Uderzo

Les 43 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .



43. froggy - 08/02/19 18:08
C'est un des Asterix que j'aime le moins. Et cela depuis que je l'ai lu quand j'etais tout petit. Je le trouve tres triste et presque deprimant. Il n'y a rien de joyeux dans cette histoire.

42. torpedo31200 - 07/02/19 16:54
Le combat des chefs, version luxe, en mai.

(Pour les élections européennes ?)

41. pm - 09/11/18 21:53 - (en réponse à : Torpedo)
Son tirage est très faible, 250 ex je crois et les libraires parisiens ont tout vendu, pas vraiment en position de négocier vu qu’ils ne pouvaient même plus me le vendre, j’ai dû le commander dans une librairie de province.
C’est surtout dommage qu’Uderzo ne les aient pas signés.

40. torpedo31200 - 09/11/18 19:05
Sinon, Astérix le gaulois en luxe en janvier. Et animation à Angoulême.

39. torpedo31200 - 09/11/18 19:03 - (en réponse à : pm - post # 38)
Si j' ai posté ce type d' infos (pour les deux récits imprimés d' après fichiers N&B), c' était pour négocier des prix plus bas.
Il est en ferme, les points de vente ne peuvent pas les retourner et ce n' est pas le bouquin qu' on leur a vendu (même si on se doutait que 20-30 planches ne seraient plus dispos).

38. pm - 09/11/18 15:31 - (en réponse à : Torp)
Si, il est à 150 et je n’ai pas trouvé de distribution hors canal BD, donc pas de remise libraire possible.

37. torpedo31200 - 09/11/18 12:57 - (en réponse à : pm - post #36)
Me dis pas que tu l' as payé 150 ?! Il vaut 120 max.

36. pm - 09/11/18 12:40 - (en réponse à : Torp)
Ok, bon à savoir, ce n’est pas très clair sur les sites de vente.
Globalement c’est quand même chouette même si l’impression du dernier récit n’est pas top du coup.

35. torpedo31200 - 09/11/18 12:25 - (en réponse à : pm - post # 34)
Le port-folio, ou lot d' ex-libris, est dans l' édition normale, qui a aussi un coffret. Il n' y a que le visuel du coffret qui change entre les deux versions.

34. pm - 07/11/18 19:22 - (en réponse à : Oumpah Pah)
Je conseille à ceux qui sont intéressés par ce livre de prendre l'édition Canal BD qui outre le Livre ajoute un joli portfolio et un beau coffret, et sans modifier le prix de 150 euros.

33. torpedo31200 - 31/10/18 21:28 - (en réponse à : Stefan - post #32)
T' es plus calé que moi et que la plupart des gens qui s' intéressent un peu à ce type de tirages.

Sur les fiches numériques, la mention "en couleurs" est parfois celle utilisée par défaut dans les bases de données.

32. Stefan - 31/10/18 21:16
Ha ha, merci ça va, j'arrive encore à suivre ça. En imprimerie, pour avoir des noirs plus forts, on ne met pas juste une couche de noir mais des couches de soutiens pour renforcer le noir en cyan magenta et jaune autour de 30% minimum chacune (voir plus en fonction de la qualité du papier utilisé).
ça se voit d'ailleurs sur certaines BD, en particulier certains comics fait un peu vite, où ils mettent le soutient sur l'encrage mais oublient certains noir d'applats ajoutés à la colo et où on voit qu'il y a deux noirs différents.

ça m'étonnait aussi de voir la mention "en couleur", les tirages de tête, le plus souvent sont en noir et blanc, mais bon, ça ne m'aurait pas choqué de voir une version de luxe en couleur pour une BD comme Oumpah-Pah.

31. torpedo31200 - 31/10/18 20:09 - (en réponse à : Stefan - post #30)
C' est celui-là, sauf qu' il est en N&B.
(Même si il est imprimé en couleurs pour conserver les nuances de noir sur les planches originales, mais je crains de perdre Stefan...)

Faut le négocier à moins, vu que 64 pages ne sont QUE des fichiers N&B.

30. Stefan - 31/10/18 09:10
Ah? C'est pas celui là http://www.bdnet.com/catalogue_detail_Oumpah-Pah-Oumpah-Pah-Artbook--9782864973355? Il est annoncé en couleurs.

29. torpedo31200 - 30/10/18 16:52 - (en réponse à : stefan - post # 27)
Tout est en N&B, 3 récits sont imprimés d' après les planches originales, 2 d' après des fichiers d' impression.

28. Stefan - 30/10/18 09:13
(re-colorisé, je veux dire)

27. stefan - 30/10/18 09:11
Mais on voit Vraiment la différence ou il faut le savoir?

Les planches originales elles sont en Noir et blanc, ils ont colorisé les 3 récits pour l'occasion du coup?

26. torpedo31200 - 29/10/18 15:34 - (en réponse à : Oumpah-Pah artbook)
Pour ceux qui auraient commandé le TT Oumpah-Pah, qui sort cette semaine...
Il est très beau, tirage à 250 ex, avec un lot d' ex-libris mais seuls 3 récits sur 5 sont scannés d' après les originaux.

25. marcel - 08/07/12 13:29
Dans ma phrase, y a un pas de trop.

24. marcel - 08/07/12 13:06
Oui, j'ai un Luc Junior de cette epoque. Mais Albert Rene avait pas tente le coup, aussi avec Jehan Pistolet.

23. froggy - 08/07/12 01:53
Il y a un peu plus de 20 ans, un editeur Claude Lefrancq avait commence un travail de reedition des bandes d'Uderzo pre-Asterix. Ainsi, j'avais pu decouvrir des series telles que Belloy, Jehan Pistolet, Benjamin et Benjamine. 7 albums etaient parus en tout avant que la collection ne s'interrompe pour cause de faillite de l'editeur. Je ne sais pas si on trouve ces albums facilement aujourdd'hui car ils semblent qu'il ne sont pas cotes.

En ce qui me concerne, cette collection est bien tentante mais elle est chere. Et maintenant, que vais-je faire?

22. marcel - 07/07/12 14:17
Merci pour les infos. Je crois que je vais attendre le deuxieme volume, qui doit correspondre au debut de la collaboration avec Goscinny. Les Captain Marvel Junior, Flamberge ou debuts de Belloy m'interessent peu.

21. torpedo31200 - 07/07/12 12:04 - (en réponse à : marcel - post # 20)
424 pgs, 69 euros.
Devrait y avoir 5 ou 6 volumes en tout (tout Uderzo sauf ce qui est dispo- Astérix, OumpahPah, Tanguy&Laverdure-)

20. marcel - 06/07/12 23:30
Hors collection annonce une integrale Uderzo (sur ses travaux de jeunesse). Le premier volume devrait presenter les annees 1941 a 51. Un gros volume, donc.

19. Datavinn - 26/11/01 17:55
:)) (cariere de cancre a l'école ca ma pas aidé ;)

bon, alors d'une facon plus technique (en tant que scenariste), quelles sont les scènes que tu trouves impeccable et pkoi svp ?

18. Athornn - 26/11/01 17:50
Bon ça va pour cette fois-ci mais que je ne t'y reprenne plus...

17. Datavinn - 26/11/01 17:36
arf, desolé :P
merci de cette precision ! je retire ma question !

16. Athornn - 26/11/01 17:30
A Datavinn : Tu n'as pas dû comprendre le sens de la phrase... à l'instar signifie "comme" ou "de la même façon que". En résumé, Arleston n'a rien (enfin je pense, il le précisera sans doute lui-même) à reprocher à la mise en scène de Franquin. (désolé pour le précédent mail, issu d'une manip folklorique de ma part).

15. Athornn - 26/11/01 17:26
A Datavinn : Tu n'a pas du comprendre le sens de la phrase...

14. Datavinn - 26/11/01 17:11 - (en réponse à : a arleston)
Que reproches tu specialement à la mise en scene de Franquin ?
(curiosité)

13. Arleston - 26/11/01 17:03
Et j'ai oublié de parler des Chevaliers du Ciel, monument graphique c'est vrai ! Il y avait, il y a quelques années à Angoûlème, une très belle expo Charlier. L'original de couverture de l'Escadrille des Cigognes était exposé. Le travail était hallucinant, je suis resté 20 mn devant. Et en plus du dessin en lui même, Uderzo s'était tapé au pinceau toute la titraille, la maquette, les filets, le lettrage "collection pilote". Quand on sait tout ce qu'il produisait de Tanguy et d'Asterix, plus tout le reste pour Pilote, ces années là, sans que jamais la qualité de son travail n'en soit affectée, on se dit que les auteurs d'aujourd'hui bénéficient d'un confort dont leurs ainés auraient rêvé !

12. Arleston - 26/11/01 16:57 - (en réponse à : gottferdom@free.fr)
Uderzo est un formidable talent de la BD. C'est un dessinateur hors pair, un immense coup de crayon. Au delà des qualités purement de dessin, c'est un grand de la BD parce que, à l'instar d'un Franquin, il a un sens de l'efficacité et une mise en scène extrêmement efficace, toute au service du récit. Lorsque je travaille avec la nouvelle génération de dessinateurs, qui ont la tête farcie de de comix et de mangas, il m'arrive souvent de leur montrer à quel point la clarté de mise en scène d'un Astérix peut leur apporter, même si leur style est complètement différend. Et ils s'aperçoivent qu'en effet… Et Uderzo possède un sens de l'humour graphique incomparable: il suffit de voir comment il croque une tête de romain crétin pour pouffer de rire avant même d'avoir lu le gag. Il est capable d'un déferlement de trognes, de personnages secondaires, plus marrants les uns que les autres. A force de toujours parler du talent de Goscinny (qui était immense), on a parfois oublié de saluer celui d'Uderzo. Et comme quelqu'un l'a dit plus bas, la réussite d'Astérix, c'est lui. Ni spaghetti ni Strapontin ne pouvaient vivre du seul talent de leur scénariste. Et les scénarios géniaux de Goscinny, Uderzo savait les sublimer pour en faire les vrais chefs d'œuvre qu'ils sont restés. Je n'ai hélas pas l'honneur de connaître l'homme, mais je l'admire ! Je crois par contre qu'il n'a pas eu de chance dans ses relations avec la profession. Toute une génération des années 60/70 l'a jalousé, snobé, rejeté à cause même de sa réussite. Quand à la génération des années 80/90, elle s'est séparée en deux. Le procès d'Uderzo à Dargaud a clairement dessiné deux camps, et c'est une bonne chose d'avoir vu chacun se positionner. Ca permet d'en savoir un peu plus sur la mentalité de ses contemporains, si un jour on doit avoir affaire à eux. On a vu qui pouvait courir à quatre pattes pour un bol de soupe. Il y a les craintifs vindicatifs qui avaient peur de perdre leur place chez Dargaud, et qui tapaient sur Uderzo en prétextant que puisqu'il était riche, c'était pas grave. Et puis il y avait ceux qui avaient compris que l'action menée par Uderzo, c'était celle de la défense du Droit d'Auteur. Et que l'auteur soit riche ou pauvre, il n'y a pas de raison que ses droits soient différents. D'autant que si ce ne sont pas les auteurs "poids lourds" qui montent au créneau pour défendre le droit d'auteur contre les éditeurs, ce ne sont pas les "petits" qui risquent d'avoir une chance ! (Si Uderzo n'avait pas gagné ce procès, une jurisprudence aurait permis aux éditeurs d'empapaouter les auteurs sur une grosse partie des droits étrangers, par un jeu de sociétés écran). Donc pour cette résistance aussi, merci à Uderzo.

11. Gégé - 26/11/01 14:37 - (en réponse à : Chabertgerardaol.com)
à Chais'pas / pour mémoire Uderzo est loin d'être un “faire paraître“, il a inventé beaucoup de chose dans l'univers d'Astérix et c'est aussi l'excellent dessinateur de “l'école des aigles“ : les premiers Tanguy et Laverdure, albums de la collection Pilote avec astérix qui mirent Dargaud en orbite commerciale. Pour se faire une opinion, on peut lire “les année PILOTE“ chez Dargaud…

10. Cyrille - 24/11/01 19:50
Moi je le trouve pas vraiment cher pour l'objet que c'est : Tout Astérix et la Traviata en grand format à l'Italienne en crayonnés d'Uderzo pour 320F, car ils ont eu la bonne idée de ne pas en faire un TT hors de prix ... (PS : C'est mon cadeau de Noël)

9. Az - 24/11/01 17:07
C'est pour éviter de lancer un nouveau sujet que je remonte cuila.
Juste pour signaler que viens de sortir un album assez intéressant quoique cher, qui regroupe les planches du dernier Astérix en version crayonné, et c'est assez joli. Par contre le coup du bêtisier me laisse plus dubitatif, et en même temps ça a un petit goût surrané de Pilote.
Je pense que la formule serait à reprendre pour le prochain album, sans encrage, avec des couleurs à l'aquarelle comme pour "Comment Obelix...". Donc si monsieur Marcel passe par ici, à bon entendeur...

8. Tonton Pol à Ch'ai pas - 21/07/00 23:02
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi lorsque tu dis que Uderzo est devenu une star grâce aux scénarios géniaux de Goscinny. C'est une demi-vérité: il faut rajouter pour être complet que Goscinny est devenu une star de la BD grâce à Uderzo. Il y a réciprocité, c'était un "duo d'enfer". Deux artistes complémentaires d'un talent exceptionnel. Si cela ne tenait qu'au seul talent de Goscinny, alors, toutes les séries qu'il a écrites (ou auxquelles il a collaboré) devraient être des réussites exceptionnelles à l'instar d'Astérix. J'en veux pour preuve Spaghetti avec Attanasio ou Strapontin (avec Berck). Iznogoud, même s'il a ou s'il a eu du succès n'est pas à comparer à Astérix.
De la même façon, Uderzo sans Goscinny = échec? (les chevaliers du ciel ont méga-cartonné à l'époque, autre grand scénariste également).

7. Léon le Wacky - 21/07/00 22:22
Uderzo avait parfois de bonnes idées de scénarii : la parodie de Roméo et Juliette dans "Le grand fossé" ou le voyage des fiers Gaulois au pays des 1001 nuits dans "Astérix et Sheherazade" (Goscinny ne l'aurait sans doute pas fait, de crainte que cela ne fasse doublon avec Iznogoud). Mais la lourdeur des gags fait cruellement regretter le départ prématuré de Tonton René.
Léon °)

6. toine - 20/07/00 15:29 - (en réponse à : à ch'ais pas)
A propos de son bon entourage à son début pourrais-tu être plus précis ?

5. ch'ai pas - 20/07/00 14:15 - (en réponse à : non plus)
Mais le montre de BD dont tu parles c'est le scénariste et malheureusement il n'est plus de ce monde !!! Le talent du dessinateur est moins flagrant car il a surtout eu de la chance d'être bien acompagné au début de sa carrière ... Bref , vive Astérix du bon vieux temps et pas cette ombre que nous offre maintenant le dessinateur .

4. pierre - 05/07/00 19:44
d'accord avec Gilles.Il semble plutôt sympa.Son graphisme est excellent et il excelles dans la caricature. Ses scénarios sont nuls dans les derniers albums. " La galère d'Obelix " est un vrai navet de ce point de vue. D'accord avec...
Il est très fric : cf le prix de ses sérigraphies actuelles en vente plus chères que Bilal...
Tchao

3. Gilles - 05/07/00 12:43 - (en réponse à : Gillouf@caramail.com)
Vraiment pas d'accord avec toi... Uderzo est reelement qq'1 de tres sympatique, gentil et simple.... Il n'est pas du tt comme certains le disent froid, distant, arrogant etc.. S'il peut le parraitre parfois c plus pour se proteger qu'autre chose.Car c qq'1 de plutot timide et réservé... Car qu'on le veuille ou non, il a un statut à part ds la BD...

2. fletch - 04/07/00 22:26
Personnellement, j'admire beaucoup le talent de dessinateur d'Uderzo (je serais plus réservé quand à ses performances de scénariste).
La comparaison avec Dard/San Antonio me déplaît toutefois un peu en cela que Dard était un personnage humainement attachant, qui, chaque fois que je l'ai vu, entendu ou lu en interview faisait preuve d'une grande sensibilité, en plus de l'humour qu'on lui connaissait à travers ses livres. En revanche, il me semble difficile d'en dire autant d'Uderzo: ce que j'ai vu de lui en dehors de ses albums m'a donné l'impression d'une personnalité beaucoup moins attachante que celle des héros auxquels il a donné vie. Cela n'enlève évidemment rien à la qualité de son graphisme et au plaisir que j'ai à (re)lire Astérix ;o)

1. scalaire - 04/07/00 21:23
Je parcours de temps à autre ce forum et suis assez étonné de ne quasiment jamais entendre parler du père d'Astérix. Sans être un fan, je pense que nous sommes face à un des derniers monstres de la BD . Un tel succès me rappelle San Antonio : très lu; mais un zeste de snobisme qui empêche de reconnaître son grand talent.
Qu'en pensez vous?
A +




 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio