Laurel mignonne mais alors nounouche

Les 228 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5


228. Kikôm - 04/03/17 00:40
Putain, y'en a un foin sur ce thread! Incroyable. On se rend pas compte mais ça lurk sec dans la pénombre.

227. nem° - 21/10/15 16:00
Je crois pas que les artistes s’expriment.

Propos scandaleux! Je m'exprime si je veux! Tiens, goûte donc mon Broutage de patelles à marée basse


226. suzix@bdp - 21/10/15 15:28
d'acc. Content de voir qu'il y a qd même une structure pour cela.

225. Kikôm - 21/10/15 15:09
Je suis affilié à la maison des artistes. Donc j’encaisse le chèque, je déclare à la MDA, à laquelle je cotise en fonction l’année suivante.

224. suzix@bdp - 21/10/15 15:02
Pour une vente de 1000 euros dans ta poche, tu touches vraiment 1000 euros ou bien y'a des "taxes". En gros, t'es sous un régime particulier ou tu prneds juste les chèques, tu les mets sur ton compte et tu fais ta déclaration d'impôts en fin d'année? Oui je sais ce sont des considérations bien terre-à-terre (;o) mais je connaissant pas d'artistes dans ton genre, je suis curieux d'avoir une vue globale du "tableau", le dessin encadré n'étant que la partie émergé de l'iceberg n'est-ce pas?

223. Kikôm - 21/10/15 14:45

222. Mr Degryse - 21/10/15 14:34
C'est quoi l'adresse de ton site déjà?

221. Kikôm - 21/10/15 14:11
Non sur 2014/2015 le nombre de grands dessins est le même en fait. On dirait pas car il y a plus de dessins. Donc des petits/moyens en plus. La raison est simple: j’ai travaillé comme un malade.
C’est dû notamment aux opportunités d’expos.
Après j’ai aussi progressé techniquement. Je gère mieux certaines trucs qui me prenaient des plombes auparavant.

Les plus grands sont à 5000 (genre 100x60cm), encadrés, sous verre etc.. Et quand ça passe par une galerie, moi je ne touche que la moitié.

Et j’en ai rien à foutre d’avoir à me justifier!
Quant au prix horaire, ah ah, bonne blague..

220. suzix@bdp - 21/10/15 13:32
Tu racontais que tu ne peux pas vraiment satisfaire les galeristes parce qu'il faut "produire" assez et que tes dessins ne sont pas réalisables dans un temps compressible. Je vois que tes dessins de 2014 & 2015 sont de plus petite dimension que ceux des années précédentes, est-ce que cela découle d'une certaine réalité "économique" (temps donc prix et nombre d'oeuvres dispo ...)?
Perso, je pense que je pourrais accrocher certains de tes dessins chez moi. Pour me rendre compte de ce que cela implique d'avoir de telles oeuvres au mur, pourrais-tu me dire quel prix tu demandes pour un grand dessin? Si tu ne veux pas donner le tarif ici (parce qu'il faudrait te justifier en allant jusqu'à calculer le prix horaire ... ce qui serait d'un grand ridicule, on n'est pas à l'usine!), tu peux le faire en MP sur BDGest mais tu sais que, moi, ce n'est pas de parler d'argent qui me dérange (c'est plutôt la réactions des autres qui me dérange (;o)) donc tu peux balancer ça, no problème.

219. suzix@bdp - 21/10/15 13:22 - (en réponse à : kiki)
Ta décision de ne pas les nommer est tout à logique vu ce que tu dessines. Je me doutais de ta réponse ... mais il n'en reste pas moins que ce n'est pas le chemin le plus simple pour faire connaître tes oeuvres ! (;o)

218. Kikôm - 21/10/15 13:16
Oui collection privée, c’est vendu.

Non c’est pas une norme de ne pas nommer ses oeuvre. Bien que ça puisse souvent arriver.
En l’occurence, c’est un choix réfléchi. Je suis la logique du travail jusqu’au bout. A savoir, entre autre et pour faire court, la recherche d’une sorte d’innommable. Une tentative de jouer avec les mécanismes cognitifs du spectateur.
Si je donne une titre, donc une interprétation des images, je court-circuite tout ça. Ce serait absurde. J’ai des titres persos, mais je les garde pour moi. Je préférerais que le spectateur nomme lui même les choses. C’est ça que j’appelle être l’auteur de son regard.
Certains le font sans problème, d’autres s’en plaignent parce que je ne les prend pas suffisamment par la main ou que ça dénoterait une sorte de manque d’engagement de ma part.
En fait c’est surtout que ça va à l’encontre d’une conception début de siècle complètement surannée et encore très ancrée de l’artiste qui exprime sa personnalité, son monde intérieur ou je ne sais quoi. Je crois pas que les artistes s’expriment.

Ce qui est intéressant c'est de voir la réaction des enfants. Quand tu leur dis qu'ils ont le droit de voir ce qu'ils veulent, eux ça leurs pose pas du tout de problème!

Bref du coup je mets des numéros.

217. suzix@bdp - 21/10/15 10:54 - (en réponse à : kiki)
promis, c'était pas moi! je viens juste de cliquer sur le lien! (;o)
Par contre j'y ai vu des dessins que je ne connaissais pas. J'aime beaucoup les dessins de 2011/2013 avec les soldats. Plus facile à appréhender sans doute.
Ceux qui sont "collection privée" sont vendus donc?
Est-ce que c'est la norme de ne pas nommer ses oeuvres? ... non parce que ce serait plus facile pour le "public" de se repérer et d'en parler entre eux (très important le bouche à oreille).

216. longshot - 21/10/15 10:21
Ah oui ? Ah ben c'est le moment de remonter ce vieux sujet, alors.

215. Kikôm - 21/10/15 10:08 - (en réponse à : longshot)
En ce moment j'ai à peine le temps de lire, alors participer !

T’inquiète t’es pas le seul. Je dis juste ça parce qu’après avoir posté le lien j’ai vu le trafic que ça a généré sur mon site.
Ah ça, y’en a du monde derrière le trou de la serrure!

214. Odrade - 20/10/15 19:13 - (en réponse à : Nem)
Pffff.

O.

213. nem° - 20/10/15 16:51 - (en réponse à : longshot)
Moi j'attends que Laurel bosse pour Naintendo Amèrikkka, je veux un Super Mario Catalepsy, avec une transformation joueur de djembé pour planer au dessus des méchants reptiliens!

212. pierrecédric - 20/10/15 12:02 - (en réponse à : nem°)
Effectivement.^^
En tout cas bien trouvé, c'est bien ce qui gère le cube.

211. longshot - 20/10/15 12:00 - (en réponse à : kikôm)
En ce moment j'ai à peine le temps de lire, alors participer ! Faudra quand même que je prenne le temps de parler de mes dernières lectures, mais... On verra quand ça se calmera côté boulot.

Je lis aussi la BD de Laurel, avec un certain intérêt pour le côté « coulisses d'une petite boîte de jeux vidéo », mais avec les mêmes réserves qui ont été émises plus bas : difficile de démêler le vrai du faux, et j'ai du mal à croire qu'elle soit toujours associée à PixOwl, et que ses co-fondateurs la laissent publier son histoire sans rien dire, si vraiment ça s'est passé comme elle le raconte. Et si tous ses déboires sont de la fiction et que vraiment « toute ressemblance » etc., quel intérêt ? À la rigueur je veux bien croire qu'on puisse être aussi gentil-naïf ou aussi manipulateur-mesquin dans la vie réelle, mais dans la fiction ça fait vraiment tête-à-claques contre tête-à-claques. Bref je ne sais trop quoi en penser.

Du coup je continue à lire, mais sans acheter.

210. nem° - 20/10/15 11:38 - (en réponse à : Pierre Horadric)
Non mais arrête, personne ne peut capter une référence aussi obscure à Diablo 2!

209. pierrecédric - 20/10/15 10:28
Cubemain.bin
cubemain.txt

208. Kikôm - 20/10/15 10:01
Eh ben! Ça lurk sec sur Bdp.

Vous pourriez participer là, tous autant que vous êtes! Plutôt que de regarder le forum sombrer dans le coma.

207. Kikôm - 19/10/15 11:45 - (en réponse à : helmut)
Yep, ici.

Note, ça perd quand même pas mal à la repro c'est pas vraiment fait pour ça.

206. helmut perchu - 19/10/15 11:08 - (en réponse à : Kikôm )
Tu donnes grave envie là, il y a un endroit (sur le net) pour voir tes créations ?

205. Danyel - 18/10/15 06:15
Dans le magasin en question, il n'y avait par exemple que des tubes de gouache Lefranc & Bourgeois, une marque pour écoliers. Comme si les marques étaient interchangeables ! Alors que dans ce domaine, la marque fait vraiment la différence : entre une gouache Bourgeois, une Linel ou une Talens, c'est comme entre un piano Pleyel et un Bontempi.
On le voit facilement quand on commence à travailler avec. Pareil pour les papiers et tout le matos artistique en fait (pinceaux, plumes, papiers instruments de précision, etc). J'ai encore un stock de plumes et de pinceaux, mais aussi de papier.
Payer plus cher, cela ne procure certes pas plus de talent, mais on se fait moins chier au moment de l’exécution d'un boulot.

204. Kikôm - 17/10/15 21:42 - (en réponse à : nem°)
Un gars (ou une fille) doué(e) est un(e) alchimiste : ils peuvent faire de l'or avec de la merde. Un dessinateur n'est pas un ouvrier!

Ça c’est une pure tartufferie!
En réalité, c’est extrêment difficile de faire quelque chose de bien avec du matos de merde (je met à part les courants artistiques et théoriques de type Arte Povera, c’est autre chose). Il faut être déjà très fort, connaître le bon matos, la différence avec le mauvais et ce que celui-ci à de spécifique pour pouvoir l’utiliser à l’avantage d’une oeuvre. C’est beaucoup de travail.

Et je parle même pas de la longévité. De mauvais pigments, un dessin au feutre bas de gamme sur du papier bourré de merde, sera immontrable, ou alors il se détruira. A moins que ce soit un choix pensé qui fasse sens au regard d’une démarche (et franchement, de la part de néophytes ça ne l’est jamais), c’est juste complètement con et très dommage.

203. Kikôm - 17/10/15 21:25 - (en réponse à : suzix)
Es-tu prêt à payer le double ou le triple

Ben c’est un peu déjà ce que je fais. Je vais dans des "petites" boutiques ou je sais que je vais trouver des trucs pointus. J’y achète de la super bonne came, du matos de super qualité, forcément hors de prix, mais c’est du fric que j’estime bien dépensé. Puis je m’en tire bien, le dessin est l’art au coût de production le plus faible qui soit. Les encadrements (des vrai, faits sur mesure, que je calcule au cm prêt en fonction du dessin) me coûtent bien plus cher.

202. suzix@bdp - 17/10/15 19:55
194. Kikôm - 17/10/15 13:2
Il fallait se taper les conseils ineptes des vendeurs sur la dernière marque de Posca à la con, mais alors pour connaitre les différences de texture entre deux marques d’encre de chine, et les pousser à commander la meilleur possible, y’avait plus personne.


On a tous tué le petit commerçant, celui qui sait, en achetant toujours moins cher. Es-tu prêt à payer le double ou le triple voire plus pour avoir THE conseil qui te fera acheter THE encre de chine à 5 fois le prix?

201. nem° - 17/10/15 19:35 - (en réponse à : Torp')
Ta métonymie ne m'étonne pas.

200. torpedo31200 - 17/10/15 18:27 - (en réponse à : nem° - post # 199)
Je connais des auteurs qui se considèrent comme des ouvriers/artisans.

199. nem° - 17/10/15 17:37 - (en réponse à : Kiki)
Un gars (ou une fille) doué(e) est un(e) alchimiste : ils peuvent faire de l'or avec de la merde. Un dessinateur n'est pas un ouvrier!

198. torpedo31200 - 17/10/15 16:49 - (en réponse à : post # 197)
Il est vrai qu' à choisir, vaut mieux demander aux pros ce qu' ils utilisent comme matos, parce que le vendeur Graphigro ne va pas tester le matos 40h/semaine.

197. Kikôm - 17/10/15 14:29 - (en réponse à : nem°)
La simplicité d'accès, c'est une bonne chose,

Oui sauf que dans les faits ça se traduit par une chute de qualité. Les vendeurs ne connaissent pas leurs produits, les amateurs ne sont pas exigeants, ils ne savent pas distinguer, donc on leur vend du matos de merde. Plutôt que de vendre de bons outils à des néophytes, on refourgue de la merde à tout le monde, artistes compris.


196. nem° - 17/10/15 14:00
Sauf réseau de copinage à la Sfar, mais on va éviter le sujet, le bossu de Notre Dame va venir nous insulter sinon.

195. nem° - 17/10/15 13:58 - (en réponse à : Torpedo)
ca participe à une fausse démocratisation/élargissement de la clientèle, en faisant croire que l' effort artistique est plus facile d' accès. Et ce qui est plus facile a moins de valeur.

Je suis d'accord avec la première partie. En revanche, là aussi, attention à la confusion. Facile =/= simple. La simplicité d'accès, c'est une bonne chose, ça évite le cloisonnement, le faux élitisme, l'anoxie.

194. Kikôm - 17/10/15 13:29
Je demande à un vendeur où se trouve le matériel dont j'avais besoin, il me répond au rayon "loisirs créatifs".
Putain ! D'un seul coup, j'ai eu le sentiment de me livrer à un passe-temps pour retraités.


Ça fait un bail. Les graphigro notamment se sont transformés en magasin de loisirs créatifs débiles à matos de merde dans lesquels il est limite humiliant de faire ses courses. C'est une plaie. C’était déjà comme ça quand j’ai commencé mes études il y a 10ans.
Il fallait se taper les conseils ineptes des vendeurs sur la dernière marque de Posca à la con, mais alors pour connaitre les différences de texture entre deux marques d’encre de chine, et les pousser à commander la meilleur possible, y’avait plus personne.

193. Kikôm - 17/10/15 13:16
Si je conçois que les gens ordinaires n'imaginent pas qu'un travail artistique, c'est avant tout un sacré travail

Pas que les gens "ordinaires" . Ça relève parfois carrément du délire. Limite du caprice infantile.

Anecdote.

(Il faut savoir que chacun de mes dessins nécessite des semaines de travail à temps plein, des mois pour les grand formats, jusqu’à 6 parfois, limite à partir de laquelle on devient fou, de toute façon).

Pendant une expo dans une foire d’art contemporain je rencontre un galeriste, un gros, qui flash sur les dessins:
- Ouah c’est génial ce que vous faites, incroyable, ça m’intéresse à fond! Faut que vous passiez me voir absolument, on va voir ce qu’on peut faire.
- Cool!
- Vous avez quoi de disponible là?
- Là tout de suite? Une ou deux pièces.
- Une ou deux pièce?! Et mettons, d'ici le printemps prochain?
- boarf, je peux en avoir cinq ou six, ça dépend des formats.
- cinq.. cinq ou six?
- Ah bah oui, ça prend beaucoup de temps, je produit au max 8-10 dessins par an.
- 8 dessins par an!!! *machoire du galeriste qui se décroche*
Ah euh mais oui..mais non euh si on organise un truc pour vous, euh faut que ça puisse suivre derrière hein.
-Comment ça que ça suive? Mais je suis à fond moi, hein. Vous les avez bien regardé les dessins mm?

En gros: on veut absolument vos images, y’a grave moyen de se faire du blé. Mais on refuse complètement ce qu’il en coûte réellement de les fabriquer. Oui c’est absurde et complètement con.
D’ailleurs on a beau voir passer des milliers d’oeuvres, on est incapable de se rendre compte de l’investissement qu’elles nécessitent quand on les a sous le pif.

Galeriste: Tu vends trop cher. T’es trop jeune et pas assez connu.
Moi: Bah oui mais ça prend trop temps, si je vend moins cher c’est la famine quoi.
- Regarde, moi dans ma galerie j’ai "Machin". Finaliste du prix trucmuche, dans la collection de Tartempion, il est plus connu que toi, et il vend aux même prix.
- *je regarde une des oeuvres en question*
Oui mais c’est normal, c’est une simple photo ultra contrastée sur photoshop reprise au carreau sur du papier. C’est le même procédé simplissime bêtement appliqué sur toute les images, de manière à les produire en série. Toutes les oeuvres sont interchengeables, et elles ne nécessitent aucune technique non plus. (D’ailleurs on voit tellement comment c’est fabriqué que, sans me vanter, des comme ça je vous en fait 3 pour la semaine prochaine, tranquille, vous pourrez laisser Machin les signer, je vous jure que vous verrez pas la différence).
Alors c’est sûr, vous pouvez vous permettre de les vendre moins cher, y’en a toujours au moins 40 identiques en stocks. Ça ne coûte aucun investissement (et la qualité est à l’avenant).
Mes dessins à moi, quoiqu'on pense de leur qualité, je peux pas les produire en série c’est impossible. Chaque nouveau dessin est un projet en soi. J’applique pas un simple procédé. Je dois tout changer à chaque fois. C’est super galère! Ça prend des semaines avant que ça commence à tenir debout. Le temps de production de l’image est incompressible, je le sais, j’ai essayé de toutes les manières possibles! Mais ça se voit non? Puisque vous les avez sous le nez les dessins? Et que c’est justement pour ça que vous flashez dessus. Vous vous rendez pas compte que si vous penser que ça peut bien marcher c'est justement parce que c'est pas des trucs sans âmes produits à la chaine? C'est complètement paradoxal! Puis quel humain normalement constitué pourrait faire un truc pareil en une semaine? Vous êtes en plein délire là!

*galeriste parti en courant depuis des plombes, il avait pas plus de temps à perdre, certainement*

192. torpedo31200 - 17/10/15 11:34 - (en réponse à : Danyel - post # 190)
Pour discuter parfois avec de jeunes et moins jeunes artistes, pas forcément de bandes dessinées, j' ai nettement l' impression que si l' "œuvre artistique" est vaguement respectée parce que connue et appréciée (même si parfois volée/détournée/citée sans autorisation), le travail artistique, l' effort, l' apprentissage l' est de moins en moins ou pas plus qu' avant.

C' est le fameux exemple du dessinateur qui fera un truc joli en qq minutes seulement, mais il aura mis 15 ou 20 ans pour faire ce truc en qq minutes.

Et ce que tu dis sur le matériel de dessin, ça s' est amplifié il y a quelques années, peut-être depuis que certains collégiens ont voulu se mettre au manga et/ou l' utilisation de logiciels 3D, et plus récemment avec ce concept post-moderne d' "art thérapie" (= du coloriage pour les vieux).
Et ca participe à une fausse démocratisation/élargissement de la clientèle, en faisant croire que l' effort artistique est plus facile d' accès. Et ce qui est plus facile a moins de valeur.

PS: Je comprends mieux certaines anecdotes sur des dessinateurs qui stockaient du papier sur 20 ans par crainte de ne jamais en retrouver d' aussi bien.

191. torpedo31200 - 17/10/15 11:17 - (en réponse à : nem° - post # 183)
"On va jouer" après "La défense à la barre", c' est pas assez clair ?

190. Danyel - 17/10/15 09:37 - (en réponse à : Torpedo - Post 177)
Tu ne crois pas si bien dire en parlant de loisir.
En France, j'ai vécu récemment l'expérience de me rendre dans un magasin de fournitures artistiques. C'est une chaîne de magasins que j'avais l'habitude de fréquenter depuis l'époque où j'étais aux Beaux-Arts.
Je demande à un vendeur où se trouve le matériel dont j'avais besoin, il me répond au rayon "loisirs créatifs".
Putain ! D'un seul coup, j'ai eu le sentiment de me livrer à un passe-temps pour retraités. Dans le rayon, le choix était extrêmement réduit et pas du tout adapté à un boulot professionnel.
Si je conçois que les gens ordinaires n'imaginent pas qu'un travail artistique, c'est avant tout un sacré travail, en revanche venant des éditeurs et des clients d'art commercial, cela relève de la mauvais foi opportuniste. Ils n'hésitent plus à vous faire travailler gratuitement, à être exigeants sous prétexte que ce sera quelque chose de publié ou "bon pour ton dossier". Comme si, après 20 ans de boulot, on avait encore besoin de prouver son savoir-faire. Accepter ça, c'est se rabaisser au niveau d'un débutant.

189. nem° - 16/10/15 23:49

188. pierrecédric - 16/10/15 23:46
*mettre

187. pierrecédric - 16/10/15 23:45
Quelque part, je me dis que tu as servi de matrice à BibiLol et PierreCédric !
Eh oh, Torpémoncul, tu peux pas te faire metre de temps à autre ?

186. nem° - 16/10/15 22:57 - (en réponse à : gastéropode groovifiant)
Négocier, c'est un truc de méchants!

185. huitrefunky - 16/10/15 22:30
Après s'être fait enfler dans la start up,c'est de bonne guerre que les éditeurs essayent de tenter un truc :p

Plus sérieusement, résonner qu'en avances sur droits est un peu léger. Il y a différents types de contrats que certains auteurs négocient avec les éditeurs: certains se font payer les droits au premier exemplaire vendu et arrive même à avoir un gros chèque à la signature sur les droits d'auteurs en prévision.
Avec un raz de marée de contributeurs et 150000 euros,il y avait de quoi négocier.


184. nem° - 16/10/15 22:23 - (en réponse à : Suzix)
(ère pré-Suzix

Vanne. Là.

183. nem° - 16/10/15 22:18 - (en réponse à : Torperdpaslenord)
En revanche, dans ton univers mental, comment tu concilies :

Guy Delcourt, moi ? (le mec qui a viré 15 personnes sur 45 chez Soleil récemment, la personne issue d' une école de commerce qui a imposé le grand format cartonné comme joli il y a longtemps)

avec

Bon allez, on va jouer, 8000 euros ça me semble effectivement la proposition la plus haute.

?

182. nem° - 16/10/15 22:16
ça a toujours été ton système de pensée.

Parle pas de ce que tu comprends pas. Sinon pour le taf horaire, je serais plutôt d'accord dans l'absolu, je pense que Laurel faisait une simple image de toute façon. On aurait préféré des nichons. Bon, j'arrête avec ça, c'est une femme mariée.
Pour le moment.

181. torpedo31200 - 16/10/15 21:36 - (en réponse à : nem° - post # 178)
Plus sérieusement, 220 € par mois (mais il faudrait raisonner en heures, et les heures d' un travail artistique sont très difficiles à comptabiliser), ça existe déjà et certains l' acceptent.

180. torpedo31200 - 16/10/15 21:33 - (en réponse à : nem° - post # 179)
Non mais ça a toujours été ton système de pensée. Et c' est aussi ce qui a sauvé le forum quand la moitié des gens venaient lire tes élucubrations mystico-scientifiques, vers 2005-2006 (ère pré-Suzix).
Extraire 5 % d' un post, ou poster une image ou extrait, et voir ce que ca va donner.

Quelque part, je me dis que tu as servi de matrice à BibiLol et PierreCédric !

179. nem° - 16/10/15 21:26
En fait, j'aurais dû faire psy. Depuis 13 ans que je lis vos conneries, même au SMIC, j'aurais de quoi vivre comme un roi fainéant.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio