Angoulême 2018

Les 396 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8


396. Piet Lastar - 03/02/18 19:07
Le tome 7 sort en avril. Le sujet n'est pas inépuisable. Il est bon de s'arrêter à temps.

395. Odrade - 03/02/18 17:30
Tu peux aller sur la page FB de Sergio Salma. Il a annoncé il y a quelques semaines déjà que la série va s'arrêter.


O.

PS Oui je me la pète parce que je me suis mise à Facebook.

394. marcel - 31/01/18 17:03
Ah, c'est fini ?... Pourtant, ils sont encore toutes les semaines dans Spirou. Tu veux dire fini en albums ?...

393. Odrade - 31/01/18 16:49
J'adore Animal Lecteur. Très drôle et (im)pertinent.

Dommage que c'est fini.


O.

392. pierrecédric - 31/01/18 12:52
Merci.
Comme on ne peut jamais ce corriger sur ce site à deux balles, ça me faisait chier de ré-intervenir.

391. torpedo31200 - 31/01/18 12:32 - (en réponse à : pierrecédric - post # 387)
Synopsys certainement, pour l' entreprise.
Synopsis pour le terme courant.

390. torpedo31200 - 31/01/18 11:04 - (en réponse à : post # 389)
Je me demande si Libon ou Salma croisent parfois des gens travaillant en librairies. Une surproduction supposerait un grand nombre d' éditeurs en mauvaise position, et beaucoup moins d' auteurs qui s' exprimeraient sur les réseaux sociaux.

389. marcel - 31/01/18 10:37

388. suzix@bdp - 31/01/18 08:55
385. bert74 - 30/01/18 12:49
Comme Quentin, je réfute tout ces qualificatifs.
Au bénéfice de la subjectivité, je peux t'accorder que tu trouves la couv' déprimante, mais c'est ton problème. Comme c'est ton problème de passer à côté d'une des toutes meilleures BD de 2017.

Quentin - 29/01/18 22:02
Tu n'as pas lu, donc tu ne peux pas juger. Quand tu l'auras lu, tu seras d'accord qu'il mérite le fauve d'or ;o)

Il ne faut pas s'arrêter à une première impression. Fait un petit effort, va jusqu'au bout. C'est comme un camembert: ca pue, les couleurs sont tristes, mais qu'est-ce que c'est bon quand on se donne la peine de goûter sans préjugé.


Non pas envie. Trop de points qui me débectent. Par contre des BDs que j'ai pas lu et qui me font envie y'en a plein alors je vais aller vers Grimr. Sans aucun regret. Cette BD sera très vite oubliée.

387. pierrecédric - 30/01/18 13:08
Grmbl...
Synopsis= l'entreprise
Synopsis= terme employé pour faire un rapide aperçu d'une oeuvre.

386. pierrecédric - 30/01/18 13:05
J'arrête pas de me fier aux synopsys:
La Saga de Grimr se déroule en Islande, à la fin du XVIIIe siècle, quelques années avant la plus importante éruption volcanique de l’histoire. On y suit le destin d’un jeune orphelin prénommé Grimr, doté d’une force herculéenne, qu’un voleur de grand chemin a pris sous son aile. Accusé de meurtre, il devra lutter contre le pire déshonneur qui soit au pays des sagas : la mauvaise réputation — celle de troll en l’occurrence.
Eh bé...

385. bert74 - 30/01/18 12:49
Le dessin est très moyen, les couleurs sont tristes, la couv' déprimante, le thème chiantissime

Comme Quentin, je réfute tout ces qualificatifs.
Au bénéfice de la subjectivité, je peux t'accorder que tu trouves la couv' déprimante, mais c'est ton problème. Comme c'est ton problème de passer à côté d'une des toutes meilleures BD de 2017. Dieu sait qu'on a pourtant déjà pas grand chose de potable à se mettre sous la dent, Inch Allah, Are Krishna et Mazel Tov.

384. Piet Lastar - 29/01/18 22:10
ça fait conversation de plusieurs Professeur Tournesol, non ?

380. Piet Lastar - 29/01/18 20:12

Un petit peu plus à l'ouest ?


379. Odrade - 29/01/18 19:17

C'était très bien.

Sauf les huîtres.


O.


378. torpedo31200 - 29/01/18 14:24 - (en réponse à : Lautreben - post # 371)

C' est pas 16 euros l' entrée ?


377. suzix@bdp - 29/01/18 14:17 - (en réponse à : marcel)

tu as dit qq part que j'allais râler (encore) contre les prix d'Angoulême. Enfin c'était contre Corben (ce qui n'est pas arrivé car aucun des 3 finalistes ne me tenait à coeur). "Grimr" je m'en fous mais qu'on le porte aux nues en indiquant que "cette année tout le monde sera d'accord avec le fauve d'or", ben je peux pas laisser passer. Désolé Hervé ... (;o)

383. Quentin - 29/01/18 22:02
"Grimr" je m'en fous mais qu'on le porte aux nues en indiquant que "cette année tout le monde sera d'accord avec le fauve d'or", ben je peux pas laisser passer

Tu n'as pas lu, donc tu ne peux pas juger. Quand tu l'auras lu, tu seras d'accord qu'il mérite le fauve d'or ;o)

Ben non je trouve cette Bd repoussante. Le dessin est très moyen, les couleurs sont tristes, la couv' déprimante, le thème chiantissime

Il ne faut pas s'arrêter à une première impression. Fait un petit effort, va jusqu'au bout. C'est comme un camembert: ca pue, les couleurs sont tristes, mais qu'est-ce que c'est bon quand on se donne la peine de goûter sans préjugé.

382. Odrade - 29/01/18 21:52
Piet heuh ?

O.

381. Lautreben - 29/01/18 21:41 - (en réponse à : Torpedo31200)
J'ai payé 25 balles mais j'm'ais ptète fait niquer aussi :)

380. Piet Lastar - 29/01/18 20:12
Un petit peu plus à l'ouest ?

379. Odrade - 29/01/18 19:17
C'était très bien.

Sauf les huîtres.


O.

378. torpedo31200 - 29/01/18 14:24 - (en réponse à : Lautreben - post # 371)
C' est pas 16 euros l' entrée ?

377. suzix@bdp - 29/01/18 14:17 - (en réponse à : marcel)
tu as dit qq part que j'allais râler (encore) contre les prix d'Angoulême. Enfin c'était contre Corben (ce qui n'est pas arrivé car aucun des 3 finalistes ne me tenait à coeur). "Grimr" je m'en fous mais qu'on le porte aux nues en indiquant que "cette année tout le monde sera d'accord avec le fauve d'or", ben je peux pas laisser passer. Désolé Hervé ... (;o)

376. marcel - 29/01/18 13:50
Fuii-fui-fuiiit.
(Sifflote perfidement).

Je sais pas exactement en quoi j'ai raison, mais ca fait touujours plaisir.

375. suzix@bdp - 29/01/18 10:33
Je préfère presque quand ils nous sortent un truc confidentiel parce que là, c'est décevant sur tous les plans : ce n'est ni une découverte ni un album qui domine la production annuelle.
A ce titre des albums consensuels ni trop grand public ni trop pointu y'en a plein.

Finalement Marcel avait raison ...

374. bert74 - 29/01/18 10:24
c'était un peu téléphoné pour Grimr, car c'était l'album le plus consensuel : très accessible grand public et néanmoins pointu.

Cela dit, c'est une très bonne BD et j'ai beaucoup aimé.

373. suzix@bdp - 29/01/18 08:57
368. herve - 27/01/18 21:13
Cette année, je pense que tout le monde sera d'accord sur ce prix.

367. Quentin - 27/01/18 20:54
Fauve d’or amplement mérité pour la saga de Grimr, qui est la grande révélation de 2017


Ben non je trouve cette Bd repoussante. Le dessin est très moyen, les couleurs sont tristes, la couv' déprimante, le thème chiantissime et le titre a été piqué au tome 27 de Lanfeust.

372. suzix@bdp - 29/01/18 08:53
C'est peut-être cette pression commerciale sans âme qui pousse les instance "intellectuelles" d'Angoulême à aller vers des BD plus rares dans leur sélection officielle. Dans ce cas, je plussoie à leur choix.

371. Lautreben - 28/01/18 09:41
Bon je rentre d'Angoulème et comme chaque année je me dis que c'est ma dernière fois...
Bon c'etait déjà un peu le cas avant mais la bulle principale s'est transformée en un Cultura géant and 10x trop de monde pour circuler et des sens de circulation pensés avec le cul. Les espaces de chaque éditeur sont tristes comme la mort, pas une figurine un peu sympa en déco, pas d'animations, juste des étagères avec des bouquins, une caisse et basta... c'est juste abusé de faire payer une entrée 25 balles pour ne rien pouvoir lire ou ne rien voir d'exceptionel.
les dedicaces se font en général hors du stand de l'editeur où des artistes sous payés (mais seuls attire-chalant de l'editeur) suent sur le papier pendant des heures pour... Oui pour quoi en fait?
Enfin bon les auteurs n'on pas la palme de l'exploitation puisque par exemple la petite caissière de chez Urban Comics n'a pas de pause dej ou même de pause toilette de la journée... c'est beau la pa$$ion de l'art...
Mention spéciale à Dupuis qui est le SEUL éditeur de la bulle qui a joué le jeu avec une animation devant le stand (des spirous qui distribuent de magazines, des figurines, de la deco, un espace de lecture, des planches sur les murs, un espace multimédia sur le film spirou (oui bon là c'etait pas necessaire mais bon c'est le geste qui compte), et enfin un espace jeu concours. Ils ont TOUT compris !
Et puis tu sors fâché évidement, maia bon tu passes au off du off et tu passe un super moment, une expo, un ptit coup à boire, des auteurs libres de leurs mouvements qui peuvent prendre le temps de discuter et de dédicacer ton album, tu passe au pavillon indé et tu vois qu'un certain Lewis T. Est toujours là en dédicaces loin des grosses écuries... et tu rencontre des brocanteurs de BD qui viennent de l'autre bout de la France en partageant le camion avec leurs concurentslocaux, des vendeurs d'affiches qui t'expliquent avec passion et au poil de cul près comment ils font la lithographie que tu tiens dans les mains...

bref comme chaque année je dis que c'est la dernière mais comme chaque année je réalise que l'esprit d'Angoulème que je connaissais quand j'etais gamin n'est pas mort. Seule une poignée d'irréductibles resiste encore et toujours et Je tiens à les encourager.
J'avoue que je viens certaines années car c'est l'un des rares événements BD qui ne se transforme pas en orgie Cosplay pour puceaux attardés, je viens aussi pour l'esprit cousinade du off du off (fluide) pour rencontrer des collectifs d'auteurs qui me vendent des BD à 3 euros imprimés sur du PQ, et pour eux je crois que je continuerai à venir. Tant qu'il y aura des gens qui feront le jeu de l'anti pognon je viendrai à Angoulème je viendrai les voir.

370. Victor Hugo - 28/01/18 03:44
Je suis d'accord avec Machin!

369. froggy - 28/01/18 01:47
Pas du tout! Le meilleur album de l'annee aurait du etre Gustave Caillebotte.

Farpaitement!

368. herve - 27/01/18 21:13
Cette année, je pense que tout le monde sera d'accord sur ce prix.

367. Quentin - 27/01/18 20:54
Fauve d’or amplement mérité pour la saga de Grimr, qui est la grande révélation de 2017

366. herve - 27/01/18 20:14
prix spécial du jury: "les amours suspendues"
prix du public culture: "dans la combi de Thomas Pesquet"
prix révélation: Berverly
prix de la série:Meg,Mogg & owl
prix du meilleur album:la sage de Grimr => le seul que j'ai lu!!

365. froggy - 27/01/18 00:26
Puisqu'on est samedi, ca me dit!

->

364. Victor Hugo - 26/01/18 23:38
Ca vous dit du Corben?


363. froggy - 26/01/18 17:50 - (en réponse à : Marcel)
Le probleme avec les commentaires est que peu de gens les lisent. Seul, reste l'article.

362. torpedo31200 - 26/01/18 16:42 - (en réponse à : marcel - post #360)
Correction, l' article précise qu' il est oublié depuis 20 ans par les grands éditeurs. Mais il a 12 bouquins, en comptant les Hellboy, publiés en moins de 20 ans.

361. torpedo31200 - 26/01/18 16:38 - (en réponse à : post # 357)
"oublié par les grands éditeurs", ça va faire plaisir à Marvel et Dark Horse...

360. marcel - 26/01/18 16:34
Si vous regardez les commentaires, a part deux trois en mode Zemmour de l'homme opprime par la femme qui a trop de pouvoir, tous traitent le journaliste de cretin qui n'y connait rien.
Le fait est que, dire que Corben n'est plus publie en France depuis 20 ans a part par Delirium, c'est oublier tous les travaux sous licence que j'ai signale dans le sujet idoine. Parce que Hellboy, quand meme, c'est pas une obscure BD publiee a tres peu d'exemplaires !

359. froggy - 26/01/18 16:25 - (en réponse à : Bertrand)
Ce n'est jamais que le journal cree par Pierre-Augustin Caron de Beaumrchais dont les pieces n'ont jamais inspire qu'un jeune musicien viennois prenomme Wolfgang-Amadeus et un autre italien prenomme Giacomo.

Et puis, il y a des gens tres bien qui ont ecrit dans Le Figaro, Marcel, Francois, Jean etc.

Allons, allons, Bertrand. Ce n'est pas parce que l'on n'aime pas ce journal qu'il faut le denigrer completement.

Et puis, il faut toujours lire les idees adverses. Elles ne servent qu'a conforter les notres

358. bert74 - 26/01/18 16:18
Putain une polémique là-dessus ! Complètement crétin ce journaliste...
Faut dire que, déjà, pour écrire un article dans un truc où il y a associés "Figaro" et "Culture"...

357. froggy - 26/01/18 16:11

356. torpedo31200 - 26/01/18 15:09 - (en réponse à : bert74 - post #355)
Les Grands Prix ont droit à une exposition, l' année d' après.
Et ça va être compliqué vu que les originaux de Corben sont très dispersés ou ne circulent pas.

355. bert74 - 26/01/18 14:50
Il y a surement une allusion que je ne comprends pas...
Peux-tu être plus explicite ? Ca m'intéresse.

354. torpedo31200 - 26/01/18 14:11 - (en réponse à : bert74 - post # 353)
Ben ils vont les trouver où les originaux ?

353. bert74 - 26/01/18 14:03
(allons-y pour la question ainsi appelée)
Et pourquoi, cher Torpedo ?

352. torpedo31200 - 26/01/18 13:41 - (en réponse à : Achab - post # 348)
Et on souhaite bon courage aux organisateurs pour l' expo 2019.

351. suzix@bdp - 26/01/18 12:22
Pour en revenir aux photos de mariage, mon beau-père m'a demandé plusieurs fois pourquoi je prenais pas telle photo et pourquoi je prenais celle-là. Et pourquoi je faisais presque que du N&B ... première réponse : parce que cette photo tout le monde va l'avoir faite, qu'en plus elle n'a pas d'intérêt artistique, que tout le monde se presse et donc que la photo sera naze. A la limite, l'intérêt aurait été de passer derrière les mariés pour justement prendre leur point de vue et tous ces smartphone et apn qui tendent vers eux. Ca aurait été intéressant ... maus pas réellement faisable sans niquer les photos de tous les autres! (;o)
Et pourquoi celle-ci? ... ben ça c'est du backstage papi. Celle-là elle a du sens. C'est intimiste. Personne d'autre le l'aura ... jamais plu.
Et pourquoi du N&B ? ... parce que tout est plus smart en N&B. ... et tout le monde prend en couleur donc quel intérêt.

Donc oui les photo de mariage imposées sont nulles, crispées, moches. Mais on peut aussi (et surtout) s'en détourner.

350. suzix@bdp - 26/01/18 12:15 - (en réponse à : dany)
Je suis d'accord.
Il faut donc que je trouve le temps de me former à la photo. Tu aurais des bouquins de référence? En fait ce qui me fait peur c'est de lire des trucs mauvais et donc de perdre mon temps en lisant cela mais aussi en essayant de mettre en application les cadrages, réglages, couleurs ... Genre tu veux te "mettre à la BD et tu commences par le dernier Astérix ... y'a mieux pour débuter non? (;o)

349. Danyel - 26/01/18 12:00
Les photographies de mariage sont rarement de grandes œuvres. Je m'arrête toujours devant les magasins de photos pour me marrer à regarder les portraits et les photos de mariage. C'est toujours d'un mauvais goût absolu. Je n'arrive jamais à savoir si c'est volontaire, parce que les clients n'ont aucune notion d'esthétique ou si c'est juste que le photographe est persuadé que c'est bien. J'ai tendance à penser qu'il met en vitrine son best of.

Et puis je ne crois pas que les photographes travaillent sur commande comme tu sembles l'imaginer. Il n'y a que dans la pub où ils le font. Les reporters font les photos qu'ils veulent sur un sujet donné. Pareil pour la mode. Dans la pub, on leur impose tout : le cadrage, le stylisme, la composition, les mannequins ou les paysages, parfois l'éclairage. On leur demande des retouches, même avant l'invention de Photoshop. Quand j'étais directeur artistique, je les emmerdais à demander de modifier ceci ou cela, à déplacer tel élément d'un millimètre. Là, on peut parler de commande. En contrepartie, ils sont bien mieux payés que dans l'édition où l'on gagne une misère. Enfin, les tarifs ont beaucoup diminué.
Ce qui corrobore ce que je pense de l'absence de notions d'esthétique du commun est que les annonceurs étaient souvent incapables de faire la différence entre deux dossiers de photographes et qu'il fallait souvent se bagarrer pour imposer son choix (les annonceurs allant toujours au moins cher). Cela demande de la pédagogie d'expliquer à des gars qui ont fait des écoles de commerce pourquoi tel photographe est meilleur que tel autre. On habite sur deux planètes différentes.


En école d'art, on apprend des techniques. On peut être influencé par un professeur, mais si on a une réelle personnalité artistique, on s'en détache et on suit son propre parcours. D'ailleurs, le professeur entre pour une part dans les influences mais l'autre part vient de ce que l'on voit. Quand on est étudiant, on va voir toutes les expos, cela fait partie de la formation. Et on continue toute sa vie pour le plaisir et pour continuer d'apprendre.
Rejeter les écoles a priori, est à mon avis une erreur. Une école est ce qu'on en fait. Parfois, c'est la trouille qui dicte cette attitude, la crainte de se confronter aux autres. Après, on peut inventer toutes sortes d'excuses et de bonnes raisons. Le danger est de se cantonner à ce que l'on sait faire. Une école a le mérite de pousser à tenter d'autres choses. Et, si on n'y fabrique pas des génies, au moins, on sort avec un bagage technique plus étendu.

Je viens de terminer un livre de photos de Stephen Shore, "Uncommon places". Il a fait ces photos quand il avait une vingtaine d'année, on percevait immédiatement que ce n'était pas un photographe comme les autres. Non seulement dans sa technique, mais aussi dans l'esprit de ce qu'il photographiait et communiquait. L'artiste apporte son univers, quand bien même il semble se limiter à n'être qu'une "banale" photo scotchée à la réalité.


348. Achab - 26/01/18 11:51 - (en réponse à : Corben grand prix )
Elle va être sympa l'affiche du festival l'année prochaine...

347. torpedo31200 - 26/01/18 11:35 - (en réponse à : marcel - post # 346)
Moi pas trop car je en pense qu' en nombre de lecteurs cumulés sur 45 ans, il pourrait facilement être devant Guibert et Ware.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio