Patrick de Andreas - 2 critiques

Série : Capricorne - T. 11
Edition : Lombard
Collection : Troisième Vague
Pages : 48 pages en couleurs
Parution : novembre 06
Auteurs : AndreasScénaristeDessinateur

Ajouter une critique
 
Par : alban Voir les critiques de alban (20 nov. 2006)

Quelle claque que cet album !
D’abord le découpage que seul Andréas est capable de réaliser (quelle beauté que ces cases qui s’étirent horizontalement et dont la quantité est liée au rythme de l’album !) et qui scotche le lecteur par ses cadrages précis et presque irréels. S’il y a une seule raison pour laquelle vous devez absolument au moins regarder cet album, c’est celle là ! Il est rare de se sentir ainsi plongé au coeur d’une BD et d’y lire aussi précisément les sentiments des personnages. Andréas maîtrise ce huit clos parfaitement et montre que l’esbroufe graphique est complètement inutile quand on a du talent. Il sait centrer au moment opportun les cadrages sur les personnages et révéler les scènes dont on a pu avoir une vision des détails importants quelques cases plus loin.
Avec Andréas, on ne sait plus trop qui du scénariste ou du dessinateur se met le plus au service de l’autre. L’un sert au talent de l’autre et réciproquement.
Que dire du scénario, qui est prodigieusement profond et ne peut passer inaperçu à côté du talent graphique ? Qu’Andréas sait pertinemment où il veut nous emmener dans sa réflexion autour de ce personnage et que voir ce monde ce bâtir est prodigieux.
Andréas nous emmène dans une réflexion autour de ce personnage qui entraîne le lecteur à réfléchir sur lui même et le monde qui l’entoure.

Par : angus Voir les critiques de angus (03 nov. 2006)

Mon premier "5/5" est destiné à Capricorne.
Il m'est difficile d'être objectif tant les thèmes et la façon de traiter les sujets abordés sont pour moi ce qui peut se faire de mieux en matière de BD.
On retrouve dans Capricorne le fantastique, l'ésotérisme et une vision assez manichéenne du monde dans lequel on vit. On trouve aussi de façon moins explicite des références à la Shoah ou à l'inceste.
Il y a chez Andréas une faculté incroyable à nous faire réfléchir sur la société. D'autre part, il ne livre que partiellement album après album les solutions aux énigmes proposées, lève au compte gouttes les voiles entourant chacun de ses personnages.
Ce qui est extraordinaire, ce sont les différents niveaux de lecture que l'auteur nous propose et il n'est pas rare de trouver après maintes relectures des petites choses qui nous étaient passées complètement à côté auparavant.
Les allusions à l'une de ses autres séries Rork sont nombreuses et on en vient à s'amuser à entrecouper les 2 histoires qui semblent former un tout.
Je suis fan aussi de son style anguleux, de sa façon particulière de découper son récit qui nous donne de temps en temps des planches absolument somptueuses.
Une série culte sans aucun doute.


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio