Ophidia de Eric CorbeyranMarc Moreno Moreno Eric - 4 critiques

Série : Le Régulateur - T. 3
Edition : Delcourt
Collection : Neopolis
Pages : 48 pages en couleurs
Parution : juin 06
Auteurs : Eric CorbeyranScénaristeMarc MorenoDessinateur Moreno EricDessinateur

Ajouter une critique
 
Par : Jean-Marc Lernould Voir les critiques de Jean-Marc Lernould (11 oct. 2006)

"Ophidia", "Le Régulateur" tome 3, de Corbeyran, Eric et Marc Moreno. Delcourt.

Corbeyran est un scénariste infatigable, pas pour le meilleur et le pire mais pour le moins bien ("la Loi des 12 tables", très moyen) et l'excellent comme "le Territoire". En ce qui concerne le tome 3 du "Régulateur" c'est du très très bon, et le talent des frères Moreno n'y est pas pour rien.

Côté ambiance, la BD raffole depuis Tardi de ce que l'on surnomme "l'uchronie", un monde où les machines imaginées par Jules Verne ou Michel Ange auraient prospéré dans un futur incertain à la façon de l'univers de Schuiten, ce qui offre aux graphistes de jolies constructions. Art nouveau, machines obscures, style Eiffel voisinent avec des poupées aux formes avantageuses qui sont soit moulées audacieusement soit mises en valeur par des vêtements rétro. Un concept rehaussé par une grande créativité dans les différents plans d'autant que le décor du très labyrinthique Institut (un lieu fondamental du récit, façon Gotham City pour les statues fantastiques et monumentales qui ornent sa façade) offre les possibilités d'un joli jonglage de cadrages. Un Institut dont on découvre peu à peu les dessous sordides, au niveau des égouts..

Comme dans les deux premiers tomes, l'action alterne avec la quête philosophique mais l'élégance l'emporte largement sur le gore, qu'il s'agisse d'une canne épée ou d'un simple masque de plumes. Le moindre détail est soigné, minutieusement élaboré. La suite est attendue avec impatience.

Par : Tiburce Voir les critiques de Tiburce (28 août 2006)

Autant le dire d'emblée, je suis décu par ce nouveau tome. J'avais adoré le tome 1, était plus sceptique sur le tome 2, et le tome 3 confirme mes craintes. Je ne pense pas que j'acheterai le tome 4...

Plusieurs raisons à cela. Tout d'abord le scénario est devenu médiocre. Ca se traine, ca s'emberlificote, de nouveaux personnages proches du stéréotype apparaissent sans rien apporter, et la psychologie des personnages tient sur un timbre poste. Et les auteurs n'ont pas lésiné sur les grands rebondissements abracadabrants (du genre "oui, tu es mon ennemie, mais aussi mon amante. Et puis aussi ma soeur, car ta mère a donné naissance a des jumeaux."). Bref, ca patauge au point de friser le caricatural.

Par ailleurs, L'univers perd de son charme, et les auteurs peinent à lui donner plus de profondeur pour compenser la perte de l'effet de surprise du tome 1. Le graphisme est moins incisif, même si certaines planches restent superbes. Conclusion : mouais, bof. Vraiment très très bof...

Par : Bretwalda Voir les critiques de Bretwalda (19 juil. 2006)

Puisqu'il semble qu'il faille remonter dans le passé des héros dans toute série BD qui se respecte, allons-y gaiement dans ce troisième tome du Régulateur.
Je dois dire que je l'ai lu directement sans relire les 2 premiers avant, chose que je ferai dès que possible et cette critique est donc après une lecture "à sec".
Ben c'est pas mal mais ça laisse sur sa faim. Ça castagne à tous les étages, à toutes les armes. Bon. Un poil de révélation sur le passé (ben oui c'est le but de ce tome je le rappelle). Bon. Et puis ?
C'est tout. Vivement la suite qui devrait revenir plus dans le vif du sujet.

Par : Ben27 (14 juil. 2006)

Autant le dire tout de suite, ce tome a été une grosse déception. Tout d'abord, le scénario : c'est très statique, on reste dans le même lieu tout l'album, mais surtout, on avance très lentement, contrairement aux deux premiers albums. Pour meubler, Corbeyran aligne les scènes d'action, bien menées mais qui finissent par lasser: une page pour pose une bombe, une double page de bataille etc... Pour résumer, Corbeyran devait avoir un scénario un peu maigre qu'il a entrecoupé de scènes d'action. Au niveau du scénario, ce volume se rattrape cependant sur les scènes retraçant l'enfance des protagonistes.
Côté dessin, mauvaises surprise, ce n'est pas beaucoup mieux. Le dessin semble plus approximatif, en particulier s'agissant des visages des personnages. Sur certaines cases, les silhouettes semblent même moins réussies qu'à l'accoutumée(case 1 planche 18). De plus, où est passée l'ambiance sombre des deux premiers volumes ? Ici, Moreno fait un usage abusif des couleurs flashies, particulièrement pour les vêtements des personnages féminins.
Finalement, j'ai eu l'impresssion de lire une banale série d'action. C'est d'autant plus décevant qu'on a attendu impatiemment la suite pendant deux ans.


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio