Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk (4e partie)

Les 1312 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27


1312. suzix@bdp - 01/10/21 11:53
Merci Alex! Je le referai plus promis! (;o)

1311. suzix@bdp - 27/09/21 13:14
... alors que j'ai trouvé le film très moyen.

1310. suzix@bdp - 27/09/21 13:11
1308. marcel - 27/09/21 02:21
Bonnaire, Torreton, deux bonnes raisons de pas voir un film. Manque plus qu'Isabelle Huppert avec du Cabrel en BO et je prends un Xanax direct.



Huppert je n'aime pas tellement non plus. Pourtant dans "8 femmes" de Ozon, je l'ai trouvée pas mal.

1309. pm - 27/09/21 12:43 - (en réponse à : Froggy)
Et je n’ai pas vu le film mais les critiques sont plutôt mauvaises.

1308. pm - 27/09/21 12:36 - (en réponse à : Froggy)
Le livre était très bien comme toujours avec Pierre Lemaitre.
Sinon, contrairement à toi, je pense que Berling est un très bon acteur, et contrairement à marcel, Isabelle Hupert aussi, Torreton est très bon au théâtre ( au cinéma il est souvent dans les films de Tavernier que je n’aime guère) mais je ne suis pas du tout fan de Sandrine Bonnaire dont la longue carrière m’ a toujours surpris. Très jeune et non professionnelle avec Pialat, ça allait très bien, ensuite bof. Quant à Cabrel je n’en parle même pas.

1307. froggy - 27/09/21 04:50
On se retrouve au moins sur Francis Cabrel, je le hais a mourir.

1306. marcel - 27/09/21 02:21
Bonnaire, Torreton, deux bonnes raisons de pas voir un film. Manque plus qu'Isabelle Huppert avec du Cabrel en BO et je prends un Xanax direct.

1305. froggy - 27/09/21 00:56
Je passe du coq a l'ane parce que je viens de voir sur TV5 Trois jours et une vie. C'est un excellent film malgre la presence de Charles Berling dedans, un acteur que je n'aime pas du tout parce qu'il est toujours tres mauvais.

Je fais rarement ici des bonnes critiques de recents films francais parce qu'il n'y en a vraiment pas beaucoup que j'ai franchement aime bien que la chaine en diffuse 3 par semaines. Generalement, les films recents que je vois, sont des telefilms sortis en salles qui ont obtenu l'avance sur recettes pour des raisons qu'il vaut mieux ne pas connaitre. A titre de curiosite, je regarde leur nombre d'entrees et cela fait fremir quand on voit cela, pour la majorite d'entre eux, ca ne depasse pas 50,000 tickets vendus. Il y en a meme un qui n'en a eu que 900, un film dont vous n'avez probablement pas entendu parler, Le fusil de bois, un drame sur la Guerre d'Algerie. Generalement, j'oublie aussi vite ces films que je les vois tellement ils sont mediocres. Mais pas la, j'ai ete captive par Trois jours et une vie.

Jean Gabin le repetait a l'envi, "Le cinema, c'est d'abord une bonne histoire, ensuite, c'est une bonne histoire, et pour finir c'est une bonne histoire". On peut evidemment appliquer cette formule a un roman et a une bande dessinee. Bien entendu, vous pouvez avoir la meilleure histoire du monde, mais si vous la racontez mal, vous aurez un mauvais resultat final, combien de films, de romans, de BD sont execrables a cause d'un pauvre traitement et d'un mauvais point de vue? Cela n'est pas le cas ici.

Le film est tire d'un roman de Pierre Lemaitre, celui qui avait ecrit Au revoir, la-haut, et roman qu'il a adapte lui meme au cinema. C'est une histoire absolument epouvantable et d'une tristesse infinie quand on y pense. Je ne veux pas trop en ecrire parce que je ne veux pas divulgacher le sujet. C'est l'histoire d'un enfant qui disparait et des consequences de cette disparition sur sa famille et leur entourage. L'histoire se deroule sur 20 ans separees en 3 periodes au moment des fetes de Noel. L'action commence a Noel 1999, element tres important pour l'histoire et finit donc en 2019. Cela se passe dans les Ardennes Belges sur fond de delocalisation des entreprises europeennes vers d'autres contrees ou la main d'oeuvre est moins chere.

Je ne connaissais rien de l'histoire et c'est tout aussi bien comme cela parce que j'ai ete pris par le suspense, il y en a un qui se resume a la question, que va faire le personnage principal? Le sujet du film est tres hitchcockien ou chabrolien selon.

A cote de Berling, il y a une actrice que j'aime enormement, Sandrine Bonnaire et la participation de Philippe Torreton dont j'apprecie egalement les performances a l'ecran. J'ai egalement apprecie Pablo Pauly, le jeune acteur qui joue le personnage principal, le fils de Bonnaire, le role n'est pas facile du tout a jouer et il s'en sort remarquablement bien. Ce que j'ai le plus apprecie dans le film, c'est la mise en scene de Nicolas Boukrief. Elle est tres precise mais surtout il ne relache jamais la tension jusqu'au plan final. Il a rempli ses plans de telle facon et les a cadre itou qu'on ne sait jamais ce qui va se passe, c'est un element de decor dans le cadre que le personnage ne remarque pas mais que le spectateur ne peut ignorer car il a ete positionne strategiquement, comme Hitchcock l'avait fait avec le nom inscrit sur la buee de la fenetre du wagon que seul le spectateur voit dans Une femme disparait. Les seuls moments ou la tension se relache un peu sont au debut de chaque acte, le film en a 3. Mais cela repart de plus belle. C'est vraiment tres bien. L'histoire est si forte qu'on ne peut que se poser la question, qu'aurais-je fait a sa place? En tout cas, moi, je me la suis posee.

C'est le genre de film que j'aime beaucoup, une bonne histoire bien racontee et bien interpretee (ou presque). Ce n'est pas si facile.

Une derniere chose, le film a ete un tres gros flop et a eu des resultats commerciaux catastrophiques, il n'a pas du rester plus de 2 semaines a l'affiche quand il est sorti en septembre 2019. Si vous en avez l'occasion, voyez le et j'espere que vous l'aimerez autant que moi.


1304. torpedo31200 - 27/09/21 00:55 - (en réponse à : heijingling - post # 1304)
2, 3, 4 cases se prêtent mieux au gag. Ou au rebondissement burlesque.

1303. heijingling - 27/09/21 00:19
Je ne comprends pas. Que l'outre-Atlantique ait été historiquement en avance, c'est incontestable, d'ailleurs 3 des 4 bandes que je cite datent des années 20 et 30, quand le F.B. était encore au berceau. Mais je ne vois pas le rapport avec le fait que le format du comic-strip se prêterait mieux à différents types d' humour, ni ce que tu veux dire par là. Pourrais-tu préciser ?

1302. pm - 26/09/21 23:39 - (en réponse à : Heijingling)
Erreur de débutant …

1301. torpedo31200 - 26/09/21 23:38 - (en réponse à : heijingling - post # 1300)
Perso, je donnerais plutôt un net avantage historique à l' Outre-Atlantique, le format du comic-strip se prêtant mieux à différents types d' humour.

1300. Achab - 26/09/21 22:42 - (en réponse à : Heijingling)
Tu peux pas yatter après toi-même, c’est invalide.

1299. heijingling - 26/09/21 22:00
Yatta, et comme histoires comiques aux É.U.A., que Don Markstein dans sa toonopedia appelle story strip, je vois Alley Oop, Pogo, Thimble Theater, Li'l Abner. De grande qualité, je le reconnais, mais cela fait peu par rapport à la richesse du genre dans le franco-belge.

1298. heijingling - 26/09/21 21:51 - (en réponse à : marcel#1296)
Connais pas Harley Quinn, mais Lobo, un peu comme Deadpool, c'est de l'aventure avec du gros gag, alors que DR & Quinch est vraiment une série comique. Après, on peut considérer que Lobo, par son outrance, est devenu une vraie série comique, que l'histoire n'est qu'un prétexte à un festival de surenchère bète et méchante, plus proche de DR & Quinch que de Deadpool, et des séries comiques franco-belge auxquelles je faisais référence. Mais justement Lobo comme DR & Quinch ne sont pas vraiment des séries, dans le sens de truc qui se prolonge, plutôt des personnages avec quelques histoires très épisodiques.

1297. heijingling - 26/09/21 21:36
À la base, aux É.U.A., la B.D. est un produit de consommation jetable, paraissant dans les quotidiens ou les comic books sur papier de mauvaise qualité, il n'y a quasiment pas eu le phénomène album apparu très tôt, avant la seconde guerre, en France et Belgique . L'idée même de collecter les gags même de séries vedettes comme les Peanuts était sporadique, pas systématique comme pour Gaston ou Boule et Bill.
Après, il me semble que la B.D. U.S. est bien plus segmentée et compartimentée que la Franco-Belge, il y a d'un côté les longues séries d'aventure avec un dessin réaliste (et éventuellement un peu d'humour dedans), de l'autre les daily strips avec un dessin caricatural (Beetle Bailey, Hagar, Peanuts, Calvin et Hobbes, Pearls before swines...), mais pas ce genre hybride largement dominant ici, une longue d'histoire d'aventure, mais avec une bonne dose d'humour et un dessin plus ou moins caricatural (Tintin, Lucky Luke, Spirou...).
Donc, pour répondre à ma question, point de vue histoire comique (et pas gag en un strip ou une page), aux É.U.A., c'est plutôt le désert.

1296. froggy - 26/09/21 20:57 - (en réponse à : Heijingling)
A ma connaissance, il n'y a pas de debouches pour ce genre de gags ici en album tels que nous les concevons ici. Les series humoristiques comme Les Peanuts, Dilbert, Garfield et autres Hagar the Horrible ne sont publiees que sous forme de strips dans quasiment tous les quotidiens. Le gag en une planche a la Gaston Lagaffe ou Boule et Bill n'existe que pour quelques series, dont celles precitees dans le supplement dominical. Toutes ces series ne sont pas toujours reprises en albums non plus a part les super vedettes comem Les Peanuts et Garfield.

Il faut bien se rendre compte que le marche americain de la BD est completement different de celui que nous connaissons en France et en Belgique. On trouve des albums mais les themes sont generalement les super-heros, des produits tres locaux. Les FB traduites en anglais ne sont connues que par tres peu d'amateurs.

1295. marcel - 26/09/21 17:30
Si tu inclus Lobo ou DR and Quinch, il faut alors inclure Deadpool et Harley Quinn.

1294. heijingling - 26/09/21 16:29
L'équivalent du gag est le comic strip, avec le sunday pages éventuellement. Je cherchais des histoires courtes, comme dans Spirou ou Fluide, ou longues, genre The autobiography of me too ou Zaizaizai. Il y a Groo d'Aragones en effet. Pas fan d'Aragones, mais j'aime bien Groo. Et en comics me reviennent Lobo et D.R. & Quinch. C'est bien, mais ce n'est pas grand chose. Est-ce parce que ce n'est pas traduit, ou parce que l'essentiel de l'humour US se passe dans les comics strip ? En ce cas, il leur manque vraiment une dimension essentielle.

1293. marcel - 26/09/21 15:33
J'ai l'impression que l'humour aux US se concentre sur les strips et sunday pages. Il y a bien les serie a licence, genre Disney ou Les Simpson. Sinon, y a Garth Ennis (Dicks, Section Eight) ou Layman avec sa serie Chu (mais c'est pas du pur humour). Ou alors les gens de Mad, genre Aragones, mais je ne suis pas fan. En tout cas, je ne vois pas de format "gag" genre Gaston dans le comic book.

1292. heijingling - 26/09/21 15:05 - (en réponse à : Mr Degryse)
Ce n'était qu'une liste indicative et non exhaustive. Remplace Fabcaro par Larcenet, Tebo ou Boulet si tu veux, ma question reste valable.

1291. Mr Degryse - 26/09/21 14:08
Fabcaro ne m'a jamais décroché un sourire. Je trouve cela à la fois moche et pas drôle. Mais comme je suis seul sur le coup.....

1290. pm - 26/09/21 13:57 - (en réponse à : Mr Degryse)
J’ai lu en face de mauvais retour sur le dernier fabcaro, qui personnellement m’a quand même bien fait rire.

1289. Mr Degryse - 26/09/21 08:53
Tu vois j'ai plus de mal à voir Fabcaro comme un exemple de bd comique réussie que Truman Show en grand film ( peter weir est un grand cinéaste)

1288. heijingling - 26/09/21 08:27
Je reviens sur le débat comédie française/comédie U.S. par la bande (dessinée). Il y a dans le F.B. actuel de très bons humoristes, Bouzard, Fabcaro, Trondheim, Libon, Jousselin...Y a-t-il de bons auteurs comiques aux U.S. en dehors des comics strips ?

1287. helmut perchu - 24/09/21 11:31
C'est sûr que si on cherche la crédibilité dans Truman Show, ça devient difficile d'apprécier.

Alors pour le coup c'est pas moi qui cherche la crédibilité dans Truman Show, c'est le film qui se veut crédible et réaliste. On est pas dans une fable burlesque ou onirique.

1286. Bert74 - 24/09/21 10:47
C'est sûr que si on cherche la crédibilité dans Truman Show, ça devient difficile d'apprécier. Comme de trouver irréaliste les toiles de Magritte (auquel le film rend hommage).

Perso, j'adore.
(et le Gondry aussi).

1285. marcel - 23/09/21 23:53 - (en réponse à : Moute)

1284. pm - 23/09/21 23:32
Eternel Sunshine est un film magnifique.

1283. helmut perchu - 23/09/21 22:56 - (en réponse à : Marcel la deuxieme !)
De toute façon Michel Gondry c’est tout naze.

1282. marcel - 23/09/21 22:47
The spotless mind est moins pire mais tout pourri quand même.


1281. helmut perchu - 23/09/21 21:06
Rhaaaa je n’en peux pas laisser dire ça. The Truman show est une bouse débile intersidérale pas crédible pour deux sous et Jim Carrey y est nullisime comme toujours même en évitant d’en faire des caisses il a zéro subtilité. Bref j’ai pas aimé.

The spotless mind est moins pire mais tout pourri quand même.

1280. suzix@bdp - 23/09/21 20:49
lol !

1279. froggy - 23/09/21 19:07
Je n'ose plus ecrire "films preferes", cela deconcerte trop l'ami suzix. :)))

Il n'empeche qu'Eternel sunshine s'est range dans cette categorie immediatement.

1278. marcel - 23/09/21 18:55
le premier est The Truman Show et l'autre, (le vraiment tres, tres bien), Eternel sunshine of the spotless mind.
Les deux films ou il n'en fait pas des caisses. Et Eternal Sunshine est dans mes "films preferes", comme tu dis.
De Funes, j'ai rien contre l'acteur, c'est les films dans lesquels il joue que je n'aime pas.

1277. froggy - 23/09/21 18:25
Si on aime Pierre Etaix, on ne peut qu'aimer Buster Keaton alors.

De lui, je n'ai vu que Yoyo et Le grand amour, deux films que je vous incite a voir si vous en avez l'occasion. Malheureusement, je n'ai pas vu ses autres, il faut attendre qu'il passe au local Cinema de Minuuit sur TCM le dimanche soir. :))

De Tati, je n'aime vraiment que Mon oncle et ne pas aimer ce film me deconcerte car il est si drole, si finement observe, la transition brutale d'un monde tranquille et bucolique a un autre tres urbanise. J'espere toujours voir un jour ce qui est considere comme son chef d'oeuvre Playtime, selon les extraits que j'ai pu en voir ici et la, cela a l'air brillant effectivement. Cela necessite un grand ecran, il a ete tourne en 70mm.

Philippe et Marcel, c'est curieux que vous aimez Franquin en BD et pas de Funes au cinema, je les rapprocherai volontiers pour leur hyperexpressivite et meme leur nervosite.

Je pense pareil au sujet de Jerry Lewis. J'y ajouterai Jim Carrey dont je ne suis pas alle voir ses premiers films mais qui en a fait deux tres bien dont l'un vraiment tres, tres bien; le premier est The Truman Show et l'autre, (le vraiment tres, tres bien), Eternel sunshine of the spotless mind.

Dans la serie des aveux, les Marx Brothers ne me font pas rire du tout. Seul le gag de la cabine de bateau dans Une nuit a l'opera me fait bien rire.


1276. pm - 23/09/21 13:13 - (en réponse à : heijingling)
Non, pas des masses pour Jerry Lewis.
Beaucoup plus intéressant quand il est à contre emploi dans la Valse des pantins.
Les grimaces je trouve ça amusant chez un bébé, mais passé deux ans ça me laisse un peu pantois.

1275. pm - 23/09/21 13:10
In my opinion, ce serait comme dire qu'on aime la bande dessinée mais qu'on n'aime pas Giraud/Moebius ni Franquin.

1274. heijingling - 23/09/21 13:10 - (en réponse à : pm)
Juste par curiosité, Jerry Lewis, qui est un peu le De Funès d'outre Atlantique (comique basé sur les outrances corporelles et des mimiques, mais l'agressivité, surtout verbale, en moins), te fait-il rire ?

1273. pm - 23/09/21 13:08
Je vais être péremptoire et provocateur, je ne vois pas comment on peut aimer le cinéma sans aimer les films de Tati...
Chaque scène est d'une minutie exemplaire où rien n'est laissé au hasard, tout est pensé et travaillé jusqu'à la perfection, je trouve ça jouissif.

1272. pm - 23/09/21 13:04
Pierre Etaix je n'avais vu que deux ou trois petites choses mais un superbe coffret a été édité il n'y a pas très longtemps ( 2010 quand même), et j'adore.
Ca vaut 30 balles et ça en vaut la peine ( l'intégrale Pierre Etaix, 9 heures de films divers et variés, Arte éditions pour ceux que ça intéresse).
Tati ou Etaix ce n'est pas pour rire aux éclats mais pour admirer l'oeuvre, comme on peut admirer une oeuvre musicale ou picturale. Le travail sur le son des films de Tati est magnifique, du niveau des films de Bresson ( que j'aime aussi énormément mais là on n'est plus du tout dans l'humoristique), ils sont très peu nombreux à ce niveau.

1271. Mr Degryse - 23/09/21 11:49
Tati c'est pour moi une incompréhension. C'est pas drôle donc chiant comme rarement pour moi.

1270. marcel - 23/09/21 11:48
Mais j’aime beaucoup Jacques Tati et Pierre Etaix.
Ah la, par contre, il faut consulter en urgence.
Je crois pas avoir vu d'Etaix, aux droits bloques pendant des decennies, mais Tati m'a jamais arrache un sourire. Mais j'aime pas les clowns.

1269. marcel - 23/09/21 11:42
Je déteste De Funès, qui me crispe mais ne me fait pas rire.
C’est grave docteur ?

Non, je suis pareil.

Ah ben si, c'est peut-être grave, alors.

1268. pm - 23/09/21 10:13 - (en réponse à : J’ai oublié)
Mais j’aime beaucoup Jacques Tati et Pierre Etaix.

1267. pm - 23/09/21 10:10 - (en réponse à : Froggy)
Je déteste De Funès, qui me crispe mais ne me fait pas rire.
C’est grave docteur ?

1266. froggy - 23/09/21 00:59 - (en réponse à : Philippe)
Tu as ecrit que tu aimes les comedies italiennes, ce qui denote un excellent gout cinematographique, (ce dont personne ne doute ici bien sur) et en meme temps tu n'aimes pas Tatie Danielle d'Etienne Chatiliez qui aurait pu tres bien pu etre une comedie transalpine considerant le sujet. C'est une comedie tres noire, superbement bien ecrite et interpretee, un de mes films preferes assurement.

Le probleme des comedies francaises est generalement leur mise en scene. Trop souvent, les realisateurs comptent seulement sur leurs acteurs pour declencher le rire. Il faut dire que lorsqu'on a la Rolls-Royce, Louis de Funes, est-ce que cela laisse une marge pour autres choses? Peut-etre etait-il preferable que la mise en scene soit le plus discrete possible pour mieux mettre en valeur l'interprete principal? Les scenarios des films de la serie des Gendarmes sont tres paresseux et les dialogues sont indigents, mais l'interpretation generale, Galabru y compris car il arrive a a exister face a la tornade qu'il a en face de lui, sauve les films encore aujourd'hui. C'est le probleme qu'a eu Edouard Molinaro avec de Funes quand il realisa Oscar mais comme c'est tire d'une piece de theatre, cela n'incite pas a beaucoup d'effets de camera.

Pour remonter une decennie plus tot, il y avait une excellente comedie qui a ete un enorme succes en son temps, Le petit monde de Don Camillo avec Fernandel et Gino Cervi.

On peut continuer longtemps a ce jeu de se citer des comedies francaises reussies, il y en a et meme beaucoup, cela va de L'etroit mousquetaire de Max Linder a Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu? de Philippe de Chauveron et certaines sont des fleurons du genre, outre celles deja citees, on peut mentionner Les belles de nuit, Mon oncle, La guerre des boutons, Les tontons flingueurs, La grande vadrouille, Le magnifique, Les aventures de Rabbi Jacob, Le sauvage, La chevre, Le Pere Noel est une ordure etc. Et j'en oublie beaucoup, je ne peux toutes les citer, chacun fera sa propre liste car nous ne reagissons pas aux memes choses.

C'est vrai que tu peux considerer tout cela bien fade compare aux Lumieres de la ville de Chaplin. Je te comprends, c'est un tel film et d'une richesse inouie, mais tout d'abord, j'y souris plus alors que certaines scenes jouees par de Funes, Belmondo ou Depardieu/Richard me font rire aux eclats. Et puis, Chaplin compte plus sur l'emotion avec sa scene finale extraordinaire que les autres qui tablent plus sur l'effet comique.

Quant aux USA, le genre y est en serieux declin, Hollywood ne veut plus en faire manifestement, le seul genre de comedie qu'ils preferent encore faire est la comedie romantique. On pourrait mentionner plus recemment Sacha Baron Cohen et son Borat et autres Dictator mais il est anglais.

Une fois de plus, il faut compter sur la France pour faire rire les masses populaires. Cocorico!

1265. Mr Degryse - 22/09/21 16:02 - (en réponse à : comme un avion)
J'ai trouvé cela très faible comme un avion. Pas compris l'emballement autour.

Par contre, j'avais bien aimé en liberté de Salvadori dont j'aime aussi hors de prix ( même si il y a Gad machin truc).
J'aime beaucoup cible émouvante avec Rochefort et Depardieu fils

De Oury : la grande vadrouille est un petit bijou qui ne vieillit pas.

Papy fait de la resistance a mal vieilli mais rien que pour le final je le sauve

J'aime bien les Nakache à différents niveaux même les moins connus (Samba, nos jours heureux)


Dupontel a fait une grande comédie: le créateur. son meilleur film

1264. torpedo31200 - 22/09/21 14:39 - (en réponse à : pm - post #1260)
Il y a une dimension comique clairement évidente dans les Fantomas. J' aime beaucoup le 2 qui parodie James Bond.

Dans les pas cités, depuis la liste de Stefan, je rajouterais à différentes périodes, Michel Deville (Adorable menteuse) et dans les contemporains Bruno Podalydes (Come un avion, les deux Alfred) et Hafsia Herzi (Bonne mère)

Mais je pense que PM n' aime rien dans les récents, et je vous trouve tous méritants à essayer de le divertir. Si ses enfants lurkent parfois ici pour avoir des idées de cadeaux, je leur conseillerais le coffret Preston Sturges (à vérifier avant qu' il ne l' ai déjà)

1263. marcel - 22/09/21 14:38
Papy fait de la résistance, quelle daube !
Ah oui, non mais la, t'es perdu pour les comédies. Promis, on t'en conseille plus aucune.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio