'ont pas fait une seule fois parce qu'on a été les démarcher à coup de milliers d'euros, mais parce qu'ils adhéraient à la politique engagé par Futuro et à la personnalité exceptionnelle et fédératrice de Sébastien Gnaedig...
Ils avaient envie de participer à ça, nous ont proposé d'exceptionnels projets, on les a édités parce qu'on aimait ce qu'ils nous proposaient.
De plus, comme les jeunes auteurs n'étaient pas forcément au fait de l'existence de notre structure, comme ils n'avaient pas identifié notre démarche, comme il faut parfois beaucoup de temps pour réaliser un album, les premiers livres parus sont ceux de gens connus, oui...
Mais dans l'avenir (et j'ai cité quelques noms plus bas pour ma seule collection) ça va changer, c'est aussi ça notre but... avoir le courage de donner leur chance à des gens qui le mérite mais qui n'ont pas leur place ailleurs.

478. philma - 01/04/06 12:06
En effet l'aspect laboratoire n'est pas du tout visible pour le moment. On a davantage l'impression de voir de grosses pointures découverts par la bd alternative depuis 15 ans et peut-être achetés à prix d'or avec les sous de Mourad(;o).
Mais tu as raison sur un point essentiel, l'important est de faire de bons livres et Lucille est une pure merveille.

477. luc Brunschwig - 01/04/06 11:40 - (en réponse à : à philma)
Puisqu'il y avait des smileys, excuse mon accès de tristesse plus que de mauvaise humeur... malgré un début de relation assez houleuse voici quelques mois entre toi et moi, je crois qu'on en est arrivé à se parler en se respectant. J'étais triste d'avoir le sentiment que les choses étaient en train de déraper. Puisque tel n'est pas le cas, poursuivons, c'est avec plaisir...
Désolé surtout pour ceux qui ne peuvent s'empêcher de mettre le premier Futuro en perspective avec le second. Nous vous avons sans doute trahi, mais trahir est souvent la meilleure façon d'avancer. Je voudrais juste (si vous le constater) que vous nous reconnaissiez un certain courage dans l'optique du marché actuel et non dans la perspective historique de ce que fut le Futuropolis de Robial; Comme je le disais plus bas, chaque époque nécessite certaines formes de courage. Les courages d'aujourd'hui, les besoins de la bande dessinée, ne sont pas ceux d'hier. Futuro était un laboratoire, nous essayons d'en être un autre, c'est le seul héritage que nous revendiquons (même si l'aspect laboratoire n'est pas encore évident, mais les choses vont s'affirmer au fil des mois).

476. philma - 01/04/06 11:19 - (en réponse à : Luc B.)
Si tu avais bien lu mon post il y avait des smileys signe que c'était pour rire(!?).
Sur le fond tu reconnais toi-même que ce n'est peut-être pas ce qu'il y a de plus heureux chez cette "nouvelle" maison d'édition. Comment faire pour ne pas la confondre avec l'ancienne puisque vous dites tous que vous voulez en faire quelque chose de complètement différent. Newfuturo, futurobis(hmm ça fait Asterix de Chabat), futuro2, Gallisoleil, Futurogalsol... Je sais que la période n'est pas à la clarté si j'en crois la sénilité des discours présidentiels mais on n'est pas obligé de tous s'aligner!

475. luc Brunschwig - 01/04/06 09:13 - (en réponse à : à philma)
Philma, sois de bonne foi... c'est toi qui a dit que tu t'obstinerais à appeler Futuropolis d'une certaine formule extrêmement irritante pour ceux qui travaillent pour cette maison... c'est ça que je fustigeais.
Le fait que j'ai employé cette formule de mon côté, n'avait pas de but d'acceptation de la dite formule.

474. Baruch - 01/04/06 09:11 - (en réponse à : yuyu)
Pas de problèmes.
Et c'est tellement rare de voir quelqu'un qui s'excuse comme ça, avec simplicité, que c'est moi qui m'en veut de t'avoir écrit si rudement. J'ai l'air fin tiens !
Bien à toi.

473. rgtchange - 01/04/06 00:39
Alors on est d'accord sur le principal...

Tant que ce que je trouve être des bonnes BD arrivent à être éditées, je prends.

Bonne nuit philma.

472. philma - 01/04/06 00:36
Il y a quelques très rares bonnes choses chez Soleil je suis le premier à le reconnaître mais je ne vois pas le rapport avec la stratégie dénoncée. Mais il est tard, j'ai eu une rude semaine et je suis fatigué, alors bonne nuit.

471. rgtchange - 01/04/06 00:33 - (en réponse à : philma)
Il me semle bien que le tome 2 de "le curé" soit de Soleil, mais bon...

Je ne crois pas avoir jamais dit que Soleil était l'égal de l'ancien Futuropolis...

Juste pour argumenter que dans Soleil, faut pas tout jeter, (comme chez beaucoup d'éditeurs d'ailleurs).

Mais peut être que c'est toi qui fait semblant de ne pas comprendre...

Je dis ça mais comme je me trompe souvent...

470. philma - 01/04/06 00:22
J'ai Sky Doll par exemple. And so...

469. philma - 01/04/06 00:21
Non non, à part UW1 et Banquise ce ne sont que des réeditions.Eventuellement le Tezuka est une première française mais les autres c'est tout de la réed.
Si je te comprends bien Soleil c'est aussi bien que Futuro! OK d'accord!
Pour info j'ai aussi des albums Soleil à la maison mais je ne vois pas trop le rapport avec le sujet.

468. rgtchange - 01/04/06 00:20
Je ne connais pas très bien le catalogue Soleil mais je crois que Sky Doll est relativement apprécié...

J'imagine que d'autres titres doivent valoir le coup...

Je répète que ce n'est pas mon éditeur favori...

467. rgtchange - 01/04/06 00:16 - (en réponse à : philma)
Je l'ai déja dis et je le répète : Futropolis a aussi en son temps fait de la réédition (ce qui était d'ailleurs très bien).

J'ai alterné des exemples de rééditions et d'éditions originales. (Moitié/Moitié).

Il ne faudrait pas être de mauvaise foi non plus...


466. philma - 01/04/06 00:12 - (en réponse à : sylvain ricard)
Ce n'est pas nécessairement une question d'âge mais la question est: connaissiez-vous et appréciez-vous Futuropolis et était-ce quelque chose d'important pour vous dans le paysage de la bande dessinée des années 80(pour simplifier)?

465. philma - 01/04/06 00:10 - (en réponse à : rtchange)
Je ne sais pas si tu es au courant mais il y a essentiellement des réeds dans ce que tu montres, à part UW1 qui est en gros la caution Soleil.

464. philma - 01/04/06 00:05 - (en réponse à : Luc ?)
Philma... là tu es dramatiquement stupide et obtus...

Pas compris la vanne. pour mémoire je signalais seulement à Luc Brunschwig que lui aussi avait écrit fauxturo dans un de ses posts!

463. rgtchange - 31/03/06 22:35
Une dernière pour la route



En même temps, c'est pas Soleil qui est le plus représenté dans ma bibliothèque...

Mais quand ça m'intéresse, j'achète !!!

462. rgtchange - 31/03/06 22:24
Les 2...

Pour aussi illustrer une remarque que j'avais faite précédemment.

461. rgtchange - 31/03/06 22:19

460. Mr Georges - 31/03/06 22:19
Tu fait cela pour me donner raison ou pour noyer mon post?

459. rgtchange - 31/03/06 22:15

458. rgtchange - 31/03/06 22:13

457. rgtchange - 31/03/06 22:11

456. rgtchange - 31/03/06 22:10

455. Mr Georges - 31/03/06 21:54
Il ce passe quoi ici? Un lynchage contre Luc?
Et pourquoi? A cause de Soleil???

Pourquoi Soleil et si détester ?
Petit retour en arrière:
Il était une fois, un jeune homme qui aimait la bd et l'argent. Quoi de plus normal quand on a la tête bien poser sur les épaules !
Mais son problème, c'est qu'il n'avait pas l'argent suffisant pour réaliser des nouveautés.
Alors, il c'est mit à acheter les films de bd que les autres ne voulaient plus faire. Il a voulu, et c'est normal, faire de la communication sur sa maison d'édition qui nomma soleil (il a pas mit son nom à cause des connards de racistes).Le (2) problème fut qu'il n'a pas été prit au sérieux par la presse et les professionnels de la bd. Il fut considéré comme un "sous-éditeur"... ce qui l'a un peu énerver et beaucoup mit dans la merde faute de pub.
Mais la chance est avec ceux qui en veulent, et elle vint avec les rééditions de Rahan qui fut un succée auprès du public mais toujours un bide pour les pros...
La suite on la connaît, le vrai succée en terme d'argent et de popularité est arrivée avec entre autre Arleston.
Et à ce moment la, les pros ont voulu parler de soleil, sauf que Soleil n'avait plus besoin d'eux pour communiquer et cela grâce à une présence importante dans les kiosques et d'un site Internet valant toutes les pubs possibles.
Après s’être vu fermer les portes, soleil ferme ces portes.
Un bons pieds de nez au destin.

Voila ce qui alimente la mauvaise réputation de Soleil, c'est son succée qui ne doit d'exister que par le travail de l'équipe de l'éditeur.
Il n'y a pas plus de bons que de mauvais albums chez Soleil que chez les autres éditeurs.
J'ai lu dans un post quelque part sur ce site, que cela serait une catastrophe si soleil prenait un jour (fantasme et pas rumeurs) le contrôle de Dupuis.Et pourquoi? Ce n’est ni meilleur ni pire que les autres éditeurs.
Il faut arrêter de dire que soleil c'est de la "merde" et regarder pour de vrai leurs créations. Il existe dans leurs catalogues de très bons albums.
Pardon pour toutes les fautes, le Français n'est pas ma 1 langue et je n'ai personne pour me reprendre à cette heure.
Ce qui ne m'empêche pas de dire ce que je pense,
N’est-ce pas Luc?

454. lala - 31/03/06 21:24
Personellement j'utilise Fauxturo, pour bien le distinguer de Futuro car, comme vous l'admétez, ce ne sont pas les mêmes maisons puisque dixit Sylvain Ricard: "Le monde bouge". Je l'utilise car j'approuve dans son ensemble le discours de Menu. Remarquez cependant que je n'utilise pas son ton, je n'ai certe pas la légitimité de Menu qui a quand meme réussi à révolutionner la BD en 15 ans (et oui, sans lui, il ne serait jamais venu l'idée à Mourad de récupérer Futuro).En plus j'aime beaucoup les jeux de mots.
Bref, nous n'échangerons plus de posts ensemble cher Luc, et pourtant la conversation me semblait intéréssante. De toute maniere je n'interviens que trés rarement. Vous aurez plus de temps pour vous exciter sur les trols qui vous provoquent.

J'ajoute que je trouvais les livres de Fernandez et Tardi édités par Futuro/Gallimard bien mauvais, mais je n'en avais pas parlé sur BDP car je n'en connaissais alors pas l'éxistance, et il faut dire aussi qu'ils ont eu la bonne idée de s'arréter au bout de deux livres.

453. Yan - 31/03/06 18:44 - (en réponse à : Luc B.)
Bon, excuse-moi alors si ce n'était pas méprisant.
(Mais l'attaque était facile, avoue ^_^)

452. yuyu - 31/03/06 18:39 - (en réponse à : Baruch)
Citation de Philma
Pour info personne ne protestait quand Gallimard a sorti ses deux bouquins sous le label Futuropolis( le Tardi et le Ferrandez).
Citation de Lala
Donc si l'on fait le bilan on voit que l'esprit Futuro n'a pas du tout été respecté (Peu de jeunes auteurs publiées, certains livres pourraient parfaitement sortir chez des éditeurs généralistes et le fond est toujours inexploité).

Je suis tout à fait d'accord avec Philma. Pourtant, il me semble que Tardi et Ferrandez ne sont pas et n'étaient pas non plus à l'époque des "jeunes auteurs" et leur bouquin auraient tout aussi bien pu etre publié par Casterman. L'"esprit" Futuro n'était donc pas rspecté et ça n'a géné personne.
J'ai donc l'impression que le fond du problème est Soleil et non pas la qualité artistique du nouveau Futuro.
Baruch, désolé si je t'ai choqué. Je faisais juste un raisonnement par l'absurde (cher aux matheux) et n'ai jamais voulu paraitre hautain ou vulgaire. Je te prie donc de bien vouloir m'excuser.

451. luc Brunschwig - 31/03/06 18:11
Pour être encore plus clair, cher Yan, c'est comme de passer des heures à expliquer à un mec que tu n'es pas un connard, alors que le mec passe son temps à t'appeler connard... avoue qu'au bout d'un moment ça donne envie de baisser les bras.

450. luc Brunschwig - 31/03/06 18:09 - (en réponse à : yan)
Il ne s'agit en aucune façon de mépris vis à vis des gens qui lise la prose de monsieur Menu... tout le monde à le droit de penser différemment de moi, j'aimerai que ce soit aussi vrai dans l'expression vis à vis du monsieur Menu en question. Philma a droit lui aussi à un peu de liberté dans ce qu'il dit... qu'il l'exprime avec ces mots à lui plutôt qu'avec du pré-maché.

449. luc Brunschwig - 31/03/06 18:07 - (en réponse à : pour les autres)
Je tiens quand même à vous faire savoir que parmi les projets 32, voici quelques noms signés ou pressentis (vous me direz si vous les connaissez puisqu'il paraît qu'on n'a pas de courage) : Xavier Delaporte, Fred Pontarolo (le plus connus parmi les inconnus sans doute), Jean-Michel Ponzio, Virginie Cady, Phicil, Germain Boudier... que des stars quoi !!!

448. Yan - 31/03/06 18:07
Je relève juste ça car ça m'agace (le débat sur Futuro, je m'en tape).
« J'ai l'impression de parler à des zombies lobotomisés par Menu... »
Avec son livre, Menu a su exprimer ce que beaucoup pensent depuis de longues années sans savoir bien l'exprimer, ou le synthétiser.
Aujourd'hui, son livre est devenu une référence surtout pour ceux qui ne sont pas d'accord avec lui.
Alors, svp, le mépris facile de ce genre de phrase bien facile pour dénigrer qui pense autrement, ça fait un peu classe de maternelle.

447. luc Brunschwig - 31/03/06 17:59
Philma... là tu es dramatiquement stupide et obtus...
Mes lèvres se scèlent donc...
Bon week-end.

446. sylvain ricard - 31/03/06 17:55 - (en réponse à : Philma)
J'ai 36 ans. J'ai grandi avec les livres de mes frères qui en ont 3 et 4 de plus que moi. Je vous laisse le soin de savoir si oui ou non j'ai lâge requis pour m'exprimer sur le sujet.

445. philma - 31/03/06 17:51
Le Baru a l'air pas mal du tout pourtant( j'adore Baru).

444. philma - 31/03/06 17:50
Car elle est là, la différence entre Fauxturo

donc tu vas te faire la gueule à toi même(;o)
Moi je m'en fiche je dis fauxfuturo....

443. luc Brunschwig - 31/03/06 17:49
Où ai-je dit que Le Sourire n'avait pas sa place chez Aire Libre, mais encore une fois, le Sourire avait été, dans un premier temps, signé chez le Aire Libre que nous avons toujours connu... un certain rachat est venu par là... et comme vous ici, j'ai moi-même eu des craintes vis à vis des repreneurs... le Aire Libre qui se profile à l'horizon (si nous n'obtenons pas gain de cause) n'est pas destiné à recevoir le Sourire du Clown. Ho ! Que Non !!!

442. philma - 31/03/06 17:48 - (en réponse à : caricature pour faire comprendre)
Imaginons que Dupuis par je ne sais quel montage financier fasse de la bd porno. Que vont penser les anciens lecteurs des Schtroumpfs (sans parler de ceux de Don Bosco) ?(;o)

441. luc Brunschwig - 31/03/06 17:46
Qui a jugé qu'il avait plus à gagner en faisant du design pour Canal+ à 10 briques par mois qu'à continuer de gérer Futuropolis. Ce n'est pas une critique, c'est un fait... mais je tenais à dire que cet homme n'est pas le saint que vous dépeignez, l'argent l'intéresse, et il lui a préféré l'avenir de sa maison... alors pitié, arrêtez de le déïfier comme vous le faite. Je précise que je ne répondrais plus à ceux qui appelle Futuropolis : Fauxturo...
J'ai l'impression de parler à des zombies lobotomisés par Menu...
Retrouvez votre personnalité et on se reparlera... je déteste les sectes.

440. philma - 31/03/06 17:46 - (en réponse à : sylvain Ricard)
Vous êtes jeune et n'avez peut-être pas tellement connu Futuropolis, pour écrire ce que vous venez d'écrire et qui se résume par " bande de vieux croutons ringards nostalgiques, soyez un peu modernes, le nom on s'en tape" .

439. philma - 31/03/06 17:43
En quoi le Sourire du clown n'aurait pas eu sa place ou aurait mal été mis en avant par Dupuis dans sa prestigieuse collection mainstream de qualité Aire Libre ?

438. philma - 31/03/06 17:41 - (en réponse à : luc B.)
Je tiens quand même à dire, que si Etienne Robial avait tenu à ce que sa maison ne lui survive pas, il lui eut suffit de ne pas la revendre à Gallimard et de la laisser péricliter.

Euh, est-ce que tues au courant des dettes abyssales de Robial, qui tout en étant un formidable éditeur n'en était pas moins un piètre homme d'affaires. Je crois donc qu'il n'a pas eu tellement le choix surtout que la reprise par Gallimard s'est faite en deux temps (association puis reprise totale).

Sinon je souscris évidemment à la prose de lala(sic).

437. lala - 31/03/06 17:25
ta réponse est intéressente, mais bon je persiste à penser que l'on se doit de respecter l'héritage historique d'une maison lorsqu'on reprend son nom (ou sinon il faut s'attendre à de vive reprobation de la part des personnes qui l'appréciaient).

Dépasser le débat de la récupération du nom est en effet une trés bonne idée, mais dans ce cas là, il aurait sans doute été plus rapide de ne tout simplement pas le récupérer.
Finalement vous auriez mieux fait de récupérer le nom de Delcourt, pour revenir 15 ans en arriere :-)

436. CKPT' - 31/03/06 17:23
Je dis une bêtise en parlant de de Crécy et de Période Glaciaire ? En co-édition avec le Louvre mais quand même : n'est-ce pas dans l'esprit Futuro ? Merci au moins pour ça Luc B. (et le reste de l'équipe).



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio