Droit d'Auteurs et Droits Voisins dans la Société de l'Information

Les 53 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2


53. torpedo31200 - 22/08/17 14:37 - (en réponse à : Lien Rag - post # 62)
J' espère que Glénat a bien lu le premier lien (Conan en 2018).
Et l' auteur est bien naïf dans sa conclusion. Domaine public = marques gratuites pour les éditeurs/marketing.

52. Lien Rag - 22/08/17 09:25
Intéressant...
Et un cas d'application à côté duquel j'étais passé...

51. L'observateur critique - 28/11/07 19:06
Ah ben non, justement, faut pas trembler de peur quand on pose le saphir, c'est comme ça qu'on raie le sillon, et puis, à moins que ce ne soit du Céline Dion, y a vraiment aucune raison d'avoir peur avant d'écouter un disque, ils sont dingos, ces bédéphiles !

50. Lien Rag - 28/11/07 16:39 - (en réponse à : larry post 29)
En fait il semble que les Vinyles (ceux de bonne qualité du moins) c'était réellement mieux question qualité du son si on était assez soigneux pour ne pas les rayer...
C'est du moins ce que je lis, personnellement j'ai été ravi de ne plus avoir à trembler de peur à chaque fois que je posais le saphir sur le sillon! Et je n'ai jamais une de chaîne suffisamment haute-fidélité pour sentir la différence.

49. nem° - 28/11/07 16:26
J'ai toujours pensé que la liberté ne pouvait être qu'individuelle.

48. Lien Rag - 28/11/07 15:56
C'est vrai (et ça m'intéresse), mais il est possible d'interdire le cryptage.
Quand à ce que contrôle l'Etat chinois, ça me paraît tout de même (sans jamais être allé sur place) une surface importante...

47. nem° - 28/11/07 15:46 - (en réponse à : Lien)
La Chine ne contrôle que la surface : il est impossible de surveiller en temps réel tout un traffic crypté, fais-moi confiance. C'est justement dans les années 90, en pleine parano WWW (Wild Wild West, for the record), où l'administration Bush Sr tentait de juguler la vague interactive qui déferlait, que des softs comme PGP sont apparus. J'ai la mentalité d'un hacker Lien, et j'ai bien connu ces années, alors crois-moi quand je te dis que les médias n'y connaissent que dalle en techno.

Sinon, pour les ordis next generation, le prochain gros projet d'AMD pour 2008/2009 (ils sont toujours à la bourre), c'est le Fusion : un processeur intégrant le GPU, la puce graphique. Le contrôleur mémoire étant déjà intégré depuis les CPU 64bit, supprimant virtuellement le besoin d'un chipset séparé, avec ça c'est carrément la carte graphique qui dégage. Vu que les graveurs peuvent sans problème être externe de nos jours, va plus rester grand chose dans les boiboites :)
Surtout que leur autre gros projet, après le bus Hypertransport 3.0 qui sort le mois prochain, c'est un bus en WiFi. En clair, les puces seront plus reliés par un bus physiques (circuit) mais par des ondes.

46. Lien Rag - 28/11/07 15:32
Le principe des DRM, que je dénonçais plus bas avec la plus grande vigueur dont je suis capable en virtuel, est qu'il était devenu illégal de les déplomber.
Et l'exemple de la Chine montre bien que contrairement au discours des années 90, il est possible pour un état de contrôler Internet. Donc cette illégalité du déplombage n'est pas que virtuelle.

Pour la dernière question, qui vivra verra...

45. nem° - 28/11/07 15:28 - (en réponse à : Lien)
Une protection ça se déplombe. Et oui à la dernière question. En fait je pense qu'on aura des ordis virtuels d'ici une dizaine d'années. Par virtuel, j'entends des constructs d'énergie cohérente : laser + micro-ondes. Bon, il faudra toujours des yeux et des oreilles pour en profiter hein.

44. nem° - 28/11/07 15:25 - (en réponse à : longshot)
C'est bête ça.

43. Laurent CoIonnier - 28/11/07 15:22 - (en réponse à : Longshot)
Elle est pourtant pratique cette expression, c'est un peu la marque des cons, ça permet de les repérer.

42. longshot - 28/11/07 15:00 - (en réponse à : nem°)
Je commence à devenir allergique à l'expression "pris en otage" utilisée à tout propos.

41. Lien Rag - 28/11/07 14:40
T'es plus technophile que moi, mais il me semble que les DRM ne s'appliquent pas qu'au CDs? Ils s'appliquent notamment aussi aux morceaux téléchargés, non? Et à tout support à venir aussi...
Ou tu penses que la dématérialisation ira jusqu'à supprimer le besoin d'un support physique à l'information?

40. nem° - 28/11/07 14:38 - (en réponse à : Lien)
Parce que le CD est ringard, inutile, polluant, et fait vivre trop de parasites entre l'artiste et le public. Parce que c'est dépassé et qu'il faut cesser de cautionner la prise en otage de la culture par le commerce.
Ce point ne se discutant evidemment pas :)

39. Lien Rag - 28/11/07 14:36
Tu ne penses pas que faire sauter les DRM soit une mesure d'intérêt général?
Pourquoi?

38. nem° - 28/11/07 14:33 - (en réponse à : Lien)
Le problème, à mon sens, est justement que l'intérêt n'est ici pas exactement général si tu veux.

37. Lien Rag - 28/11/07 14:16 - (en réponse à : nemo post 27)
Désolé de t'agacer, mais ma phrase me semble pertinente.
Marcel ne comprend pas pourquoi une mesure relevant effectivement de l'intérêt général est incluse dans un texte qui va clairement à l'encontre ce cet intérêt général.
Pour moi il y a deux explications possibles, la première plus crédible hors Sarkozye dans laquelle les rédacteurs du rapport ont dûs faire des arbitrage et lâcher les DRM qui sont une usine à gaz juridique et technique; la deuxième à laquelle je voudrais ne pas croire qui serait que Denis Olivennes est à ce point libre d'écrire ce qu'il veut dans ce rapport qu'il se contente de reprendre ses positions personnelles; dans ce dernier cas ce n'est pas parce qu'une de ses opinions personnelles va pour une fois (et pratiquement par hasard) dans le sens de l'intérêt général que la méthode de prendre ses opinions personnelles pour l'intérêt général en devient valable.

36. nem° - 27/11/07 17:41 - (en réponse à : oups)
J'ai oublié d'indiquer le nom de la machine : MSX.

35. nem° - 27/11/07 17:40 - (en réponse à : longshot)
Oh c'est même pire que ça : le X de la Xbox de Microsoft vient en fait du même X que le nom de code de la Playstation. A l'origine, on trouve une machine multimedia, un projet, à l'époque avant-gardiste, fruit de la collaboration de MS et Sony. Intermédiaire entre la console de salon et le PC avec lecteur de ceydeyraume, très tendance à la fin des années 80, l'objet fît un flop monumental (ce qui m'explique qu'on n'en parle pas plus que çà). Grosse brouille entre les deux géants qui se sont renvoyés la responsabilité. Du coup Sony a en effet recyclé sont lecteur dans le projet PSX pour Nintendo.
Microsoft, de son côté, est retourné à son métier : le logiciel. Il en est sorti DirectX, l'interface logicielle de Windows sous laquelle tournent 99% des jeux PC depuis dix ans.

34. marcel - 27/11/07 17:05 - (en réponse à : Larry)
Je me suis peut-etre mal exprime : je ne regrettais pas cette periode (loin de la), je la mettais juste en parallele avec maintenant. Le "piratage" ne va pas tuer la musique, tout le monde se fait ses compils gratuites, etc...

33. longshot - 27/11/07 17:02
L'échec du partenariat n'était d'ailleurs pas dû à la question du piratage, mais plus d'un équilibre du pouvoir entre Sony et Nintendo, je crois.

32. longshot - 27/11/07 16:57 - (en réponse à : nem° post 30)
C'est encore plus drôle quand on sait qu'à l'origine de la PlayStation il y a l'échec d'un partenariat Sony-Nintendo pour développer un lecteur CD pour la Super NES...

31. nem° - 27/11/07 16:39 - (en réponse à : ah oui)
J'ai jamais eu de console, en passant, ce qui fait de moi un affreux bolchévique pour Sarko et ses potes du MEDEF.

30. nem° - 27/11/07 16:36
Pour rappel, lors du passage des consoles au çaidairôme, Nintendo a tenté de continuer de jouer le protectionnisme (75% du prix d'une cartouche dans sa poche, 20% aux intermédiaires, le reste aux putains de créateurs du jeu), ils se sont fait balayés comme les grosses merdes qu'ils étaient par Sony et sa Playstation. Résultat, Sony, malgré un % de piratage "acceptable" a dominé de façon écrasante le marché pendant des années.
Ca s'appelle dealer avec le réel.

29. larry underwood - 27/11/07 16:22
le piratage n'a jamais tué un support quelqu'il soit, c'est le progrès des techniques qui a éliminé successivement le vinyle, la K7, la VHS et bientot le DVD... celui qui en est encore à dire "han oui mais les K7 quand même hein c'était mieux" peut aussi retourner cultiver son champ pour payer la dîme au seigneur.

28. marcel - 27/11/07 16:18
Au passage, ces fameuses K7 de ma jeunesse n'ont jamais tue le disque, comme longtemps annonce. A l'epoque, on se faisait ses petites compils en enregistrant la radio ou les vinyls... et on achetait les disques qu'on voulait vraiment posseder, pour l'objet.
Pis la baisse de la vente des disques, en fait, c'est vachement bien : les vrais artistes vivent aussi grace a leur concerts et ce sont les coups marketing qui sont penalises (Star Ac et autres Crazy frog).

27. nem° - 27/11/07 16:13 - (en réponse à : Lien)
il peut être décomplexé au point de faire passer ses opinions personnelles pour l'intérêt général

Ca m'agace quand tu joue les cul-béni comme ça, je t'assure. L'abolition de la peine de mort à été imposée aux Français : tu veux revenir à plus de démocratie?

26. marcel - 27/11/07 16:13
Cependant, si vraiment ils enlevent les verrous : j'achete un DVD (ou un CD), je le copie sur mon disque dur, et j'en grave une copie pour qui en veut. Ca devient comme les K7 de ma jeunesse.

25. nem° - 27/11/07 16:11 - (en réponse à : Note)
Le piratin de base n'a pas grand-chose à craindre avec les dernières versions de p2p qui cryptent les données. Tout ça est donc un vaste foutage de gueule pour impressionner le consommateur, qui va encore mettre 10 piges à réaliser qu'il s'est fait truffer des deux côtés. Un peu comme les prix de la conso en ce moment si tu veux. Nobel de l'escrquerie pour l'essence.

24. marcel - 27/11/07 16:10 - (en réponse à : Nem)
Ah oui, la, je comprends mieux !

23. Lien Rag - 27/11/07 16:08
Marcel: tout simplement parce que les DRM sont tellement aberrants qu'il n'est pas possible de les maintenir: tout le monde n'est pas partisan d'une révolution des usages dans la création et la diffusion artistique, ni pirate assumé, alors que pratiquement tout le monde achète CDs et DVDs, même à l'UMP.
Et puis il fallait sans doute donner un os à ronger aux technophiles et associations de consommateurs.
Ou alors encore plus simplement parce que Denis Olivennes est contre les DRM depuis longtemps et que sous Sarkozy il peut être décomplexé au point de faire passer ses opinions personnelles pour l'intérêt général.

22. nem° - 27/11/07 16:08
Oui, mais le souci avec les verrous était qu'on lésait plus les acheteurs que les copieurs (je préfère à "pirates", qui sont souvent aussi des acheteurs) au final. Donc on sciait la branche sur laquelle les majors ont leur gros cul variceux.

21. marcel - 27/11/07 16:01 - (en réponse à : Nem)
Je ne vois pas le rapport avec le fait qu'on enleve ces verrous.
C'est pas contradictoire ?... Maintenant, on va pouvoir faire des copies encore plus facilement, non ?...

20. nem° - 27/11/07 15:58 - (en réponse à : marcel)
Parce qu'il y a entente entre les grands acteurs (Etat, distributeurs, "gros" artistes) sur le dos de la culture. A présent, pour percer dans un industrie artistqie, ce sera comme d'essayer de mettre un concurrent à Windows sur le marché, ou de lancer un nouvel opérateur téléphonique : du suicideé économique.
Bref, on ne réprime pas, on etouffe : c'est la démocratie quoi.

19. marcel - 27/11/07 15:50 - (en réponse à : Lien)
Ah mais je suis bien d'accord. Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi une loi repressive comme celle-ci s'accompagne de cette mesure qui me semblerait plutot faciliter le piratage... Non ?

18. Lien Rag - 27/11/07 15:41
Les DRM sont une aberration, et leur abandon sert à permettre un usage normal, et en particulier l'interopérabilité: pouvoir écouter le CD que tu achètes (ou regarder le DVD que tu achètes) sur le matériel que tu veux et pas forcément sur le matériel que le vendeur a prévu.

17. marcel - 27/11/07 15:29 - (en réponse à : Lien)
L'abandon. C'est pour permettre quoi ?...

16. Lien Rag - 27/11/07 15:26 - (en réponse à : Marcel)
Tu piges pas à quoi servent les DRM ou tu piges pas à quoi sert l'abandon des DRM?

15. Lien Rag - 11/01/06 17:09 - (en réponse à : DRM)
Honnêtement j'ai pas tout compris de ce qui est finalement passé dans la loi ou pas, mais effectivement le principe de la sanctuarisation des DRM est assez hallucinant : on rappelle que jusqu'à présent, toutes les tentatives d'imposer juridiquement l'obscurantisme technologique avaient échoué.
Notamment, la politique commerciale consistant à vendre le même DVD à des prix sans aucun rapport entre eux dans des zones géographiques différentes se fait toujours, comme le bridage des lecteurs de DVD pour qu'ils ne puissent lire que ceux achetés dans la zone pour lesquels ils sont vendus. Mais faire sauter ce bridage restait légal, et le procès lancé contre le jeune programmeur qui avait inventé le logiciel de débridage (dans le seul but de pouvoir lire les DVD qu'il achetait sur son ordinateur sous Linux, d'ailleurs) avait largement échoué.
Maintenant, il irait en prison et tous ceux qui utiliseraient ce logiciel aussi...
Et si un jour une major décidait, pour favoriser ses mutliplexes, de mettre une fonction sur les DVD qu'elle vendrait empêchant leur propriétaire de les visionner un samedi soir, tout le monde devrait se soumettre à la loi ded cette compagnie privée. Joli non?

14. sojuro - 08/01/06 14:33
il y a la regle, puis il y a la pratique.
si vous ne tirez pas benefice de l'oeuvre, il ne doit pas y avoir de soucis.Mais c'est à la bonne volonté du dessinateur.De plus, dans ce cas c'est une commande à vocation(demande d'illustration, ce qui implique souvent l'edition, donc la reproduction;).
comme d'habitude, un peu de savoir vivre(demander à l'auteur AVANT l'exploitation....) permet d'etre moins procédurier.
s2m

13. Quentin - 08/01/06 11:27
Merci pour la réponse. Je pensais à ces périodes de fêtes, ou certains amateurs de BD prennent contact avec un dessinateur pour faire une carte de voeux (ou alors je pensais aussi aux faire part de naissance ou de mariage - je ne connais pas encore de faire part de décès illustré par un dessinateur de BD mais si qq'un en connais un, ca m'intéresserait d'avoir un scan, juste par curiosité). Comment est-ce que ca se passe? Ils font un contrat précisant combien d'exemplaires ils pourront en tirer ou quoi? Ou bien les choses se passent de manière amicale et informelle (à la fois au niveau des droits d'auteurs et au niveau du fisc)? J'imagine que ce genre de transaction se fait entre quatre yeux et que l'auteur ne paye pas d'impôts dessus, ce qui explique peut-être qu'on n'insiste pas trop pour avoir un contrat? Ou quoi?

Je n'y connais rien mais j'aimerais peut-être un jour faire une carte de voeux avec un dessinateur que j'apprécie, d'où mon intérêt pour le sujet.

12. sojuro - 08/01/06 10:28
ben voui.Les auteurs laissent courir, parce que ils ont d'autres chiens à fouetter (sauf moulinsart), mais , normalement, le copyright doit apparaitre systematiquement.
s2m

11. l'étranger - 08/01/06 10:17
ET quand on enregistre un dessin sur son pc à partir d'internet, c'est illégal aussi?
Quid des sites de passionés qui mettent leurs banques d'images à disposition de tout le monde?

10. sojuro - 08/01/06 09:51
non.Le droit d'exploitation (donc de reproduction.) , si il ne fait pas l'objet d'un contrat de cession, reste à l'auteur.
s2m

9. Quentin - 08/01/06 09:02 - (en réponse à : Droits d'auteurs sur dessin original)
Petite question naïve: quand on achète un dessin original, achète-t-on aussi le droit de le reproduire?

8. torpedo31200 - 12/12/05 23:38
En admettant que le statut de "copie privée" soit mis en mal (je vois pas trop comment dans les faits, mais bon...), il restera toujours qqchose comme le concept de "sauvegarde" des fichiers.
Par contre, c' est clair que ça risque de changer des choses pour les bibliothécaires et les boutiques de photocopies, dans le pire des scénarios...

7. silversurfer - 12/12/05 22:41
Pour les menaces sur la copie privée, je pense que le raisonnement est le suivant :
le projet de loi légitime les diverses mesures techniques empêchant la copie en général et criminalise le fait de les contourner ; or pour exercer le droit de copie privée dans ce cas on est obligé de contourner ces mesures donc la copie privée n'est plus possible légalement.

Par contre un truc qui me frappe c'est que ce qui semble poser le plus problème, la partie sur les dispositifs de protection contre la copie, est une transcription d'une directive européenne. Or à partir du moment où une directive européenne est applicable il est de toutes façons obligatoire de la transférer dans le droit national. Gueuler contre le gouvernement à ce stade défoule peut-être mais ne sert à peu près à rien, c'est quand les décisions sont dicutées au niveau européen qu'il faut agir ...

La même chose s'est passée à propos de la loi de confiance sur l'économie numérique, on a pétitionné, on a fait des protestations "citoyennes" bref on s'est fait plaisir mais de toutes façons les jeux étaient déjà faits car il s'agissait là aussi de la transcription d'une directive communautaire (notons aussi que les prévisions apocalyptiques sur le futur de l'Internet des opposants ne semblent pas vraiment s'être réalisées).

Bref si l'on veut agir il faut s'adapter, c'est au niveau européen qu'il faut le faire !

6. larry underwood - 12/12/05 18:30
1000 ans de Moyen-Âge, et on continue de vouloir arrêter l'inévitable...

5. alban - 12/12/05 17:58
> que le gouvernement va proposer de proscrire de fait.

ça vaut le coup de lire le projet de loi ... il y a quelques références au mot copie mais rien qui ne proscrive la copie privée par exemple.
Cette pétition est une interprétation de la loi mais le résumé qui en est fait va aussi trop loin ;)

4. nemOrtel - 12/12/05 16:52
Après ça va justifier le piratage massif et actif, pour le coup. Un peu comme les émeutes en banlieue quoi, plus on prendra les gens pour des cons, plus violent sera le retour de bâton.
Je cautionne pas, hein, j'explique.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales

(http://www.BDParadisio.com) - � 1996, 2012 BdParadisio