Rendez-vous à Paris de Enki Bilal - 5 critiques

Série : Le sommeil du monstre - T. 3
Edition : Casterman
Collection : Univers d'auteurs
Pages : 72 pages en couleurs
Parution : mai 06
Auteurs : Enki BilalScénaristeDessinateur

Ajouter une critique
 
Par : clochette (30 juin 2006)

Fan de Bilal depuis longtemps, je suis également trés déçue par ce nouveau tome du sommeil du monstre. Dommage, cette série avait trés bien commencé mais elle se perd dans une intrigue de plus en plus compliquée. De plus certaines idées sont un peu réchauffées (la fusion Wahrole-Nike ne fait-elle pas penser à la fusion Horus-Nikopol??)

Par : Jean-Marc Lernould Voir les critiques de Jean-Marc Lernould (20 juin 2006)

"Rendez-vous à Paris", Le Sommeil du Monstre 3, Enki Bilal. Casterman.

On attendait avec impatience la fin d'une trilogie et c'est avec un peu de déception que l'on apprend que ce sera rebelote puisque l'auteur – ou l'éditeur – ne se sont pas résolus à clore en trois actes une histoire merveilleusement commencée avec "le Sommeil du monstre" et suivie par "32 décembre". Comme Tardi pour son "Cri du peuple", Bilal n'a pas su ou pas voulu contenir son épopée et a réclamé des planches supplémentaires au point d'en faire un quatrième album, ce qui engendre pour le tome du printemps 2006 une narration trop délayée (il n'y a que 14 cases dans les 7 premières planches..) alors qu'en cumulant les trois premiers livres, on en est quand même à 200 pages, une possibilité que n'ont pas tous les auteurs.

Il faudra donc patienter une dizaine de mois pour savoir le mot de la fin d'une histoire très complexe qui demande souvent une deuxième lecture pour s'y retrouver entre clones, leurres et complots. Ce qui ne veut pas dire que l'on puisse se passer de cette dernière saga de Bilal qui décortique l'obscurantisme planétaire, prône le métissage (les peaux changent de couleur sans choquer pour autant) et poursuit de façon anecdotique sa vision futuriste du football, un sport très impliqué dans le politico-religieux puisqu'un ex-mafioso rachète une épave de porte-avion qui servira de terrain d'entraînement pour une équipe mixte de joueurs et joueuses de toutes confessions afin de défier les puissantes formations fondamentalistes..

On retrouve évidemment les trois personnages principaux nés dans le même hôpital éventré de Sarajevo en 1993, Nike, Amir et Leyla. Et comme il s'agit finalement d'une tétralogie ajoutons-y Sacha, la petite amie d'Amir.. et un savant-artiste fou, Warhole qui se greffe littéralement sur le ventre de Nike et le dote de fabuleux moyens olfactifs pour qu'il retrouve ses deux compères de maternité (ce qui fait parfois de lui une sorte de chien policier !). Bilal revient évidemment sur l'explosion de la Yougoslavie qui a d'ailleurs été encore amputée du Monténégro cette semaine..

L'obscurantisme reste en ligne de mire de Bilal qui pourtant déteste les snipers. Mais ce "troisième acte reste néanmoins en deçà des deux premiers opus", tant par le scénario trop extensif que par un dessin contemplatif. On ne saurait cependant s'en passer..

Le flair du jour :
"Leyla est bien passée par ici..
Sniiif.. direction terminal 3."
(Nike à quatre pattes dans l'aérogare).

Par : Fred1975fr (12 juin 2006)

Après une trop longue attente, voici enfin la suite du Sommeil du Monstre. Et il faut bien le dire, ce monstre aurait mieux fait de rester bien au chaud dans son lit plutôt que de nous pondre une BD à l'histoire bien bien terne et vraiment trop creuse.
Bilal a-t-il cédé à la mode des séries à rallonge en changeant d'éditeur (des Humano à Casterman) ? Dommage en tout cas pour un auteur aussi décallé dans le monde de la BD (Un quatrieme tome est apparement prévu à cette trilogie oui oui...)
Tout cela m'a rappelé le film Matrix, un super départ et au troisième, il n'y a plus que du vide.
Alors les fans achèterons sans doute, seront très probablement très décus, et achèterons malgré tout le 4ème qui sortira dans 3 ou 4 ans en espérant ...
Les dieux avaient aussi mis l'espoir dans la boite de Pandore, nos porte-monnaies le regrettent encore !!!

Par : Rom01 Voir les critiques de Rom01 (26 mai 2006)

Très décu également, l'intrigue n'avance pas, elle se perd dans une sorte de flou artistique... Personnellement, j'ai un peu décroché et je trouve que ce tome ne colle pas au reste de la série. J'ai l'impression de ne pas en avoir eu pour mon argent, et lirai les critiques avant d'acheter le prochain tome.

Par : Vincent 16 (07 mai 2006)

Déçu. C'est peu dire que je suis un inconditionel de cette série, mais, là, j'ai trouvé que le scénario avance trop peu, et qu'il n'y a pas autant d'idées que dans les précédents tomes (d'ailleurs, aucun nouveau personnage à l'horizon). Bien sûr, ça ne m'empêchera pas d'attendre le tome 4 avec impatience, en espérant que l'histoire y trouvera cette fois-ci sa conclusion.


 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio