Tchiii-tchaaa: du pop corn caramel dans le Gesamtkunstwerk (3e partie)

Les 1501 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31


1501. Victor Hugo - 12/02/21 23:12 - (en réponse à : pm)
Ca va te faire 64 ans?

1500. pm - 12/02/21 23:05
Surtout que c'est le même jour que le mien ! ( mais 7 ans plus tôt ).

1499. Victor Hugo - 12/02/21 23:00
Odrade est née le 13 février 1964 près de Paris, de parents hollandais, elle est naturalisée suisse depuis 1984. N'oubliez pas de lui souhaiter son anniversaire demain!

Moi je suis de 1967, j'ai eu 54 ans le 31 janvier dernier.

1498. suzix@bdp - 12/02/21 22:45
1496. Piet Lastar - 12/02/21 22:31
80 : kikom ?
70 : froggy (71?), marcel (70?), suzy (72?) quentin, moi
60 : odrade, laurent
50 : pm ?



Toi tu vas faire des heureux et des malheureux! (;o)

1497. suzix@bdp - 12/02/21 22:43 - (en réponse à : piet)
Le tout était improbable. Déjà j'allais peu au ciné mais cela m'arrivait. J'allais aussi voir mon oncle et ma tante en famille mais il habitaient en dehors de Guéret où on allait jamais. De là, tout devient unique et donc improbable : aller se balader à Guéret (fait une seule fois), y acheter des BD et dans la foulée aller au ciné avec mon père et mon oncle. Pourquoi? Comment ? je n'en ai aucune idée! Où était le reste de la famille pdt la séance !? Aucune idée. Et enfin, pourquoi un Kubrick avec un ado de 14 ans? Je sais que mon père avait vu Orange Mécanique donc il savait à quoi s'attendre. Mon oncle était aussi plutôt un lettré (c'est chez lui que je dévorais les "Passagers du vent" et cela bien avant mes 14 ans). Donc lui aussi il devait savoir qui était Kubrick. ... donc voilà c'était qd même vachement improbable que ces 2 enseignants (certes un peu imprégnés de l'esprit de 68) m'emmènent voir Full Metal Jacket. Faudra que je demande à mon pater s'il se rappelle du pourquoi de ce choix sachant que j'étais avec eux. Ma mémoire me joue des tours mais il me semble que ma mère et ma tante ne sont pas entrées avec nous parce qyu'il y avait des enfants plus jeunes. Donc je suppose qu'ils se sont dits qu'un gosse de la campagne de 14 ans (ou peut-être même pas pour être précis) pouvait voir un Kubrick! (;o)

1496. Piet Lastar - 12/02/21 22:31
80 : kikom ?
70 : froggy (71?), marcel (70?), suzy (72?) quentin, moi
60 : odrade, laurent
50 : pm ?

1495. Piet Lastar - 12/02/21 22:22
1482. suzix@bdp - 12/02/21 12:08
ah "Full Metal Jacket" vu au cinéma à 14 ans avec mon père et mon oncle à ... Guéret! Très improbable.

Qu'est-ce qui est improbable ? Il n'y avait pas des cinémas dans chaque petite ville à cette époque ?

Pour moi, 3 choses sont plus improbables :

- Aller au cinéma.
- Choisir ce film.
- Les 2 avec mon père.

1494. torpedo31200 - 12/02/21 21:34 - (en réponse à : post # 1474)
Je préfère les derniers Spielberg aux premiers, en général. Mais je n' utilise jamais le terme "indiscutablement".

Ca devient presque effrayant la façon dont certains évoquent des films en les liant aux souvenirs de leur prime et lointaine jeunesse. Je comprends mieux un lurker qui pensait que la plupart des intervenants étaient nés dans les années 50 et 60. (Alors qu' il me semble que c'est plutôt les années 70 et 80)

1493. suzix@bdp - 12/02/21 19:25
Est-ce que Tarantino a fait des films sans violence crue et du sang qui gicle?

Reservoir dogs?
Pulp fiction : pas trop mais il explosent qd même la tête d'un jeune black et font des commentaires sur le nettoyage ...
Inglorious Bastards : violent, cruel
Django unchained : pareil
Les huits salopards : ça finit en bain de sang il me semble (me demande si je confonds pas avec un autre western du même genre)
Once upon a time in Hollywood : ça finit en tuerie au lance-flamme!
Kill Bill ?


1492. pm - 12/02/21 18:28
Et je me demanderai éternellement comment Tarantino a pu accepter la partie française d’Inglorius bastard qui est si mal jouée. Melanie Laurent est très mauvaise et le black qui joue le projectionniste est tellement nullissime qu’il ferait presque passer Johnny pour un bon acteur.

1491. pm - 12/02/21 18:24
Kubrick ce n’est pas de la froideur mais plutôt de la pudeur pour ne pas être trop dans le pathos.
Personnellement c’est avec Tarantino que j’ai souvent du mal, trop de frime dans ce cinéma, ce qui est assez bizarre car le gars est sympa et très connaisseur comme les multiples références de ses films en attestent.
Mais c’est tellement du sous Leone.

1490. suzix@bdp - 12/02/21 16:56
Les Indiana Jones m'ennuient. Ce n'est pas mon trip.

1489. froggy - 12/02/21 16:41
Il faudrait nous expliquer pourquoi certains ici n'aiment pas les films de Kubrick, ca me depasse. Le seul truc qu'on peut vraiment leur leur reprocher est leur froideur. Les films de Kubrick sont de veritables glacons.

Au sujet des Aventuriers de l'arche perdue, tu ne crois pas si bien dire Philippe quand tu as ecrit que le film a change Hollwywood. Non seulement sur ce qu'on voit a l'image, mais aussi dans l'industrie, le contrat qu'a obtenu George Lucas, producteur du film, avec la Paramount, est considere comme le premier qui a change la donne entre les majors et les creatifs. Comme celui qu'avait eu James Stewart pour Winchester 73, le premier ou un acteur de renom comme Stewart l'etait a avoir un pourcentage sur les recettes d'un film.

1488. froggy - 12/02/21 16:33
Ca vaut tres bien "E.T telephone maison" et le "Vas-y, fais moi plaisir!" pour "Go ahead, make my day!" de Clint Eastwood dans le troisieme Inspecteur Harry.

C'est terrible comme le doublage peut affaiblir certains dialogues. Je n'ose imaginer des versions doublees des fims dialogues par Michel Audiard et Bertrand Blier.

Le "On n'est pas bien la, decontracte du gland!" des Valseuses est un grand moment tout de meme!

1487. suzix@bdp - 12/02/21 16:17
en français ça marche aussi. (;o)


1486. suzix@bdp - 12/02/21 16:14
ah oui! "Chef oui chef!"

"Ma seule amie c'est mon fusil!
Je dors avec, je b.... avec!"

1485. Bert74 - 12/02/21 15:44
C'est "chef ! oui chef !" en français. Et c'est un locution qui a pris quasi autant d'ampleur en francophonie que le "sir ! yes sir !", donc pas si mal adaptée.

1484. suzix@bdp - 12/02/21 13:00
Je crois que c'est "Sir yes sir".

1483. pm - 12/02/21 12:19
Full metal jacket en français ça doit être vraiment quelque chose !
Ils ont traduit comment les "Sir, yes sir" ? ( Oui, M'sieur, oui" !!!

1482. suzix@bdp - 12/02/21 12:08
ah "Full Metal Jacket" vu au cinéma à 14 ans avec mon père et mon oncle à ... Guéret! Très improbable. Quelle claque.


J'avais aussi acheté un Dimitri aux puces juste avant.
Celui-là. Ah Lubianka!





1481. suzix@bdp - 12/02/21 12:00 - (en réponse à : dany)
PS: je crois qu'il est inutile de préciser à un amateur de Walking Dead quand un film peut être violent! (;o)

Je précise qd même que je n'aime pas le Gore. Je n'y trouve aucun intérêt et je ne comprends pas pourquoi certains aiment cela. Je fustige aussi le terme film d,horreur qui est bien trop vague. Cela regroupe le gore, l'épouvante, l'angoisse, les slashers, les films de zombies, ceux de vampire ... mais pas certains Tarantino qui sont pourtant bien plus gore donc horreur que bcp de slashers, films Zombies ou d'épouvante.

1480. pm - 12/02/21 11:56
Je pense qu'il n'y a aucun film de Spielberg que je mettrai dans mon panthéon personnel, même si je pense que les aventuriers de l'arche perdue a changé le cours du cinéma, et est historiquement important, ce n'est pas toujours pour le meilleur, en accélérant considérablement le rythme. Pour les films d'action il y a vraiment l'avant et l'après.
C'est un cinéaste qui a des difficultés avec l'émotion, il le reconnait lui-même, mais il me semble évident que c'est un très bon metteur en scène.
Quant à Kubrick là j'ai vraiment du mal à comprendre Danyel, je ne vois pas trop ce qu'on peut lui reprocher, c'est un très grand cinéaste.

1479. suzix@bdp - 12/02/21 11:54
1478. Danyel - 12/02/21 11:42
Tiens, Suzy, il y a un film de SF qui pourrait te plaire sur le thème des paradoxes générés par les voyages dans le temps. Ça s'appelle "Looper", film sorti en 2012. C'est le film le plus réussi scénaristiquement parlant que j'ai vu sur ce sujet très casse-gueule (à cause de la logique à mettre en œuvre pour que l'histoire tienne la route, relativement plus facile en littérature de SF qu'au cinéma). Le film n'est pas exempt de petits défauts, mais l'histoire est prenante.
Sinon, un excellent polar australien "Animal Kingdom", très atypique. Une révélation en 2009.
Je pense que ces deux films pourraient te plaire. Attention, ils sont assez violents.


Merci pour ces conseils.
J'ai vu Looper peu de temps après sa sortie lors d'un vol pour les US. Je l'ai revu 2 fois depuis dont une fois il y a qq mois pour montrer ça à mes gosses. Content de ne pas m'être trompé sur ses qualités. Bien sûr c'est uniquement du ressenti primaire étant donné que je recherche surtout le divertissement en tentant d'éviter la prise de t^te mais comme quoi j'ai un peu raison de me faire globalement confiance sur mes choix (pas sur mes goûts qui sont connus ici pour être particuliers pour rester poli).

Connais pas "Animal kingdom". Je regarderai. Il est trouvable d'occas.

1478. Danyel - 12/02/21 11:42
Voilà, Hugo a trouvé la formule exacte et synthétique de ce que je reproche à ce réalisateur :

Spielberg fait très peu avec énormément.

Et pour reprendre Froggy : Le debut et la fin du Soldat Ryan sont extraordinaires je trouve.

C'est bien là le problème ! Au milieu : rien.

Sinon, cela fera plaisir à Froggy, notre prof d'histoire du cinéma niveau débutants, j'ai effectivement étudié Murnau pendant mes études. L'extraordinaire "Faust" et la non moins magnifique étude que Rohmer a consacré à ce chef-d'œuvre : "L'organisation de l'espace dans le Faust de Murnau", un livre que je recommande, euh… en fait je ne sais pas trop à qui. :-)

Tiens, Suzy, il y a un film de SF qui pourrait te plaire sur le thème des paradoxes générés par les voyages dans le temps. Ça s'appelle "Looper", film sorti en 2012. C'est le film le plus réussi scénaristiquement parlant que j'ai vu sur ce sujet très casse-gueule (à cause de la logique à mettre en œuvre pour que l'histoire tienne la route, relativement plus facile en littérature de SF qu'au cinéma). Le film n'est pas exempt de petits défauts, mais l'histoire est prenante.
Sinon, un excellent polar australien "Animal Kingdom", très atypique. Une révélation en 2009.
Je pense que ces deux films pourraient te plaire. Attention, ils sont assez violents.

1477. suzix@bdp - 12/02/21 09:53
1475. Victor Hugo - 12/02/21 02:21
Spielberg est un fabuleux réalisateur, il a des trouvailles purement cinématographiques où il fait énormément avec très peu.


1456. Danyel - 11/02/21 14:02
Pareil que Marcel, je déteste Spielberg




eh oh! Mettez-vous d'accord ou alors argumentez comme Froggy sinon c'est pas possible de suivre.

1476. suzix@bdp - 12/02/21 09:46 - (en réponse à : froggy)
1474. froggy - 12/02/21 00:49
Mais tu ne me fais pas chier du tout Marcel en n'aimant pas Spielberg, c'est ton droit le plus strict. Je ne le revere pas , je te signale au passage, je reserve ce privilege a Hitchcock, Fellini et Godard premiere periode.
[...]
Malgre la deuxieme heure, la premiere partie des Dents de la mer me requinque toujours. Calembour vole au Flagade de Degotte, rendons a Cesar ce qui est a Cesar.



Tu sais que tu es complètement dingue. Tu le sais qd même!? (;o)
MouuuuuuaaaaaAAAAAHHHHH!!

1475. Victor Hugo - 12/02/21 02:21
Spielberg est un fabuleux réalisateur, il a des trouvailles purement cinématographiques où il fait énormément avec très peu.

Sinon, en parlant cinéma et Cinetek


1474. froggy - 12/02/21 00:49
Mais tu ne me fais pas chier du tout Marcel en n'aimant pas Spielberg, c'est ton droit le plus strict. Je ne le revere pas , je te signale au passage, je reserve ce privilege a Hitchcock, Fellini et Godard premiere periode.

Les meilleurs films de Spielberg sont indiscutablement ses premiers, Duel l'a revele, cela a ete confirme par son vrai premier film de cinema, Sugarland Express. Autant la premiere heure des Dents de la mer est sublime, autant la deuxieme est penible et ennuyeuse. Le premier que j'ai vu de lui a sa sortie est Rencontres du troisieme type que j'avais adore, il y a tourne les scenes extraordinaires de la maniere la plus ordinaire possible et inversement, les scenes ordinaires sont filmees de la maniere la plus extraordinaire possible comme Hitchcock qui selon Truffaut filmait ses scenes d'amour comme des scenes de meurtre et ses scenes de meurtre comme des scenes d'amour. 1941 est tres drole bien que gave comme une oie. Et il y a fait preuve d'hunmour en pastichant sa devenue celebrissime scene d'ouverture des Dents de la mer.

Puis c'est l'etat de grace pour lui avec successivementLes aventuriers de l'arche perdue, E.T et Poltergeist qu'il a realise en partie. Le premier est definitivement un de mes films preferes, je me souviens encore de ma sortie du film aux Champs-Elysees, comme pour Les chariots de feu quelques mois plus tot, le film m'avait donne une peche d'enfer. Apres, c'est nettement moins bien. Le seul qui vaut vraiment la peine d'etre vu est Il faut sauver le soldat Ryan qui est magistralement mis en scene meme si il il pique le truc de la camera a l'epaule au milieu du champ de bataille a Tavernier qui avait imagine cette maniere de filmer mais avec moins de virtuosite toutefois pour son tres beau Capitaine Conan. Le debut et la fin du Soldat Ryan sont extraordinaires je trouve.

Je suis assez surpris que l'on puisse analyser dans une ecole de cinema un film comme Minority report qui n'est pas tres interessant. Prendre un film de Spileberg en entier n'a qu'un interet que limite a mon avis, les deux meilleures scenes de son corpus sont celles de la plage avec l'attaque du requin dans Les dents de la mer ou chaque plan dure 1 a 2 secondes de plus que cela ne devrait et qui se conclue par le fameux effet de distorsion invente par Hitchcock, (Hitchcock toujours car on en revient toujours a lui) pour Sueurs froides. Cette scene est absolument anthologique. La chef monteuse du film, Verna Fields, a eu l'Oscar pour son travail, ce qui a rendu fumace Spielberg qui avait ete snobe cette annee-la par l'Academie.

Sa deuxieme meilleure scene est celle de la bagarre entre Indiana Jones et le soldat nazi au physique de geant dans le premier film de la serie alors que Marion est coince dans le cockpit de l'avion. Quand on voit le film pour la premiere fois, on ne se rend pas compte de la difficulte de la scene tellement cela parait evident mais en fait pas du tout, cela a ete tres complique a mettre au point sur le plateau et a monter car il y a plusieurs actions simultanees et/ou successives et il faut que cela soit parfaitement clair pour le spectateur. Et cela l'est sans l'ombre d'un doute. Ces deux scenes sont formidables mais c'est un peu leger dans toute l'oeuvre du cineaste.

Cela me fait penser que Le monde perdu n'est jamais qu'une imitation d'Hatari du genial Howard Hawks.

Ainsi que le preconisait Truffaut, il faudrait que les etudiants en cinema etudient plus les maitres du muet car le cinema c'est avant tout de l'image et pas du son. Il leur faut donc voir les films de Griffith, les premiers Hitchcock, Murnau et Lang bien sur, Chaplin etc. Chacun fera sa liste. Certains de ces films muets et en noir et blanc sont 1000 fois plus distrayants que certains Spielberg. Quand j'ai decouvert L'aurore de Murnau par exemple, je n'en suis pas revenu tellement c'est extraordinaire. Et que dire des Lumieres de la ville? C'est ca qu'il faut analyser dans les ecoles de cinema avec Citizen Kane et A bout de souffle, ces films sont legendaires et il y a une raison, ils sont novateurs dans l'art et la maniere de raconter un film

Je vous ennuie peut-etre avec ma liste de films dont certains sont parmi mes preferes mais je ne connais rien de plus energisants pour moi que de voir un film meme ancien qui m'emeut et me distrait. Idem pour une BD bien sur.

Malgre la deuxieme heure, la premiere partie des Dents de la mer me requinque toujours. Calembour vole au Flagade de Degotte, rendons a Cesar ce qui est a Cesar.

1473. torpedo31200 - 11/02/21 18:22 - (en réponse à : post # 1471)
Only in theaters July !

(Bon ben maintenant on sait... J' espère que les salles françaises réouvriront bien avant)

1472. torpedo31200 - 11/02/21 18:19 - (en réponse à : marcel - post #1470)
Je crois que je n' ai jamais revu le 1er que je considère parmi ses plus faibles.
Mais The lost world (dont le script semble piocher dans 1,5 roman d' après Wiki), beaucoup plus riche mais bourré de références ciné (peut-être trop méta pour toi), vu au moins 4 fois.

1471. Victor Hugo - 11/02/21 18:11
Une bande annonce pour Old de Shyamalan, d'après la BD Château de Sable.


1470. marcel - 11/02/21 17:06
The lost world -que je place 100 fois au-dessus du 1er
Ah ben j'ai pas pousse le vice jusqu'à voir le deuxieme.

1469. marcel - 11/02/21 17:05
Si t' aimes pas ces réalisateurs et que tu vas souvent au cinéma, ta vie de spectateur doit être compliquée.
Tu l'as dit ! Au moins pour les films américains. Du coup, je consomme beaucoup plus des series que de films, ou j'ai beaucoup de mal a etre surpris.
On parlait de cinema coreen y a pas longtemps. Je dis souvent, concernant les films "de genre" (policier, fantastique, SF) que c'est du cinoche americain avec un scenario, pour convaincre les retifs de tenter l'experience.

Suzy : J'ai vu aucun des deux.

1468. torpedo31200 - 11/02/21 16:35 - (en réponse à : marcel - post # 1463)
J' aime bien penser que Spielberg a fait le 2 (The lost world -que je place 100 fois au-dessus du 1er-), à cause de la faiblesse du script du 1.
Même si les 2 sont scriptés par David Koepp d' après les romans de Crichton.

1467. torpedo31200 - 11/02/21 16:01 - (en réponse à : marcel - post # 1460)
Rien n' est sacré.

C' est juste que d' après un ami qui travaillait dans le cinéma, les réalisateurs les plus étudiés étaient probablement aux USA Kubrick, Spielberg, Scorcese, Coppola il y a 20-30 ans. Mais c' est peut-être encore le cas. (En nombre de livres au niveau mondial, ça serait Kubrick, Welles, Ford, Hitchcock de mémoire)

En tant que spectateur, il y a peu de films de jeunes réalisateurs qui me semblent totalement émancipés de ces auteurs. Plus je vieillis et plus je ressens leurs influences (après c' est tellement digéré que j' ai l' impression que certains ne le perçoivent même plus ...)

Si t' aimes pas ces réalisateurs et que tu vas souvent au cinéma, ta vie de spectateur doit être compliquée.

1466. suzix@bdp - 11/02/21 15:53 - (en réponse à : marcel)
Ton conseil sur "Upgrade" tombe bien, il est en promo à la FNAC. Pour aller avec j'hésite entre "Ce qui nous lie" et Klapisch ou "La vie très privée de monsieur Sim".

1465. suzix@bdp - 11/02/21 15:47
PS : ah et je ne suis pas un défenseur de Spielberg. Je m'en fous. Je veux juste comprendre ce rejet global et presque définitif.

1464. suzix@bdp - 11/02/21 15:41 - (en réponse à : marcel)
Si tu veux mais le pitch de bcp de films est mince si tu vas par là. Pour Jurassic Park, li'dée n'est pas simple et je ne saurais dire si àl'époque c'était original. Le scénar n'est pas simple non plus. Donc je comprends pas ta déconvenue. Après que tu fasses un rejet parce qu'on en fait trop, ça je peux comprendre. Je fais pareil avec plein d'auteur de BD que je ne citerai pas pour ne pas faire hurler mais vous les connaissez! (;o)

Dany dit détesté Spielberg. Faut m'expliquer pour que je me couche mooins con. Parce qu'il a fait des films de toute sorte. Je vois pas ce que "Le Terminal" que j'ai revu il y a pas longtemps a à voir avec "La liste de Schindler" ou "Les dents de la mer" ou "ET" ou "Ryan".

1463. marcel - 11/02/21 15:33
Jurassic Park, pareil c'était énorme pour l'époque et les effets spéciaux n'ont pas tellement vieillis.
Je prends que cet exemple : je parlais de scenario. Et tout le monde s'extasie sur les effets spéciaux et la real. Mais l'histoire, c'est quand meme ultra-naze.

1462. suzix@bdp - 11/02/21 15:29
"Les dents de la mer" bordel!

1461. suzix@bdp - 11/02/21 15:28
de l'avis d'un petit amateur et n'ayant pas vu tout Spielberg, y'a qd même de bons gros films marquant parmi ceux que j'ai en tête. "Il faut sauver le soldat Ryan", on en a parlé ici y'a pas longtemps mais je me souviens plus de la conclusion et je m'en fous parce que l'ayant re-re-revu récemment c'est qd même énorme comme film. J'imagine qu'on peut lui trouver des défauts mais dire que c'est un mauvais film c'est un peu trop énorme. Jurassic Park, pareil c'était énorme pour l'époque et les effets spéciaux n'ont pas tellement vieillis. E.T. qui a bercé toute une génération. Minority Report et la guerre des mondes j'aime bcp mais c'est la gamme au dessous. Pour les Indiana Jones, j'ai jamais aimé. Y'a aussi "Le Terminal" qui est correct. Par contre je crois pas avoir vu qqchose de très récent.

1460. marcel - 11/02/21 15:13
Ah ah ! C'est fou comme les fans de Spielberg le défendent. Une sorte de vache sacree.
Je precise tout de meme que je ne parle pas ici de la qualite de la realisation, au sens mise en image, mais bien de l'œuvre finale, en tant que spectateur.

1459. torpedo31200 - 11/02/21 14:42 - (en réponse à : marcel - post # 1458)
Non, et je te souhaite bon courage si tu veux montrer à des aspirants/étudiants ce qu' il ne faut pas faire.

C' est un hommage posthume à PierreCédric, le tribunal du bon goût ?

1458. marcel - 11/02/21 14:17
Minority Report est parfois étudié dans certaines écoles de cinéma.
Pour montrer ce qu'il ne faut pas faire au scenario et au montage ?...

Danyel :


1457. suzix@bdp - 11/02/21 14:11
1456. Danyel - 11/02/21 14:02
Pareil que Marcel, je déteste Spielberg (et je n'aime pas Kubrick).


Et Lelouch. (;o)

1456. Danyel - 11/02/21 14:02
Pareil que Marcel, je déteste Spielberg (et je n'aime pas Kubrick).

1455. torpedo31200 - 11/02/21 13:56 - (en réponse à : marcel - post # 1453)
Minority Report est parfois étudié dans certaines écoles de cinéma.

1454. marcel - 11/02/21 13:12
Yep, celui-là. Si tu le trouves pas cher, fonce.
La BA spoile un tout petit peu (je la decouvre maintenant), mais pas le principal.

1453. marcel - 11/02/21 13:08
Le film que j'ai vu durait environ deux heures. Aujourd'hui, les films de 2h30 ne sont pas vraiment inhabituels. Ce qui l'est plus, c'est que tu n'aies pas les scènes coupees dans les bonus du DVD.
Sinon, oui, un scenario mal agence, avec des révélations qui arrivent a contre-temps ou pas dans le bon ordre, peut me gacher un film. J'ai pas deteste, mais j'ai trouve ca dommage, justement parce qu'hormis cela, il y a de tres bonnes choses.
Ca m'avait fait ca avec Minority report, un exemple d'accumulation de twists qui arrivent tous au mauvais moment. Mais ca arrive souvent avec Spielberg, qui se fout souvent du scenario et veut juste faire des belles images.
(Oui, je deteste Spielberg, et pas seulement pour faire chier froggy, qui le revere).

1452. Mr Degryse - 11/02/21 13:04
Bien-aimé upgrade



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio