la renaissance de FUTUROPOLIS

Les 785 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16


585. suzy - 05/11/07 20:16 - (en réponse à : Anti post 583)
Mes faux accents de sincérité ne t'ont pas trompé je vois ... ta prespicacité m'éblouie!

584. suzy - 05/11/07 20:13 - (en réponse à : pm)
... vas pas te compromettre pour un abject profiteur!

Sinon, pour mes amis Anti et Torpedo, puisqu'ils le demandent, oui, ce dossier de presse est plutôt réussi: sympathique, pages cartonnées, photo anciennes ... je pensais que cela pouvait intéresser qq'un d'ici.
Allez puisque j'ai été vilain de penser pouvoir monnayer un tel "cadeau", comme ces reprcohes m'accablent, je veux bien le préter visuellement ... gratos à qui m'en fera la demande gentillement! ... alors il est gentil, hein, le youki?


583. anti - 05/11/07 19:58
"En parler ici participe-t-il à l'effort de communication?"

Non. tu te fais de la thune facilement, il n'y a aps de problème, mais ne te cache pas derrière "l'effort de communication", personne n'y croit, ça sonne trop faux.

582. anti - 05/11/07 19:55
oui, c'est ça, va le faire ailleurs, là où tout le monde s'en fout... ça sera toujours autant de l'escroquerie, mais, au moins, ta réputation sera sauve.

"franchement, je suis autant cupide que tu es ridicule non?"

ça n'a rien à voir avec la cupidité! Tu revends un dossier de presse comme d'autres revendent des dédicaces, des ex libris, etc, et tu en as parfaitement le droit. mais c'est quand même nul.

581. pm - 05/11/07 18:59
Mis à part que ce n'est pas trop le lieu de vendre des trucs ici( je ne sais pasx si la rubrique petites annonces est encore opérationnelle), et que les finances ne sont pas une moyenne mais un moyen, je ne vois pas trop le problème. Pute, escroc, arnaque etc.. ma paraissent bien excessifs, à l'encontre de la loi plutôt inadéquat lorsqu'il s'agit d'un particulier et d'occasion ( les vides greniers seraient-ils illégaux). Bref Suzy, va vendre ça sur la baie "moyennant finance", ça fera peut-être un heureux et tu auras moins d'emmerdes.

580. torpedo31200 - 05/11/07 18:50 - (en réponse à : suzy - post # 579)
Ben vas-y, porte plainte...
Pute, c' est ce que j' ai de plus affectueux en stock pour quelqu' un qui fait commerce de trucs gratuits et qui ne peuvent être vendu. Mais si tu préfères escroc, on peut demander à Cath & Alex de modifier les posts avant 2010.

579. suzy - 05/11/07 18:05 - (en réponse à : Torpedo)
Houla, c'est pas gentil ça! ... la loi ... et oui, LA LOI! ... franchement, je suis autant cupide que tu es ridicule non?
Et ton post ci-dessous, tu n'y trouves rien à redire ... "selon la loi"?

578. torpedo31200 - 05/11/07 17:48 - (en réponse à : suzy - post #577)
Un article promotionnel n' est pas un produit commercial.
Et vendre un article qui par définition (mentionnée ou pas) ne peut être vendu, va à l' encontre de la loi.

Après tu fais ce que tu veux, tu ne seras pas la première pute à vendre qqchose que tu as eu gratuitement...

577. suzy - 05/11/07 16:54 - (en réponse à : anti)
Ca je l'attendais! L'argent c'est pas bien!

L'ai-je acheté? Pas certain! A-t-il de la valeur? Pas certain!
Est-ce un produit commercial? Oui! Offert? Oui!
A but non lucratif? Non!
En parler ici participe-t-il à l'effort de communication? Oui!
Qui s'en plaindra? ... toi apparemment!

576. anti - 05/11/07 16:31
Revendre un dossier de presse que tu as eu gratuitement... jolie escroquerie.

575. suzy - 05/11/07 15:35
Bonjour à tous.
Pour info, j'ai en ma possession le dosseir de presse de "La véritable histoire de Futuropolis" par Florence Cestac chez Dargaud(2007). Présence de nombreuses photos anciennes. Plutôt sympa.
Si cela intéresse qq'un (moyennement finance) (;-), qu'il se fasse connaître rapidement avant que cela ne parte vers d'autres cieux.
Voili voilou!

574. marcel - 11/10/07 14:14 - (en réponse à : Lien)
Si tu t'interesses un minimum au monde de l'edition BD et au changement de statut de la BD dans les annees 70 (notamment grace a Futuro), c'est vraiment tres tres bien. Et puis j'aime bien la narration de Cestac quand elle fait de l'autobio, son style.

573. Lien Rag - 11/10/07 14:07
J'avais pas compris que Cestac faisait partie des créateurs de Futuro...

572. herve - 15/09/07 23:24 - (en réponse à : coup de projecteur)
je tiens à signaler la parution de la ligne de fuite de Dabitch & Flao,one shot très réussi sur la poésie, sur Rimbaud, sur la recherche de soi, sur le sens de la vie bref un petit chef d'oeuvre. (pour en savoir plus ,voir ma critique dans la rubrique "que venez vous de lire ....)

571. marcel - 31/08/07 11:36 - (en réponse à : Lien)
Je suis en train de le lire (doucement). Pour l'instant, c'est la description d'une bande de copains qui montent un truc qui deviendra culte sans trop s'en rendre compte. C'est sympa...

570. Lien Rag - 31/08/07 10:23
Cestac donne sa version de l'ancienne Futuro... les oreilles vont-elles siffler ou les zygomatiques se décrocher?

569. marcel - 10/04/07 15:59
Lue sur ActuaBD, une interview de Gendrot qui donne quelques titres a venir :
Pour 2007, citons, entre autres, Par les chemins noirs de David B, qui vient juste de sortir ; Le Ciel au-dessus-de Bruxelles, tome 2, de Bernar Yslaire ; le tome 2 du Sourire du clown, de Laurent Hirn et Luc Brunschwig, un nouveau livre de Blutch, et probablement le premier titre dEmmanuel Lepage chez Futuropolis, Oh ! les filles !, scénarisé par Sophie Michel. Pour 2008, entre autres également, on découvrira les nouveaux livres de Jean-Pierre Gibrat, dÉtienne Davodeau, dEmmanuel Moynot, de Kris, en attendant ceux de Frank Le Gall et de Lax pour 2009 : une sacrée belle équipe, on en conviendra. En 2008, citons encore Exauce-nous de Frédéric Bihel et Makyo et, pour fin 2008 ou début 2009, Page Noire dun trio inédit, Ralph Meyer, Denis Lapière et Frank Giroud. On retrouvera également, toujours en 2008, Jean-C. Denis, Dupuy et Berberian, MuHoz et Sampayo, David B., Ludovic Debeurme, Emmanuel Guibert, Jean-Philippe Stassen, Pascal Rabaté et David Prudhomme& Enfin, Pascal Montel, dont ce sera le premier livre de bande dessinée jamais publié, nous donnera Le Syndrome de Méreuil, ou lhistoire dun homme qui va se laisser embarquer, par la grâce vénéneuse de la fille dun châtelain pas très clair, dans une histoire invraisemblable, et pour tout dire amorale&

Euh... C'est moi ou petit a petit tous les auteurs Aire Libre passent a Futuro ?...

568. larry underwood - 10/01/07 22:47
Personne s'en occupe. Luc B. a même suggéré de le fermer parce que effectivement ça sert pas à grand chose.

567. rgtchange - 10/01/07 22:26
Une question comme ça en passant...

Comment cela se fait que le site internet de futuro soit si mal tenu ?
(Mises à jour des sorties quasi inexistante par exemple, contenu du site indigent...)

566. Quentin - 08/01/07 10:38 - (en réponse à : bis cot)
Encore faut-il en avoir, un avis ;o) Quel est le tiens sur les BD sélectionnées?

565. bis cot - 07/01/07 19:26
*** Je pose donc la question (surtout à Bis Cot): est-ce une bourde de l'ACBD qui a misé sur le mauvais cheval, ou est-ce le signe qu'Angoulème s'est planté dans la sélection des albums? ***

je vais te faire une révélation qui risque de bouleverser ta vie et toutes les conceptions que tu en avais jusqu'alors : les humains ne sont pas toujours du même avis.

564. Manu temj - 07/01/07 12:32
Il n'y a pas Luchadoras dans la sélection ?

563. Quentin - 07/01/07 12:07
Après avoir vu la sélection du festival d'Agoulème, je me rend compte que "les petits ruisseaux" n'y figure même pas. Il n'est même pas un des 44 albums susceptible d'être considéré comme "un album essentiel" de 2006. Par contre, on retrouve 3 autres albums sélectionnés par l'ACBD (Lucille, le photographe, pourquoi j'ai tué Pierre. Le dernier, "Abdalahi" n'est pas dans la sélection d'Angoulème). Et il y a un album de Peggy Adam (ca fera plaisir à DTC)

Je pose donc la question (surtout à Bis Cot): est-ce une bourde de l'ACBD qui a misé sur le mauvais cheval, ou est-ce le signe qu'Angoulème s'est planté dans la sélection des albums?

562. Quentin - 06/01/07 16:59
en argumentant mon point de vue, mais sans croire que ceux qui pense differement de moi sont des fions

Pas des fions, juste des trous de cul ;o)

561. phicil - 05/01/07 10:33
bouarf bouarf (remonté de chocapic),


ce que tu piges pas, c'est que ton avis je le comprend, et je le respecterais (deja ecrit) si tu ne l'appuyais pas par l'argument => vous aimez cette bd donc vous etes un peu crétin... parce que elle est mauvaise et mal construite. vous avez un train de retard sur votre epoque, moi je suis au top (huhu)...

ca releve plus d'un sentiment de superiorité, d'une interpretation personnel que tu voudrait universel.
De toute facon ce n'est pas toi que j'essaye de convaincre.
toi tu restera figé sur le souvenir d'une lecture d'y a deux trois mois ;-)


on peut aimer les petits ruisseaux
et une myriade de bd moins otpimiste,
on peut aussi ne pas l'aimer et l'argumenter.

je donne seulement mon sentiment personnel.
en argumentant mon point de vue, mais sans croire que ceux qui pense differement de moi sont des fions.

560. DTC - 05/01/07 03:11
Tu réponds toujours à côté, mon pauvre (j'ai jamais sous-entendu que tu les connaissais pas et surtout je m'en tape). A moins que ça et ton rire qui sonne faux, ce soit pour faire diversion et oublier ce qui est fâcheux (la voiturette atomisée, le vieux en pleine forme, etc).
Et tiens, encore un truc qui m'est revenu à propos de l'histoire trop belle pour FAIRE vraie des petits ruisseaux. Le papy cagneux, c'est un vrai Casanova. Il croise 3 femmes, couche avec 2, et plaît à la 3ème. C'est pas beau ! On dirait du Sardou (beuuark)
L'AMOOOOUUUUR, réuniiit dans son liiiiit, les cheveux blonds les cheveux griiiiis....

559. phicil - 04/01/07 21:54
"M'enfin je te le laisse ton chef-d'oeuvre. Pas de souci. A moi les auteurs que j'ai cité. En 2006, 100 fois plus fort."


ahahah, c'est vrai que je connaissais aucun des auteurs que tu as cité, surtout peggy adam...
merci de nous eclairer !

558. bis cot - 04/01/07 20:59
**Je ne crois pas à cette histoire.**
ce que tu ne sembles pas comprendre c'est que c'est + ton problème que celui de rabaté.

557. DTC - 04/01/07 20:44 - (en réponse à : facile, euh non, phicil)
Les petits ruisseaux, on me l'avait prêté, c'était y'a bien 2/3 mois. Mais peu importe, les grandes lignes dont je me souviens sont bien plus importantes que tes points de détails limites mesquins.
Qu'est-ce que ça change que ce soit pas un pélerinage ? Rien.
Le fait que le pépé avance par lui-même des fois, en bon héros (t'as l'air dit tenir, ç'est CA qui te conforte que Rabaté est un grand scénariste ?)? Rien. Ca annule pas ces péripéties faciles (le hasard = maladresse aussi / scènes pas solides, de guingois). Je ne crois pas à cette histoire.

"quand a l'accident de la fin , j'ai deja expliqué mon poin devue , (avec la metaphore de sa voiture, representant sa vie étriqué , et qui est pulvérisé)"

Pulvérisée. La voiturette. Et comment il va le vieux ? Rien de cassé ? Est-que Rabaté lui a mis un platre pour la forme ? je me souviens plus...

M'enfin je te le laisse ton chef-d'oeuvre. Pas de souci. A moi les auteurs que j'ai cité. En 2006, 100 fois plus fort. Certains dedans seront peut-être primé quand ils se seront mis à ronronner (tiens, ça me rappelle quelqu'un...). Les institutions ont souvent un méga train de retard !

556. Quentin - 04/01/07 15:11 - (en réponse à : Arnaud)
Mais le réalisme, ça n'est quand même pas le critère sur lequel on juge une bd, si ?

A voir la liste des albums primés, je me dis que le réalisme est bien récompensé. C'est d'ailleurs souvent dans les albums réalistes qu'on trouve les émotions les plus fortes. Donc si le réalisme n'est pas un critère direct pour juger un BD, il peut l'être indirectement. Ceci dit, on peut avoir des fictions qui s'inspirent du réel, de chose sauotbiographiques, etc.

555. Arnaud3895 - 04/01/07 14:43
Donc si je comprends bien, ce que vous reprochez aux Petits Ruisseaux, c'est un manque de réalisme ?...

Mais... euh... et alors ?... Depuis quand la fiction doit elle être réaliste ?
Oui le p'tit vieux bénéficie d'une sacrée bonne étoile. Et alors ?

Si vous voulez une histoire de vieux qui meurt dans son caca et son alzheimer, il y en a aussi.

Mais le réalisme, ça n'est quand même pas le critère sur lequel on juge une bd, si ?

554. Coacho - 04/01/07 14:41
Je trouve plutôt louables les intentions de chacun de donner sa vision du livre de Rabaté.
Et même si celui d'Eric est plus tranché et rapide, il n'en est pas moins erroné. Car c'est bien de perception qu'il s'agit.
Et les ressorts dont il parle ont été effectivement déjà utilisé par ailleurs dans son oeuvre.
Mais le point de vue de Phicil est très intéressant dans ce souci du détail et surtout sur l'importance de cases que le lecteur lambda n'a pas conscience du travail qu'elles demandent.

Donc j'avoue apprécier votre débat en lurker que je suis devenu.
Je précise juste 2 choses.
DTC (anciennement plein d'autres pseudos !) est souvent du genre à mettre les pieds dans le plat, à ne pas caresser dans le sens du poil, mais il m'a permis de découvrir un certain nombre de bons albums que je n'aurai sûrement jamais découvert tout seul !
Tout n'est pas à jeter dans ses interventions quoi ! D'ailleurs, a-t-il commencé d'autres albums de Dumontheuil ?

Le 2° point me semble être récurrent à tout débat qui se veut vite tranché. Dans son empressement à manifester son indignation devant un Rabaté fraîchement couronné du Prix de je ne sais quoi, DTC a fait l'amalgame rapide ceux qui aiment les Petits Ruisseaux = ceux qui aiment les trucs à l'eau de rose !

Si le fond résolument positif, optimiste, guilleret de cet album peut déplaire, il peut aussi tout simplement plaire.
J'aime les choses qui me surprennent, qui me heurtent, et, personnellement, je suis aussi heureux de lire du Neaud, du Picault, du Dreschler, du Robinson, du Cooper, que ce Rabaté là !
A partir du moment où le tout est bien construit, et donne un récit bien au-dessus de la production générale, pourquoi se priver ?

Et ce dernier point soulevé fait peut-être le levier dans l'attribution de ce prix. Je veux dire que si la production générale qui nous submerge n'était pas aussi médiocre, alors ce prix serait-il réellement allé à Rabaté pour cet album qui ne peut aujourd'hui QUE sortir du lot ? En tout cas, je l'ai lu avec plaisir, récompensé ou non ! ;o)

553. phicil - 04/01/07 10:37 - (en réponse à : dtc)
tres interessant ton poste , ce la permet de comprendre ton approche, (qui est bien sur une approche, possible, parmis tant d'autre.) bien sur, sur les forums , personne ne li les gros pavé, donc c'est facile de résumé en 4 ligne de maniere simpliste.

en fait ce n'est pas trop la bd qui est "facile" je trouve, mais l'interpretation que tu en fait, en effet, la par exemple , (bon d'accord c'est pour appuyé ton discours, alors tu caricature) tu résume le bouquin en 4, 5 lignes , chose bien quasiment impossible , sans une grand simplification,
et bien sur tu simplifie en ejectant toute les subtilités, et tout les moments de préparation, tout les moments metaphorique qui donne du corps au action réel ou toi tu ne vois que du hasard.
Tout les moment ou c'est bien le petit vieux qui prend les commande de son destin et non le hasard comme tu le pretend,
je detail ( mais en vitesse....):

pour ceux qui n'ont pas lu la bd, je conseille de pas lire.

"Notons que pour qu'il change, son ami doit mourir. Sans ça, ça resterait un papy bien tranquille, avec sa pêche, son petit verre au bistrot... C'est pas une critique, c'est même plutôt bien vu, faire intervenir le hasard."

le hasard dans un element declencheur , c'est pas tres important, du moment que ca change la vie du petit vieux.
de plus tu oublie de dire, que la vie caché de son copain est devoilé subtilement, au préalable , c'est installer (donc pas du hasard (plouf ca tombe du ciel).
ensuite son copain meurt, et a l'enterrment, il voi cette femme et se doute que c'est la copine de son copain.

là IL CHOISI de l'accoster (pas de hasard, elle arrive pas dans son lit pas l'action du saint esprit)

""Son pote meure > et lui passe en quelque sorte le flambeau. Ca entraîne son pélerinage sur la route de ses souvenirs >""

non ce n'est pas son pote qui lui passe le flambeau, c'est lui qui fait (nuance).
ensuite avant de partir en pelerinage comme tu dis ,
tu oublies de dire ce qu'il fait pendant une bonne trentaine de pages: il n'arrive pas a se devoilé a cette femme (avec plein de sous passage assez subtil et difficile a résumer en deux lignes...)

donc il arrive a un moment de desespoir. la moi j'y vois un moment ou la mort est pas tres loin, il a 70 ans peut etre, et n'arrive pas a se devoiler a une femme , la mort n'est plus tres loin...

""Ca entraîne son pélerinage sur la route de ses souvenirs""
la je crois que j'ai pas lu le meme bouquin que toi,
moi ce n'est pas un pelerinage que je vois, un pelerinage on en revient, vivant,
là, ou si j'ai bien compris il y va pour mourir.
(=> il laisse les clés dans la boite au lettres, "j'en aurai plus besoin" page 55 "jai laisser le livret de caisse d'epargne sur la table, l'annonce p57 "le peliranages a cet age ca a le gout de crysantheme.."
puis les deux pages suivante, "bein voila au bou du chemin , mes souvenir....et la fin de la route" , en montrant des sommniferes...)

d'ou la rencontre avec les hippy, ou il tombe dans les pommes en disant "je meurt" en voyant la nana nu a cheval si on s'arrete a cette page sans tourner ?
est-il vraiment mort ?
non page suivante :

il se reveille et voi le mec qu'il prend pour jesus. et la on comprend que c'est des jeunes hippy (avec des skin ca aurait un peu moin bien marché...) l'enchainement est tres bien amené , je vois pas trop ou est la facilité.

de plus c'est dans un lieu, de sa jeunesse , il decouvre un jeunnesse différente de celle qu'il a eu. encore un élement de concordance qui fait que cela ne sonne pas "hasard " sauf si tu regarde quand surface, de maniere "facile".

quand a l'accident de la fin , j'ai deja expliqué mon poin devue , (avec la metaphore de sa voiture, representant sa vie étriqué , et qui est pulvérisé)
et le fait que cette derniere nana c'est lui qui la drague , pas de hasard, il est aux commande de l'action principal, avoir une relation vivre avec femme.






552. torpedo31200 - 03/01/07 19:31 - (en réponse à : DTC - post # 551)
Oui mais il ne s' occupe pas du chat...

551. DTC - 03/01/07 19:29
Rabaté fait bien dans la facilité, d'où à mon avis les appréciations parlant de caricature, que je trouve très justes.
il y a ceux qui veulent du conte de Noël et les autres...
Le papy des petits ruisseaux jouit tout du long de l'alboum de la protection bienveillante d'une sacrée bonne étoile !
Notons que pour qu'il change, son ami doit mourir. Sans ça, ça resterait un papy bien tranquille, avec sa pêche, son petit verre au bistrot... C'est pas une critique, c'est même plutôt bien vu, faire intervenir le hasard, mais ce hasard qui fait bien les choses ne va pas le quitter.
Son pote meure > et lui passe en quelque sorte le flambeau. Ca entraîne son pélerinage sur la route de ses souvenirs > Des squatteurs occupent la maison de son enfance, mais comme il a le cul bordé de nouilles, cé pas des skins qui vont lui pêter la gueule en se marrant mééé des gentils babas, t'en veux ? a qui ils va même rendre service dis-donc ! (bon OK, why not le coup du puit) avec une chaudasse gérontophile qui lui fait cadeau d'une sorte de second dépucelages (il a pas baisé depuis un bail et il ne l'esperait plus, normal) mais c'est Noël et c'est pas fini. Il rentre > boum ! La bonne fée met sur sa route une mamie qui, vous connaissez ou devinez la suite, le happy-end qui fait chaud au coeur !
Pô à moi...


550. Ia parole du jour - 03/01/07 14:51 - (en réponse à : larry)
Oui bien sur, là tu marques un point, ça ne veut rien dire une bd d'auteur.
On peut couper les cheveux en 4 en discutant terminologie, mais si tu as compris ce que je voulais dire, c'est pas la peine.
Mon propos n'est pas de démolir ce livre que j'ai globalement apprécié, mais je comprends la posture (l'imposture ?) des journalistes qui l'ont élu album de l'année, et c'est plus cela qui me dérange.

549. phicil - 03/01/07 14:20
"Et cette métaphore sur la liberté avec les babas : on pourrait en discuter longtemps ... sont-ils vraiment libre ? Pas évident du tout."

je comprend ce que tu veux dire, ne suis pas pro babacool, loin de là,
mais sexuellement parlant, dans cette bd, il ont bien l'air plus libre que notre pépé, c'est bien le sujet.

548. larry underwood - 03/01/07 14:15 - (en réponse à : prend 2007 en levrette)
c'est quoi une BD d'auteur ?

547. Ia parole du jour - 03/01/07 14:10 - (en réponse à : phicil)
Quand je parle de consensus mou, je veux dire qu'on nomme un album style BD d'auteur, mais avec quand même de bonnes grosses ficelles qui l'apparentent plus à des bd plus grand public.
Et cette métaphore sur la liberté avec les babas : on pourrait en discuter longtemps ... sont-ils vraiment libre ? Pas évident du tout.

546. phicil - 03/01/07 13:20
je ne vois pas de consensus mou, puisque tu es libre de dire que tu n'as pas aimé,
il ya des gens qui ont aimé d'autre qui n'ont pas aimé, comme dab quoi.
apres les gens qui n'ont pas aimé ne sont pas trop content que cette bd ai des prix,
j'imagine que cela serait le cas pour une autre bd,
difficil de trouver une bd qui plaise a tout le monde.


moi personnelement cette bd m'a plu, je la trouve bien construite, avec plusieur niveaux de lecture,
des métaphores visuelles comme par exemple, cette petite voiture qui pour moi symbolise la vie étriqué et pépére,
=> l'autre petit vieux au debut qui tient a peine dedans (et qui est lui plus libre, les babas le vanne sur sa caisse (ils sont aussi plus libre) , et cet accident qui pulverise cette voiture et symboliquement son enfermement moral),

par exemple ce que dtc appel un deus ex machina , moi je le ne le ressent pas ainsi, ce qui n'est pas tres grave si il ne nous crachait pas dessus au passage.
pourquoi je ne trouve pas que c'est un deus ex machina :

parceque cela n'amene pas une solution facile, cela ne change pas sa vie radicalement, ce la ne resout aucun conflit facilement dans la bd =>
il sort de chez les babas il a un accident de voiture et se retrouve a l'hopital, quelle solution cet accident amene tel ? aucune. juste un conflit suplemetaire un accident, ce qui le contraire d'un deus ex...

non ce qui est interessant c'est la reaction du petit vieux quand la femme vient le voir dans sa chambre (ce qui est normal si elle etait dans ses tort ):
il la drague ouvertement, ce dont il n'etait pas capable au debut au milieu du recit...
il a donc changé durant le recit , apres toutes ces péripeties
c'est donc bien lui qui prend l'initiative tout seul et sans l'aide de cet accident.


mais bon y'aurai de quoi ecrire pas mal, seulement faut avoir le temps ...et c'est une interpretation personnelle, il peut y en vaoir autant que de lecteur !


quand a ton ami sexologue qui n'a pas aimé , bah ca fait une personne de plus c'est tout. cette bd n'est pas un documentaire.

par exemple quand "Amadeus" est sortie au cinema, une armée de musicologue ont dit , ce film et une gaudriole, ca n'a rien a voir avec la vie de mozart, rien a voir avec la vie d'un musicien de cette epoque...
c'est vrai ..et alors, sa vrai vie serait completement ininteressant , (sauf pour des musicologues)
ca n'eleve rien au fait que c'est un film exellent (enfin pour moi) et ces critiques etait aussi attisé par le fait qu'il avait decroché 8 oscars (ca enerve un peu,quand on a pas aimé)


sur ce je retourne bossé.

545. Ia parole du jour - 03/01/07 11:29
Je pense comme DTC que les petits ruisseaux donne un peu dans la facilité, et que sous des faux airs de réalisme ce livre donne une vision édulcorée et caricaturale de la vieillesse.
Je l'ai prété à une amie sexologue qui me l'a rendu avec un petit post it : "dommage que ce soit si caricatural".
J'aprécie Rabaté, je n'ai pas détesté cet album qui tient assez bien la route, mais lui donner un prix ça sonne vraiment comme l'ultime consensus mou. Censé réconcilier deux publics différents, cet album restera le cul coincé entre deux chaises. Je note que la même assemblée de journalistes avait récompensé Blankets, et d'autres albums auxquels on peut adresser en gros le même reproche...

544. LO - 03/01/07 10:45
Il y a plusieurs tours de vote. L'organisation exacte varie selon les années et les calendriers, ... Ces dernières années la seule délibération "live" était à Blois pour aboutir à la liste de 5 ou 6 nominés, les autres tours s'organisaient par correspondance. Les 70 (environs) membres actifs de l'association peuvent participer aux votes, environ les deux tiers le font et une vingtaine se retrouvent à Blois. L'association compte quelques membres dits associés qui ne participent pas au vote, généralement ce sont d'anciens membres actifs devenus éditeurs ou employés chez un éditeur.



543. bis cot - 02/01/07 21:28
et ta bd, dtc/pat boon, ça avance? bientot publié?

542. DTC - 02/01/07 20:59
"...les journalistes bds n'y connaissent rien et n'ont pas de couilles...il y a un bin's autour de cette bd un peu comme Les bienveillantes de mon cul)"
je maintiens à donf. on en parle à la radio. sur France Inter, dans cette émission littéraire du dimanche, où une libraire quebecoise qui a dû lire 2 bds dans sa vie et sans doute pas tout Rabaté, vient dire qu'elle est ravie, que les petits ruisseaux mangez en. Ca me fait royalement chier, même si je me trompe sur la gonzesse, parce que je sais pertinament qu'ils parleront bd une fois par an dans cette émission.

"...tous ces adultes qui déclarent aimer sincèrement Les petits ruisseaux, ils croient encore au père noël...croire à la bouffonerie de Rabaté c'est un peu se voiler la face...deus ex machina bien pourri...quant au dessin, c'est du vite fait bien fait sans intérêt"
en gros je soupçonne celui qui a aimé d'avoir envie de lire des belles histoires, qui se finissent bien, qui le caresse dans le sens du poil (ah c'est génial, on va vieillir mais y a de l'espoir, je vais peut-être pouvoir bander jusqu'au bout). Et rabaté d'être un manipulateur, avec des gros sabots. Ca se tient comme avis ? Je vous ai expliqué mon point de vue sur la façon qu'a Rabaté de relancer son histoire. Je trouve que c'est du niveau roman de gare mais vous avez le droit de vous en contenter et Loïc de penser que soigner les axes entre les actes n'est pas important, qu'on peut bâcler.
Maintenant que je me rends compte, en plus, que ce prix à la noix ne se limite pas aux bds francophones, je pense que c'est d'autant plus une bouffonnerie que de l'accorder à ce livre, oui.
Ils ne sont pas crédibles à l'ACtruc. Ils faut de toute façon qu'ils donnent ce prix au moins une fois de temps en temps à un(e) auteur(e) de langue française (et plutôt deux fois qu'une vu la liste, ce qui est prétentieux, bidon et prétentieux). Et en plus ils font le mauvais choix...

541. Appollo - 02/01/07 19:37
Pour le prix de l'ACBD, il y a plusieurs tours de vote, je crois, avec une sélection finale de 5 ou 6 albums sur lesquels s'organise la délibération.
Je ne suis pas sûr que l'ensemble des membres de l'ACBD vote, certains sont plus "actifs" que d'autres.

540. bis cot - 02/01/07 18:35
quentin, ton goût pour la polémique t'aveugle. voici (en italique pour l'occasion, j'ai appris, les propos de dtc/pat boon)
...les journalistes bds n'y connaissent rien et n'ont pas de couilles...il y a un bin's autour de cette bd un peu comme Les bienveillantes de mon cul)...tous ces adultes qui déclarent aimer sincèrement Les petits ruisseaux, ils croient encore au père noël...croire à la bouffonerie de Rabaté c'est un peu se voiler la face...deus ex machina bien pourri...quant au dessin, c'est du vite fait bien fait sans intérêt
voila, pas d'insulte?

539. Quentin - 02/01/07 18:23 - (en réponse à : Phicil)
"voila , cette bd est mauvaise, et tout ceux qui l'ont aimée sont des crétins". Je n'ai pas lu ca dans la critique de DTC. Il n'a insulté personne (pas avant qu'on l'insulte, en tout cas). Il est venu avec des arguments plutôt bien sentis, certains étant plus solides que d'autres. Pour avoir un débat (pour ou contre les petits ruisseaux), il faut discuter du fonds des arguments. Si on discute la forme, ca se transforme en bagarre personnelle. Pas très constructif. On a un peu des deux dans la discussion présente. La discussion sur le fonds est intéressante, la discussion personnelle est affligeante, comme d'habitude :o(

538. Quentin - 02/01/07 18:13 - (en réponse à : LO)
Ah ben merci. J'avais essayé de chercher sur internet hier soir mais ca n'avait pas mené bien loin. Au vu de la liste, je dois réviser ce que j'avais dit puisque Jimmy Corrigan a aussi été récompensé ;o) Et puis il y a l'art invisible qui fait aussi un peu tache dans ce que j'avancais.

Il serait intéressant de voir comment marche l'élection du meilleur album pour l'ACBD. Si j'ai bien compris, il y a 5 albums, 77 personnes votent, et l'album qui a le plus de vote recoit le prix. Si les voix sont bien distribuées, il suffit donc d'avoir à peine 16 ou 17 votes pour coiffer les autres sur le poteau.

537. DTC - 02/01/07 18:01 - (en réponse à : a du temps à perdre)
"C'est drôle..tu reproches à la critique de dire n'improte quoi mais toi, tu ne fais pas mieux... Tu penses que nous sommes amis avec Phicil. Hors, c'est loin d'être le cas. (il pourra te le confirmer). Le seul point entre lui et moi, c'est que nous avons étét publié dans la même structure."

Oooh, je me trompe à ton sujet et sur phicil et c'est grave docteur ? Et tu rapproches ça de mon avis sur Les petits ruisseaux ?? Je vois pas le rapport. En revanche, je note que tu en profites pour parler de toi...

"tu fais un rapporchement entre LES PIEDS DEDANS et LE VER EST DANS LE FRUIT. Je reconnaître qu'il utilise la même routine dramaturgique mais cela ne me choque pas."

Rapporchement. je reconnaître... Tu t'entends peut-être pas avec ton collègue, mais vous tapez tous les deux commes des sagouins.

pour le reste de ton exposé : un ramassis d'inepties sur l'écritures décourageant qui confirment juste que nous ne partageons pas les mêmes valeurs.

Ciao et t'inquiète pour mon ulcère. pas vu de toubib depuis longtemps !


536. loic - 02/01/07 14:30 - (en réponse à : dtc)
C'est drôle..tu reproches à la critique de dire n'improte quoi mais toi, tu ne fais pas mieux...

Tu penses que nous sommes amis avec Phicil.
Hors, c'est loin d'être le cas. (il pourra te le confirmer).
Le seul point entre lui et moi, c'est que nous avons étét publié dans la même structure.

DTC, tu fais un rapporchement entre LES PIEDS DEDANS et LE VER EST DANS LE FRUIT. Je reconnaître qu'il utilise la même routine dramaturgique mais cela ne me choque pas.

pourquoi ?
car ce n'est qu'un declencheur pour developer une intention et non l'essentiel de l'intention.
si tu ne vois que cette routine dans ce livre, c'est bien dommage, tu passes à coté d'un récit fort.

pour ma part, si je devais rapprocher ce recit de l'oeuvre de l'auteur, je parlerai DES AMANTS DE LUCIE.
je pense que LES PETITS RUISSEAUX sont une continuité de cette histoire.

Je peux parfaitement comprendre que tu n'apprecies pas cet ouvrage.
Pour autant, je ne peux apprecié la façon dont tu dénigres ce travail.

Voila pourquoi, tu n'es pour moi qu'une personne qui cherche la polémique et la confrontation.
Personnellement, je prefere la discussion.

Si je continue à te reprondre, je rentre dans ton jeu
donc, sur ce sujet, je ferai comme si tu n'étais pas là.
donne continuation dans l'entretien de ton ulcère ! (il parait que l'on peut tomber amoureux de sa douleur ????)



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio