l'immeuble d'en face-vanyda

Les 62 commentaires sont triés des plus récents aux plus anciens .

Acces direct aux pages 1 2


62. LienRag - 12/08/21 16:18
Bon, j'aurais dû me relire avant de répondre...

Cela dit je ne sais plus où j'avais fait une critique de son dernier album "D'ici et d'ailleurs" (je crois, ou un titre similaire) qui est vraiment et enfin l'album de la maturité pour elle, où elle se confronte enfin au réel (ce qui n'empêche pas du "réalisme magique" à la Prévert/Carné qui marche très bien) ?

61. LienRag - 12/08/21 16:15
Valentine c'est la réédition de "Celle que je ne suis pas" non ?
(titre génial d'ailleurs, mais qui a donné un titre débile pour la conclusion de la trilogie)

60. helmut perchu - 11/08/21 15:29
Je remonte le sujet car j'ai lu hier soir le tome 1 de Valentine. Je ne suis pas je pense franchement le "public cible" question scénario mais j'aime beaucoup la narration de Vanyda, le rythme assez lent inhabituel pour une BD pour ados, qui prend le temps de raconter les banalité du quotidien, l'importance des non-dits etc.

59. Lien Rag - 18/04/15 13:21
Il y a deux suites à "Celle que je ne suis pas" en effet...
Il paraît que c'est réédité en six tomes en couleur sous le nom "Valentine".

Et vu que tu n'es pas sorti de l'adulescence alors que tu es né avant 1979, je ne suis pas certain que ta remarque sur l'âge soit si pertinente...

A propos d'Un Petit Goût de Noisette, j'ai oublié de dire que le traitement de la couleur est vraiment excellent.

Vanyda a beaucoup de talent mais elle n'en fait rien, c'est attristant.

58. suzix@bdp - 17/04/15 22:41
j'avais lu "Un petit goût de noisette" à sa sortie. Je l'ai gardé il me semble. Sans avoir gardé un grand souvenir de cet album, je pense que mon point de vue était également de même ordre que le tien à savoir : BD plaisante et attachante mais sans que cela ne fasse vibrer.
Tu dis qu'il y a une suite? Tu as lu?

Et sinon quand tu parles à une jeune femme, faudrait être plus sympa si tu veux choper! (;o) Sinon elle ne me semble pas si jeune que cela! ... 1979 cela lui fait maintenant 35 balais ... plus une ado.

57. Lien Rag - 17/04/15 21:26
Je viens de lire "Un petit goût de noisette" et ça reste magnifique de Vanydarie, mais en même temps et malheureusement ça ne décolle jamais vraiment...

La première histoire est très belle, la deuxième ne méritait pas sa deuxième partie hollandaise, les 11 pages espagnoles tenant très bien toutes seules, entièrement dans l'ellipse, dans le genre des histoires courtes que Peyraud réussit parfois si bien, installant un univers, des personnages en quelques pages, tout en esquissant une dramaturgie qu'il n'a pas besoin de finir.
Les suivantes sont trop imbriquées les unes avec les autres pour être jugées individuellement; je ne sais pas si la dernière est d'une magnifique confiance en l'avenir ou plutôt triste.

Pas eu l'occasion par contre de lire la suite de "Celle que je ne suis pas..." mais si le titre est magnifique, celui du tome de conclusion fait plutôt peur: si Vanyda croit qu'à son âge elle peut déjà savoir qui elle est, c'est confondant d'ignorance et de bêtise...

En dédicace elle n'avait pas vraiment apprécié que je lui dise que ce qui lui manque surtout est de prendre des baffes, mais c'est pourtant amha le fond du problème: à tourner en rond dans son milieu protégé sans se confronter au réel, elle se condamne à tourner en rond artistiquement, et c'est vraiment dommage vu son potentiel.

56. Lien Rag - 24/08/08 20:36
Je viens de voir qu'il existe déja du sous-Vanyda!
C'est la consécration non?

55. Golden Chronicles - 05/04/08 11:34 - (en réponse à : goldenchronicles@yahoo.fr)



Pour l'inscription à la séance de dédicaces, de plus amples informations sont disponibles sur MultiBD.com

54. Vanyda - 03/03/08 19:43
"Celle que je ne suis pas" raconte le quotidien, au collège, de Valentine (14 ans) et de son groupe de copines. La particularité de Valentine étant qu'elle est très timide.
L'album sera en noir et blanc 192 pages, au format de "L'immeuble d'en face" (17x24 souple avec rabats) et sort le 18 Avril 2008.

J'en profite pour signaler la récente sortie de l'intégrale de "L'année du dragon" en noir et blanc aux éditions Carabas. ^___^


53. marcel - 22/02/08 16:42
Euh... Moi ca ne me tente pas du tout mais tu peux voir les premieres planches sur le site de Dargaud.

52. helmut perchu - 22/02/08 16:17
Vanyda sort un nouvel album chez Dargaud en avril : "Celle que je ne suis pas"... Qqn en a entendu parler ?

51. Lien Rag - 23/11/07 16:02
J'ai enfin lu le tome2, mais je reste mitigé.
Globalement, et le plus décevant peut-être, est qu'il ne témoigne pas d'une véritable évolution par rapport au premier. Le premier était prometteur, si le second l'est aussi au lieu de tenir les promesses du premier, ça pose un peu problème je trouve.
Il reste des passages franchement réussis, une marque de fabrique Vanyda qu'il est impossible de retrouver ailleurs, mais elle est loin de concerner tout l'album. La crise de Claire est extraordinaire de sensibilité dans le dessin, la construction narrative, et on y retrouve le talent pour suggérer délicatement sans rien imposer au lecteur, pour la demi-teinte, mais (s'il m'est permis à ce niveau d'émettre un avis) son timing me paraît décalé par rapport à la construction de l'album.
Par ailleurs des scènes extrêmement bavardes reprennent les pires défauts de Peyraud quand le tome 1 montrait que Vanyda était capable de ne reprendre que le meilleur de cette référence (référence qui m'avait surprise au moment ou Vanyda me la citait, mais qui est assez logique finalement, quoique de moindre valeur qu'Yslaire). Là où dans le tome 1, le dessin et la narration arrivaient à montrer ce qu'il y a derrière les apparences de la vie sociale, ici elle se contente de montrer ces apparences même, ce qui n'a évidemment aucun intérêt.
Reste donc pour moi l'hypothèse que la jeune dame ne sait toujours pas quoi faire de son talent, et le regret de la disparition des vrais éditeurs, qui n'hésitaient pas à mettre leur pied au cul des talents prometteurs mais encore patauds.
Y aurait-il eu passage de l'hypersensibilité adolescente à l'endormissement de la personnalité que représente pour beaucoup de monde le passage à l'âge adulte? Ce serait vraiment dommage.

Par ailleurs j'ai relu le tome 1 de l'Année du Dragon, et il faut reconnaître qu'il y a pas mal de choses dedans qui fonctionnent assez bien...

Enfin si la jeune bédéïste me lit, je me suis trompé en lui déclarant qu'elle était la seule auteure capable de raconter une histoire complète en une seule case: Comès y arrive aussi par moments, et Watterson également. Pratt probablement, il faudra que je vérifie.

50. Lien Rag - 04/05/07 16:28
Bon, toujours pas lu l'Immeuble2, pas eu l'occasion et ce n'est pas le genre d'album à feuilleter.

Une précision quand même par rapport à mes posts précédents, c'est que ma première lecture de l'Immeuble d'en Face a eu lieu à une époque où je connaissais mal le manga. Donc j'avais du mal à comprendre ce qu'il y avait de manga-like dans le Vanyda nouveau, et je trouvais son album unique au monde (ce qui ne veut pas dire supérieur à tout, mais bien apportant quelque chose de neuf). Depuis, je dois dire que certaines envolées lyriques d'Adachi, certains de ses plans muets notamment, ou des planches de La Musique de Marie, m'ont donné des points de comparaison intéressants et m'ont permis de comprendre qu'effectivement Vanyda n'a pas tout inventé.
Il reste tout de même que trés loin des habituels recopieurs de manga, Vanyda a su au moins choisir d'excellents maîtres, et surtout qu'elle ne fait nullement du sous-Adachi ni du sous-Usumaru; elle a su trouver son style à elle, elle s'inspire mais ne copie pas.
Et je crois même, mais j'aurais du mal à argumenter, qu'elle dépasse largement le cadre de l'inspiration manga, que certes elle a appris beaucoup de choses au contact des mangakas mais qu'elle le traduit dans son langage à elle, fortement franco-belge.

Quand au dessin, certes il n'est pas le premier argument de la demoiselle, mais il faut lui reconnaître la qualité d'être assez fin pour la narration épurée qu'elle met en place; tout est toujours juste, et parfois extrêmement juste (je pense, de mémoire, à la scène où la jeune mère regarde le palier vide dans le t1).

49. Vanyda - 04/05/07 10:52
Hello tout le monde !
Un petit message pour signaler de futures dates de dédicaces :
-le 5 mai 2007 à la librairie MillesPages BD à Vincennes à partir 15h en compagnie de François Duprat,
-le 12 Mai 2007 au festival d'Antony (dont j'ai fait l'affiche ^_^ !),
-le 2 Juin 2007 au festival de Niort,
-les 16 et 17 Juin 2007 au festival de Reims (en compagnie de F.Duprat), où un ex-libris inédit sera donné pour l'achat de tout album !(visuel en cours, bientôt visible sur mon site)

Sinon le tome 1 de "l'immeule d'en face" est de nouveau disponible (5 ème édition)
et le tome 2 a lui aussi été réimprimé car très bien placé en librairies (amateurs de premières éditions dépéchez vous ;))

Voilà j'espère vous croiser bientôt ! ^__^
Et pour répondre à Helmut : non ce ne sera pas le dernier ! La suite est en préparation, même si en ce moment je me concentre plutôt sur mon nouveau projet ! ^__^

48. helmut perchu - 13/03/07 23:28
Je viens de me lire le 2e tome de l'immeuble d'en face et il est largement à la hauteur du premier et j'espère bien que ce sera pas le dernier...

47. metabaron - 17/02/07 16:57
Bonjour,

je sais que ce n'est pas vraiment le but du forum mais j'en profite pour passer une petite annonce.

Je viens de mettre en vente sur eBay le T1 de l'Immeuble d'en face. Je parle du tirage limité à 300 exemplaires paru aux Editions Bom Bom Productions en 2002.

Je me suis permis cette petite promo car je pense que cet album est hyper dur à trouver.

Avis aux amateurs, mise en vente à 1 euros :-)


46. Danyel - 14/02/07 14:58
Ah mais j'ai pris sur moi pour le premier volume ! Je l'ai acheté et lu avec intérêt et plaisir. Mais là...
Bon, je vais tourner autour. Quelques fois, c'est encore la meilleure méthode pour s'acclimater. :-)

45. Altaïr - 14/02/07 14:52
Ca reprend tout de suite après la fin du tome 1. Et, oui, graphiquement faut un temps d'adaptation disons :). Il y a quelques pages assez maladroites dans le découpage (la fête chez le jeune couple, où il y a continuité du décor dans les cases, part d'une bonne idée, par exemple, mais ça fonctionne mal).
Mais pourtant, quand on lit le bouquin, on oublie complètement ces soucis graphiques. Cela dit, je sais que pour toi le graphisme compte beaucoup donc ça te rebutera peut-être. Viens donc à Toulouse pour le lire :)

44. Danyel - 14/02/07 14:37
Ça m'a fait exactement comme toi pour le premier. Sauf que ça n'a pas marché de la même façon pour ce second volume.
Je sais pas... le dessin des premières pages me rebute vraiment. Il y a deux perso (deux vieux ?) qui ont de trop sales gueules dessinées à mon avis très maladroitement. Mais j'ai l'impression que le graphisme s'améliore au fil des pages. Toujours est-il que J'ai hésité, et, finalement j'ai reposé le bouquin. J'arrive pas à me décider.
Et pis maintenant, t'es trop loin pour que je l'emprunte.
Est-ce qu'on retrouve les mêmes habitants dans l'immeuble ? Les récits commencent-ils au point où on en était à la fin du premier volume ou intègrent-ils les années écoulées entre les deux (ce qui serait intéressant, comme revenir chez soi après une longue absence).

43. Altaïr - 14/02/07 13:58
Il est super encore une fois le deuxième tome de "l'immeuble" !

ça m'a fait exactement le même effet que pour le 1er : de prime abord, le feuilletage ne me donne pas envie. Je suis un peu déçue par le dessin. Je commence à lire, je suis dubitative les dix premières pages, et puis voilà que je me mets à littéralement dévorer le volume. Vivement la suite :)

42. Fred Boot - 19/01/07 00:27 - (en réponse à : Danyel)
Non non, pas fayot, juste une cordiale et amicale connaissance de la demoiselle qui passait par là.

Et qui calte.

Zou !

41. nemO² - 18/01/07 10:26 - (en réponse à : pas très chevalresque)
Oui, on sait que ce ne sont pas nos bras qui les intéressent en vrai.

40. Danyel - 18/01/07 10:12
Moi non plus je ne suis pas fan de l'Année du Dragon. On s'en branle, même si je serais prêt à le défendre corps et âme si elle me le demandais.

Car d'un autre côté, je peux comprendre sans problème qu'elle ait eu envie de le faire. Elle n'a de compte à rendre à personne après tout: elle est assez talentueuse pour tracer son chemin comme une grande.

Maintenant, j'espère que la prochaine fois que je le reverrai elle sera en super complet tailleur, cosmopolitan dans une main, cigare dans l'autre, m'attendant dans sa suite et qu'elle se gaussera de nous, pauvres lecteurs, en évoquant ses 20 millions d'albums vendus et son statut de grande prêtresse de la bd. :)


Arrête de faire ton fayot s'il te plaît.
C'est marrant de voir qu'à partir du moment où on ose une critique (pas bien méchante en plus) contre un auteur femme, il y toujours un Preux Chevalier pour se lever. D'habitude c'est le Nem qui s'y colle, mais tu l'as devancé sur le coup. C'est quoi cette forme machisme ? Vanyda est assez grande pour se défendre seule. Faut en finir un peu avec l'image de la faible femme qui a besoin de nos gros bras musclés.

39. Fred Boot - 18/01/07 03:42
"L'immeuble d'en face" a en effet ceci d'interessant de traiter d'évênements du quotidien sans pour autant tomber dans "la petite musique" sans intérêt. Parce que Vanyda traîte véritablement des particularités de son média en toute liberté sans tomber dans des codes trop reconnaissables. Quant au dessin en soi, il a à la fois assez de légereté sans pour autant tomber dans une facilité mièvre. Il n'y a qu'à revoir certains cadrages pour s'en assurer.

Moi non plus je ne suis pas fan de l'Année du Dragon. On s'en branle, même si je serais prêt à le défendre corps et âme si elle me le demandais. Car d'un autre côté, je peux comprendre sans problème qu'elle ait eu envie de le faire. Elle n'a de compte à rendre à personne après tout: elle est assez talentueuse pour tracer son chemin comme une grande.

Maintenant, j'espère que la prochaine fois que je le reverrai elle sera en super complet tailleur, cosmopolitan dans une main, cigare dans l'autre, m'attendant dans sa suite et qu'elle se gaussera de nous, pauvres lecteurs, en évoquant ses 20 millions d'albums vendus et son statut de grande prêtresse de la bd. :)

38. Danyel - 16/01/07 10:02 - (en réponse à : Mode auto correction)
Cet album. Rhaaa !

37. Lien Rag - 15/01/07 16:37
Le dessin, comme je le disais précédemment, est correct sans plus. Comme toi, c'est la narration et l'utilisation de sous-entendus graphiques (si je peux me permettre ce néologisme), l'ambiance trés particulière qui se dégage de certaines cases, une utilisation fulgurante de l'ellipse, qui m'avaient vraiment impressionnés.
Et je ne m'enthousiasme moins pour l'album en particulier que pour l'éclosion d'un nouveau talent qui me paraît vraiment apporter quelque chose d'original.
Merci d'avoir répondu en tous cas.

36. Danyel - 15/01/07 15:42 - (en réponse à : Lien)
J'avais beaucoup aimé l'Immeuble d'en face, principalement pour ses qualités narratives et certaines séquences très touchantes. Le dessin, par contre, ne m'avait pas emballé du tout. Ce qui fait que je n'ai pas ton enthousiasme débordant pour cette album. Je désespérais de voir la suite un jour, je me réjouis donc de la parution du second volume pour voir comment les choses ont évolué.

35. Lien Rag - 15/01/07 15:29
Chère Vanyda, je ne me serais pas permis d'émettre un conseil, mais me suis contenté d'une constatation. Que tu en fasses ensuite strictement ce que tu en veux me paraît l'évidence même.
Et je ne suis certes pas un expert en talent, c'est juste que j'aime comprendre le monde qui m'entoure, et en particulier ici comprendre pourquoi un album qui ne raconte strictement rien (l'Immeuble 1) est aussi extraordinairement réussi, aux yeux de la critique certes mais surtout aux miens.
Par contre j'ai du mal à comprendre comment on peut aimer les couleurs du Dragon, as-tu comparé avec le noir&blanc? Seule Kim est peut-être un peu mieux en couleurs qu'en N&B, ses T-shirts faisant partie du chara-design et la couleur étant nécessaire à leur expressivité.

Et, par rapport à la citation de Brassens, à la réflexion il me semble qu'il y a bien une différence entre technique et posséder le langage de la BD; qu'effectivement Vanyda est plus dans une expression instinctivement juste que dans une maîtrise technique (et d'ailleurs on voit bien que certaines prouesses narratives de l'Année du Dragon ne servent finalement pas l'histoire, et tournent donc à vide; la fin de la séquence dans le métro par exemple). Que les fulgurances apparaissant (rarement) dans l'Année du Dragon et (surtout) dans l'Immeuble 1 tiennent plus du surgissement d'un talent inouï s'exprimant encore maladroitement, d'une virtuosité encore tâtonnante, que d'une compétence graphique techniquement maîtrisée.

Ce qui signifie d'ailleurs que lorsqu'elle aura atteint une maîtrise technique réelle elle devrait produire des BD réellement impressionnantes de qualité...
A moins - et là je m'aventure sur le sentier dangereux des interprétations personnelles - que l'orgueil d'une jeunesse collectivement maintenue dans l'immaturité ne l'empêche réellement de progresser? Ce serait un grand malheur pour le peuple bédéphile!

Cela dit si mon post intéresse quelqu'un j'aimerais bien savoir s'il y a d'autres lecteurs qui trouvent comme moi qu'il n'y a pas seulement de la qualité mais quelque chose de vraiment extraordinaire dans l'immeuble d'en face, qui justifie donc toute cette exigence critique, ou si je suis en train de me faire mon cinéma tout seul et de me monter le bourrichon?

34. Lui - 15/01/07 02:42
Je l'attends avec impatience ce T2. Le T1 m'avait enchanté.

33. vanyda - 14/01/07 23:13
"L'année du dragon" était une histoire qui nous tenait à coeur à François Duprat et à moi. Tant pis si Lien Rag tu n'y a pas trouvé ton compte ^_^!
Ceci dit, il est vrai que je me sens plus à l'aise dans un format plus petit et en noir et blanc...
J'ai eu un petit coup de pression sur le tome 2 de "l'immeuble" en le faisant, mais maintenant qu'il est imprimé et que je ne peux plus rien y faire, tout roule ;))
Pour tes conseils Lien Rag, comme je ne te connais pas, tu me permettras de ne pas forcément les prendre en considération ^_^ (ma maman m'a dit de ne pas écouter les conseils des inconnus...)

Ah je voulais aussi en profiter pour dire que j'ai fait une courte histoire dans le collectif "Corée", sorti aux éditions Casterman en novembre dernier.


32. calle8 - 12/01/07 20:35
Moi j'ai beaucoup aimé l'année du dragon, et en entier.
Même la couleur. Et aussi l'histoire. Et l'écriture à deux auteurs.
Mais je ne suis pas un expert en talent comme Lien Rag.

31. Lien Rag - 12/01/07 13:28
Bon, pour être tout à fait honnête il faut ajouter parmi les qualités de l'Année du Dragon un chara-design assez réussi... Les personnages sont attachants, même s'ils ne font pas histoire à eux tous seuls finalement.

30. Fred Boot - 12/01/07 03:42
"Si ça, c'est pas mettre la pression..."
Maître Kanter

29. Lien Rag - 11/01/07 15:51
ah ouais alors là je sais plus si ça marche encore, flûte.
Quoique je sois bien incapable de dire si Vanyda maîtrise la technique, ce que disait la préface à l'immeuble (et qui m'a entièrement convaincu après lecture de l'oeuvre) est qu'elle possède de façon époustouflante le langage de la BD... je suis trop nul pour savoir si c'est la même chose ou pas.

28. larry underwood - 11/01/07 15:46
la formule est de Brassens, il disait "technique" au lieu de "travail".

27. Lien Rag - 11/01/07 15:39
J'ai lu l'Année du Dragon récemment, et je peux pas dire que j'ai été déçu puisque d'après les images que j'avais pu voir sur le net j'étais extrêmement dubitatif sur la qualité que cela pouvait avoir.
Mais enfin, si l'on trouve quelques traces du talent de Vanyda dans ces trois tomes (la fin de la séquence dans le métro au tome1, la dernière page du t2, la planche quasi-muette autour du canapé vert dans le t3) pour le reste c'est vraiment une BD passe-partout sans véritable âme (malgré une idée de base plutôt intéressante je dois dire, mais enfin tout le monde n'est pas Larcenet ou Taniguchi pour réussir à faire trois tomes sur rien), le dessin de Vanyda est complètement écrasé par une mise en couleur à l'ordi et sans talent.
En plus, Vanyda, ton dessin est bon mais c'est ta narration, ta sensibilité qui sont extraordinaires; si tu oublies cela tu n'es plus qu'une jeune dessinatrice amatrice parmi d'autres.
Bref cela m'a donné à la fois plus d'impatience pour l'immeuble d'en face 2 et une certaine crainte qu'il ne soit également gâché lui aussi.
Et je ne sais quelle interprétation fournir pour ce plantage magistral d'un talent météorique entre celle de Coluche "C'est pas tout d'avoir des bagages, il faut savoir où les poser", celle citée par Larry "Sans travail le talent n'est rien qu'une sale manie" ou celle de Kassovitz "quand on te dit que tu es génial, tu arrêtes de travailler et donc tu ne fais plus rien de bien" (et il est bien placé pour en parler, après la Haine il n'a plus fait un seul bon film!)...

26. Odrade - 27/05/06 19:53
Okido, merci à toi Quentin.
C'est vrai que je suis un peu trop à cran, là. Sorry pour mon énervement.


*biz*


O.

25. Quentin - 27/05/06 00:26 - (en réponse à : Odrade)
Je voulais juste dire que je trouve la BD excellente en soi - la sensibilité féminine rajoute tout juste un plus bienvenu car plutôt rare. Je pense qu'il serait relativement insultant de dire que le livre n'est bon que parce qu'il a été fait par une femme ;o)

24. Odrade - 26/05/06 21:50
OK
;o)


Où çaaaaaaaaaaaaaaaaaarghl



O.

23. larry underwood - 26/05/06 20:39
T'as mal compris. Fais gaffe voilà Shrek !

22. Odrade - 26/05/06 19:49
une sensibilité très féminine
Mais même si on met cet aspect à part, cela reste un album très réussi.


J'ai mal compris, ou tu veux une baffe ?


;o/
O.

21. Quentin - 26/05/06 19:16
J'ai lu sur le site que Vanyda est "auteure" de bandes dessinées. Voilà qui confirme l'impression que j'avais eu à la lecture qu'il se dégageait de l'excellent "immeuble d'en face" une sensibilité très féminine qui fait trop souvent défaut dans la BD. Mais même si on met cet aspect à part, cela reste un album très réussi.

20. Vanyda - 22/05/06 21:01 - (en réponse à : vanyda@free.fr)
ah, pourtant il ne me semblait pas avoir eté si longtemps absente des bacs ( ma dernière Bd, le tome 3 de "l'année du dragon", est sorti en novembre 2005).
Ceci dit, merci pour la comparaison avec Wendling ;))

Et pour l'interview dans Muteen, elle date de y a super longtemps, avant même la sortie du tome 1 de "l'année du dragon" !!

19. Lien Rag - 22/05/06 12:01
C'est vraiment une bonne nouvelle ça! Je pensais que tu faisais partie des étoiles filantes disparues vers d'autres cieux, une petite Claire Wendling quoi.

Mais dis-moi, tu donnes des interviews à Muteen toi?

18. Vanyda - 22/05/06 00:46 - (en réponse à : vanyda@free.fr)
Bonjour,
j'ai enfin un site à moi:
http://vanyda.free.fr

si vous voulez, y a quelques pages du tome 2 de "l'immeuble d'en face" à voir dans la rubrique Bd !
(sortie prévue à la fin de l'année, si tout se passe comme prévu)

bonne visite !!

17. La Boite à Bulles - 31/03/04 09:37 - (en réponse à : vincent@la-boite-a-bulles.com)
Merci pour le compliment, je le passerai à Jose Roosevelt.

La réédition de l'Horloge n'est pas au programme avant au moins 24 mois et ce pour 3 raisons :
> Jose travaille sur "A l'ombre des coquillages", une nouveauté prépubliée sur son site (http://www.juanalberto.ch) et on privilégie la nouveauté sur la réédition
> L'Horloge a été vendu en solde et il en reste encore dans les cicuits
> Jose souhaiterait une édition noir et blanc avec les tableaux de l'horloge en couleurs et j'ai pas encore trouvé la solution technique adéquate.

Merci de nous garder encore un peu de place sur tes étagères (4 nouveautés de mars à mai) !

16. Manu Temj - 30/03/04 13:07 - (en réponse à : Vincent de la Boîte à Bulles...)
Bravo et merci pour votre excellent travail d'édition ! Entrée tonitruante dans l'édition BD et dans mes étagères !

Félicitations particulières pour La Table de Vénus.

A ce propos, est-il prévu chez vous une reprise de L'Horloge ? Nous aurions là un excellent tome 3 de La bibliothèque de Juanalberto.

15. La Boite à Bulles - 30/03/04 12:59 - (en réponse à : vincent@la-boite-a-bulles.com)
Bravo Pio pour ton historique. Juste une précision : La Boite à bulles n'a pas "mis la main dessus" puisqu'au moment de mes premières discussions avec Vanyda, La Boîte à bulles n'était encore qu'un projet. Elle a accepté d'y croire, merci !

Pour le tome 2, il faudra attendre un peu car a priori Vanyda réalisera les T2 et T3 de L'Année du dragon avant de boucler L'Immeuble. Peut-être d'ici là paraitront quelques pages si on trouve de la prépublication ?

Pour info, l'album est en cours de réimpression.

14. Mélaka - 28/03/04 12:31
moi j'aime beaucoup ce ptit bouquin.. Des tranches de vie, tout en finesse, les rapports de ces gens, les uns avec les autres, à découvrir pendant qu'on les accompagne un peu sur le chemin de la vie.. ce que j'aime bien dans cet album c'est que quand on le referme, on a l'impression que les personnages continuent d'exister, qu'ils n'ont pas besoin de notre regard pour vivre leurs trucs...

13. Pio - 27/03/04 14:05 - (en réponse à : chez-pierre@wanadoo.fr)
Pour Adorya à l'origine l'immeuble d'en face était bien publié dans un fanzine pour ensuite être repris dans un petit recueil de 80 pages que j’ai découvert parce que Vanyda les vendait elle-même lors d’une dédicace de l’année du dragon. Je l’avais acheté sans trop de conviction, plus par curiosité (et aussi un peu parce que ça me gênait de dire à l’auteur « non désolé ça ne m’intéresse pas ») qu’autre chose et j’ai vraiment beaucoup aimé. Elle m’avait dit qu’elle prévoyait d’en sortir un nouveau volume prochainement mais j’imagine qu’entre les deux la boite à bulles lui a mis la main dessus ce qui a abouti à une version augmentée et en partie redessinée de l’immeuble d’en face qui est sortie dans les librairies et que j’ai acheté sans avoir à le regretter.
J’espère qu’après la suite de l’année du dragon on pourra lire la suite des « aventures » des habitants de l’immeuble car cet album est vraiment une perle rare.
Enfin je ne comprends pas trop en quoi cet album serait plutôt pour les filles que pour les garçons, non pas que cela me gêne qu’on me dise que j’ai des lectures de filles, mais juste que cela me semble vraiment autant pour les deux publics.



 
Actualité BD générale
Actualité editeurs
Actualité mangas
Actualité BD en audio
Actualité des blogs des auteurs
Forum : les sujets
Forum : 24 dernières heures
Agenda : encoder un évènement
Calendrier des évènements
Albums : recherche et liste
Albums : nouveautés
Sorties futures
Chroniques de la rédaction
Albums : critiques internautes
Bios
Bandes annonces vidéos
Interviews d'auteurs en videos
Séries : si vous avez aimé...
Concours
Petites annonces
Coup de pouce aux jeunes auteurs
Archives de Bdp
Quoi de neuf ?
Homepage

Informations légales et vie privée

(http://www.BDParadisio.com) - © 1996, 2018 BdParadisio