Walking Dead

Les 576 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12


576. suzix@bdp - 12/04/19 00:42
qq'un a vu les saisons de "The Last Ship" ?
Ca vaut quoi?

575. Odrade - 03/04/19 10:41
Marcel : ta réaction a exactement été ma première réaction.

O.

574. Lien Rag - 02/04/19 18:32 - (en réponse à : La soupe aux choux)
Le film est nul mais ma mère a lu le roman et d'après elle il était effectivement intelligent, drôle et touchant.


573. marcel - 02/04/19 00:51
Bien sur que j'ai vu La soupe aux choux. Mais j'ai du passer a cote du conte touchant avec les deux ivrognes qui petent.

572. froggy - 02/04/19 00:08
Oui, c'est vrai, nous avons ete impoli avec Fongor. J'avais oublie Malevil, je m'en souviens tres mal malgre sa belle distribution.

Nous avons oublie deux films de SF de deux geants du cinema francais tout de meme, Truffaut et Fahrenheit 451, une production franco-anglaise, je crois et Godard avec Alphaville, une etrange aventure de Lemmy Caution ou le journal s'appelle Le Figaro-Pravda. Du Godard, quoi!

571. Odrade - 01/04/19 17:43 - (en réponse à : marcel)
Tu l'as vu, le film ?
J'ai vu la Soupe aux Choux il y a quelques années (donc bien après sa sortie et un peu contrainte et forcée) et j'ai été très agréablement surprise.
Sous des dehors de film potache français se cache un conte plein de sensibilité. J'ai été touchée.

O.

570. suzix@bdp - 01/04/19 08:02
sinon personne pour répondre à Fongor ?
Je suis allé voir ce film « Malvil » paru en 1981 que pas l’un d’en vous ne s’est rappelé (honte bdparadisienne!). Je crois que je vais essayer de la trouver.

569. suzix@bdp - 01/04/19 07:59
boarf, je dirais que c’est une comédie tout simplement. Villeret jouant le clown de service.

568. marcel - 01/04/19 03:48
C'est de la SF. De merde, mais de la SF.

567. froggy - 01/04/19 01:22
En parlant de Villeret, faut-il considerer La soupe aux choux comme un film fantastique grace a la presence d'un l'extra-terrestre?

Je me permets de vous poser la question parce que je ne l'ai jamais vu.

566. fongor - 31/03/19 10:38 - (en réponse à : tout le monde)
Salut,

Vous oubliez en post-apo français Malevil, un film de 1981 avec Serrault, Villeret, Trintignant, Dutronc... ça fait très longtemps que je ne l'ai pas revu, mais ado il m'avait marqué.

565. marcel - 31/03/19 03:35
Le Burton est un film d'action sans eclat, et la fin nie completement la premiere saga (meme s'il parait que c'est plus proche du bouquin).
Alors que la trilogie recente, si elle est en contradiction avec certaines choses (importantes) de la premiere pentalogie, en respecte a mon sens l'esprit.

564. suzix@bdp - 30/03/19 22:09
je vais les chercher en dvd. Ils existent en intégrale. Plutôt chère mais s’il y a 4 films que j’ai pas vu ça peut se jouer.

sinon je viens de voir celui de Tim Burton. Je crois que je l’avais déjà vu. Je le trouve pas mal.

563. marcel - 30/03/19 14:35
Tu l'as compris, j'ai un faible pour les 3 et 4.

562. marcel - 30/03/19 14:33
Bon, j'ai du verifier de peur de dire des betises (et j'en ai deja dites) :
- J'ai completement oublie le deuxieme, Le secret de la PDS, ou Charlton Heston reprend son role, et on retrouve Zira, Zaius et Cornelius (je crois que si je l'ai zappe, c'est parce qu'il tire un peu inutilement sur la corde du premier).
- Les evades (3eme) sont sans Heston mais avec Zira et Cornelius.
- La conquete est la suite directe du precedent.
- La bataille (5eme et dernier) fait un petit saut dans le temps, et est moins reussi. Mais quand t'as vu les 4 premiers, t'as envie de savoir comment ca finit !

561. marcel - 30/03/19 14:16
Les suites sont sans Charlton Heston, mais on y a retrouve des singes... et surtout, ca part sur quelque chose de tres different (je peux pas trop en dire). Apres, c'est rediffuse de temps en temps a la tele...

Le Tim Burton (qui n'est pas completement de lui, je crois qu'il est parti en cours de route) est une merde, tu peux zapper. Il n'est pas dans la canon, ni de la premiere serie, ni de la recente, et les studios ont bien fait de l'oublier.

560. suzix@bdp - 30/03/19 10:13 - (en réponse à : marcel)
maintenant que tu le dis, effectivement le petite fille muette et la femelle de Taylor s’appellent Nova. Pour la femme, ce sont les singes qui la nomment ainsi. Et pour la petite fille aussi non? ... mais à 2000 ans d’interv donc.

Pas facile de trouver les autres films. Uniquement vendus en coffrets (coûteux). C’est la suite directe ? Aussi avec Charlton Eston ?

Sinon j’ai celui de Tim Burton ... pareil, je crains d’et déçu.

559. froggy - 30/03/19 03:26
Pour en revenir aux films fantastiques francais, avez-vous vu Le passage avec Alain Delon? C'etait pas mal, pas terrible, mais pas mal.

558. marcel - 30/03/19 02:50
As-tu remarque, justement, que dans Suprematie, la petite fille est appelee Nova... comme la "femelle" de Taylor ?
Mais il faut que tu voies les suites (au moins les deux suivants, Les evades et La conquete), qui font un autre type de lien avec la trilogie recente, et donnent une origine differente au remplacement des hommes par les singes. Oui, car, malgré les liens, la nouvelle trilogie n'est pas censee prendre en compte l'ancienne histoire.

557. suzix@bdp - 30/03/19 00:16
en parlant de fantastique, je viens de voir (pour la première fois!) "La planète des singes" sorti en 1968 avec Charlton Heston. Je craignais le pire ... c'est un film tellement actuel. Charlton Heston en héros désabusé est excellent, des singes avec de l'humour, la critique des religions, de l'obscurantisme, du racisme (entre singes), une touche sexy avec la "femelle" de Taylor, une fin en post-apo et SURTOUT, la raison pour laquelle à la fin du 3e opus de "La planète des singes" de Matt Reeves, les humains perdent la parole! Très content de cette soirée ciné 60's ... en hommage à Agnès Varda? (;o)

556. Victor Hugo - 29/03/19 16:58
Dans le même esprit mais propulsé dans son futur il y a Deuxième Vie de Patrick Braoudé.

555. marcel - 29/03/19 15:44
Victor fait bien de citer Bis, car ca souligne que, quand du fantastique apparaît dans le cinema français, il est tres souvent traite par le biais de la comedie. Didier par exemple est un film fantastique, mais tout le monde le classe plus dans la comedie (ce qu'il est, bien sur). En soi, meme les Astérix sont du fantastique (et meme du super-héros) a cause de la potion magique.
Gondry aussi mets pas mal d'elements de fantastique dans ses films, qu'ils soient anglophones ou francophones.

554. pm - 29/03/19 10:49
J’ai toujours considéré le merveilleux, donc les contes de fér cités, comme une branche du fantastique.
En bande dessinée cela donne Olivier Rameau par exemple.

553. Victor Hugo - 29/03/19 04:54
Il y a Je t'aime, je t'aime qui traite du voyage dans le temps mais comme c'est un film de Resnais, je peux vous garantir que ce n'est pas vraiment Retour vers le futur

En effet, mais le dispositif est très similaire à Eternal Sunshine of the Spotless Mind de Gondry, soit effacer les souvenirs d'une histoire d'amour après une séparation douloureuse. Ca ne traite pas de voyage dans le temps. Ce qui serait le plus proche de Retour vers le futur c'est Camille redouble de Noemie Lovsky ou Bis avec Kad Merad et Franck Dubosc.

552. froggy - 29/03/19 04:10
J'en ai trouve deux autres relatifs au mythe de Faust mais ils datent tous deux d'avant ma naissance; La beaute du diable, pas le meilleur film de Rene Clair malgre Michel Simon et Gerard Philipe et Marguerite de la nuit de Claude Autant-Lara ou c'est Yves Montand qui joue le role du diable tentateur. Le film n'est pas terrible par contre les decors sont impressionnants pour un film francais.

Est-ce qu'il y en a encore beaucoup?

551. froggy - 29/03/19 03:20
Le genie me visitant, ainsi que cela lui arrive souvent, (vous connaissez tous mon immense modestie que je n'ai plus a prouver ici meme), je me suis rappele de 3 films fantastiques francais que j'ai vus dont au moins un a ete fait apres que Marcel soit ne. Il y a Je t'aime, je t'aime qui traite du voyage dans le temps mais comme c'est un film de Resnais, je peux vous garantir que ce n'est pas vraiment Retour vers le futur, LOL.

Il y a aussi Au rendez-vous de la mort joyeuse de Juan-Luis Bunuel, le fils de son pere (si, si!). Et puis, une incursion de Claude Chabrol dans le genre, Alice ou la derniere fugue avec Sylvia Kristel qui cherchait desesperement a l'epoque a sortir du role qui fit sa gloire, celui d'Emmanuelle.

Mais bon, il faut chercher. Je vais bien en trouver encore un ou deux.

550. heijingling - 29/03/19 02:52
Formellement, froggy a raison de souligner que tous ces films sont du merveilleux, du conte de fée, mais pas du fantastique. Et plus généralement, comme déjà dit, il y a peu de films de genre en France, sans doute pour la raison évoquée par marcel, parce qu'avant Aja, il y avait eu Jacques Tourneur, grand réalisateur de films fantastiques, qui a du tourner aux EUA parce qu'il ne trouvait pas de producteur en France, et n'a plus pu réaliser aucun film pour cette raison quand il est revenu dans son pays.
Et je ne pense pas que le cartésianisme soit la raison, parce qu'il y a eu une grande tradition de littérature fantastique en France au XIX ème sicle (Mérimée, Théophile Gaultier, Maupassant, Balzac...).
La littérature ou la B.D. ne coutent pas cher, le cinéma, si. Mesquinerie des producteurs.

549. marcel - 29/03/19 01:59
Heu, tu te rends compte que tu etayes ton propos uniquement avec des films qui sont sortis avant ma naissance (et souvent avant la tienne) ?...

548. froggy - 29/03/19 00:11
Je ne suis pas d'accord avec vous sur la qualification de film fantastique pour les films de Cocteau et de Demy que vous avez cites, La belle et la bete et Peau d'Ane sont des contes de fee filmes, tout simplement. Quant aux 2 Orphees de Cocteau, c'est une vision du mythe par l'ecrivain-cineaste ou alors, il faut considerer l'Orfeu Negro de Marcel Camus et le Parking de Demy comme des films fantastiques.

Quant aux Diaboliques de Clouzot, c'est juste un film policier dont la fameuse sequence la baignoire a la fin du film n'a ete faite que dans le but de faire peur aux spectateurs.

Faut-il considerer L'eternel retour de Jean Delannoy et ecrit par Cocteau comme un film fantastique du fait de l'elixir d'amour alors que ce n'est aussi qu'une adaptation du mythe de Tristan et Yseult?

Pour conclure, il y a un grand classique du cinema francais qui est un film fantastique, c'est Les visiteurs du soir de Carne et Prevert avec une des plus belles sequences finales de l'histoire du cinema.

Mais c'est vrai que les films fantastiques francais sont rares.

PS: Simple mortel est tres bien, j'avais oublie ce film.


547. pm - 28/03/19 09:37
Quand je pense film fantastique à la française, outre le fantastique merveilleux de Cocteau ou Demy ( eh oui, peau d’âne est bien un film fantastique ), je pense aux Diaboliques de Clouzot. On est plutôt dans le registre du film d’horreur/thriller avec certaines scènes vraiment très marquantes ( Paul Meurisse dans la baignoire ). À voir et à revoir.

546. heijingling - 28/03/19 03:14 - (en réponse à : Precision)
Je répondais a suzix pour Besson; pas à marcel , avec lequel je suis d'accord, concernant les producteurs.

545. heijingling - 28/03/19 03:11
D'abord, c'est de la S.F., pas du fantastique, mais c'est aussi du film de genre, et assez proche, donc ça compte (d'autant plus qu'il a aussi fait "Adèle Blanc-sec, entre S.F. et fantastique, mais que tu as eu raison d'oublier.) Besson fait cela parce qu'il adore les gadgets techniques et les effets spéciaux, et en mettre plein la vue aux spectateurs (et ainsi gagner beaucoup d'argent). Mais Besson, c'est un peu l'arbre qui cache le désert, hormis lui, et un peu Jeunet, qui en France ?

544. marcel - 28/03/19 02:52
Glingling a raison : regardez en Coree, ils ont pousse tres fort pour se specialiser dans les films de genre (meme s'ils font d'autres choses) et ca marche pas mal a l'international.

543. marcel - 28/03/19 02:44
les films de Besson sont-ils être considérés comme français?
Officiellement oui, parce que la production est francaise, mais c'est tourne en anglais avec des acteur anglophones.

J'avais deja mentionne ici que le probleme n'est pas l'envie des réalisateurs de faire des films de genre, mais la frilosite des producteurs.
Et quand ils prennent le risque, ca marche malheureusement rarement : Ares, un bon film de SF, les films d'horreur de Pascal Augier, ne cartonnent pas. Et il y a les réalisateurs qui sont obliges de s'expatrier, comme Alexandre Aja.
Du coup, il faut se tourner vers internet pour trouver du fantastique ou de la SF français (souvent teintes de comedie, mais avec un vrai scenario) : les web-series genre Le visiteur du futur, Reboot, etc. ou meme le long-metrage Les dissocies, qui en est a pres de 7 millions de vues en 3 ans. Certes, ca n'aurait pas fait 7 millions d'entrees payantes en salle, mais c'est quand meme le signe qu'il y a un public pour ca.
J'attends avec impatience de voir l'accueil accorde aux films Kaamelott (c'est de la fantasy, en soi) et au film Le visiteur du futur.

542. suzix@bdp - 28/03/19 02:12
les films de Besson sont-ils être considérés comme français?
parce qu’avec “Le 5e élément” (1997), “Lucy” (2014) et “Valerian” (2017) on a la dose de films fantastiques à succès! (;0)

541. heijingling - 28/03/19 01:25
C'est vrai qu'en France, en dehors de Franju (ce qui n'est pas négligeable), il n'y a pas grand chose non seulement en post-apo, plus largement en fantastique, et plus largement encore, simplement, en films de genre. Sans parler des EUA, en Italie il y a les giallos, les peplums, les westerns, en Angleterre il y avait les films Hammer, les films de sabre et arts martiaux en extrème-orient, qui ont aussi beaucoup de films d'horreur et de thrillers.
En France, hormis certains auteurs qui s'y spécialisent (les polars de Chabrol), j'ai l'impression qu'on n'aime pas beaucoup faire des films de genre. Tiendrait-on trop à notre "liberté" pour suivre les regles des genres?

540. Victor Hugo - 28/03/19 01:20
Il y a de très bons films fantastiques francais, La Main du diable de Tourneur,Les Yeux sans visage de Franju, Cocteau avec La Belle et la Bête ou Orphée et le testament d'Orphée, même Mocky avec La Cité de l'indicible peur, le méconnu mais excellent Simple Mortel de Pierre Jolivet...

539. froggy - 27/03/19 23:17
Je vais me faire l'avocat du diable. Est-ce que les francais ne sont pas trop cartesiens pour faire des films de genre tels postapo et autres genres.

Je me souviens d'avoir vu un essai francais dans le genre fantastique, un film produit par Claude Zidi (!), Le demon dans l'ile avec Jean-Claude Brialy et Anny Duperey, des appareils electro-menagers se dereglent, blessent et mutilent leurs utilisateurs, pas un film finance par Moulinex et Seb, c'est sur. Il y a une histoire de diable aussi si mes souvenirs sont bons. C'etait pas mal, sans plus. Le film n'a eu aucun succes.

Je me demande si le fait de dire aux gens que tel film est un film fantastique francais ne serait pas un oxymoron. Est-ce que les films que vous avez mentionnes ont eu du succes en salles? Je me rappelle que Delicatessen avait bien marche, j'etais encore en France alors, mais je ne l'aurais pas range dans cette categorie. Le cote postapo du film n'est que le contexte, pas le sujet du film.

538. suzix@bdp - 27/03/19 14:38 - (en réponse à : marcel)
Merci pour le lien. Donc “28 semaines plus tard” serait bien le premier film mettant en scène des zombies à Paris? J’y connais pas grand chose en cinoche mais je commence à avoir qq bases qd même! (;0)
Et dans World War Z est-ce qu’il n’y aurait pas des vues de Paris itou? Pas le héros lui-même mais juste des scènes de chaos?

Pour “Seuls” tu parles de l’adapration de la BD ou du truc d’Eric et Ramzi?
J’ai vu le film. C’est pas mal. Mieux que la BD. Est-ce du post-apo? Le résultat pour les gosses oui. Il manque la destruction des villes que le chaos engendre et le danger permanent mais cela mis-à-part c’est pas très loin du post-apo.

537. marcel - 27/03/19 14:11
Allocine a fait un article pour repondre a ta question (et confirme 28 semaines plus tard).

http://www.allocine.fr/diaporamas/cinema/diaporama-18672090/

J'avais pense a Seuls two, mais bordel ! Comment j'ai pu oublier Le dernier combat et surtout Delicatessen !
Encore que, ni l'un ni l'autre ne precise que c'est a Paris-meme, non ?...

En revanche, Seuls, c'est pas du post-apo pour moi.

536. suzix@bdp - 27/03/19 09:29
530. marcel - 27/03/19 02:12
La ville envahie par le desert, c'est du post-apo ?... Dans ce cas, il y a Peut-être, de Klapisch (et ca a 20 ans).


Je ne connaissais pas "Peut-être". Je viens de regarder la bande annonce. C'est bien déjanté mais c'est bien du post-apo SF. Faut que je le vois! (;o) A nouveau Romain Duris.

Impossible que le co-scénariste de "La nuit a dévoré le monde" ne connaisse ni "Peut-être" ni "La jetée". Il devait parler de films "réalistes" (il le dit dans son interview) sous-entendus "sérieux" et ... moins anciens que 1962. (;o) D'autres post-apo se déroulant à Paris? Est-ce que qq'un a vu récemment "28 semaines plus tard"? Cela ne se termine-t-il pas à Paris?

535. suzix@bdp - 27/03/19 09:08 - (en réponse à : laurent)
529. Victor Hugo - 27/03/19 02:10
Ne serait-ce que La Jetée de Chris Marker.


Effectivement. Ce serait l'ancêtre de "La nuit a dévoré le monde"et de "Dans la brume"! (;o)

534. suzix@bdp - 27/03/19 09:01 - (en réponse à : marcel)
info intéressante et expliquant l'arrivée presque simultanée des 2 films apo/post-apo à Paris sortis en 2018. ... même si j'aurais préféré que cela vienne de deux initiatives différentes. Là si ce mec est pas là ben c'est peau de zob.

533. marcel - 27/03/19 02:54
Pour info, le realisateur de La nuit a devore le monde est a l'origine de l'idee de Dans la brume.

532. marcel - 27/03/19 02:25
Heu, sorry, Dead Landes, c'est pas a Paris. C'est dans les Landes, donc.

531. marcel - 27/03/19 02:20
Et en serie, il y a bien sur Le visiteur du futur ou Dead Landes.

530. marcel - 27/03/19 02:12
La ville envahie par le desert, c'est du post-apo ?... Dans ce cas, il y a Peut-être, de Klapisch (et ca a 20 ans).

529. Victor Hugo - 27/03/19 02:10
Ne serait-ce que La Jetée de Chris Marker.

528. suzix@bdp - 27/03/19 00:15
vu “La nuit a dévoré le monde” sorti en 2018.
Excellent apo et post-apo zombies français. Je conseille même aux non amateurs du genre. Sam le héros se retrouve isolé dans un immeuble lors de l’apoc zombie parisienne. Pas de fight à la WD. C’est un film introspectif dans lequel chacun pourra y mettre ses angoisses. Les scénaristes prennent leur temps et jouent avec le spectateur sur la fin et j’ai trouvé ça excellemment fait.

Du coup j’ai regardé les bonus. Le co-scénariste dit que c’est le premier film post-apo à Paris ... vraiment !?
il y a eu plein de films apo à Paris. Post-apo ... est-ce que « 28 semaines plus tard » ne se termine pas à Paris où se propage le contamination ?
Par rapport à « Dans la brume » il est sorti un mois plus tôt. Donc ouaip juste avant . D’autres exemples de post-apo parisiens?

527. suzix@bdp - 25/03/19 18:28
excellent



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio