Vide Cocagne

Les 48 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .



48. stefan - 08/03/17 03:21

47. suzix@bdp - 03/04/15 11:31
effectivement!

46. Stefan - 03/04/15 11:23
Ha dommage, c'est Fabien Grolleau qui va interviewer Tanquerelle en plus.

45. suzix@bdp - 03/04/15 09:41
suis sur Nantes ce week-end justement! Occupé mais j'y suis mais c'est mardi! (;o)

44. stefan - 03/04/15 03:17
Au fait, pour ceux parmi vous qui sont sur Nantes:

CLIC

43. stefan - 02/04/15 19:10
Ha? bah, on verra. Honnêtement, on n'aurait pas pu continuer chez l'ancien longtemps comme ça, alors c'est un peu quitte ou double.

42. torpedo31200 - 02/04/15 18:40 - (en réponse à : Stefan - post # 39)
Ce qui me faisait croire que vous manquiez de contacts avec d' autres acteurs, c' est le simple fait que beaucoup de ceux que je connais manifestent des échos très différents de ceux que tu entends.
En d' autres termes, changer de diffuseur n' était pas judicieux, ou plus prosaïquement s' apparente à un suicide éditorial.

41. Stefan - 02/04/15 17:05 - (en réponse à : Suzy)
Oui, je sais bien, j'ai une Fnac pas loin de chez moi, à Bayonne.
Dans les petites Fnacs, le responsable du rayon BD, si il commande des livres pour son magasin sans avoir un client derrière, la centrale de la Fnac lui envoie pas toujours même si elle en a 300 en stock qu'elle a placé nulle part.

40. suzix@bdp - 02/04/15 16:55 - (en réponse à : stefan)
Cela ne te rassurera peut-être pas mais à part les FNAC "huppées" de Paris downtown, aucune n'a tout ce qui sort, même chez les gros éditeurs.

39. Stefan - 02/04/15 16:38
On parle avec tout le monde tu sais, on n'est pas sectaires. Les libraires, tous ceux qu'on croise, les éditeurs, aussi (Même pas mal, Warrum, six pieds sous terre, Hoochie Coochie, Sarbacane... on a des contacts amicaux réguliers avec tous ces gens là et d'autres et on discute), des auteurs et des lecteurs sans arrêts en festival notamment, à notre boutique aussi et, accessoirement sur les forums ou facebook, on en trouve aussi. Je ne comprends pas bien ce qui te fait croire que ça pourrait ne pas être le cas.

Si le diffuseur est motivé pour diffuser un livre, je ne vois pas pourquoi on l'en empêcherait, Ulule ou pas. Nos livre on a envie de les faire vivre le mieux possible. Le Ulule, il a bien marché, mais il a touché principalement notre petit réseau d'amis facebook et d'amis d'amis.

J'ai l'impression que tu crois que je me plains en accusant notre ancien diffuseur de tous nos problèmes. Ce n'est pas le cas. On avait un vrai problème avec notre ancien diffuseur parce qu'il ne plaçait pas nos livre comme on l'aurait espéré. Bien trop souvent, les lecteurs et libraires à qui on parlait n'avaient pas du tout entendu parlé de nous, les petits éditeurs à qui on parlait et qui avait eu une expérience similaire à la notre nous disaient plus de bien du nouveau que de l'ancien. Même son de cloche chez pas mal de libraires avec qui on a pu discuter.

On a fait le pari de changer. Pour le moment, les choses nous semblent plus sérieuses avec le nouveau. J'entends bien ce que tu me dis, on sait bien que rien n'est gagné. Je sais bien que c'est avant tout à nous de nous bouger pour nos auteurs et de communiquer le mieux possibles avec nos maigres moyens. Ce qu'on essaie de faire.

Mes messages ici ont deux buts:
1 - récupérer des infos en discutant avec des lecteurs pour voir si d'ici j'observe un changement (mais je ne me contente pas de ce point de vue pour tirer des conclusions hâtives)
et aussi
2 - parce que ça me semble un moyen de sensibiliser les gens qui viennent ici à notre démarche de parler un peu de tout ça. En tant que lecteur moi même, ça me semble intéressant de savoir comment les BDs arrivent ou non jusqu'à mon panier, et je pense que ça peut intéresser d'autres gens sur ce forum.

38. torpedo31200 - 02/04/15 15:52 - (en réponse à : Stefan - post # 32)
Faudrait aussi parler avec d' autres acteurs du marché, des lecteurs, des libraires, des vendeurs, d' autres éditeurs de structure équivalente. Et arrêter de tout ramener aux forums et aux diffuseurs.

Pour la collection Alimentation Générale, si préfinancée par Ulule, pourquoi les librairies en prendraient ? Pourquoi des représentants se battraient pour vos livres, si ils sont déjà vendus avant ?

37. Stefan - 02/04/15 15:46
Merci à tous pour vos retours en tous cas.

Je continuerai à vous donner des infos comme ça, sur comment on s'en sort, si ça vous intéresse.

36. torpedo31200 - 02/04/15 15:46 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 33)
T' es gentil mais BDGest est trop cher pour eux. Et il n' y a que des gros éditeurs dans tes exemples, excepté Steinkis.

35. marcel - 02/04/15 15:15
Mon exemple n'est peut-etre (surement) pas significatif, mais mon libraire ne commande pas les albums Vide Cocagne, et ne les a donc pas en rayon (malgre le changement de diffuseur). De ce que j'ai compris, c'est la politique de retours du diffuseur qui ne lui convient pas.
En revanche, il m'a dit que si je voulais un album, il pouvait me le commander. Donc, une preview comme celle de BDGest peut amener les lecteurs qui sont dans mon cas a demander a leur libraire. Mais c'est donc une demarche volontaire, aucune chance de coup de coeur au feuilletage en rayon...

34. suzix@bdp - 02/04/15 15:10
Je pense que vu le type de BD "confidenteilles" que vous proposez, il y a des chances que ce soient des amateurs chevronnés qui vont principalement acheter. Et eux, se renseignent sur le net. Alors un grand ++++ pour les preview en tout genre.

33. suzix@bdp - 02/04/15 15:08
Sur 2014 pour te donner une idée j'ai acheté les titres suivants en grande partie parce que je les ai vus en preview (sans doute sur BDGest):

* La révolution Pilote 1968-1972 de Nicoby & Aeschimann paru chez Dargaud (janvier 2015)
* L'île aux femmes de Zanzim paru chez Glénat (janvier 2015)
* Buffalo Runner de Oger chez Rue de Sèvres (janvier 2015)
* L'Algérie c'est beau comme l'Amérique de Grand & Burton chez Steinkis (janvier 2015)
* Black Science #1 de Scalera & Remender chez Urban Comics (février 2015)
* Le reste du monde de Chauzy chez Casterman (avril 2015) (peut-être me souviens plus bien)


... donc 6 sur 23 ... un quart. Bon ensuite, il faut que je les vois en rayon. A part "L'Algérie" que j'ai cherché en rayon, les autres je les ai reconnus dans les nouveautés.

32. Stefan - 02/04/15 14:59
Torpedo C'est la notion d'ambitieux qui me semble subjective.
Pour ce que tu dis sur les tirages, on s'appuie en général sur l'avis du diffuseur justement qui a une meilleurs expérience que nous. On a aussi fait, pour certains livres, des plus petits tirages qu'on n'a pas fait diffuser oui.
Quant à la quantité de titre, ça dépend aussi du financement. Par exemple, la collection Alimentation générale, celle dirigée par Terreur Graphique, on l'a lancée grâce à un Ulule qui a très bien marché, on a donc des préventes assurées, et comme ce sont des auteurs qui commencent à avoir un petit nom, un tirage important et une diffusion semblaient logique.
Pareil pour les livres où on a une subvention du CNL, ce n'est pas évident et ça implique déjà un tirage important qui doit figurer dans le dossier. ça serait bête de pas profiter de ce coup de pouce si on peut l'avoir.

Suzy C'est très difficile de savoir à l'avance comment un livre va être reçu et pourquoi. Statistiquement, on a quand même souvent des chances de pas se tromper en disant que ça va pas marcher si l'auteur est pas très connu et l'éditeur petit. Par contre c'est très facile après coup, par contre de trouver des explications plausibles. Je me trompe peut être, mais je ne suis pas sûr que beaucoup de libraires spécialisés lisent les previews de BDGest. C'est déjà pas possible de lire tout ce qu'ils reçoivent dans leur boutique. Mais c'est sûr que c'est très agréable et appréciable, pour nous d'être mis en avant comme ça.

31. torpedo31200 - 02/04/15 14:38 - (en réponse à : Stefan * post # 29)
Pas si abstrait que ça. Si éditeur associatif et tirage à 500 exemplaires, faut essayer d' en vendre 300 en festivals. Pas la peine d' insister pour les placer en librairies.

Si éditeur pas associatif et qui vise des succès à 2500 ou 3000, faut sortir moins de titres et se concentrer sur les plus ambitieux, quitte à se les faire piquer par des industriels ou à être obligé de changer de diffuseur si l' on frôle les 7 à 10 000.
Dans tout marché, il y a des théorèmes et des référents, ce n' est pas si abstrait.

30. suzix@bdp - 02/04/15 14:26 - (en réponse à : stefan)
quel timing! Et je suis certain que cela joue sur les lecteurs et donc sur les libraires et peut-être aussi sur les FNAC (moi sûr!)

29. Stefan - 02/04/15 14:09
Torpedo => "le niveau pour être en librairie" ça me semble être un concept très abstrait. Si il y avait des gens qui savaient exactement ce qui a le niveau ou non pour être en librairie, on y trouverait moins de livres médiocres. Et il y en a un paquet. J'ai l'impression que ce qui compte en premier c'est le nom sur la couverture et en deuxième la puissance de feu de l'éditeur. Mais si on reste sur ces critères, on n'a pas beaucoup de nouveautés originales.
Quoi qu'il en soit, tu as sans aucun doute raison, (sauf qu'on vient sur Paris présenter nos livres avec nos crêtes, nos chiens, nos 8.6 et tout), on a bien conscience de ce qu'on est dans ce marché, on voit bien comment d'autres qui ont plus de bouteille et d'arguments éditoriaux que nous galèrent déjà. On est très lucide sur la maigreur de nos chances à long terme. Mais on n'a pas grand chose à perdre. Tant qu"on arrive à ne pas perdre des sous, on sort des bouquins qui nous plaisent, des bouquins qu'on a envie de voir et d'acheter en librairie. Si un jour ça s'arrête, tant pis, au moins, on aura essayé, on sera pas resté dans notre coin à nous plaindre.

Suzy => J'ai envie de dire: "TADAAAAAA!"

28. torpedo31200 - 02/04/15 13:05 - (en réponse à : Stefan - post # 26)
Mais une partie non négligeable de vos titres n' ont pas le niveau pour être en rayon. Ils sont sympas, édités par une structure associative, mais les deux tiers des tirages se vendront plus en festival et autres manifestations du livre.

Ceux "dirigés" par Terreur Graphique me semble un peu plus ambitieux. Mais je crains que Belles Lettres les poussent trop et que ça tue la structure d' ici 2017. Parce qu' avec 70 % de retours, Belles Lettres ne se battra plus pour vous, et aura même des résultats en dessous de la période Makassar.
Et je connais plusieurs vendeurs qui pensent que vous souffrirez bien avant. Parce que Belles Lettres ne va pas se battre pour des petits punks associatifs, qui ne se déplacent peut-être pas pour présenter leurs bouquins en réunion.

27. suzix@bdp - 02/04/15 12:39 - (en réponse à : stefan)
person, ce qui marche vraiment bien avec moi ce sont les prépubs avec 10/15 pages. Notamment sur BDGest.

26. Stefan - 02/04/15 12:34 - (en réponse à : Torpedo)
Oui, je vois aussi cet aspect des choses.

Mais là on ne peut s'en prendre qu'à nous même et à nos choix.
C'était beaucoup plus frustrant de ne pas arriver jusqu'aux rayons.

On verra les retours et l'accueil global de nos livres bien assez tôt...

25. suzix@bdp - 02/04/15 12:06
Les rayons des 2 FNAC que je fréquente le plus souvent ont pas mal évolué sur les 18 derniers mois. Par exemple : rassemblement FB avec les mangas. Avant il y avait une grande cloison entre les deux "mondes" ... maintenant ils partouzent! Développement des Comics aussi. Parfois des zones à thème. Et un peu de paraBD fait son apparition. Les petits éditeurs trouvent aussi leur place mais cela depuis des années maintenant.

24. torpedo31200 - 02/04/15 11:43 - (en réponse à : Stefan - post # 23)
Si la photo est récente, ce n' est pas une bonne nouvelle. Probablement 10 en mise en place, 0 vente. Donc taux de retour trop important et Belles Lettres cessera de vous chouchouter d' ici la fin de l' année.

23. Stefan - 02/04/15 09:45
Bon, déjà une différence par rapport à avant, pour la première fois, je suis entré dans une Fnac et j'ai trouvé une de nos livres mis en avant sans que j'ai eu besoin au préalable d'aller harceler une vendeuse pour ça:


22. stefan - 01/02/15 00:15
Ben, on fait ça dans les villes où on a des gens qui participent ou qui ont été publiés. Tours, Nantes, Biarritz, Lyon. On a deux auteurs sur Bruxelles, ils ont été en contact avec des librairies, il y a même eu des dédicaces d'organisées, mais je ne saurais pas te dire de quelles librairies il s'agit.

21. Quentin - 31/01/15 23:45
Au début des éditions indépendantes, les auteurs/éditeurs démarchaient eux-même les libraires. Ils venaient avec leur valise pleine de livres, les présentaient au libraire, qui faisait son choix et présentait les BD. Quand le conatct passait bien, certaines librairies organisaient même des événements spéciaux pour mettre en avant telle petite maison d'édition, ce qui leur donnait une grande visibilité.

Je ne sais pas combien tu payes ton diffuseur pour faire ce boulot, mais un billet de train pour Bruxelles serait sans doute un meilleur investisement. Rien ne vaut le contact personnel

20. stefan - 30/01/15 23:41
Tu as parfaitement raison Quentin. Mais si le diffuseur ne présente pas nos livres au libraire, ce qui fait parti de son rôle, il y a très peu de chance qu'il, le libraire, les lisent et ça réduit d'autant les chance qu'il les aime et les expose.

D'où, l'importance d'avoir un diffuseur qui a un bon réseau de libraires ciblés pour être intéressés par le genre de livre que l'on fait, même si évidemment, c'est nécessaire, mais pas forcément suffisant.

19. Quentin - 30/01/15 23:31
Jamais vu ces livres dans les librairies spécialisées à Bruxelles. Ceci dit, je n'y vais qu'une à deux fois par an et je rate beaucoup de choses. Je ne regarde donc en général que ce que les libraires ont bien aimé et décident de mettre en avant. Mais pour ces livres là, par contre, l'exposition est très forte, et sur de très longues périodes (parfois plusieurs années). Donc si tu veux que tes livres se vendent là-bas, il faut d'abord convaincre le libraire de les lire, puis espérer que ca lui plaira. S'ils ne les lisent pas, c'est pas la peine, ca ne sera pas mis en avant et ca passera inaperçu, quelque soit le diffuseur que tu utilises.

18. stefan - 30/01/15 23:23
Ha, c'est chouette, merci pour l'info.

17. torpedo31200 - 30/01/15 20:01 - (en réponse à : Stefan)
Je suis en train de préparer les titres de mars et avril, le nouveau diffuseur vous a fait une belle page de pub à la fin de leur livret destinés aux professionnels !

16. stefan - 29/01/15 23:12
Ah oui, c'est sûr, tu seras pas représentatif.

15. Manu temj - 29/01/15 12:21 - (en réponse à : stefan)
Salut Stephan,

Pour ma part, aucune difficulté à trouver vos livre (d'ailleurs je suis régulièrement client) puisque je suis à Nantes et que, probablement, vous les y déposez en direct.

Tous mes dealers habituels les ont et les exposent, à savoir : Aladin, la librairie Vent d'Ouest du Lieu Unique (sans doute là où vous êtes le mieux exposés), Coiffard et (mais là j'ai un doute), la librairie de la HAB galerie.

14. torpedo31200 - 29/01/15 11:00 - (en réponse à : stefan - post # 13)
La valeur ajoutée du diffuseur est l' accessibilité ou la possibilité de les commander.

Avec l' ancien diffuseur, j' étais dans le Sud Ouest, avec le nouveau dans le Sud Ouest + région Parisienne.

13. stefan - 28/01/15 22:10
Oui, pour ceux qui s'y connaissent un peu, ce n'est pas très dur à trouver, c'est sûr. Mais il n'y a pas tant de gens que ça qui s'y connaissent.

Pour la pertinence du choix l'avenir nous le dira. Mais quand sur plusieurs livres le placement en librairie est inférieur à ce qu'on arrive à vendre par nous même en festival, on en vient forcément à se demander où est la valeur ajoutée du diffuseur. Surtout quand une bonne partie des libraires en question sont soit des gens qu'on a nous même démarchés, soit des grandes surfaces culturelles qui nous retournent systématiquement tous nos livre sans qu'on ne les ai jamais vu en rayon.

Après on sait aussi qu'on ne fait pas des livres très grands publics et qu'ils ne sont pas forcément faciles à vendre.

De notre point de vue, les débuts avec le nouveau, la façon de dialoguer avec nous, de suivre les livres, de nous conseiller, nous semblent plus sérieuse, mais il faudra attendre plusieurs mois, pour voir les placements sur plusieurs livres, et surtout, ensuite, les retours, pour voir si la stratégie a été payante ou non.

Merci en tous cas de t'intéresser à nos livres et de les mettre en valeur.
Si ce n'est pas indiscret, tu es dans quel coin?

12. torpedo31200 - 28/01/15 18:48 - (en réponse à : Stefan - post # 6)
Même sans vouloir donné les noms, il n' y a que 2 diffuseurs qui peuvent correctement diffusés vos bouquins. Donc même sans aller sur LivresHebdo, tout le monde se doute que vous êtes passé de l' un à l' autre (ou l' inverse pour les plus étourdis).

Je pense que c' est plutôt une mauvaise chose. Parce que le nouveau est plus chic et select que l' ancien à mon sens.

Sinon, j' ai exposé au moins 5 bouquins Vide Cocagne en 2014 (et vendu 1). Record d' exposition à Serge & Demi serge, 6 semaines environ.

11. Stefan - 28/01/15 14:57
Ok, merci.

Le nom Vide Cocagne est juste un jeu de mots sans trop y réfléchir des créateurs de l'asso à l'époque qui est resté.

10. Bert74 - 28/01/15 14:25
Moi j'ai vu "Poete à Djibouti" chez Super-Héros (à côté de Beaubourg) assez bien mis en avant, à la fin de l'année dernière.

J'ai pas vraiment fait attention à l'éditeur et s'il y avait d'autres bouquins de Vide Cocagne (marrant comme nom, ça vient d'où ?).

Je vais être vigilant à l'avenir.

9. Achab - 28/01/15 13:32
Pareil.

Je ne me souviens pas avoir jamais vu un bouquin estampillé Vide Cocagne, mais :
1 - Je ne suis pas vraiment coeur de cible pour l'indé.
2 - Si il advient que j'en feuillette un représentant, il y a peu de chance que je fasse réellement attention au nom de l'éditeur.

Cela dit, je vais faire un noeud à mon mouchoir et voir si je peux en repérer lors de mes prochaines visites en librairie...

8. Stefan - 28/01/15 13:07
Ok,

Ben dis moi si ça change. Certains des livres déjà sortis vont être retravaillés par le nouveau diffuseur.

Merci encore, en tous cas.

7. marcel - 28/01/15 13:04
Bon, je suis quand meme alle voir sur le site (meme si je vois passer tes posts de promotion regulierement), et je te confirme que je n'ai jamais vu aucun de ces albums en facing. Apres, range bien sagement dans leur rayon inde (qui n'est pas ridicule dans ma librairie), je sais pas. J'ai meme pas vu le Boris Mirroir, auquel j'aurais surement jet un oeil si je l'avais vu.

6. Stefan - 28/01/15 12:53
Merci beaucoup Marcel.

Oui, j'ai bien conscience du problème de "noyé dans la masse" et du côté un peu subjectif de ce que je demande.
Mais ce que je sais c'est que moi, je les trouvais rarement quand j'allais dans une nouvelle librairie au hasard et que beaucoup de libraires n'étaient même pas familiers avec notre nom. Je sais aussi que le rayons indé est une sous entité du marché qui représente un volume un peu moins important et que ceux qui èrent dans ces rayons auraient pu remarquer certains de nos livres si ils y étaient : (VOIR ICI) surtout que je vous en poste régulièrement les couvs.
D'où cette petite expérience pour voir.

Le Fabrice Erre sortira à la mi mars.

Je préfère pas donner le nom des diffuseurs concernés, justement parce que cette étude reste un peu subjective et que mon but n'est pas d'accabler des gens qui essaient de faire leur boulot dans des conditions pas toujours facile. Je tente juste de me rassurer un peu...

5. marcel - 28/01/15 12:04
Desole, j'ai quelques soucis avec le site, j'ai clique plusieurs fois parce que ca avait pas l'air d'etre enregistre...

4. marcel - 28/01/15 12:01
Pour etre franc, je n'y ai pas apporte une attention particuliere, mais je n'ai pas souvenir de les avoir croises, non. Mais la surproduction actuelle etant ce qu'elle est, pour "voir" vos livres, il aurait fallu que je les cherche specifiquement.
Maintenant, si tu me donnes la date de sortie, par exemple du Fabrice Erre, je peux te dire au cas par cas si mon libraire est fourni.
C'est qui votre nouveau diffuseur ?... Makassar ?... Mon libraire est affilie Canal BD, si l'info est utile...

3. marcel - 28/01/15 12:01
Pour etre franc, je n'y ai pas apporte une attention particuliere, mais je n'ai pas souvenir de les avoir croises, non. Mais la surproduction actuelle etant ce qu'elle est, pour "voir" vos livres, il aurait fallu que je les cherche specifiquement.
Maintenant, si tu me donnes la date de sortie, par exemple du Fabrice Erre, je peux te dire au cas par cas si mon libraire est fourni.
C'est qui votre nouveau diffuseur ?... Makassar ?... Mon libraire est affilie Canal BD, si l'info est utile...

2. marcel - 28/01/15 11:59
Pour etre franc, je n'y ai pas apporte une attention particuliere, mais je n'ai pas souvenir de les avoir croises, non. Mais la surproduction actuelle etant ce qu'elle est, pour "voir" vos livres, il aurait fallu que je les cherche specifiquement.
Maintenant, si tu me donnes la date de sortie, par exemple du Fabrice Erre, je peux te dire au cas par cas si mon libraire est fourni.
C'est qui votre nouveau diffuseur ?... Makassar ?... Mon libraire est affilie Canal BD, si l'info est utile...

1. Stefan - 28/01/15 10:59
Salut,

je crois que la plupart des gens qui viennent régulièrement sur ce site commencent à me connaitre un petit peu, et savent que je fais parti de Vide Cocagne, petit éditeur Nantais. Je viens ici régulièrement faire la promotion de nos livres.

Jusqu'ici, nous étions peu satisfaits de notre diffuseur, nos livres étaient difficiles à trouver. En fait on avait assez l'impression qu'on ne les trouvait quasiment nulle part.

Nous avons maintenant changé de diffuseur, et j'aimerais avoir votre retour là dessus. Je sais que la plupart d'entre vous passent un certains temps chez divers libraires spécialisés.

Pourriez vous me dire si ces trois dernières années il vous est arrivé au moins une fois de tomber sur un livre Vide Cocagne chez un libraire? Si oui, le(s)quel(s) (livres et libraires)? Ou plus généralement, aviez vous déjà entendu parlé de Vide Cocagne autrement que par moi?

Pourrez vous me dire dans les mois qui viennent si ça vous arrive plus de voir nos livres en librairie?

En vous remerciant infiniment de votre collaboration.

Bises.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio