Que pensez vous des collectionneurs?

Les 132 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3


132. froggy - 23/11/22 16:35
Effectivement. Ca lui a coute cher le Pernod.

131. Odrade - 23/11/22 14:25
Joli film de 2016 lors de la dispersion d'une partie de la collection BD de Renaud (le chanteur).

De bien belles pièces...
https://votreargent.lexpress.fr/placements/video-cette-impressionnante-collection-de-bd-de-renaud-mise-aux-encheres_1787268.html

O.

130. froggy - 02/10/22 20:41 - (en réponse à : heijingling)
Comme il me reste encore un peu de memoire et bien que mes Achille Talon sont toujours en France, je me suis rappele que le gag en question est celui qui ouvre le troisieme album, Achille Talon persiste et signe. Les premiers gags constituant les deux premiers albums n'etaient qu'en une seule planche.

Celka me fait penser que Dargaud pourrait envisager de faire une integrale complete de la serie, dans l'ordre chronologique. Ce ne serait pas un luxe, je crois qu'il y a pas mal de materiel inedit en album.

129. heijingling - 02/10/22 16:02
Alors, il y a un gag. Je n'ai pas tous mes Achille Talon sous la main, et n'ai pas retrouvé celui dont parle froggy, mais, les gags d'Achille Talon sont le plus souvent sur deux pages, prépubliées dans Pilote (j'ai des souvenirs de recto-verso), mais en album, ils sont sur deu pages se faisant face, soit paire-impaire. Est-ce une demande stricte de Greg? Toujours est-il que, pour e faire, le premier gag se doit de faire une (ou trois) pages. Or, dans Les insolences d'Achille Talon, le premier gag s'étale bien sur une seule page, mais il s'agit uniquement de la seconde page d'un gag qui en compte deux, et puisqu'il en manque la moitié, l'album s'ouvre sur un gag incompréhensible.
Regret de ma part: cet album m'avait été dédicacé par Greg, mais je ne l'avais pas encore lu, ignorais donc cette incongruité, et n'ai donc pas pu en demander l'origine à l'auteur...

128. heijingling - 02/10/22 09:24
-froggy: "il y a un sublime gag d'Achille Talon, dans un des premiers albums, quand il explique a Rene Goscinny pourquoi il faut que son recueil commence par un gag en une planche avant de passer a ceux en deux."

Je me souviens de ce gag. Van Hamme se fait vieux, il confond sa vie réelle avec les mésaventures d'Achille Talon au journal Polite.

127. froggy - 02/10/22 00:19
Durant les annees 50, dans le journal de Spirou, a la contrainte du suspense de fin de planche pour appater le lecteur, il y avait aussi celle de la premiere case de chaque planche qui ne devait servir a rien dans l'histoire car lors de la prepublication dans le magazine, elle etait utilisee pour mentionner le nom de la serie, le titre de l'episode et le cas echeant, celui du dessinateur. C'est le cas pour de nombreux Buck Danny de cette periode mais aussi pour les autres series de Charlier, Kim Devil, La Patrouille des Castors. Il faut rajouter les Timour de Sirius, peut-etre Lucky Luke? Evidememnt, la case dessinee etait replacee dans l'album.

Sur le suspense de fin de planche, Tillieux en etait un maitre. La premiere fois que j'ai lu Les moines rouges et Les 3 taches dans Gil Jourdan, c'etait dans des fascicules du journal qu'une des meilleures amies de ma soeur avait. Le probleme est que parfois, il manquait un numero apres 3 ou 4 qui se suivaient et c'etait drolement frustrant car je comprenais mal ce qui s'etait passe quand je reprenais le fil de l'histoire apres un trou de 2 ou 4 planches. Ce n'est que quelques annees tard que j'ai su ce que contenait la fameuse caisse dans Les Moines Rouges apres avoir enfin achete l'album. C'es un des raisons pour laquelle Gil Jourdan est une des premieres series que je fis quand j'ai commence a acheter des bandes dessinees. J'ai d'ailleurs decouvert la serie plic ploc car j'ai evidememnt commence par ces deux titres. :-)

Et pour finir sur ce sujet, il y a un sublime gag d'Achille Talon, dans un des premiers albums, quand il explique a Rene Goscinny pourquoi il faut que son recueil commence par un gag en une planche avant de passer a ceux en deux.

126. heijingling - 01/10/22 08:39
"Pas sûr de te comprendre, sur un album, le cliffanger doit arriver aux pages impaires et pour rétablir le processus sur les magazines, la premières parution était souvent un peu plus longue ( trois pages et le tour est joué).

Ce que je dis, c'est qu'avant les années 80, ce qui comptait était la publication en magazine, pas celle en album. Cette publication se faisant en une ou deux, plus rarement trois ou quatre (ce que dans Spirou ils appelaient "maxi chapitre"), pages par semaine (car dépendant de plusieurs aléas), dans l'impossibilité de prévoir, les auteurs mettaient un maximum de suspens (cliffhanger) tant en pages paires qu'impaires. Je viens de regarder encore deux autres albums au hasard La malédiction des sept boules vertes 1 et Thorgal "La chute du breitzel à risque", et effectivement, cliffhanger pas à chaque page, mais aussi bien en pages paire qu'impaire.
Donc, quand Van Hamme dit qu'il a appris dans les magazines à placer les cliffhanger en page impaire en vue de l'album, c'est une grosse connerie, puisque personne ne le faisait, y compris lui.
En sous titre du Thorghal, il est bien marqué "une histoire du journal Tintin", c'est le journal qui primait, pas l'album.
Encore une fois, Van Hamme réécrit l'histoire comme ça l'arrange.

125. pm - 30/09/22 23:27 - (en réponse à : Heijingling)
Pas sûr de te comprendre, sur un album, le cliffanger doit arriver aux pages impaires et pour rétablir le processus sur les magazines, la premières parution était souvent un peu plus longue ( trois pages et le tour est joué).

124. heijingling - 30/09/22 21:18
Et comme je l'ai dit message 118, pour les séries publiées à deux pages par semaine, cliffhanger surtout en page paire, pour que le lecteur ait envie d'acheter le magazine la semaine suivante (Greg était rédac chef de Tintin, il était plus préoccupé par les ventes du magazine que par la façon dont on lisait les albums).

123. heijingling - 30/09/22 21:14
Dans les années 70, la majorité des séries étaient publiées au rythme de deux pages par semaine, certaines au rythme d'une page, pour faire durer, ou parce que le dessinateur avait pris du retard (Yoko Tsuno par exemple), mais les magazines vendaient encore beaucoup à l'époque, la domination des albums était encore à venir, et les suspens étaient bâtis en fonction de leur publication dans les magazines, bien plus que pour l'album, donc, en album, le suspens pouvait tomber en page paire comme impaire, cela dépendait de ce qui avait été conçu pour le magazine, et Greg faisait pareil.
Je regarde le premier Bernard Prince: suspens (cliffhanger) quasi à toutes les pages, paires comme impaires. Olivier Rameau "La caravelle de n'importe où", pareil. Thorgal "La galère noire", pareil.
Il a bon dos, le "j'ai appris à mettre du suspens dans les pages impaires pour créer un page turner dans les albums".
Je répète, Van Hamme a dit une connerie (ou une vantardise, pas grosse différence).

122. marcel - 30/09/22 16:40
Van Hamme raconte donc des conneries quand il dit qu'il a appris ça dans les magazines.
Pas vraiment. Quand il a debute, ca se faisait effectivement beaucoup. Et puis il a beaucoup "regarde" Greg, qui était plutôt sur des series publiees par deux pages, dans Tintin.

121. marcel - 30/09/22 16:38
Et une seule jusque dans les annees 70 pour certains auteurs vedettes (on faisait durer), comme pour Alix, par exemple.

120. pm - 30/09/22 16:09 - (en réponse à : Heijingling)
Blake et Mortimer sortait avec une page par semaine, c’était la dernière page du journal. Pas mal de Tintin aussi, à partir de Coke en stock je crois.

119. pm - 30/09/22 16:07
Il y avait le Temple du soleil aussi, bien sûr, magnifique double page dans les débuts du journal Tintin.

118. heijingling - 30/09/22 16:05 - (en réponse à : Bert74, marcel)
Une page par semaine (donc cliffhanger à chaque page, du moins pour les auteurs qui s'amusaient à ça), c'était il y a vraiment longtemps, à partir de la fin des années 50, pour Spirou, Tintin et Pilote en tout cas, c'était plutôt deux pages par semaine, et donc, cliffhanger en page paire.
Je viens de regarder sur L'affaire du collier et Le spectre aux balles d'or (fin années 60 et début 70 donc), cliffhanger, quand il y en a, aussi bien en page paire qu'impaire.
Van Hamme raconte donc des conneries quand il dit qu'il a appris ça dans les magazines.

117. pm - 30/09/22 16:00 - (en réponse à : Bert)
Hergé a repris pas mal de planches pour la publication en album ( Lune, Affaire Tournesol etc.) parce que ça ne correspondait pas avec la publication dans le journal Tintin. Par exemple il y a des planches sur deux pages du journal, les strips s’étendent sur les deux pages, il faut remodeler la planche pour une publication en album.

116. heijingling - 30/09/22 15:52 - (en réponse à : Torpedo31200#111)
Auteur, oui, artiste, non, artiste contemporain (ce qui a une signification propre) encore moins.

115. marcel - 30/09/22 14:32 - (en réponse à : Bert)
J'ai toujours eu en tête que les publications en magazine était reproduite à l'identique en album, c'est à dire en tombant sur le A suivre en fin de page impair.

Dans les vieilleries, y aussi beaucoup de series qui publiaient une seule planche par semaine. Du coup, case de "suspense" sur toutes, paires ou impaires.
Et Franquin, c'est encore plus le bordel, puisque Spirou était pendant longtemps publie directement en couv, donc seulement trois bandes pour laisser un bandeau-titre, et c'est entierement remonte dans les albums.
Pour le coup, "l'integrite" des planches n'était pas du tout respectee, pas meme les bandes seules.



Je me rappelle d'une interview de Van Hamme où il disait qu'il avait cette déformation (pour les scénars des BD qu'il écrivait) du cliffhanger de dernière case de pages impairs (et ça se vérifie effectivement assez facilement dans ses albums) car ça correspondait à ce qu'il avait appris lorsqu'il travaillait pour des publications en périodiques.

Greg aussi faisait beaucoup ca, comique ou realiste, et souvent de manière completement gratuite.
A contrario, j'avais lu une interview de Vance qui expliquait qu'il faisait attention a placer les cases qui attirent l'œil, qui donnent un peu plus envie d'entrer dans l'histoire, dans les deux premiers tiers de la partie droite des planches impaires, parce que quand on feuillete rapidement l'album en librairie, on ne voit que ca.
Mais il parlait de XIII, donc l'album avait déjà supplante la presse et, malgré sa déjà longue carriere, il n'était pas la sur des reflexes de publications periodiques.

De nous jours, version album ou pas, il faudrait déjà que certains dessinateurs/scénaristes apprennent a agencer leur sequences, en evitant de changer de scene en milieu de bande, au plein centre de la page, ou juste apres la premiere case d'une page paire. Bref, quand c'est pas naturel du tout et que ca donne l'impression que la planche n'est pas pensee comme un tout coherent.

114. pm - 30/09/22 12:21 - (en réponse à : Suzix)
Je le pense aussi. Cependant je ne suis jaloux d’aucun collectionneur d’albums. Il y a bien quelques Tintin n&b, pas beaucoup en fait ( mais bien sûr dedans il y a le Soviet), que j’aimerai pouvoir m’offrir un jour, mais j’aime beaucoup le mélange de bouquins modernes et classiques de ma collection. En général les amateurs de bd classiques n’aiment pas du tout les orientations plus modernes de ces vingt ou trente dernières années ( il suffit de voir les réactions de Piet Lastar avec Trondheim), et préfèrent lire indéfiniment des avatars de plus en plus insipides de leurs séries fétiches. Inversement ceux qui ne lisent que ce qui sort s’intéressent rarement au patrimoine, et moi j’aime les deux.

113. suzix@bdp - 30/09/22 11:31
107. Bert74 - 29/09/22 17:57 - (en réponse à : pm)
Pas de quoi être jaloux, il a l'air d'avoir bien moins de BD que toi. Il doit se sentir bien seul avec sa misérable collection de seulement quelques centaines d'albums...

D'ailleurs, est-ce vraiment un bédéphile ?

Je suis prêt à parier qu’il a facile 5 à 10 fois plus d’albums que ce qu’on voit sur la vidéo. Déjà sur les autres murs de la pièce. Le mec a une piece-musée qd même ! Alors il doit aussi avoir plusieurs pièces ou murs pour sa bdtheque.

112. pm - 30/09/22 10:34
Pas des cigares, du sceptre, voulais-je écrire.

111. torpedo31200 - 29/09/22 20:28 - (en réponse à : heijingling - post # 108)
Marini est bien un auteur contemporain.

Bert74 - post # 104
C' est à la place sur les étagères que certains reconnaissent les "vrais" collectionneurs. Ils savent qu' ils ne guériront pas, donc ils ont toujours de l' espace pour le syndrome.

110. pm - 29/09/22 20:04 - (en réponse à : Bert)
Je ne suis pas du tout jaloux de ses BD mais de certaines de ses planches, comme la double des cigares.

109. Bert74 - 29/09/22 18:21
et les doubles pages en magazine ne se retrouvaient pas toujours ainsi en album

Tiens, ça mérite une petite discussion ça.
J'ai toujours eu en tête que les publications en magazine était reproduite à l'identique en album, c'est à dire en tombant sur le A suivre en fin de page impair.
Je me rappelle d'une interview de Van Hamme où il disait qu'il avait cette déformation (pour les scénars des BD qu'il écrivait) du cliffhanger de dernière case de pages impairs (et ça se vérifie effectivement assez facilement dans ses albums) car ça correspondait à ce qu'il avait appris lorsqu'il travaillait pour des publications en périodiques.

108. heijingling - 29/09/22 18:00
J'ai arrêté à 3'10, quand il qualifie Marini d'artiste contemporain en montrant deux de ses planches.
Son précédent écart de langage est quand il dit qu'à la lecture d'une BD, on voit les pages deux par deux, et les collectionne donc en "doublon" parce que conçues ainsi. D'une part, pour toute la BD classique publiée d'abord en magazine, ce n'était pas toujours, loin de là, le cas, et les doubles pages en magazine ne se retrouvaient pas toujours ainsi en album, d'autre part, même en album, il peut y avoir par exemple des pages intercalaires (F'murrr s'est amusé là-dessus).

107. Bert74 - 29/09/22 17:57 - (en réponse à : pm)
Pas de quoi être jaloux, il a l'air d'avoir bien moins de BD que toi. Il doit se sentir bien seul avec sa misérable collection de seulement quelques centaines d'albums...

D'ailleurs, est-ce vraiment un bédéphile ?

106. pm - 29/09/22 17:26
J’avais déjà vu cette vidéo, le mec se la joue pas mal quand même, mais je suis jaloux alors ça ne compte pas.

105. Bert74 - 29/09/22 16:20
Ca m'encouble un coin, moi.

104. Bert74 - 29/09/22 16:19
J'ai pas tout écouter, mais comme Laurent je trouve que ça se tient. Après j'ai un peu perdu le fil quand il extrapole aux livres, mais bon.

Sinon deux choses sont frappantes :
- putain le mec, il a même une salle d'exposition !!
- comment il fait pour avoir encore tant de place sur ses étagères !!!!

103. Victor Hugo - 29/09/22 16:14
Sinon c'est intéressant sa philosophie de collectionneur, ça a du sens. Je ne trouve pas qu'il s'encouble particulièrement.

102. Odrade - 29/09/22 10:54 - (en réponse à : VH)
lol

O.

101. Bert74 - 28/09/22 17:55
Je vous voulais dire "Yatta ma petite Zora !"

100. Bert74 - 28/09/22 17:48
Merci mon petit Robert !

99. Victor Hugo - 28/09/22 17:25
encoubler (s') v.pr. En Suisse, s'empêtrer dans quelque chose qui traîne par terre (Trébucher, s'empêtrer).

98. Odrade - 28/09/22 14:49
Ce monsieur a tellement à raconter, parfois il s'encouble ;o)
Dommage qu'il ne donne pas les noms de tous les auteurs des planches.
Mais j'ai trouvé intéressant... Je ne sais pas si la video a déjà été postée.
J'irais bien jeter un oeil à sa collec.



O.

97. yancomix - 15/10/21 19:34 - (en réponse à : Philippe)
Merci pour les liens, je vais voir ça.

96. yancomix - 15/10/21 19:31 - (en réponse à : Philippe)
Bicarbonate de soude, on est en train d'essayer.
Bicarbonate dans un gobelet enfermé avec un livre dans un sac poubelle, on laisse trois jours. Je reviendrai te dire si il y a un résultat ! :-D

95. pm - 15/10/21 19:31
autre méthode
Je reste dubitatif...

94. pm - 15/10/21 19:27

93. pm - 15/10/21 19:24 - (en réponse à : yanco)
Enfin, il parait que le bicarbonate de soude peut atténuer la chose mais je ne l'ai pas essayé. Il faut les mettre dans une boite avec le bicarbonate de soude.
Tu me diras si c'est efficace.
Si les albums sont jaunis, genre Gitane Maïs, c'est sûr que ça ne partira pas.

92. pm - 15/10/21 19:21 - (en réponse à : Yanco)
Nan, c'est mort, malheureusement.

91. yancomix - 15/10/21 19:03
Peut-être pas le bon sujet mais je ne sais pas où poser ma question :
Je viens de récupérer quelques albums entreposés depuis presque 30 dans une pièce où quelqu'un devait (beaucoup) fumer.
L'odeur des livres est immonde.
Auriez-vous des astuces pour faire disparaître ça ?

90. suzix@bdp - 30/03/21 22:16
cet été un transporteur international a perdu une caisse avec un instrument que nous devions mettre à jour. Donc pas à nous l’instru. Valeur élevée. Les transporteurs remboursent au poids même si tu as déclaré la valeur soit 35 fois moins que le préjudice. Notre assurance a argué que dans vers ce pays là (hors EU) nous étions assurés pour du SAV ( reparations) et pas pour une mise-á-jour ... et si nous l’avions été (c’est maintenant le cas et pour pas plus cher ...) il aurait fallu se battre pour qu’ils paient qqchose car ils auraient prétexté la vétusté ... or on est sur des instru scientifiques donc il y a obsolescence mais certainement pas comme une cafetière ou un smartphone ... paient JA-MAIS

encore eu à faire aujourd’hui pour autre chose ... lamentable. Ils se mettent tous d’accord (les 3 experts) pour un défaut d’entretien et donc ils vont faire porter le risque sur un pauvre gars qui n’y est sans doute pour rien. Il va devoir faire marcher son assurance responsabilité civile je pense ... le pb vient d’ailleurs mais ça remue trop de merde donc hop ils poussent le truc vers le plus faible.

89. torpedo31200 - 30/03/21 22:16 - (en réponse à : suzix@bdp - post # 88)
Je ne te contredis pas.
C' est juste compliqué d assurer 15 000 bouquins (peut-être 400/an donc faut réactualiser) et faut mesurer le taux d' humidité et le faire constater.
Et une assurance, ça coûte trop cher pour la plupart des artistes.

88. suzix@bdp - 30/03/21 22:05 - (en réponse à : torp)
même assuré c’est un leurre. Ils trouvent toujours une raison pour ne pas payer ... il avait un détecteur incendie ? un extincteur? oui! ah pas le bon et pas révisé assez récemment ...

87. suzix@bdp - 30/03/21 22:01
j’ai plein d’exemples. En fait presqu’à chaque fois que j’ai eu besoin de faire appel à une autre assurance autre que assurance voiture/flotte.
Un exemple simple avec l’assurance transport matériel pour perte, destruction ou casse. On fait fabriquer une caisse spéciale avec renforts et mousse épaisse découpée dédiée pour un instrument d’optique (coûteux). À la 3e expé la caisse n’a rien mais un choc a été tellement violent que ça a atteint la protection plastique de l’instru et une carte électronique a été cassée. Conclusion de l’expert : si ça a été cassé c’est que c’était mal protégé!!!! Fin de l’histoire ... pour une assurance transport prenant en charge la casse faut m’expliquer dans quel cas ils remboursent!? ...

86. torpedo31200 - 30/03/21 21:57
C' est rare que 15000 bouquins soient assurés.
Déjà car ça suppose des factures, historiques et réactualisations régulières. Et faut les lister. Et c' est un artiste.

85. suzix@bdp - 30/03/21 21:51
assuré ou pas les souvenirs de toute une vue ne se rachètent pas.
Et puis franchement les assureurs font tout pour ne pas payer. Tu paies ton assurance habitation pendant des années et le jour où il y a un gros sinistre et pas un petit dégât des eaux que tu pourrais toi-même prendre en charge, genre fissures dues à la sècheresse ou incendie ils commencent par te sortir les petites lignes du contrat. S’ils n’ont pas trouvé dans le contrat, ils envoient un expert qui va chercher la moindre excuse technique même bidon pour ne pas payer. Et si un premier expert n’a rien trouvé ils en envoient un autre plus expérimenté ou plus équipé ... qq exemples: si l’incendie est parti de ta cheminée et que tu ne l’as pas faite ramoner, niqué. Si elle a plus de 2 coudes, niqué (pourtant tu as payé le contrat). Si ça vient du tableau électrique et qu’il était au choix plus aux normes ou trop ancien, niqué. Si c’est une fissure due à la sécheresse ils vont examiner tout le sous-sol avec des caméras : si évacuations pas aux normes ou bouchées niqué même une seule ... et ainsi de suite.
Et le pb n’est pas qu’avec les particuliers c’est pareil avec les entreprises, même avec les grosses ... travail d’escrocs. Une honte.

84. Odrade - 30/03/21 21:11
Aucune idée. Il pense que non. Il est au fond du trou, là.
Heureusement, il a plein de gens qui essaient de l'aider.

O.

83. froggy - 29/03/21 16:55
C'est bien triste, ils n'etaient pas assures?



 


Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio